Journal Diaspora : la plateforme préférée des terroristes

Posté par .
15
8
oct.
2014

Vu ce matin dans 20 minutes, un petit encadré à côté d'un article intitulé Réseaux sociaux, la vitrine du djihad.

La plateforme préférée des terroristes

Certains islamistes radicaux ont adopté Diaspora. Sur cette plateforme, les données des utilisateurs ne sont pas concentrées entre les mains d'un seul géant américain, financé par la publicité. Pour bloquer un contenu, chaque propriétaire d'un "pod doit entamer des démarches. Diaspora ne dispose d'un pas de serveur central, il n'y aucun moyen pour l'équipe de retirer des contenus. Cela a attiré les activistes de Daesh explique Diaspora au Monde

Je ne suis pas particulièrement fan de diaspora mais malgré tout, merci 20 minutes, ça fait plaisir ! Je ne sais pas trop si ça m'amuse ou si ça me dégoûte…

  • # Amusement ou dégoût ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Heu, dans ce cas tu pourrais aussi être dégoûter par toutes les technos décentralisées. C’est tombé sur Diaspora, mais ça aurait pu l’être sur une quelconque plateforme de microblogging dont je me souviens plus le nom, sur Jabber ou autre…

    La seule différence c’est que maintenant on va se faire taxer de terroriste en étant détenteur d’un compte Diaspora.

    Love – bépo

    • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Je présume que c'est l'article qui le dégoute.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je n'ai pas compris ce qu'il y a de dégoûtant dans l'article, ça semble assez factuel

        • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          L'article utilise des faits pour faire passer un message implicite assez ennuyeux. Cela rejoint des choses telles que la possibilité de diffamer en utilisant exclusivement des affirmations réelles, par exemple le classique « Untel, qui a récemment été mêlé à une affaire d'homicide volontaire », où Untel aurait été témoin.

          • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 08/10/14 à 13:16.

            L'article ne fait que révéler un fait : la technologie permet de faire parfois des choses illégales et/ou immorales, et certaines technologies permettent ça plus facilement que d'autres. Et je trouve légitime de s'interroger sur les technos qui semblent focalisées sur l'anonymat et la décentralisation, puisqu'elles permettent des utilisations légitimes (contourner une censure d'État, par exemple) et illégitimes (au hasard, diffuser des vidéos de décapitation d'otages) sans distinction. Ça faut pour Tor, pour le P2P, pour diaspora, ou pour Bt.

            Le problème, c'est que si une telle techno est utilisée majoritairement à des fins illégales, elle devient douteuse en tant que telle. Il ne faut pas être naïf non plus. Il me semble impossible de croire qu'on héberge un nœud Tor pour aider les dissidents chinois, en ignorant volontairement que plein de gens pas très nets utilisent ce service pour des saloperies. Je trouve l'attitude qui consiste à se draper dans la toge immaculée de la liberté d'expression totalement hypocrite : c'est une posture, rien de plus. La plupart du temps, les gens qui font ça ont des motivations politiques (complotisme, anarchisme, etc), et refusent de voir le côté moins reluisant des choses. Je ne trouve pas légitime de nier une forme de complicité passive dans ce genre d'affaires. Le même genre qui permet aux armurier de croire que les fusils automatiques servent à se défendre ou à tirer sur des cibles en papier.

            • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

              Posté par . Évalué à 10.

              L'article ne fait que révéler un fait

              Mais moi j'en ai d'autres des faits.

              • Certains islamistes radicaux ont adopté le papier
              • Certains islamistes radicaux ont adopté l'email
              • Certains islamistes radicaux ont adopté Android
              • Certains islamistes radicaux ont adopté l'électricité
              • Certains islamistes radicaux vont aux toilettes

              On peut en faire à foison des comme ça.

              la technologie permet de faire parfois des choses illégales et/ou immorales, et certaines technologies permettent ça plus facilement que d'autres.

              La voiture permet de tuer très facilement par exemple.

              Et je trouve légitime de s'interroger

              En effet, mais…

              sur les technos qui semblent focalisées sur l'anonymat et la décentralisation

              non les terroristes utilisent massivement le GSM pour se coordonner (il est facile de s'y connecter de manière anonyme, cf ton marchand de journaux), est-ce pour autant qu'il faut se demander si on devrait pas couper ce réseau ?

              Le mail est tout aussi anonyme et décentralisé.

              Le problème, c'est que si une telle techno est utilisée majoritairement à des fins illégales

              Tu t'avance beaucoup là. L'article parle de "certains".

              Le problème, c'est que si une telle techno est utilisée majoritairement à des fins illégales, elle devient douteuse en tant que telle

              Le mail et les réseaux paire à paire sont massivement utilisés à des fins illégale (le spam pour le premier, l'échange de fichier dont on a pas la propriété et dont l'ayant droit ne nous a pas autorisé à le faire). Est-ce qu'il faudrait pas se poser la question sur ces technologies douteuses ?

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Est-ce qu'il faudrait pas se poser la question sur ces technologies douteuses ?

