Journal Open-Demos

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
5
4
nov.
2011

L'open-source est très demandeur en temps de test de morceaux de puzzle que l'on voudrais voir utilisés ensemble, un exemple pour illustrer:

Pour sécuriser un réseau:
Pour l'authentification des machines ou des gens, nous avons besoin de certificats type x509 donc la doc "openssl" à se taper pour faire des certificats.
Pour la sécurité des packets, il faut étudier les Associations de Sécurités ainsi que les Politiques de Sécurités fouris par ipsec-tools.
Pour ne laisser que ipsec passer, un minimum de config iptables à se taper.
Puis pour que les associations de sécurités soient configurés automatiquement par IKE, il faut se taper soit racoon, openswan, strongswan...
Et pour définir les groupes de certificats avec leurs droits, il faut une base de donné comme ldap par exemple.
Si on veut que les certificats soient aussi utilisés par ssh alors il faut patcher openssh avec le patch de Roumen Petrov...
Après il faut essayer de rendre tout ceci cohérent, bref on ne voit pas le bout du tunnel et intérieurement, on se dit que tous ceci a été fait 100 fois sur la planète et on est bien frustré de se heurter à tout un tas de problèmes que d'autres ont eu.
Et bien je compte bien vous faciliter tous ceci dans un futur proche avec des démos intégrants plusieurs composants et qui ne seront pas juste des scripts et fichiers de configs sur le web mais vrais configs basés sur des machines virtuelles tournant dans cloonix qui aura injecté ces configs dans chacune des machines.
Ce sera le début d'une nouvelle façon d'échanger de la connaissance: open-démos, soit un cran au dessus de l'open-source car il y a relation d'inclusion.
Le futur éconnomique est bien sombre mais il y a aussi le futur technique qui lui est belle et bien rayonnant.

  • # Inclusion ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Intéressant comme vision des choses, tu veux tout ré-encapsuler ?
    Je vois plutôt ça comme un assemblage. Mais tu veux faire quoi en fait ?

    Sinon les deux futurs sont rayonnants.

    • [^] # Re: Inclusion ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Simple, avec un script contenant des commandes de gestion cloonix, on lance ce script et on regarde la création, configuration, initialisation des différentes machines se faire avec aussi les branchements du réseau.
      Après on vérifie par des pings, ssh, accès web... et des captures wireshark que la plate-forme et tous les composants fonctionent comme prévu.

      La démo fonctionnera chez tous le monde de la même façon et les bugs seront reproductibles facilement.

      Pour l'économie tu dois être l'un des seuls optimiste, à moins que tu sois du côté des très rares personnes qui ne s'apauvrissent pas en ce moment.

      • [^] # Re: Inclusion ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Sur ce dernier point, c'est pas dur de faire partie des gens qui ne s'appauvrissent pas en ce moment : il suffit d'avoir plus de dettes que d'épargne !
        Avec plus de 300% de mon PIB en dettes (*), ça va, je suis assez satisfait de ma situation ;)

        Sinon pour revenir à ton idée, je trouve que c'est sympa, ça vaut la peine d'essayer, mais est-ce que ça va être didactique ? Est-ce que d'avoir facilement une démo qui tourne ça va éviter de devoir se taper les docs pour comprendre ?

        Quelle que soit la démo et sa pertinence, elle n'ira jamais, elle n'englobera jamais le besoin de tout le monde, et donc pour adapter à son besoin... bin faut se taper de la doc :(

        (*) Je rassure tout le monde, consacrant environ 20% de mes revenus à rembourser dette+intérêts, ça devrait converger un jour :D

        • [^] # Re: Inclusion ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour les démos, l'amélioration de productivité fait juste gagner du temps perdu en erreurs n'impactants pas la compréhention.
          Ce temps gagné sur les détails permet d'avancer plus dans les choses importantes.
          Comme le passage de l'assembleur au C, cela n'a pas nuit à la compréhention de ce que fait la machine mais cela pa permis d'aller plus loin en complexité.

          Pour ton cas économique, pour l'instant tout va bien et si ils laissent enfin l'inflation courrir, cela ira encore bien mieux pour toi. Par contre si ils réussisent à tenir l'euro à sa valeur actuelle, il est probable que beaucoup d'endettés finissent au chomage et soient obligés de vendre à perte.
          Le problème est que les dirigeant et les banquiers n'aiment pas l'inflation qui diminue leurs gains.
          L'inflation a toujours aidé le travail au détriment des rentiers. Il semble que certains (qui donc?) préfèrent qu'il n'y ait pas d'inflation. Ceux-ci étant les pilotes on verra où cela nous amènera mais en ce moment ils font beaucoup d'efforts pour pas que le tas d'or ne fonde.

          • [^] # Re: Inclusion ?

            Posté par . Évalué à 2.

            En gros, tu veux faire une gestionnaire de configuration. C'est ambitieux, mais c'est sympa, je n'ai jamais compris pourquoi sur une distribution linux, l'installation de libreoffice se fait à l'aide d'une commande, alors que l'installation d'un simple wiki, demande plein de configuration et d'intervention manuel (au lieu d'un simple $ urpmi mediawiki ).

            "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # rassurant?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 05/11/11 à 11:19.

          Tu nous rassures que si tu gardes ton boulot pendant les 10 ans qui viennent et qui est assez optimiste pour croire que c'est possible?
          Les banque ont intérêt à prêter car leurs gains du présent sont fait sur les prêts mais leur travail est justement d'avoir des certitudes de remboursement avant de prêter, donc de freiner l'emprunteur.
          Leur intérêt est donc d'être optimiste, ils veulent prêter, l'emprunteur veut emprunter, ce système crée de l'argent, ce système est valable à condition que l'argent soit dévalué à chaque emprunt. L'inflation remet la valeur de l'argent en face de ce qu'il vaut.
          Si notre devise est sur-évaluée alors on est absolument pas compétitif et on perd nos emplois.

          • [^] # Re: rassurant?

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu as tout à fait raison, mais la phrase était "[faire partie] des très rares personnes qui ne s'apauvrissent pas en ce moment". Je rebondissais en disant que ce n'est pas si rare. Mais c'est vrai, c'est risqué !

            • [^] # Re: rassurant?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je pense que l'euro a tenu une valeur artificiel jusqu'à son point de rupture et que tout ceux qui ont un emprunt et qui résistent au crash (ne passent pas au chomage) vont être très gagnant car ils vont voir leurs dettes fondre avec l'euro.
              J'espère seulement que les salaires du travail suivront l'inflation, c'est le point génant car il se peut que notre travail, tout comme l'euro ait eu une valeur artificielle ces dernières années...
              La vraie valeur des choses devient très difficile à évaluer en ce moment.
              Je bosse comme un malade sur mon open-source depuis que je vois la tournure que prend l'économie, depuis les années 2000, j'espère qu'il me servira d'anti-chomage surtout que je ne suis pas un jeune.
              Bonne continuation, normalement il ne devrait pas y avoir plus de 20% de chomeurs, donc on a 80% de chances d'être épargné:)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.