Journal Un livre en anglais sur Code Aster a besoin de relecteurs

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
7
31
août
2013

Bonjour,

La collection Framabook a actuellement plusieurs chantiers en cours. L'un d'entre eux concerne un manuel pour Code Aster.

Code Aster, c'est avant tout une belle histoire d'un logiciel libéré par le groupe EDF. Petit à petit une communauté internationale d'ingénieurs s'est construite, avec des sommets réguliers et surtout énormément de partages et d'entraide. Vous pouvez vous reporter à la page Wikipédia concernée pour savoir de quoi il retourne en quelques mots.

Après plus de 6 mois de travail, un auteur nous a livré un magnifique travail que nous comptons éditer. Cet ouvrage sera en anglais (la communauté Code Aster est essentiellement anglophone, il y peu d'ouvrage sur le thème et s'il était en français, l'intérêt serait largement amoindri). Or, si beaucoup d'entre vous connaissent déjà le groupe de traduction Framalang, cette dernière communauté est plus habituée à traduire de l'anglais (et pas que) vers le français et n'est pas vraiment "faite" pour de la relecture en anglais. L'auteur étant déjà bien à l'aise, le travail qu'il nous reste à faire est surtout une relecture visant à corriger quelques fautes de styles et chasser les coquilles.

Je voudrais donc lancer un appel à contribution afin de trouver deux ou trois volontaires qui voudraient participer à cette relecture… Dans ce cas, contactez-nous directement sur http://contact.framasoft.org/.

Merci pour votre attention!

  • # Non.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 31/08/13 à 19:33.

    un magnifique travail que nous comptons éditer.

    Vous êtes sur ? Il y a quelques années, je répondais à ces "appels à traductions" que vous lanciez sur identi.ca. J'ai participé ainsi à quelques traductions, c'était un truc sympa à faire dans une interface collaborative. Et puis un jour, alors que j'attendais la publication d'un gros morceau, d'une 10zaine de pages, que vous aviez appelé à traduire, facilement 6 ou 8 traducteurs, j'avais du y passer bien 2 heures, rien. Pas de publication. Bon. Il a du se passer un bug, la rédaction a décidé de ne pas passer ce papier après l'avoir appelé à traduction. Hum. Eh, ça arrive. Je vous ai donc écrit pour venir aux nouvelles. Rien non plus. J'ai même tenté de vous alerter par un de vos forums (forcément hors-sujet) et vous avez supprimé le post. Si.
    Vous n'avez jamais publié ce papier.
    Je n'ai jamais eu de réponse à mes mails. Aucune nouvelle de vous. Encore maintenant, je trouve ça vraiment très nul de votre part.

    Donc personnellement, laissez-moi réfléchir..? Non.

    • [^] # Re: Non.

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Ha la la, et bien sûr cela explique pourquoi nous continuons à sortir des traductions avec plein de volontaires efficaces. Paradoxal vu la gestion catastrophique à laquelle vous faites référence : nous aurions du tenir compte de vos contributions hautement importantes. Et si le ton que vous employez ici était le même sur le forum, vraiment je ne comprends pas pourquoi on ne vous a pas répondu… je cherche… mystère…

      Bref, toujours est-il que vous devriez aussi lire les posts initiaux, vous y verrez qu'il ne s'agit pas ici de traduction. Donc effectivement nous n'avons pas besoin de traducteurs sur ce projet. Merci pour la réponse.

      • [^] # Re: Non.

        Posté par . Évalué à 10.

        Ce qui est paradoxal c'est que vous disposiez de "plein de volontaires efficaces" et que vous vous lanciez quand même dans des campagnes de recrutement sur divers sites.
        Ce qui est paradoxal c'est que vous répondiez à un commentaire, certes incisif, mais qui pose une vrai question sur la gestion du projet, par un commentaire complètement méprisant et qui n'apporte aucune réponse ou même élément de réponse.
        Ce qui est paradoxal c'est qu'avec votre cursus, votre rôle aussi bien au niveau professionnel qu'au sein de Framabook ou encore en venant sur ce site, vous puissiez adopter dès le deuxième commentaires une attitude aussi inappropriée.

