Journal Mono: C’est un grave danger et seuls les imbéciles l’ignoreront, jusqu’au jour où il sera trop tard.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
19
30
juin
2009
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/06/29/linux___richard_sta(...)

RMS n'aime pas Mono.

RMS le fait savoir : "C’est un grave danger et seuls les imbéciles l’ignoreront, jusqu’au jour où il sera trop tard."

Donc, n'utilisez pas Mono où les termites envahiront vos cultures. Vos femmes deviendront stériles.

Outre le coté sympa de RMS, pensez-vous qu'il existe un danger avec Mono ?

PS: je vous conseille l'installation de vrms pour l'aide au décrottage de votre PC.
  • # danger

    Posté par (page perso) . Évalué à -9.

    pensez-vous qu'il existe un danger avec Mono ?

    ouais, un danger qu'un truc marche correctement sur linux, sans exploser de versions en version, sans régressions foireuses ou concepts fumeux sorti d'un projet d'IUT
    • [^] # Re: danger

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La vrai réponse, ce qui inquiète, c'est (d'après la page sur Wikipedia) le problème des éventuelles poursuites relatives aux brevets détenus par Chose.

      Novell et chose ont conclu un accord qui protège Novell (ses clients et ses développeurs) contre toutes attaque de Chose concernant des brevets.

      Ces brevet concerne essentiellement la couche de compatibilité avec chose, de plus, la différenciation entre le type de client (ceux de Novell et les autres) est une violation du principe du logiciel libre.

      Donc, utiliser Mono encourage l'utilisation d'un produit qui peut poser juridiquement problème, qui donneront suite à des chantages et autres tracasseries.


      je vous recommande la lecture de la page wikipedia.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mono_(logiciel) c'est bien expliqué.

      A bientôt
      Grégoire
      • [^] # Re: danger

        Posté par . Évalué à -10.

        Le noyau Linux de la plupart des distribs implemente le support de FAT32 et NTFS.

        Tu veux parier que MS a des brevets la dessus ?

        Je vous suggere d'arreter d'utiliser Linux dans ce cas.
        • [^] # Re: danger

          Posté par . Évalué à 10.

          On peut très bien utiliser linux sans utiliser fat32 et ntfs !
          On peut très bien retirer le support fat32 et ntfs de linux sans que cela impacte le reste.

          Mais si on doit retirer C# de Tomboy et compagnie, il ne reste plus rien.

          Quoi qu'il en soit, pour en revenir à fat32, ce n'est pas compilé dans le noyau, c'est en module seulement :

          #
          # DOS/FAT/NT Filesystems
          #
          CONFIG_FAT_FS=m
          CONFIG_MSDOS_FS=m
          CONFIG_VFAT_FS=m
          CONFIG_FAT_DEFAULT_CODEPAGE=437
          CONFIG_FAT_DEFAULT_IOCHARSET="iso8859-1"
          CONFIG_NTFS_FS=m

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: danger

            Posté par . Évalué à -4.

            retirer fat32 sans impacter le reste?
            Ca va etre sympa pour monter les cles usb dis donc.

            Je vois pas ce que le fait que ca soit un module ou pas vient faire dans l'histoire, ca reste dans le noyau.

            Tant qu'on y est, tu vas nous dire qu'on peut retirer samba sans impacter le reste?

            Un peu de coherence s'il vous plait.
            Si mono est un terrible danger a cause des brevets, ca veut dire que l'essentiel du coeur de n'importe quel code open source couillu techniquement (kernel, compilo, interpreteur, que sais je encore) est un terrible danger, car eux aussi vont necessairement empieter sur des brevets.

            Mono est strictement equivalent a linux sur ce point.

            J'en conclue logiquement que si linux n'est pas dangereux, alors mono ne l'est pas.
            Pretendre le contraire, c'est FUDer sur mono parce que ca vient de Ms.
            • [^] # Re: danger

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.


              Ca va etre sympa pour monter les cles usb dis donc.


              Mes clés sont formatées en ext2, où est le problème?
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 4.

                Ou est le probleme?

                Nulle part, si tu consideres que ne pas pouvoir brancher ta cle usb dans 95% des machines n'est pas un probleme.

                Mais ya beaucoup de monde que ca risque de gener.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  - Il y a des drivers ext2/3 pour windows

                  - La plupart des machines dans mon entourage et au boulot sont sous linux

                  Je comprends que ce ne soit pas possible pour d'autres personnes. C'était juste pour montrer qu'il est aujourd'hui possible de se passer complètement de technologies en provenance de microsoft :)
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 3.

                    je vais me repeter mais bon:

                    Si tu consideres que ne pas pouvoir brancher sur n'importe quelle machine un peripherique qui est fait pour etre branche sur n'importe quelle machine n'est pas un probleme, effectivement, il n'y pas de problemes.

                    Si ca t'amuses de revenir a la grande epoque des annees 80 ou une disquette formattee mac etait illisible sur un pc et inversement, tant mieux pour toi.

                    Certains y ont ete, en sont revenus et ne veulent plus jamais en entendre parler.

                    Quand au driver ext2/3 sous windows, tu fais comment? tu le mets sur cle usb en ext2/3 pour pouvoir l'installer depuis ta cle usb?

                    Tu ne consideres peut etre pas ca comme un probleme, je pense plutot que tu refuses d'admettre que ca en serait un, car ca impliquerais que tu admet qu'il y a une incoherence qq part.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Si ca t'amuses de revenir a la grande epoque des annees 80 ou une disquette formattee mac etait illisible sur un pc et inversement, tant mieux pour toi.

                      ben non, mais visiblement c'est ce que souhaite microsoft :

                      - c'est eux qui ne mettent pas sur leur super OS du futur des pilotes pour lire les systèmes de fichiers mac ou linux

                      - c'est eux qui mettent des brevets à la con sur ce système de fichiers obsolète qu'est fat32

                      - c'est eux qui attaquent en justice tomtom parce que leurs appareils utilisent du linux avec du fat32 "protégés par les brevets MS" dedans.

                      On peut donc raisonnablement penser qu'ils vont faire pareil lorsqu'il leur toquera que mono et donc des "technologies brevetées MS" tournent par exemple sur du Red Hat etc...

                      Bref Richard Stallman a totalement raison lorsqu'il dit "C’est un grave danger et seuls les imbéciles l’ignoreront, jusqu’au jour où il sera trop tard"

                      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à -3.

                        On peut donc raisonnablement penser qu'ils vont faire pareil lorsqu'il leur toquera que mono et donc des "technologies brevetées MS" tournent par exemple sur du Red Hat etc...

                        Bref Richard Stallman a totalement raison lorsqu'il dit "C’est un grave danger et seuls les imbéciles l’ignoreront, jusqu’au jour où il sera trop tard"


                        Tu dis toi meme que c'est identique a FAT32, je ne t'ai toujours pas vu militer pour l'enlevement des distrib Linux de toutes les technos sur lesquelles MS a des brevets, et inutile de te dire que la liste est longue, tres tres longue.
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                          Il propose de ne pas dépendre plus que nécessaire de mono, pas de tout supprimer. Comme on a plein d'alternatives, il n'y a presque aucune raison d'utiliser mono, à part pour porter du code écrit pour .NET.
                          • [^] # Re: danger

                            Posté par . Évalué à -4.

                            Ben ouais, ya d'ailleurs tellement d'alternatives viables a fat32 que tomtom a finalement decide de payer MS et s'arranger a l'amiable.

                            Faut donc croire que le kernel linux est un danger mortel a cause des brevets, et que donc "FAT32 est un grave danger, seuls les imbeciles l'ignoreront"
                            • [^] # Re: danger

                              Posté par . Évalué à 10.

                              Ben ouais, ya d'ailleurs tellement d'alternatives viables a fat32 que tomtom a finalement decide de payer MS et s'arranger a l'amiable.
                              Ce qui n'a juste rien a voir. Entre devoir avancer 150 millions de $ pour un procés pendant 10 ans parce qu'un _CON_ a un pouvoir de nuissance extraordinaire et un fond (presque) illimité pour te faire chier et faire de toi un exemple, ou te mettre d'accord avec ce même con a payer x$ (bien moins cher), le choix n'a pas grand chose a voir avec des "alternatives".

                              Un procés ce fait sur les actes _déjà_ passés, donc arrêter d'utiliser fat32 ne leur garantissait absolument pas l'arrêt des poursuites.
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                          et inutile de te dire que la liste est longue, tres tres longue.

                          Oui la fameuse liste que Microsoft promet mais que personne n'a jamais vu. Linus a demandé les noms de ces brevets à Microsoft, afin de pouvoir nettoyer le noyau Linux ... On attend toujours (si jamais le double clique, breveté par Microsoft, n'est pas du ressort du noyau).

                          http://www.informationweek.com/news/global-cio/showArticle.j(...)

                          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                          • [^] # Re: danger

                            Posté par . Évalué à -2.

                            C'est la tout le truc, MS n'a jamais promit de donner cette liste, c'est une guerre commerciale, MS devoilera ses cartes quand cela sera opportun pour lui, pas avant.

                            Le fait que MS n'ait pas donne la liste ne signifie pas qu'elle n'existe pas, on l'a bien vu avec TomTom.
                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à 6.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                            • [^] # Re: danger

                              Posté par . Évalué à 3.

                              c'est une guerre commerciale, MS devoilera ses cartes quand cela sera opportun pour lui,

                              ok, merci de l'info, donc c'est pareil avec Mono ? MS attaquera les projets qui l'utilisent quand cela sera opportun pour lui.

                              Au fait, ils en pensent quoi MS des BSD ? Il y a aussi des bouts de propriété de MS cachés dedans ? Ils fourbissent également leurs armes (=les dents de leurs avocats et services juridiques) en prévision d'un affrontement contre eux ?

                              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                              • [^] # Re: danger

                                Posté par . Évalué à 1.

                                ok, merci de l'info, donc c'est pareil avec Mono ? MS attaquera les projets qui l'utilisent quand cela sera opportun pour lui.

                                Ca fait depuis le debut qu'on dit que Mono est identique aux autres projets non ?

                                Personne ne sait ce que MS fera de ses brevets, la realite est que Mono n'est ni plus ni moins en danger que le reste du systeme.

                                Au fait, ils en pensent quoi MS des BSD ? Il y a aussi des bouts de propriété de MS cachés dedans ? Ils fourbissent également leurs armes (=les dents de leurs avocats et services juridiques) en prévision d'un affrontement contre eux ?

                                Je te propose d'envoyer un e-mail a Ballmer pour lui demander, commence par parler basket-ball histoire de te lier d'amitie, puis amene gentiment la question.
                            • [^] # Re: danger

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              C'est la tout le truc, MS n'a jamais promit de donner cette liste, c'est une guerre commerciale, MS devoilera ses cartes quand cela sera opportun pour lui, pas avant.

                              Le truc c'est que personne ne fera rien. La situation est la suivante : IBM a des brevets qui peuvent bloquer l'informatique, Oracle a des brevets qui peuvent bloquer l'informatique, Novell a des brevets qui peuvent bloquer l'informatique, Microsoft a des brevets qui peuvent bloquer l'informatique, Apple a des brevets qui peuvent bloquer l'informatique, Google a des brevets qui peuvent bloquer l'informatique, ...

                              C'est comme les armes nucléaires, on fait des petits essais pour montrer qu'on sait s'en servir et on les sors au moment de signer quelques contrats stratégiques. Ni Microsoft, ni Google, ni IBM, ... vont prendre le risque de jouer sur les brevets.

                              Prenez un site web. Le "panier des achats" est à Sun[1], la vidéo "on-demand" est à Digital Equipement[2], le payement par carte de crédit à une société japonnaise[3], l'envoi de commande a une société américaine[4], ...

                              Voilà pourquoi il faut arrêter avec ces brevets[5].

                              [1] http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=EP&(...)
                              [2] http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=EP&(...)
                              [3] http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=EP&(...)
                              [4] http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=EP&(...)
                              [5] http://stopsoftwarepatents.eu/

                              Microsoft, comme n'importe qui d'autre, ne bougera pas, où seulement de manière pas trop forte pour racheter une petite société, anéantir un petit concurrent, ... Mais jamais ils vont prendre le risque d'attaquer IBM (où alors ils ont vraiment quelque chose de puissant dans leurs mains).

                              "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                              • [^] # Re: danger

                                Posté par . Évalué à 2.

                                D'ailleurs, c'est ce qu'on appelle un "portefeuille de brevets", avec chaque acteur qui essai d'avoir le plus gros. Et la meilleure anologie est effectivement celle de la guerre froide.

                                Les brevets sont une arme de dissuasion, mais un aucun cas un gros acteur se risquerait à en attaquer un autre sous peine de voir le portefeuille de brevet du dernier se retourner contre lui.

                                Le système de brevet est pourri, on peut breveter tout et n'importe quoi (grosso modo) mais il est là et on fera avec. Faudra juste arrêter avec cette paranoia d'attaques de MS envers tout le monde. Le premier qui dégaine signe son arrêt de mort.
                                • [^] # Re: danger

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Blablabla…

                                  Faudra juste arrêter avec cette paranoia d'attaques de MS envers tout le monde. Le premier qui dégaine signe son arrêt de mort.

                                  Ben voyons, clair qu'IBM, Apple et Google vont venir au secours de la petite société qui essaie de se faire sa place !
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 1.

                      >>Quand au driver ext2/3 sous windows, tu fais comment? tu le mets sur cle usb en ext2/3 pour pouvoir l'installer depuis ta cle usb?
                      Tu feras comme les 'linuxiens' le font et en plus il n'y aura pas de problème de brevet.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Bah si pour lui y a pas de problème vis à vis des machines qu'il utilise, je vois pas où est l'incohérence.

                      Perso ma clef usb est divisée en deux, avec une partition qui contiens une live usb, et l'autre mes données et il n'y pas de fat dans cette histoire.
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ma PS3 ne supporte pas les périphériques de stockages formatées autre qu'en FAT32 ou NTFS
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 1.

                      elle supporte très bien le ntfs
                      -> système -> système d'exploitation -> autre OS
                      "voulez vous démarrer tout de suite sur l'autre OS"
                      réponse oui.
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Je n'ai pas dit que ntfs n'était pas supporté.

                        A quoi ca me sert d'installer un autre OS sur ma PS3?
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par . Évalué à 1.

                          je voulais dire ext3.

                          ET pourquoi installer un autre os ? ben pour pouvoir lire l'ext3, c'est bien ce que tu voulais non ?
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 8.

                Le problème est que si tu à enregistré tes fichiers avec un UID différent du mien, ça va vite être drôle... :)
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Le driver MSWindows ext3fs les ignores.
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et Linux ?
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Je confirme, les systèmes de fichier linux sur des supports externes, c'est la galère :-/
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à 1.

                        venant de quelqu'un qui a dit a n-2:
                        Mes clés sont formatées en ext2, où est le problème?

                        ca me fait doucement rigoler.
                        Ben alors mon con, je croyais qu'il n'y avait aucun probleme a se debarasser de fat?
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Ben oui, j'avoue. Comme j'avais dit ça dans mon commentaire, j'ai fait un peu plus attention aux problèmes, et je me suis rendu compte qu'il n'y a pas moyen de désactiver la prise en charge des permissions avec ext.

