Journal Contactons les médias!

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
10
mar.
2009
Malgré une forte mobilisation sur internet contre la version actuelle de la loi HADOPI, force est de constater que cette opposition est très peu visible sur les media classiques. Voici une analyse intéressante de ce phénomène:

http://www.slate.fr/story/hadopi-t%C3%A9l%C3%A9chargement-il(...)

Comment faire pour gagner en visibilité? Pourquoi ne pas contacter les journalistes quand il ne font pas leur travail? J'ai déjà contacté une chaîne de télé pour protester contre une couverture très partiale du projet de loi. Je pense que si on est nombreux à le faire, on peut changer les choses et donner à ce sujet l'importance et le débat qu'il mérite.
  • # Comment faire?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je suis d'accord avec toi mais comment faire? Je me suis déjà posé la question mais les seule solutions que j'ai trouvé, c'est envoyé un mail (qui a mon avis est redirigé vers /dev/null) ou poster un message sur le blog de tel émission.

    Je n'ai pas l'impression que de telles méthodes soient efficaces. Y en a t'il d'autres? Ou sont elles efficaces?

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Comment faire?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne pense pas qu'envoyer des mails soit inutile. Un mail (pas un copier/coller, un vrai mail, bien entendu) en soit ne fera pas beaucoup d'effet, mais si il y en a suffisament, je suis sûr que les media ajusteront leur discours. Nous sommes leurs clients après tout, il n'ont rien à gagner froisser plusieurs millions de personnes.
  • # s/media/députés/

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il est plus 100x plus utile de contacter les députés que les journalistes. Ce sont les députés qui vont voter ou pas cette loi, et la discuter, et l'amender à l'Assemblée Nationale. C'est donc à eux qu'il est naturel de s'adresser.
    Je vous invite à regarder comment agir, et contacter son député sur cette page :
    http://www.laquadrature.net/HADOPI

    En sachant qu'un mail, c'est bien; un mail suivi d'un coup de fil, c'est mieux.
    • [^] # Re: s/media/députés/

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Qu'est-ce qui empêche de faire les deux? La plupart des députés ont déjà une opinion sur le sujet. L'opinion publique est au moins aussi importante que celle des députés.
    • [^] # Re: s/media/députés/

      Posté par . Évalué à 3.

      extrait de http://www.silicon.fr/fr/news/2009/03/10/hadopi___chacun_pre(...)

      <<
      Selon les mots d’une députée qui a souhaité garder l’anonymat, la pression commencerait à être forte : "je trouve le texte parfaitement équilibré, mais le débat sur ce texte va être un débat de communication. C’est celui qui va gagner la communication sur ce texte qui va l’emporter vis-à-vis de la population. Nos collègues reçoivent énormément de courriers via internet qui nous enjoignent à ne pas entrer dans processus !".
      >>

      En voyant ça, je ne suis pas sûr que les lettres aux députés aient plus d'impact que celles au journalistes ...
    • [^] # Re: s/media/députés/

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ton député, il va voter comme lui demandera son président de groupe...
      Il n'y a que la mise en lumière de la réalité de cette loi qui peut faire changer les choses (et je ne suis même pas sûr).
      Et ça passe par les médias.

      Ce midi, sur le journal de M6, il y a eu le retour d'un sondage "Faut-il punir sévèrement les pirates ?" : 15% pour, 83% non (1500 votes exprimés).
      Ce genre d'information, sur un média de masse, fait beaucoup plus que tous les coups de fil de militants aux députés.
      • [^] # Re: s/media/députés/

        Posté par . Évalué à 6.

        La vraie question étant : "doit t-on bafouer les droits de l'Homme pour punir les personnes qui partagent des fichiers protégés par le droit d'auteur tout en leur retirant leurs droits juridiques primaires en utilisant un système de détection de fraude aussi sérieuse qu'une fonction random ?"
        • [^] # Re: s/media/députés/

          Posté par . Évalué à -1.