        Plus grave encore votre réponse trombe dans tous les travers que vous reprochez à votre interlocuteur. Il a dit ne pas vouloir contribuer à la relecture suite à une mauvaise expérience sur une traduction - mais rien ne laisse à penser qu'il ait mal lu votre journal. Sauf à imaginer que les traducteurs et les relecteurs vivent dans des mondes cloisonnés, et qu'il serait totalement incongru pour une personne ayant effectué une traduction un jour de se livre à une relecture le lendemain.

        Je n'ai pas l'honneur de connaitre xaccrocheur autrement qu'au travers de ce site, de fait, jusqu'à votre réponse je ne disposais d'aucun moyen de savoir dans quelles mesures son expérience vis à vis de Framabook était soit exceptionnelle soit due à une mauvaise démarche de sa part. Votre réponse de 5 lignes m'a convaincu de sa bonne foi.

        Dans le monde du logiciel libre seul les plus grand responsables de projets, comme Linus Torvalds ou Theo de Raadt, se permettent de faire montre aussi vite d'autant d'arrogance. Ni vous, ni votre projet n'avez la carrure nécessaire pour les imiter.

        • [^] # Re: Non.

          Posté par (page perso) . Évalué à -10.

          Non, ce n'est pas paradoxal, et voici pourquoi : au bout d'un certain temps, à force de devoir toujours s'expliquer pour tout et n'importe quoi, on fatigue. C'est aussi simple que cela. Il y a eu une mauvaise expérience sur une traduction? fort bien cela arrive. Mais il y a une liste de diffusion du groupe Framalang et il arrive souvent que des quiproquo doivent s'y résoudre. Devons nous systématiquement porter, et à jamais, le poids de petites erreurs? Le fait de ne pas avoir déroulé de tapis rouge pour le contributeur vexé? Le fait de ne pas s'être confondu en excuses pare que dans toutes la liste des destinataires des messages du monsieur, personne n'a jugé bon d'y répondre? Peut-être aussi que si personne n'y a répondu, c'est qu'il y avait une raison : surcharge de travail, message noyé parmi des centaines d'autres… allez savoir. J'oubliais la censure : le post du forum a été supprimé! Ca aussi, on y a droit régulièrement… je pense que c'est le lot de tout modérateur…

          Si ce monsieur voulait m'envoyer un courriel personnellement pour me faire part de son incompréhension, répondre en commentaire sur un ton plus ouvert aux explications, j'aurais vraiment fait tout pour comprendre la situation. Mais là j'ai droit à un jugement catégorique et qui n'appelle aucune autre réaction possible: ce fut "très nul" de notre part. Ce sont des excuses qui sont attendues : je n'ai pas l'habitude de m'excuser publiquement pour un oui ou pour un non, et encore moins au nom de toute l'asso !

          Mais de là à me doter de mauvaises intentions, vraiment c'est très pénible et qui plus est publiquement en réponse à un post initial. J'aurais été disposé effectuer des recherches c'est vrai, mais… les journées ne font que 24 heures, et sur ce ton, franchement, je n'en ai aucune envie.

          Maintenant sur les critiques d'intention, là encore votre commentaire en rajoute une couche, et si vous vous basez sur ma réponse pour accréditer le premier, je me base sur votre commentaire pour remarquer que du mépris initial, vous nous embarquez sur de l'arrogance. Bientôt il y aura tous les maux de la terre. Pardon : vous devez être autrement mieux placé que moi pour juger les autres. Par contre vous remarquerez que je n'ai porté aucune jugement personnel sur l'auteur du premier commentaire. Je vous laisse juge. Si cela vous conforte…Nous sommes "très nuls", vous semblez l'approuver, qu'iriez vous faire avec des "nuls" … et un arrogant, en plus de ca… bigre!

          • [^] # Re: Non.

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            C'est dingue que vous ne cherchiez même pas à savoir de quel papier on parle, qu'est-ce qu'il a pu se passer (tout s'explique, l'erreur est humaine) et qu'à la place vous preniez cette pose de victime pleurnicharde et hautaine. C'est si dur de dire "oui, tel papier (c'était un truc sur Occupy Wall Street, peu importe, et je rappelle que c'est vous qui aviez appelé à traduction) a fini par nous déplaire, et on a décidé de pas le passer" ? C'est sur qu'après vous êtes recevables de questions sur ce choix éditorial. C'est si dur que ça de dialoguer ? vous faites ce métier pour quoi, au juste, dire des trucs, et jamais écouter ? C'est pas internet ça, c'est la télévision.

