Journal Les dangers du reverse-enginering : cas concret

Posté par .
Tags : aucun
0
29
mar.
2004
Je sais que je vais surement me faire moinsser pour poster en première page sur un sujet en marge des LL, mais je suis depuis un certain temps le blog de quelqu'un que je trouve très bien, chercheur en biologie moléculaire aux USA guillermito (certains doivent peut-être connaître).
C'est une personne dont je trouve les écrits souvent intéressants à lire.
Sur son blog, il a plusieurs fois démontré a coup de dessassembleur que le logiciel de stenographie d'une entreprise française de sécurité n'était pas exempt de failles et que contrairement aux differentes pubs faites ce n'etait pas la solution miracle anti-tout vantée dans la pub.
Résultat : il est poursuivi comme un mechant pirate qui a mis a jour une faille dans le logiciel et donc publié "les sources"??, et donc il se retrouve devant les tribunaux tentant d'expliquer à un juge qui n'a pas l'air de comprendre d'autres mots que "pirate, terroriste, piratage" etc....
lien : http://www.guillermito2.net/archives/2004_03_25.html(...)

Mon pays me fais vraiment peur des fois, comme le dit si bien guillermito, c'est comme si un constructeur automobile vendait une voiture sans freins en faisant l'apologie de sa sécurité et que moi utilisateur lembda ouvrait le capot, voit l'absence de frein, prenne des photos et le publie en disant : attention il n'y a pas de freins, c'est dangereux ===> je deviendrai alors un dangereux traficant de pièces automobiles.....?



sur cette belle analogie avec les voitures.



=====>[] dégouté une fois de plus des amalgames fais dans ce pays.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.