Journal "Métier d'ingénieur : le Livre blanc de l'Isae"

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
12
avr.
2011

Un livre blanc vient de sortir : "Réinventer le métier d’ingénieur pour en valoriser le rôle dans la société".

Il y est plus question de changer le fonctionnement des écoles que le fonctionnement des entreprises qui recrutent des ingénieurs. Il n'explique toujours pas d’où vient le chiffre d'un manque de 25% d'ingénieur en France. Ils n'expliquent pas non plus les différences salariales avec les carrières de commerce, de finance, juridique ou médical.

Bref, je n'y vois pas grand chose de nouveau.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/document/0201297336421-metier-d-ingenieur-le-livre-blanc-de-l-isae.htm

  • # Manque, salaires

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Il n'explique toujours pas d’où vient le chiffre d'un manque de 25% d'ingénieur en France. Ils n'expliquent pas non plus les différences salariales avec les carrières de commerce, de finance, juridique ou médical.

    Le manque d'ingénieurs me semble logiquement provenir des différences salariales. C'est con mais si les entreprises manquent d'ingénieurs mais ne montent pas les salaires, eh bien elles n'ont que ce qu'elles méritent. C'est comme quelqu'un qui voudrait vendre une maison au-dessus du prix que les gens sont prêts à payer pour elle : il ne trouvera pas d'acheteur, rien que de très normal.

    Si on refuse de se plier à la loi de l'offre et de la demande, eh bien on manque d'offre ou de demande, selon ce qu'on veut. Rien à signaler, tout va bien.

    • [^] # Re: Manque, salaires

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est surtout que "le manque d'ingénieur" c'est une bonne ruse pour inciter les gens à être ingénieur, créer une abondance d'ingénieur qui pourront être embauchés à bas coût dans des sociétés de service moisies et être traités comme des marchandises interchangeables.
      La preuve, on prend des ingénieurs pour les mettre sur des postes de techniciens à long terme et tout le monde trouve ça normal.

      • [^] # Re: Manque, salaires

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        En fait en France les entreprisent ne souffrent pas d'un "manque d'ingénieurs", mais d'un "manque d'ingénieurs pas chers".

        Oui ben c'est sûr, à vouloir des ingénieurs aux prix des techniciens, avec 5 ans d'expérience dans deux domaines super-spécifiques à la sortie de l'école, c'est pas gagné.

        • [^] # Re: Manque, salaires

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          En fait en France les entreprisent ne souffrent pas d'un "manque d'ingénieurs", mais d'un "manque d'ingénieurs pas chers".

          J'ajoute même, si possible d'ingénieurs pas chers + qui ferment leur gueule lorsqu'on leur demande de faire n'importe quoi + qui bossent super bien.
          En fait ça existe, mais ça coûte au moins le triple (tout en restant pas trop cher).

      • [^] # Re: Manque, salaires

        Posté par . Évalué à 2.

        "on prend des ingénieurs pour les mettre sur des postes de techniciens"

        Tant que la personne est payée comme un ingénieur, ce n'est qu'à moitié mal.

        Par ailleurs sur Toulouse en ce moment les entreprises ont du mal à recruter : on ne trouve pas assez d'ingénieurs par rapport au travail à faire.

        • [^] # Re: Manque, salaires

          Posté par . Évalué à 2.

          Par ailleurs sur Toulouse en ce moment les entreprises ont du mal à recruter : on ne trouve pas assez d'ingénieurs par rapport au travail à faire.

          C'est bien ça, en tant que toulousain je vais pouvoir le faire valoir dans mon entretien annuel :)

      • [^] # Re: Manque, salaires

        Posté par . Évalué à 1.

        On prend également des profils techniciens pour leur faire faire un boulot d'ingénieur : c'est rentable aussi comme concept et puis tu te retrouves avec des profils ingénieurs à petit salaires à tous les étages. Les premiers ont le diplôme mais pas le poste et les autres le poste mais pas le diplôme. Mais les deux ont le même salaire.