            • [^] # Re: Non.

              Posté par (page perso) . Évalué à -10.

              Et bien en premier lieu je n'appelle jamais à des traductions (c'est le rôle d'autres personnes dans l'asso) et deuxièmement, pour les pleurnicheries je pense que visiblement je n'en ai pas le monopole. Et pour le ton hautain, on joue dans la même cour.

              C'est si dur de dire "oui, tel papier (c'était un truc sur Occupy Wall Street, peu importe, et je rappelle que c'est vous qui aviez appelé à traduction) a fini par nous déplaire, et on a décidé de pas le passer" ?
              

              Mais je n'en sais strictement rien!! Contactez moi par courriel, exposez moi les faits, surtout la date, on fera des recherches si vous y tenez.
              De quel métier vous parlez, quel rapport avec Internet et la tv?

              j'arrête là. Contactez nous, dites nous ce qui ne va pas, donnez les informations précises, et à ce moment là si vous n'êtes pas satisfait de la réponse vous pourrez éventuellement en faire part publiquement et donner des arguments à notre "nullité".

              • [^] # Re: Non.

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne connais aucun des protagonistes de ce conflit.

                j'arrête là. Contactez nous, dites nous ce qui ne va pas, donnez les informations précises, et à ce moment là si vous n'êtes pas satisfait de la réponse vous pourrez éventuellement en faire part publiquement et donner des arguments à notre "nullité".

                Lorsque je lis l'ensemble des échanges, je me dis que c'est exactement ce qui a été fait par xaccrocheur. Il vous (= Framalang ) a contacté, en utilisant plusieurs moyens différents (forum, mails) et n'a obtenu comme unique réponse le silence. Il en a fait part publiquement en donnant des arguments (dans un message au ton certes légèrement acerbe). Bref, pour ma part (et je pense que je ne suis pas le seul ici à penser cela), il agit exactement comme vous le lui conseillez !

                Et bien en premier lieu je n'appelle jamais à des traductions (c'est le rôle d'autres personnes dans l'asso)

                Mais je n'en sais strictement rien!! Contactez moi par courriel, exposez moi les faits, surtout la date, on fera des recherches si vous y tenez.

                Voici comment je le comprends. J'ai un problème avec un produit, je contacte le SAV. Le SAV ne répond pas. Pour avoir une réponse, je dois contacter le service comptable. Qu'il y ait des problèmes de communication ne me semble alors guère étonnant.

                Devons nous systématiquement porter, et à jamais, le poids de petites erreurs?

                Non. Mais pour ma part, la manière de les gérer influe grandement sur ma capacité à me montrer compréhensif et à les accepter. Et toujours de mon point de vue, pour l'instant, vous vous y prenez fort mal. Mais il ne s'agit que d'un simple avis strictement personnel.

                • [^] # Re: Non.

                  Posté par (page perso) . Évalué à -7.

                  "J'ai un problème avec un produit, je contacte le SAV. Le SAV ne répond pas."

                  Peut-être mais ce n'est pas ainsi que je vois les bénévoles qui n'ont pas répondu au message du monsieur (tout aussi bénévole, lui aussi, de fait). Je pense qu'entre bénévoles on pourrait peut-etre avoir une autre démarche que celle qui consiste à sommer les gens à s'excuser publiquement ou reconnaître telle ou telle absence de réaction à des messages (et j'aimerais bien en retrouver la trace, d'ailleurs, parce que connaissant la plupart des bénévoles, il me semble TRES surprenant que l'absence de réponse ai été volontaire ou au contraire ai fait preuve d'un quelconque dénigrement. Mais même ce bénéfice du doute n'effleure personne. Alors oui, je réponds comme on m'invective, vous pouvez jeter la pierre…

                  • [^] # Re: Non.

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Je crois que tu n'as pas compris l'objet de ma comparaison. L'objectif n'était pas de comparer les bénévoles à un SAV, mais de comparer les "services". Si tu préfères, remplaces "SAV" par "Framalang" et "service comptable" par "Framasoft" par exemple. La problématique reste exactement la même.

