XMPP Messagerie instantanée : QQ pour GNU/Linux

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
6
22
août
2008
XMPP
Un obstacle de taille vient d'être enfin franchi pour la développement de GNU/Linux en Chine : La société Chinoise Tencent offre un service de messagerie QQ utilisé par 60 % des internautes chinois. On estime le nombre de compte QQ à plus de 100 millions.

"For Linux, For the Future !". C'est avec ces mots qu'une version Linux du client QQ est désormais disponible sur le site officiel. Il n'existait pas de version officielle de QQ pour Linux ; en libre, Pidgin ou LumaQQ offrent bien la possibilité de se connecter à QQ, mais l'évolution de ce protocole fermé rend souvent ces versions dépassées (il existe d'autres alternatives libres).

Cette bonne nouvelle est toutefois à nuancer. Si la société Tencent a développé une version officielle pour Linux de son client, c'est avant tout pour éviter l'apparition de client non-officiel. En effet, la version officielle impose une publicité à l'utilisateur. Et elle peut légitimement craindre qu'un client se développe sous Linux et offre la possibilité d'utiliser leur service sans publicité. Néanmoins ceci va aider le développement des miniPC sous GNU/Linux en Chine. Imaginez un eeePC qui ne peut se connecter à MSN !

NdM : en effet, dans le monde des messageries instantanées, QQ est en situation de quasi-monopole en Chine, comme AIM aux USA, NateOn en Corée du Sud, Gadu-Gadu en Pologne, ICQ en Europe centrale, Europe de l'est et Russie, Yahoo! Messenger en Inde et dans les pays d'Asie du sud-est, ou encore MSN en Europe de l'Ouest et dans quelques autres pays du continent américain. Toutes ces messageries instantanées sont incompatibles. La bonne nouvelle, c'est que le seul standard ouvert, XMPP est présent dans tous les pays à hauteur de 10 % au moins via Jabber et GTalk.