Journal Les langues se délient...

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
-50
5
mai
2017

Je suis tombé sur cet article il y a quelques heures et étant donné que les médias mainstreams ne feront pas relais, je me permets d'ouvrir un 'nal dessus.

“Bonjour ! Je m’appelle Nicolas Grégoire, j’ai eu deux emplois fictifs à l’UDF pour François Bayrou. Et aujourd’hui, je balance”

En dénonçant Bayrou, je voulais changer la politique. Censuré, espionné, cambriolé, j’ai découvert que je ne pouvais pas gagner.

Ce qui n’était qu’une possibilité devient pour moi une évidence : on protège François Bayrou. Mais surtout, via lui, Emmanuel Macron. La bonne société parisienne a choisi son candidat.

L'histoire : https://medium.com/@nicolasgregoire/pas-avant-le-deuxi%C3%A8me-tour-593526d58a2a

Le passé : https://medium.com/@nicolasgregoire/fictif-s-deux-ans-%C3%A0-ludf-pay%C3%A9-par-la-r%C3%A9publique-f85073ea276e

Toutes les preuves :
https://drive.google.com/drive/folders/0B2oATRNWDSrDVTM1T0RLYlo5YTA

  • # complot

    Posté par . Évalué à 3.

    • [^] # Re: complot

      Posté par . Évalué à 10.

      Ça pue, la défense adoptée par Libération, notamment parce qu'elle n'intervient qu'une fois que l'affaire a beaucoup fait parler d'elle sur les réseaux sociaux (j'ai partagé la chose quasiment dès le début de mon côté), mais aussi et surtout parce que tous les médias ont traité l'information de la même manière en n'en parlant pas. Quelle coïncidence…

    • [^] # Re: complot

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La réponse de Libé est contradictoire avec le fait que M. Grégoire se soit retrouvé sur écoute et avec un disque dur effacé :

      Des pans entiers de mon disque dur ont été effacés. Je pense à un piratage. Puis me souviens avoir éteint ma machine. Il fallait donc y accéder physiquement. On s’est introduit chez moi. Un vertige me prend. La voix tremblante, j’appelle l’ancien du Figaro.

      Si c'était si peu important, pourquoi alors les services auraient fait en sorte de le faire taire ?

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: complot

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je ne remets pas en doute la véracité de son histoire, mais bon la motivation du gars me laisse perplexe.

        Car bon :

        • On parle d'un dossier assez ancien, d'un parti et d'un candidat pas réellement présents dans l'élection en cours, pourquoi attendre avril 2017 ? Plus tôt ou plus tard c'était un soucis ? Il aurait pu bénéficier d'une période médiatique plus calme, plus favorable pour son buzz.
        • Le gars a contacté publiquement des journalistes, mais pas la justice, ni la police (les journalistes n'ont un intérêt que si tu veux être protégé niveau source de la fuite) ou pour faire du buzz mais pas pour faire de la justice ;
        • Il fait des liens de lui même, du genre si Bayrou a merdé, Macron aussi (mais WTF ?) et si des gars vont chez lui c'est forcément l'Élysée (puis bon, s'il avait contacté la justice, cela aurait été peut être plus simple pour lui). Qu'il présente juste les faits, ce serait bien, je trouve qu'il tente la manipulation.

        Bref, avant de crier au complot mondial contre-lui, je ne le trouve pas (avec les éléments qu'il donne) très réglo dans sa démarche non plus.

        • [^] # Re: complot

          Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/05/17 à 01:09.

          pourquoi attendre avril 2017 ?

          Pour la même raison qui a contraint le parquet à passer la main à un juge d'instruction dans l'affaire Fillon : une loi est entrée en vigueur qui fait courir les délais de prescription à la date de commission de l'infraction et non à la date de leur découverte.

          Autrement dit : il révélait ça en mars, il se faisait poursuivre (ancien délai de prescription), or l'initiation des poursuites remet à zéro le délai de prescription. En avril, la loi est entrée en vigueur, il ne risque plus rien, les faits sont prescrits. Donc il « balance ».

          Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

          • [^] # Re: complot

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Cela n'explique pas en quoi il n'a pas dénoncé alors que la prescription était valable avant.

            Cela n'explique pas pourquoi il n'a contacté que des journalistes et pas la justice (ce qui est je pense le minimum).