                Je pense que la question s'est réellement posée au niveau des gouvernements pour le P2P. De nombreux employeurs ont bloqué le traffic P2P par exemple, sous l'hypothèse que le trafic était plus nuisible qu'utile à l'entreprise.

                • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  En effet, je ne dis pas que le problème est simple ou qu'il est résolu mais surtout qu'avant de montrer un micro-réseau social qui ne représente pas grand chose, on peut se poser d'autres questions. Et sans diaspora, sans tor, il restera toujours freenet ou celui qui sortira bientôt ou celui d'après.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                Posté par . Évalué à 4.

                La voiture permet de tuer très facilement par exemple.

                Justement, le fait que la voiture tue plus que le vélo, c'est qlq chose de régulièrement rappelé par les journaux.
                J'ai quand même l'impression qu'il y a une espèce de tabou lorsqu'on parle d'internet: si on rappelle qu'il peut également être utilisé à mauvais escient ou si on réfléchit à une solution à un problème de mauvais usage, la discussion est effacée d'un revers de la main en disant: "méchant, arrête de diaboliser internet !".

                Pour cet article, il est factuel. On peut lui reprocher de ne pas prendre en compte le contexte et donc de renforcer des préjugés. Mais j'ai souvent vu sur linuxfr des gens refuser de prendre en compte le contexte ("si Linus insulte quelqu'un qui le prend mal, c'est la faute à ce qlq'un de ne pas avoir l'ouverture d'esprit de comprendre que Linus n'est pas réellement méchant")

                • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Quand quelqu'un reçoit des lettre de menaces anonymes, on ne se dit pas que la poste devrait lire le lettre.
                  Quand Al Jazira diffuse une vidéo d'Al Qaïda, on ne se demande pas si la télévision c'est mal ou pas.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    1) où est-il dit qu'il faut "ouvrir les lettres" ?
                    2) quand Al Jazira diffuse une vidéo d'Al Qaïda, on a PLEIN de discussion sur les responsabilités d'Al Jazira lorsqu'elle choisit de diffuser ça.
                    3) ici, on ne dit pas: diaspora est la poste et la poste devrait lire les lettres.
                    On dit: il y a diaspora qui permet ça, et facebook qui ne permet pas ça, sur ce point, diaspora est moins bon.

                    Dans 95% des articles qui parlent de diaspora, l'accent est mis sur le fait que diaspora respecte mieux la vie privée et/ou n'est pas un truc centralisé.
                    Ici, pour une fois, on a le culot de souligner un aspect négatif de diaspora: sa décentralisation favorise l'anonymat, et l'anonymat est certes bien pour les opposants au dictature (95% des fois où on parle de l'anonymat, c'est ça qu'on souligne), mais, il faut bien l'avouer, ça permet aussi de faire des trucs moins héroïque.

                  • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je pense qu'on ne dit pas ici que la Poste devrait lire les lettres. On dit que la Poste ne devrait pas passer les enveloppes à l'eau de Javel et effacer toute donnée permettant de savoir où la lettre a été postée. Et que si elle le fait quand même, elle est techniquement responsable quand la justice n'arrive pas à retrouver les auteurs des lettres anonymes.

                    • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                      Posté par . Évalué à 4.

                      La poste n'enregistre pas l'information de quelle boite aux lettres proviennent les lettres (son enregistrement commence au bureau de poste).

                      Les traitements effectués par la poste ne garantissent en aucun cas la préservation de quelconque indice (en fait je suis même sûr qu'ils salissent les preuves). Je ne suis même pas sûr qu'un indice trouvé sur l'extérieur d'une enveloppe soit recevable lors d'un procès.

                      Donc oui le contenant est à peu près inutilisable dans les deux cas.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        La différence tient dans le comportement actif.
                        La poste ne rajoute rien pour être activement destructif de preuves. Elle ne fait que faire son travail ordinaire, sans rien de plus.
                        Facebook n'a pas du inventer la centralisation et la possibilité d'effacer un poste ou d'identifier un compte, c'est "par défaut" des éléments qui apparaissent naturellement dans la création d'un réseau social (d'ailleurs, linuxfr peut aussi retrouver une ip associée à un compte ou effacer des articles).

                        Par contre, diaspora a été conçu spécialement pour être décentraliser (ce qui nécessite plus de travail que quelque chose de centralisé). Les raisons de ce choix peuvent être honorables, mais ça reste un choix et nier le fait que ce choix a des mauvais côtés est malhonnête intellectuellement.

                        • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          nier le fait que ce choix a des mauvais bons côtés est malhonnête intellectuellement.

                          je suis bien d'accord avec toi

                        • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                          Posté par . Évalué à 6.

                          Oui ça ça de mauvais coté, mais il va falloir un peu plus que "certains terroristes l'ont adoptés" remettre en cause sérieusement ces choix. Il y a des dizaines de moyens de communication qui sont largement plus utilisés par l'axe du mal (= pédophile, nazis, terroriste) depuis largement plus longtemps. Sérieusement si tu t'intéresse à ça un peu sérieusement (c'est à dire faire autre chose que troller gras sur linuxfr), prend 1h pour installer freenet et tu comprendra que diaspora est le dernier des soucis de n'importe qui (là on parle d'endroit où la pédophilie n'est pas une lubie de politique). Mais il semble que les vrais questions d'anonymat n'intéressent que les forces de l'ordre, les juges et tout ce qui gravitent autour (et pas les politiques ou ceux qui tirent à boulet rouge tout ce qui permet de vite fait publier quelque chose).

