Journal // Physical computing

Posté par .
Tags : aucun
14
21
août
2009
En 2008 je vous avais parlé d'un changement de paradigme dans l'acquisition de données numériques, ainsi que le pilotage, en vous parlant d'une solution crée par entreprise française dont le produit se nomme uchameleon http://linuxfr.org/~freejeff/27403.html . Eastwind m'avait alors appris l'existence de la carte arduino http://www.arduino.cc . J'ai essayé de suivre les évolutions de cette communauté et je dois dire que je ne suis pas déçu.

Pour synthétiser le projet je dirais que l'arduino est une plateforme logicielle et matérielle opensource permettant d'interagir via des entrées/sorties numériques et analogiques au travers d'une couche d'abstraction C/C++ permettant aux scientifiques et artistes de ne pas se soucier de considérations matérielles de bas niveaux dans leurs projets d'interfaçage ordinateur / monde réel. Elle est de plus agrémentée de nombreux modules appelés boucliers lui permettant d'étendre ses fonctionnalités, avec toujours cette contrainte d'être simple à utiliser.

Une société http://www.liquidware.com/ s'est servie des spécifications disponibles via la communauté arduino pour créer en 2008 une carte appellée illuminato http://www.liquidware.com/shop/show/ILL/Illuminato .

A l'issue de cette première réalisation ils ont eu l'idée de créer un nouveau modèle de carte basé non plus sur l'AVR 8 bits, mais sur un ARM 32 bits. Ils ne sont pas les seuls à avoir cette idée, on pourra citer par exemple l'initiative xduino http://www.liquidware.com/shop/show/ILL/Illuminato permettant de faire fonctionner quasiment toutes les fonctions de base de la bibliothèque arduino standard sur une carte à base d'ARM.

L'idée vraiment intéressante et innovante, qui me donne l'envie de partager ce journal avec vous, est plutôt l'aspect chaînable du nouveau module qu'ils ont crée : Illuminato X Machina http://www.liquidware.com/shop/show/IXM/Illuminato+X+Machina .

Cette carte mère (ou plutôt unité centrale) peut être naturellement chaînée à d'autre cartes du même modèle pour en augmenter la puissance de calcul. Je suis donc impatient de vous lire et de voir qu'elles sont les applications que vous êtes capables d'imaginer avec une telle architecture.
  • # Ça sert à quoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et concrètement ça sert à quoi ? Tu aurais des exemples d'application ?
    • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

      Posté par . Évalué à 5.

      A faire de l'Art le plus souvent (performances, musées, etc), voir [http://en.wikipedia.org/wiki/Physical_computing] (en anglais).

      En gros le « physical computing » consiste à faire réagir des machines à leur environnement (au moyen de capteurs de capteurs en tout genre), en produisant des sons, des images, en animant des servo-moteurs, etc. Le tout se fait en connectant différents matériels les uns avec les autres, le tout contrôlé par des logiciels.

      On peut citer comme outils logiciels fréquemment utilisé pour faire du « physical computing » Max MSP [http://www.cycling74.com/products/max5] originellement développé par l'IRCAM [http://www.ircam.fr/] plutôt orienté audiovisuel (et réputé peu fiable), Pure Data [http://puredata.info/] (fork open-source du premier) ou Processing [http://processing.org/] (un « IDE » par dessus un ensemble de librairies « open source » en Java d'abord simplifié pour les non programmeurs).

      Quelques exemples:
      http://www.todayandtomorrow.net/category/physical-computing/

      Le centre des arts d'Enghien:
      http://www.cda95.com/

      ...et ses bains numériques:
      http://www.bainsnumeriques.fr/
    • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Pour la partie physical computing, je l'utilise à titre professionnel pour interagir avec des actionneusr extérieurs. Je prendrais l'exemple d'un essai peudo-dynamique dans le génie civil :

      La ruine d'une structure (bâtiment) lors d'un séisme est le plus souvent localisée sur des éléments connus (piliers, murs, ...), il serait donc maladroit de faire un essai mécanique sur toute la structure. Il est cependant possible de simuler ce qui ne s'endommage pas (ce qui s'endommage aussi mais c'est plus dur car non-linéaire). Il est donc nécessaire de faire un aller/retour entre la solution de simulation et l'essai mécanique.
      Pour se faire on utilise classiquement des DAQ, mais celles-ci n'ont pas de possiblité de calcul. Une carte basée sur un ucontroller permet d'embarquer des calculs qui seront effectués en temps réel sans avoir recours à un noyau temps réel (RTAI, RTLinux, ...) dont la mise en place est longue et douloureuse. Les capacités de ces ucontroller (ARM) ne valent certes pas celles d'un processeur généraliste (quoique), mais les bibliothèques sont de plus en plus simple d'accès et il n'y a que ça qui tourne dessus contrairement à un pc.
      Pour revenir à l'essai mécanique mixte, communément appelé essai pseudo-mécanique, le système résolu est un système aux dérivées partielles dont la partie temporelle relative à la partie testée pourra être résolue (intégration numérique) sur le ucontroller et la partie spatiale sur un pc (ou cluster) puissant.

