Journal Système d'exploitation "made in france" -- Cocorico

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
28
26
mai
2014

Hey Nal!

Je reprends la plume électronique pour faire un petit bookmark sur linuxfr: "un petit bookmark pour moi, mais une communication de géant pour linuxfr!".
La France, par l’intermédiaire de son ministre qui port le mieux la marinière gauloise, vient de décider de se lancer dans un projet porteur. Après un antivirus "made in France" dont le nom change toute les semaines, voilà qu'un nouveau chantier débute! Le système d'exploitation made in France.

Je dis bravo. Il faudra d'ailleurs penser à forker le github de linuxfr pour faire un "OSfrançaisfr.org".

Ca va être beau. Ca va être grand. Ca va être gigantesque. Il est prévu pour l'internet des objets, les voitures, tout échange de données.
Il devra garantir la protection des données, et permettra le développement de services comme un moteur de recherche (remember Exalead :) ). J'attends juste de voir quelle société novatrice va porter le projet (et recevoir comme d'hab des giga-trouzillions d'euros sonnants et trébuchants).

Il faut tout de même noter que ce sera du logiciel libre.

Un avis, lecteur? Ce sera une saga à pop-corn comme le Cloud (d'ailleurs, en ce moment le cloud de Bull ne répond plus) et ses milliards envolés pour faire un service de partage de fichiers? Ou bien une troublante saga romantique à la UhuruW DAVFI?

  • # Pur perte d'argent et d’énergie.

    Posté par . Évalué à -6.

    Il y a de nombreux français qui participe au développement de GNU/Linux, le c'est il ?

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # Mandrake

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est pas Mandriva le système d'exploitation Français ?

    oui, je sais où est la sortie, merci

    • [^] # Re: Mandrake

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je pourrais troller en indiquant que le relais est passé à Mageia, puisque c'est une association loi 1901 bien d'ché nou, mais je préfère pousser dans le bon sens : en dehors de la comm' OS français, il y a le besoin de variantes locales pour les systèmes d'exploitations libres. Ça fait des années qu'on indique ici que chaque entité politique a besoin d'indépendance technologique, afin de s'assurer que son système d'information n'est pas lu par l'extérieur. Aujourd'hui, le téléphone fait partie du système d'information, il est donc dans le champ des systèmes à maîtriser.

      Bref, en dehors de la comm' politique pour faire oublier les européennes, ça me semble une bonne chose d'amener dans le débat l'indépendance informatique.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Le cloud de bull ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Moi, j'ai entendu dire que l'équipe cloud de Bull s'est fait débauché par Mirantis ( qui a d'ailleurs aussi forké les meetups en créant un contre groupe sur paris pour faire d'autres rencontres, mais juste pour eux ).

    peut être ceci explique pourquoi il réponds pas ?

  • # Émeutes ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Ne serait-ce pas RIOT ce fameux système d'exploitation « Français » ?

    • [^] # Re: Émeutes ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Non, le système d'exploitation français, c'est le CAPITALISME!

      Travailleurs, travailleuses, on vous ment! on vous spolie!
      Et en plus, maintenant on vous l'annonce en avance!

      Tous ensembles:
      "C'est la luuuuuutteeeee finaaaaaaaleeeee"

      C'était un message de Lutte Ouvrière

      --------> [ ]

  • # L'exception française

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand on voit les centaines de millions englouti en pure perte pour faire un simple logiciel de paye de fonctionnaires. ou dans le fameux cloud souverain.
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/03/10/97002-20140310FILWWW00132-fonctionnaires-abandon-d-un-logiciel-de-paye.php

    Je prévois 400 millions d'euros pour Orange, Thales, SFR et Bull pour qu'il ponde un cahier des charges fonctionnels.

    Ensuite 8 milliards d'euros seront englouti par les mêmes pour sortir dans 3 ans un noyau linux 3.4.91 recompilé avec le drapeau français en logo de boot.

    Encore 6 milliards d'euros seront englouti pour sortir la forge qui accueillera les sources de ce noyau modifié afin de respecter la licence.

    Et enfin, ce projet sera enterré parce qu'il n'y a aucune boite en France capable de mener ce projet à bien, en tout cas dont le boss à fait l'ENA dans la même promo que nos élites politiques du moment et dans laquelle on peut pantoufler.