                          Les protocoles acentrés et l'impossibilité de censure global, ça n'est pas quelque chose de nouveau et là dedans diaspora est infime (autant en terme d'anonymat que de trafic). On parle souvent de tor et freenet, mais ce ne sont que les 2 darknets les plus connus, il y en a d'autres. Il y a des communautés entières basées uniquement là dessus 4chan, puis anonymous (mais eux je présume qu'ils étaient gentils… - si tu le pense ne va pas trop explorer 4chan, tu serait déçu -).

                          Bref vous faites les vierges effarouchées parce que vous vous rendez comptes que certaines technologies qui paraissent cool peuvent aussi servir aux méchants pas beau, mais j'ai pas l'impression que la réflexion aille bien plus loin qu'une indignation de circonstance. Ça coûte pas bien chère (en argent, en temps, en implication) et ça permet de se sentir mieux mais ça ne fait pas avancer les questions intéressantes que ça pourrait soulever.


                          Oui tu m'accuse de malhonnêté intellectuel je deviens un peu plus virulent.

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                          • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            pour remettre en cause sérieusement ces choix.

                            Euh ? J'ai pas vu ça dans l'article.
                            C'est justement le problème: dès qu'on dit "il y a des mauvais côtés", on se prend tout de suite:
                            "quoi ! tu veux remettre en question le choix !"
                            ou
                            "quoi ! tu nies les bons côtés !"
                            ou
                            "quoi ! mais il y a bien pire et tu joues les vierges effarouchées !"

                            Tu sembles être d'accord pour dire que les mauvais côtés existent, et que ça affecte diaspora.
                            Comment dois-je faire, selon toi, pour écrire un article qui traite de ces mauvais côtés (sans que cet article parle des bons côtés, parce que quand on a un article qui parle que des bons côtés, tu n'es pas là pour dire "scandaleux ! on a oublié de dire que ça a aussi des mauvais côtés") ?
                            Parce que j'ai franchement l'impression qu'à moins de peser mes mots au gramme près et d'utiliser plein de politiquement correct pour ne vexer certains, les critiques seront toujours les mêmes.

                            (après, il faut être réaliste: 20 minutes est un torchon et l'article est sensationnaliste. Ce qui me dérange, c'est quand on a un autre article qui dit "regardez ces méchants de l'industrie musicale qui censure un mashup pour droit d'auteur" avec tout autant de retenue que cet article ici, celui-ci est accepté sans bronché)

                            • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Tu sembles être d'accord pour dire que les mauvais côtés existent, et que ça affecte diaspora.
                              Comment dois-je faire, selon toi, pour écrire un article qui traite de ces mauvais côtés (sans que cet article parle des bons côtés, parce que quand on a un article qui parle que des bons côtés, tu n'es pas là pour dire "scandaleux ! on a oublié de dire que ça a aussi des mauvais côtés") ?

                              Comme je l'ai dis dans le détail au dessus, diaspora c'est rien. Ça ne représente aucun problème parce que la dangerosité et le volume ne représente rien. C'est un peu comme si tu faisais un article pour parler des gaz à effet de sert en expliquant que péter n'est pas écolo.

                              Si tu veux faire un article pose toi des questions intéressantes : « Est-ce que le problème c'est diaspora ou bien l'anonymat sur internet ou la liberté d'expression ? »

                              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                              • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Et quand l'entreprise Trucmuche porte plainte pour faire fermer un site, on en parle sur Linuxfr parce que Trucmuche est le plus grand danger qui existe, sans doute ?
                                (et on en parle pas que sur linuxfr, mais bizarrement, tu ne vois pas de problème sur ces articles de journaux là)
                                Je fais référence à l'histoire "the parisienne vs le parisien" mais il y en a des milliers comme ça.

                                Pendant ce temps-là, même si l'article de "20 minutes" est stupide et que ce journal est un torchon, il se fait que la question de la décentralisation apportée par Diaspora est un sujet pas si con que ça: pendant que les méchants sont sur darknet, le recrutement ne se fait pas sur un darknet (tu penses que le meilleur endroit pour faire de la pub pour un restaurant, c'est sur la carte du menu pour le client qui a DÉJÀ fait les démarches pour arriver jusqu'au restaurant ?).
                                Le recrutement et la communication se fait sur un réseau social grand public. Pas de bol, Facebook leur permet une identification trop facile, et il y a alors Diaspora. Et ce genre de phénomène, c'est nouveau et c'est lié aux nouvelles habitudes de communication du net (et donc, c'est totalement légitime d'en parler).

