Journal Commerce en ligne: Fermetures

Posté par .
Tags : aucun
4
14
jan.
2009
Selon certaines sources, chez Orange, Alapage, Clust, TopAchat étaient sur la sellette, et seul topachat s'en sortira:
http://fr.reuters.com/article/technologyNews/idFRPAE50604A20(...)
http://www.generation-3d.com/actualite-Fermeture-de-la-bouti(...)

Cela va faire bizarre dans le paysage de l'ecommerce Francais, bien que Clust (un des sites les plus avancés technologiquement à son lancement) ait directement été tué par son rachat par concurrent direct topachat/FT.
Le probable rachat de topachat par RDC n'augure rien de bon non plus.

Maintenant la question qui fâche:
Y-a t'il une activité où France Télécom s'en tire, sans avoir recours à une position dominante ou des tarifs non concurrentiels ?

Moi dans la Téléphonie, ADSL, Ecommerce, je n'en vois aucun.
  • # Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Non, je ne vois que l'herbe qui verdoie et le soleil qui poudroie.

    Il n'empêche qu'à un échéance raisonnable, mettons cinq à dix ans, je m'interroge sur le devenir de cette société, pourtant à l'origine richement dotée. Ils en sont à vouloir fournir du contenu, alors qu'on ne peut pas les créditer d'une éclatante réussite dans les secteurs où ils sont déjà présents. J'ai eu à faire avec eux pour la fourniture d'accès, content que ce soit terminé !

    Et à voir le lobbying intense auquel ils se sont livrés au sujet de la quatrième licence mobile, je me demande ce qu'il va se passer pour eux quand il y aura réellement de la concurrence dans le secteur de la téléphonie mobile qui doit être la meilleure partie de leurs revenus.

    Ils devraient nommer Xavier Niel comme P-DG...
    • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Free est déjà très mal barré pour jouer à armes égales (merci les politiciens), mais j'espère sincèrement qu'ils vont obtenir un max de bande passante. Pour nous et la libre concurrence. Si on avait pas eu Free (pour les vieux comme moi) à combien payerait on encore l'abonnement (et encore, le forfait, pas question d'illimité) ?
      • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Si on avait pas eu Free (pour les vieux comme moi) à combien payerait on encore l'abonnement (et encore, le forfait, pas question d'illimité) ?

        J'ai lu quelque part (où ?) que l'objectif pour les opérateurs avant Free était de nous faire payer l'abonnement ADSL 60 €. Le double...
        • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

          Posté par . Évalué à 2.

          L'objectif était atteint. Avec la location du modem c'est à peu près ce que facturait Wanadoo pour un accès ADSL au début des années 2000.

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

            Posté par . Évalué à 2.

            soyons un peu plus pragmatique, juste avant l'arrivée de free à 30€ , les != fournisseurs , dont FT, demandait 45€ d'abonnement (modem gratuit ou 3€/mois je sais plus), et on devait s'engager sur 12 mois

            Je le sais, on était à wanadoo en RTC, et on a voulu changé pour l'ADSL. Une chance pour nous : il fallait attendre que notre abonnement RTC soit à une échance mensuel pour changer d'abonnement. Le changement était dans le pipe, mais pas encore effectué.
            Quand free est arrivé, on a demandé d'annuler notre abonnement, et comme l'abonnement ADSL était pas encore commencé, on a pas eu à attendre 12 mois \o/
            • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Ah ça me rappelle de "bons" souvenirs. Lorsque j'ai migré sur une ligne ADSL, ces comiques ont continué à décompter les heures de connexion pour me les facturer à la fin du mois. Résultat, en plus de la facture ADSL, des heures de connexion "hors forfait" RTC, avec une facture de 1500 francs. Sympa pour un étudiant !
              4 mois pour se faire rembourser, avec appels, recommandé et menace de plainte+UFC+résiliation. Et après on me parle de la qualité du service client. Ils ont tout compris, si FT s'est rebaptisée Orange, ce n'est pas innocent : avec les millions de citrons bien pressés, on reste entre agrumes...
          • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            J'apporte une pierre au débat:
            Je suis client Télé2. La branche fixe et internet a été rachetée par SFR. Eh bien devinez quoi ? Mon abonnement va passer de 24,90€ à 29€90, comme ça, par magie, pour s'aligner avec les tarifs de leur filiale 9telecom (rachetée aussi).

