Journal Nouvel épisode de ma saga préférée

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
26
6
déc.
2015

Bonjour journal,

Pour une fois je ne vais pas parler de logiciel libre ou d'internet. J'hésitais à parler de la nouvelle campagne d'adhésion de l'april, mais vu que celle-ci s'inspire du thème de Star Wars j'ai plutôt envie de parler d'une saga beaucoup plus intéressante, qu'on ne trouvera pas au cinéma cette année.

Cette semaine est donc sorti le troisième épisode de Confessions d'histoire, qui est toujours aussi beau cinématographiquement, toujours aussi intéressant culturellement, toujours aussi rigoureux scientifiquement, toujours aussi drôle et intéressant, enfin toujours aussi génial quoi ! Si vous n'avez pas encore vu les autres épisodes de la saga, précipitez-vous vers
1. La Guerre des Gaules
2. La Première croisade
3. Aliénor & conséquences ou la deuxième croisade

Il y a moins de budget que pour Star Wars, mais il est bien mieux utilisé (par exemple pour situer l'histoire on va utiliser 3 bons dialogues plutôt qu'un panneau de texte…), et si vous voulez financer la suite de la saga n'hésitez pas à contribuer (en 3 jours de collecte le budget de 2016 est déjà quasiment bouclé, mais je ne pense pas que l'argent supplémentaire sera mal utilisé).

  • # La licence

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Sur les vidéos : c'est pas mal, je me suis bien marré et j'ai appris des trucs.

    La licence des contenus financés par le public, je précise parce que j'aurais aimé le lire est… pas de licence.

    Le contenu audiovisuel, tout comme le concept original de Confessions d’Histoire, est la propriété de Ugo Bimar.

    Dépôt légal auprès de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques sous le numéro 000056347 du 10/12/2013.
    La marque « Confessions d’Histoire » est déposée à l’INPI sous le n° 15 4 167 966.

    Du coup j'ai du mal à saisir la cohérence entre

    • la demande de financement par le public et de partage intensif via des silos propriétaires,
    • la fermeture du contenu qu'on ne peut pas redistribuer en dehors du contexte familial, et les incertitudes juridiques sur le droit de le télécharger pour le regarder facilement en toutes circonstances.
    • [^] # Re: La licence

      Posté par . Évalué à 3.

      Certes je regrette que ça ne soit pas du libre (mais c'était la première phrase du journal, j'avais prévenu), mais je ne vois pas où est l'incohérence, toutes les œuvres propriétaires sont financées par leur public à ma connaissance.

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

      • [^] # Re: La licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il y a des œuvres financées par des mécènes, des œuvres financées par la puissance publique… et ce en totalité ou en partie, sans compter bien sûr le temps non payé (donc offert) par les artistes. Ça n'a rien d'anecdotique en proportion :-)

      • [^] # Re: La licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        je regrette que ça ne soit pas du libre (mais c'était la première phrase du journal, j'avais prévenu)

        La première phrase du journal :

        Pour une fois je ne vais pas parler de logiciel libre ou d'internet.

        Tu as dit que ce n’était pas du logiciel libre ni de l’internet (ce qui déjà est discutable), mais rien dans le journal ne précise la licence des contenus.

  • # Personnellement, j'aime bien.

    Posté par . Évalué à 4.

    Une chaîne YouTube bien faite, des vidéos qui sortent certes avec quelques mois d’écart, mais toujours avec une qualité de présentation qui fait que je prends plaisir à regarder chaque vidéo.
    Hâte de voir la suite.

  • # Merci pour le partage !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    je ne connaissais pas et je trouve ça excellent.

  • # L'histoire de France... pour les connards.

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans la même veine, tu as la saga "L'histoire de France… pour les connards" opèré par l'équipe de l'Apéro du Captain.

    Quant à "Confessions d'Histoire", c'est pas mal, mais le jeu des acteurs fait trop "Je lis mon texte", ça manque de naturel ou de justesse. Ceci étant, j'ai apprécié et je leur souhaite bonne continuation.

    Adieu!

    ps: Mais sinon, Vercingétorix, c'est vraiment pas un gaulois²? :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.