                                Bref, encore un argument stupide:
                                après: "quoi ! tu veux remettre en question le choix !", "quoi ! tu nies les bons côtés !", "quoi ! mais il y a bien pire et tu joues les vierges effarouchées !", on a maintenant:
                                "quoi ! tu oses parler d'un truc alors qu'il a des trucs bien plus graves !"

                                Non, non et non: ma question est:
                                oui, la décentralisation a des avantages et des inconvénients
                                oui, on a le droit de faire un article sur ça (tout comme on a le droit de faire un article sur "le parisien vs the parisienne" alors que cette histoire n'est qu'un fait divers sans importance)
                                dans ce cas, explique moi ce qui aurait du être écrit pour éviter d'être critiqué par toi ?
                                Parce que là, ce que je vois, c'est que c'est un sujet tabou: impossible d'en parler sans choquer certains sauf en mettant des gants.

              • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Le mail et les réseaux paire à paire sont massivement utilisés à des fins illégale (le spam pour le premier, l'échange de fichier dont on a pas la propriété et dont l'ayant droit ne nous a pas autorisé à le faire). Est-ce qu'il faudrait pas se poser la question sur ces technologies douteuses ?

                La NRA approuve ce message. Je suppose d'ailleurs que tu es pour que le port d'armes soit accessible a tous ? En effet, c'est pas le flingue qui est mauvais, c'est l'homme qui tire avec.

                • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Tout à fait, mais surtout pour la libération des armes bactériologiques. C'est vrai quoi, aujourd'hui je suis obligé d'attraper moi-même ébola pour pouvoir le transmettre à d'autres.

                  Ou (mais ça reste théorique) alors une arme (ce qui est légalement considéré comme une arme) ce n'est pas un moyen de communication. Peut être qu'on est pour que tout le monde puisse avoir un téléphone mais contre le fait que tout le monde puisse avoir des cigarettes ? Nan, non, nan, ça ne doit pas être ça, on ne peut pas catégoriser les choses ce n'est pas possible.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Nan, non, nan, ça ne doit pas être ça, on ne peut pas catégoriser les choses ce n'est pas possible.

                    C'est pourtant toi qui compare Diaspora aux toilettes ou à Android et donc qui mélange les catégories. Et en faisant ces comparaisons foireuses en mélangeant tout, on est priés de conclure que Diaspora n'est qu'un outil.

                    En fait, il y a des catégories quand ca t'arrange et il n'y en pas quand ca t'arrange. Bref, ton raisonnement est à géométrie variable et il est carrément bancal.

                    • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                      Posté par . Évalué à 4.

                      C'est pourtant toi qui compare Diaspora aux toilettes ou à Android et donc qui mélange les catégories.

                      Alors là, c'était pour dire que la première phrase de l'article est vide de sens, elle ne porte aucune information tant elle est généraliste. Justement ça montre qu'on peut mettre quasiment n'importe quel nom commun à la place de diaspora.

                      Pour le reste j'ai comparé Diaspora avec des moyens de communication.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Le problème, c'est que si une telle techno est utilisée majoritairement à des fins illégales, elle devient douteuse en tant que telle.

              Oui mais l'autre problème c'est qu'on sait qu'il y a une analyse toute aussi massive du trafic (soit par des gouvernements, soit par des entreprises privés).

              Cette protection de la vie privé ce n'est pas farfelu, ce n'est pas une image d’Épinal du dissident chinois. C'est la population qui se fait espionner par la NSA, c'est les stars qui retrouve leur photo un peu partout sur internet, etc.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/10/14 à 09:39.

                Attends, on ne parle pas de protection de la vie privée, là. L'anonymat et la décentralisation n'ont pas grand chose à voir avec la vie privée et la liberté d'expression.

                Encore une fois, la liberté d'expression, c'est le droit de dire ce qu'on veut sans être inquiété pour ses paroles, dans des limites fixées par la loi (diffamation, incitation à la haine, etc). La limite entre les lois légitimes et les lois répressives est très compliquée, est reste une question d'opinion politique—certains pensent qu'il est condamnable de relayer des propos terrorristes, par exemple, et on ne peut pas écarter leur opinion aussi facilement que "bouh pas beau liberté d'expression". Le droit à l'anonymat n'est absolument pas garanti par la constitution. On est tous pénalement responsables de nos propos, même si on se sent protégés par des pseudos. De manière générale, dans une démocratie digne de ce nom, on se doit d'être responsables de tout ce qu'on fait, dans la vie en général, et sur internet en particulier.

                Avec Diaspora et ce genre de trucs, on ne parle pas de vie privée : on parle de pages publiques ou semi-publiques et d'informations qu'on souhaite voir diffusées. Faire l'amalgame avec les photos de fesse de stars peu prudentes semble aussi douteux que l'amalgame "pédo terroristes nazis" pour parler de la censure d'Internet.

                Toute médaille a son revers. Permettre au dissident chinois de partager ses opinions politiques de manière relativement sûre, c'est aussi permettre à des mouvements répréhensibles d'utiliser le même support (et franchement, dans le cas précis dont on parle, il y a quand même du niveau, hein. C'est pas du terroriste de bac à sable…). Personnellement, j'ai du mal à vivre dans un monde où des gens justifient de mettre à disposition une technologie pour diffuser ce genre de trucs, sous le prétexte que ça sert aussi pour des trucs bien.