        Dire que vous vous n'en avez rien à faire de la vie privée parce que vous n'avez rien à cacher, c'est comme dire que vous n'en avez rien à faire de la liberté d'expression parce que vous n'avez rien à dire. Edward Snowden

  • # Ya pas que les ingénieurs dans la vie

    Posté par . Évalué à 9.

    un manque de 25% d'ingénieur en France

    C'est vrai qu'en France on ne peut recruter que des ingénieurs, on se demande à quoi servent les universités.

    • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Il me semble qu'ils emploient le terme « ingénieur », non pas pour désigner le titre, mais le métier (technique, à caractère scientifique). Le document parle également des formations en mathématiques et physique universitaires (qui connaissent une désaffection encore plus importante).

      • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

        Posté par . Évalué à 5.

        je ne pense pas qu'ingénieur concerne le métier c'est uniquement un point de vue école
        il y a de nombreux exemples dans le document ... normal vu les rédacteurs du dit document
        que des pdg du cac 40 ou du premier marché donc issus d'écoles et pas de fac.

        on parle d'université à l'étranger et systématiquement d'école en france et on les compare
        en ne prenant pas en compte les universités...

        bref que du connu ...

        et sinon je suis d'accord avec tanguy ortolo ... le salaire c'est toute la différence
        et comme désormais dans la société, on fait un métier pour ce qu'il rapporte et pas
        pour l'intérêt qu'on lui porte ... on ne peut arriver qu'à ces comportements ...

        • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

          Posté par . Évalué à 1.

          • Ingénieur Diplômé (ID)
          • Ingénieur Universitaire Master (IUM)
          • Ingénieur Universitaire Bachelor (IUB)
          • Ingénieur Reconnu (IR)
          • Ingénieur Diplômé dans un pays Etranger (IDE)
          • Ingénieur Universitaire Master d’un pays Etranger (IUME)
          • Ingénieur Universitaire Bachelor d’un pays Etranger (IUBE)
          • Ingénieur Reconnu dans un pays Etranger (IRE)

          Source :
          CNISF (Conseil National des Ingénieurs et des Scientifiques de France)
          http://www.cnisf.org/repertoire/inscrip_rfi.html

        • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          et sinon je suis d'accord avec tanguy ortolo ... le salaire c'est toute la différence et comme désormais dans la société, on fait un métier pour ce qu'il rapporte et pas pour l'intérêt qu'on lui porte ... on ne peut arriver qu'à ces comportements ...

          Désolé de t'apprendre que tu n'es pas d'accord avec moi parce que ce n'est pas ce que j'ai dit, ni ce que je pense, c'est une extrapolation de mes propos.

          Je ne pense pas que tant de gens choisissent leur métier uniquement pour l'argent qu'il rapporte. En revanche, savoir qu'une filière rapporte plus, a l'air d'avoir plus d'avenir, ça la rend attractive. Ça peut passer par les parents qui vont inciter leur enfant à choisir une voie plutôt qu'une autre. Ça peut passer par la pression sociale en général. Ça peut ajouter une influence inconsciente. Mais je ne pense pas que sur ou sous-payer des filières de métiers ne joue sur leur attractivité seulement parce que « les gens ne pensent qu'au fric ».

          Et par ailleurs, je pense qu'une personne, une entreprise, ou une société en général, ne devrait certainement pas se plaindre de pénurie dans un domaine particulier alors qu'elle le paie moins qu'un autre domaine où il y a abondance.

          • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

            Posté par . Évalué à 2.

            je n'ai pas dit non plus que c'était le seul critère mais c'est le critère principal ...
            c'est un mouvement de fond, on voit émerger des métiers qui sont systématiquement
            ceux qui paient le plus ...

            mais on a aussi un changement dans les comportements des gens. Deux exemples
            qui me viennent à l'esprit :

            chez les médecins désormais ce sont les spécialités médicales les plus prisées
            ce n'est plus la chirurgie et dans cette branche ce sont les radiologues ...
            pourquoi ? par ce que tu restes chez toi le dimanche, tu n'as pas de gardes, tu ne risques rien niveau faute professionnelle, et ils sont nombreux à l'avouer clairement ... pour eux ce n'est pas une vocation c'est un choix, de faire médecine par ce que ça paie ... alors ils ne sont pas tous comme ça heureusement mais désormais c'est une partie non négligeable ...