                          Du coup mes prochaines clés seront en ntfs :-/
                          • [^] # [autopromo] Périphériques avec un fs libre

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je fais la promotion d'un de mes post sur le forum : [https://linuxfr.org/forums/10/27321.html].
                            J'essai de lutter le plus possible contre les périphériques en FAT32 (impossible de mettre des film en HD, ni des images de virtualisation dessus).

                            La solution que pour l'instant j'utilise est l'unification de mes UID (tout en 500). J'espère trouver prochainement la solution. J'ai fais quelque tests sur l'UDF [http://en.wikipedia.org/wiki/Universal_Disk_Format] évoqué vers la fin. Ils ont été peu concluants, de plus il y a de grande chances qu'il soit breveté.

                            Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

            • [^] # Re: danger

              Posté par . Évalué à 10.

              Ton argumentation "nivellement par le bas" est complètement débile. "Puisqu'on est déjà menacé par les brevets, allons-y gaiement !".

              VFAT existait avant que Linux ne se démocratise, et les libristes ont bien dû s'adapter : ils ont fait un module noyau.
              Aujourd'hui, on se retrouve avec une techno qui est en cours de développement (bon OK, ça commence à faire un certain temps que .Net existe), et on a la possibilité de s'y opposer : et bien moi je dis banco, ne refaisons pas la même merde qu'avant, afin de ne pas se retrouver dans la même position qu'actuellement où MS fout la pression aux entreprises en faisant du FUD sur ses brevets.

              L'utilisation de Mono entraînera forcément, d'une manière ou d'une autre, une dépendance envers MS. Ceux qui disent le contraire sont aveugles. Alors plutôt que de se laisser bercer, réagissons.
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à -6.

                on a la possibilite de s'y opposer comment?

                en utilisant python et ruby par exemple?
                ces langages enfreignants tres probablement un brevet .Net de MS? Oui, je doute que les brevets s'appliquant a .net ne s'appliquent pas a python ou ruby, apres tout ce sont des interpreteurs eux aussi.

                Ah ben merde, on est donc dependant de MS la aussi.
                Ca veut dire que mono ou python, c'est kifkif en fait niveau menace, dependance, tout ca?

                J'ai pose la question plus bas a favardin, il a pas encore repondu, peut etre qu'il dort ou qu'il est occupe ailleurs, je sais pas, je suis en tout cas tres curieux de connaitre sa reponse a la question.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.


                  ces langages enfreignants tres probablement un brevet .Net de MS


                  Tu m'as l'air d'ignorer ce qu'est le prior art...
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 0.

                    ben tiens, prends moi pour un con...

                    alors, prenons .net.
                    Wikipedia m'apprends que la premiere release etait en 2002, et que le developpement a commence "late 90's".

                    Ca veut dire que les labos MS bossaient sur ce genre de choses avant les "late 90's" et que donc les brevets datent potentiellement de la moitie des annees 90, soit bien avant la release de python 2.0.

                    Meme sans la theorie des labos MS qui bossaient sur les vm bien avant la release .NET, on peut aussi raisonnablement penser, vu l'ecart technologique entre des vm "lourdes" type .net ou jvm et python/ruby ou autre, que ces vm etaient en tres avance, et que donc elles ont implemente des choses bien avant python.

                    Donc ton prior art...
                    On se retrouve donc avec un python a peu pres aussi vulnerable que mono.

                    Bon, maintenant, prenons ta reponse sous un autre angle.

                    Le prior art protege donc python, qui implementait ces choses avant MS.
                    Python est protege, au chaud le gentil serpent glouton.

                    Ah, mais attends. Si python est protege, ca veut dire que le brevet est invalide par le prior art.
                    Mais si le brevet est invalide par le prior art, il est donc invalide, par definition de l'invalidation. C'est donc que tout le monde est tranquille.
                    Ca veut donc dire que Mono est protege aussi, au chaud a cote du gentil serpent.

                    Ben, merde alors, c'est marrant ca, on retombe sur une equivalence strict des risques juridiques entre n'importe quel langage a VM libre (comprendre par la sans mastodonte derriere lui servant de caution juridique, style sun/oracle) et Mono.

                    Pourquoi a t on une equivalence entre les deux?
                    Ben surement parce que mono et les autres langages a vm libre implementent les memes concepts, les memes idees et que les brevets de ms portent sur ces idees et concepts.
                    Si MS possede un brevet sur n'importe quel idee/concept, ben tous les langages proprio ou libre utilisant ce concept est dans la merde.
                    Prend un peu de recul et d'abstraction sur le probleme, ca parait tout de suite evident.
                    C'est la tout le probleme des brevets, RMS le sait tres bien, il s'amuse juste a troller un peu sur MS, ca mange pas de pain et ca detend.

                    J'attends toujours une reponse pour vlc/ffmpeg/x264, qui enfreignent clairement nombre de brevets MPEG. C'est donc un danger majeur et il faut les retirer de toute distrib linux?

                    On peut aussi aborder la question suivante: retirer mono des distribs revient a reconnaitre la validite des brevets que MS possede dessus et c'est pas trop le but recherche il me semble. Non?
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 8.

                      que donc les brevets datent potentiellement de la moitie des annees 90, soit bien avant la release de python 2.0.
                      Sors donc les brevets liés à .net, super seedant python 2, et sortie pendant la moitié des années 90.

                      Arrête de parler de faire du FUD, et SORS LES.
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à 2.

                        ah.
                        bon, ben, je te retourne la question mon canard:
                        Sort moi la liste des brevets .net super seedant mono.

                        Arrete de parler de faire du FUD, et SORS LES.
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par . Évalué à 2.

                          "miroir contre miroir".
                          C'est pas moi qui ait parlé de python itou a ce que je sache ?
                          moi j'ai répondu sur TES propos.
                          Je me souviens pas avoir parlé des brevets .net sur mono dans ce threads , a moins que tu n'ais, comme d'hab, aucun argument et aucune logique dans tes postes, et que ton seul but soit attaqué les gens ?
                          Parce que pour l'instant, c'est le seul truc que tu fais.
                          • [^] # Re: danger

                            Posté par . Évalué à -2.

                            t'es decidement toujours aussi con.

                            Assertion initiale du sieur barbu trolleur et depasse par les evenement depuis bien 15 ans:
                            Mono c'est mal c'est blinde de brevets.

                            Ma reponse:
                            Si brevets il ya python est aussi touche.
                            Si brevets il n'ya pas, point de problemes, mono est tranquille (en plus d'etre techniquement sexy).

                            Ta reponse:
                            Mais heu, d'abord c'est cui qui dit qui est, montre nous les brevets avant de fuder. Pis office 2007 arrive pas a lire un fichier office 2003 d'abord.

                            Ma reponse:
                            Si tu pars sur le terrain de "sans preuve point de salut, que du fud", montre nous (forme rethorique qui ne s'addressait pas forcement a toi, je sais vu ta comprehension plus que limitee du francais, c'est dur pour toi) les brevets .net aussi.

                            Sinon, c'est vilain de faire des attaques ad hominem mon choupinet, surtout venant de quelqu'un qui fait sa pucelle effarouchee qui hurle comme un porc qu'on egorge a chaque fois qu'il croit voir l'ombre du bout de la meme chose contre lui.
                            • [^] # Re: danger

                              Posté par . Évalué à 2.

                              t'es decidement toujours aussi con.
                              Que de politesse.
                              Tu espère qu'en étant insultant ca va apporter les arguments dont tu manque cruellement ?

                              Assertion initiale du sieur barbu trolleur et depasse par les evenement depuis bien 15 ans:
                              Mono c'est mal c'est blinde de brevets.

                              On voit tout de suite que tu cherche la discussion et la compréhension à travers tes assertions (dépassé par les évenements depuis bien 15 ans), a nouveau sans faits ni arguments derrières. Mais bon çà c'est pas nouveau.

                              Ma reponse:
                              Si brevets il ya python est aussi touche.[...]

                              Preuve ? Ah oui toi et ta grande connaissance technique et le fait que d'après toi
                              Meme sans la theorie des labos MS qui bossaient sur les vm bien avant la release .NET, on peut aussi raisonnablement penser, vu l'ecart technologique entre des vm "lourdes" type .net ou jvm et python/ruby ou autre, que ces vm etaient en tres avance, et que donc elles ont implemente des choses bien avant python.

                              Ah voui des "on peut penser" ...
                              Si brevets il n'ya pas, point de problemes, mono est tranquille (en plus d'etre techniquement sexy).
                              Sexy ? ahahaha. Hum pardon.
                              Donc tu as dis "si brevets il n'y a poins, point de problèmes" ?
                              Ben surement parce que mono et les autres langages a vm libre implementent les memes concepts, les memes idees et que les brevets de ms portent sur ces idees et concepts.
                              Je vois nul doute dans tes affirmations.

                              Ta reponse:
                              Mais heu, d'abord c'est cui qui dit qui est

                              Non. Je n'ai jamais dis ça. Faudrait un jour que tu apprenne a lire parce que ca devient de plus en plus pitoyable quant tu sors un truc qui n'a rien a voir.

                              montre nous les brevets avant de fuder.
                              Ben tu nous sors des trucs comme quoi
                              1°) il y a des brevets de ms (apprend a TE lire, vu que tu ne sais même pas ce que tu dis)
                              2°) qu'il y a "selon toute vraisemblance" .
                              je te demande "euh, pourquoi toute vraisemblance ? qu'est ce qui te permet d'affirmer ca"

                              Et la tu nous sors ton délire sur miroir etc...

                              Pis office 2007 arrive pas a lire un fichier office 2003 d'abord.
                              La c'est plus du délire, carrément de la folie.

                              forcément, comme on dérive dangereusement sur le terrain de la folie, je vais faire comme le conseil constitutionnel, je ne vais pas encore statué sur les autres griefs que je suis persuadé de trouver sur le reste de ta (tes) réponses
                              • [^] # Re: danger

                                Posté par . Évalué à -1.

                                Ce qui est marrant, c'est que dans ta comprehension douteuse du francais, t'as toujours pas compris, c'est que je dit que les 2 langages presentent strictement les meme risque.
                                Si brevet, python et mono touches.
                                Si pas brevet, python et mono tranquille. Troller sur mono et preconiser python pour eviter les brevets, c'est tout simplement gland.
                                Mais comme ya le mot "mono" dans mes posts qui n'est pas immediatement suivi de "bouh caca, ms mal, capucaypalibre" t'as mit ton detecteur binaire sur "mechant, pas d'accord" et paf, tu lit tout via ton filtre "il a tord". As usual.

                                Que de politesse.
                                Tu espère qu'en étant insultant ca va apporter les arguments dont tu manque cruellement ?

                                Ben tu glisse sur le terrain de l'ad hominem, je replique sur le meme terrain que toi.

                                On voit tout de suite que tu cherche la discussion et la compréhension à travers tes assertions (dépassé par les évenements depuis bien 15 ans), a nouveau sans faits ni arguments derrières. Mais bon çà c'est pas nouveau.
                                Ben un mec qui a declare ya 15 ans que "il se fout de savoir si le code qui tourne dans ses appliances est libre ou pas" et que 15 ans apres vient s'exciter sur tivo qui respecte la gpl, oui, je le considere etre totalement depasse par les evenements. C'est un exemple, on doit pouvoir en trouver d'autres.

                                Preuve ? Ah oui toi et ta grande connaissance technique et le fait que d'après toi

                                Ben les 2 vm implementent les memes concepts, c'est une VM quoi...
                                Un brevet sur un garbage collector touchera mono, python, .net, ou n'importe quel autre interpreteur/vm.
                                La phrase que tu cites juste apres concernait le prior art de python, faut croire que ta comprehension du francais est toujours plus que limitee.

                                Sexy ? ahahaha. Hum pardon.
                                Oui, sexy. Melanger n'importe quel langage dans le meme programme sans aucun probleme, le langage c# en soit est plutot bien gaule. La vm est techniquement sexy au niveau du JIT et ce genre de choses.
                                je sais, ca te fait trop mal au cul de l'avouer, mais bon, c'est comme ca.

                                1°) il y a des brevets de ms (apprend a TE lire, vu que tu ne sais même pas ce que tu dis)
                                Non, apprends a me lire.
                                Ce que j'ai dit c'est si les brevets sont la, les 2 sont touches, si les brevets ne sont pas la..
                                Non, en fait je vais arreter de repeter, ca fait 40 fois que je l'ecris, mais ton ersatz de cerveau bloque visiblement sur le mot mono non associe a "bouuuh pas bien".

                                La c'est plus du délire, carrément de la folie.
                                Non, c'est une ad hominem, t'as deplace la discussion sur ce terrain, je te suis.
                                • [^] # Re: danger

                                  Posté par . Évalué à 5.

                                  Si un brevet touche mono il ne touche pas forcément les autres langages, fussent-ils exécuter dans des machines virtuelles. Dire que c'est le cas ce serait dire que les langages qui fonctionnent dans des VM sont tous identiques du point de vue des concepts mis en place et qu'il n'y a *que* la syntaxe qui diffère.

                                  À partir de là, je ne vais pas faire la liste des brevets sur C# et .net, il n'y en a peut-être pas (même si j'en doute); mais tu conviendra qu'il est plus facile de se retrouver dans le cadre d'un brevet sur C# en implémentant C# qu'en implémentant un autre langage.

                                  Après, le vrai problème reste le même : les brevets logiciels sont la gangrène de l'informatique et ce sont eux qu'il faut repousser.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 9.

                      Sans liste de la liste des brevets potentiellement violés, ton argument sonne creu
                      les vm éxistent depuis smalltalk
                      .net et python utilisent des vm, si il y a violation de brevet, il serait interessant de savoir éxactement sur quoi... j'ai jamais fait ce travail, mais éplucher les brevets MS doit être un travail assez titanesque
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à 1.

                        C'est un argument parfaitement valable.

                        Mais si c'est bien le cas, ca veut donc dire que les brevets de ms sur la vm .net sont donc bancaux, et que donc mono n'a rien a craindre.
                        Si ca n'est pas le cas, python est en danger aussi.

                        L'autre truc aussi, c'est que Sun n'est pas manchot en ce qui concerne les vm en a potentiellement une belle palanquee de brevets, ce qui fait que MS hesitera toujours a degainer (et c'est tres certainement la raison pour laquelle ils se sont contentes de menacer linux, pas de l'attaquer, parce qu'ibm aurait repondu, et ca aurait fait mal a tout le monde).

                        Les brevets, c'est comme l'arme nucleaire dans les 60's, c'est bien pratique pour atomiser la gueule de l'adversaire, mais le premier qui degaine risque bien de provoquer une reaction en chaine qui va detruire toute la planete.

                        Bref, j'ai beau prendre le probleme dans tous les sens, je retombe toujours sur une equivalence stricte des dangers de python et de mono.
                        Je dit pas que mono ne craint rien, ni que python est en danger de mort, j'en sais pas grand chose.
                        Mais ce que je sais, c'est que les 2 sont dans le meme panier, kif kif bourricot.
                        Si l'un est en danger, l'autre l'est aussi.
                        Si l'un est fiable, l'autre l'est aussi.

                        D'ou ma conclusion: arretez de faire un tel foin autour de mono et d'exiger qu'il ne soit plus distribue.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Alors on reprends: les brevets portent sur des implémentations, pas des idées ou des concepts (en tout cas en Europe, or Python est européen). Il est bien plus difficile de réimplémenter un langage (i.e. mono) sans réutiliser l'implémentation originale (même si on ne le fait pas sciemment).