    • [^] # Re: L'exception française

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Vue que c'est libre, il faut aussi ajouter une référence du libre en France : Linagora ;-)

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: L'exception française

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et le Skylander il n'est pas beau celui-là : 200Millions d'euros dont ~60M€ de subventions gaspillés pour un aéronefs qui n'est pas sorti de l'ordinateur ?

  • # Souveraineté, poil au...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sur un projet «libre et ouvert» (sic) comment caractérise-t-on l'origine made in france du logiciel ? Doit-on établir un quota de commits étrangers avec une police qui aurait pour rôle d'inspecter toute contribution ne provenant pas de la mère patrie ?

    C'est d'une belle drôlerie. D'un côté on annonce un projet libre parce qu'on aime les bébés pandas et qu'on est les gentils, de l'autre on met en avant une sorte de nationalisme technologique nauséabond. Clairement il existe un "ennemi de l'extérieur techno-fasciste", mais on se gardera bien de le nommer…

    En attendant, le ministère de la défense signe des accords avec Microsoft.

    • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 26/05/14 à 14:50.

      Ce que je trouve dommage quand il y a ce genre d'absurdité, c'est que les journalistes ne mettent pas en difficulté quelqu'un qui sort un truc absurde comme ça..
      Les hommes politiques sont entrainés pour se sortir par sophisme de n'importe quel situation difficile mais là, ça n'aurait pas été compliqué quand même de faire remarquer les énormes incohérences que tu signales.

      • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        ça n'aurait pas été compliqué quand même de faire remarquer les énormes incohérences que tu signales.

        Je n'ai pas accès à l'article original mais il me semble que rien ne donne la source, si c'est un communiqué de presse ou une conférence où les journalistes ne peuvent pas poser de question (il faudra m'expliquer l'intérêt mais ça existe), c'est normal que les journalistes n'aient pas pu réagir.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

          Posté par . Évalué à 6.

          L'article commence par "La création d'une plate-forme numérique française est à l’étude à Bercy pour créer une alternative face aux géants américains".

          Le "est à l'étude", ca ca veut dire qu'il n'y a pas eu de communiqué de presse ou conference, mais que c'est un journaliste qui a obtenu de vagues rumeurs et qui veut etre le premier à faire un article pour avoir un max de visites. Et tout le mondre reprend l'info, par ce qu'un titre comme ca ca fait cliquer, peu importe que personne n'en sache rien de ce qui est vraiment prevu.

    • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Sur un projet «libre et ouvert» (sic)

      ?
      Quel est le problème ? Un projet peut être libre mais avoir un développement fermé (tu as les sources mais le développement est lui privé)

      • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est exact de dire que ce ne serait pas contradictoire avec les principes du logiciel libre en tant que tel (4 libertés, etc.). Dans ses concepts fondamentaux, le libre condamne la discrimination des utilisateurs, mais non la discrimination des contributeurs.
        En s'accordant sur le fait que c'est de cette seconde discrimination qu'il est question, je vais essayer de compléter mon propos.

        On peut voir dans le développement de logiciels libres comme un espace de collaboration, presque un projet de société. Un projet a cependant une gouvernance, d'une façon ou d'une autre, et cette dernière est laissée à la discrétion des fondateurs du projet.

        Un projet a le droit de refuser n'importe quelle contribution, mais le bien fondé de ce droit n'implique pas que tout refus est un choix intelligent ou encore moral/déontologique.

        Et à ce moment arrivent des éléments de réflexion subjectifs que j'aurais dû signaler dans mon message.
        Je ne pense pas que la paranoïa soit une bonne justification pour refuser tout ou partie des contributions qui ne correspondraient pas à un certain critère géopolitique. Je pense que nous sommes tous ici attachés à l'idée d'une communauté d'intérêt humaniste et sans frontières.

        Or je trouve que cette annonce et le projet qui pourrait en découler jouent dangereusement avec cette idée de crainte a priori de ce qui n'est pas estampillé bleu blanc rouge horizontal.
        Nous ne savons pas encore dans quelle mesure de telles restrictions pourront être observées (et je soupçonne que les initiateurs de ce projet n'y aient pas réfléchi suffisamment), mais je ne pense pas que ce genre de clivage soit la bonne façon de procéder.