            chez les informaticiens que je vois passer, on a vu une évolution depuis 10-15 ans ...
            avant on avait essentiellement des gens passionnés ... désormais on a des gens
            qui cherchent le marché de l'emploi porteur plutôt bien payé sans forcément être passionné par le métier ... c'est un choix comme un autre ...

            désormais quand tu demandes à un étudiant de travailler le week-end quand il est à la bourre, il te regarde avec des yeux ronds et certains te répondent même que le week-end ce n'est pas fait pour travailler mais pour se reposer ... pour des étudiants c'est clairement un changement de comportement ...

            c'est comme ça, c'est l'évolution de la société ...
            on peut être d'accord où pas, c'est l'évolution ...

            • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

              Posté par . Évalué à 6.

              Il y a une époque où travailler le week-end pour boucler un projet, était compenser par des primes ou un bon resto payé par la boite. Aujourd'hui, tu dois t'estimer heureux si tu arrives à toucher tes heures supplémentaires. Et si dans 3 mois, il y a un risque de baisse d'activité, tu sera mis à la porte comme les autres.

              "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

              Posté par . Évalué à 1.

              Ouais, ya 15 ans, la cafet' de la fac etait vide, personne pour y passer la journee a rien foutre a part boire des coups en jouant au flipper. Zetaient tous a la bibliotheque a bucher, et personne sur l'herbe a fumer des petards en draguant les gonzesses.

              Alors que maintenant, ils ont tous les cheveux longs qu'on reconnais meme plus les filles des garcons.

              Salauds de jeunes!

              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

                Posté par . Évalué à -1.

                ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit !
                ce n'est pas salaud de jeunes ce que je dis ... moi aussi j'ai passé des moments
                à glander à la fac mais quand il y avait besoin d'en mettre en coup on en mettait un coup et s'il fallait y passer la nuit, on y passait la nuit ...

                c'est assez rare comme comportement désormais ...

                • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

                  Posté par . Évalué à 3.

                  quand il y avait besoin d'en mettre en coup on en mettait un coup et s'il fallait y passer la nuit, on y passait la nuit ...

                  Ah, donc toi aussi, t'as dragué des gonzesses ? Content pour toi :-)

          • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

            Posté par . Évalué à 8.

            Je pense pour ma part que le salaire est clairement ce qui fait choisir la finance au meilleur des écoles d"ingénieur comme centrale ou polytechnique. Je ne pense pas que l’ingenérie financière soit à ce point plus intéressant que la téchnique pure.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Je suis actuellement en 1° année à telecom paris (une grande école de niveau de centrale paris, sisi j'vous jure), qui, aussi bizarre que ça puisse paraitre, a aussi un parcours finance, et l'heure du choix pour la promo sur son cursus approche.
              Et les personnes que je cotoie qui veulent faire finance, affirment vouloir le faire pour les mathématiques. J'avoue que je suis assez scéptique, après les-dites personnes se sont "plantées" d'école, vu qu'elles n'aiment ni la physique ni l'informatique.

              • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Et les personnes que je cotoie qui veulent faire finance, affirment vouloir le faire pour les mathématiques. J'avoue que je suis assez scéptique, après les-dites personnes se sont "plantées" d'école, vu qu'elles n'aiment ni la physique ni l'informatique.

                C'est juste pour avoir la double compétence et demander encore plus de thunes :D

            • [^] # Re: Ya pas que les ingénieurs dans la vie

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              J'ai trouvé qu'en finance, les problèmes à résoudre sont variés et intéressants, et les équipes suffisamment petites et mouvantes pour pouvoir espérer faire une réelle différence. Avec quelques années d'expériences, l'on peut espérer avoir un réel impact sur l'architecture des systèmes, sur les technologies utilisées, ou sur l'organisation du travail.

              Il est également agréable de travailler dans une industrie qui se donne les moyens de ses ambitions en termes de qualité de travail. Il est rafraîchissant d'entendre mon manager se plaindre que je n'ai pas assez d'écrans, et me demander si je veux une machine plus puissante.

              Après, cela reste un boulot où l'on aide des gens très riches à devenir encore plus riches...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.