                      Du coup tu vois, Python est hors de danger, il repose sur des principes différents, l'implémentation est à coup sûr (ou presque sûr) différente. Par contre, mono réimplémente exactement .net et présente donc un risque beaucoup plus important face à des brevets.

                      En passant, ton argument sur les brevets qui datent d'avant le moment ou Microsoft a commencé à travailler sur C# sont risibles. Pour déposer un brevet, il faut travailler sur le projet ... Du coup les brevets datent presque sûrement du début des années 2000.

                      Maintenant, reprenons ton exemple vlc/ffmpeg/... Et bien oui, il y a des problèmes. Heureusement, les brevets qu'ils violent (parce qu'ils en violent) ne sont pas valide en Europe, et ce sont des projets européens. Par contre, si l'Europe passe des lois pro-brevets, et bien ... de toute façon y a rien à faire ! Alors on aura eu des lecteurs multimédia, et puis la loi empêchera d'en faire des gratuits de toute façon.

                      Par contre, on remarquera encore ta mauvaise foi dans la comparaison. Si un langage de programmation devient inutilisable, c'est, potentiellement bien plus embettant qu'une application. Par exemple, si Python devenais inutilisable, de nombreux scripts et applications qui sont au cœurs de nos systèmes seraient à réécrire. Ça prendrait beaucoup de temps et de ressources, et les entreprises deviendraient beaucoup plus prudentes quant à leur utilisation de GNU/Linux (et puis tout réécrire en Perl, ... ;) ).

                      En gros, tant que mono n'est utilisé que pour des applications secondaires, il n'y a pas trop de risque. Mais si le nombre d'application dépendant de mono devient important, ou pire si de telles applications se glissent au cœur du système, à ce moment, Microsoft détient une bombe permettant de causer à Linux un tort important, qui risque même de l'empêcher d'exister tout court.
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        [...] Microsoft détient une bombe permettant de causer à Linux un tort important, qui risque même de l'empêcher d'exister tout court.

                        On délocalisera le noyau. En Europe, il y a la Suisse qui n'a pas les mêmes lois. Si la loi sur les brevets passent en Europe, elle passera deux ans plus tard en Suisse, sauf qu'il y aura votation populaire et là il y a moyen de faire quelque chose, le peuple est toujours plus sage que les dirigeants (il a pas les repas offerts par les grosses entreprises dans les plus beau resto de la capitale ...)

                        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                        • [^] # Re: danger

                          Posté par . Évalué à 1.

                          juste un truc, on se tamponne copieux de savoir ou le soft est developpe.
                          Ce qui est interessant, c'est de savoir ou on peut le distribuer.

                          Et si t'enleves les US, ca va etre dur de faire du business.
                          Cf le poste de pbpg a ce sujet.

                          C'est comme le weed, hein, tu peux delocaliser la production en hollande, ca te donnera pas plus le droit d'en vendre en france...
                          • [^] # Re: danger

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Bien entendu. Mais on pourra mettre sur le ftp publique "uniquement réservé aux gens des pays suivants : ...".
                            Après on c'est aux gens de bien faire attention de respecter la loi, les devs ont fait déjà le maximum.

                            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Mais Perl et Java c'est pas antérieur ?
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 2.

                Donc en fait, tu n'as pas de problemes a garder du code qui pourrait violer des brevets MS dans le noyau, alors que c'est un element critique du systeme, mais t'as du mal avec un framework en user-mode sur lequel rien de critique ne depend ?

                Desole, mais j'ai un mal fou a comprendre ta logique...
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 10.

                  On va dire que c'est parce que les brevets sur le noyau Linux n'existent pas ? Soyons sérieux un instant: s'ils existaient, Microsoft aurait attaqué deux ou trois distributions Linux, montrer les brevets et détruit la confiance des entreprises en Linux. Mais non, ils existaient pas, donc c'est beaucoup plus drôle d'en parler sans jamais les montrer.
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Microsoft a peut-être aussi peur d'autres brevets, détenus par des sociétés comme IBM par exemple, qui ont fortement investi dans linux... brevets dont on pourrait trouver des traces dans les logiciels de chez Redmond.
                    Si quelqu'un dégaine, cela risque d'être très risqué et potentiellement coûteux pour tout le monde, y-compris Microsoft.

                    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ils attendent surtout le moment ou leur utilisation leur en donnera l'avantage maximum.

                    Si ils n'existaient pas, TomTom n'aurait probablement pas paye x millions de $ a MS si tu veux mon avis, TomTom a largement les moyens de payer des avocats pendant un bon moment.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 3.

                      et ils ont peut etre d'autres imputations budgétaires plus importantes que les frais d'avocats qui ont aucun ROI, ou un hypothétique sur 15 ans.
                      Marrant, parce que normalement c'est plutot toi qui nous explique qu'une entreprise c'est pas philantrope et que tout est régi par le ROI...
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à -1.

                        A choisir entre payer x millions a MS et payer leurs avocats pendant genre 2-3 ans, qqe chose me dit qu'aucun des 2 n'a de ROI. TomTom c'est plus de 3000 employes et 1.6 milliards d'euro de revenus, ils ont tres certainement un departement legal qui peut s'en occuper, alors les couts legaux, c'est pas vraiment un probleme.

                        Ils ont certainement fait une evaluation des risques et chances de succes, visiblement ils n'ont pas aime leurs chances de succes.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Classique, tu détournes le débat. Ce n'est pas ce dont je parlais.
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Absolument pas, tu trouves une excuse pour permettre a VFAT (et NTFS) de rester dans le noyau, alors qu'il a clairement un probleme de brevets. L'excuse ? Ca a ete fait il y a des annees, depuis quand c'est une excuse valable ? Tu crois que ca va tenir devant un juge ?

                    Mono lui n'est absolument pas critique a l'utilisation du systeme et ne le sera probablement jamais, il est utilise pour faire tourner des softs non-critiques, ton argument tombe donc a l'eau.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Pour le (V)FAT, je dis qu'on s'est déjà tiré une balle dans le pied, donc bon, pourquoi pas la garder. Ce n'est pas "bien", mais c'est mieux que rien.

                      En ce qui concerne Mono, on n'a pas encore appuyé sur la gachette, alors pourquoi pas arrêter le massacre maintenant ?

                      D'ailleurs, ton argument que ce n'est "rien", pas critique, c'est comme toutes les techniques de MS : il a mis le pied dans la porte. Maintenant, quand Mono sera considéré "standard", les gens vont commencer à développer des trucs plus "critiques" dessus, avec l'argument que "c'est inclus par défaut maintenant". Et on va se retrouver dans une situation où on ne pourra plus s'en débarrasser. C'est un cercle "vertueux" en quelques sortes (j'ai bien mis vertueux entre guillemets, hein).

                      C'est comme l'OSP. "Vous inquiétez pas, c'est rien, faites comme si on était pas là". Et le jour où ils changeront d'avis, paf le chien.
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Pour le (V)FAT, je dis qu'on s'est déjà tiré une balle dans le pied, donc bon, pourquoi pas la garder. Ce n'est pas "bien", mais c'est mieux que rien.

                        Ben faut savoir, si les brevets sont pas si dangereux que ca, alors Mono (ou autres) n'est pas un danger non plus.

                        Si les brevets sont vraiment dangereux, alors garder du code qui viole des brevets MS dans le noyau en connaissance de cause n'a aucun sens.

                        D'ailleurs, ton argument que ce n'est "rien", pas critique, c'est comme toutes les techniques de MS : il a mis le pied dans la porte. Maintenant, quand Mono sera considéré "standard", les gens vont commencer à développer des trucs plus "critiques" dessus, avec l'argument que "c'est inclus par défaut maintenant". Et on va se retrouver dans une situation où on ne pourra plus s'en débarrasser. C'est un cercle "vertueux" en quelques sortes (j'ai bien mis vertueux entre guillemets, hein).

                        J'ai du mal a imaginer un soft base sur Mono qui soit plus critique que le noyau Linux...

                        C'est comme l'OSP. "Vous inquiétez pas, c'est rien, faites comme si on était pas là". Et le jour où ils changeront d'avis, paf le chien.

                        Le truc etant que MS ne peut pas changer d'avis, legalement parlant ils ont fait la promesse publiquement, ils ne peuvent pas revenir en arriere, un juge leur rira au nez si ils essayent de poursuivre qui que ce soit pour un truc place sous l'OSP.
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ben faut savoir, si les brevets sont pas si dangereux que ca, alors Mono (ou autres) n'est pas un danger non plus.
                          T'es marrant toi : faut savoir ... Bah justement, on sait pas trop. Pour moi c'est une aberration, et ils ne sont théoriquement pas applicables en Europe, mais bon, je n'ai plus trop confiance en nos instances législatives européennes, alors je fais attention. Mais remarque que tout cela ne dépend pas vraiment des libristes. Toute cette merde est issue de boites comme MS. Alors pourquoi nous mettre tout le poid de ce système sur le dos ?

                          Si les brevets sont vraiment dangereux, alors garder du code qui viole des brevets MS dans le noyau en connaissance de cause n'a aucun sens.
                          Ouai, on est en plein FUD, au sens ou on nous mais une épée de Damoclès au dessus de la tête et en nous disant une fois blanc, une autre fois noir ... Donc bon, garder du code breveté, ça ne me dérange pas, mais en rajouter du nouveau, je n'ai pas trop envie. Tu ne trouves peut-être pas ça logique, moi je dis que c'est un compromis.

                          J'ai du mal a imaginer un soft base sur Mono qui soit plus critique que le noyau Linux...
                          Bah regarde toutes les discussions (trolls ?) autour du fait que Tomboy c'est trop bien, F-Spot est génial, etc. Tu vois bien que la communauté se déchire autour de ça, et d'un côté, ça doit bien faire rire MS. Ce n'est pas un sujet anodin.

                          Le truc etant que MS ne peut pas changer d'avis, legalement parlant ils ont fait la promesse publiquement, ils ne peuvent pas revenir en arriere, un juge leur rira au nez si ils essayent de poursuivre qui que ce soit pour un truc place sous l'OSP.
                          Bah, je sais pas, un truc rédigé par des avocats, dont je ne suis pas sûr de la signification, établi unilatéralement par MS (bah oui, on leur a jamais rien demandé, et là ils nous disent "on vous fera pas de mal", ça me fait un peu penser à la mafia qui est là pour me protéger de choses dont je ne me souciait pas du tout avant ...). En plus c'est en contradiction avec la GPL, enfin, c'est même plutôt redondant avec la GPL, qui spécifie déjà que quiconque cherchera la merde avec les brevets perdra les droits que lui a accordé cette licence. Et c'est quoi comme document, légalement parlant, une promesse ? J'ai rien signé, je ne sais pas ce que signifie ce truc.

                          Pour aller plus loin, on peut regarder les détails : déjà, si je n'implémente pas la spec correctement, je ne suis pas couvert par l'OSP. Donc si je fais une erreur d'implémentation, je peux me faire poursuivre. Génial. En plus, c'est "personnel", et pour moi c'est incompatible avec la transitivité des droits qu'accorde la GPL.

                          Enfin bref, tout ça c'est ce que dis MS, et je ne me sens pas très bien quand c'est quelqu'un qui est parti-pris qui me dit "pas de problème".
            • [^] # Re: danger

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ca va etre sympa pour monter les cles usb dis donc.

              $ man mke2fs

              * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à -7.

                D:\Documents and Settings\schoonn>man mke2fs
                'man' n'est pas reconnu en tant que commande interne
                ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes.

                D:\Documents and Settings\schoonn>mke2fs
                'mke2fs' n'est pas reconnu en tant que commande interne
                ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: danger

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  Et alors, c'est pas de notre faute si ton système est SALE.

                  * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 7.

                    sale, je ne sais pas, mais pauvre et limité, ça j'en suis persuadé !

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 2.

                Et pour remonter le disque dans l'autre sens sous windows : format x:
            • [^] # Re: danger

              Posté par . Évalué à 10.

              retirer fat32 sans impacter le reste?
              Ca va etre sympa pour monter les cles usb dis donc.

              Oui tu as raison plutôt que d'imposer d'installer 42 navigateurs dans Windows, la commission ferait mieux d'imposer aux constructeurs de mobile d'utiliser un fs standardisé et libre de tout brevet et imposer à m$ de le supporter par défaut sans installe de driver supplémentaire.
              Ceci serait une vraie mesure en faveur de la concurrence.
          • [^] # Re: danger

            Posté par . Évalué à 7.

            Dire que tout les gens ignorent le problème est un peu fort. Il existe un fork de tomboy en c++ : Gnote. Je pense que Gspot suivra le même chemin. Plein de gens se posent des questions sur mono et font en sorte qu'il soit dispensable.
          • [^] # Re: danger

            Posté par . Évalué à 4.

            Tu veux essayer de me faire croire que Tomboy est plus important dans une distrib que NTFS ou FAT32 ?

            Un minimum de serieux stp...
            • [^] # Re: danger

              Posté par . Évalué à 10.

              faites l'effort de lire un peu mieux...

              linux - fat32 = linux. Tant pis pour ceux qui ont des clés usb en fat32 (heureusement, on peut utiliser d'autres fs que fat32 sur des supports amovibles dites donc...)

              tomboy - C# = plus de tomboy (sauf chez novell ou sous windows).

              Mais heureusement, tomboy n'est qu'un gestionnaire de postits (sans postit), alors c'est pas trop grave. Mais cela pourrait le devenir si mono entrait dans plus de composant de gnome par exemple.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à -4.

                ouais.
                linux - samba = linux. Et tant pour ceux qui ont le malheur d'avoir du windows sur le reseau.
                linux - tout les brevets qui courent dans le domaine des kernel = linux. Et tant pis pour ceux qui veulent faire qq chose de linux.

                Concretement, plutot que de devier sur des exemples a la con, expliques en quoi la menace des brevets planants sur Mono est differente de la menace des brevets planants sur linux?

                MS n'a jamais menace Mono via ses brevets, on ne peut pas en dire autant de linux, loin de la meme.

                Par ailleurs, quid de ffmpeg, vlc et tout ce qui gravite autour de la video?
                On sait de source sure que le mpeg4 est blinde de brevets de partout (c'est meme tout l'interet de payer une licence au consortium mpeg).
                Doit on donc retirer vlc et ffmpeg de toute distrib', tout en faisant un ramdam monstrueux autour de ca?
                Repond moi reellement stp, pas "linux -vlc = linux et tant pis pour ceux qui veulent lire une video sur leur linux".

                Quid d'openoffice? MS est le tenor de la suite bureautique depuis 15 ou 20, c'est SA grosse vache a lait, tu crois qu'ils ont pas mine le terrain pour tuer la concurrence?
                On doit donc retirer openoffice de debian?

                Quid de python, ruby et autre? Avec .Net., microsoft a une tetra chiee de brevets couvrant nombres parties d'un interpreteur.
                On doit donc retirer python et ruby de toutes les distribs linux?

                Quid de gcc? tu crois que MS n'a pas une tetrachiee de brevet la dessus? ca fait des annees qu'ils ont leur propre compilo.
                Idem pour intel, avec icc.