                Je ne sais pas, techniquement, comment fonctionne Diaspora, mais quand on conçoit ce genre de trucs, on doit forcément penser à un moyen automatisé pour bloquer des contenus collectivement (par exemple un système d'abonnement à des blacklists, ou des trucs comme ça). Quand on possède un serveur qui relaye des informations, le minimum c'est quand même de s'assurer qu'on ne relaye pas n'importe quoi, et qu'on a les moyens de le bloquer si on nous prévient. Ça vaut pour le spam, et ça vaut pour les contenus dégueulasses (je ne parle pas de partage de fichiers sous droits d'auteur, là). C'est juste du civisme.

                • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Attends, on ne parle pas de protection de la vie privée, là. L'anonymat et la décentralisation n'ont pas grand chose à voir avec la vie privée et la liberté d'expression.

                  Pas vraiment, il est question de retrouver qui les a publier.

                  Quand on possède un serveur qui relaye des informations, le minimum c'est quand même de s'assurer qu'on ne relaye pas n'importe quoi, et qu'on a les moyens de le bloquer si on nous prévient. Ça vaut pour le spam, et ça vaut pour les contenus dégueulasses (je ne parle pas de partage de fichiers sous droits d'auteur, là).

                  Justement il semble que ce soit tout à fait possible d'après ce que dis Goffi plus bas.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Justement il semble que ce soit tout à fait possible d'après ce que dis Goffi plus bas.

                    D'après ce que je comprends, c'est potentiellement possible, mais il n'existe pas d'infrastructure pour le faire. En gros, il faut que chaque administrateur dégage lui-même les contenus qui ne lui plaisent pas. C'est quand même très compliqué, et ça permet forcément de diffuser du contenu douteux, même pour quelques jours.

                    Évidemment, une blacklist suppose une centralisation, mais seulement partielle. Il peut y avoir toute une hiérarchie de serveurs de blacklists qui se mettent à jour automatiquement, il peut y avoir plusieurs blacklists correspondant à plusieurs critères, il pourrait y avoir des moyens de signaler automatiquement du contenu douteux, il pourrait même y avoir des systèmes d'aletres automatiques basées sur des filtres par mot-clé, etc. Mais visiblement, la communauté Diaspora n'a même pas envisagé la possibilité de distribuer le logiciel avec un tel système pré-configuré.

                    • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Encore une fois c'est un peu comme pour les spammeurs (de mail) par exemple c'est à chaque serveur de gérer sa politique comme il l'entend. On pourrait presque dire que c'est comme pour le web où les hébergeurs gèrent leur contenu chacun de leur coté.

                      Mais en fait cette "blacklist" existe si je ne me trompe pas. C'est juste que celui qui a le droit de l'éditer c'est un juge. Probablement trop old-school, c'est ça ?

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                        Posté par . Évalué à -1.

                        c'est à chaque serveur de gérer sa politique comme il l'entend

                        Sauf que si tu fais rebondir du spam, tu vas finir par te faire blacklisté. À partir du moment où tu fais du SMTP sortant, tu dois assumer si tu ne veux pas finir tout seul.

                        C'est juste que celui qui a le droit de l'éditer c'est un juge. Probablement trop old-school, c'est ça ?

                        Je trouve que c'est de la lâcheté et du déni de responsabilité. C'est pareil que de laisser partir des potes bourrés en bagnole, après tout tu n'es pas flic. Ou de faire semblant de refaire ton lacet quand quelqu'un se fait agresser dans le métro.

                        Je finis par me demander s'il existe des gens qui mettent vraiment ce genre de service à disposition pour les dissidents chinois. À par botter en touche et dire "liberté d'expression" à la place de "chat perché", ça nous avance à quoi ces discussions? Tu as vraiment des arguments, ou tu ne fais que tourner en rond en déniant toute responsabilité par des raisonnements fallacieux? Sérieusement, le gars qui héberge un nœud Tor, il sait qu'il y a des saloperies qui y transitent. Il fait quoi? Il s'en fout? Il nie? Il en rigole? Il pense que tant qu'un juge ne le contacte pas, ça n'est pas son problème? Je ne comprends pas. Si je savais qu'il y avait des pédophiles qui utilisent ma bande passante, ça me rendrait malade. Et en plus, j'aurais tout à fait conscience que toute inaction jouerait politiquement contre moi, puisqu'à terme je risque de perdre le droit de mettre à dispo ce service s'il est utilisé n'importe comment et hors de tout contrôle.

                        • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                          Posté par . Évalué à 7.

                          tu dois assumer

                          Mais parfaitement ! C'est aux admin de pod d'assumer ! Ils ont les moyens techniques de bloquer supprimer ces données ! Tu ne m'a pas vu dire qu'ils ne devraient pas !

                          Je trouve que c'est de la lâcheté et du déni de responsabilité.

