Journal Green500 : un TOP500 de l'écologie

Posté par .
Tags : aucun
13
2
juin
2010
Presque tout est dans le titre: en cette saison de TOP500, on fête la performance, on se gargarise de zetaoctet, on fait quelques orgies de processeurs, on se saoule à la RAM... mais où est donc passé notre sens écolo ? Pour faire bien votre rebelle du web (sic), intéressez vous plutôt au Green500 [1], qui classe les supercalculateurs par efficience puissance de calcul / consommation énergétique . Cependant, le classement n'est pas encore à jour (juin 2009), mais, bonne nouvelle, vous avez jusqu'au 7 juin de cette année pour inscrire votre super-ordinateur (de nos jour, tout le monde a ça chez soi, voyons)...

Et c'est de là que vient l'ironie de l'histoire: les supercalculateurs de simulation de réchauffement climatique consomment pas mal.... Voila, fini, vous pouvez retourner mouler, fin de l'instant Nicolas Hulot.



[1] Site du Green500
  • # Classement sur des vrais calcul

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Encore une fois, il faudrait faire ce classement sur des vrais calculs et non sur des puissances théoriques.

    Par exemple, les Blue Gene d'IBM ont très peu de mémoire par coeur du coup, c'est très difficile de faire un code fortement parallèle sur ce genre de machine. La machine sera très performante sur quelques codes mais sera pas si terrible que cela sur beaucoup de code.

    A partir du moment on on focalise sur très peu de code, il peut être intéressant de mettre des ASIC dans la machine pour câbler en dur les quelques procédures qui prennent 80% du temps.

    Bref, tout cela pour dire que ce genre de classement n'est pas forcément représentatif de la réalité des calculs de tous les jours de ces machines.
    • [^] # Re: Classement sur des vrais calcul

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      mémoire par coeur

      Tu veux parler de la ROM ?
      • [^] # Re: Classement sur des vrais calcul

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non, je pense qu'il parle de RAM. Sur les BlueGene, c'est quelque chose comme 512Mo/coeur il me semble.
        A titre de comparaison, sur les calculateurs "classiques", on compte plutot 1 ou 2 Go par coeur d'habitude
    • [^] # Re: Classement sur des vrais calcul

      Posté par . Évalué à 2.

      Tout à fait, et c'est la même chose pour tous les calculateurs à base de carte graphique (TESLA, version 'pro' et 'calcul' des cartes graphiques nvidia, avec plus de mémoire et un prix beaucoup plus élevé.

      Tous ces calculateurs sont très efficaces en terme de puissance crête par W, mais dans la pratique... c'est une autre histoire.
      C'est très bien pour nvidia qui peut se vanter d'être green autrement que par son logo, et dire que ses puces sont x fois plus puissantes que celles d'intel, mais pour des applications pratiques, c'est très loin d'être joué.

      La raison, c'est que ces puces sont une horreur à programmer !
      Il faut imaginer que CUDA est une sorte d'assembleur avec une syntaxe 'à la C'. On est obligé de réécrire son code pour chaque génération de machine, de le régler à la main, et même dans ce cas ça reste très fragile.

      En plus, les cartes graphiques sont très mauvaises pour certains types de calculs, en particulier tous ceux qui nécessitent de faire des branchements dans le code (des 'if' en C), ou qui accèdent à la mémoire de façon non linéaire (autre chose que l'itération dans un tableau avec des indices contigus).

      Du coup, c'est facile d'avoir une efficacité hallucinante quand on ne fait que des opérations très spécialisées, mais ça ne répond pas nécessairement aux besoins.

      Bref, l'efficacité énergétique c'est important (et j'ai vu une conférence l'autre jour où un expert affirmait qu'on ne pourrait pas atteindre l'exaflops sans changements drastiques de ce côté-là, car l'extrapolation des progrès en matière de consommation conduirait à un calculateur consommant 200MW !), mais il ne faut pas ériger les GPUs en sauveurs du HPC.


      PS : désolé pour les guillemets qui deviennents des apostrophes, mais dans la prévisualisation les guillemets n'étaient pas bien affichés (chrome 6 dev - debian sid 64bits).
  • # Pourquoi pas des ARM ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    ARM est une boite qui vend de la propriété intellectuel sur leur architecture. On peut donc adapter soit même leur processeur.

    Pourquoi pas un supercalculateur écolo basé sur des ARM ? Je suis sur que la rapport perf/consommation serait très intéressant (?).

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Pourquoi pas des ARM ?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est pas idiot mais leur FPU est un peu merdique comparé aux processeurs classiques ... Le cell est intéressant pour cela, et déja utilisé ...
    • [^] # Re: Pourquoi pas des ARM ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le principal problème, c'est que c'est du 32 bits, limité à 4 Go de RAM, ce qui est insuffisant pour beaucoup de codes.

      Et puis il faut voir que si le rapport perf/conso du processeur est plus intéressant, il n'est pas non plus 10 fois meilleur que sur les processeurs x86, surtout en flottant. Et il n'y a pas que le processeur dans la vie: les autres composants (mémoire, réseau) consomment également (le processeur représente ~50% de la conso globale d'une machine). Du coup on se retrouve avec une machine beaucoup plus difficile à programmer efficacement (à cause du nombre de coeurs beaucoup plus important à puissance égale), sans gain important niveau consommation.

      Un autre point, c'est l'absence de matériel adapté: il faudrait des ARM avec une forte densité sur des serveurs 1U ou des blades, avec un système de management à distance comme IPMI, un réseau rapide comme infiniband, etc. A ma connaissance, ça n'existe pas pour l'instant.
      • [^] # Re: Pourquoi pas des ARM ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour le calcul numérique aujourd'hui (HPC), il faut dans la très grande majorité des cas du calcul réel sur 64 bits et une bande passante en entrée sortie du processeur importante.

        Le processeur ARM n'est pas dimensionner pour ce genre de chose...
    • [^] # Re: Pourquoi pas des ARM ?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vraiment pas fait pour...

      Sinon on peut ajouter à la liste Mips, OpenRISC, etc.
      • [^] # Re: Pourquoi pas des ARM ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Les processeurs mips pas fait pour les supercalculateurs ? Il y a quelques années SGI faisait exactement ça, et ils avaient de bonnes places dans le top 500...

        http://en.wikipedia.org/wiki/SGI_Origin_2000

        «The largest installation of SGI Origin 2000 series was ASCII Blue Mountain at Los Alamos National Labs. It included 48 Origin 2000 series 128-CPU systems all connected via HIPPI for a total of 6144 processors. At the time it was tested, it placed second on the TOP500 list of fastest computers in the world.»

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.