Journal XChat : un pas en avant, quatres en arrière

Posté par .
Tags : aucun
1
11
sept.
2004
Il y a une dizaine de jours, j'avais fait part dans un journal [1] d'une nouvelle sur la page d'accueil de XChat précisant que le développeur principal avait reçu quelques suggestions concernant le passage en version "shareware" de la version Windows. Le message, aussi clair que la prise de position de Laurent Fabius sur la constitution européenne, pouvait laisser supposer que le changement allait éventuellement être revu et qu'il fallait rester informé pour la suite des réjouissances.

Finalement, non seulement il n'y a ni suite, ni réjouissances, mais la nouvelle a été tout simplement supprimée sans plus d'explication. Bien évidemment, le sujet du forum de XChat concernant le changement de licence [2] a "soudainement" explosé de messages divers où chacun y allait de sa petit prose plus ou moins pertinente, jusqu'à l'auteur de XMule qui ne se gène pas pour cracher sur la GPL ...

Le problème de la nouvelle version Windows de XChat est qu'il s'agit d'une version qu'on peut qualifier de shareware (partagiciel) dont seule la version binaire est disponible, et qui nécessite un code d'enregistrement pour l'enregistrer. Or XChat étant diffusé sous GPL, tout travail dérivé doit être diffusé sous GPL, ce qui n'est pas le cas ici : le code source final et complet utilisé pour réaliser la version Windows, notamment avec le code source de la procédure d'enregistrement, n'est pas disponible.

XChat sous Windows était une alternative libre au célèbre mIRC. Comme le précise quelqu'un à ceux qui disent que ce changement les feraient passer sous mIRC maintenant que XChat sous Windows n'est plus libre : « mIRC n'est pas libre non plus ». Et comme quelqu'un lui répond : « Oui mais mIRC n'a jamais était lancé comme un projet libre ». Et comme le signale un autre, à payer pour un logiciel IRC sous Windows, autant payer pour celui qui est plus complet, avec un plus grand nombre d'utilisateur et de scripts disponibles. D'autant que la version Windows de XChat coûte 20$, soit autant que mIRC ...

Par ailleurs, certains pensent que l'auteur de XChat est libre de changer de licence pour diffuser les future version de son logiciel, ce qui n'est pas tout à fait faux. Sauf que de nombreux correctifs ont été ajouté à la version GPL et qu'en l'état, il faudrait l'accord de tous les contributeurs pour effectuer le changement de licence, ce qui n'est évidemment pas le cas. Car bien évidemment, un contributeur qui soumet un correctif à un logiciel GPL pour une intégration suppose que son correctif est sous GPL une fois intégré.

À noter qu'il existe tout de même une version officieuse et libre de XChat pour Windows [3]. Par ailleurs, personnellement, si j'avais à choisir entre payer 20$ pour un client IRC sous Windows entre XChat et mIRC, je n'hésiterais pas une seule seconde : mIRC. Ne serait-ce que pour le changement de licence irrespectueux de XChat, mais aussi car mIRC est de loin plus abouti (il contient notamment une documentation complète si je me souviens bien de mes années estudiantines où j'apprenais l'IRC avec mIRC).

Enfin bref, peut-être que s'il existe une alternative équivalente à XChat sous Linux (c'est à dire un client IRC simple écrit avec GTK+), XChat connaitra le même sort que XFree86. En fait, il me tarde que le projet XChat-GNOME [4] soit un peu plus actif histoire que je me débarasse définitivement de XChat un de ses quatre matins. Ça ne changera certe pas la face du monde, mais s'il continue dans la voie qu'il a prise, il sera bien meilleur que XChat, au moins au niveau de l'interface utilisateur [5]. Mais pour l'instant, il ressemble plus à un projet mort-né qu'à un projet activement maintenu :)

[1] http://linuxfr.org/~LiNuCe/15186.html(...)
[2] http://forum.xchat.org/viewtopic.php?t=533(...)
[3] http://www.silverex.info/news/(...)
[4] http://xchat-gnome.navi.cx/(...)
[5] http://xchat-gnome.navi.cx/screenshots.html(...)
  • # J'ai p'tet pas tout bien compris...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    D'un autre côté, les sources de Xchat original sont toujours libres, et le portage sous windows contient-il beaucoup de modifications pour tourner sous windows ? Sinon il est "facile" de refaire un build pour windows à partir de la version GPL, non ? Le journal parle de version "officieuse", mais en quoi est-ce officieux de construire la version libre pour windows ? Ce serait quand même un comble !
    • [^] # Re: J'ai p'tet pas tout bien compris...