            Cela n'explique pas pourquoi il n'a pas attendu la fin des élections, les médias sont hyper occupés par la présidentielle il le sait. Or son sujet ne semble pas avoir un lien avec cette élection. Donc il n'y a pas d'urgence absolue, il peut attendre deux mois de plus.

            Cela n'explique pas en quoi il oriente les faits à chaque paragraphe. Les faits suffisent, pourquoi en ajouter ?

            • [^] # Re: complot

              Posté par . Évalué à 8.

              Je ne comprends pas tes trois premières interrogations (je suis sincère hein, je ne suis pas en train de te prendre pour un idiot).

              Cela n'explique pas en quoi il n'a pas dénoncé alors que la prescription était valable avant.

              Justement, non. Le délai de prescription a toujours été de 15 ans pour les chefs d'accusation de corruption, d'emploi fictif, et de recel de ces délits. Cependant, une jurisprudence constante faisait commencer le délai de prescription des infractions dite « dissimulées » à la date de découverte de l'infraction. Donc on pouvait quasiment toujours poursuivre. La loi promulguée en avril 2017 fait explicitement commencer le délai de prescription à la date de l'infraction. Du coup, les infractions qui étaient restées dissimulées antérieures à avril 2002 ne sont prescrites que depuis avril 2017.

              Cela n'explique pas pourquoi il n'a contacté que des journalistes et pas la justice (ce qui est je pense le minimum).

              Parce que les faits sont prescrits. Il n'y a plus rien à attendre de la justice.

              Cela n'explique pas pourquoi il n'a pas attendu la fin des élections, les médias sont hyper occupés par la présidentielle il le sait. Or son sujet ne semble pas avoir un lien avec cette élection. Donc il n'y a pas d'urgence absolue, il peut attendre deux mois de plus.

              Il y a un lien (ténu puisqu'il ne dit pas l'avoir rencontré personnellement) avec Bayrou, qui soutient Macron. Dans certains milieux, il suffit d'avoir croisé dans la rue la tante d'un membre du complot pour faire partie du complot.

              Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

              • [^] # Re: complot

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Donc Ok, tout est prescrit à priori depuis avril 2017.
                Pourquoi avoir attendu que ce soit prescrit pour en parler publiquement alors ? Cela n'a pas de sens. Il pouvait en parler avant et que la justice s'en mêle.

                Il y a un lien (ténu puisqu'il ne dit pas l'avoir rencontré personnellement) avec Bayrou, qui soutient Macron. Dans certains milieux, il suffit d'avoir croisé dans la rue la tante d'un membre du complot pour faire partie du complot.

                Oui bah comme je le dis, ce genre de propos m'énervent. Et ce qui m'énerve encore plus c'est que le gars concerné semble le faire (quand on voit les insinuations qu'il fait) pour embêter Macron alors qu'il n'a à priori rien à voir vu qu'il n'a jamais été dans l'UDF ou un proche de Bayrou…

                Qu'un gars du FN récupère cette histoire à cette fin ne m'étonnerait pas, mais qu'un gars de l'UDF procède ainsi m'étonne.

                • [^] # Re: complot

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Il pouvait en parler avant et que la justice s'en mêle.

                  C'était lui le bénéficiaire de l'emploi fictif. Si la justice s'en mêlait, c'était lui le premier exposé.

                  Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

                  • [^] # Re: complot

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                    Ça j'ai bien compris. ;-)
                    Donc le gars veut bien mouiller les partis politiques sans être inquiété par ses propres violations de la loi et de l'éthique.

                    Bref, on est d'accord que c'est un hypocrite.

            • [^] # Re: complot

              Posté par . Évalué à 1.

              Il y a 6 mois les affaires d'emplois fictifs n'intéressaient personne.
              La justice n'a aucun rôle à jouer puisque c'est une vielle affaire.
              Par contre il y a un garçon qui s'est indigné au 20h de l'immoralité de fillon, et qui ensuite est allé apporter une caution "moralité" à la campagne de macron.
              Il a parfaitement le droit d'avoir une dent contre bayrou ou macron, ou même Line Renaud si ça lui chante, ça n'enlève rien à son propos.

