Journal Recette de Soufflé au fromage

17
4
juin
2013

Avec ce temps hivernal, c'est le moment de faire des plats simples, roboratifs et conviviaux. Un truc avec du fromage donc. Et pour faire plus évolué que la raclette, pourquoi ne pas se risquer sur un soufflé au fromage ?
Une recette simple (vraiment), rapide, sans chichis, qui présente en plus l'avantage de nous rappeler comment faire une béchamel.

Soufflé au fromage

Ingrédients (pour 3/4 personnes)

125g de gruyère rapé
100g de farine
50cl de lait demi-écrémé
80g de beurre
6 œufs
Noix de muscade, sel, poivre

Préparation de la béchamel

Dans une casserole, faites fondre le beurre avec la farine. Salez et poivrez.
Remuez énergiquement sur feu assez vif et versez progressivement le lait tout en continuant à remuer (idéalement avec un fouet ou une spatule en bois). Montez ainsi une béchamel. Laissez la cuire quelques minutes pour qu’elle soit épaisse et bien lisse.

Préparation du soufflé

Faites préchauffer le four Th 6 (180°C).
Sortez la béchamel du feu. Lorsque la béchamel est tiède, ajoutez le fromage, les œufs et la noix de muscade. Mélangez bien.
Battez les blancs en neige ferme (vive le robot !). Incorporez-les à la béchamel à l’aide d’une spatule de manière à ce que le mélange soit bien homogène, sans y aller trop énergiquement pour ne pas écraser la neige.

Cuisson du soufflé

Beurrez un moule à soufflé (bords hauts) et remplissez-le de la préparation, puis enfournez. Attention un soufflé double de taille, choisissez votre moule en fonction !
Au bout de 10 min, montez la température à th 7 (210°C). Laissez cuire encore 35 min (soit 45 en tout). Vous pouvez vérifier la cuisson en plantant un couteau dans le soufflé et constater que le cœur n’est plus liquide.
Dégustez immédiatement, avec une salade verte par exemple.

Photo du soufflé

  • # Fromages

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'essaierais bien avec d'autres fromages, par exemple du comté, du beaufort, voire du cantal.

    • [^] # Re: Fromages

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ben, il a dit du « gruyère », c’est donc sans doute déjà du comté – voire du beaufort, parce que je suis de bonne humeur.

      • [^] # Re: Fromages

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 04/06/13 à 15:59.

        Si c'est du Gruyère suisse (ou du français), ça peut avantageusement remplacer du Beaufort ou du Comté :)
        Par contre de l'emmental rapé fadasse qu'on trouve en supermarché (et abusivement appelé gruyère), alors oui, Beaufort, Comté, Gruyère, tout est meilleur!

      • [^] # Re: Fromages

        Posté par . Évalué à 2.

        le Comté c'est pas du gruyère, le Beaufort non plus, et même l'Emmental ça n'en est pas! le Gruyère c'est du Gruyère. après pour un soufflé on peu ben y mettre ce qu'on veut du moment que ça fond!

        • [^] # Re: Fromages

          Posté par . Évalué à 3.

          De mémoire, un gruyère (sans majuscule) est une forme (pâte cuite, grosse roue) de fromage, correspondant à tous ceux précités. Le Gruyère, en revanche, correspond à un fromage (suisse) bien particulier.

          • [^] # Re: Fromages

            Posté par . Évalué à 3.

            un gruyère (sans majuscule) est une forme (pâte cuite, grosse roue) de fromage

            Ça me semble être une utilisation abusive. Gruyère est une ville, un comté…

            • Gruyère, un fromage suisse, originaire de la région du même nom et dont l'appellation est protégée par une appellation d'origine contrôlée (AOC) suisse reconnue au niveau de l'Union Européenne.
              • Gruyère français, un fromage français, dont l'appellation est protégée par une appellation d'origine contrôlée (AOC) française et une indication géographique protégée (IGP) européenne.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Gruy%C3%A8re

            • [^] # Re: Fromages

              Posté par . Évalué à 2.

              Ça me semble être une utilisation abusive. Gruyère est une ville, un comté…

              Il me semblait aussi, mais j'ai récemment été détrompé par un mec de la profession. Je le titillerais un peu plus sur le sujet, à l'occasion.

