Journal h.264, le retour.

Posté par .
Tags : aucun
8
26
août
2010
En cette veille de vendredi, le MPEG-LA a pensé aux linuxaifairiens. En effets ils viennent d’annoncer que la gratuité de la licence H264 pour les vidéos gratuites sur internet serait prolongée sur toute la durée de validité des brevets dont ils disposent.
La licence restera payante pour les disques Blue-Ray, les services de Pay Per View, et de téléchargement payants.

L'article sur arstechnica: http://arstechnica.com/media/news/2010/08/mpeg-la-counters-g(...)
  • # Merci...

    Posté par . Évalué à 10.

    ... Google !
    Je ne pense pas que la MPEG-LA aurait fait cela si le WebM n'avait pas existé.
  • # Une impression de déjà vu ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    _Mais souscrire au h264 au lieu de soutenir le ogg theora libre c'est se retrouver à payer 50 million de cash par an à partir de 2011⁽*⁾ !
    _Nous le MPEG LA repoussons la date à 2015. Ah oui le theora, vous êtes sûrs qu'on n'a pas de brevets dessus ? Hum ? Méfiez-vous les décideurs pressés…

    Plus tard…
    _Vous pouvez prendre le WebM, c'est performant, libre, etc.
    _Mais non, nous avons des brevets sur le WebM et nous allons vous faire un procès bientôt. Oh et puis zut, nous le MPEG LA repoussons la date à l'infini.

    ⁽*⁾ ou 2010, je sais plus.

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est sûr que ceux qui veulent attaquer google à cause de webm devraient avoir les reins solides. MPEG-LA à beau recouvrir plusieurs sociétés, je doute qu'ils aient envie de prendre le risque pour le moment.
      Je pense quand même que leurs avocats doivent être en train de monter un dossier pour évaluer le gain/risque d'une telle action.

      Je pense que tout devrait commencer à déraper si google perd son procès face à Oracle pour les brevets Java dans Android. A ce moment là, je pense qu'une bonne tripoté de requins voudront tenter leur chance face au géant du Web.
      • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

        Posté par . Évalué à 5.

        c'est sûr que ceux qui veulent attaquer google à cause de webm devraient avoir les reins solides

        Tu crois ? Google compare a MS c'est un nain niveau brevets et argent en banque, pourtant MS se prend des attaques sur des brevets regulierement.
        • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Tu crois ? Google compare a MS c'est un nain niveau brevets et argent en banque, pourtant MS se prend des attaques sur des brevets regulierement.

          Sauf que Google domine encore et toujours la recherche sur Internet. Prendre le risque de se voir exclure des résultats (même pour une raison fallacieuse)... c'est moche.
          • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Hahaha, qu'ils osent seulement faire ca et ils se prendront un proces pour abus de monopole qui leur coutera 10x plus cher que le cout du premier proces

            Faut etre un minimum realiste hein
            • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Ils perdraient aussi enormement en credibilite.
              La neutralite, c'est un peu ce qui a fait leur succes (de pair avec la pertinence des resultats, evidemment).

              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                Posté par . Évalué à 0.

                Ah, oui ? Ils l'ont déjà fait lorsque les sites de journaux se sont plaint que Google indexe leurs articles.
                Vous ne voulez pas être référencés ? Pas de soucis, on vous retire. Oh ben merde alors, on a perdu les 3/4 de nos lecteurs. Vite M. Google réindexez nous s'il vous plait.
                • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Heuuu...
                  Alors, deja c'etait pas google search, mais google news.

                  Ensuite, desindexer du contenu a la demande de l'auteur, c'est pas ce que j'appelle manquer de neutralite, et c'est tres eloigne du case eloigne ici.

                  If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                  • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Non, c'était une désindexion totale, pas que google news (ce qui était demandé).

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Et pourtant ils l'ont déjà fait, non ? cf http://www.zdnet.fr/actualites/google-met-bmw-en-quarantaine(...)

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Ce cas là est complètement différent, VW à essayer de tricher en dupant les algo de ranking, ça s'appelle du spamdexing et Google est très clair là dessus : ils ne rigolent pas avec ceux qui tentent de tricher.

                Tu as parfaitement le droit de le faire, rien ne l'interdit mais si Google s'en aperçoit, ils estiment que tu ne joues pas le jeu, et donc te blacklist. Carrefour à aussi eu des problèmes pour le même genre de pratique.

                Par contre Google s'interdit (au moins en théorie) de modifier ses résultats en fonction de critère externe. Tant que tu remplis les conditions de référencement (ou qu'il ne détectent pas ton spamdexing...) tu es théoriquement traité comme n'importe qui même si tu es en train de leur faire un procès.
              • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ils l'ont aussi fait avec les quotidiens belges qui lui avait intenté un procès avec Google News, Google ne les avait pas seulement retiré de Google News mais aussi du moteur de recheche. Il n'y a eu aucun procès pour ça.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça n'a rien à voir.