      Posté par . Évalué à 7.

      Le probleme n'est pas ici de savoir si c'est possible ou pas de le faire sans l'aide du dev qui propose la version payante, mais plutot le fait qu'il distribue un logiciel sous GPL sans respecter la GPL.

      De plus officieuse veut juste dire que ce n'est pas une version officielement supportée par l'officiel maintener de la version windows (bah oui, changeons l'officiel maintener epistoo :) mais bon, je suppose que la version officieuse n'a rien de moins bien que la premiere (si ce n'est l'absence du systeme d'enregistrement, ce qui lui confere plutot un avantage) (ma vision d'officieuse pourrait etre fausse :)
      • [^] # Re: J'ai p'tet pas tout bien compris...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Cela dit si la version libre existe, qui va acheter la version shareware après ? Ca coupe en quelque sorte l'herbe sous le pied du dev officiel, et comme il est dans le tort sur ce coup là, laissons la GPL reprendre le dessus naturellement ! Il ne faut pas que ce genre de pratiques deviennent une habitude, mais je pense qu'ici c'est un cas d'espèce.
        • [^] # Re: J'ai p'tet pas tout bien compris...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Le problème, c'est que ce qui ne connaisse pas grand chose (enfin un peu quand même, ils vont sur IRC) vont allez sur le site "Officiel" de X-chat et MIrc, ils vont voir que pour Windowds les deux sont payant et au même prix ... point ... Ils ne véront pas que X-Chat existe aussi en version non-officiel-mais-légale-et-LIBRE. C'est la dessus qu'il y a une problème. Actuellement, je redirige des IRCéeins en quète de client IRC vers la version d'X-chat hébergé par GnuWin
      • [^] # Re: J'ai p'tet pas tout bien compris...

        Posté par . Évalué à 3.

        > ma vision d'officieuse pourrait être fausse

        Non justement, c'est exactement dans la description que tu donnes que j'employais les termes "version officieuse".

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # pas maintenu ???

    Posté par . Évalué à 10.

    XChat-GNOME (...) il ressemble plus à un projet mort-né qu'à un projet activement maintenu :)

    Si tu cliques sur le lien CIA sur la page que tu sites (...), tu ne pourras que constater que le projet a bougé toute la semaine...


    Pour ceux qui ne connaissent pas, CIA est un projet qui observe et consigne les moindres mouvements d'un certain nombre de projets libres et de developeurs :)

    http://cia.navi.cx/(...)
    • [^] # Re: pas maintenu ???

      Posté par . Évalué à 2.

      Intéressant. En fait, j'étais allé voir le ChangeLog en cliquant sur le lien subversion : je pensais qu'il s'agissait du dépot CVS (en référence au logiciel subversion [1], un "CVS-like" amélioré) et la dernière modification datait de l'an pèbre.

      [1] http://subversion.tigris.org/(...)

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # xchat-gnome mort né ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Il a plutôt l'air d'être développé activement, au moins récemment:

    http://cia.navi.cx/stats/project/navi-misc/xchat-gnome/(...)
  • # Merci au développeur d'X-chat d'avoir contribué au free software

    Posté par . Évalué à -8.

    Un auteur a le droit de changer de licence quand il le souhaite. Quand quelqu'un propose un patch souvent il cède ces droits à l'auteur du soft. Une correction de bug de 2 lignes ne peut pas non plus être considéré comme une contribution externe GPL.

    Bref, quelqu'un qu'on devrait remercier pour sa contribution au free software est maintenant mis sur l'échafaud parce qu'il a le malheur de faire une version payante de SON travail. Si vous faite du free software une fois, vous devrez rester pauvre. Si vous essayez de gagner un peu votre vie, la communauté vous cassera, fera des fork, fera un soft encore mieux mais toujours sous GPL. Les seuls qui ont le droit de ganger leur vie sont les sociétes de support et les distribution qui réutilisent 99.9% de travail externe, pas ceux qui écrivent les softs.