          Et alors les radars automatiques c'est la même chose et aujourd'hui et personne ne s'en plaint !
          • [^] # Re: s/media/députés/

            Posté par . Évalué à 9.

            pas tout a fait/pas du tout
            déjà les radars automatiques utilise du matériel homologué, et utilisé par l'état, et le fonctionnement de ce matériel est clair (quoi qu'un peu bancal de temps en temps, mais rien à voir avec celui qu'on nous propose).
            Ensuite il s'agit d'une infraction. Il n'y a AUCUN principe de double peine possible.
            De plus, il y a une loi SPECIFIQUE qui indique que le propriétaire du véhicule est responsable pécuniairement (le propriétaire de l'IP c'est le FAI), et il n'est pas responsable pénalement.
            En outre, il y a possibilité de plainte pour doublette
            De ce qu'on en déduit qu'une véhicule est posséder de façon officiel par une personne X. X est responsable pécuniairement, jusqu'à preuve
            - que ce n'était pas lui (photo montrant un véhicule différent par exemple)
            - dénonciation du conducteur.

            il y a UNE PHOTO DE L'INFRACTION, AVEC LA VITESSE, LE LIEU ET L'HEURE!


            Pour la partie pénal, effectivement ils vont vite en besogne, mais c'est pourquoi un motard paiera tout le temps l'amende majorée (à cause de la contestation) mais n'aura jamais de retrait de points : ils ne peuvent pas apporter la preuve que c'était bien toi qui conduisais la moto. La preuve pénale (retrait de points) reste à la charge de l'accusation. Si elle ne peut pas prouver (il n'y a pas d'interception pour un RA), il est aisé de contester ce point précis.

            enfin si ce n'est pas le conducteur qui est flashé, mais qu'il y a sa plaque, il porte plainte pour doublette.
            Des peines spécifiques existent pour l'utilisation de fausses plaques d'immatriculation (doublette).


            pour l'hadopi on a
            - une procédure de relevé d'infraction inconnu, à la discrétion de groupes privé ayant intérêt à "chopper" des gens
            - une possibilité de double peine, voir de triple peine (coupure du net, poursuite au civil pour dommage et intérêts, poursuite au pénal pour contrefaçon).
            - une contestation alors que la peine est déjà effectué, sans suspension automatique, (il ne s'agit pas d'une simple consignation de sommes comme pour le radar automatique, vu qu'il est impossible d'accéder au net durant ce temps).
            - l'utilisateur responsable est supposé. Ce n'est PAS le propriétaire de l'IP.
            - Aucune possibilité de porter plainte pour doublette.
            - Aucune possibilité de prouver que ce n'était pas nous (vu qu'il n'y a pas d'indication précise quant à l'infraction constaté (fichier, heure, localisation géographique, ...))
            - pas de loi spécifique quant à la responsabilité pécuniaire. On a de fait une nouvelle responsabilité qui vient d'etre né , que l'on pourrait nommer "la responsabilité d'accés à internet", et dont la suspension est décidé de façon complètement unilatérale.
            - pas de loi quant à l'utilisation d'une ip par une autre sur le réseau. Déjà tu n'es même pas forcé d'avoir une ip fixe, alors...
      • [^] # Re: s/media/députés/

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce midi, sur le journal de M6, il y a eu le retour d'un sondage "Faut-il punir sévèrement les pirates ?" : 15% pour, 83% non (1500 votes exprimés).


        Oui mais ca se saurait si le peuple prenait les bonnes décisions.
        Heureusement que les élus sont empreints de sagesse, sinon on aurait encore la peine de mort en France, ma bonne dame !
        • [^] # Re: s/media/députés/

          Posté par . Évalué à 1.

          il y a eu un referundum pour la peine de mort ?
          Parce que les sondages,si c'est comme pour les TCE.
          Normalement il "aurait du gagner"... XD
          • [^] # Re: s/media/députés/

            Posté par . Évalué à 2.