                Qui de ... bon, ok, j'arrete la, tu vois ou je veux en venir, mais tu bottes en touche depuis tout a l'heure.
                N'importe quel domaine un tant soit peu technique dans le devleoppement logiciel est necessairement blinde de brevet. Pour la simple et bonne raison qu'une bonne partie des avancees technologique vient de grosses boites ricaines qui investissent gros en recherche et securisent leur investissement avec des brevets, au cas ou.
                Pourquoi donc faire un tel foin autour de Mono?

                Expliques moi concretement.
                Ne me rediriges pas vers un blog de richard ayatollah stallman, ne me repond pas "linux - machin = machin", bref, expliques moi concretement.
                Ce qui se concoit bien s'enonce clairement, si la situation est si evidente que ca, tu dois pouvoir l'expliquer tres facilement.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Comme tu dis, et je partage ton avis, il y a de bonnes chances qu'en creusant, on trouve des violations de brevets parmi les implémentations de python, perl, ruby, vlc, ffmpeg, etc.

                  Mais avoue quand même qu'entre copier de A à Z un truc dont on sait qu'il est blindé de brevets, et développer un langage et ses implémentations en toute indépendance, ça ne te donnera pas l'aval des statisticiens...

                  De plus, comme dit plus haut, je veux bien que C# et .NET soient super bien, mais est-ce que les autres (python, ruby, c++, perl, même java) puent tous au point de devoir ABSOLUMENT faire un gestionnaire de posts-it avec C#?!?
                  ̉Ça va être difficile de me convaincre qu'il n'y a pas une tentative de passage en force de la techno derrière!
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Mais avoue quand même qu'entre copier de A à Z un truc dont on sait qu'il est blindé de brevets

                    Genre 80% des codecs audio et video utilises sur n'importe quelle distrib linux?

                    Ben oue, c'est pareil tu copie de A a Z (en meme temps pour implementer un language/codec...) et niveau brevets MPEG4, on a vu mieux.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                      Pas faux, mais pour les codecs on a pas vraiment d'alternatives, même si les solutions libres progressent à petit pas.

                      Pour mono, c'est tout différent. Il existe des kyrielles d'environnement de développement libres de qualité, pourquoi utiliser mono quand on peut s'en passer?
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 5.

                linux - fat32 = linux. Tant pis pour ceux qui ont des clés usb en fat32 (heureusement, on peut utiliser d'autres fs que fat32 sur des supports amovibles dites donc...)

                Et tant pis aussi pour le support de tous les appareils photos numériques existants? Pour le coup, le côté 'prêt pour le desktop' va en prendre un coup...
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 7.

                tomboy - C# = plus de tomboy (sauf chez novell ou sous windows).


                Non.

                tomboy - C# = Gnote.

                http://live.gnome.org/Gnote
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 1.

                heureusement, on peut utiliser d'autres fs que fat32 sur des supports amovibles dites donc

                Tu aurais un howto pour utiliser autre chose que fat32 avec mon appareil photo numérique, mon lecteur audio, mon autoradio et mon téléphone mobile ? Merci.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 1.

                  mkfs -t ext3

                  Avec ça, le stockage sera utilisable sur ton ordinateur ;-)

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: danger

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Sur l'ordinateur oui, mais l'appareil photo lui ne saura pas écrire les données sur sa propre mémoire.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Laisse ton appareil photo ProprietaireReady formater sa mémoire, et utilise PTP.
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 1.

                linux - fat32 = un fork que je n'ai jamais vu nulle part, étant donné que toutes les versions du source de linux que j'ai vu passer incluent le driver vfat, et que toutes les distribs l'incluent sous forme de module.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 2.

                  oui et ?
                  Si microsoft attaque linux et obtient gain de cause, il sera toujours temps de le retirer, et même si cela est retiré, cela ne changera rien intrinsèquement à ce qu'est linux.

                  Par contre pour des programmes écrit en C# avec mono, à moins de tout réécrire, si microsoft attaque pour violation de brevet ou je ne sais quoi, c'est fini pour eux.

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Microsoft will be applying the Community Promise to the ECMA 334 and ECMA 335 specs.

                    http://port25.technet.com/archive/2009/07/06/the-ecma-c-and-(...)

                    Under the Community Promise, Microsoft provides assurance that it will not assert its Necessary Claims against anyone who makes, uses, sells, offers for sale, imports, or distributes any Covered Implementation under any type of development or distribution model, including open-source licensing models such as the LGPL or GPL.

                    Le FUD Mono est mort.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 1.

                      +1, c'est déjà cela.

                      Par contre on peut retenir 3 choses de cela :

                      1/ Cela reste quand même une technologie microsoft. En encourageant mono, on encourage une société qui a toujours voulu détruire le libre en général, et linux en particulier (et qui continue à le faire de manière particulièrement déloyale, cf les "get the facts")

                      2/ Cela vient juste d'arriver. Heu non, en fait c'est marqué "will be", donc c'est encore en cours. On attend de voir l'annonce finale.

                      3/ De plus ce point me fait un peu tiquer, mais j'ai peut-être mal compris :

                      http://www.microsoft.com/interop/cp/default.mspx

                      Q: What if I don’t implement the entire specification? Will I still get the protections under the CP?

                      A: The CP applies only if the implementation conforms fully to required portions of the specification. Partial implementations are not covered.

                      Donc déjà cela se semble pas couvrir un fork éventuel, et ne peut être considéré comme libre vu qu'il ne semble pas possible de faire un produit dérivé sans risquer de ne plus être protégé.

                      D'autre part ce genre de clause me donne envie de FUDer à mort, en imaginant par exemple que MS pourra attaquer à un moment ou un autre tous les projets utilisant mono, parce qu'il manque tel ou tel autre truc et donc peut être considéré comme une implémentation partielle non couverte par leur "community promise"

                      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: danger

          Posté par . Évalué à 4.

          T'inquiète pas, les brevets sont en cours de contournement.
          http://lwn.net/Articles/338941/
          Et on a vu que MS peut attaquer même avec des brevets de merde comme ceux de la FAT.
          • [^] # Re: danger

            Posté par . Évalué à -2.

            Ben voila, c'est mieux comme ca.

            Sinon c'est rigolo, je me souviens d'une epoque ou certains ici juraient que le noyau Linux ne violait absolument aucun brevet de MS... on se demande bien pourquoi ils changent cette partie du code hein...
            • [^] # Re: danger

              Posté par . Évalué à 10.

              On part dans le HS, mais je me souviens qu'à cette même époque, c'est MS qui a ouvert le feu avec "Le noyau linux viole xxx brevets MS".

              Je me souviens aussi que la position générale c'était pas "Linux ne viole aucun brevet", c'était que "on peut réécrire le code, aucun souci, c'est laquelle la partie qui dérange?" et là on a eu droit à un silence assourdissant...
              • [^] # Re: danger

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                C'est d'ailleurs bien ce qui prouve la grande bêtise et l'hypocrisie générale cachée derrière les brevets logiciels.

                Non seulement il ne s'agit pas d'empêcher quelqu'un de copier quelque chose qu'on a inventé et breveté, mais en plus il faut faire des pieds et des mains pour simplement *savoir* quelle partie d'un code serait potentiellement en infraction avec des lois rétrogrades autorisant le brevet logiciel quelque part dans le monde.

                C'est déjà en soi une hérésie. Mais en plus, si MS hésite tant que ça avant de sortir sa carte brevets, c'est probablement qu'ils n'ont pas tellement confiance en les brevets qu'ils possèdent. Soit ils ont peur qu'ils soient invalides, car déjà implémentés ailleurs (notamment dans un logiciel libre, où il est facile de retrouver la date de première utilisation), soit ils ont peur que ces brevets eux-mêmes violent d'autres brevets utilisés par quelqu'un d'autre.

                Ou alors ces brevets sont tellement triviaux qu'il vaut mieux ne pas trop en parler de peur d'être ridicule et de les invalider.
            • [^] # Re: danger

              Posté par . Évalué à 10.

              Primo le FUD a tjs consisté à laisser planer le doute en faisant croire que Linux n'était pas sûr dasn son coeur même.

              Le seul brevet que tu nous as pointé est le seul dont Linux se serait facilement passé.
              Si Linux supporte FAT32 c'est uniquement à des fins d'interopérabilité pas pour son fonctionnement intrinsèque.

              Comment se passer de FAT32 alors que tous les constructeurs de supports amovible sont contraints de l'utiliser. C'est le seul qui est par défaut sous Windows. Un autre fs nécessite l'install de driver qui n'est pas très Michu friendly ce qui les mettrait hors jeu dès le départ avec la concurrence

              Bref c'est encore une fois votre monopole qui en cause.
              S'il y a bien une bataille qui doit être menée contre un monopole par l'UE, c'est bien celle-ci.

              On attend toujours cette longue liste de brevets que viole Linux et qui compromettrait ses fondations ?
              Il y en a sûrement des centaines pour quevous n'ayez pu nous pondre qu'un fs complètemenrt périmé qui date de Mathusalem et qui vous assure une rente.
              • [^] # Re: danger

                Posté par . Évalué à 1.

                Le seul brevet que tu nous as pointé est le seul dont Linux se serait facilement passé.
                Si Linux supporte FAT32 c'est uniquement à des fins d'interopérabilité pas pour son fonctionnement intrinsèque.


                Le fait que ce soit facile a contourner ou pas, les raisons de l'utilisation, ... tout le monde s'en fiche, ce qui importe c'est : est-ce que le brevet est viole ou pas. Le reste, le juge s'en fichera totalement.

                Comment se passer de FAT32 alors que tous les constructeurs de supports amovible sont contraints de l'utiliser. C'est le seul qui est par défaut sous Windows. Un autre fs nécessite l'install de driver qui n'est pas très Michu friendly ce qui les mettrait hors jeu dès le départ avec la concurrence

                Bref c'est encore une fois votre monopole qui en cause.
                S'il y a bien une bataille qui doit être menée contre un monopole par l'UE, c'est bien celle-ci.


                Ah oui, c'est scandaleux ca, on a un filesystem dans l'OS qui n'est pas libre, et on ne supporte par les fs libres qui pullulent, changent frequemment et s'integrent mal a Windows, c'est proprement honteux...

                Il y en a sûrement des centaines pour quevous n'ayez pu nous pondre qu'un fs complètemenrt périmé qui date de Mathusalem et qui vous assure une rente.

                Ca c'est tres drole, parce que quand je regardes NTFS et ce qu'il permet de faire, et que je regardes les fs libres apres, ca me donne envie de rire d'habitude.
                • [^] # Re: danger

                  Posté par . Évalué à 2.


                  Le fait que ce soit facile a contourner ou pas, les raisons de l'utilisation, ... tout le monde s'en fiche, ce qui importe c'est : est-ce que le brevet est viole ou pas. Le reste, le juge s'en fichera totalement.

                  Le fait que le brevet soit violé ou pas on s'en fiche, dans l'UE les brevets logiciels ne valent rien


                  Ah oui, c'est scandaleux ca, on a un filesystem dans l'OS qui n'est pas libre, et on ne supporte par les fs libres qui pullulent, changent frequemment et s'integrent mal a Windows, c'est proprement honteux...

                  Oh, mais si on se contente d'imposer un fs normalisé standard et exempt de tout brevets pour tout périphérique amovible en europe, je me contrefous que M$ l'implémente ou pas... mais je soupçonne qu'ils se mettront rapidement à le proposer ... en surtaxant pour les européens comme d'habitude.
                  http://www.numerama.com/magazine/13310-Windows-7-de-40-a-100(...)
                  Ce qui ne fera que précipiter son abandon


                  Ca c'est tres drole, parce que quand je regardes NTFS et ce qu'il permet de faire, et que je regardes les fs libres apres, ca me donne envie de rire d'habitude.

                  Oui, moi, quand je vois ce qu'est devenu WinFS ce fs miraculeux qui devait tout révolutionner et s'intégrer à Vista, ca me fait marrer.
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/WinFS
                  • [^] # Re: danger

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Le fait que le brevet soit violé ou pas on s'en fiche, dans l'UE les brevets logiciels ne valent rien

                    Cas No 1: Tu es Redhat, Novell ou autres qui font du commerce avec les USA, tu ne peux pas vendre ta distrib aux USA

                    Cas No 2: Tu es une boite qui utilise Redhat en Europe, ton directeur commercial part aux USA avec son laptop qui a Redhat dessus, il peut etre arrete a la douane, son laptop confisque et deporte.

                    Bref, non vous ne vous en fichez pas...

                    Oh, mais si on se contente d'imposer un fs normalisé standard et exempt de tout brevets pour tout périphérique amovible en europe, je me contrefous que M$ l'implémente ou pas... mais je soupçonne qu'ils se mettront rapidement à le proposer ...

                    Fais bien attention a ne pas dire qu'a peu pres tous les editeurs font de meme (Apple, ...)

                    Oui, moi, quand je vois ce qu'est devenu WinFS ce fs miraculeux qui devait tout révolutionner et s'intégrer à Vista, ca me fait marrer.
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/WinFS


                    Pas de bol, WinFS n'a jamais ete un filesystem, c'etait une couche par dessus NTFS.

                    Sinon c'est bien que tu trouves ca drole, on notera que Linux n'a jamais quoi ce que soit qui ressemble de pres ou de loin a ce que WinFS aurait ete.
                    • [^] # Re: danger

                      Posté par . Évalué à 1.


                      Bref, non vous ne vous en fichez pas...

                      Tout comme tu ne te ficherais pas qu'on impose un standard sur les supports amovibles malgré tes envolées ironiques.



                      Fais bien attention a ne pas dire qu'a peu pres tous les editeurs font de meme (Apple, ...)

                      Je m'en contrefous, moi ce que j'attends c'est l'interopérabilité et présentement on parle de M$



                      Sinon c'est bien que tu trouves ca drole, on notera que Linux n'a jamais quoi ce que soit qui ressemble de pres ou de loin a ce que WinFS aurait ete.

                      Paroles, paroles,...
                      Ca fait belle lurette que les fs linux supportent l'ajout des métadonnées et M$ nous a vendu ca comme une révolution un peu comme le passage de noms de fichier de plus de 8 caractères alors que ca existait depuis l'aube des temps sous Unix.
                      Sinon, même si techniquement ca n'est qu'un surcouche de NTFS , M$ le "vendait" comme un nouveau fs et annoncait même qu'il remplacerait NTFS.
                      Mais c'est sûr, une "surcouche" ca fait moins vendeur pour promouvoir un OS.

                      En fait, j'ai de plus en plus l'impression que les employés les plus brillants chez M$ sont les marketeux et les avocats
                      • [^] # Re: danger

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Tout comme tu ne te ficherais pas qu'on impose un standard sur les supports amovibles malgré tes envolées ironiques.

                        Moi je regarde la realite aujourd'hui : Meme en Europe on ne peut pas ignorer les brevets logiciels, alors que personne ne parle de mettre un fs libre dans un OS

                        Fais bien attention a ne pas dire qu'a peu pres tous les editeurs font de meme (Apple, ...)

                        Je m'en contrefous, moi ce que j'attends c'est l'interopérabilité et présentement on parle de M$


                        Tu parlais du prix de l'OS, tu m'expliqueras le rapport avec l'interop hein...

                        Paroles, paroles,...
                        Ca fait belle lurette que les fs linux supportent l'ajout des métadonnées et M$ nous a vendu ca comme une révolution un peu comme le passage de noms de fichier de plus de 8 caractères alors que ca existait depuis l'aube des temps sous Unix.


