Journal Consultation européenne sur "l'Internet des objets"

Posté par .
Tags : aucun
6
16
oct.
2008
La commission européenne a lancé une nouvelle consultation publique sur « l'Internet des objets » :

http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=IOTcon(...)

« Consultation on the early challenges regarding the "Internet of Things"

The context of this consultation is the preparation of a Communication from the European Commission on the Internet of Things (IoT), planned for the second quarter of 2009. Such a Communication was announced in the Communication from the European Commission on "Radio Frequency Identification (RFID) in Europe: steps towards a policy framework" (COM(2007) 96 final.) The Communication on the Internet of Things will propose a policy approach addressing the whole range of political and technological issues related to the move from RFID and sensing technologies to the Internet of Things. It will focus especially on architectures, control of critical infrastructures, emerging applications, security, privacy and data protection, spectrum management, regulations and standards, broader socio-economic aspects. »


Un premier document qui explique le contexte et certains enjeux et défis posés est proposé :
http://ec.europa.eu/information_society/policy/rfid/document(...)

Parmi les grands défis à relever et soulignés dans le document de la commission, on notera en particulier les aspects sécurité et « privacy » (protection des données à caractère personnelle).

Il n'y a pas de question prédéfinie. Toute personne intéressée par ce sujet est invitée à lire et donner son opinion sur ce texte, proposer des changements, etc. Votre réponse doit leur parvenir par mail (infso-iot-europe@ec.europa.eu) en remplissant le document fourni (oui je sais c'est du .doc) avant le 28 novembre.

Bon, le document en question ne fait pas référence au logiciel libre... mais il insiste toutefois sur l'importance d'avoir des standards ouverts.

Donc, voilà les enjeux posés par ces technologies (en particulier la « privacy ») me semblent suffisamment importants pour intéresser le plus de citoyen européen et en particulier les libristes.

À vos plumes!
  • # En francais

    Posté par . Évalué à 2.

  • # Cible ?

    Posté par . Évalué à 3.


    Target group :
    Universities and research centres, public authorities, private organisations addressing horizontal issues (e.g. infrastructure, security) and/or vertical components in major application areas (e.g. retail, logistics, manufacturing, e-energy, finance, public sector), European and international standards organisations, consumers' organisations, trade-unions, civil society groups.

    C'est une impression ou cette fois ci il faut être une personne morale pour répondre.
    Ce qui est tout de même une forte regression démocratique par rapport à la consultation sur l'internet des objets.
    • [^] # Re: Cible ?

      Posté par . Évalué à 3.

      En même temps dans le document "formulaire" on a au début :

      "If you reply on your own behalf, please indicate:
      Name:
      Telephone:
      Email:
      Country of residence:

      If you are replying on behalf of an organisation, please indicate:
      The organisation's name:
      ... "

      Donc a priori ils acceptent aussi les propositions individuelles.
    • [^] # Re: Cible ?

      Posté par . Évalué à 3.

      En même temps je me demande qui irait lire les documents si toute personne pas morale devait écrire quelque page sur son avis ...


      C'est peut être un bien si des personnes de même sensibilité se regroupent pour pondre un texte de synthèse sur leur opinion sur la question ...
      • [^] # Re: Cible ?

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est aussi le gros défaut de la ce type de consultation,

        La première consultation, tu avais des questions à choix multiples sur RFID, certe un particulier était incapable de répondre à certaines questions ( Des questions techniques par exemple sur le choix des bandes de fréquences) par contre il pouvait s'exprimer (dans la limite du QCM) sur les questions qui le concerne tous les jours ( Par exemple quelle doit être la portée maximale légale d'un RFID 10 cm 1 m 10m 100m ? / Une puce RFID doit êlle s'auto détruire après avoir été lue ? ) etc...

        Bref ici, il me semble qu'il faut au moins se regrouper en collectif pour avoir un document qui aie une chance d'être lu,
        De plus pour s'assurer qu'il soit lu, il vaut mieux soit avoir de bonne qualité rédactionelle soit avoir un signataire connu ( Bizarrement si tu rédige le texte et que tu le fais signer par ta députée, il sera lu même si ton style est pas terrible, par contre si tu l'envoi toi même il ira à la poubelle)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.