        • [^] # Re: complot

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          A titre personnel, si j'avais des informations de cette importance, aller voir la justice ou la police serait bien la dernière chose que j'irai faire… Même quand ces personnes sont reconnues coupables, elles s'en sortent avec une tape sur la main… (l'affaire Christine Lagarde/Tapie est sans doute un des exemples les plus parlants) pendant qu'un type qui vole 20 centimes prends 1 mois ferme.

          Ca fait très complotiste de dire ça, je veux bien croire en l'indépendance de la justice mais les faits nous montrent qu'on peut légitimement en douter…

          "Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de la cour vous rendront blanc ou noir"

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

          • [^] # Re: complot

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Ce n'est pas cohérent.

            Le gars n'a pas peur des emmerdes car son nom est public, voir la justice ou la police n'aurait rien ajouté de négatif à l'affaire. Mais ça aurait pu ajouter du positif (ouverture d'une enquête, possibilité de protection, condamnation du coupable).

            Et personnellement je n'aime pas ceux qui veulent faire justice soi même. Et qu'ils se plaignent quand cela ne fait pas l'effet escompté.

            Bref, oui c'est un sujet important, non ce n'est pas urgent et oui il pourrait agir autrement. C'est tout.

            Et moi je trouve lourd que les gens sortent n'importe quoi pour essayer de couler n'importe quel parti à la veille des élections. Je dirais pareil d'un gars qui voudrait nuire au FN ou n'importe quel autre parti avec des éléments sans rapports (ou faux).

            • [^] # Re: complot

              Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 06/05/17 à 01:36.

              La justice ou la police peuvent étouffer l'affaire là où les médias ont cette possibilité de l'amplifier.

              Je ne cautionne pas le fait de faire justice soi-même, je suis également partisan d'une justice juste et impartiale mais celle que nous connaissons est actuellement imparfaite et nous montre régulièrement ses failles. Comment y faire confiance ?

              Je sais bien que tes messages n'ont aucune connotation politique, je t'ai suffisamment lu depuis le SdZ pour savoir que tu es une personne capable de prendre du recul et d'être relativement impartial dans une certaine mesure.

              Je ne défends pas l'auteur, il a quand même bien profité de ses deux ans d'emplois fictifs mais j'essaye de me mettre à sa place. Et c'est pas impossible que je sois à côté de la plaque non plus également. Au final, lui seul sait.

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

              • [^] # Re: complot

                Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 06/05/17 à 01:58.

                La justice ou la police peuvent étouffer l'affaire là où les médias ont cette possibilité de l'amplifier.

                Il peut contacter les médias et contacter la police et contacter la justice.
                Tout cela n'est pas exclusif. Et c'est ce que je lui reproche, de n'avoir contacté que les médias.

                Comment y faire confiance ?

                Il faut se battre, nous avons beaucoup de recours possible judiciairement en France et UE. Ne pas essayer, ne pas faire cet effort, ce n'est pas vouloir résoudre le problème.

                Que ce soit son cas particulier, le cas plus général des emplois fictifs en politique mais aussi de la justice et de l'État de droit en France.

                Si cela se trouve, en plus, il aurait été correctement reçu, son dossier bien traité. Sans essayer on peut en effet imaginer tout ce qui pourrait échouer.

                Pour quelqu'un qui se dit engagé, qui souhaite changer les choses, cela me paraît bien faiblard comme méthode. Le pire, c'est que je comprends la difficulté de dénoncer ce genre d'affaires. Mais il a fait le plus dur / risqué : associer son nom publiquement à cette dénonciation. S'arrêter là ce serait du gâchis.

          • [^] # Re: complot

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            pendant qu'un type qui vole 20 centimes prends 1 mois ferme.

            Outre le fait que le lien ne soit pas bon, le type en question en était à une douzaine ou une quinzaine de vols avec tape sur la main et/ou sursis. Alors oui c'est con de transformer ça en ferme, surtout pour 20 centimes, mais c'est con de sa part en fait. Et donc il n'a pas pris un an pour 20 centimes mais un an pour 20 centimes ainsi que 15 autres vols (dont bizarrement le montant passe à la trappe dans les titres).

          • [^] # Re: complot

            Posté par . Évalué à 4.