                        Les fs n'ont JAMAIS supporte les metadonnees de la maniere implementee dans WinFS, ca fait depuis 1993 que NTFS supporte les metadonnees hein, c'est pas ca que WinFS a ajoute.
                        • [^] # Re: danger

                          Posté par . Évalué à 2.


                          Tu parlais du prix de l'OS, tu m'expliqueras le rapport avec l'interop hein...

                          Dans ce cas reprends les bonnes citations, mais je comprends mieux ta remarque



                          Moi je regarde la realite aujourd'hui : Meme en Europe on ne peut pas ignorer les brevets logiciels, alors que personne ne parle de mettre un fs libre dans un OS

                          Ce n'est pas parce que le monde est tel qu'il est, qu'il ne faut pas essayer de le changer.


                          Les fs n'ont JAMAIS supporte les metadonnees de la maniere implementee dans WinFS, ca fait depuis 1993 que NTFS supporte les metadonnees hein, c'est pas ca que WinFS a ajoute

                          Dépêches toi vite de compléter la page Wikipedia sur WinFS. Surtout la partie innovation. Je suis impatient de te lire.
                          • [^] # Re: danger

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Dépêches toi vite de compléter la page Wikipedia sur WinFS. Surtout la partie innovation. Je suis impatient de te lire.

                            Oh je sais pas, jettes un oeil aux types et aux relations.

                            Le truc le plus proche de WinFS est BeFS, qui n'avait pas l'extension de types (il avait string et des nombres uniquement) et qui n'avait pas les relations non plus.

                            Mais je serais ravi que tu me montres un produit similaire qui avait ces features.
                            • [^] # Re: danger

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              oué d'ailleur WinFS était vraiment sexy, y'a un projet en interne chez MS pour le recycler ?
                              • [^] # Re: danger

                                Posté par . Évalué à 0.

                                J'en ai aucune idee, et si je le savais, je pourrais probablement pas en parler de toute facon...
      • [^] # Re: danger

        Posté par . Évalué à -9.

        pinaise...

        Ce con nous a fait le coup avec Java, a l'epoque ou il n'y avait pas d'implem' libre, et la il remet 100 balles dans la machine a troll avec mono.

        Si le probleme est la presence de brevet, que ce probleme est si grand que ca compromet l'avenir du projet et qu'on ne peut rien construire sur un terrain brevete, la FSF doit se retirer du projet linux, de gcc et de n'importe quel autre projet d'envergure techniquement, car ce sont tous des terrains mines.

        En fait, il faudrait que la FSF arrete tout ce qui ressemble a de l'ecriture de code.
        Ou que RMS arrete de troller, parce que la, serieux, il part en couille severe quand meme.
        • [^] # Re: danger

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          la FSF doit se retirer du projet linux


          Bwahahaha.

          J'adore ce que vous faites.


          Il faudrait poster plus souvent le vendredi.
          • [^] # Re: danger

            Posté par . Évalué à 4.

            c'etait bien evidemment pas serieux du tout, et sert uniquement a mettre en evidence l'incoherence du grand barbu trolleur ayatollah qu'est RMS.
    • [^] # Re: danger

      Posté par . Évalué à 10.

      Les pro-Mono partent toujours sur les arguments techniques, alors que les anti-Mono discutent des problèmes de propriété intellectuelle. On ne pourra jamais débattre ensemble tant que les uns et les autres n'auront pas bien compris ça.

      Perso, je trouve .Net techniquement très bien, sûrement mieux que Java. Mais j'ai un problème philosophique avec ses histoires de PI. Et je ne laisserai jamais passer la technique avant l'éthique, donc je dis non.
  • # Avec le lien direct c'est mieux

    Posté par . Évalué à 9.

    http://www.fsf.org/news/dont-depend-on-mono

    Why free software shouldn't depend on Mono or C#
    by Richard M. Stallman


    Debian's decision to include Mono in the default installation, for the sake of Tomboy which is an application written in C#, leads the community in a risky direction. It is dangerous to depend on C#, so we need to discourage its use.

    The problem is not unique to Mono; any free implementation of C# would raise the same issue. The danger is that Microsoft is probably planning to force all free C# implementations underground some day using software patents. (See http://swpat.org and http://progfree.org .) This is a serious danger, and only fools would ignore it until the day it actually happens. We need to take precautions now to protect ourselves from this future danger.

    This is not to say that implementing C# is a bad thing. Free C# implementations permit users to run their C# programs on free platforms, which is good. (The GNU Project has an implementation of C# also, called Portable.NET.) Ideally we want to provide free implementations for all languages that programmers have used.

    The problem is not in the C# implementations, but rather in Tomboy and other applications written in C#. If we lose the use of C#, we will lose them too. That doesn't make them unethical, but it means that writing them and using them is taking a gratuitous risk.

    We should systematically arrange to depend on the free C# implementations as little as possible. In other words, we should discourage people from writing programs in C#. Therefore, we should not include C# implementations in the default installation of GNU/Linux distributions, and we should distribute and recommend non-C# applications rather than comparable C# applications whenever possible.

    Verbatim copying and distribution of this entire article are permitted worldwide, without royalty, in any medium, provided this notice is preserved.
    • [^] # Re: Avec le lien direct c'est mieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      non, c'est pas mieux.

      1) je cite mes sources

      2) Le lien Silicon est en français

      3) Le lien Silicon cite l'original de RMS

      4) Le lien Silicon apporte une mise en perspective, et non la ligne officielle du parti

      5) J'aime bien http://www.silicon.fr donc, voilà
      • [^] # Re: Avec le lien direct c'est mieux

        Posté par . Évalué à 10.

        tiré de silicon.fr : Les développeurs de Tomboy, un outil de prise de notes pour Linux développé en C#, doivent avoir l’impression que le ciel leur tombe sur la tête.

        On a surtout l'impression que ceux qui développent pour C# veulent avant tout faire passer la technologie utilisée plus que leur logiciel. Donc ils doivent s'attendre à avoir une résistance de ce côté.

        De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de prendre ce risque d'utiliser des technologies microsoft qui se retourneront forcément un jour contre leurs utilisateurs.

        Je radote, mais "Every line of code that is written to our standards is a small victory ; every line of code that is written to any other standard is a small defeat. Total victory, for DRG Developer Relations, is the universal adoption of our standards by developers, as this is an important step toward total victory for Microsoft itself: "A computer on every desk and in every home, running Microsoft software." "

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Avec le lien direct c'est mieux

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          >>> Every line of code that is written to our standards is a small victory

          Je pense que c'est ça la vraie question.
          Microsoft ne doit pas être traité de la même façon que les autres grosses boites d'informatique.
          Pourquoi ? Parce que Microsoft est l'acteur monopolistique du marché avec Windows. Ce sont donc eux qui sont menacés au premier chef par Linux et le libre en général.
          Cet état de fait justifie que la communauté du libre se méfie particulièrement de Microsoft (qui en plus à un historique de coups foireux très chargé).

          Accepter d'utiliser Mono c'est accepter de renforcer le standard logiciel de l'adversaire numéro un du libre.
          Accepter que beaucoup de nos logiciels reposent sur Mono c'est accepter une dépendance envers une technologie issue et contrôlée par l'adversaire numéro un du libre.

          Note pour pBpG : Qualifier Microsoft "d'adversaire numéro un du libre" n'est pas gratuit. Cela résulte simplement de leur position monopolistique qui est/sera menacée par Linux. Pas d'animosité donc...juste une analyse de base des rapports de force économiques : Celui qui est en situation de monopole est celui qui a le plus à perdre de l'irruption de nouveaux entrant aux dents longues. Ces nouveaux entrants peuvent donc, rationnellement, craindre la réaction de défense du monopoliste.
          Pour moi cela justifie parfaitement le rejet de Mono. Pas question d'accepter qu'Every line of code qui entre dans nos distros soit une petite victoire pour leur standard.
          • [^] # Re: Avec le lien direct c'est mieux

            Posté par . Évalué à 3.

            Accepter d'utiliser Mono c'est accepter de renforcer le standard logiciel de l'adversaire numéro un du libre.
            Accepter que beaucoup de nos logiciels reposent sur Mono c'est accepter une dépendance envers une technologie issue et contrôlée par l'adversaire numéro un du libre.


            Lorsque c'est dit comme ca je n'ai rien a redire, car ca a le merite d'etre une explication honnete: c'est une decision politique, pas technique.

            On peut ne pas etre d'accord sur le bon fondement de la decision evidemment, mais elle a une logique.
  • # Les brevets sont-ils le seul danger?

    Posté par . Évalué à -2.

    Avec des langages tels que C ou C++, il y a un certaine sélection naturelle des développeurs sur les projets, avec Mono ne risque-t-on pas de bloatwariser l'offre du logiciel libre?
  • # La faute à qui ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    En fermant son langage et en tentant de restreindre l'utilisation de la JVM à Java uniquement, Sun a perdu son pari. Avec Java, Sun a simplement rêvé de prendre la place de Microsoft.

    Si l'on assiste aujourd'hui à une ouverture de Java, c'est uniquement à cause de l'arrivée de .net. Sans cela, on en serrait encore à télécharger le fichier binaire jre sur le site de Sun, car non inclus dans la distribution.

    Malheureusement, C# et .net ont des numéros de version cohérents, des langages open source comme python et ruby ont été encouragés (par Microsoft), et on peut maintenant utiliser nativement l'héritage entre langages différents. Je ne dis pas que c'est bien ou c'est mal. Je constate.

    Quant aux application en C# sous Linux ou sous Windows, l'interface graphique reste largement plus intégrée dans le système qu'une application Java. Plus légère aussi, mais là c'est juste une impression, un benchmark sérieux et récent serait le bienvenu.

    Quant à comparer C# et Vala, ce n'est pour l'instant pas sérieux, ne serait-ce que pour LINQ, WPF ou même asp.net.

    Je ne suis pas fan de Microsoft, je constate simplement que .net et C# sont techniquement bons, et que ce serait tout aussi dangereux de "rater le coche".
    • [^] # Re: La faute à qui ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Entièrement d'accord avec toi, néanmoins il faut reconnaître que .NET ou pas, maintenant Java a été libéré et il y a une licence non révocable pour tous les brevets liés à Java détenus par Sun pour toute la communauté, ce que Microsoft n'a pas fait et qui est la raison de l'appel de Stallman (surtout quand on connaît les pratiques de Microsoft).

      Donc Sun a foiré son coup pour différentes raisons (peur de forks non compatibles après le coup de Microsoft avec leur "JVM" "embrace, extend and extinguish" , code tiers dans le JRE qu'ils n'avaient pas le droit de libérer, etc), mais ils se sont repris.

      Il ne tient qu'aux développeurs de faire en sorte que Java reste la plateforme pertinente. RMS adresse son message à ceux qui veulent bien l'écouter, c'est-à-dire les libristes de toutes façons. Je comprends qu'un développeur Windows utilise .NET et qu'on utilise Mono (si par chance le code n'utilise pas WPF ou Ado qui ne sont pas portés à ma connaissance, et pour lesquels ils y a encore plus d'insécurité juridique). Mais si un développeur libriste utilise Mono (comme les développeurs de Tomboy et la clique de Miguel de Icaza), je comprends pas pourquoi ne pas faire l'effort similaire sur Java qui, même s'il a des différences (retards et avantages) avec .NET, reste tout de même semblable (et plus abouti que Mono) et ne présente pas les mêmes risques juridiques.

      J'ai hâte de voir quelle politique Oracle suivra, ils ont déjà dit qu'ils continueraient avec le JCP et les implémentations libres de Java, mais je suis sceptique. Le seul point d'espoir, c'est qu'Ellison hait vraiment Microsoft donc ils devraient leur offrir un match honnête, s'ils ne sont pas trop cons pour se mettre contre IBM qui est un énorme soutien de Java.
    • [^] # Re: La faute à qui ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      >>> Quant à comparer C# et Vala, ce n'est pour l'instant pas sérieux, ne serait-ce que pour LINQ, WPF ou même asp.net.

      Et la sécurité juridique de WPF c'est la même que celle qui est annoncée sur Mono ?
      Non. Pas du tout même.
      Donc Vala est une alternative excellente si on veut disposer d'un langage compilé de haut niveau.
    • [^] # Re: La faute à qui ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Si l'on assiste aujourd'hui à une ouverture de Java, c'est uniquement à cause de l'arrivée de .net. Sans cela, on en serrait encore à télécharger le fichier binaire jre sur le site de Sun, car non inclus dans la distribution.

      Pas d'accord sur ce point.
      La plateforme Java n'a pas attendu l'arrivée de .Net pour attirer de gros projets et logiciels libres (Apache/Tomcat, JBoss, Eclipse...).

      Java étant naturellement plus présent sur le monde des serveurs Unix que côté serveurs Microsoft, le passage vers Linux par "association d'idée" est naturel.
      Cela me semble être une explication plus plausible que la menace .Net, qui n'existait pas il y a 5 ans.

      Quant à l'interface graphique, son aspect dépend uniquement du look & feel que tu définis, et en Java tu peux prendre celui de la plateforme de l'OS sur lequel la JVM tourne. Donc...
      • [^] # Re: La faute à qui ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En Swing, non, ce n'est pas possible. Swing parvient à emprunter le L&F de certains WM, mais ce n'est pas encore ça. Dans Java6, on peut avoir un L&F… GTK1, bien moche.

        SWT par contre (développé pour Eclipse à la base), utilise des widgets natifs, et là c'est bien plus joli et performant. Par contre, ce n'est pas vraiment bien documenté, et pas tout à fait portable (il faut un binaire par OS).
        • [^] # Re: La faute à qui ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Certes.
          Par contre, point de lib native swt utilisant qt si mes souvenirs sont bons.

          Disons que la, le fond du pb c'est l'absence de toolkit graphique reellement standard sous linux.
          Quoiqu'il arrive, il faudra grand minimum une version gtk et une version qt (et yen a encore qui vont etre laisse sur le carreau, donc bon).
    • [^] # Re: La faute à qui ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Malheureusement, C# et .net ont des numéros de version cohérents, des langages open source comme python et ruby ont été encouragés (par Microsoft), et on peut maintenant utiliser nativement l'héritage entre langages différents. Je ne dis pas que c'est bien ou c'est mal. Je constate.

      Je ne vois pas ce que tu veux dire avec les numéros de version, mais Jython et JRuby fonctionnent bien.
      • [^] # Re: La faute à qui ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Historique (incomplet) des version de Java:
        * JDK 1.0 (23 janvier 1996 - 211 classes et interfaces)
        * JDK 1.1 (19 février 1997 - 477 classes et interfaces)
        * J2SE 1.2 (9 décembre - 1 524 classes et interfaces)
        * J2SE 1.3 (8 mai 2000 - 1 840 classes et interfaces)
        * J2SE 1.4 (6 février 2002 - 2 723 classes et interfaces)
        * J2SE 5.0 (30 septembre 2004 - 3 270 classes et interfaces)
        Pourquoi passer de 1.4 à 5 ?

        Sun fournit un grand nombre de frameworks et d’API afin de permettre l’utilisation de Java pour des usages très diversifiés.

        J2SE, J2EE, J2ME, JDBC, JDO,JavaBeans ?

