Journal Taler ? Il est l'or mon signor !

Posté par . Licence CC by-sa
20
4
sept.
2016

En lisant une très intéressante tribune de Richard Stallman sur le besoin de pouvoir payer de manière anonyme l'accès à la presse en ligne, j'ai appris l'existence de GNU Taler, le moyen de paiement du projet GNU.

Taler est développé en France, à l'Institut National de Recherche en Informatique Amusante (INRIA) et propose une killer-feature assez inédite : la traçabilité pour les autorités fiscales !

J'ai pas tout compris au fonctionnement de la chose alors voici une belle illustration tirée du site : Titre de l'image

  • # Pour le moment : tu vends de l'espoir

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    (…) existence de (…) propose une killer-feature (…)

    Si je comprend bien le site :
    Non, il ne propose pas.
    En fait, il ne propose rien.
    C'est juste un site web "plaquette publicitaire pour un produit pas développé".

    "Today, this website only presents the advantages our system is expected to provide"

    A noter qu'ils ne s'engagent à rien du tout, genre le plus important pour que ça marche les frais "Taler is designed to minimize the work the exchange needs to perform" (oui, mais en pratique c'est combien? 0.1, 1 ou 10% Ca change tout suivant le nombre)

    Bref pour le moment je ne vois pas l’intérêt d'en faire la publicité surtout en disant que ça existe alors que c'est un projet (et des projets, il y en a des dizaines par jours, dont 99% ne voient pas une ligne de code, bon la ok je suis médisant il semble y avoir un peu de code).

    A noter que je critique surtout le journal (qui dit "existe", tout semble sous-entendre que c'est utilisable), le site web est plus dans la présentation d'un projet pas encore utilisable.


    A moins que je me trompe sur l'avancement du projet, et tu pourras alors nous faire un feedback d'une transaction que tu as faite?

    • [^] # Re: Pour le moment : tu vends de l'espoir

      Posté par . Évalué à 4.

      Rho mais quel rabat-joie ;-p

      Bon c'est vrai que je me suis emballé. Et emballé très fort même en voyant que c'était les gens de l'INRIA (donc pas 3 guignols dans un garage), que RMS s'occupait de problématiques d'actualité et qu'un moyen de paiement opensource auditable était en gestation.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # Inria

    Posté par . Évalué à -7.

    'Institut National de Recherche en Informatique Amusante (INRIA)

    C'était peut-être une vanne, mais l'Inria est l'Institut national de recherche en informatique et en automatique.

    • [^] # Re: Inria

      Posté par . Évalué à 10.

      Sans aucun doute, c'était une vanne.

    • [^] # Re: Inria

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      A noter que les gens de la direction cherche à se débarrasser de cet acronyme (parait que c'est difficile de devoir expliquer la signification) et de transformer ça en marque (genre vendeur de voiture).

      • [^] # Re: Inria

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est con, en général ça permet d'entamer une conversation en style "ah ouais il y a de la recherche en informatique", ce genre d'explication.

        • [^] # Re: Inria

          Posté par . Évalué à 8.

          Et ça permet aussi de parler aussi d'automatisme, d'expliquer d'ou vient le terme "cybernétique", et d’enchaîner avec les systèmes complexes. Mais bon, de nos jours, on préfère la "transformation digitale", l'infonuagique, les "mégadonnées", et la "french tech".

          • [^] # Re: Inria

            Posté par . Évalué à -1.

            je ne sais pas pourquoi tout le monde veut transformer les doigts en ce moment ! Ils sont pratique comme cela les doigts :-)

    • [^] # Re: Inria

      Posté par . Évalué à 2.

      l'Institut national de recherche en informatique et en automatique.

      Je croyais que c'était "l'Institut national de recherche en informatique et en mathématiques appliqués" mais comme les maths ça fait peur ils ont pas mis le "m" ;-)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Inria

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 05/09/16 à 11:53.

        JORF du 30 décembre 1979 page 3326
        Décret n°79-1158 du 27 décembre 1979
        CREATION D'UN INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES EN INFORMATIQUE ET EN AUTOMATIQUE (INRIA),
        ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE ADMINISTRATIF,
        PLACE SOUS LA TUTELLE DU MINISTRE DE L'INDUSTRIE

        • [^] # Re: Inria

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Oh la ils se sentaient obligé de crier dans les années 70 ? En plus je la trouve pas sur Google Maps cette Place sous la tutelle des ministères, c'est dans quelle ville ?

          • [^] # Re: Inria

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            t'as cherché PLACE SOUS LA TUTELLE DU MINISTRE DE L'INDUSTRIE  ?

            Envoyé depuis mon Archlinux

          • [^] # Re: Inria

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oh la ils se sentaient obligé de crier dans les années 70 ?

            ILS CRIENT PAS, C'EST A CAUSE DE L'ASR33

            * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.