            Non, mais si ca avait été le cas, elle n'aurait pas été abolie. Ce qui montre que les élus peuvent prendre de bonnes décisions même lorsque l'opinion publique est d'avis contraire.
            Alors faites leur confiance: l'HADOPI c'est bon pour vous, mangez-en !
            • [^] # Re: s/media/députés/

              Posté par . Évalué à 0.

              Non, mais si ca avait été le cas, elle n'aurait pas été abolie.
              T'es devin(e) pour le savoir ?
              si oui, tu peux me fournir le loto pour dans deux jours , j'aimerais bien avoir un petit pécule pour bien voir venir la crise ?

              Si les sondages ce sont les mêmes que pour hadopi "80% des français sont pour la riposte gradué". La question était "entre une peine de prison et une coupure d'internet vous choissisez quoi". Niveau question biaisé on fait difficilement mieux.

              Ce qui montre que les élus peuvent prendre de bonnes décisions même lorsque l'opinion publique est d'avis contraire.
              Un sondage n'est PAS l'opinion publique, il y a bien trop de biais.
              C'est comme si tu me sortais que mediametrie avait le vrais chiffres de l'audimat. Depuis l'avènement de la TV sur ADSL, on c'est rendu compte que c'était grosso modo n'importe quoi mediametrie.

              Alors faites leur confiance: l'HADOPI c'est bon pour vous, mangez-en !
              pour le reste, trop gros, passeras pas.
      • [^] # Re: s/media/députés/

        Posté par . Évalué à 4.

        Autant je partage l'opinion plus bas qui dit que les députés "doivent" parfois passer outre la consultation populaire (abolition de la peine de mort sans référendum, tout ça), autant nous avons eu récemment des preuves que nos dirigeants fonctionnent "à vue électorale court-terme".

        Moi j'aimerais que les médias demandent carrément aux supporters de cette loi ce que les majors "ont bien pu leur faire" pour pondre un truc aussi énorme, aussi néfaste pour "l'économie numérique", et qui va se traduire à la fin par une baisse du pouvoir d'achat (les frais engendré chez les FAI seront répercutés sur leurs clients).

        M'enfin, trouver des journalistes qui en ont et qui peuvent se le permettre, de nos jours, ça devient difficile...
  • # Mauvaise impression

    Posté par . Évalué à 1.

    Salut,

    Juste pour dire que le seul média "classique" que j'écoute est france culture, où le sujet est abordé régulièrement, dans les journaux et dans des émissions. Ce matin encore, dans les matins: http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/(...)

    Et si j'ai bien compris, le sujet a aussi été abordé dans là-bas si j'y suis sur France Inter.

    Libé fait sa Une ce matin sur le sujet, pleine page, sur la Une du Monde également.

    De mon point de vue, le sujet est abordé. Ensuite, la façon dont il est traité est un autre sujet, mais je reste persuadé que les journalistes font leur travail. Par contre le journaliste et la télévision est une toute autre question.

    Par ailleurs, je suis d'accord sur la question d'informer massivement les députés de notre mécontentement fasse au projet de loi, que votre député soit ou non dans la majorité.

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Re: Mauvaise impression

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Si les médias en parlent en ce moment, et n'en ont pas du tout parlé pendant le passage au sénat, c'est surtout que le gouvernement a un service presse efficace.

      Bon exemple sur France Culture ce matin : débat entre l'efficace M. Riesler, rapporteur du projet de loi, et le médiocre M. Ridouan, président des Audionautes. Riesler a haché menu son interlocuteur, qui n'a fait que répéter bêtement « de toute façon tout le monde télécharge », alors même que le journaliste a tout fait pour lui tendre des perches sur les risques en matière de liberté, les dommages collatéraux de la loi, les études scientifiques sur les pratiques, etc.