            Où est la concurrence ? On me parle de services gratuits supplémentaires, mais en même temps on me pompe 5€ de plus par mois, on me ferme mon adresse mail prochainement si je ne fais pas de transfert @sfr.fr. Je signale que j'ai une adresse @libertysurf.fr, donc c'est pas comme si c'était impossible à gérer, surtout quand on voit combien de fois s'est fait racheter cette boite (libertysurf, tiscali, alice)...

            Sans compter que les factures vont revenir tous les 2 mois où tu paies en avance l'abonnement non consommé, plutôt qu'une fois le mois fini... Encore un moyen de se faire des sous sur le dos de l'abonné. Au final tu es prélevé avec 40 jours d'avance sur la fin de la période d'abonnement.

            Je suis chez SFR en téléphonie mobile, je me retrouve avec 2 comptes SFR... et moi qui voulais migrer chez Tele2 mobile (non racheté par SFR) parce que justement parce que je n'aime pas SFR, je m'y retrouve, contraint et forcé.

            C'était mieux à vent...
            • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

              Posté par . Évalué à 3.

              amha
              1°) une hausse du tarif est tout simplement interdite si tu n'as pas donné ton accord (il s'agit d'une rupture du contrat de leur part)
              2°) tu n'es donc tenu à aucune clause (donc tu n'as plus d'engagement à satisfaire vu que ce sont eux qui ont modifié le contrat).
              => pourquoi tu ne passe pas à la concurrence ?
              Certe le SAV de free est merdique (comme tous les autres), mais tant que tu n'a pas de problème, c'est très bien free.

              Par contre pour conserver l'adresse email là j'avoue que je vois pas comment faire (peut etre prendre un abonnement RTC où tu paie avec les communications si ça existe encore ?)
              • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

                Posté par . Évalué à 2.

                1°) une hausse du tarif est tout simplement interdite si tu n'as pas donné ton accord (il s'agit d'une rupture du contrat de leur part)

                Sauf qu'il l'a donné, son accord : il y a dans le contrat (il serait étonnant que cette clause n'y soit pas) une clause disant que Tele2/SFR/autre peut, à tout moment, modifier les tarifs, la période de facturation, l'échéance, les conditions de vente et d'utilisation sans avoir besoin d'en avertir le client au préalable...

                Même si ça paraît abusif, il ne semble pas y avoir encore de jurisprudence sur le sujet contredisant ce genre de clause... tout ce qu'il pourra faire, à la rigueur, c'est arrêter son abonnement (et, légalement, ça devra se faire sans frais) car le tarif à changé...

                Mais une hausse du tarif n'est en rien interdite (comment ferait FT/EDF/GDF... depuis des années ?)
                • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

                  Posté par . Évalué à 3.


                  Sauf qu'il l'a donné, son accord : il y a dans le contrat (il serait étonnant que cette clause n'y soit pas) une clause disant que Tele2/SFR/autre peut, à tout moment, modifier les tarifs, la période de facturation, l'échéance, les conditions de vente et d'utilisation sans avoir besoin d'en avertir le client au préalable...

                  Même si ça paraît abusif, il ne semble pas y avoir encore de jurisprudence sur le sujet contredisant ce genre de clause... tout ce qu'il pourra faire, à la rigueur, c'est arrêter son abonnement (et, légalement, ça devra se faire sans frais) car le tarif à changé...