                          Non, pas le moins du monde. Chacun prend ses responsabilités. Si tu veut contraindre quelqu'un c'est qu'il y a une question de légalité là dedans. La question du terrorisme est un cas extrême. Simplement si je diffame sur diaspora, un juge peu contraindre de supprimer mes postes. Si on balance des méchanceté sur une boite qui fait des sites web, l'administrateur du pod peut recevoir une jolie lettre de mise en demeure (je présume que tu aura compris l'allusion).

                          Rien de nouveau sous le soleil.

                          Je finis par me demander s'il existe des gens qui mettent vraiment ce genre de service à disposition pour les dissidents chinois.

                          Quel est le rapport ? Sachant que Diaspora communique assez peu sur le coté dissidence politique. Il se présente (et s'est toujours présenté) comme un concurrent de facebook. L'anonyma c'est presque un effet de bord du sucre, un peu comme les jeux sur facebook.

                          Tu as vraiment des arguments, ou tu ne fais que tourner en rond en déniant toute responsabilité par des raisonnements fallacieux?

                          Je dis que c'est à chaque administrateur de prendre sa responsabilité, ils ont les moyens de supprimer (contrairement à tor par exemple ou suivant le type de nœud que tu es tu fait transité des données sans avoir de moyen de les filtrer).

                          Si je savais qu'il y avait des pédophiles qui utilisent ma bande passante, ça me rendrait malade.

                          Ben va gueuler contre les admin des pod en question. Mais ça n'a rien avoir avec ce qui est sous-entendu quand on dit "Regardez ! Il y a des méchants sur diaspora !". (Note : j'ai la même attitude que toi, je n'utilise pas freenet ni tor, je n'en ai pas le besoin et je ne veux pas m'impliquer là dedans)

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Pas vraiment, il est question de retrouver qui les a publier.

                    Je ne vois pas le lien avec la vie privée et la liberté d'expression.

                    C'est un problème de vie privée si ton voisin ou si le gendarme Dupont peut, sans accord d'un juge, voir facilement qui a publié. C'en est pas un si les données sont stoquées sur un serveur de confiance (et si tu signes les conditions d'utilisations, c'est que tu dis que tu as confiance), mais peuvent être demandée par la justice le cas échéant.

                    C'est un problème de liberté d'expression si on interdit des opinions pourtant ne sortant pas des limites fixées par la loi (limites elles-mêmes très subjectives et politiques, comme rappelées). Ce n'est pas le cas dans le cadre de communication visant à commettre un attentat (ou alors, il faut être sacrément extrémiste pour prétendre que chercher à nuire à autrui n'est pas assez grave pour sortir des limites raisonnables).

                    • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      C'est un problème de vie privée si ton voisin ou si le gendarme Dupont peut, sans accord d'un juge, voir facilement qui a publié

                      J'ai peut-être une approche très terre à terre de la vie privée, mais à mon avis, dès qu'on parle de "publication", on sort du domaine de la vie privée. Par définition, "publier" veut dire "rendre public", donc à partir de là, on ne parle plus de vie privée.

                      On peut certainement discuter de ce que veut dire "publier" quand on partage quelque chose avec un cercle d'amis, mais on sait tous que les "amis Facebook" englobent bien plus qu'un cercle familial.

                      Et je ne pense pas que la liberté d'expression s'accorde bien avec l'anonymat. La liberté d'expression, c'est le droit de dire ce qu'on veut, pas nécessairement le droit de le faire en douce. Par exemple, il existe un certain nombre de professions soumises au droit de réserve ; c'est une limitation de la liberté d'expression, qui n'a aucun sens si la liberté d'expression suppose l'anonymat. Si tu veux dire quelque chose mais que tu n'assumes pas, la liberté de garder le silence est aussi tout à fait pertinente.

          • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

            Posté par . Évalué à 0.

            C'est l'intention qui vous intéresse tous.

      • [^] # Re: Amusement ou dégoût ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Wep. Surtout le titre en fait.

  • # Contribution

    Posté par . Évalué à 10.

    Bien ça, on attend les patchs.

  • # En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Marrant, cette news faisait un petit buzz il y a environ deux mois, si mes souvenirs sont bons. Ça confirme une fois de plus l'inutilité de ce support à publicités.

    Je comprends le dégoût, vu l'audience de ce "truc". Mais faut-il en attendre autre chose ? Ce qui me dégoûte, c'est qu'on le lise autant.

    • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

      Posté par . Évalué à 6.

      Ce qui me dégoûte, c'est qu'on le lise autant.

      C'est fourni gratuitement à l'entrée des gares, juste avant un trajet où les gens peu prévoyant vont se faire chier pendant 30 minutes, et en plus y a des mots fléchés, que demander de plus?

      Perso j'utilise une [3N]DS, un livre, mais pour beaucoup d'autre ça permet de passer le temps.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

        Posté par . Évalué à 4.

        Moi je joue à nethack sur mon téléphone.

        • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

          Posté par . Évalué à 2.

          j'ai une préférence pour hengband, ou tome (2.x), mais sans clavier ça doit être galère non ?