          MS gagne beaucoup d'argent avec ses brevets et a l'intention de continuer le plus longtemps possible (C'est aussi une arme redoutable de FUD).
          Si MS est attaqué, il n'y aucune chance que le système des brevets soit remis en cause.
          Ça se finit par une négociation et le jackpot ou du temps perdu et des frais d'avocats.
          C'est une sorte de loterie à long terme.

          Pour Google... on verra avec l'affaire Oracle.

          Le dernier cas est HTC (pour android) qui est en train de remettre en cause des brevets d'Apple (qui a dit que Google supporte HTC dans cette affaire ?).
          http://www.groklaw.net/article.php?story=20100823205223288
          • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Il n'y aura aucune difference entre ce qui arrive avec Google et ce qui arrive avec MS.

            Soit Google gagne le proces(peu probable), soit ils reglent ca a l'amiable(tres probable), soit Oracle gagne(peu probable mais a mon avis plus qu'une victoire de Google), mais dans aucun cas cela ne changera quoi que ce soit aux lois sur les brevets.

            Les brevets dans le cas present ne sont pas des brevets completement idiots ou des brevets sous-marins ou autre grosse arnaque, sans parler du fait que MS s'est pris un proces de Sun pour le meme genre d'histoire autour de Java il y a 10 ans et l'a perdu...
            • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Soit Google gagne le proces(peu probable), soit ils reglent ca a l'amiable(tres probable), soit Oracle gagne(peu probable mais a mon avis plus qu'une victoire de Google), mais dans aucun cas cela ne changera quoi que ce soit aux lois sur les brevets.


              J'ai eu au contraire l'avis de développeurs Java qui m'ont affirmé qu'Oracle fait une grosse connerie et a peu de chance de convaincre, car à aucun moment Google n'utilise le mot « Java » dans son OS, son framework et son SDK.

              Mais ils ne sont pas juristes, attendons de voir.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                Posté par . Évalué à 2.

                c'est un probleme de brevet, pas de droit des marques.
                Ils pourraient appeler leur "langage" multideskos ou tartempion, ca serait le meme probleme.

                Ensuite, faut pas prendre les gens pour des idiots, android utilise une version modifiee Java, c'est un fait.

                Sun, enfin Oracle, donne une licence sur leur brevet si:
                - sur le desktop, la jvm et le jre sont fully compliants, open source ou pas
                - sur le mobile, si c'est fully compliant ET si tu passes a la caisse.

                Google est dans le mobile, n'est pas compatible et n'est pas passe a la caisse, ca risque pas de passer.
                Ce que google fait est assimilable a ce que MS a fait en 2000 avec leur jvm des bois. La difference majeur, c'est l'intention, MS l'a fait pour couler java, mais ca change rien au fait qu'il ya effectivement violation de brevets.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  - sur le mobile, si c'est fully compliant ET si tu passes a la caisse.

                  Bon, ben si je manquais de raison pour abandonner définitivement Java, voilà qui est réglé.
                  • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    D'un autre cote, J2ME a toujours ete un merde sans nom, que ca soit leur VM ou leur runtime. Donc c'est pas un mal qu'ils incitent a ne pas l'utiliser.

                    Sinon, si tu veux etre coherent avec toi meme, arrete d'utiliser des ordinateurs, parce que ya des brevets a peu pres a tous les niveaux.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est pas une question de cohérence, ou d'éthique, ou de quoi que ce soit d'approchant. C'est juste que je n'ai pas vraiment envie de dépendre d'une technologie qui peut sauter du jour au lendemain à la gueule des projets libres qui l'utilisent ET que j'utilise.
            • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

              Posté par . Évalué à 6.

              > Les brevets dans le cas present ne sont pas des brevets completement idiots

              Un peu quand même... Breveter la mise en place d'une politique de sécurité, les contrôles d'accès à une ressource, la transformation d'une liste en ensemble (!), le fork, le jit...

              Je sais pas de quoi je parle, c'est juste ce que m'inspirent ces trucs. Un juriste trouvera certainement que ce sont des trucs géniaux absolument pas évidents...
            • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Il n'y aura aucune difference entre ce qui arrive avec Google et ce qui arrive avec MS.

              C'est faux.
              Microsoft distribuait une version non conforme au standard de java qu'elle appellait java.
              Version pour laquelle elle faisait une promotion intensive auprès des développeurs java, jusqu'à fournir des outils de dévs, comme compatible avec la norme java malgré son incompatibilité.


              if you create something with Sun's 1.1 JDK (or with the Java 1.1-certified environment from another company, such as IBM, Borland, and Symantec), it may not run under IE 4.0. Also, if you create something with Microsoft's development environment, it may not run under a non-Microsoft Java 1.1 environment. Specifically, Microsoft does not support the Java Native Interfaces (JNI) or the Remote Method Invocation (RMI), and it has altered the Core Java class libraries with about 50 methods and 50 fields that are not part of the public Java Application Programming Interfaces (APIs) published by Sun.