        J'espère que ça aura quelque peu clarifié ma position. :)

  • # Ils existent déjà

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    • Mercure Operating System
    • Pick
    • Prologue

    mais pour ce nouveau micro noyau mou je propose OSialiste

    Un OS spécialisé dans la gestion des listes :

    • Couacs
    • Promesses
    • [^] # Re: Ils existent déjà

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est un boulot pour multideskOS. On a juste à naturaliser Jayce l'enfant fou. En plus ça pourrait gérer la domotique de l'Élysée.

  • # "Il devra garantir la protection des données"

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 26/05/14 à 14:59.

    C'est quoi le rapport avec le système d'exploitation ?
    le problème dans la protections des données c'est :

    1) que les gens s'en foutent, ils les donnent allègrement à facebook et google.

    2) que les gens ne comprennent pas où sont leur données, c'est plus un problème d'éducation dans l'utilisation des services (web pour la plupart). Et donc ce sont les protocoles qu'il faudrait revoir.

    • [^] # Re: "Il devra garantir la protection des données"

      Posté par . Évalué à 10.

      Bah, il suffira d'y intégrer en natif open office, non?

    • [^] # Re: "Il devra garantir la protection des données"

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est des conneries et ça ne règlera pas le problème fondamental des basebands

    • [^] # Re: "Il devra garantir la protection des données"

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      2) que les gens ne comprennent pas où sont leur données, c'est plus un problème d'éducation dans l'utilisation des services (web pour la plupart). Et donc ce sont les protocoles qu'il faudrait revoir.

      Ce n’est pas les protocoles qu’il faut revoir. J’utilise ici HTTPS pour te répondre et je mes données ne s’envolent pas aux quatre vents, elle ne font que aller de mon PC au serveur de linuxfr.
      Ce qu’il faut revoir, c’est l’éducation des gens. Tout le monde n’est pas un féru de l’informatique et tout le monde n’a pas envie de connaître tous les détails. Il faut « juste » leur faire comprendre que si facebook et google sont deux très grande boîtes alors qu’elles offrent gratuitement leur services, c’est bien qu’il y a entourloupe quelque part.

  • # Ahhh, les têtes blondes restent blondes!

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ça me rappelle le succès franc rencontré par les Thomson MO5 avec une système francisé dans les années 80 :))))

    • [^] # Re: Ahhh, les têtes blondes restent blondes!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 26/05/14 à 15:30.

      Hé, moi ça me rappelle que le premier ordinateur que j'ai utilisé, c'est un CII MITRA15 (enfin, des consoles, la bête était dans la pièce à coté avec le tecos en bouse blanche livré avec) et j'ai trouvé ça super d'ailleurs (cours d'anglais, collège Jacques Decour 1981, il fallait remplir les blancs dans une chanson de Bob Dylan, qui passait à la radio à cette période).

      À l'époque, j'avais été interviewé par la TV qui était venue (informatique à l'école, oouh) mais je n'ai jamais retrouvé la séquence, pourtant c'est plus ou moins mon boulot, bof.

      J'aimerais quand même bien la voir…

    • [^] # Re: Ahhh, les têtes blondes restent blondes!

      Posté par . Évalué à 3.

      Tout n'a pas été francisé dans le MO5 : le basic restait en anglais !

    • [^] # Re: Ahhh, les têtes blondes restent blondes!

      Posté par . Évalué à 8.

      Sans vouloir défendre le nouveau truc, objet du journal, qui n'existera probablement jamais vraiment autre que sous forme d'une entité alimentée par quelques dizaines (centaines?) de millions, je n'irais pas dénigrer le plan informatique des années 80. Ça aurait sans doute pu être fait avec autre chose que des Thomson MO5 ou TO7 mais il n'empêche que ça a été mon premier contact avec un ordi vers 6 ans et je suis pas le seul à me souvenir du LOGO et de sa fameuse tortue. Le plus gros échec c'est sûrement de ne pas avoir été plus loin. Entre mon primaire où j'ai manipulé la tortue et mon post bac, au niveau scolaire je pense avoir eu quelques cours de Basic sur Apple 2 mais guère plus…

  • # Oui, mais

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 26/05/14 à 15:23.

    Faire un OS Libre maîtrisé par l'État, pour les besoins de l'État (et assurer ses missions régaliennes) est tout sauf déconnant (ère post-snowden toussa), surtout si ces OS visent à une certification ISO 15408 assez haute.