    Merci au développeur d'X-chat pour sa grande contribution au free software et je lui souhaite une bonne continuation.
    • [^] # Re: Merci au développeur d'X-chat d'avoir contribué au free software

      Posté par . Évalué à 10.

      > Un auteur a le droit de changer de licence quand il le souhaite.

      Bien évidemment, et je ne dis pas le contraire !

      > Bref, quelqu'un qu'on devrait remercier pour sa contribution au free software est maintenant mis sur l'échafaud parce qu'il a le malheur de faire une version payante de SON travail.

      Euh ... Non pas tout à fait ! La version Windows de XChat (le version shareware) n'est pas maintenu par le développeur principal de XChat. Elle est réalisée par un développeur "tier". la position du développeur de XChat est critiquée car il n'a pas vraiment tranché sur la violation de la licence qu'il a lui-même choisi pour diffuser son travail et qui n'est pas respectée.

      > Si vous faite du free software une fois, vous devrez rester pauvre. Si vous essayez de gagner un peu votre vie, la communauté vous cassera, fera des fork, fera un soft encore mieux mais toujours sous GPL. Les seuls qui ont le droit de ganger leur vie sont les sociétes de support et les distribution qui réutilisent 99.9% de travail externe, pas ceux qui écrivent les softs.

      Tu n'as pas du tout compris le problème, mais vraiment pas puisqu'il ne concerne en rien le fait qu'une personne veut gagner de l'argent : même si la version Windows était gratuite, en l'état le problème existerait encore puisqu'il concerne une violation de la GPL.

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Merci au développeur d'X-chat d'avoir contribué au free software

      Posté par . Évalué à 9.

      > Si vous faite du free software une fois, vous devrez rester pauvre.

      Ben oui, l'Open Source c'est pour les pauvres et les étudiants n'ont pas besin de revenus pour vivre.

      Blague à part, mettre un logiciel sous seule licence GPL n'est pas ce qu'il y a de plus futé si on veut faire du proprio après (ou alors il faut être sûr d'être le seul détenteur des droits). Il existe des solutions (double licence, ...) plus adaptées pour faire du libre tout en se gardant une porte de sortie.
    • [^] # Re: Merci au développeur d'X-chat d'avoir contribué au free software

      Posté par . Évalué à 4.

      Quelques moyens de faire des sous avec du LL sous GPL : https://linuxfr.org/comments/472108.html#472108(...)
    • [^] # Re: Merci au développeur d'X-chat d'avoir contribué au free software

      Posté par . Évalué à 10.

      Un auteur a le droit de changer de licence quand il le souhaite. Quand quelqu'un propose un patch souvent il cède ces droits à l'auteur du soft. Une correction de bug de 2 lignes ne peut pas non plus être considéré comme une contribution externe GPL.

      Merci, Oh !, grand expert mondialement reconnu de la propriété intellectuelle, de redéfinir le droit d'auteur à ta guise et de colporter des fausses informations !!!

      Maintenant je vais te dire ce que j'en pense, personellement : j'avais fait un patch assez court qui corrigait un bug pour XChat, et je laisse l'auteur tranquil uniquement par pragmatisme et non pas du tout parce que des illuminés prétendent que mon droit d'auteur disparait magiquement sans meme assigner le copyright. Par contre l'auteur principal d'XChat, moi aussi je lui dit bon vent !! Et il est clair que je ne passerait plus une seconde sur ce logiciel écrit par quelqu'un si peu respectueux du travail des autres. Si il voulait pouvoir se laisser la possibilité de changer de licence à sa guise, il avait qu'à refuser les contribution externe, ou opter pour une politique de double licence strict auquel les contribution auraient du se conformer... La moindre des chose était au minimum d'avertir les contributeurs, histoire qu'ils n'apprenent dans la presse à scandale^W^W^W LinuxFR ou autre qu'on s'amuse à violer leur licences dans leurs dos en avancant des raisons fausses quand à la légalité de leur actes. Lorsqu'on décide de faire du libre copyleft et de profiter des avantages, on doit aussi en accepter les inconvénients.
    • [^] # Re: Merci au développeur d'X-chat d'avoir contribué au free software

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      > Un auteur a le droit de changer de licence quand il le souhaite.