                    Mais même ce bénéfice du doute n'effleure personne

                    Avant de lire ta première réponse, si. Mais ta réponse à fait pencher la balance du mauvais côté.

          • [^] # Re: Non.

            Posté par . Évalué à 10.

            et si vous vous basez sur ma réponse pour accréditer le premier

            Comprenons nous bien. Un problème récurrent sur internet est le problème des geignards. On a tous certaines inhibitions qui disparaissent quand on est sur la toile, et parfois le résultat est assez moche.

            A la première lecture du commentaire de xaccrocheur je me suis dit qu'il y avait 70% de chance que ce soit lui qui soit en tort. Par "en tort" je veux dire que ce soit un manquement de sa part qui l'a laissé sans nouvelles.

            Pour être exact je me suis dit : "Peut-être qu'un email d'excuse a été envoyé et est parti dans ses spam; peut-être que les raisons de l'abandon du projet était présente en fonte taille 24 dans les entêtes du site et qu'il ne les a pas vues; peut-être même que c'est lui qui a cassé les pieds de tous les autres collaborateurs au point de les dégouter."

            Xaccrocheur partait donc avec un malus assez sévère au niveau de ma première impression.

            Les 30% de possibilités restantes se répartissant grosso-modo en 20% de chance pour qu'il y ait eu un problème de communication et seulement 10% de chances pour que l'explication a cette absence de réponse soit due au fait que vous n'en aviez rien à faire.

            Après la lecture de votre réponse de 5 lignes, l'hypothèse du "rien à faire" est devenue pour moi la plus probable, et le post de xaccrocheur que je m’apprêtais à ignorer faute d'informations supplémentaire est devenu une mise en garde crédible.

            je me base sur votre commentaire pour remarquer que du mépris initial, vous nous embarquez sur de l'arrogance

            Au vu de votre cursus vous ne pouvez ignorer les relations ténues qui existent entre l'arrogance et le mépris, et je pense que mon texte est assez clair sur la façon dont je glisse de l'un à l'autre. Le mépris est ce que je constate, et l'arrogance est la cause que je suppose.

            Nous sommes "très nuls", vous semblez l'approuver

            Xaccrocheur ne vous reproche pas d'être très nuls en général, il vous reproche d'avoir été très nul sur un évènement très précis. Il trouve très nul le fait de n'avoir jamais reçu aucune nouvelle du projet auquel il a consacré son temps et ce malgré les demandes qu'il a fait. Je ne pense pas qu'il remette en cause vos résultats.(Le commentaire supprimé sur le forum est anecdotique, il y a des centaines de raisons valides de supprimer un commentaire, surtout posté en hors sujet).
            Et je ne l'approuve pas, je le crois de bonne foi, en d'autres termes je pense qu'il est légitimement en colère contre vous (l'association) et non qu'il cherche à se venger ou à vous salir.

            Ce sont des excuses qui sont attendues : je n'ai pas l'habitude de m'excuser publiquement pour un oui ou pour un non, et encore moins au nom de toute l'asso !

            Et rien ne vous oblige à le faire. Vous auriez pu ignorer son commentaire, ou y répondre de nombreuses façons sans pour autant vous excuser. Un simple "Pourtant la machine et bien huilée, il y a rarement des problèmes" aurait largement suffit.

    • [^] # Re: Non.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Bon… au vu de ce qui suit et de cette volée de bois vert, j'ai fait quelques recherches….

      J'ai retrouvé ce Tweet:

      @framasoft je t'ai écrit à propos de http://lite.framapad.org:9001/p/testnewversion … appelé à traduc. &non publié - perdu le MdP de ton hotmail? #cavalier #craignos

      Donc ca date de septembre 2012 (tu as la rancune tenace….). Sur le pad, effectivement c'est une grosse traduction et elle n'a pas été publiée. Ecris nous sur contact@framasoft.org, je me chargerai personnellement de donner suite auprès du groupe Framalang.

      Voici mon interprétation :

      il y a eu un appel à trad et parallèlement cette trad devait se faire sur un pad de test (d'ailleurs pour s'y rendre il faut un peu insister). Ca se voit aussi au vu du nom du pad: "testnewversion", mais on ne peut pas le deviner. Au vu de la discussion sur la liste Framalang, peu de personne y ont participé, mais parmi celles-ci des membres récurrents sauf Xaccrocheur. on voit bien aussi dans le suivi du chat que Xaccrocheur est le dernier à y avoir participé.

