Journal La branche BHFM de la Société Générale migre sous Linux 20 % des postes de travail

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
12
19
oct.
2008
Après avoir testé discrètement en 2006 la migration de poste de travail sous Linux, la Société Générale décide de migrer un grand nombre de machines en Suse Linux Enterprise Desktop. Apparemment 20% des 54000 postes de travail (10800).

Là ou ça devient intéressant c'est que le fameux TCO (coût total de possession) n'est que de 18% par rapport à Windows XP.

Parmi les FUD récurrent sur un soit disant TCO de Linux supérieur à Windows, on peut espérer qu'il soit plus difficile de mettre en doute le constat d'une banque.

L'extension de Linux à l'ensemble du groupe Société Générale est en cours réflexion.


http://www.lemagit.fr/article/linux-novell-poste-travail-sg-(...)
  • # Merci à Kerviel

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour cetle excellente nouvelle, de manière plus large la période de récession qui se profile pourrait se révèler une véritable opportunité pour le LL.

    Bon on peut toujours rêver.....
    • [^] # Re: Merci à Kerviel

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas sûr : le cours de la licence Vista va peut être s'effondrer ...

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Merci à Kerviel

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pas sûr : le cours de la licence Vista va peut être s'effondrer ...

        Et donc les bénéfices et CA de MS aussi, et donc moins d'autres projets finançables à perte sur des années (genre Silverlight qui veut concurrencer Flash, ou .net...), et aussi moins de monde payé pour programmer pour la prochaine version (vous savez peut-être, la version 6.1, nommée "Windows 7", Vista étant la version 6.0), donc moins d'évolutions côté Windows, et donc le modèle de plusieurs entreprises qui développent qui sera plus "rentable".

        MS ne pourra pas vendre Vista à faible coût éternellement, vu que c'est l'une de leur deux (avec Office) produits rentables!
      • [^] # Re: Merci à Kerviel

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Hum le cours de la licence vista va s'effrondrer?

        À priori si Vista est cher, c'est que la demande est forte.

        C'est aussi vrai pour linux :p
      • [^] # Re: Merci à Kerviel

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et ça changerait quoi ? Microsoft a toujours un revenu fixe par taxation… La plupart des gens n'a pas choisi d'acheter leur Windows Vista, et n'a pas la moindre idée de son prix.
  • # Oui, espérons...

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est une bonne nouvelle.
    Et aussi, merci de m'avoir fait éclater de rire :

    > espérer qu'il soit plus difficile de mettre en doute le constat d'une banque.

    La situation actuelle des banques, Kerviel, etc.
    • [^] # Re: Oui, espérons...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Oui en effet :) mais bon justement en cette période de récession pour les banques, diminuer les coûts informatique n'est pas négligeable, surtout pour la SG.
    • [^] # Re: Oui, espérons...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je me suis fait la même remarque... les banques ne sont pas les meilleurs comptables du moment...
      • [^] # Re: Oui, espérons...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Au contraire elles sont meilleurs comptable quand il s'agit de faire des économies. Quand les grands comptes ont de la tune ils s'en foutent de payer des tonnes de licences hors de prix. Et pas que dans les banques.
      • [^] # Re: Oui, espérons...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
        Traduit en version "comptable" : on s'est pris une gifle financière, donc on peut plus dépenser sans compter, donc on va faire attention à ce qu'on peut éviter de dépenser, genre des licences pour un logiciel "qu'on utilise 50 000 fois le même alors pourquoi payer 50 000 fois".

        J'ai bien vu ça dans la boite où j'étais avant : temps des vaches grasses on dépense sans regarder, temps des vaches maigres on fait plus facilement passer les projets "moins classes mais tout aussi fonctionnels" (j'ai bien dit "plus facilement" seulement, pas "toujours", car dans les grosses boites il y a toujours les patrons influents qui font passer les trucs "classes qui font pas plus")
        • [^] # Re: Oui, espérons...

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
          Ouh ! Voyons-voir, quelqu'un qui a survécu a une tuberculose, a une poliomyélite, ou a une méningite à un stade avancé est-il vraiment plus fort ? Ou encore : utiliser windows, est-ce que ça rend vraiment plus fort ? Peut-être que je devrais m'y mettre alors !
          • [^] # Re: Oui, espérons...

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est une citation de Nietzsche.
            • [^] # Re: Oui, espérons...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              >C'est une citation de Nietzsche.

              C'est quoi c'est argument d'autorité à la gomme ? Il parait qu'il aurait également dit : "Chérie, tu reveux de la purée ?"
              • [^] # Re: Oui, espérons...