      Non, il a le droit de verser une nouvelle copie sous une autre licence. Les licences diffusées restent diffusées, et pour ce qui est des licences GNU (dont la GPL), elles sont irrévocables. Enfin bon, ce n'est pas la question ici.

      > Quand quelqu'un propose un patch souvent il cède ces droits à l'auteur du soft.

      D'où ? il peut le faire, si on lui demande ET s'il le veut. Ce n'est clairement pas automatique, ni même un usage si répandu (ça se fait pour les projets qui sont officiellement sous double licence et pour quelques autres gros projets, mais certainement pas tous). Faire ça c'est réellement aller contre l'esprit de la GPL puisqu'il s'agit vraiment de donner tous les droits à un diffuseur, sans pouvoir contrôler qu'il reverse les droits minimaux aux utilisateurs. On peut le faire si on a confiance (c'est je crois ce que demande GNU pour ses projets internes) mais comme tu le vois, pour certains ça impliquerait de voir des versions non libres de leurs boulot.

      > Une correction de bug de 2 lignes ne peut pas non plus être
      > considéré comme une contribution externe GPL.

      C'est une grande question. D'un point de vue basique c'est une création intellectuelle au même titre qu'une autre, qu'elle soit de deux lignes ou de 20000. Maintenant effectivement s'il s'agit de coder quelque chose qui tombe sous le sens comme corriger une boucle, un pointeur ou quelque chose du genre, je ne crois pas qu'il y ai suffisament d'originalité pour conférer une protection. Si c'était protégeable ça poserait des gros problèmes : il suffirait que je publie un patch (disons une désallocation qui manque) pour que personne n'ai le droit de corriger ce même bug ... embêtant.
      Maintenant là qui te dit qu'il n'y a que des patchs "automatiques" de deux lignes sur xchat ? c'est tout de même une hyppothèse assez grosse qu'il faudra prouver (visiblement c'est faux).

      > parce qu'il a le malheur de faire une version payante de SON travail

      Parce que justement ce n'est pas *que* son travail, que d'autres ont participé. Et que ces autres ont participés pare que le projet était libre. Même pour les patchs de deux lignes ça s'appelle tromper les gens.
  • # HopeSeekr

    Posté par . Évalué à 10.

    le message d'HopeSeekr est assez comique quand on connait le personnage, il a l'air d'être encore dans sa dimension où des méchants ont osé forker xMule sans raison et où le fbi s'acharne contre lui.

    Si le dev d'xchat suit son exemple on peut oublier tout espoir de mise en conformité avec la GPL/LGPL
    • [^] # Re: HopeSeekr

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      D'un autre côté, en voyant qu'il le soutient, le mainteneur windows d'Xchat aura peut-être envie de se rétracter ;-)
  • # Changer de système?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je crois que si mirc est toujours autant utilisé, c'est parcequ'il manque un plugin irc à msn. ;) Je faisais mumuse avec chatzilla, mais vu la tournure des choses, et une légère réflexion, je vait tester gaim. Je gage que l'avenir est aux clients multi-protocoles.
  • # un client IRC libre pour windows : KVirc

    Posté par . Évalué à 6.

    Voici le lien vers la dernière version windows : http://www.kvirc.net/?id=releases&platform=win32&version=3.(...)

    C'est le client que j'utilisais sous windows, il est extrêmement bien fait et facilement scriptable.

    Voici la liste des "features" pour ceux qui veulent en savoir plus:
    http://www.kvirc.net/?id=features(...)

    En tout cas, je considère qu'en tant que client IRC, il n'a vraiment rien à envier à XChat, et avec le temps les scripts vont fleurir d'un peu partout.
  • # A propos de l'équivalence avec mIRC

    Posté par . Évalué à 7.