                  Il me semble qu'au contraire y'a eu une jurisprudence sur ce genre de clause, et qu'elles ont bien été reconnu comme abusive. Par contre je serais incapable de te retrouver où, mais elles reposaient sur le fait que
                  1°) ce genre de clause empêchait le contrat d'être équitable (ie un coté était largement avantagé), ce qui est interdit
                  2°) que tu ne peux donner ton accord sur un accord futur.

                  en recherchant un peu je suis tombé sur ça
                  http://www.journaldunet.com/0302/030206cca.shtml

                  on y lis entre autre
                  les modifications tarifaires du service, susceptibles de survenir "sans accord explicite du consommateur". "Le client est en droit de compter sur le maintien d'un tarif convenu tout au long de la période déterminée pour laquelle le contrat a été conclu", assène l'organisme public. En prolongement, la commission regrette que "la résiliation de l'abonnement constitue le seul droit et recours à la disposition de l'abonné qui n'est pas satisfait du service de son fournisseur."


                  enfin, la loi a changé aussi, et permet effectivement de quitter sans frais

                  http://www.pcinpact.com/actu/news/31253-FAI-et-clauses-abusi(...)

                  Citons, cette fois lors de la vie du contrat, les clauses autorisant le FAI à modifier unilatéralement son contrat et/ou ses tarifs (AOL, Free, Tiscali, Wanadoo, Neuf Télécom). Depuis cependant, la loi (article L. 121-84 du code de la consommation) permet aux professionnels de modifier le contrat signé, à condition de prévenir le client au moins 30 jours avant la modification. Le client a droit alors de résilier le contrat sans frais pendant un délai de quatre mois suivant le changement.
                  • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Dommage pour la jurisprudence, j'ai cherché aussi sans rien trouver...

                    Le client est en droit de compter sur le maintien d'un tarif convenu tout au long de la période déterminée pour laquelle le contrat a été conclu

                    Évidement, et la période déterminée initialement par le contrat est la période d'engagement initiale... au delà, le contrat étant reconduit tacitement classiquement tous les mois, la période est de un mois... et si la période de re-conduction était de 1 an, le tarif ne changera qu'au bout d'un an, mais de nos jours, en France, en matière de télécoms, c'est plus que rare...
        • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est à peu près ce que je paye chez FDN, qui fait des prix "normaux", et sans faire de bénèf. Après, posez-vous la question de comment ils font avec leurs abonnements à 30€ ...
          • [^] # Re: Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Comment ils font ?
            Facile
            1°) économie d'échelle (forcément quand tu loue 400 000 lignes à FT, tu n'a pas le meme tarif que si tu en loue 40, idem pour la BP)
            2°) ils sont leur propres opérateurs, avec des accords de peering plus interessant que ceux de FDN (qui est obligé de payer la BP plus cher par conséquent).

            Sur les 30€, sur les complètement dégroupé, free estime qu'ils font 15 à 25€ de marge.
  • # rétroviseur

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Un peu d'histoire....

    Les PTT http://fr.wikipedia.org/wiki/Postes,_t%C3%A9l%C3%A9graphes_e(...)

    La France vivait une période affreuse et subissait la dictature soviétique d'un service publique monopolistique qui s'occupait du courrier et du téléphone. La population souffrait atrocement. je me souviens être allé dans un bureau de poste avec ma grand-mère qui y payait sa facture d'EDF-GDF en liquide au guichet (car les services publiques collaboraient les uns avec les autres) sans taxe supplémentaire. Pendant qu'elle opérait cette transaction bassement financière je regardais des cadres de collections de timbre et les annuaires de toute la France. Ma Grand-Père en profitait généralement pour passer un coup de fil depuis une cabine qui se trouvait dans le bureau, ça lui coutait 1 franc (vraiment du racket). Bref, la RDA en pire.

    Heureusement un gouvernement courageux a modernisé tout ça...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/France_T%C3%A9l%C3%A9com

    Puis quelques années plus tard, grâce à internet, FT a eu des résultat financiers très étrange (gestion façon start-up)

    Puis..... http://www.quechoisir.org/Position.jsp;jsessionid=GCF2D3C2OY(...)

    Et enfin ORANGE http://fr.wikipedia.org/wiki/Orange_(entreprise) le bonheur (ceux qui sont en relation avec la SAV de la téléphonie mobile vous raconteront).
    • [^] # Orange = Bricoleurs du dimanche

      Posté par . Évalué à 4.

      Ahhh le SAV Orange.... Bonne bande de bricoleurs.

      Pourquoi que la téléphonie mobile?