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            angband, c'est mon préféré aussi

          • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

            Posté par . Évalué à 1.

            aucun soucis pour jouer à Nethack sur un téléphone sans clavier. On se déplace en touchant l'écran dans la direction où on veut aller, et pour les commandes il y a une barre en bas avec toutes les touches (touches d'une seule lettre, il faut connaitre un minimum de commandes, sinon lire l'aide). Et tu peux même zoomer l'écran, c'est très pratique. Je précise que je joue en mode "tiled" (avec des graphismes) plutôt qu'en mode ASCII (je ne connais pas les significations)

        • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ah, ah! As-tu déjà utilisé un dragon noir comme monture? ☺

          • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est nul un dragon noir ;)
            j'ai mieux The Great Wyrm of Space-Time

            J'ai encore la sauvegarde qui traine :) J'ai aussi un The Nine-tailed fox rangé dans une ball dans une des maisons ;)

            Bon dans le cas de la GWoST, il vaut mieux lui interdire les sorts, sauf quand ça sent le roussi, la on lui dit de se lâcher;) Ma solution traditionnelle pour chopper mes premiers dragons est d'aller dans la dragon cave, faire un summon pet, et remonter immédiatement regarder si le pet convient, sinon redescendre, summon pet remonter…

            L'avantage quand on a un pet capable d'invoquer des dragons, c'est le laisser invoquer des dragons, garder celui qui nous intéresse (ou ceux capable d'invoquer des anciens dragons), et recommencer. Il ne faut pas oublier qu'un monstre (pet ou pas) peut avoir une speed qui varie de -50% à +50% et ça change lorsque le pet évolue (mais pas forcément en positif), donc c'est toujours bien de voire si y a pas mieux. J'ajouterai que lancer des restore life level permet au pet de récupérer son max nominal (qui peut baisser lorsqu'il y a certaines attaque (comme Time) ). A noter que si le @ est immatériel on peut passer les murs avec la GWoSP ;)

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              j'ai mieux The Great Wyrm of Space-Time

              Hé, on parlait de Nethack! ☺ Dans Nethack le dragon noir est un des meilleurs! Angband je n'ai jamais vraiment beaucoup joué, seulement à ToME 2.X, mais cela ne date pas d'hier — Nethack non plus d'ailleurs!

            • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

              Posté par . Évalué à 1.

              J'ai encore la sauvegarde qui traine :)

              Ah bon, c'est possible de sauver sous Angband? Si j'ai bien compris, sous Nethack tu peux juste sauver un état, mais quand tu rejoues et tu recharge la sauvegarde, celle ci ne peut plus être utilisé, non?

              • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

                Posté par . Évalué à 3.

                Ah bon, c'est possible de sauver sous Angband?

                Oui ça veut juste dire que le perso n'est pas encore mort ou n'a pas encore gagné ;) Sur les angband on peut avoir plusieurs perso (./hengband -ufearan permet de jouer avec fearan, ./hengband -ufabricius permet de jouer avec fabricius,) les persos sont indépendant, et n'ont rien en commun, ça permet de varier les styles de jeu sans avoir à créer un nouvel utilisateur ou tuer son perso ; un beastman beastmaster ne se joue pas pareil qu'un spectre magic eater, un géomancien, un blue mage, un android berserker, ou un rohirim calvalier…

                Mais quand le perso meurt, il meurt, sa sauvegarde conserve juste le nombre kill par bestiolles, la conf, et quand un fait un recall sur les bestiolles on peut savoir combien les ancêtres du perso en on tué, et combien d'ancêtres elles ont tué ;)

                Il est aussi possible de tricher mais ça c'est une autre histoire. Ah parmi les ajouts des variantes, il y en a une qui rends le pilar dancing plus compliqué ;)

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

                  Posté par . Évalué à 1.

                  ok, je comprend mieux comment ça marche. Bon, je vais m'en tenir à Nethack, histoire de m'améliorer et de descendre encore plus bas. Et j'aime bien les tuiles graphiques de Nethack (simple mais efficace). En mode ASCII, j'ai plus de mal à rentrer dans le jeu:

          • [^] # Re: En 20 minutes, tu remontes 2 mois dans le temps

            Posté par . Évalué à 1.

            non, je n'ai jamais utilisé de dragon sous nethack. En fait, je suis encore assez débutant, mais impressionné par la profondeur du jeu. Ça ne paie pas de mine, et les possibilités sont énormes. J'ai même lu quelque part qu'il était possible d'entrainer son animal de compagnie pour voler des choses chez les marchands!

  • # Les barbus parlent aux barbus

    Posté par . Évalué à 10.

    En fait c'est cohérent. Les barbus geeks informatiques parlent aux barbus terroristes.

    J'espère juste que ça ne va pas finir en djihad emacsien contre les infidèles adeptes du VIce.

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # Journal financé par la publicité

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand ce sont les annonceurs qui décident (plus ou moins indirectement) du contenu des articles, ce n'est pas étonnant qu'ils descendent les outils décentralisés… non financés par la publicité.