    XChat sous Windows était une alternative libre au célèbre mIRC. Comme le précise quelqu'un à ceux qui disent que ce changement les feraient passer sous mIRC maintenant que XChat sous Windows n'est plus libre : « mIRC n'est pas libre non plus ». Et comme quelqu'un lui répond : « Oui mais mIRC n'a jamais était lancé comme un projet libre ». Et comme le signale un autre, à payer pour un logiciel IRC sous Windows, autant payer pour celui qui est plus complet, avec un plus grand nombre d'utilisateur et de scripts disponibles. D'autant que la version Windows de XChat coûte 20$, soit autant que mIRC ...

    C'est même pire que ca : Xchat est plus restrictif encore que mIRC. mIRC t'ouvre une page web pour te "rappeler" gentiment de l'enregistrer environ tous les 4/5 lancements. XChat, lui, impose carrément une date limite d'utilisation... C'est une raison suffisante pour faire fuir les nouveaux venus.

    Vraiment, c'est une mauvaise opération pour la promotion de ce client sur la plate-forme aux fenêtres.
    • [^] # Re: A propos de l'équivalence avec mIRC

      Posté par . Évalué à 5.

      "Vraiment, c'est une mauvaise opération pour la promotion de ce client sur la plate-forme aux fenêtres. "

      ça tombe bien, il n'est plus question de l'y promouvoir pour l'instant.
  • # gnomechat

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Amha xchat-gnome, ca va pas aller bien loin :)

    Pour rester dans gnome, ya le actuellement-mort-mais-on-peut-le-faire-revivre gnomechat: http://ignore-your.tv/software/gnomechat/(...) .

    Et sinon, ya gaim, mais pour pour l'irc ca reste moyen...
  • # LostIRC

    Posté par . Évalué à 4.

    http://lostirc.sourceforge.net/(...)

    il a l'air actif (une nouvelle version est sortie il y a 3 jours)

    et de plus :
    Currently, LostIRC runs on open source operating systems such as Linux and *BSD, but the code is written with portability in mind, so porting to other operating systems is still an open option for anyone who wants to do it.
  • # Quel est le problème ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je vais surement me faire lincher mais j'y vais quand même :

    En quoi le responsable du projet X-Chat a-t-il violer la GPL ?
    - Les sources sont disponible gratuitement,
    - Le README inclus décris comment compiler X-Chat sous Windows,
    - La version windows a une duré limité dans le temps

    Et alors ? ou est le problème
    La GPL ne dit pas qu'un soft n'as pas le droit d'être payant, ca serait un comble. Certes c'est un peu bizarre comme procédé : une version source gratuite & illimité et une version compilé pour Windows payante ou limité dans le temps. Du moment que les sources sont disponinle, je ne voit pas bien le problème.

    Peut-être que c'est sauté un passage de la GPL mais je ne pas du tout ou est le problème.
    Et les messages que j'ai pu lire précédemment ne me donne pas non plus de solution.

    Voila, j'vais finir en négatif bien violamment et vite fait, mais c'est pas grave :)
    • [^] # Re: Quel est le problème ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Mais bon sens faut s'informer avant de propager des rumeurs pareils !!!

      En quoi le responsable du projet X-Chat a-t-il violer la GPL ?
      - Les sources sont disponible gratuitement,

      La GPL est loin de se limiter à rendre les sources dispo (en plus en l'occurence il s'agit d'une partie des sources de la version shareware windows, et de plus la version shareware windows à illégalement changée de licence)

      - Le README inclus décris comment compiler X-Chat sous Windows,
      La GPL n'indique pas que les README doivent décrire comment compiler un programme sous un système d'exploitation, bref on s'en fout, je ne vois pas ce que ca vient faire ici ?

      - La version windows a une duré limité dans le temps
      Les programmes ayant des limitations de durée dans le temps ne sont tout bonnement pas libre, c'est si dur à comprendre ?

      La GPL ne dit pas qu'un soft n'as pas le droit d'être payant, ca serait un comble. Certes c'est un peu bizarre comme procédé : une version source gratuite & illimité et une version compilé pour Windows payante ou limité dans le temps. Du moment que les sources sont disponinle, je ne voit pas bien le problème.
      Les sources complete de la version payante pour windows et limité dans le temps en guise d'évaluation ne sont pas disponible. Meme si elles l'étaient, le fait que le programme soit d'utilisation limitée dans le temps le rend non libre.