      J'ai un pote qui a souscrit un abonnement à une LiveBox depuis septembre dont le service n'est toujours pas utilisable chez lui. J'ai pu suivre ses péripéties fort passionnantes avec ce service de bricoleurs. Entre la sous-traitance de l'installation des lignes par l'électricien du quartier qui ne prends même pas la peine de vérifier la tonalité, les différents services clients qui se renvoient tous la balle, les techniciens de maintenances qui ne viennent jamais aux rendez vous (ils en sont encore aux post-it au 3900?). Ah oui aussi il faut appeler le 3900 depuis sa ligne fixe pour avoir un conseiller (la bonne blague quand la ligne ne fonctionne pas). Bien entendu il faut continuer à payer (39,90/mois + ce qu'ils appel "modem/routeur" LiveBox loué 3€/mois) car ça va fonctionner dans quelques jours qu'ils vous disent. Heureusement il y a encore des magasins où il est possible de se défouler un peu.

      Pour faire simple: Fuyez cette bande de bricoleurs!
      • [^] # Re: Orange = Bricoleurs du dimanche

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Histoire de citer quelques aventures heureuses avec le SAV d'orange :

        J'ai eu recours à eux, rarement, via la hotline et le problème fut résolu assez rapidement :
        - la première fois, problème de décodeur TV, une fois le pb localisé (bien le décodeur et pas la livebox), j'ai eu un numéro de SAV, le lendemain j'étais dans une agence Orange pour procéder à l'échange, de retour chez moi, je branche je configure ça marche
        - la deuxième fois, problème de livebox, envoi en relais colis, deux jours plus tard j'ai procédé à l'échange et zou ça remarche
        - deux déménagements, deux fois le changement fut rapide (moins d'une semaine d'attente)

        Oui, je sais je paie plus cher, mais à lire des récits à droite et à gauche d'expérience avec d'autres FAI il ne me semble pas que quand il y a un problème ces autres FAI soient toujours d'une efficacité redoutable.

        Je ne suis pas certain que les problèmes rencontrés par ces sites de vente en ligne doit directement du fait d'Orange. Alapage me semblait plus cher en matériel informatique que nombre de concurrent sur internet, le site de topachat m'est toujours apparu fouilli, bordélique, peu ergonomique. Ce sont peut être des raisons plus objectives du manque de chaland de ces sites.
        • [^] # Re: Orange = Bricoleurs du dimanche

          Posté par . Évalué à 5.

          moi j'ai un autre récit du SAV d'orange.
          Un type qui a TOUS ses abonnement chez orange (adsl, téléphone mobile, etc...). (et un ingé loin d'etre con).
          Un moment il avait des déconnexions avec sa ligne, et "seulement" quand il y avait du vent ou autre.

          Il a du passer 3 mois au sav, jusqu'a ce qu'il tombe sur un gars compréhensif qui a dis "écoutez, je vous passe mon portable, et dès que ça vous le fait, vous me téléphonez et on vérifie ça ensemble".
          La le gars a effectivement vu qu'il y avait un problème, a envoyé un technicien qui a trouvé l'orgine : un cable aérien tordu ( cable tordu => fils qui sont "coupé" mais qui se touchent. quand il y avait du vent, ça tirait sur le cable, et les fils ne se touchaient plus).

          3 mois avant que le SAV daigne croire le gars, et encore un gars un peu moins con que les autres.
          • [^] # Re: Orange = Bricoleurs du dimanche

            Posté par . Évalué à 2.

            Pas grand chose à dire, si ce n'est que c'est un cas quand même très très particulier que tu nous raconte, à priori, ils doivent vachement souvent avoir des explications farfelues de ce style dans les SAV. Bon dans ce cas manque de bol ça l'était pas (farfelu)
            • [^] # Re: Orange = Bricoleurs du dimanche

              Posté par . Évalué à 2.

              c'est surtout que les 3/4 ou 4/5 d'un SAV ne sont pas vraiment des techniciens mais sont des centres d'appels pas cher où les gens se contentent de lire leur fiche betement sur l'écran devant eux et si ton problème n'est pas dedans, ben pas de bol pour toi.
              • [^] # Re: Orange = Bricoleurs du dimanche

                Posté par . Évalué à 4.