      De tels essais coûtent généralement une fortune à mettre en place,une solution basée sur le principe permet de réduire considérablement les coûts tout en améliorant la performance du système.

      Cette solution n'est à l'heure actuelle pas encore mise en place chez nous, mais il ne reste pas grand chose à faire pour y arriver.

      En ce qui concerne la Illuminato X Machina, le principe est un peu différent. Elle pourrait tout à fait être utilisée pour du physical computing, sous réserve de boucliers adaptés, mais elle présente surtout l'intérêt de mettre à la portée un architecture massivement // à faible coût. C'est plutôt sur cette idée que j'attendais des réactions (Lasher si tu t'ennuies ...).
      • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Je n'ai rien compris. Tu expliques quelque chose sans donner un seul point de repère.
        J'espère que tu ne fais pas de présentations publiques de ton travail, tu risques de passer pour un inutile :-)
        • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour les points de repères, j'ai mis des liens vers le précédent journal (pointant lui aussi sur le précédent) qui présentent le contexte, je vous invite donc à faire preuve de moins de fainéantise avant d'adresser de telles critiques. Je pourrais naturellement plus détailler, mais cela deviendrait des informations n'intéressant plus que des mécaniciens et donc hors contextes ici (je ne pense pas que nous soyons nombreux ici).
          Pour ce qui est des présentations plublique je pense en avoir données quelques unes et je n'ai jamais eu de retours négatif de l'auditoire.

          Ceci étant dit je peux vous expliquer ce qui vous semble flou, mais votre attitude agressive est n'est pas encourageante.

          Pour synthétiser, il existe des besoins dans des communautés ne maitrisant que peut l'électronique embarquée et ces besoins sont jusque là principalement remplis pas la société NI ses cartes et son logiciel LabView. Le coût de ces solutions est prohibitif et contraint à l'utilisation de logiciels propriétaires pour avoir un support correct, et est de plus moins performant dans certains cas.

          Les solutions que j'avais évalué lors de ma veille technologique au sujet de cette problématique s'avèrent être opensource et openhardware, je fais donc remarquer qu'à partir de ce type de systèmes il est possible de construire un "ordinateur" se basant sur la combinaison de plusieurs cartes et que de ce fait ceci peut intéresser les étudiants ou geek intéressés en architecturé matérielle et en programmation et compilation.

          Voilà en gros le sens de ce journal
    • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je vais essayer d'aider Freejeff pour expliquer un peu les différents concepts qui se trouvent derrière le Physical_computing!

      Mais j'admets que mon message, introduire encore plus de concepts sans rien expliquer.
      Enfin c'est pas grave ;-)

      Déjà, voici une présentation de la carte Arduino :

      http://www.csquad.org/2009/02/04/presentation-de-la-platefor(...)

      Il s'agit d'une carte de développement électronique qui propose des entrées/sorties digitales et analogiques.
      Son principale avantage est son coût, trois fois rien : 25$
      Et elle est très facile à programmer (quelles m** ces PIC ;-) )
      Il est donc possible de la mettre partout ;-) (demandez à mon chat ;-) )

      Du coups, un mouvement un peu vaste est naît.
      Il regroupe beaucoup de concepts, tel que :

      * l'illumination, c'est à dire la gestion des LEDs et la gestion de l'éclairage d'immeubles, etc...
      * le wearable electronic, c'est à dire l'idée de mettre des composants électroniques dans les vêtements ;
      * les réseaux de capteurs (les réseaux mesh de sensors, réseau sociaux de capteurs, comme pachube, etc...) ;
      * la Mixed reality, c'est à dire l'interaction entre le monde virtuel (second life/opensim) et le mode réelle ;
      * L'internet des objets, c'est à dire permettre une interaction entre des objets de la vie réelle et l'internet/composants éléctroniques, notamment grâce à la RFID ;
      * le DIY ( Do it yourself ), c'est la base du mouvement.

      La plupart des réalisations sont faites par des passionnées d'électronique et des artistes pour le fun.

      Beaucoup de ses inventions ne sont pas utiles, voir complètement loufoques! ;-)
      Mais il y a vraiment pas mal de création très intéressantes dans le mouvement.

      Le fer de lance du mouvement est le magazine MAKE ( http://makezine.com/ ),
      qui met en avant de nombreux projets.

      Un autre site intéressant est Instructables ( http://www.instructables.com/ ) qui regroupe des HowTo DIY ;-)

      Voila mes 0.002$
      • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

        Posté par . Évalué à 6.

        des meutes de chats qui communiquent entre eux, avec chacun une camera à l'oeil gauche et un laser à l'oeil droit

        trop merci.
        • [^] # Re: Ça sert à quoi ?

          Posté par . Évalué à 1.

          You will be assimilated. Resitance is futile.

          Trop bien, maintenant on sait qui sont les premiers Borgs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.