      Peut-être que c'est sauté un passage de la GPL mais je ne pas du tout ou est le problème.
      Et les messages que j'ai pu lire précédemment ne me donne pas non plus de solution.

      Lit les anciens post datant de l'éclatement de l'affaire et la licence propriétaire de X-Chat Win, et peut être que tu aura une illumination soudaine.
      • [^] # Re: Quel est le problème ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        - Le README inclus décris comment compiler X-Chat sous Windows,
        La GPL n'indique pas que les README doivent décrire comment compiler un programme sous un système d'exploitation, bref on s'en fout, je ne vois pas ce que ca vient faire ici ?

        Dans les sources d'X-Chat il y a un fichier INSTALL.w32 qui décrit comment compilé X-Chat pour windows.. libre a chacun (pas au moindre pelé entendons nous) de compilé s'il le souhaite

        ensuite tu ne fait que me dire comme marqué au dessus que ca n'est pas GPL et point barre, il n'y a pas d'explication, la GPL, le l'ai lu, lu et relu, et je ne voit pas ou est le problème, mais si c'est vous dite que ca n'est pas GPL parce que d'autre personne sur internet le dise c'est pas super malin. la j'essaye de comprendre pourquoi vous dite cela, et je n'arrive pas a comprendre.

        Je vais me faire grave linché ici...
        • [^] # Re: Quel est le problème ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Heu, tu devrais lire els posts auxquels tu répond.

          Il explique pourquoi ça en respecte pas la GPL:
          Les programmes ayant des limitations de durée dans le temps ne sont tout bonnement pas libre, c'est si dur à comprendre ?
          Parce que pour être libre, un programme ne peut pas limiter son utilisation.

          Et aussi:
          Les sources complete de la version payante pour windows et limité dans le temps en guise d'évaluation ne sont pas disponible.
          Il ne peut pas respecter la GPL sans mettre les sources à disposition, au moins aux personnes qui utilisent le programme.
  • # D'où l'intérêt...

    Posté par . Évalué à 0.

    ...d'une logiciel GNU dont le copyright est détenu par la FSF !

    Au moins on est sûr dans ces cas là que nos contributions et que le logiciel ne risque pas de changer de license et par conséquent ne plus être logiciel Libre.

    Personnelement, je ne contribue qu'à ce genre de logiciel qui n'engage que moi, la FSF et le logiciel Libre.

    Je ne veux pas être à la mercie du moindre petit caprice d'un développeur...
    • [^] # Re: D'où l'intérêt...

      Posté par . Évalué à 3.

      Bof, il m'arrive, dans mon délire paranoïaque, d'imaginer que la FSF change la license des softs dont on leur a confié le copyright. Même si c'est peu probable c'est possible. Donc je préfère rester détenteur des copyrights de mes softs, et ajouter les contributeurs dans le fichier AUTHORS. Résultat: il faut l'avis de TOUS les développeurs pour changer de license. Ce qui, à partir d'un certain nombre, devient forcément impossible (exemple: le kernel).
      • [^] # Re: D'où l'intérêt...

        Posté par . Évalué à 8.

        il faut l'avis de TOUS les développeurs pour changer de license. Ce qui, à partir d'un certain nombre, devient forcément impossible (exemple: le kernel).

        Il y a un autre exellent exemple : POV

        Dans la section WHY ISN'T POV-RAY OPEN SOURCE ? de la page
        http://www.povray.org/povlegal-3.5.html(...) on peut lire que le dévellopement a commencé avant les grand bruits de la GPL (cad avant que linux ne se dévellope et mette en place le mode dévellopement GPL tel qu'on le connait actuellement), que les auteurs avaient créé leur propre licence, et que, maintenant que les auteurs sont dispersés et impossible à contacter, mettre POV sous GPL est impossible.