        • [^] # Re: Fromages

          Posté par . Évalué à 1.

          Les suisses devraient alors porter plainte : j'ai lu sur le papier d'emballage du Beaufort (acheté a la coopérative agricole d'areche-beaufort) "le ROI des gruyeres".

          • [^] # Re: Fromages

            Posté par . Évalué à 2.

            Il faut bombarder cette coopérative, je ne vois pas d'autre solution.

  • # Miam

    Posté par . Évalué à 5.

    La photo est magnifique, ca donne envie.

    Je n'y connais rien en cuisine, mais il parait que c'est assez dur de faire un soufflé qui ne retombe pas immédiatement. C'est vrai ?

    • [^] # Re: Miam

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est vrai ?

      Oui.

      Dés que ça refroidit ça retombe, quoi. C'est comme plein de trucs au fromage (genre l'aligot) à manger au plus vite tant que ça fume et que ça fiiiile.

  • # Egg... Egg... EX-TER-MI-NA-TE

    Posté par . Évalué à 6.

    Je pense qu'une compagne d'un certain docteur devrait jeter un œil à ta recette :)

    En tout cas, merci bien, ça me donne envie d'en refaire un, et ce coup-ci de le réussir :p

    cd /pub && more beer

    • [^] # Re: Egg... Egg... EX-TER-MI-NA-TE

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 04/06/13 à 16:07.

      D'ailleurs, la grande question : d'où est-ce qu'elle sort le lait ??

      Sinon, merci pour la recette, le rendu est fort sympathique et met l'eau à la bouche !

    • [^] # Re: Egg... Egg... EX-TER-MI-NA-TE

      Posté par . Évalué à 3.

      il y a une fissure sur ce soufflé 0_0

    • [^] # Re: Egg... Egg... EX-TER-MI-NA-TE

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En effet, ca fait beaucoup d'oeuf, je pense que je peux réussir à en faire un avec au moins 2 oeufs en moins.

      Ca me rappelle un ami de ma grand-mère qui mettait 12 oeufs dans ses gâteaux au chocolat, alors qu'avec un seul on avait un résultat équivalent chez moi.

      Opera le fait depuis 10 ans.

  • # Patch

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il y a un petit bug dans le code, non ?

    Faites préchauffer le four Th 6 (180°C).
    Sortez la béchamel du feu. Lorsque la béchamel est tiède, ajoutez le fromage, les œufs et la noix de muscade. Mélangez bien.
    Battez les blancs en neige ferme (vive le robot !). Incorporez-les à la béchamel à l’aide d’une spatule de manière à ce que le mélange soit bien homogène, sans y aller trop énergiquement pour ne pas écraser la neige.

    ligne 2 : s/les œufs/les jaunes/

    En tout cas c'est comme ça que j'ai fait hier soir, et c'était très bon :) (mention spéciale pour les temps, je confirme qu'avant c'était pas cuit).

    • [^] # Re: Patch

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui j'ai vu ça après avoir validé le journal, et puis je me suis dit que ça restait compréhensible vu que la ligne d'après je parle des blancs.

      D'ailleurs petite astuce pour les blancs en neige, pour que ce soit plus ferme et que ça monte mieux, mettez y un peu de sel avant de lancer la montée des blancs au batteur.

      Merci pour ton retour :)

  • # Dimension du moule

    Posté par . Évalué à 1.

    Attention un soufflé double de taille, choisissez votre moule en fonction !

    Quel est la dimension de ton moule pour les quantités que tu donnes ?
    Je n'ai pas encore de moule et je préférerais prendre directement celui de la bonne taille …

    Les quantités sont pour 4 personnes ?

    Merci

    • [^] # Re: Dimension du moule

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/06/13 à 15:19.

      Heu pour le moule je dirais environ 20cm de diamètre sur 10cm de haut (regarde sa taille par rapport à la cuisinière sur laquelle il est posé).

      Pour les quantités, ça dépend. Cette recette là on l'a mangée à 2 personnes (mais ça fait le repas entier, avec un peu de salade). A mon avis c'est bien pour 3, mais pour 4 il faut prévoir autre chose avant ou après (entrée, dessert…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.