                Deux fois j'ai eu affaire à des personnes avec un soupçon d'accent nord africain, qui disaient des présentements et concluaient que le problème venait de mon filtre ADSL.

                Lorsqu'une fois j'ai répondu que je n'avais pas de livebox, on m'a demandé la marque de ma passerelle. « linksys, je ne connais pas. »

                J'ai quand même réussi à joindre des techniciens qui ont remis le réseau ADSL en ligne vite fait après quelques tests plus poussés. Le matos dans ma campagne reculé était assez brave mais aussi capricieux.

                La situation était acceptable jusqu'à l'été dernier où après un déménagement nous nous sommes retrouvé nez à nez avec un service commercial et technique très roublard, du genre :
                « - vous êtes au service commercial, c'est le service technique qui doit s'occuper de votre problème.
                - mais j'ai tapé le un.
                - non monsieur, vous avez tapé le deux ».

                Un erreur comme ça ok, mais je me suis aussi occupé du cas de la voisine du dessous qui n'avais plus que le téléphone avec sa livebox car un changement de numéro avait envoyé sa connexion ADSL on ne sais où ; une fiche technique était en cours mais mal renseignée (il n'y avait pas le nouveau numéro de téléphone). On m'a fait trois fois le coup de 1 transformé en 2 ou inversement. Une fois je veux bien, mais pas trois fois en quelques jours !

                Nous somme partis tous les deux vers de concurrents différents et pour l'instant plus de problème.

                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

      • [^] # Re: Orange = Bricoleurs du dimanche

        Posté par . Évalué à -2.

        le sav d'orange c'est completel qui le fait non ?
    • [^] # Re: rétroviseur

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sans oublier le *DON* des lignes de cuivre payées par les communes.... dont l'utilisation est revendue à prix d'or (et jugée toujours trop faible par les dirigeants...) !
      • [^] # Re: rétroviseur

        Posté par . Évalué à -1.

        De quel don tu parles ? FT a été privatisé donc *VENDU* a des actionnaires .
        • [^] # Re: rétroviseur

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          FT a été payé par les communes pour installer les lignes, contrairement a free/autres aujourd'hui qui investis ses propres fonds pour installer les lignes.

          Perso, j'apelle ça un don gracieux...
          • [^] # Re: rétroviseur

            Posté par . Évalué à 0.

            Le reseau Cuivre de la boucle locale date des années 70/80 a l epoque FT n existait pas , donc on peut pas vraiment parler de don , c etait l administration des telecoms et de la poste , ou alors on parle pas de la meme chose, quand aux autres FAI ils utilisent la meme boucle locale , ils n'installent pas de lignes.
            • [^] # Re: rétroviseur

              Posté par . Évalué à 1.

              si tu veux jouer sur les mots.
              on va dire que FT a récup gratos tout un réseau, et l'exploitation des fourreaux, tandis que ses concurrents doivent eux investir lourdement, ou louer ce réseau de boucle local à FT.


              Je rapelle que le plus gros cout dans la fibre, c'est les travaux de génie civil. Si ils sont déjà fait (fourreaux déja en place par ex) , ca diminue de façon importante les couts.
              • [^] # Re: rétroviseur

                Posté par . Évalué à 1.

                on va dire que FT a récup gratos tout un réseau, et l'exploitation des fourreaux, tandis que ses concurrents doivent eux investir lourdement, ou louer ce réseau de boucle local à FT.

                Donc je reviens a ce que je disais avant , FT a été *VENDU* a des actionnaires/investisseurs , reseau compris l'argent de cette vente/privatisation est allé dans les caisses de l'etat , donc je comprends pas le "gratos" ou le "don" désolé :/
                • [^] # Re: rétroviseur

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est comme les mines d'or de claude allègre. Ce n'est pas parce qu'il y a eu un échange d'action/de sous, qu'il n'y a pas eu de don (largement inférieur à la valeur réelle).