        Vu la dynamique de POV (ex : ci dessus + OSI approved), il est fort probable que les dévellopeurs actuels souhaiteraient voir POV en GPL, mais ils respectent, les droits des dévellopeurs originels, droits qu'ils ne feraient probablement pas valoir - parce que POV est resté inerte très longtemps, et voir sont bébé rennaitre n'est certainement pas désagréable, tant que la gratuité originelle est respectée (leur souhait principal manifestement).

        C'est domage de ne pas avoir POV sous GPL, mais c'est tellement agréable de voir les auteurs si bien respectés ...
        • [^] # Re: D'où l'intérêt...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ba faut lancer un appel aux authors originel sur le site web, du genre envoyer nous votre accord, des qu'on les a tous, on passe en gpl (et si z'etes pas d'accord dite le qu'on econnomise des timbre)
    • [^] # Re: D'où l'intérêt...

      Posté par . Évalué à 6.

      tu deviens juste à la merci de la FSF qui peut changer la licence de logiciels grâce à des feintes du style "sous licence LGPL version 2.1 ou ultérieure".
      • [^] # Re: D'où l'intérêt...

        Posté par . Évalué à 3.

        Sauf que les termes exacts sont « soit sous la version 2 de la licence où (selon votre choix), sous une version ultérieure ». Donc la "feinte" serait improductive puisqu'il suffit de garder la licence initialement choisie en toute connaissance (dans le cas précis, la version 2) pour rendre inopérant un éventuel changement. L'extrait exact issu de la GPL est le suivant :

        « This program is free software; you can redistribute it and/or modify it under the terms of the GNU General Public License as published by the Free Software Foundation; either version 2 of the License, or (at your option) any later version. »

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: D'où l'intérêt...

          Posté par . Évalué à 5.

          il y avait une bisbille justement entre la version 2 de la licence LGPL - qui ne mentionnait pas de choix "ou une version ultérieure" et la version 2.1 qui le propose.

          le mainteneur de la glibc n'avait pas apprécié l'initiative d'un certain RMS comme décrit ici (la partie en vert) :

          http://www.topology.org/linux/gpl.html(...)

          et commentaires de slashdot ici : http://slashdot.org/article.pl?sid=01/08/19/2039211&mode=thread(...)

          la licence peut être lue comme permettant à n'importe qui (ré)utilisant du code en 2.1 à plutot choisir une version ultérieure de la licence pour ses travaux dérivés, licence pas forcément encore écrite.

          alors, oui, certes, il suffit par exemple de choisir la LGPL 2.0 qui n'est pas upgradable à l'insu de son plein gré.
    • [^] # Re: D'où l'intérêt...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Au moins on est sûr dans ces cas là que nos contributions et que le
      > logiciel ne risque pas de changer de license

      Ah ? non, en gardant ton copyright LA tu es sur que tu es le seul à pouvoir accepter un changement de licence.
      Si tu donne ton copyright .. celui à qui tu le donnes peut tout à fait changer de licence, même s'il s'appelle FSF. Bon, tu peux avoir confiance en eux, avoir une quasi certitude concernant le type de licence qu'ils vont proposer ... mais dans l'ensemble, peut être que leurs futures licences contiendront un détail qui te gênera, et désolé mais LA tu ne pourra rien faire s'ils décident de passer à cette nouvelle licence.

      Toujours garder ton copyright, c'est éviter de signer des chèques en blanc, même si c'est à quelqu'un en qui tu as confiance.
  • # Klient

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Quitte à choisir un client IRC shareware payant sous windows, je choisis Klient: http://www.klient.com/(...)
    Il fait 25$ USD et il est beaucoup mieux en ergonomie que mIRC (et aussi abouti). Et surtout il a toujours été shareware comme mIRC et n'a pas fait de changement de licence alambiquée comme XChat...
  • # J'ai besoin d'éclaircissements

    Posté par . Évalué à 2.

    Bon, alors XChat est un programme qui était sous GPL.

    L'auteur principal veut gagner des sous. Il dit : je ne fournirais plus gratuitement la version compilée sous Windows. Je n'en ferais plus qu'une version limitée dans le temps invitant à l'achat.

    Mais je continue de fournir gratuitement les binaires pour Linux, et les sources (Windows + Linux) restent accessibles.

