Journal Scribus 1.3.5 : Ô la douleur des amours déçues !

Posté par .
Tags :
14
12
sept.
2009
--------------------------------------------------------
Avertissement : Ce journal est tiré d'un post fait sur le forum de linuxgraphic, où, eh oui, on parle aussi de PAO !
---------------------------------------------------------
Ah ! Quelle Frustration en utilisant Scribus 1.3.5.1, version récemment sortie du logiciel de PAO sous linux, que je fréquente depuis la 1.1 à la maison comme au travail et que j'ai - dois-je l'avouer - imposé à mes collègues pour les éloigner de cette garce de MS Publisher qui les aguichait honteusement !

J'attendais depuis un certain temps cette version assez nouvelle dont la branche 1.3.4 était le précurseur et j'ai bien cru au départ que tous mes voeux étaient enfin réalisés (à part un outil pour les tableaux utilisable) : cette version était belle, rapide, les poignées des cadres étaient accessibles, tout quoi ! Le scribus (presque) idéal, le coup de foudre pour une belle fille qu'on a repéré depuis longtemps et que l'on aborde enfin !

Hélas, au moment d'utiliser l'éditeur de texte, qui est quand même l'outil principal, patatras ! Pas moyen de savoir quel style va être appliqué à un paragraphe. Ça marche un coup, ça marche plus, il faut sélectionner le texte , cliquer dans la marge ou dans les boutons en haut... bref, c'est le bordel ! La gisquette a des gros problèmes psychologiques et elle vous le fait savoir illico... Ça refroidit un brin...

Au bout de deux heures de torture, on revient à la 1.3.3.13 qui me semble soudain excellente malgré ses défauts persistants tels que la difficulté à redimensionner un cadre. Au moins, je me suis habitué à ses défauts et je les contourne instinctivement.... Les escapades amoureuses c'est bien, mais finalement bobonne n'est pas si moche.

Alors, si c'est possible, j'aimerais - soupir desespéré - que les développeurs règlent rapidement les bugs de l'éditeur de texte de la nouvelle version et se penchent d'urgence sur un outil tableau. Elle m'a tout énervé la belle fille. Je retenterais bien quand elle a aura réglé sa névrose....

On se moque de Google qui laisse en version beta ses softs pendant des années, mais là, l'équipe de scribus aurait du attendre pour lâcher la Princesse dans la nature. J'ai tenté sous ubuntu, j'ai tenté sous debian, c'est pareil : ça ne fonctionne pas bien, à moins qu'une voiture qui cale à chaque changement de vitesse soit dite fonctionnelle.
J'ajoute que cette version n'a pas de compatibilité rétrograde, et qu'un fichier modifié avec elle doit être terminé avec elle. Imaginez une superbe partenaire qui vous oblige à danser avec elle toute la soirée tout en vous piétinant les arpions en permanence !

J'ajoute que la nouvelle gestion des styles est mauvaise, car il faut changer d'onglet pour modifier les caractéristiques essentielles d'un style : la police et l'alignement du texte. Qu'est-ce qui leur a pris de compliquer un outil qui marchait ?

Pour terminer je citerais une "fonctionnalité" plutôt emmerdante : lorsque tu copies un cadre dans ton fichier ou en dehors, scribus 1.3.5 te crée illico une copie du style employé dans ce cadre même si ce style existe déjà puisqu'il vient du même fichier. Bizarre tout de même !

Bref, j'arrête là mes plaintes qui sont, vous l'avez compris, des cris d'amour déçu pour un logiciel qui est devenu indispensable sous linux mais qui , contrairement à inkscape par exemple, tarde à être pleinement opérationnel. Et croyez bien que si j'en avais les compétences, je contribuerais au développement de façon active !
  • # les dev de Scribus écoutent-ils?

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Tous ces défauts ont l'air embêtant et c'est dommage pour ce ci utile logiciel, mais, est-ce que les développeurs de Scribus lisent Linuxfr?
    • [^] # Re: les dev de Scribus écoutent-ils?

      Posté par . Évalué à  3 .

      Je n'en sais rien mais je pense qu'ils font une sorte de veille pour connaître les réactions des usagers.
      Ils ont fait un travail énorme et ça doit pas leur faire plaisir d'avoir des critiques mais ils sont tellement près du but que le désagrément en vaut la peine.
      • [^] # Re: les dev de Scribus écoutent-ils?

        Posté par . Évalué à  10 .