      Bilan, si j'étais à la place d'un citoyen indécis, après cette émission j'aurais clairement l'impression que le gouvernement allège les choses pour l'individu lambda, en tentant d'apprendre les bonnes manières à des adolescents immatures qui veulent voler le pain des français.

      Si les opposants au projet n'ont que ce genre de gus à envoyer aux journalistes, ça ne m'étonne plus que les médias préfèrent s'en tenir aux membres du gouvernement.

      Donc, contactez si vous voulez, mais proposez des intervenants de qualité, sans quoi le remède est pire que le mal.
  • # Peuple>vote>député>media>peuple

    Posté par . Évalué à 2.

    Si plus de gents écrivent à leurs députés, on aura d'autant plus de chance pour que les député votent contre, car si il y a une chose dont les députés on peur, c'est des électeurs.
    Le problème c'est que la lois internet et création n'est connu que par ce que les média en dise : il y a des gents dans mon entourage qui n'ont pas voulu me croire quand je leur disais que si leur IP était repéré, on leur coupai internet (alors qu'ils continuerai à payer...).
    Si on informe correctement les gents qui ne sont pas forcément des technophiles, ceux-ci ne manquerons pas de le faire savoir à leur député via les urne (à défaut de la boite mail...)

    Plus nos arguments seront médiatisé, plus nous aurons de soutiens, et donc plus nous aurons de chance de contrer cette loi!

    Il faudrait envoyer un mail avec des lien vers la quadrature du net et vers les différents article (et pas de journaux ou de blog svp, sinon nous ne serons pas pris au sérieux!) sur le sujet. Je ne doute pas qu'il y aura bien un journaliste pour flairer le scoop.
  • # pas d'accord

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je suis pas d'accord.
    Suffit d'aller sur google news pour voir qu'il y a un pleins d'articles consacré au débat, avec notamment une reprise des propos de la quadrature du net, et pas que sur les sites spécialisés (libération, le monde, l'express, etc.)
    • [^] # Re: pas d'accord

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      D'ailleur je ne suis pas le seul a avoir cette impression, extrait d'une news clubic :
      "la presse a très largement couvert le sujet de la loi « Hadopi » mardi : les quotidiens Liberation, La Tribune, 20 Minutes ou Direct Matin, La Dépêche, Le Télégramme et Sud-Ouest y consacrent en effet tout ou partie de leur Une ! La plupart souligne le caractère ambigu du texte, qui a le mérite de tenter de résoudre à une problématique bien réelle mais propose une réponse dont la mise en oeuvre parait bien difficile. "
  • # JT France 2 / 3

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le sujet était au JT de France 3 et de France 2 ce midi. Il y avait même Philippe Aigrain, de la Quadrature du Net comme invité du JT de France 2.
    • [^] # Re: JT France 2 / 3

      Posté par . Évalué à 8.

      Pendant ce temps là sur TF1 un sujet de 3 minutes qui explique comment le gouvernement est bien gentil de ne pas envoyer en taule ces salauds responsables de l'effondrement de la culture.
      • [^] # Re: JT France 2 / 3

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ils ont raison. Pendant que des internautes téléchargent, lisent des blogs, vont sur wikipedia, leur cerveau n'est plus disponible pour la culture TF1 (qui se résume à fourguer du Coca ne l'oublions pas).

        Et comble de lèse-majesté, ils n'écoutent plus Nicolas ou risquent de se rendre compte qu'il raconte n'importe quoi (pour exemple : http://dechiffrages.blog.lemonde.fr/2009/02/07/betisier-pres(...) ).
        • [^] # Re: JT France 2 / 3

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          > Pendant que des internautes téléchargent, lisent des blogs, vont sur wikipedia, leur cerveau n'est plus disponible

          J'ai pas tout compris, il fait quoi ton cerveau pendant que telecharges la saison 42 de batman contre les watchmen ?
          • [^] # Re: JT France 2 / 3

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Il ne regarde pas les pubs à la télé ?
          • [^] # Re: JT France 2 / 3

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            J'ai pas parlé de saison xy de la série machintruc, j'ai parlé du téléchargement (hou le vilain gros mot, c'est vrai que maintenant téléchargement==warez & co).