    Ainsi, d'autres (comme c'est déjà le cas) peuvent construire leur binaire Windows sans payer l'auteur original.

    Autrement dit, tout ce que fait payer l'auteur, c'est le temps qu'il consacre à préparer un binaire Windows.

    L'auteur du journal précise que "XChat étant diffusé sous GPL, tout travail dérivé doit être diffusé sous GPL, ce qui n'est pas le cas ici : le code source final et complet utilisé pour réaliser la version Windows, notamment avec le code source de la procédure d'enregistrement, n'est pas disponible".

    J'en conclus que ce qui fait chier, c'est que "le code source de la procédure d'enregistrement n'est pas libre". Mais quel intérêt ? Si tout le reste est libre, que les sources sont toujours accessibles, que quelqu'un d'autre peut compiler un binaire ?
    • [^] # Re: J'ai besoin d'éclaircissements

      Posté par . Évalué à 4.

      J'en conclus que ce qui fait chier, c'est que "le code source de la procédure d'enregistrement n'est pas libre". Mais quel intérêt ? Si tout le reste est libre, que les sources sont toujours accessibles, que quelqu'un d'autre peut compiler un binaire ?

      L'intérêt ?
      J'y vois par exemple la possibilité de s'assurer que le code du binaire payant est exempt de tout spyware-like, pour les personnes sont prêtes à y mettre des sous. La GPL assure en principe ce droit. Or ici il n'est pas respecté :'-(

      L'auteur qui veut faire des sous pourrait par exemple vendre des plugins pour xchat, je sais pas, quelque chose qui apporte une plus-value.
      • [^] # Re: J'ai besoin d'éclaircissements

        Posté par . Évalué à 3.

        L'intérêt ?
        J'y vois par exemple la possibilité de s'assurer que le code du binaire payant est exempt de tout spyware-like, pour les personnes sont prêtes à y mettre des sous. La GPL assure en principe ce droit. Or ici il n'est pas respecté :'-(


        Oui, mais c'est valable pour tout logiciel propriétaire. Alors, tu prêches des convertis, mais là on parle d'une version Windows, si tu vois où je veux en venir...

        Quant à parler de choses qui apportent une plus value, et bien sous Windows, tu as rarement un compilateur sous la main. Donc, te fournir une version compilée, ça a déjà une plus-value.

        Donc le problème est très restreint : c'est qu'il vende la version compilée en ayant ajouté du code dont personne n'est intéressé par les sources.

        Ce qui est curieux, c'est qu'on a le droit de vendre un logiciel GPL (sur CD par exemple), mais en ne faisant payer que les frais de packaging + support + transport. On ne doit pas faire payer la "partie GPL", ie. le logiciel lui-même.

        La compilation, n'est-ce pas déjà une forme de packaging ? Je crois également qu'il y a un problème, mais tant qu'on aura pas pu en donner une définition très précise et très rigoureuse, il sera difficile de se plaindre.
        • [^] # Re: J'ai besoin d'éclaircissements

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je vais reprendre ce qui est dit plus haut et à diverse autre endroit, mais en procédant ainsi en ce qui concerne les sources, l'auteur ne respecte pas la GPL. Le problème n'est pas qu'on se foute d'avoir les sources pour telle ou telle partie du logiciel, ce n'est pas non plus vraiment qu'il fasse payer une version compilée [1]. Le problème est qu'on ne peut pas avoir les sources entières : le logiciel n'est pas GPL, point. S'il n'est pas GPL, il viole la license et la confiance des contributeurs.

          D'autre part, en limitant l'utilisation du programme, il viole la liberté 0 de la GPL[2]. Comme ça on n'a même pas à chercher plus loin.

          [1] : la GPL a été à l'origine créée pour justement permettre une exploitation commerciale. On rappelera ici que RMS vendait emacs sous GPL.

          [2] : Pour mémoire, car ça ne semble pas clair pour tous : http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html(...)
  • # Pour XChat, c'est foutu

    Posté par . Évalué à 3.

    ... par contre, en ce qui concerne Fabius, il vient de corriger sa position, et de dire clairement non à la constitution européenne.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.