                  Supposons que FT devait etre privatisé dès le début : regarde l'argent total dépensé dans FT avant, et regarde combien d'argent les investisseur ont été obligé d'acheter ( en faisant attention à deux choses
                  - réfléchir en franc constant
                  - prendre en compte que les acheteurs ont bénéficier de n ans (années où FT était public) pour faire fructufier l'argent non (encore) dépensé dans FT.
                  )

                  Fait le calcul, et ensuite dis moi au final qui a dépensé le plus dans FT : l'état (et donc les contribuables), ou les acheteurs ultérieurs ?
    • [^] # Re: rétroviseur

      Posté par . Évalué à 3.

      privatisons, ça profitera toujours à quelcon...

      (en fait il ne reste aujourd'hui à FT/orange que des cadres, directeurs et ingénieurs. Le reste est sous-traité/sous-payé donc bâclé par des gens qui auraient pu être ouvriers-fonctionnaires mais dont les parents (voire eux-mêmes), gavés de tf1, ont voté pour des privatiseurs/voleurs (de gauche ou de droite)... Ces gens aigris et incultes passent leur temps à vomir sur les fonctionnaires en qui ils ne voient que des cadres, directeurs et ingénieurs. Il y a dans la fonction publique la même coupure que dans le privé entre les directions qui se gavent et ceux sur le terrain qui se font exploiter. Et comme il est très dur d'exploiter un fonctionnaire (bien/pas bien ?), alors on sous-traite. Même le remplacement des poteaux téléphoniques est sous-traité.)

      pour bien comprendre :
      "Quelques choses de notre histoire" : un film passionant de Jean Druon (1998) : http://voiretagir.org/spip.php?article45
      sur dailyflashtube : http://www.dailymotion.com/video/xre6t_quelques-choses-de-no(...)
      pour télécharger en .asx (par "chapitres") : http://nonautraite.free.fr/index.php?page=11.php

      le meilleur moment c'est quand mme milton friedmann, du haut du mont pélerin, dit au journaliste, en français dans le texte : "bonne chance pour votre pays". Quand j'ai vu le film j'ai souri, 10 ans après...
      • [^] # Re: rétroviseur

        Posté par . Évalué à 3.

        Et comme il est très dur d'exploiter un fonctionnaire (bien/pas bien ?),
        Sort un peu de ta bulle et vas dans le VRAI monde, et va voir comment sont traité les personnes dans une administration quelconque (je sais pas moi, un conseil général par ex. Je pourrais parler des assedic qui ont fait greve y'a peu, de l'ANPE où on leur demande des objectifs completement improbable etc...).

        D'ailleurs les fonctionnaires ont jamais fait grève à cause des conditions de travail (par exemple des immeubles complètement hors norme, mais comme c'est le gvt, c'est pas grave, si il y a un incendie ceux qui travaillent seront juste tous grillé XD).

        Ce n'est pas parce qu'il est plus difficile de te virer que
        1°) c'est totalement impossible
        2°) il est impossible d'effectuer du harcelement moral ou proche!
        3°) Si il y a un problème c'est facile d'amener ton employeur (l'état ou la collectivité) à le résoudre.

        (ps je t'aide, dans certains CG, les "lampistes" essaient tous de partir, mais ca doit etre parce qu'on les exploitent pas...).
  • # J'aime bien orange

    Posté par . Évalué à 2.

    tu pourrais préciser ce que tu veux dire par tarifs non concurrentiels, sachant que orange est systématiquement plus cher que ses concurrents ? Ou alors c'est le syndrome "logiciel payant" : si c'est cher, c'est surement mieux ?

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Re: J'aime bien orange

      Posté par . Évalué à 4.

      Cela peut être aussi des tarifs nivelés vers le haut comme le cartel sfr+bouygues+orange.

      Ou (au sens ou tu l'entendais) le prix de la collecte ADSL (voir les tarifs sur fdn.fr par exemple pour les conséquences).
    • [^] # Re: J'aime bien orange

      Posté par . Évalué à 3.

      On ne peut pas dire que la téléphonie ou l'adsl (quand les concurrents doivent reverser le prix qu'ils demandent) soit un secteur concurrentiel.
      Sur l'ecommerce, la concurrence existe et ils sont obligés d'aligner les prix, et là, au contraire d'autres gros groupes, ils s'en sortent pas.
  • # Vendredi spirit

    Posté par . Évalué à 5.