    Sur les détails techniques, partir de Debian, durcir et rendre résilient, tout en restant strictement compatible avec les sources, n'est pas insurmontable vu le nombre de talents dont la France dispose dans ses PME et laboratoire publics. Ça c'est pour les serveurs, poste de travail et quelques appareils embarqués. Pour tablettes et mobiles, s'appuyer sur FirefoxOS (ou tout autre OS mobile libre orienté Web et non pas apps) n'est pas non plus déconnant techniquement.

    Sauf que là, je ne vois qu'une pauvre annonce qui, effectivement, ne mènera pas bien loin. Je sens bien un projet identique à http://www.uhuru-mobile.com/ qui serait piloté par Orange plutôt qu'une PME. Bref, on va encore beaucoup parler, tirer des plans sur la comète, pour pas grand chose au final.

    • [^] # Re: Oui, mais

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Sur les détails techniques, partir de Debian FreeBSD […]

      • [^] # Re: Oui, mais

        Posté par . Évalué à 1.

        Sur les détails techniques, partir de Debian FreeBSD NetBSD […]

        Comme ça ton OS il est portable sans trop d'effort.

        • [^] # Re: Oui, mais

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Autant se baser sur feu Debian/NetBSD du coup, c'est portable au niveau architecture et noyaux.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Oui, mais

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le noyau Linux est aujourd'hui plus portable que celui de NetBSD…

            • [^] # Re: Oui, mais

              Posté par . Évalué à 5.

              C'est faux (avec autant d'arguments que toi ;)

              • [^] # Re: Oui, mais

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Si on prends NetBSD, on a alpha, arm, hppa, i386, m68010, m68k, x68k, mipsel, powerpc, sh3eb, sh3el, sparc, sparc64, vax et x86_64 si on prends Linux, on a Alpha, ARC, ARM, AVR32, Blackfin, C6x, ETRAX CRIS, FR-V, H8/300, Hexagon, Itanium, M32R, m68k, META, Microblaze, MIPS, MN103, OpenRISC, PA-RISC, PowerPC, s390, S+core, SuperH, SPARC, TILE64, Unicore32, x86, Xtensa (il y a peut-être une redondance ou l'autre dans la liste de Linux, et les conventions de nommage ne sont pas les mêmes dans les deux listes).

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Oui, mais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Sans compter que le nombre d'architectures n'est pas le critère ultime de portabilité également.
                  Certaines architectures ont de grosses variantes au sein d'une même famille (ARM ou PowerPC de plusieurs générations d'écart) puis i y a certainement des périphériques embarqués dont la portabilité n'a pas forcément été communiquée (code utilisé en interne, utilisation des modules maisons). Puis la quantité de pilote compte également.

                  Bref, pour ajouter de l'eau au moulin.

                • [^] # Re: Oui, mais

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Plus porté ne signifie pas forcément plus portable.

                  • [^] # Re: Oui, mais

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    C'est un bon indice en général. ;)

                    En tout cas ça signifie qu'aujourd'hui le noyau Linux peut être utilisée sur le plus de plateformes possibles par rapport à la concurrence et ce sans modifier son code. Peut être que la tâche est plus délicate en soit mais le travail a été abattu.

                    Et plus tu testes sur des architectures distinctes, plus tu arrives à isoler les portions spécifiques au matériel, corriger les bogues liés à des suppositions sur ce que fait le matériel…

        • [^] # Re: Oui, mais

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Comme ça ton OS il est portable sans trop d'effort.

          Comme ça ton OS est portable (ou "comme ça ton OS, lui, est portable"). Faute de syntaxe courante et particulièrement inélégante (bah quoi qu'est-ce que j'ai dit ?) ; Double sujet. Un point.

          • [^] # Re: Oui, mais

            Posté par . Évalué à 0.

            Il manque juste de la ponctuation :

            Comme ça, ton OS, il est portable sans trop d'effort.

            • [^] # Re: Oui, mais non.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 27/05/14 à 12:16.

              Désolé d'insister : Dans une phrase, un sujet suffit, et dans celle-ci, le "il" n'a rien à faire.

              Cette faute est extrêmement courante, "mon PC il est planté" et autres "la voiture elle est garée là" sont des horreurs qui rendent perceptible le courant d'air qui parcourt le cerveau du locuteur, et ne pas comprendre, quand on a le NEZ dessus, qu'il s'agit d'une erreur de style à minima, est une circonstance aggravante.

              Cette redondance est destructrice de sens et appauvrit chaque jour notre langue, mais j'ai bonne espoir qu'avec la nouvelle équipe au pouvoir, ma proposition de loi sur l'exécution sommaire (à même le trottoir) des gens qui parlent comme ça sera examinée à Bruxelles au plus tôt.