    20 minutes, c'est du publi-rédactionnel. Et les journaux gratuits, c'est 100% marchand… et c'est l'acheteur qui décide.

    Dénouons d'abord l'aveuglant paradoxe communiqué à flots continus par les entreprises capitalistes ayant fait de la gratuité leur principal argument commercial.
    […]
    Derrière l'apparence, il y a une transaction marchande classique, avec client, fournisseur et marchandise. Le client est un annonceur publicitaire, le fournisseur un diffuseur de programmes - ou d'informations -, et la marchandise un téléspectateur - ou un lecteur.
    […]
    Le contenu est gratuit, et c'est bien normal, parce que le contenu, c'est l'asticot. Le pêcheur n'exige pas de la tanche qu'elle finance l'asticot. Gratuit pour la tanche, mais financé par le pêcheur, puis par l'amateur de tanche qui lui achète sa prise. Transaction cent pour cent marchande. Zéro gratuité.

    La fabrique du conformisme, Vraie et fausse gratuité, p50.

    blog.rom1v.com

  • # Stratégie ?

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 08/10/14 à 13:12.

    Peut être que c'est une stratégie pour faire fermer Diaspora à l'aide de la super nouvelle loi soi-disant antiterroriste

    D'ailleurs Linuxfr devrait faire gaffe avec tous les sales extrémiste de gauche qui moulent ici je ne donne pas cher de ce site (même si il est centralisé).

    Marre de cette époque moisie

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Stratégie ?

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 08/10/14 à 16:00.

      D'ailleurs Linuxfr devrait faire gaffe avec tous les sales extrémiste de gauche qui moulent ici je ne donne pas cher de ce site (même si il est centralisé).

      Ouai alors bon j'ai pas cru bon de le préciser mais je me reprend : c'est du second degré (je suis souvent au second degré).
      Étant moi même un sales extrémiste de gauche diffusant les idées terroristes d'humains égaux en droits et en devoirs, de respect universel (entre tout ce qui vit ou pas ici et ailleurs) et d'arrêt de l'exploitation de l'homme par l'homme.
      Il est évident que je ne me serais pas permis le 1e° ;-)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Pour expliquer un peu

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 08/10/14 à 15:07.

    Bon je ne lis pas 20 minutes et je ne suis pas (encore) sur Diaspora, mais de ce que j'en ai vu de l'extérieur (sur seenthis entre autres): des membres liés ou soutenant l'État Islamique (dont je ne connaissais même pas le nom à l'époque, m'intéressant assez peu au voyeurisme morbide) auraient posté en masse des vidéos de décapitation sur Diaspora. Comme ça devenait assez massif, les membres de la communauté et notamment l'équipe de développement - corrigez-moi si je me trompe -, ont demandé aux différents administrateurs de serveurs (« pods » comme ils disent) de virer les messages et comptes en question, et après c'était au choix des administrateurs (vu la structure du réseau, seuls les administrateurs peuvent décider de virer ou pas).

    Alors d'un côté on criait à la censure, et ici on crie au terrorisme, bref, quoi qu'il arrive ils se font taper dessus par quelqu'un.

    J'avoue pour ma part que je ne sais pas trop comment j'aurais réagi pour ça, on se bat contre la censure mais c'est vrai qu'on a plus la censure politique en tête quand on parle de ça. Jusqu'ici on s'est dit entre nous que tant qu'on n'avait pas de demande d'un juge on ne supprimait rien, mais ce genre de cas montre qu'il faudrait une réflexion un peu plus poussée et faire participer la communauté.

    Bref, ce qui est puant ici, c'est le titre racoleur destiné principalement à amener du monde voir leurs pubs au détriment de l'image qui va être ternie pour Diaspora (« plateforme préférée des terroristes » c'est complètement con, surtout que suite à ça les comptes ont été supprimés et les vidéos ont été postées par ailleurs). Ça me fait penser à un titre que j'ai croisé récemment « une bombe a été désamorcée à Brest » dans un contexte où on parle de « menace » de « métro parisien visé », etc. Il s'agissait en fait d'une bombe de la seconde guerre trouvée sur un chantier et désamorcée comme ça arrive encore souvent, mais « une bombe de la deuxième guerre trouvée à Brest » ça aurait certainement amené moins de monde sur les pages.

    Tout mon soutien aux équipes derrière Diaspora…

    • [^] # Re: Pour expliquer un peu

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne me suis jamais intéressé à Diaspora, mais il n'y a pas moyen de cacher ce qui nous intéresse pas ? Si tu n'a pas de personne qui publie ce genre de contenu dans tes contacts, comment ça se fait que tu le vois ?

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Pour expliquer un peu

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Sur Diaspora tu vois les posts des gens avec qui tu t'es mis sciemment en contact, et ceux tagués avec les hachtags (mot précédé d'un dièse) auxquels tu t'es abonné.
        Moi perso je ne suis pas les hashtags liés au djihadisme, et je n'ai vu passer aucun post de ce type.

        De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

  • # Ils ont eu chaud

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ouf, un peu plus et je croyais qu'il y avait aussi des images pédo-pornographique sur diaspora !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.