            J'aurai du préciser par exemple via Bittorrent (le truc des vilains pirates assoiffés de sang qui volent les cd dans les magasins avec leur ordinateur), et au hasard une distro Linux...ou autre...
            • [^] # Re: JT France 2 / 3

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              il me semble quand même que hadopi n'a pas pour objectif premier d'empecher le telechargement des ISOs de la debian Potatoe, qui comme chacun le sait represente la grande majorité du traffic bittorrent.
              • [^] # Re: JT France 2 / 3

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Effectivement, HADOPI a surtout la faculté de squizzer une procédure judiciaire digne de ce nom, où tu es présumé innocent jusqu'à ce qu'on prouve ta culpabilité, avec des sanctions extrêmes sans contradictoire.
                Car il n'y aura aucune erreur, c'est évident, ou innocent sanctionné à tort...
                • [^] # Re: JT France 2 / 3

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Autre chose, quand tu est accusé de contrefaçon tu a droit a un avocat d'office.
                  Avec HADOPI tu sous mesure administrative donc pour te défendre faudra allonger le fric (et pas la peine de compter sur l'aide juridictionnelle vu les délais pour l'obtenir)
      • [^] # Re: JT France 2 / 3

        Posté par . Évalué à 6.

        On appelle ça un conflit d'intéret.

        TF1, M6 Canal + et autres ont u grand intéret à ce que cette loi passe. En effet ils sont vournisseurs de VOD ... Les journalisttes, qui pour la plupart sont aussi écrivains pensent peut-être également qu'ils ot un certain intéret à ce que cette loi soit votée. Seulement, ils ne pensent pas au fameux "mouchard" qui tout à coup pourrait se révéler un problème pour eux ....

        Puis, coincicence ou non - TF1 et M6 ont commencé à mettre 2 coupures pub dans les émissions, depuis hier ou aujourd'hui, et leur actions ont pris plus de 2 % . Hasard ?
        • [^] # Re: JT France 2 / 3

          Posté par . Évalué à 2.

          Je viens de relire mon commentaire .... Eh bien c'est pas joli !!! Vu les fautes on croirait que j'étais complêtement bourré quand je l'ai écrit ... Faut dire aussi que j'ai eu une journée difficile ...

          Entre vournisseurs, ournalisttes, ot à la place de ont, coincicence .... j'étais pas net (pourtant j'ai rien bu ...).
  • # Pensée unique

    Posté par . Évalué à 6.

    Pour moi, la faible représentation des opposants à Hadopi illustre une fois de plus le problème de concentration des médias. La plupart des journaux écrits, les chaines de télé, etc appartiennent à quelques grand groupes (Boloré, Bouygues) qui ont des intérêts dans l'industrie du divertissement (ne parlons pas de culture, s'il vous plait, pitié pour les vrais artistes). Dans ces conditions, pas question de donner la parole aux opposants. Je me demande d'ailleurs comment on peut encore se dire journaliste quand on ne fait que suivre une ligne éditoriale imposée.