            Si Lagarde n'a rien eu dans l'affaire Tapie, c'est entre autre parce que la justice considère que le vrai responsable était au-dessus d'elle, et que lui est pénalement inattaquable.

    • [^] # Re: complot

      Posté par . Évalué à 0.

      J'ai cru une seconde au complot…

      En quoi ça serait nécessairement mal de penser de la sorte?

      Complot n.m:
      - Atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation.
      - Résolution concertée de commettre un attentat et matérialisée par un ou plusieurs actes.
      - Par extension, projet plus ou moins répréhensible d'une action menée en commun et secrètement.

      Les complots existent.

      Et l'idiot ce n'est pas tant les platistes (terre plate) ou réptiliens - exemples prêt à penser 2.0 - mais plutôt celui qui croit que le complotisme recouvre principalement ces cas délirants dés lors qu'il est contemporain ou post-1945 - en Europe du moins.

      • [^] # Re: complot

        Posté par . Évalué à 4.

        Les complots existent.

        C'est tout à fait exact, un exemple de complot qui a marché : l'incendie du Reichstag en 1933. et possiblement les attentats en Russie en 1999.

        L'amusant, c'est que les complotistes attribuent généralement les complots aux démocrates (et appellent à voter pour des dictateurs), et que l'expérience montre que les complots sont généralement le fait de dictateurs.

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: complot

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce que je disais, pre-45, tu peux sans passer pour un platiste, "reptilianiste" à la con ou Appolo sceptique.

          Le cas JFK par contre, bah c'est plus ou moins toléré mais n'est pas suffisant pour conforter qu'un complot est toujours possible.

          Sinon, je faisais une remarque sur l'usage du mot et son sous-entendu, concernant l'affaire présentée dans ce journal, je n'ai pas d'avis ni d'intérêt.

        • [^] # Re: complot

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/05/17 à 18:08.

          doublon… désolé

  • # Quelles preuves?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quelqu'un s'est donné la peine de confronter les “preuves” au contenu de son article au moins? Dans son google drive il y a:

    • 2-3 photos d'articles de journaux
    • une photo de pochette rose (c'est ma preuve préférée)
    • une lettre dont il est l'auteur
    • une correspondance avec le ministère de la culture qui dit “– J'aimerais bien participer à cette commission – Désolé, non.”
    • un contrat de travail

    Les faits rapportés, outre des conversations, sont l'emploi de gendarmes comme coursier, de l'utilisation d'influence pour obtenir un crédit, remboursement de perte d'objet dans un voyage, un contrôle de police clément en faveur du serviteur de pouvoir, des abus sexuels, une proposition de HLM.

    Dans ces faits, aucun n'a un rapport avec les “preuves” avancées, alors que, au moins pour le crédit ou le fax, il devrait être en position de produire plus de pièces.

    Conclusion: le texte présente un large nombre de faits sans preuves, tous largement invérifiables – qui peut donc vérifier ne serait-ce qu'un seul de propos rapportés ici. Pour un journaliste, ce qui est montré est un matériel largement inexploitable car rien de ce qu'il avance ne semble pouvoir être vérifié. Si on ajoute à ça l'absence de structure de son texte original – qui est franchement imbitable – il faut avoir un sacré culot pour parler de complot.

    • [^] # Re: Quelles preuves?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'aime bien son délire dans son 2eme article

      1 avril. Après un détour obligatoire sur une messagerie cryptée, je vois la journaliste de l’AFP au café du coin. Nous parlons longuement. Elle semble très intéressée.

      Pourquoi fixer un rdv a en endroit en passant par une messagerie chiffrée? Son article est connu, ses preuve aussi.
      Vouloir le faire taire? son adresse est connue…

      J’envoie des mails à des adresses souvent bien cachées. En y mettant des pisteurs très sophistiqués. Certains ne les détectent pas.

      Lol, le mec qui est tellement parano qu'il pense a mettre une image invisible dans un mail…
      Il a jamais reçu de mailling list avec outlook/thunderbird qui indique "le contenu externe est bloqué"?

      Puis pourquoi avoir effacé son disque dur alors qu'il a publié ses preuve sur tweeter…

    • [^] # Re: Quelles preuves?

      Posté par . Évalué à 2.

      une photo de pochette rose

      Je suis convaincu, je vote FN.

  • # Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Sans vouloir nier la véracité des faits rapportés par Nicolas Grégoire, on ne peut pas dire qu'en dehors de sa parole il apporte la moindre preuve via ses documents (comme la fort bien souligné Michaël dans son commentaire).

    Mais dans le fond, c'est une pratique courante et répandue dans tous les partis cet usage des assistants parlementaires. Sans vouloir en prendre la défense, ni minimiser de tels abus, je suis étonné par une certaine candeur de la population face aux « révélations » de ce genre de faits.

    Enfin, si la volonté était de pointer du doigt Macron, il n'était pas nécessaire de remonter si loin dans le temps en passant par une attaque contre Bayrou. L'emploi parlementaire sur mesure du fondateur des Jeunes avec Macron ou comment bosser deux jours par semaine pour plus de 3000€ et pouvoir consacrer le reste de son temps « bénévolement » pour la campagne de Macron.

    Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

    • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Je ne suis pas sûr que la population soit si naïve. Je pense qu'on manque juste d'opportunités de voir tout ça sur la place publique.

      Comme le disait un intervenant d'un débat dont j'ai oublié le nom, tous les politiques n'abusent pas de leurs position et privilèges, mais en ne disant rien les honnêtes ne le sont plus: ils sont complices!

      Du coup, à quelle occasion peut-on faire passer le message aux politiques que ces habitudes sont inacceptables?

    • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne cherche pas à discréditer un politique en particulier. J'en aurai fait autant pour tous les autres si j'avais ce genre de témoignages sous la main.

      Je souhaite avant tout mettre en avant la mise en oeuvre régulière de pratiques malhonnêtes par nos représentants (quand les journaux ne le font pas). Une majorité de la population s'en doute peut-être mais le fait de "croire" ne suffit pas.

      La plupart d'entre nous aspirons à "mieux" et je suis d'avis que ça passe d'abord par un peu d'honnêteté de la part de nos politiques… Nous ne pouvons pas évoluer dans une atmosphère sereine si nos dirigeants sont corrompus.

      Concrètement, j'estime qu'il devrait être impossible de prétendre à un poste politique si :
      - L'on possède un casier judiciaire
      - L'on a été reconnu coupable d'implication dans des affaires malhonnêtes.

      Je ne suis pas un politique, je ne suis pas un journaliste ni même un lanceur d'alerte. Je suis un citoyen lambda comme vous.

      Maintenant effectivement, il ne faut pas prendre tout ce que l'on peut trouver pour argent comptant. Ce témoignage semble effectivement être orienté mais ne parait pas non plus être un hoax. Sur ce genre de journal, je me contente de donner l'information brute (après avoir essayé de m'assurer que ce n'est pas n'importe quoi) puis je compte toujours sur les commentaires de chacun pour nuancer (parce que sur LinuxFR nous avons la chance d'avoir des utilisateurs d'opinions et d'horizons différents sachant être pertinents dans leurs commentaires).

      C'est vrai que le timing est particulier mais je pense que c'est aussi une période où beaucoup se sentent plus concernés par la politique. Il faut profiter de cette élan d'intérêt pour essayer d'informer à ce sujet.

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Ce témoignage semble effectivement être orienté mais ne parait pas non plus être un hoax. Sur ce genre de journal, je me contente de donner l'information brute (après avoir essayé de m'assurer que ce n'est pas n'importe quoi)

        Ne le prend pas mal, mais sincèrement, ce témoignage c'est du gros n'importe quoi. Le mec a pas le debut d'une preuve un peu solide, et sincerement, quand tu lis son blog avec ses fichiers informatiques qui disparaissent et son "cambriolage" sans trace d'effraction… bref, tout le monde a compris.

        A mon humble avis, ce mec devrait plutot rencontrer un psychiatre qu'un jounaliste. Et je trouve ca dommage avec ton journal que tu viennes donner du credit a ce type de delires, parce que je pense que ce mec est malade et qu'il en souffre.

        • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 07/05/17 à 11:07.

          Je peux comprendre ton scepticisme, c'est vrai que quand ça ne nous ai jamais arrivé (cambriolage sans trace d'effraction et disque dur effacé ou volé), il est difficile d'y croire. Et pourtant j'ai été une victime indirecte de ce genre de choses…

          C'était il y a quatre ans et ma copine de l'époque était très tournée théorie du complot (dans des proportions que j'estime délirantes mais passons). Un soir alors que nous sommes sortis promener son chien deux heures, en revenant son ordinateur n'avait plus de disque dur.