              • [^] # Re: Oui, mais non.

                Posté par . Évalué à 2.

                Ce n'est pas une faute, c'est juste un élément de langage familier importé dans le langage écrit.

              • [^] # Re: Oui, mais non.

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                j'ai bonne espoir

                hôpital, charité, toussa :)

                Le vrai problème c'est surtout que cette erreur peut se comprendre a l'oral, quand le discours n'est pas préparé ou relu. A l’écrit par contre c'est inexcusable.

                • [^] # Re: Oui, mais non.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 28/05/14 à 20:51.

                  Je voulais écrire "bonne espérance" pis j'ai trouvé ça gay, alors j'ai mis "espoir", et j'ai oublié de retourner accorder l'adjectif :D c'est ballot

                  (par ailleurs ya 1.2 faute / phrase dans ton commentaire à toi, mais on s'en fout).

          • [^] # Re: Oui, mais

            Posté par . Évalué à 2.

            Si je ne dis pas de bêtise, c'est une figure de style qui s'appelle « prolepse ».

            • [^] # Re: Oui, mais

              Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 28/05/14 à 19:42.

              Je crois aussi, il me se semble. J'ai la flemme de chercher. C'est vraiment très laid, conceptuellement, profondément, logiquement. Vous me trouvez "élitiste", que je suis seul dans ma chambre à penser comme ça ? Autorisez vos enfants à parler comme ça, et ils n'auront jamais de responsabilités, nan mais vas-y, moinsse, hein ? C'est pareil :)

              Je l'ai utilisé lourdement dans des textes, voire des commentaire pour marquer un truc, ça s'appelle de la licence poétique :) Et il est très possible d'en faire un usage ludique, mais il faut alors savoir ce que l'on fait. On peut aussi se mettre tous à "la soirée elle est à onze heures" et observer ce qui se passe.
              On peut décider que le français va dans cette direction, une langue, c'est au moins autant l'usage que l'académie.

              C'est à nous de voir, en fait :)

              • [^] # Re: Oui, mais

                Posté par . Évalué à 2.

                Ah mais, à l'oral, de toutes façons, c'est comme cela qu'on construit déjà une bonne part de nos phrases.

    • [^] # Re: Oui, mais

      Posté par . Évalué à 2.

      Faire un OS Libre maîtrisé par l'État, pour les besoins de l'État (et assurer ses missions régaliennes) est tout sauf déconnant

      Si c'était ce qui était annoncé …

      Mais la c'est un truc beaucoup plus vague dont l'article parle. En fait j'ai pas vraiment compris de quoi il s'agissait, en dehors du "made in france" qui est completemnt cretin.

      Bon, peu etre qu'il faut attendre que le truc soit vraiment annoncé pour en savoir plus, plutot que se baser sur l'article d'un journaliste qui a peu etre rien compris.

    • [^] # Re: Oui, mais

      Posté par . Évalué à 5.

      Le problème n'est pas technique. Tout le monde ici serait faire.

      Le problème est politique : qui va avoir le plus d'influence pour récupérer le gâteau ?

      Réponse : celui qui a eu assez d'influence pour faire croire que c'est un projet vital pour la souveraineté française et que ça vaut bien plusieurs millions de bouzoufs.

    • [^] # Re: Oui, mais

      Posté par . Évalué à 9.

      On pourrait aller plus loin dans l'imaginaire : L'État français pourrait payer des développeurs à plein temps pour renforcer Debian : amélioration de la qualité (tests), de la sécurité (Debian Hardening et compagnie), de la portabilité (Smartphone…)…

      Bref, non seulement les services de l'État aurait un truc sympa, mais en plus ça profite à tous: associations, sociétés, entrepreneurs, etc. La qualité globale s'améliore, ce qui ne peut être que positif pour les citoyens.

      Un beau geste en direction de la coopération plutôt que la compétition, un peu dans l'idée des services publics…

      • [^] # Re: Oui, mais

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est globalement ce qui se passe quand tu payes une boite pour bosser sur un logiciel libre qu'elle produit au lieu de passer par les versions communautaires du truc. Genre, quand tu payes puppetlabs au lieu de prendre le puppet depuis les sources et de refaire le taf toi même.