      On lit aussi ceci dans le chat du pad:
      "xxx:22:52 Note que c'est juste un pad de test, hein. Je ne sais pas si le résultat sera publié."

      Mais bon, c'est dit comme ca, en passant, entre "initiés".

      Voici ce qui a du se passer :
      - tout le monde était en mode "on teste" l'interface
      - mais la traduction est allée jusqu'au bout et Xaccrocheur c'est vraiment.. accroché :)
      - pour cela il aurait fallu en reparler sur la liste de discussion du projet Framalang (à laquelle tu n'es pas abonné, je crois).
      - Or, pour cette liste (cf ci dessous), il s'agit d'un test et la discussion n'est pas vraiment suivie
      - personne n'a donc vu
      - l'actualité passe et d'autres trad sont faites et tout le monde (sauf toi) met cette trad de côté. Habituellement, c'est ainsi qu'on procède car on compte toujours plus ou moins sur le voisin ou sur le responsable Framamablog pour assurer le suivi final. --> là il faudrait améliorer, c'est sûr.

      Bref, voyant qu'il n'y avait pas de nouvelles, tu t'es inquiété au moins sur Twitter. Et tu n'as pas eu de réponse. J'ai pas retrouvé ton courriel et pas vu de post dans Framagora (mais je t'assure on ne pratique pas la censure sauf en cas de propos injurieux ou grossiers).

      Conclusion : ceci était un test mais :
      - il n'a pas été correctement signalé comme un test. Il n'y aurait pas du, selon moi, y avoir d'appel à traduction sur Twitter (je n'ai pas retrouvé l'appel mais visiblement il ne mentionnait pas de venir "tester")
      - la traduction étant finie, on aurait pu la relire, corriger, et la publier (après tout, pourquoi pas), mais les seuls à avoir pu s'en charger n'ont pas été plus loin que la phase de test (car à mon avis ce test devait tomber aussi en plein dans un moment assez chargé, d'où le fait que seules 4 ou 5 personnes n'ai vraiment suivi, sauf toi).
      - elle est tombée dans l'oubli

      Donc je t'invite à réviser ton jugement et ne plus partir sur cette mauvaise impression. Viens donc rejoindre le groupe Framalang et tu verras que cet épisode est vraiment une exception.

      Voici le contenu de la discussion afférente sur la liste Framalang :


      Bonjour,

      Framapad repose sur Etherpad qui est gourmand en ressource et pas
      forcément bien conçu (on a tous connu des déconnexions intempestives).

      Nous avons installé la version Lite d'Etherpad (qui est assez
      troublante avec sa grande fenêtre et son chat tout en bas) pour le
      moment sur une URL provisoire.

      http://lite.framapad.org:9001/p/testnewversion

      Merci d'y aller faire un tour (même pour 5 min) et nous faire des retours.

      La traduction en elle-même parle d'anarchisme, d'occupy, du libre…
      enfin un peu tout mélangé :)

      Amicalement,


      Holy crap! Ça va faire du bien en effet, je crois qu'on l'attend tous depuis un moment !

      Cheers!


      Du point de vue utilisateur, je trouve les changements insignifiants. Si
      cela fait baisser la charge des serveurs dans le même temps, ça n'en est
      que mieux. Visiblement, le seul truc qui manque, c'est le bouton de
      replay ? Mais qui s'en servait … Je trouvais même qu'il était
      redondant avec la possibilité de tagger une révision.

      Donc pour moi, c'est validé :-)


      Normal que ça ne marche pas en ce moment ?

      On avait pas dit que le hic majeur, c'est l'impossibilité de ne pas avoir d'espaces perso ?
      J'ai pas regardé si c'est toujours le cas.


      Bonjour,

      Il y a eu un freeze général de quelques minutes vers 23h mais sinon ça
      s'est vraiment bien passé je trouve.
      A un moment donné on a dépassé la vingtaine de connectés !

      Je vais faire un bilan plus détaillé sous peu mais en attendant que ne
      diriez-vous d'une relecture experte de la traduction car pourtant
      longue on est allé au bout hier soir.
      http://lite.framapad.org:9001/p/testnewversion

      Amicalement,


      • [^] # Re: Non.