    "Y-a t'il une activité où France Télécom s'en tire, sans avoir recours à une position dominante ou des tarifs non concurrentiels ?"

    En lobbying, pour éviter la concurrence, pour démarcher les petits vieux à la campagne ou pour maintenir des tarifs élevés de téléphonie mobile, ils ont un réel talent.

    Sarkozy devrait leur confier la communication de ses réformes
    • [^] # Re: Vendredi spirit

      Posté par . Évalué à 2.

      je pense au contraire qu'ils sont complètement nuls en lobbying. (obligé par l'ART d'être plus cher que ses concurrents, n***é un mois avant noël sur l'i-phone par une décision juridiquement contestable)

      ceux qui parlent d'orange pour expliquer le blocage de free sur le mobile ne connaissent peut-être pas la famille Bouygues-Sarkozy.
      • [^] # Re: Vendredi spirit

        Posté par . Évalué à 3.

        Un exemple de plus: Plutot que trouver un accord avec apple pour faire une offre concurrentielle, ils préfèraient une clause de vente exclusive. Toujours mieux quand la concurrence est impossible.
  • # Le pire est à venir

    Posté par . Évalué à 7.

    Comme toutes les ex-entreprises publiques inventées par de Gaulle, les communistes et le CNR, France Télécom a un très gros problème sur les bras qui ne disparaîtra pas avant quelques décennies: à savoir le paiement des retraites de ses anciens salariés (sous statut proche du fonctionnaire). Les nouveaux salariés cotisent au régime général.

    Ou l'état (et ses contribuables bien sages) casquent ou l'entreprise croit de manière externe (en rachetant des entreprises profitables) histoire de financer ce cratère par des bénéfices générés ailleurs.

    Franchement, les services "cruciaux" pour tous au même prix, c'était bien et sage, ça doit être pour cela que les gentils partisans de l'ultra-libéralisme les ont dézinguées (dans un silence assourdissant). Pour le profit de qui?

    ---

    Mes aventures avec FT:

    1) Appel au SAV de FT: "bonjour, je souhaite faire fonctionner mon modem ADSL avec Linux mais vous ne donnez pas les spécifités technique de la ligne. Pourriez-vous me dire si vous utilisez PPPOE ou PPPOA?"
    - alors cliquez sur le bouton "démarrer".
    - Linux?
    - désolé, nous ne prenons pas en charge Linux".
    - excusez moi mais "abonnement pro", ça signifie quoiu exactement pour vous?
    - plus cher.
    Raccrochage vif mais poli de la dame qui m'indique où appeler (au lieu de transférer l'appel).

    Au bout d'une matinée de hurlements et de coups de téléphone (tous surtaxés), j'ai fini par savoir...

    2) Livraison d'un Box ADSL avec retard et qui ne marche pas, appel du SAV qui nous demande le modèle précis pour la changer, puisque nous sommes hors délais (la faute de la poste évidemment, même si le cachet montre qu'elle n'a pas été envoyé dans les délais).
    - ah, désolé, c'est un modèle Sagem
    - ???
    - nous ne le distribuons plus.
    - et?
    - il vous faut aller dans une agence FT pour remplacer votre Box par un modèle rigoureusement identique. Vous avez la liste des boutiques FT?
    - oui, merci...

    Aucune des boutiques de l'arrondissement n'avait le bon modèle, on a utilisé un vieux Speedtouch... tout en continuant de payer la location d'un Box qui n'a jamais marché.

    3) Un copain a travaillé six mois en tant que conseiller à FT (dans un bureau). Après un premier entretien, il n'a jamais vu la personne qui l'avait embauchée (virée). Mieux on ne lui a jamais demandé aucun travail. Las au bout d'un moment, il s'est mis à pondre audit sur audit en faisant de grand moulinets avec ses petits bras, et puis il est parti en silence dans l'indifférence générale.

    4) Le commercial de FT devenu petit à petit qui nous explique qu'environ un tiers des contrats qu'il a contractés sont annulés pour cause de "défaillance technique". Il a démissionné pour ne plus se faire insulter par ses clients déçus.

    ---

    Il est fascinant que cette boîte ait toujours des clients. Il est où le bouton autodestruction?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.