        Sauf que l'état, comme la majorité des clients, préfèrent payer des millions d'euros à des boites qui vendent cher leur truc et de mégoter sur les boites plus petites.

  • # Ça existe déjà

    Posté par . Évalué à 2.

    Et c'est fait par une moule

    Ruby est le résultat d'un gamin qui apprend le Java, puis jette un œil à Perl et se dit « je peux le réparer! »

    • [^] # Re: Ça existe déjà

      Posté par . Évalué à -3.

      Quand je vois « compatible binaire » dans un contexte de maîtrise, je fuis :-)

      • [^] # Re: Ça existe déjà

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est écrit « binairement compatible » donc t'es encore là j'imagine.

        Je t'invite à réfléchir sur ce que cela signifie…

  • # Problème de cohérence et de vocabulaire ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Montebourg veut un système d'exploitation "made in France"

    Objectif du ministre : contre-balancer le poids des géants du web.

    Je suis le seul choqué par le manque de cohérence de ces deux phrases ?

    • [^] # Re: Problème de cohérence et de vocabulaire ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Par ces deux phrases, par la référence à Skyrock, par l'idée générale…

    • [^] # Re: Problème de cohérence et de vocabulaire ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Je suis le seul choqué par le manque de cohérence de ces deux phrases ?

      Maintenant que tu mets le doigt dessus ça me dérange aussi.
      Mais j'ai pris la (mauvaise) habitude de déconnecter mon potentiel cognitif quand le lis ou écoute nos exécrables énarques, ceci dans un souci de préservation de mon système nerveux.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # exalead

    Posté par . Évalué à 3.

    et permettra le développement de services comme un moteur de recherche (remember Exalead :) ).

    Tu veux dire : remember Quaero.

  • # Source de l'information

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    La source de l'information est un site payant (l'Opinion) donc pas évident de démêler ce qui a été vraiment dit avec les divers articles de la presse poubelle française.

    L'article de Numéra sur le sujet est un peu plus précis et décrit cet OS comme, premièrement, un OS mobile, et deuxièmement basé sur Android, avec remplacement du magasin d'applications Google et du réseau social Facebook.

    Une idée qui me semble bien plus pragmatique.

    • [^] # Re: Source de l'information

      Posté par . Évalué à 7.

      avec des terminaux téléphoniques compatibles Android, mais 100% français à 500€ pièce pour l'entrée de gamme et 2000€ pour le joujou des geeks.

      • [^] # Re: Source de l'information

        Posté par . Évalué à 4.

        Et un accès haut-débit Netissimo 1024 fourni par France Telecom Orange.

        • [^] # Re: Source de l'information

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Oui, parce que quand il y a un suicide, c'est France Télécom. Quand il y a un truc à vendre, c'est Orange.

          Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

  • # Tout espoir n'est pas perdu...

    Posté par . Évalué à 6.

    La gendarmerie utilise bien une version de Linux et de Libre Office. Il y a même un beau pingouin en képi, enfin la derniére fois que j'ai été déposé une plainte, c'est ce que j'avais vu.

    On peut imaginer que la distribution est compilée à partir des sources. Cela serait une bonne base pour un système d'exploitation contrôlé par l'état pour assurer ses missions régaliennes.

    Toujours plus rassurant que des PC sous Windows avec Computrace dans le BIOS.

    • [^] # Re: Tout espoir n'est pas perdu...

      Posté par . Évalué à 3.

      Sauf que certains articles disent que l'OS serait basé sur android avec une sur-couche faite par Orange
      :/

      • [^] # Re: Tout espoir n'est pas perdu...

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est pas ce que font déjà les opérateurs ?

        • [^] # Re: Tout espoir n'est pas perdu...

          Posté par . Évalué à 6.

          Pas tout à fait.
          Habituellement Orange se contente d'ajouter des logiciels inutiles jusqu'à en saturer la mémoire du téléphone.
          Là ils retireront les applications google avant et pourront ainsi installer plus d'applications inutiles.

          • [^] # Re: Tout espoir n'est pas perdu...

            Posté par . Évalué à 6.

            Là ils retireront les applications google avant et pourront ainsi installer plus d'applications inutiles.

            Sois pas si négatif : inutiles, oui, mais françaises.

            • [^] # Re: Tout espoir n'est pas perdu...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ce n'est pas un pléonasme ?

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Tout espoir n'est pas perdu...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Pas obligatoirement. Ils pourraient installer vlc par exemple.

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.