        Posté par . Évalué à 9.

        Un grand merci d'avoir pris le temps de mener toute l'enquête, surtout à cette heure tardive.

        Toutes mes excuses pour le ton employé dans mes commentaires et bonne continuation au projet Framabook.

        • [^] # Re: Non.

          Posté par . Évalué à 10.

          Mouai.

          Autant j'apprécie la démarche d'aller vérifier les dire de Xaccrocheur et ce qui s'est passé, autant je me dis que s'il n'y avait pas eu hausse de ton de plusieurs personnes, elle n'aurait sans doute pas été entreprise.

          Ça veut dire que c'est acceptable de laisser des gens déçus dans le flou le plus total, et qu'il en faut beaucoup pour voir une remise en question.

          Moi je dirais au vu des faits que les torts sont partagés, mais le ton des premières réponses me laissera un arrière-goût amer.

          C'est dommage.

          • [^] # Re: Non.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ça veut dire que c'est acceptable de laisser des gens déçus dans le flou le plus total, et qu'il en faut beaucoup pour voir une remise en question.

            Je ne peux pas laisser dire ca. Jugez par vous même : je poste une annonce, et le premier commentaire est acerbe, fait référence à quelque chose qui s'est passé il y a pile un an. Dans le genre "je passe par là et tien j'ai un compte à régler avec Framasoft"… Je l'ai dit : si le ton avait été approprié, même sec, ce que je peux comprendre, j'aurais mené ces recherches aussitôt. C'est vraiment pas le genre de la maison (en tout cas pas du mien) de laisser des déceptions de côté.

      • [^] # Re: Non.

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Bon, ben voilà.

        J'imaginais bien un truc dans ce genre, et maintenant c'est nettement plus clair. Si je peux me permettre de dégager quelques enseignements de cette histoire :

        • Fournir un lien direct (pas juste un form d'inscription : Les archives) dans chaque pad vers la liste Framalang, voire une intégration plus poussée avec le pad (mais déjà un lien ce serait bien) histoire d'éviter le syndrome "le boulot se passe ici mais on en discute là")
        • Tester avec du faux texte, la trad / relecture c'est du boulot (je l'ai fait beaucoup professionnellement, d'où sans doute mon coté procédurier : Relis mes trads, je remplis ma partie du contrat).
        • Répondre à vos mails (et éviter les excuses genre "y'en a trop" moi aussi j'ai plein de mails, come on, ce qui est inacceptable c'est de pas répondre, pas de répondre en retard)
        • Baisser votre niveau de tolérance épistolaire : à plusieurs reprises tu parles de "propos injurieux ou grossiers" or je n'ai été ni l'un ni l'autre, à aucun moment de cette navrante affaire, et le sous-entendre est injurieux. Le message de forum supprimé était courtois et posait une question simple : comptez-vous publier ce truc qui m'a pris deux heures de travail, et sinon pourquoi ? (je rappelle le contexte : On discute d'un texte entre rédacteurs / traducteurs, c'est pas vraiment une salle de garde). Donc les réactions outrées sur "le ton" employé, stop : Un propos est insultant ou il ne l'est pas, point.

        Une dernière chose :

        Devons nous systématiquement porter, et à jamais, le poids de petites erreurs?

        Oui. En tout cas, c'est la règle par laquelle je vis.

        Merci d'avoir mené cette enquête, je considère cet incident clos, et j'en suis fort aise, car c'était un caillou dans ma chaussure. À chaque fois que j'entendais "Framasoft" un nuage passait dans le ciel.

        • [^] # Re: Non.

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Devons nous systématiquement porter, et à jamais, le poids de petites erreurs?

          C’est la principale leçon du Tétris : les succès permettent de progresser, mais leurs traces disparaissent aussitôt, alors que les petites erreurs s’accumulent et ne s’oublient pas.

  • # made in EDF

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Site en travaux
    Attention : un problème technique (serveur MySQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: made in EDF

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/09/13 à 09:54.

      En effet, j'allais faire la même remarque.
      Heureusement qu'il y a la page Wikipédia, sinon je ne saurais toujours pas ce qu'est Code Aster!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.