        Si le but de Java est de simplifier et d'harmoniser la programmation multiplateforme, pourquoi tant de complexité et d'acronymes accrocheurs et "decideur compliant" ?
        • [^] # Re: La faute à qui ?

          Posté par . Évalué à 2.

          tu melanges tout.
          java 5, c'est juste l'appelation commerciale, la version de java est toujours techniquement 1.5.
          cf:

          C:\WINDOWS>java -version
          java version "1.6.0_07"

          Ensuite pour les acronymes, ben c'est simple, tu melanges encore tout:
          j2se/j2ee/j2me: differentes declinaisons du runtime pour differentes plateformes: desktop, entreprise et mobile.
          jdbc, jdo et javabeans sont des technologies qui gravitent autour/dans le runtime.

          Javabeans, c'est juste une convention de codage des classe (attributs prive, atteint via un getAttribut/setAttribut) qui permet de serialiser/deserialiser les objets avec du code generique.
          JDBC c'est java data base connection, c;est la partie DB du runtime qui abstrait la connection a un SGBDR.
          JDO c'est un framework de persitence objet/relationnel.

          Sinon, oui, java simplifie (encore que...) et harmonise la programmation multiplateforme. Compat ascendante et reellement multiplateforme, le tout en utilisant une et une seule lib de base.
          Pour la simplification, ca peut se discuter quand on voit swing ou j2ee (encore que l'objectif de j2ee n'est pas de rendre le dev web simple, mais de rendre possible des applis tres complexe).

          Apres si tu mesures la complexite d'un framework uniquement a son nombre de classes... T'es bon pour aller troller avec RMS.
  • # Déjà

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Déjà, je trouve que le nom n'entre pas dans l'esprit communautaire...
  • # Ambiguë

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    >> RMS le fait savoir : "C’est un grave danger et seuls les imbéciles l’ignoreront, jusqu’au jour où il sera trop tard."

    Donc le jour où il sera trop tard, les gens intelligents, à leur tour, ignoreront Mono ?
    C'est bizarre tout ça…
    • [^] # Re: Ambiguë

      Posté par . Évalué à 6.

      Ou alors il voulait dire que le jour où il sera trop tard, les imbéciles deviendront intelligents?

      Vivement qu'il soit trop tard!! \o/
  • # Oh oui fouettez moi !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En dehors des brevets, développer un logiciel libre en Mono c'est tout de même "donner le martinet pour se faire fouetter".

    Développer en .NET c'est devenir pas mal dépendant de Microsoft et quand on sait que la politique de cette entreprise n'a jamais été l'interopérabilité, perso j'y mettrais pas les pieds. Ca me parait être du bon sens, peu importe si ces technologies sont un peu plus sexy sur certains aspects.

    Que Mono existe pourquoi pas (il existe bien Gnash, Wine, Samba...), mais coder des nouveaux logiciel libres (spécifique Linux en plus) comme Tomboy avec, ça me parait vachement moins cool.
    • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne connais pas mono ni .NET
      Mais si le logiciel est bien, et que .NET bifurque mal, on peut forker le mono pour garder une version qui marche pour les LL développés avec, non ? Personne *n'impose* de suivre le développement de .NET, non ?

      J'imagine que les gens qui utilisent ce truc ont leurs raisons (qui m'échappent). Enfin, l'un dans l'autre, c'est tout le blabla java, dotnet, beetobee, poo, blabal qui me dépasse. Je reste attaché aux langages qui font ce qu'on leur demande et le font bien, et je trouve leurs parenthèses très sexy.
      • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        on peut forker Mono

        C'est toujours possible mais ça vide en partie le projet de son contenu
        - perte de compatibilité avec les applications Windows
        - ralentissement des développements
        - guerre interne ect...

        C'est un peu comme si Samba, Wine ou Gnash devenaient incompatibles avec les équivalents "upstream" : la raison d'être en serait fortement diminuée.
    • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

      Posté par . Évalué à -3.

      "la politique de cette entreprise n'a jamais été l'interopérabilité"

      N'ayons pas la mémoire courte. Dans les années 80, une multitude de standards informatiques incompatibles (un par constructeur ou presque) rendait presque inimaginable l'idée d'interopérabilité.

      C'est sous la houlette de Microsoft qu'entre les années 80 et 90 s'est instauré un standard d'interopérabilité entre la quasi-totalité des ordinateurs domestiques (et professionnels au bureau) : Windows sur un PC.

      C'est Windows qui a permis l'interopérabilité sur PC : avant, chaque logiciel devait se débrouiller pour supporter tel ou tel matériel (n standards de cartes son, n standards de cartes graphiques incompatibles, n standards d'accélération 3D, etc.). Les développeurs n'ont plus eu ensuite qu'à supporter le standard Windows pour permettre l'interopérabilité avec le matériel de tous les constructeurs.

      Aujourd'hui on parle d'interopérabilité logicielle et c'est vrai que les logiciels Microsoft ont une certaine tendance à l'autisme, mais dire de Microsoft que sa politique n'a jamais été en faveur de l'interopérabilité est un mensonge inique.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

        Posté par . Évalué à 1.

        Le PC ça n'est pas IBM, on m'aurait menti ?
      • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

        Posté par . Évalué à 7.

        Dire de Microsoft que sa politique n'a jamais été en faveur de l'interopérabilité est un mensonge inique.

        Entre les années 80 et 90 s'est instauré un standard d'interopérabilité entre la quasi-totalité des ordinateurs domestiques (et professionnels au bureau) : Windows sur un PC.

        Tu as tout à fait raison, Microsoft est un chantre de l'interopérabilité... avec lui même !
        Et puis, ce n'est pas non plus comme s'il y avait des incompatibilités non triviales entre différentes générations de leurs formats de fichiers hautement documentés.
      • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        N'ayons pas la mémoire courte. Dans les années 70-80, une multitude de matériels informatiques utilisaient CP/M. Il suffisait (presque) aux éditeurs de programme de recompiler.
        Puis Microsoft a racheté un clone sale de CP/M.

        dire de Microsoft que sa politique n'a jamais été en faveur de l'interopérabilité est un mensonge inique.

        Elle est bien bonne. Pourquoi Dos/Windows n'a jamais pu lire les disquettes Mac / Amiga / Atari nativement?

        L'intéropérabilité pour MS consiste à forcer à passer par Windows.
        D'ailleurs tiens qu'est ce que je disais:
        Les développeurs n'ont plus eu ensuite qu'à supporter le standard Windows

        Ah zut j'avale de travers: le standard Windows?! dans une minute tu vas nous parler du standard Word!
        ;-)

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

          Posté par . Évalué à -5.

          Oui, l'interopérabilité à la sauce Microsoft s'est faite au prix de son hégémonie. Aujourd'hui on le regrette, mais on est bien contents de ne plus être à la merci de constructeurs/éditeurs tout puissants.

          Et qu'on le veuille ou non, Windows et Word font bien office de standards (à défaut d'être ou d'avoir été des normes) : cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Standard#Distinction_entre_stan(...) ;)

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

            Posté par . Évalué à 3.

            on est bien contents de ne plus être à la merci de constructeurs/éditeurs tout puissants.
            C'est qui ce "on" ?
            D'autant plus que JE suis toujours à la merci de constructeurs/éditeurs/autre/... tout puissant.

            Peu de matos ouvert, peu de matos avec des specs, des imprimantes où on est obligé d'acheter tel cartouche, et pas une cartouche génériques, des logiciels qui ont des licences, impossible de modifier ou de comprendre comment il marche, ni ce qu'ils font vraiment.

            Bref, en environnement windows, je n'ai jamais été aussi à la merci de toute le monde.

            Y'a qu'a voir le principe de "l'informatique de confiance".
      • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est sous la houlette de Microsoft qu'entre les années 80 et 90 s'est instauré un standard d'interopérabilité entre la quasi-totalité des ordinateurs domestiques (et professionnels au bureau) : Windows sur un PC.

        C'est Windows qui a permis l'interopérabilité sur PC : avant, chaque logiciel devait se débrouiller pour supporter tel ou tel matériel (n standards de cartes son, n standards de cartes graphiques incompatibles, n standards d'accélération 3D, etc.). Les développeurs n'ont plus eu ensuite qu'à supporter le standard Windows pour permettre l'interopérabilité avec le matériel de tous les constructeurs.


        en fait il me semble que cest win95 qui a enfin fourni des api homogènes où les drivers venaient se greffer, et il ne me semble pas que cela soit MS qui est lancée l'idée.
        Dailleurs si tu pars sur cette idée là, les amigas étaient interpolables (matos imposé), mais Win n'est toujours pas interpolable avec lui même : ma webcam nest plus géré sous vista, et mon joystick ne voulait plus marcher dès l'apparition de win2k

        Enfin bon tout ça pour dire que:
        Dans les années 80, une multitude de standards informatiques incompatibles (un par constructeur ou presque)

        Microsoft n'a rien fait contre cela, MS a juste rajouté ses "standards", à la rigueur remercions IBM d'avoir "ouvert" le PC et davoir choisit MS pour mettre un OS dessus
        • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est simple, avec Windows 95 il y a eu DirectX, il y a eu un framework pour driver (ces chers VxD, qui existaient depuis win3.x), d'enormes parties de l'OS dispo sous formes de composants COM, etc... qui permettaient aux gens de developper facilement, rapidement, pour une multitude de machines differentes.

          Ni AmigaOS, ni MacOS, ni aucun Unix avaient cela a l'epoque.

          L'enorme avantage de Windows ca a toujours ete ca : il tourne sur quasiment n'importe quel hardware PC un tant soit peu recent, ce qui le rend accessible a quasi tout le monde, et il est tres facile de developper pour tous ces gens grace a des APIs uniformes qui enlevent le souci d'avoir a gerer des HW differents.

          En 1995 il n'y avait rien d'equivalent a DirectX, meme encore aujourd'hui il n'y a rien.

          Microsoft n'a rien fait contre cela, MS a juste rajouté ses "standards", à la rigueur remercions IBM d'avoir "ouvert" le PC et davoir choisit MS pour mettre un OS dessus

          IBM n'a jamais ouvert le PC, c'est MS qui a refuse de donner une licence exclusive a IBM, sans ca, les PCs IBM auraient ete les seuls a avoir cet OS, les autres machines auraient du avoir un autre OS, ce qui aurait ete incompatible.
          • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

            Posté par . Évalué à 1.

            IBM n'a jamais ouvert le PC, c'est MS qui a refuse de donner une licence exclusive a IBM, sans ca, les PCs IBM auraient ete les seuls a avoir cet OS, les autres machines auraient du avoir un autre OS, ce qui aurait ete incompatible.
            Indeed.

            Si je me rappelle bien, Compaq a du reverse engineerer le bios d'ibm en clean room design pour pouvoir sortir sa valise portative compatible pc.

            Le reste du matos etant de l'electronique habituelle, seul le bios posait probleme pour produire un clone IBM.

            En fait, il faut benir les cieux qu'IBM ait vraiment ete trop con sur la periode fin des 70's 80's et ait completement manque le coche sur l'informatique personelle, je sais pas trop a quoi ressemblerait le paysage informatique actuel dans le cas contraire.
          • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est simple, avec Windows 95 il y a eu DirectX, il y a eu un framework pour driver (ces chers VxD, qui existaient depuis win3.x), d'enormes parties de l'OS dispo sous formes de composants COM, etc... qui permettaient aux gens de developper facilement, rapidement, pour une multitude de machines differentes.

            Dans mon souvenir ce genre de concepts sont apparus avec NextStep 1 et 2:

            COM <=> Distributed Objects, mais il me semble que le concept éxistait déjà sous smalltalk
            APIs uniformes <=> *Kit (mais ça m'étonne que personne ne l'ai fait avant)
            FrameWork pour drivers <=> Drivers kit

            Pour les VxD je sais pas trop, je n'y ai jamais touché, mais il me semble qu'il sagissait d'une couche d'abstraction qui offrait une api commune aux applis + impossibilité d'acceder directement au hard. Je crois que les unix implémentaient déjà ça.

            Bon tu vas me répondre que MS a mis tout ça dans un OS grand publique et amélioré certains de ces concepts, alors je te réponds par avance: tu as raison, dailleurs MS sait très bien faire ça

            IBM n'a jamais ouvert le PC, c'est MS qui a refuse de donner une licence exclusive a IBM

            IBM avait autorisé les clones (nommé simplement PC Compatible ile me semble), mais tu as raison, si l'on n'avait pas eu le même système sur les clones, on en serait surement pas au même point aujourdhui
    • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

      Posté par . Évalué à 2.

      Développer en .NET c'est devenir pas mal dépendant de Microsoft et quand on sait que la politique de cette entreprise n'a jamais été l'interopérabilité

      Pas du tout. Il suffit de ne développer qu'avec les composants soumis à l'ECMA et l'on sort du giron de Microsoft.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Oh oui fouettez moi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il suffit de ne développer qu'avec les composants soumis à l'ECMA et l'on sort du giron de Microsoft

        Mouai, ba j'ai besoin d'être convaincu. Si on annonçait demain que OpenOffice.org passait a OOXML et jetait ODF à la poubelle sous prétexte que OOXML est une norme ISO, je suis pas sur que beaucoup de libristes apprécieraient, toi compris.
        Quel est le pourcentage de la plateforme .NET certifiée ECMA ? Les évolutions de la plateforme ont elle été certifiées ? Es un vrai engagement de la part de Microsoft ou seulement une croix sur une checklist ?

        De plus, imaginons que l'intégralité des applis Linux soit développées en .NET, ça serait quand même un gros aveu d'échec politiquement parlant pour le monde du libre car .NET == Microsoft dans la tête de tout le monde. J'espère que le libre a plus d'ambition que d'être un ersatz des outils Microsoft

        L'historique de Microsoft inspire méfiance. Sun, Google, Nokia et quelques autres ont beaucoup moins ce problème.
  • # DotGNU Portable.Net

    Posté par . Évalué à 10.

    > "Si nous perdons un jour le droit d’utiliser C#, nous perdrons également ces applications."
    Foutaises, le langage lui-même est standardisé, donc rien à craindre de ce côté-là.
    En revanche, la partie non-standardisée du framework (Winforms, ASP.Net etc ...) pourrait du jour au lendemain disparaitre.
    Mais c'est oublier que Mono offre son propre framework (Gtk#, Cocoa#, MonoTorrent, etc ...) , dans le pire des cas, on s'en passera sans problème.
    De plus, comme Linux et bon nombre de projets libres Mono est protégé par l'Open Invention Network qui constitue un énorme portefeuille de brevet (IBM, Novell et ses brevets sur les web services, RedHat, etc ...) suffisant pour dissuader quiconque d'attaquer un des membres de l'OIN y compris MS.
    D'ailleurs, l'accord Novell-MS prouve bien l'impuissance de MS, d'un côté ils peuvent dire "regardez, DotNet c'est multiplateforme", de l'autre "Utiliser Mono comporte des risques légaux, faut une licence mais sinon utiliser .Net sur Windows". C'est du FUD pur et simple.

    RedHat n'a permis l'inclusion de Mono qu'à partir du moment où ses avocats ont jugés que le risque légal était faible. Légalement, Mono n'a plus à craindre que le noyaux linux ou d'autres projets libres.


