Journal Adieu Skype !

8
22
fév.
2011

Présent depuis plusieurs années en France et particulièrement apprécié des internautes, le logiciel d’appels gratuits en VoIP Skype ne respecterait pas la loi française et opèrerait dans l’illégalité. Selon l’Arcep, Autorité de Régulation des communications électroniques et des postes, la société américaine n’a pas répondu à la déclaration obligatoire destinée à tout opérateur de télécommunications électroniques dans l’Hexagone. Source

Soit la loi francouillarde est restée ancrée dans le passé à cause de nos dirigeants qui sont tous des vieux croutons tout secs, soit pas. À quand le tour des tribunes, des chats Web 2.0, de l'IRC ou pire, de MSN ?

  • # orthographe et tags

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonjour !

    ça n'a aucun rapport avec la coucroute , mais ça me fait mal aux yeux de voir autant de fautes d'orthographes dans les tags des derniers journaux.

  • # MDROFLOL

    Posté par . Évalué à 5.

    Il y a un lien pour télécharger skype en bas de la page !

  • # Cabines téléphoniques

    Posté par . Évalué à 4.

    Vous imaginez des cabines téléphoniques aux couleurs de la tribune ?

  • # http://www.applefr.org/

    Posté par . Évalué à -9.

    -

  • # Et concrètement, ils comptent faire quoi?

    Posté par . Évalué à 7.

    Non parce que la censure, on a déjà dit que c'était uniquement pour les sites consacrés aux "petits enfants précoces" et aux "méchants qui veulent tout faire péter".

    Donc là va falloir convaincre que Skype est une entreprise terroriste pédophile? Euh... bonne chance!

    • [^] # Re: Et concrètement, ils comptent faire quoi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Donc là va falloir convaincre que Skype est une entreprise terroriste pédophile? Euh... bonne chance

      Ben skype c'est un entreprise qui fait du téléphone sur Internet. Donc il fournisse un service aux internautes aka les pédo-terro-nazi. CQFD

    • [^] # Et concrètement si on lisait l'article ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 22/02/11 à 19:18.

      Si on lit la source ( http://blogs.lexpress.fr/tic-et-net/2011/02/22/le-service-skype-illegal-en-france/ ), on voit que l'Arcep reprocherait :

      • une non déclaration en tant que service de communications électroniques (et donc le non respect vis à vis des obligations d'opérateur telco)
      • une non-conformité sur les interceptions des appels pour des raisons de sécurité (écoute légale)
      • une non-conformité sur l’acheminement des appels d’urgence
      • une non-conformité sur la mise en place de la portabilité du numéro de téléphone
      • une non-contribution au service universel
      • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        une non-conformité sur les interceptions des appels pour des raisons de sécurité (écoute légale)

        Et ils vont faire quoi? Toute la technologie Skype est basée sur le P2P pour la base de donnée, et la liaison directe pour la partie voix, donc impossible à écouter, par définition. Mettre sur écoute reviendrait à transférer sur une IP qui n'est pas l'IP du destinataire, ça va vite se voir.

        Pareil pour SIP en général. Et si je met mon serveur SIP, ils vont faire quoi? Me demander de m'enregistrer et les autoriser à m'écouter? Que je paye le service universel aussi? Ils rêvent, même pas sûr qu'ils puissent être dimensionnés pour traiter une autorisation par personne dans le monde (ça serait marrant tiens...). La technologie évolue, quelque que soit les règles qu'ils voudront imposer... On voit bien qu'il n'y a pas de réflexion sur l'avenir des transmissions. Bon courage les gars!

        • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Cela dit, ce n'est pas Skype le logiciel qui est visé ici, mais le service de téléphonie effectuant la passerelle entre Skype et le réseau classique. Donc, par exemple, Ekiga ne risque rien, mais le service Diamondcard pourrait éventuellement être rappelé à l'ordre par les autorités compétentes si il ne respectait pas les obligations légales des pays dans lesquels il opère.

        • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Évitons la mauvaise foi tout de même :). La loi française différencie un opérateur telco qui fournit un service de communication à des tiers, et un particulier qui mettrait un serveur libre Asterisk pour lui par exemple.

          L'évolution de la techno n'est pas un super argument. La loi reste la loi tant qu'elle n'est pas modifiée. Et si tu ne peux pas faire du vrai P2P pour un service VoIP légalement, ben tant pis...

          Et évidemment les opérateurs savent faire de la VoIP en SIP avec écoute légale par exemple (mais sans vrai P2P).

          Si je suis ton argument, je pourrais aussi techniquement monter ma chaîne de télé ou de radio et diffuser sans rien demander, émettre en gsm/3g/wifi/wimax/LTE comme je veux, produire des médicaments dans mon garage, imprimer des billets et des papiers d'identité, etc. Ce n'est pas parce que techniquement je pourrais que c'est légal.

          Bref reste à savoir qui a légalement raison entre l'ARCEP et Skype, et pour cela il faudra une décision juridique ou réglementaire.

          • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Si je suis ton argument, je pourrais aussi techniquement monter ma chaîne de télé ou de radio et diffuser sans rien demander

            Je pense qu'une chaine de télé ou de radio sur internet diffusant des oeuvre libre et tout a fait légale (je peux me tromper)

            émettre en gsm/3g/wifi/wimax/LTE comme je veux,

            Là il faut une licence, car on utilise des ondes, et rien à voir avec le fait de passer par internet (sauf si tu arrives à faire passer les ondes GSM dans un cable réseaux...)

            produire des médicaments dans mon garage,

            Pareil ca ne passe pas par Internet. Mais bon en un sens, tu as le droit de faire pousser des plantes qui elles ont la capacité de soigné (bien que les compagnies pharmaceutique et les agriculteurs préférais que ce ne soit pas possible).

            imprimer des billets

            Tu peux imprimer des billets (mais pas des euros car là c'est de la contre-façon). Mais si tu t'inventes ta propre monnaie, tu peux avoir tes propres billets. D'ailleurs il existe des billets de monopoly ;) Mais bon pareil ca ne passe pas par Internet.

            et des papiers d'identité

            Pareil tu peux faire tes propres papier pour t'identifier, mais tu ne peux pas faire ceux que le gouvernement effectue. Mais rien ne t'empêche d'écrire ton nom et ton prénom sur un papier, et demander à ton entourage de montrer un papier dans ton format ayant leur nom et prénom pour qu'ils puissent rentrer chez toi. Mais bon pareil ca ne passe pas par Internet.

            Bon bien sur je suis d'accord que pour imprimer les billets officiel et les papiers d'identités officiels, ce n'est pas légale.

            Mais pour le service de communication passant par Internet .... pourquoi pas la même chose pour GTalk, MSN, Yahoo, ... ou tout autre permettant de faire de la VOIP ?

            • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Je pense qu'une chaine de télé ou de radio sur internet diffusant des oeuvre libre et tout a fait légale (je peux me tromper)

              Mais Skype passe sur le réseau téléphonique, il n'est pas uniquement sur Internet (et c'est la partie sur le rtc qui est reprochée

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Citation:

              Évitons la mauvaise foi tout de même :).

              J'ai tout dit ou plutôt Benoit a parfaitement résumé la situation ;)

            • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Non, tu ne peux pas créer ta monnaie, c'est interdit. Je t'invite à aller regarder les problèmes qu'on eu les SEL[1]

              [1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_d%27%C3%A9change_local

            • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

              Posté par . Évalué à 3.

              J'ai rien compris à ton argumentation, il dis que ce n'est pas parce que la technique avance que ça doit être légale (ce que tu affirmais plus haut) et toi tu réponds que ça passe par internet ??? Je vois vraiment pas le rapport.

              Mais si tu veux des exemples uniquement sur internet :

              • il devrait être légal de faire du DDOS (ou tout autre type d'attaques) sur un serveur car la technique le permet
              • récolter des le maximum d'informations sur un internaute et les revendre est techniquement possible donc devrait légal
              • voler l'identité de quelqu'un est facile sur internet donc devrait être légal

              L'argument "c'est possible donc ça devrait être légale" est fumeux. Oui la loi doit suivre son temps, mais elle doit se baser sur autre chose que la nouveauté pour autoriser ou non quelque chose.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si on lit la source […], on voit que l'Arcep reprocherait

        Moi j'ai lu la source et je ne vois pas en quoi elle répond à la question initiale du fil : comment l'ARCEP va (concrètement) empêcher Skype de fournir ses services en France. Obtenir un jugement par un magistrat Français et s'efforcer ensuite de le faire reconnaître aux Tas-Unis (bonne chance) ? Monter un méga-pare-feu comme en Chine pour bloquer les connexions Skype depuis la France (mais bien sûr) ?…

        Non, parce que bon, tant qu'ils n'ont pas un plan d'action précis, je crois qu'on peut tous s'en battre l'œil, des gesticulations de l'ARCEP (je n'utilise pas Skype personnellement, mais ça vaut pour toute attaque contre des entreprises étrangères fournissant leurs services par Internet).

        Envoyé depuis mon PDP 11/70

        • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Non, parce que bon, tant qu'ils n'ont pas un plan d'action précis

          Il leur coupe l'accès au RTC et c'est réglé.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Et concrètement si on lisait l'article ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Argument massue qui coupe court à toute la discussion :D

            L'autre sanction pourrait être financière et outre infliger la fameuse amende, on pourrait imaginer une pénalité d'astreinte pour la mise en conformité vis-à-vis de la législation française. Après tout, les camarades skype-walker tirent profit de la situation actuelle sans rendre aucun compte et en faisant fi (ou fuck comme vous voulez) de la règlementation en vigueur.

  • # Tempête dans un verre d’eau !

    Posté par . Évalué à 4.

    Selon une autre source « le nouvel obs » cette illégalité a été classée sans suite

    Toutefois, contacté par Nouvelobs.com, l'Arcep affirme que cette "histoire ancienne" avait été classée après le déménagement de Skype hors de France et qu'il n'y a "pas de procédure en cours"

    L’article : http://hightech.nouvelobs.com/actualites/depeche/20110222.OBS8495/skype-bientot-illegal-en-france.html

    La seule réflexion qui s’impose : Une législation inadaptée a bouté Skype hors de France (et les emplois qui vont avec !)

    • [^] # Re: Tempête dans un verre d’eau !

      Posté par . Évalué à 9.

      Honnêtement, ça représentait combien d'emplois ? Moins d'une dizaine ? Restons sérieux... Et puis une entreprise qui ne veut pas appliquer la loi du pays dans lequel elle est, à une époque, ça s'appelait la mafia. Faudrait arrêter de défendre ce genre de comportement totalement irresponsable.

    • [^] # Re: Tempête dans un verre d’eau !

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Bonjour,

      en lisant l'article, je cite :

      Comme le fournisseur de service n’a pas répondu, l’Arcep s’est tourné vers le Procureur de la République en 2007. Et prévient : « La loi punit... 
      

      franchement, 2007, c'est vieux, cela fait 5 ans.

      Il n'y a pas de raisons non plus que chaque opérateur ne paye pas se consommation du réseau, cela s'appelle le peering. C'est aussi pour ça que certains numéros locaux restent payants même pour ceux avec un forfait "gratuit pour les fixes locaux".

      Bonne journée G

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.