    La plupart des sites d'informations on bien noté cette étrange unison entre les médias classique. Rue89 rappelait il y a quelques temps un éditorial publié à l'époque de Davdsi dans le NouvelObs intitulé "Nous sommes tous des pirates". Ca, c'était avant qu'un certain Denis d'Olivenne prenne les choses an mains. Maintenant curieusement, tous les articles vont dans le sens contraire. Mieux, en lisant le programme télé de la soirée, j'y ai vu un "débat" sur Hadopi avec comme invités Luc Besson (yes!), Pascal Nègre (si, si, c'est possible), un député UMP et un député PS (soutenant l'Hadopi). Mais il est où le débat ? Tous les invités sont pour ! Pourtant des opposants à la loi, il y en a : La plupart des acteurs du net, des associations (UFC que choisir, etc), même des députés UMP (NKM), aujourd'hui Attali (qui a ce propos a publié un article dressant un constat très percutant sur la situation et la connerie que représente cette loi), bref, quasiment tout le monde à part le gouvermement et les maisons de disques. Mais curieusement personne ne leur donne la parole. Bref, l'industrie des cerveaux disponibles veut faire voter sa petite loi sans qu'on vienne la faire chier et malheureusement, le reste du monde n'a pas assez de voix pour se faire entendre.

    La seule chose qui pourrait stopper le train lancé à toute allure serait à mon avis de montrer aux députés que nous nous souviendront bien de ce qu'il s'appêtent à faire. D'ailleurs à ce sujet, je trouve qu'il serait bon de monde une petite base de donnée gardant une trace de qui a voté quoi à chaque projet de loi, histoire de pouvoir ressortir ça aux prochaines élections. La plupart des députés misent sur la très courte mémoire des électeurs pour les enfumer. Ca les feraient réflechir avant de voter un truc en douce à 3 péquins à 2 heures du matin via une procédure d'urgence ou une commission mixte paritaire : Quoi que vous fassiez nous nous en souviendrons, en bien ou en mal.
    • [^] # Re: Pensée unique

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je me demande d'ailleurs comment on peut encore se dire journaliste quand on ne fait que suivre une ligne éditoriale imposée.

      Ma parole, tu veux la démission de 9 journalistes sur 10 !

      D'ailleurs à ce sujet, je trouve qu'il serait bon de monde une petite base de donnée gardant une trace de qui a voté quoi à chaque projet de loi, histoire de pouvoir ressortir ça aux prochaines élections.

      Ca existe déjà : http://www.laquadrature.net/wiki/Memoire_politique
  • # Faire en sorte que les journalistes se précipitent...

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour attirer le journaliste, il faut du visuel. Un geek qui raconte sa vision de la propriété et de la liberté ça ne les intéresse pas et surtout ça nécessite plus de 45 secondes.

    Lorsque j'étais à la FAC, à l'occasion d'un mouvement social, nous avions eu une idée: organiser la parodie d'une manif de droite pour défendre le projet de loi contre lequel nous nous battions. Déguisement de CRS en carton, banderole "un Dieu, un Maître, un ordre Moral", premier ministre jetant des miettes de pain sur les passants... Résultat 35 manifestants (ridicule) pourtant nous sommes passé sur France2,3 canal+ et M6. Ensuite copié... même en Allemagne :)

    Je n'ai pas d'idée pour le moment. Mais il faut du visuel, de l'humour, mais sans oublier le message... Vous n’aimerez surement pas l'expression, mais pour passer à la télé il faut faire du marketing politique. Le journaliste est un client.
    • [^] # Re: Faire en sorte que les journalistes se précipitent...

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi je me déguiserai bien en Cali pour une manifestation.

      Un mec capable de pourrir un plateau télé pour affirmer qu'il est de gauche mais un des premiers à travestir ses convictions pour soutenir un projet liberticide de la droite à toute sa place dans un cortège de mauvais sosie devant l'AN.
      • [^] # Re: Faire en sorte que les journalistes se précipitent...

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        pour affirmer qu'il est de gauche mais

        Combien de fois faudra-t-il qu'il faut arrêter de parler de droite et de gauche dans ce débat!
        La gauche a voté ce texte au Sénat, Aubry ne se mouille pas, Lang est à fond pour, et j'en passe. On peut être de gauche et pour cette loi sans problèmes, car ça touche la rémunération des artistes, sujet sensible.