                Posté par . Évalué à 3.

                Euh, t'enflammes pas, ça n'a rien d'un argument d'autorité, c'est une simple information ...
              • [^] # Re: Oui, espérons...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Merci. J'ai l'mpression que Friedrich_Nietzsche fait décidemment autorité ces jours-ci. N'est ce pas lui qui croyait tant aux surhommes capable de maitriser la nature et de faire de grande chose avec rien. Un peu comme les banquiers ? La fin de sa vie comme la pseudo crise actuel semble bien justifier qu'on place sa foi en lui et qu'on sorte ses citations pleines de sagesse à tout va !
            • [^] # Re: Oui, espérons...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              merci Docteur es philosophie. et comme citation immodérément utilisée, je vous soumets (oui c'est bon) : "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". à vos neurones !

              T'as le bonjour de JavaScript !

              • [^] # Re: Oui, espérons...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                C'est marrant mais celle-là me plaît beaucoup plus et me paraît bien plus justifiable.
              • [^] # Re: Oui, espérons...

                Posté par . Évalué à 3.

                On dira "Docteur EN philosophie", philosophie étant un singulier :)

                Concernant la citation, je pense qu'elle est devenue complètement caduque. Elle était très bien trouvée à une époque ou science et technologie se confondaient, parce que la technologie peut-être polémique. Aujourd'hui, les deux sont à peu près distinctes.

                Personne ne reproche à Einstein d'avoir travaillé sur l'atome parce que ça a engendré la bombe atomique. Einstein n'a pas à avoir de problème de conscience : il s'est contenté d'explorer et de trouver, d'autres ont appliqué pour engendrer la destruction (et eux peuvent avoir des problèmes de conscience).

                Un conférencier en épistémologie a éclaircie une réflexion intéressante lorsque je l'ai vu il y a quelques semaines, concernant la science et le racisme. Il constatait qu'il était hyper tendance, il y a quelques années, de dénigrer le racisme (dans le sens de "détester son voisin parce qu'on aime pas sa gueule") en s'appuyant sur des faits scientifiques. Il posait la question de savoir ce qu'on aurait fait si la science avait appuyé les faits inverses (par exemple, si l'on avait découvert scientifiquement que les blancs étaient beaucoup plus idiot que les noirs -- c'est simplifié). Le problème ici n'est pas la conscience du scientifique : si le fait est vrai, il se contente de le révéler. Le problème est la conscience de ceux qui interprètent la science (et qui devraient plutôt regarder du côté de leur humanité pour détester ou pas leur voisin).

                Ravi d'avoir participé :)
                • [^] # Re: Oui, espérons...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  un bon sujet pour le bac philo 2009: "La science doit-elle forger nos opinions ?" ou bien "La science s'oppose-t-elle à notre humanité ?"

                  T'as le bonjour de JavaScript !

    • [^] # Re: Oui, espérons...

      Posté par . Évalué à 1.

      coûts réduits, sécurité accrue, meilleure ergonomie, indépendance... voici quelques uns des atouts d'une solution libre comme linux face au dinosaure microsoft...

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # MAJ

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mise à jour, le 18/10/2008 à 12h36 : Jean-Marc Krystlik a tenu a nous préciser que, contrairement à ce que nous affirmions initialement, sur la base de sa présentation, le périmètre de la migration sous Linux des postes de travail n'a pas encore été étendu à l'ensemble du groupe Société Générale. Ce point fait actuellement l'objet d'une réflexion interne.
  • # Mmmh

    Posté par . Évalué à 10.

    Attention, ça veut dire que la Société général manque tellement d'argent que sa dernière chance de survie est l'injection de fonds de la part de Microsoft.
  • # Une erreur

    Posté par . Évalué à 6.

    « le gain de TCO (coût de revient, ndlr) sur le poste de travail est estimé à 18 % par rapport à Windows XP. »

    Ca signifie que le TCO a été réduit de 18% par rapport à winxp, pas à 18% de celui de winxp.
    • [^] # Re: Une erreur

      Posté par . Évalué à 0.

      Comme c'est le gain de TCO qui est de 18%, je ne vois pas où est l'erreur et je pense que l'article est mieux écrit que lu.
      • [^] # Re: Une erreur

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Tu parles de l'article de lemagit, ou du journal de Fredix ?

        En lisant le journal sur linuxfr on a l'impression que la SG évalue le TCO de leurs postes Linux à 18% de ceux sous Windows. En lisant l'article mis en lien, on comprends que c'est 18% de gain.