        Pour rappel:

        The Scribus Team still recommends that all distributions package only Scribus 1.3.3.13 or 1.3.3.14svn. We recommend the additional packaging of 1.3.5 only if it is marked as a development version and can be installed alongside an existing Scribus 1.3.3.x (for example as scribus-ng).
        • [^] # Re: les dev de Scribus écoutent-ils?

          Posté par . Évalué à  1 .

          Le problème est que cette explication n'est pas placée en évidence sur le site officiel de Scribus.
          • [^] # Re: les dev de Scribus écoutent-ils?

            Posté par . Évalué à  5 .

            Sur la page d'accueil, sous le titre « Scribus 1.3.5.1 Released » (dans la partie centrale), je lis: This release is a major development version on the road to milestone 1.4, which will be based on 1.3.5.

            Toutes les versions ultérieures à la 1.3.5 et inférieure à la 1.4 sont donc des versions de développement.

            Sinon, mieux vaut faire un rapport de bug (plutôt qu'une complainte au beau titre à la cantonade) pour que tes problèmes soit résolus au plus vite ou que tes desiderata comme tes louanges soient connus des développeurs et inclus dans la prochaine version stable.

            C'est par ici: [http://bugs.scribus.net/my_view_page.php]
            • [^] # Re: les dev de Scribus écoutent-ils?

              Posté par . Évalué à  0 .

              «Sur la page d'accueil, sous le titre « Scribus 1.3.5.1 Released » (dans la partie centrale), je lis: This release is a major development version on the road to milestone 1.4, which will be based on 1.3.5.»

              Whoaoh ... Ça se voit vraiment comme le nez au milieu de la figure, tout comme l'explication «Toutes les versions ultérieures à la 1.3.5 et inférieure à la 1.4 sont donc des versions de développement.», qui est sans aucun doute vraie, mais qui montre une logique ... différente quant'à la numérotation des versions stables et de développement.

              En résumé, ce que je veux dire, c'est que le site est obscure quant'à la séparation des versions stables et de développement. C'est un problème de site web, donc de communication, pas de code.
  • # Les ligatues ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Quid des ligatures typographiques ? Faut-il toujours les ajouter à la main ?
  • # comprends pas

    Posté par . Évalué à  5 .

    Je ne vois pas de quoi tu te plains. L'éditeur de texte a toujours été LE nid à bugs de Scribus. Faut lui parler doucement et le traiter avec respect, si tu veux pas te prendre une baffe. Et surtout, sauvegarder le plus souvent possible !

    Quant aux autres problèmes, bon bah c'est une version de développement, quoi, pas encore stable. Patiente un peu !
    • [^] # Re: comprends pas

      Posté par . Évalué à  6 .

      pire qu'une fille...

      enfin bon, là au moins, on a les sauvegardes
    • [^] # Re: comprends pas

      Posté par . Évalué à  1 .

      Quant aux autres problèmes, bon bah c'est une version de développement, quoi, pas encore stable. Patiente un peu !

      C'est peut etre la le probleme. Ca fait longtemps qu'elle est attendu cette version. Attention je ne fais pas de reproche c'est du logiciel libre et les devs font ce qu'ils peuvent/peuvent.
  • # distribution

    Posté par . Évalué à  2 .

    C'est pas un troll mais un simple constat :

    Scribus 1.3.5 sur Cooker :
    inutilisable : fourré de bugs, affiche des images floues, trop long à tous les écrire.

    Scribus 1.3.5 sur Fedora :
    parfaitement utilisable, plante parfois au copier/coller dans l'éditeur de texte, faut le savoir, et de toutes façons j'utilise souvent un éditeur externe, puis l'importation. Utilisable au quotidien, en prod.

    Perso je trouve cette version absolument fantastique. C'est vrai que l'éditeur interne est pas top, mais le principal est là : une fonction "rotation objet" permettant enfin de réprendre une rotation globale sur un objet en ayant déjà subie une (c'était un des gros manques, ça). Bref, là encore le nombre d'améliorations est trop grand pour les citées toutes, mais j'ai beaucoup de plaisir à faire des schémas beaux et "complexes" en 20 minutes avec. Et a ordonner des documents déjà écrits, en les mettant en colonnes, et en les enrichissant d'illustrations.

    Scribus est vraiment fantastique.

    Donc ça dépend -peut être- aussi beaucoup du nombres de correctifs appliqués par la dsitribution, ou du moins à "l'adaptabilité" de Scribus à une distribution. Fedora affiche un beau logo "scribus -developpement" mais je l'utilise au quotidien au boulot, avec un grand plaisir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.