    > les distributions Linux ne devraient donc pas mettre en place Mono ou Portable.NET
    Portable.Net l'implémentation de .Net par la FSF ?
    À croire que ce réveil tardif de RMS est dû à la jalousie. C'est vrai Mono avance très bien contrairement à Portable.Net, il a un énorme succès notamment sur console contrairement à Portable.Net. Difficile à croire que les deux implémentations libres se couraient encore derrière il y a quelques années.
    Certes Mono traine un peu derrière .Net, mais Mono tourne sur plus de plateformes, Mono innove. Finalement le singe s'est trouvé une niche très confortable.
    Mono est l'implémentation d'une technologie privatrice comme l'était GNU. Comme GNU, Mono a sa vie propre vis à vis de son "modèle" privateur.
    • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

      Posté par . Évalué à 0.

      «À croire que ce réveil tardif de RMS est dû à la jalousie. C'est vrai Mono avance très bien contrairement à Portable.Net»

      Oui, il y a peut être un peu de ça. Pensons à l'appellation GNU/Linux exigée par Stallmann . Ce type qui se foutait de linux, bizarrement, lorsque le noyau au pingouin a chopé la niche visée par HURD a soudainement considéré qu'il fallait changer le nom de Linux en "Lignux" (oui oui), et voyant que ça ne passait pas en GNU/Linux. Arguant que le projet Linux étant une pierre du projet GNU (ce qu'il n'a jamais été en réalité), il fallait le rappeler dans son nom.

      Si Mono devait devenir un environnement de dev majeur dans le monde libre il ne serait pas étonnant qu'il arrive avec ses gros sabots en exigeant de parler de GNU/Mono...

      «Mono est l'implémentation d'une technologie privatrice comme l'était GNU.»

      Bien vu. Certes GNU's Not UNIX, mais franchement Mono's Not .NET bien plus que DotGNU ;)
      • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

        Posté par . Évalué à 3.

        Attends vendredi, STP :-p

        Linux, le noyau, n'a certes jamais fait partie de GNU.
        La raison de GNU dans GNU/Linux, c'est ce qu'il y a autour de Linux, pas la prétention que Linux fait partie de GNU.
        • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

          Posté par . Évalué à 3.

          > Linux, le noyau, n'a certes jamais fait partie de GNU.
          Je vois pas le rapport ...
          À la base le projet GNU, c'est réimplémenter Unix un OS propriétaire comme Mono est une implémentation libre de .Net.
        • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

          Posté par . Évalué à 9.

          Oui, Linux n'a jamais fait partie de GNU, mais RMS ne l'entend pas de cette oreille.

          Citation de la FAQ sur GNU/Linux (voir le gnu.org) :

          «Q. Puisque Linux est une contribution secondaire au projet GNU, ne serait-il pas faux d'appeler le système simplement « GNU »?
          R. Non, ce ne serait pas faux, mais ce n'est pas la meilleure chose à faire. Voici pourquoi nous appelons le système « GNU/Linux » et non simplement « GNU » :
          Ce n'est pas exactement GNU - il a un noyau différent (c'est-à-dire Linux). Faire la distinction entre les deux est utile.
          Ce serait discourtois de demander aux gens de cesser de reconnaître la contribution de Linus Torvalds. Il a effectivement écrit une composante importante du système.»

          Il aurait été juste et clair de répondre : «c'est faux, linux n'EST PAS GNU». Mais RMS est bien vague ici. Appeler GNU/Linux simplement GNU ? Ça n'est pas faux (c'est donc juste) ! Mais Linux n'est "pas exactement" (donc un peu quand même) GNU.

          D'ailleur il parle bien à la fin de "contribution" de Torvalds à GNU. Hors Torvalds n'a jamais contribué à GNU en tant que projet, il n'a fait que mettre son noyau sous GPL.

          Dans une autre interview de 1999 RMS nous explique que le noyau est un composant important, mais pas fondamental, pour lui le plus important c'est... le compilateur. Comme par hasard...
          • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

            Posté par . Évalué à 5.

            J'aime RMS.
            Parce qu'il me fait aimer NetBSD (et l'écosystème BSD) !


            ps : C'est un grand malade ce type, vraiment.
            pps : Non mais vraiment.
          • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

            Posté par . Évalué à 2.

            Politiquement Linux n'a jamais fait parti de GNU. Techniquement, c'est une autre histoire...
            Il faut entendre le secondaire au sens de "rajouté à", "basé sur" (mais pas non plus "basé" au sens de "dérivé de"), et c'est effectivement le cas. Du moins au début. Ceci dit assez rapidement c'est plus parti en osmose que resté sur un plan secondaire, ce qui renforce la légitimité de GNU/Linux plutôt que GNU tout court. Quand à Linux tout court comme raccourci pour désigner un système GNU/Linux, c'est très pragmatiquement assez ennuyeux de ne jamais savoir si on parle vraiment de Linux ou d'un système, et dans le cas du système c'est très génant de ne même plus savoir de quel type de système il s'agit (Linux + GNU ? Linux + Busybox ? Android ?). Un avantage de "GNU/Linux" c'est qu'il n'y a pas d'ambiguïté sur le niveau du logiciel et qu'on est sûr qu'on désigne bien un type de système et non pas un noyau.
            • [^] # Re: DotGNU Portable.Net

              Posté par . Évalué à 4.

              et si j'utilise openssh (ou autre logiciel) sur un serveur ou un client "GNU"/Linux, n'est-ce pas restrictif de parler de "GNU"/Linux, alors que openssh ne fait pas partie du projet GNU ? Et si j'utilise KDE, qui lui non plus ne fait pas partie du projet GNU ? N'est-ce pas terriblement restrictif de dire seulement "GNU/Linux" dans ce cas, alors que mon interface la plus proche ce n'est ni le noyau, ni le shell, mais bien KDE ?

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Au lieu de crier au loup les détracteurs de l'intégration de fait de Mono dans Gnome devraient plutôt se demander pourquoi Mono attirent tant les développeurs d'applications pour Gnome.

    En cherchant j'ai trouvé cela :

    http://www2.apebox.org/wordpress/rants/124/

    En gros entre autre le développement sous Mono/GtK# simplifie la vie des développeurs qui ne veulent pas perdre leur temps avec du C et sa gestion "manuelle" de la mémoire et la structure pseudo-objet de GTK+.

    <Mon Avis>
    Le noyau des développeurs de Gnome ont privilégié trop longtemps une implémentation en C et négligé le C++ plus adapté (et plus rapide) (objet, classe, etc..) au développement d'applications graphiques. En refusant d'admettre l'évidence ils ont offerts un pont d'or à Mono qui permet avec un moindre effort de développer des applications graphiques attractives en se souciant plus du fond que de la forme.
    </mon Avis>

    • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Pas faux, d'où Vala ;)
    • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Intéressant, d'où le fait que l'environnement KDE n'est pas encore contaminé par cette chose ;-).
    • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

      Posté par . Évalué à 4.

      However, the vast majority of the anti-Mono crowd are not developers or packagers – they are back-seat drivers. They make proclamations about how other developers (who are surrendering their time to developer Free Software) should instead use the framework of THEIR choice, not the developer’s. This is another reason why anti-Mono arguments are given so little respect – the sheer cheek, the PRESUMPTION that they somehow are in a position to make demands of other developers, is galling. Free Software is a meritocracy – those who do things earn respect. Until the anti-Mono crowd actually make a contribution to Free Software, they will continue to be treated as cranks – and their questions left unanswered.

      C'est bon.
      • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Un brin "j'te prends de haut", tout de même, non ?
        • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Si ce n etait que cela, ce ne serait pas trop important . Ce qu'il y a en plus c'est un deni de la contributions des utilisateurs lambda, qui sont les premiers concernes, les plus nombreux et les plus "fragiles" (ils ne codent pas, seront donc facilement soumis a ce qui sera decide en upstream ) . La contributions c'est pas que le code , mais toute la machine sociale autour aussi ( ref Eric S. Raymond) genre la doc, les blogs, wiki, forums, le depannage , bug report, hotline et l'utilisation elle meme .

          Le "ferme ta gueule tu codes pas " est un genre de discours (plus classiques chez les editeurs proprio, a communication quasi-unilateral ) qui n'a clairement pas sa place dans la communautee.

          L autre paradoxe c'est que pour des gens qui defendent les libertes du logiciel , sa circulation en mode ouvert , la libre diffusion de l'information, ils forment des propos qui semblent etre contre la liberte d'expression.
          • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

            Posté par . Évalué à 7.

            T'as visiblement jamais été dans la position des développeurs qui se font insulter un peu partout (avec accusations de corruption et autres choses tout aussi fines...).

            Une grosse partie des utilisateurs en question, leur seule contribution c'est des blogs ou articles plein de FUD et d'insultes avec une jolie couche de théorie du complot. Et leur influence sur les choix des développeurs est en effet a hauteur de leur contribution: nulle.

            Les gens qui font de la doc et du social, ils sont finalement assez peu nombreux (même si c'est plus que le nombre de devs) et leur contribution est le plus souvent bienvenue. Mais lorsque le feedback, c'est "votre logiciel c'est de la merde, vous êtes vendus au grand satan, OMG reopen 9/11", bah forcement c'est dur d'y prêter une quelconque attention (a part pour se moquer).
            • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              oui c'est vrai mais pour 1 personne qui t'insulte, ,il y en a 10 qui ferment leur gueule et ne calculent même pas ce que tu fais, (en plus comme ce sont des 'intégristes', il y a de forte chance qu'ils soient prescripteurs et 'évangélisateurs' et ton logiciel ne se développe pas dans cette 'niche', mais peut importe puisque les gens codent juste pour eux et pas pour les autres ou pour leur égo n'est ce pas ?)

              Ne pas prêter attention aux critiques en dénigrant ceux qui les font n'est certainement pas une bonne manière de travailler avec le libre.

              Moi je m'en moque, je fais sans c'est juste mon opinion en passant.
          • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

            Posté par . Évalué à 9.

            Ils n'ont rien contre la liberte d'expression non, ils disent simplement qu'un gus qui n'en fout pas une a part ecrire ce qu'il pense sur son blog n'a absolument pas son mot a dire vis-a-vis du developpement de Mono. Un blogger ce n'est pas un contributeur non.

            Un gars qui fait des tests c'est un contributeur, un gars qui fait de la doc, qui envoie des patchs, fait de la localisation, ... ca c'est des contributeurs.

            Un gars qui se la joue entraineur de foot dans son canape alors qu'il n'a jamais touche un ballon ce n'est pas un contributeur, c'est un gars qui glande devant son PC le vendredi a creer des trolls.
      • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est parfaitement ridicule.

        Le probleme ici n'est meme pas le langage en lui-meme, c'est la machine virtuelle. Ce que RMS denonce est la possibilite que .Net soit une deuxieme version du MP3, sur lequel Thomson a jete ses avocats des que le format est devenu standard.

        A partir de la, tout comme le dit RMS, si l'esperance de vie et la dangerosite de ton programme ne t'interesse pas, c'est tout de meme un peu bete. Il vaut mieux se poser quelques questions avant de coder au kilometre dans le monde ou l'on vit.
        • [^] # Re: Pourquoi donc des développeurs utilisent Mono ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce que RMS denonce est la possibilite que .Net soit une deuxieme version du MP3, sur lequel Thomson a jete ses avocats des que le format est devenu standard.

          Personnellement, .net m'intéresse peu, mais si ils ont le même destin que le mp3, je pense que les développeurs .net et mono pourront être plus que satisfaits: un standard présent sur toutes les machines grand public, et pour lequel les brevets n'ont jamais empêché les implémentations libres d'être présentes sur toutes les distributions, pour moi c'est un succès.

          Je sais que pendant un temps redhat ne fournissait pas de player mp3, mais honnêtement, c'était plus de la paranoïa ou du chipotage qu'autre chose: est-ce qu'une distribution ou bien des développeurs ont eu des problèmes avec l'institut Fraunhofer ou bien Thomson?
  • # Mono vs JAVA

    Posté par . Évalué à 3.

    Commentaire Naïf
    Il y a longtemps le même RMS gueulait contre java, au final maintenant java est libre tout le monde il est beau il est gentil et peut utilisé java.

    Mono c'est une implementation libre de C# qui est déjà standardisé à l'ISO.
    Le fait que les spec soient publiés ne permet pas d'éviter les brevets
    Le fait que les brevets ne soit pas reconnus en Europe ne limite pas les risques ?
    Le fait que Mono n'est pas vital au fonctionnement d'une machine ne contribue pas aussi à limiter les risques (Je crois que quelques applis Gnome sont sous Mono mais pas grand chose parmis les applis de base sous Kde C'est pas les gestionnaires de photo ou de musique, libre qui manque donc si on aime pas mono ou ne peut plus l'utilisé les dégats seront réduit)
    • [^] # Re: Mono vs JAVA

      Posté par . Évalué à 1.

      s/implementation libre/implementation libre/ (cf brevets ou autres)


      Le fait que les brevets ne soit pas reconnus en Europe ne limite pas les risques ?
      Le fait que les USA reconnaissent ces brevets n'augmente pas les risques ?
  • # GNUStep

    Posté par . Évalué à 9.

    Finalement si le projet GNUStep avait réussi à pondre un desktop complet avant KDE nous n'aurions pas de GNOME, pas de GTK en dehors de GIMP (et peut-être pas de GTK du tout) et sans doute pas un besoin véritable de Mono (et donc .NET).

    Car il faut être franc, le problème de Gnome c'est le C et GTK. Et le projet Mono est une brise rafraichissante dans cette affaire.

    OpenStep est un framework complet, ouvert et spécifiquement conçu pour le desktop. Mais j'ai bien peur que son retard soit définitif.
    • [^] # Re: GNUStep

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      La réalité, c'est que si RMS ne s'était pas mélé de la guerre des Desktop, GNOME n'existerait pas. Et GTK serait resté le toolkit de Gimp.

      Qt aurait fini par être libéré (c'est le sens de l'histoire, et ce n'est pas la pression induite par GTK qui a décidé Trolltech, mias quand ils ont vu que c'était du gagnant gagnant)

      Bref, sans GNOME, linux aurait un desktop unifié autour de Qt.

      Bref, encore une erreur à mettre sur le compte de RMS.

      PS: J'aime bien OpenStep, mais je suis de ton avis, c'est trop tard
      • [^] # Re: GNUStep

        Posté par . Évalué à 2.

        Sacré RMS, toujours en train de mettre le bazar quelque part :D

        Pour GNUStep il y a bien le projet Etoile qui est assez dynamique mais, à mon avis, tant qu'il n'y aura pas d'efforts réalisés pour mieux intégrer GNUStep dans les autres environnements, il ne décollera jamais. Car au fond, il y a sans doute moins d'applications Mono/GTK que d'applications basés sur GNUStep, mais une appli Mono/GTK s'intègre parfaitement dans un bureau linux standard, et est interopérable avec les autres environnements, dès lors Mono est envisageable pour un projet d'appli desktop, GNUStep beaucoup plus difficilement.
  • # Bon appétit

    Posté par . Évalué à 5.

    PS: je vous conseille l'installation de vrms pour l'aide au décrottage de votre PC.

    C'est sur que RMS est expert en décrottage:
    http://www.youtube.com/watch?v=I25UeVXrEHQ
  • # Tomboy ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Arrêtez de troller sur tomboy, c'est de l'histoire ancienne !!