        Un autre point important de l'article original, non repris dans la dépêche sur Linuxfr, est que la motivation première du projet est d'avoir 2 fournisseurs pour pouvoir avoir les moyen de mieux négocier avec Microsoft.
        C'est fini le monopole Monsieur Microsoft, va falloir être raisonnable maintenant.
  • # Du calcul du TCO

    Posté par . Évalué à 4.

    L'article dit " « le gain de TCO (coût de revient, ndlr) sur le poste de travail est estimé à 18 % par rapport à Windows XP. » Un gain généré à 80 % par les économies sur les coûts logiciels."

    Le calcul du TCO est chose complexe et assez fluctuante d'une méthodologie de mesure à l'autre (faute de plan comptable standard pour le mesurer, chaque grand cabinet a sa "formule magique).

    En gros, le TCO se compose des coûts d'achat du hardware, des coûts du "support" hardware, des coûts d'achat des logiciels, des coûts de "support" des logiciels et des coûts de help-desk.

    Les experts s'accordent toutefois à dire que le TCO dans le milieu bancaire est d'environ deux fois le TCO des autres secteurs.

    Avec ma calculette, j'établis que 80% de 18% fait 14.4% font 14,4% du TCO inputables directement aux "coûts logiciels" des seuls logiciels de Microsoft. Ca me paraît tout de même énorme et exagérément surévalué.

    Pour "faire du windows" (c'est à dire reproduire à isofonctionnalité les postes de travail windows), je ne suis vraiment pas persuadé que Linux ait un quelconque avantage financier.

    Alors est-ce que ce projet a été l'occasion de repenser totalement les postes de travail concernés ou bien s'agit-il juste d'un effet d'annonce pour taquiner Microsoft avant de renégocier ses tarifs ?

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Du calcul du TCO

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      14,4% du TCO inputables directement aux "coûts logiciels" des seuls logiciels de Microsoft. Ca me paraît tout de même énorme et exagérément surévalué.

      Tu n'as jamais dû voir le coût du support Microsoft... Rappel : seul Microsoft peut assurer un support réel de Windows, vu que c'est le seul à pouvoir modifier le code source... Ca aide pas à faire un prix "léger".

      Pour "faire du windows" (c'est à dire reproduire à isofonctionnalité les postes de travail windows), je ne suis vraiment pas persuadé que Linux ait un quelconque avantage financier.

      iso-fonctionnalité en général, non, mais iso-fonctionnalité qui sert en entreprise (mail/traitement de texte/web sur sites intranet), je pense que si.
      • [^] # Re: Du calcul du TCO

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu n'as jamais dû voir le coût du support Microsoft... Rappel : seul Microsoft peut assurer un support réel de Windows, vu que c'est le seul à pouvoir modifier le code source... Ca aide pas à faire un prix "léger".

        A quoi correspondent donc les 14.4% du TCO ?
        Aux seuls coûts logiciels ou bien aux côuts d'achat de licence et de support ?

        Si comme tu semble le croire il s'agit du second cas, alors effectivement, l'importante économie réalisée semble plausible avec un effort commercial de Novell.

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Du calcul du TCO

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Aux seuls coûts logiciels ou bien aux côuts d'achat de licence et de support ?

          Quand tu ne comprends pas un mot, tu peux aller te renseigner tout seul comme un grand aussi, par exemple ici :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Cout_total_de_possession
          (traduction de TCO en français, et Wikipedia français reconnait aussi le terme "TCO")

          on parle de total, qui est le T de TCO
          Total, donc support inclu, puisqu'il fait parti du prix.

          Les coûts de licence sont une goute d'eau par rapport au reste (déploiement, support), c'est pour cette raison que le prix de Linux (=0 assez souvent) n'a aucune importance en lui-même, et que si une entreprise fait son calcul de retour sur investissement sans parler du prix du support, ça serait n'importe quoi. Une entreprise ne parle jamais de prix d'achat, mais de prix total (souvent prix d'achat + prix de 3 ou 5 ans de support)
          • [^] # Re: Du calcul du TCO

            Posté par . Évalué à 2.

            ....

            Je cite l'article : "Un gain généré à 80 % par les économies sur les coûts logiciels".

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # les sigles ça roule...

    Posté par . Évalué à 5.

    Il serait peut être utile de préciser que BHFM c'est la Direction de la Banque de détail Hors de France Métropolitaine... Tout le monde ne vit pas à la Soc Gen !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.