              La fragmentation qui en résultait attaquait de facto un des avantages de java de fonctionner partout, favorisait l'utilisation de windows ou la non utilisation d'une autre plateforme si on voulait garder la compatibilité avec windows, et était donc située en plus en plein sur les résultats du procès anti trust, ce qui arriva par la suite.
              A ma connaissance, il n'y avait aucun brevet en jeu.

              C'était ça le sujet du procès.
              C'était une histoire de copyright, de trademark, de non respect d'un "agreement" à propos d'une license obtenue.
              Toutes choses que google n'a pas fait, rien à voir.
        • [^] # Re: Une impression de déjà vu ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Mmmm, certes.
          Mais combien de sociétés ont quelque chose à perdre au moment où elles attaquent?

          - sociétés qui n'ont déjà plus rien et cherchent des sous n'importe comment (ex: SCO, bon pas contre MS, mais c'était l'idée)
          - sociétés qui ne produisent rien que des brevets et attendent patiemment un pigeon à plumer.

          Combien de boites attaquent MS sur les brevets qui ne soient pas "creuses"?
          Je parie que les chiffres tombent bien vite.
  • # Attention quand même

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comme le dit succinctement le journal, la gratuité ne s'applique que pour la diffusion de vidéos gratuites. (Et seulement sur internet, si j'ai bien compris ?).

    Tout le reste de la chaîne reste théoriquement soumis à licence:
    · Codage (APN/camescope, logiciels comme mencoder, bibliothèques comme ffmpeg, ...)
    · Décodage (platines de salon, lecteurs logiciels, ...)
    · Manipulation, édition, qui passent généralement par les étapes décodage/codage
    · Diffusion, même gratuite, sur un autre média qu'internet

    Au final, il reste impossible de diffuser une vidéo en H264 sans qu'au moins une des étapes ne soit soumise à licence.
  • # Et pour implémenter des clients?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Qu'en est-il pour les clients (les lecteurs de vidéos?) Si on ne peut pas en implémenter librement, ça ne sert à rien...
  • # Et maintenant

    Posté par . Évalué à 4.

    La question que tout le monde se pose:

    Firefox va t'il supporter H.264 ?
    • [^] # Re: Et maintenant

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu veux dire une version de Firefox qui diffuserait de la vidéo gratuite sur Internet ?
      • [^] # Re: Et maintenant

        Posté par . Évalué à 2.

        Quoi?? De la vidéo gratuite??

        Vivement la vidéo:
        Firefox vs Super-Hadopi!
      • [^] # Re: Et maintenant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Cette partie n'est pas claire.

        Si j'en crois http://www.cio.de/news/cio_worldnews/2245244/index3.html
        "That December 31, 2015 expiration date for royalty-free use of H.264 is now history, and anyone can decode Internet video encoded in the format freely, in perpetuity.", donc Firefox pourrait intégrer un décodeur AVC sans rien payer.

        En lisant http://www.mpegla.com/main/programs/AVC/Documents/AVC_TermsS(...) , ça peut faire douter :
        "For (a) (1) branded encoder and decoder products sold (...)" --> Payant
        "For (b) (2) where remuneration is from other sources, in the case of free television (television broadcasting which is sent by an over-the-air, satellite and/or cable Transmission, and which is not paid for by an End User)," --> Payant.

        Concernant Firefox précisément, ce n'est pas clair pour d'autres sites (et de mon point de vue), pas aussi clair que cio.de le dit, car Firefox peut être considéré comme un produit "remuneration is from other source" (ie l'utilisateur paye avec du temps de cerveau disponible avec la barre de recherche en haut à droite), bref certains disent que Firefox pourrait l'avoir gratuit, d'autres que ce n'est toujours pas gratuit pour eux.

        Faudrait un juriste pour dire si Firefox pourrait embarquer gratuitement un décodeur avec ce changement.
        • [^] # Re: Et maintenant

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Si ce n'est pas si net, la réponse est évidente NIET.

          Toutes les circonvolutions de langage à la place de dire oui ou non, c'est un piège à con. Ils faut les envoyer bouler. pas grave si on perd 99.99999999% de part de marché d'utilisateur. Le but n'est pas que ca marche, le but c'est que ce soit _libre_ il restera toujours ie4->10 pour ceux qui veulent _absolument_ lire le h264.

          Et ca ne me privera pas de ne pas pouvoir voir les youtube daylimotion . il y a une pléthore de navigateur, pourquoi se fixer sur firefox. ,laissez le vivre sa vie, en plus toi tu utilise chrome (ou chromium) je ne sais plus lequel.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.