        Dans ce débat, il n'y a pas de droite ou de gauche, il y a des gens qui ont compris Internet, l'évolution, et les autres.
        • [^] # Re: Faire en sorte que les journalistes se précipitent...

          Posté par . Évalué à 3.

          Certes, mais une loi liberticide proposée par la droite devrait réunir au moins toute l'opposition contre elle et diviser son propre parti et cela sous aucune condition. La rémunération des artistes et HADOPI comme excuse c'est un peu de la vaste blague.

          Au delà de comprendre internet, je vois surtout qu'on sucre la présemption d'innocence et le droit à être juger par un tribunal, des lobbys décidant de la justice ce n'est pas la même chose que des lobys décidant de la vente d'alcool. À quand les prisons privées ?

          Donc le rôle de l'opposition au parti proposant cette loi est de s'opposer sans concession pour la protection des droits élémentaires des citoyens, que ce soit dans le monde réel ou numérique, et dans ce cas, la notion de gauche en temps qu'opposition à tout à voir avec ce débat. Maintenant libre à des députés de droites de reconnaitre que son parti va dans le mur au sujet d'HADOPI.
        • [^] # Re: Faire en sorte que les journalistes se précipitent...

          Posté par . Évalué à 1.

          Faux, mais tu as toujours des brebis galeuses partout.
          Pour la droite, ce sont Christian Vanneste (Le mr de DADVSI), Nicolas Dupont
          Aignan et 5 gus dans un loft du 16eme.

          http://linuxfr.org/comments/1014812.html#1014812
          Et chacun sait que la gauche n'est qu'un ramassis de "quelques grognards de la DADVSI qui ont une guerre de retard"
    • [^] # Autodafé technologique?

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce n'est qu'une idée inspiré par un vieux spot de pub. Je ne sais pas si ça vous parait réaliste mais ce n'est peut être pas la peine de faire a même chose, le symbole est suffisant.

      http://www.youtube.com/watch?v=aHGsRymW32k

      En attendant de trouver plus amusant, plus réaliste et moins nocif pour l'environnement...

      Bien à vous
      Julien
  • # Le bon timinig

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Il y'a aussi un autre point important, c'est le timing.

    Il y'a 1 ans, ce débât aurait été bien plus vif.

    Actuellement, les mauvaises nouvelles pleuvent dans les médias à cause de la crise du crédit^économique, du coups notre combat contre une loi libérticide n'est pas entendu.

    En effet, les journalistent doivent choisir entre parlr des 3000 chômeur par jours et les 5 "gus dans un garage".

    Je pense que les majors ont vraiment choisi le bon timing pour faire passer cette loi.

    Oui, je suis parano, oui j'ai lus La stratégie du choc de Naomi Klein et oui je trouve qu'il y'a beaucoup de simitudes dans ce cas.

    Voila
  • # Création

    Posté par . Évalué à 3.

    Il faudrait déja que les 5 gus du garage de la quadrature du net arrête de fabriquer des adresses IPs pour envoyer des mails aux députés, ça décrédibilise totalement le mouvement (ah, ou alors ça décrédibilise le ministère de ... euh non je ne veux pas abaisser la culture à ce niveau).

    http://www.numerama.com/magazine/12264-La-Quadrature-du-Net-(...)
  • # Communication rigolote :)

    Posté par . Évalué à 3.

    Dans le genre humour sympathique, un collègue m'a fait passé ce lien :

    http://petaramesh.org/post/2009/03/10/Hadopi-dans-ta-face-ou(...)

    Je ne sais pas si vous l'avez déjà lu, mais moi j'ai trouvé ça excellent! (même si je pense que ce ne sera pas forcément réalisable...)
    • [^] # Re: Communication rigolote :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est très intéressant.

      Un autre effet de bord à prévoir est l'apparition de faux mails Hadopi invitant à téléphoner à un numéro surtaxé pour effectuer une réclamation... Y a de l'argent à se faire !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.