    Il existe (depuis peu certes) gnote, un fork en C++ :

    http://live.gnome.org/Gnote

    Et il fonctionne très bien. Il est même plus stable a vrai dire.
    • [^] # Re: Tomboy ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et pour F-Spot ?
      • [^] # Re: Tomboy ?

        Posté par . Évalué à 2.

        F-spot ne fait pas partie de GNOME.
        • [^] # Re: Tomboy ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour F-spot ??

          Et bien attendre un peu qu'un fork se crée. Ou le créer soit même.
      • [^] # Re: Tomboy ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et pour F-Spot ?

        F-spot est à peu près similaire à Digikam.

        Kphotoalbum, c'est juste largement mieux. Ça permet vraiment de gérer des photos et des vidéo (accessoirement).

        A bientôt
        Grégoire
        • [^] # Re: Tomboy ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          F-Spot n’a rien à voir avec Digikam : son interface unique, avec son approche par « frise chronologique » est la seule que mon père (grand néophyte de l’informatique) arrive à utiliser. Moi je ne l’aime pas, mais il ne faut pas mentir : il est le seul à le faire et certaines personnes ne peuvent pas s’en passer.

          (Et si je me trompe, je serais heureux de pouvoir virer Mono de l’ordinateur de mon papa.)
          • [^] # Re: Tomboy ?

            Posté par . Évalué à 2.

            une frise chronologique ? regarde du coté de kphotoalbum, tu aura peut etre gain de cause.
            (je ne sais pas, jamais vu l'interface de f-spot)
            • [^] # Re: Tomboy ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Effectivement, l'interface est moins centrée dessus mais la frise est présente, et ça rame moins que F-Spot (chez moi du moins). J'en parlerai à mon père, merci !
      • [^] # Re: Tomboy ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Je vois que gthumb n'a pas encore été mentionné.
    • [^] # Re: Tomboy ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Et il fonctionne très bien. Il est même plus stable a vrai dire.

      Enfin seulement si tu n'as pas besoin de toutes les fonctionnalités non encore implémentées (genre 90% des plugins). Oh, et comme ils ont décidé de pas chercher a garder l'interopérabilité avec Tomboy, tes notes peuvent être corrompues et tu pourras pas retourner a Tomboy (cadeau!)

      Sans compter qu'il y a toute une partie de Gnote qui est une copie quasi conforme d'une partie du framework .Net (réécrit en C++) utilisee par Tomboy, pour éviter d'avoir a réécrire trop de chose dans le cœur du logiciel lui-même. Et si les brevets sont applicable a .Net, vu que c'est quasiment un copier-coller, ça tombe sur Gnote aussi...
      • [^] # Re: Tomboy ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben surtout, ce que je me demande, c'est que si mono est si pourri, si dangereux et que les alternatives sont toutes aussi bien voire mieux, comme le pretendent tous les fan boys anti mono, si tomboy est si trivial et inutile comme le pretendent les fans boy anti tomboy, c'est pourquoi on a toujours pas une reimplementation de tomboy, a la feature pres, en c++, c, java, python, assembleur, lisp, perl ou je sais pas quoi d'autre.
        • [^] # Re: Tomboy ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Exact j'ai pas tester les plugin. J'ai jamais réussi à me décider à télécharger des .dll en fait, je sait pas trop pourquoi ...
          Mais si tout le monde lâche peu à peu tomboy, les plugins viendront...Patience.
          • [^] # Re: Tomboy ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Les distributions ont tendance à distribuer pas mal de plugin de base. Enfin je dis ça, j'en sais rien, je pense à Debian et Ubuntu.

            En tout cas, en ce qui me concerne, sans synchronisation, je ne suis pas prêt d'utiliser gnote, c'est la killer feature de tomboy.

            En même temps je n'ai pas peur de mono plus que ça : le jour où il y a un problème, les forks type gnote se feront très actif. C'est pas plus mal que certains prennent de l'avance au cas où, même si à mon avis ils perdent leur temps : qui sait, ils développeront peut-être des features qui feront basculer les utilisateur ?

            Ce qui fait changer les utilisateurs de produit, c'est soit les distributions (xorg...), soit les features. Pas les vitupérations de barbus. On a - malheureusement ou heureusement c'est pas la question - dépassé le stade où seuls des barbus et leurs zélotes utilisaient des logiciels libres.

            En ce qui me concerne, je suis rarement pleinement d'accord avec RMS ces derniers temps. Soit je vieillis, soit il se radicalise. Paradoxalement j'étais aussi un peu sceptique par rapport à mono, l'utilisant parce que des applis dont je me sers en avaient besoin et le considérant comme un mal nécessaire. Maintenant que je me suis penché sur le problème, je suis beaucoup plus serein sur la question, merci RMS ;-)
        • [^] # Re: Tomboy ?

          Posté par . Évalué à 1.

          S'il est inutile, pourquoi le réimplémenter ?
          En plus, un truc de prise de notes, je ne vois pas trop ce que cela fait dans un bureau classique, c'est plutôt un accessoire annexe à mon avis.
  • # GPL v3

    Posté par . Évalué à 6.

    Je me demande si Richard Stallman aurait eu la même réaction si Mono 2 était sous licence GPLv3/LGPLv3/MIT et non GPLv2/LGPLv2/MIT.
  • # Pourquoi pas mono ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Concrètement RMS ne dis pas qu'il est contre MONO, mais contre son utilisation pour des projets libre, du fait du danger de "disparition" de cette technologie si Microsoft met son grain de sable en plein milieu. Ce en quoi je pense que l'on ne peut qu'être d'accord, si le système est dangereux, faut-il prendre le risque d'utiliser le système ?

    En clair, le jeu en vaut il la peine ?

    Mono est pour beaucoup de développeurs Gnome une "grande bouffée d'air frais" car il permet de s'affranchir du développement Gtk+ en C qui, je crois que l'on est presque tous d'accord la dessus, est fort peu sympathique. Mais pourquoi Mono/C# et pas un autre langage ?

    Je pense que GTK est en C pour des raisons d'interlope habilité. Le C est un langage simple, beaucoup plus simple que le C++, il est hautement portable et inter opérable (ce qui n'est pas le cas du C++, principalement du fait que chaque compilateur utilise une convention différente pour le "manglage" des symboles de fonctions). Mais derrière cela je pense que le but de GTK n'est pas d'être utilisé en C, mais grâce à un binding dont la réalisation est extrêmement simple du fait que GTK soit écrit en C tout en suivant un paradigme objet avancé.

    Je pense donc qu'à l'heure actuelle, écrire une application en gtk+/C est une bêtise, pour le temps de développement que cela impose, pour la qualité de développement qui en ressort (le C restera toujours plus difficile à maintenir qu'un langage de plus haut niveau et possédera toujours des dangers tel que les buffers overflows et autres drôleries). Parlons de performances, le toolkit faisant déjà un travail dingue (la gestion de l'affichage de widget sur un écran est un travail extrêmement complexe). Bref, le fait d'appeler ces fonctions complexes dans un autre langage ajoute une surcharge de calcul tellement minime devant la complexité du traitement effectué dans le widget que toute optimisation à ce niveau relevé, de l'optimisation inutile et précoce.

    Maintenant la grande question est donc, quel binding utiliser ? Il en existe dans tous les langages existants, en C++ pour ceux qui aiment, en python, en ruby, en haskell, en php, j'en oublie.

    Tous ces langages sont matures et ont pour la plupart une implémentation libre ayant moins à craindre de la part de microsoft que mono. Ils possèdent tous de nombreuses librairies pouvant rivaliser avec le "framework" .Net. Ils possèdent tous des environnements de développement très compétitifs.

    Ma question est donc simple, supposons qu'il y ai un danger à utiliser Mono (je ne m'avancerais pas la dessus, je pense qu'il y en a un, mais je ne tient pas à débattre de cela), cela en vaut il la peine ? Et même plus, en supposant qu'il n'y ai aucun danger, qu'apporte ce "nouveau langage" (mono est tout de même plutôt récent dans le paysage des langages disponibles) face à ces concurrents directs ?

    Personnellement j'ai jeté un oeil attentif sur Mono/libG (gtk, gobject, ...) et après plusieurs années d'utilisation de python/libG, je ne vois vraiment pas ce que Mono peut m'apporter. A vous, développeur, décideur et utilisateur, que vous apporte-t-il ? Au lieu de prendre du temps à crée et améliorer Mono, le gain pour la communauté n'aurait il pas été plus important si cette énergie étaient aller en faveur d'autre technologie ?
  • # brevets logiciel, mono, linux, double click ....

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour moi, cette position correspond à nier le problème des brevets logiciels, qui est un problème général de l''informatique (propriétaire, freeware, open source) . Le réduire à un problème avec mono, c'est ça le grave danger.
    Fedora va supprimer mono dans sa prochaine distribution, ok mais pourquoi ne suppriment ils pas le noyau linux qui implémente 283 brevets dont 27 de microsoft http://linuxfr.org/2004/08/02/16957.html
    et aussi gnome et kde qui utilise par exemple le double click : http://solutions.journaldunet.com/0406/040607_brevets.shtml
    dans une distribution linux (comme fedora) il doit y avoir plusieurs milliers de brevets, plus ou moins absurdes, violés, le problème des brevets touche toute l'informatique alors pourquoi ce fixer sur mono?
    mono est la technologie qui subit le plus de FUD pour une seule raison, .net a été créé par microsoft

    Je ne comprend pas comment une personne comme Richard Stallman puisse avoir cet opinion sur mono, lui qui a commencé une implémentation libre d'unix. Aujourd'hui mono est une implémentation libre de .net. Le problème des brevets logiciels reste un problème parallèle à l'informatique moderne: il faut vivre avec cette absurdité (et la combattre si on peut) ou arrêter d'utiliser un pc.
    • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

      Posté par . Évalué à 4.

      > dont 27 de microsoft

      Comme dit précédemment, quand MS à faut son caca nerveux, on a réclamé montrez nous le code, résultat : silence radio. Je ne suis pas certains que ça joue en faveur de MS lors d'un procès. La communauté à fait preuve de bonne volonté, et MS à préféré garder pour lui. Ce genre d'attitude aura probablement un effet néfaste.

      Pour le double clique, il y a des prior act depuis bien avant > 12 juillet 2002, ça m'étonnerait qu'il n'y en ait pas :D

      >mono est la technologie qui subit le plus de FUD pour une seule raison, .net a été créé par microsoft
      Outre l'anti ms primaire qui anime certains, c'est quel est l'apport de .net par rapport à une technologie comme Qt, GTK? outre le fait qu'un truc compilé sur la version bleeding edge de .net devra attendre pour être compilé sur une plateforme libre ?
      Quel est le risque ? Cela vaut il le coup?

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Comme dit précédemment, quand MS à faut son caca nerveux, on a réclamé montrez nous le code, résultat : silence radio.
        L'article qu'il pointe n'est pas le caca nerveux de MS mais une étude réalisé par l'un des conseillers de la FSF.
        Bon après l'étude ne pointe pas en soit les brevets en question avec une excuse discutable :
        "OSRM wont publicly say what the specific software patents are that potentially affect Linux because it "would put the whole developer community at risk."
        En gros si on pointe les brevets en question, c'est un gros risque pour la communauté.

        Pourr Stallman c'est le raisonnement inverse : le risque c'est l'incertitude. Et plutôt que de lever les incertitudes comme l'ont fait les juristes de RedHat, il FUD en pointant un risque sans relativiser et généraliser son raisonnement à l'ensemble des logiciels libres.
      • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

        Posté par . Évalué à 1.

        > Comme dit précédemment, quand MS à faut son caca nerveux, on a réclamé montrez nous le code, résultat : silence radio

        oui, mais je parle de ce cas pour montrer que tout logiciels dépassant un certain de ligne de code à potentiellement des problèmes avec les brevets logiciels.
        Faut-il supprimer tout les logiciels a cause de ce risque ? C'est la nature même de brevet logiciel qui est absurde puisque est basée sur la réutilisation et l'adaptation des idées des autres...

        > quel est l'apport de .net par rapport à une technologie comme Qt, GTK?

        .net n'est pas comparable à Qt ou GTK, .net c'est un environnent de développement (et d'exécution) avec comme langage de référence le C# (on peut utiliser GTK en C# grâce à GTK#) . C'est a peu près un équivalent de java. Cette plate forme est très utilisée dans le monde des entreprises.
        Un des point fort des distributions Linux c'est de laisser le choix des technologies que l'utilisateur veut utiliser.

        > Quel est le risque ? Cela vaut il le coup?
        Il n'y a pas plus de risque que pour n'importe quel autre logiciel
        • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

          Posté par . Évalué à 3.

          > Il n'y a pas plus de risque que pour n'importe quel autre logiciel
          C'est là où est le troll, tout le monde n'est pas de cet avis, et de mon point de vue, il est plus facile de violer un brevet sur une machine à tisser en reproduisant une machine à tisser qu'en faisant une machine à tricoter.

          En cherchant à obtenir strictement les même fonctionnalités on prend un risque plus important qu'en voulant faire son truc dans son coin. Ensuite si MS s'engage en disant qu'il ne poursuivra pas les implémentation de Mono, ça ne poserait plus de problème. En attendant, je recommande aux entreprises voulant se servir de Mono d'utiliser du novell.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

      Posté par . Évalué à 1.

      mono est la technologie qui subit le plus de FUD pour une seule raison, .net a été créé par microsoft

      Fallait pas copier la techno du plus grand adversaire du libre aussi...
      • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

        Posté par . Évalué à 2.

        pourquoi pas?
        • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour ne pas lever une horde de trolls :-)

          En partant sur d'autres bases (D, Java, autre...), on aurait pu arriver au même résultat sans risque.
          • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

            Posté par . Évalué à 1.

            non, Java n'est pas .net
            pourquoi sans risque? c'est exactement la même chose puisque java était une technologie propriétaire de sun à l'époque.

            mono ne pose pas plus de risque que n'importe quel autre logiciel important dans une distribution linux
            • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

              Posté par . Évalué à 1.

              mono ne pose pas plus de risque que n'importe quel autre logiciel important dans une distribution linux
              Visiblement tout le monde n'est pas d'accord.

              Par contre ton compte crée uniquement pour nourrir le troll ...
              • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

                Posté par . Évalué à 3.

                >Visiblement tout le monde n'est pas d'accord.
                c'est bien de pas être d'accord mais faudrait au moins avoir un argument valable

                >Par contre ton compte crée uniquement pour nourrir le troll ...
                habituellement je lis linuxfr pour me tenir au courant de l'actualité linux, je n'ai rien de spécial à dire. Mais sur ce coup la, j'ai créer un compte pour réagir car je trouve vraiment hallucinent que l'on dénigre un projet comme mono avec des arguments bidons et illogiques.

                sur ceux, puisque je suis pas le bien venu je supprime mon compte
                tchao
                • [^] # Re: brevets logiciel, mono, linux, double click ....

                  Posté par . Évalué à 3.

                  ou ais je dis que tu n'étais pas le bienvenue ?
                  J'ai juste dis que tu avais crée ton compte pour nourrir le troll, que tu confirme toi même (j'ai créée ce com^pte pour réagir sur mono).

                  Si on peut même plus énoncer des faits sans que les personnes dise 'tu es méchant avec moi, tu ne m'aime pas' ....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.