          Ayant fait une double sauvegarde sur un disque dur externe, elle a repris ses activités "complotistes" sur Internet, avec la conviction que c'était plus qu'une théorie après ce qui s'était passé. Trois jours plus tard, je n'étais pas là, les services de police sont venus frapper à sa porte et ont embarqué son ordinateur ainsi que tous les supports de stockage qu'ils ont trouvé (clés USB, disque dur externe, CD…) sans vraiment prendre le temps d'en donner la raison si ce n'est qu'ils avaient besoin de faire des recherches.

          Elle m'a téléphoné en pleurs, pour m'expliquer la situation. Nous sommes allés racheter un ordinateur quelques jours plus tard, elle n'a jamais repris ses activités et n'a jamais voulu me parler de ce sur quoi portait ses activités exactement. Elle n'a jamais récupéré son matériel et n'en a plus jamais entendu parler. Je lui ai proposé d'en parler à quelqu'un, elle a toujours catégoriquement refusée.

          Là aussi, je n'ai pas plus de preuve que cet homme de ce que j'avance mais je suis certain d'une chose, c'est que le disque dur lui a bien disparu entre les deux heures où nous avons promené son chien, c'est un fait qu'il m'est impossible de nier. Il n'est impossible de nier également que mon ex-copine est une personne fragile psychologiquement et il m'est déjà arrivé de me demander si elle n'avait pas monté cette histoire pour des raisons que j'ignore.

          C'est la première fois que j'en parle publiquement, j'estime personnellement que mon propre témoignage est bien faible également et ne représente pas grand chose, d'autant plus en connaissant la fragilité psychologique de mon ex-copine. Mais le fait que j'ai connu une expérience similaire me donne du grain à moudre pour donner un certain crédit à l'histoire de cet homme dans la mesure du raisonnable.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

          • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 07/05/17 à 20:11.

            Là aussi, je n'ai pas plus de preuve que cet homme de ce que j'avance mais je suis certain d'une chose, c'est que le disque dur lui a bien disparu entre les deux heures où nous avons promené son chien, c'est un fait qu'il m'est impossible de nier. Il n'est impossible de nier également que mon ex-copine est une personne fragile psychologiquement et il m'est déjà arrivé de me demander si elle n'avait pas monté cette histoire pour des raisons que j'ignore.

            1. et pour l’histoire de la saisie de son matos par la police ?
            2. faire croire à la disparition d’un objet à quelqu’un ça peut être assez simple. Je pense en premier à un complice (qui peut même l’être malgré lui…) qui vient subtiliser l’objet mais ça peut même se faire en détournant l’attention et en faisant soi-même disparaître l’objet…

            Pour l’histoire de cet assistant parlementaire je pense qu’il peut y avoir des trucs vrais (il a bien été, effectivement, AP…) et des trucs plus ou moins imaginés…

            Pour l’histoire de ta copine, jusqu’à la disparition du disque on peut imaginer qu’il y a un complot dans son entourage, qui viendrait lui piquer des trucs en douce, pour faire chier… Mais le coup de la saisie par la police… Si c’est bien le cas elle doit forcément savoir pourquoi elle-même… sans que la police ait à lui dire…:) Qu’elle refuse de te le dire serait compréhensible, qu’elle te dise qu’elle ne sait pas ce serait du foutage de gueule… donc c’est plus probablement du gros mytho…

          • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

            Posté par . Évalué à 1.

            il m'est déjà arrivé de me demander si elle n'avait pas monté cette histoire

            D'après les éléments que tu donnes, c'est quand même le scénario le plus plausible à des années lumières.

            les services de police sont venus frapper à sa porte et ont embarqué son ordinateur ainsi que tous les supports de stockage qu'ils ont trouvé […] sans vraiment prendre le temps d'en donner la raison.

            La raison est sur le PV de perquisition, qu'elle a dû signer (ou refuser de signer). S'ils sont entrés par la force, soit c'est en flagrance, soit c'est dans le cadre d'une instruction (avec un juge d'instruction et tout le barda).

      • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 07/05/17 à 17:41.

        Concrètement, j'estime qu'il devrait être impossible de prétendre à un poste politique si :
        - L'on possède un casier judiciaire

        Autant je suis plutôt d'accord avec l'idée, autant c'est un moyen formidable pour un Système dont la Justice n'est pas si indépendante que cela du Pouvoir, ou qui est en mesure de monter des affaires de toutes pièces, ou qui a les moyens de harceler, surveiller et fouiller jusqu'à trouver des choses condamnables, etc. pour mettre hors-jeu les opposants politiques.

        Il me semble donc important d'avoir au préalable et au minimum une Justice totalement indépendante du pouvoir, dont les représentants seraient élus par le Peuple et devraient afficher leur sensibilité politique. Mais même là, cela pourrait s'avérer insuffisant.

        Mais oui, je suis d'accord, une bonne partie des mis en cause dans ces affaires n'auraient jamais du s'en sortir aussi facilement : les poursuites auraient dues être bien plus nombreuses, les condamnations auraient dues être beaucoup plus lourdes, et assorties de peines d'inéligibilité dignes de ce nom.

        • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Après les électeurs peuvent sanctionner cela par eux même sans la justice, suffit de ne pas voter pour eux.
          Après si les électeurs ont la mémoire courte ou s'en foutent, qui sont les responsables ? Les électeurs.

      • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Concrètement, j'estime qu'il devrait être impossible de prétendre à un poste politique si :
        - L'on possède un casier judiciaire
        - L'on a été reconnu coupable d'implication dans des affaires malhonnêtes.

        Plus d'un politicien a été condamné à être inéligible, ca n'a rien de nouveau…

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

          Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 08/05/17 à 11:23.

          En ce moment, à Grenoble, on a même l'homme politique qui a fait le plus de prison ferme en France pour des magouilles de corruption, Alain Carignon, qui réussit à se faire un retour politique. Il réussit même à forcer la main à l'UMP puis aux Républicains qui ne voulaient pas vraiment de lui.

          Tout y passe : inscriptions massives en dernière minute de ses copains et de leurs familles au bureau départemental, sites internet tenus en sous-main, flirt avec le MIL… Une horreur.

          Bref, même aux pires pourris qui se sont fait chopper tout reste encore possible. Et ça ne rend pas optimiste.

          https://grenoble.indymedia.org/2017-02-23-Carignon-saison-6-A-la-reconquete,44371

    • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Mais dans le fond, c'est une pratique courante et répandue dans tous les partis cet usage des assistants parlementaires. Sans vouloir en prendre la défense, ni minimiser de tels abus, je suis étonné par une certaine candeur de la population face aux « révélations » de ce genre de faits.

      Au delà de ça, à part les allégations concernant son crédit bancaire et les gendarmes, tout ce qu'il dit peut-être transposé au monde de l'entreprise, je veux dire par là qu'on est pas dans un registre différent des situations dont les journaux ou des proches peuvent se faire parfois l'echo. Si ces faits sont exacts leur gravité ne doit pas être sous-estimée mais le drame social qu'il dépeignent n'a rien à voir avec le complot politique qu'il dénonce.

      • [^] # Re: Pourquoi remonter si loin dans le temps ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui mais on n'est pas en entreprise. En entreprise, tu peux blâmer la direction, la haute direction pour tolérer les mauvaises pratiques. Ou tu peux considérer que les actionnaires n'ont qu'à mettre un dirigeant moins tolérant à la tête de la boîte pour que ça commence à changer.

        En politique, on parle de l'argent public. Et pour les "arrangements", il y a (avait?) impunité totale vu que le plus haut niveau de décision: les électeurs, n'ont pas accès aux informations facilement. Et c'est bien ce qui agace: les politiques veulent qu'on leur fasse confiance tout en refusant pour beaucoup d'être transparents voire de rendre des comptes, et alors que tout le monde sait que les mauvaises pratiques ont court et que même les soit-disant politiques honnêtes couvrent les brebis galeuses.

        Je n'ai pas le pouvoir ni le désir de changer une entreprise dont je ne suis pas un gros porteur. Mais les élus, eux, ont le devoir de me rendre des comptes, à moi et aux autres électeurs!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.