Seconde mise en demeure pour l'association LinuxFr

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
124
9
nov.
2017
LinuxFr.org

LinuxFr.org est au fil du temps devenu un site web francophone de référence sur le monde du libre et au-delà, qui traite en particulier de l'actualité du Logiciel Libre, en mode contributif, géré par une équipe bénévole, par et pour des libristes enthousiastes, et sans pub. Après plus de 19 ans d'existence, LinuxFr.org comporte plus de 99 000 contenus (dépêches, journaux, etc.) et plus de 1,7 million de commentaires.

Le site dispose notamment d'une équipe de modération intervenant a priori (dépêches, sondages) ou a posteriori (journaux, forums, wiki, tags, commentaires). L'équipe suit des règles de modération, que nous ne manquons pas de rappeler régulièrement lorsque des commentaires ou contenus problématiques le nécessitent ou qu'une édition/suppression est faite. En tant que « service de communication au public en ligne édité à titre non professionnel au sens de l'article 6, III, 2° de la loi 2004-575 du 21 juin 2004 » par l'association LinuxFr, comme le stipulent nos mentions légales, le site dispose aussi d'un directeur de publication (en l'occurrence votre serviteur).

Pour la seconde fois (premier cas en 2013, voir 1 et 2) dans l'histoire du site et de l'association, nous avons reçu une mise en demeure, cette fois-ci pour contrefaçon : un journal (promu ensuite en dépêche) plagierait des billets de blog. Les discussions antérieures et postérieures à la mise en demeure n'ayant pas permis d'aboutir à un accord, l'association s'attend à recevoir une assignation et à ce que l'affaire se tranche devant un juge.

NdM. : nous vous demandons bien évidemment de garder un ton respectueux dans vos commentaires.

Nouvelles versions logicielles du projet GNU juin et juillet 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, mathrack et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
53
22
août
2017
GNU

Le projet GNU publie tous les mois une liste de versions logicielles publiées. Jetons‐y un coup d’œil pour découvrir de nouveaux logiciels inconnus (de moi), des infâmes bogues disparus ou les promesses de solutions à tous nos besoins : soit des dizaines de nouvelles versions annoncées allant de la corrective mineure à la version attendue depuis des années ; et l’on va donc parler de acct, auctex, automake, binutils, cgicc, dr-geo, freeipmi, gama, gcc, gdb, glpk, gnuastro, gnucash, gnuhealth, gnuhealth-control, gnupg, gnutls, grep, gsl, guile-cv, guile-gnome, libextractor, libffcall, libgcrypt, libidn2, libmicrohttpd, libtasn1, linux-libre, moe, motti, nano, parallel, screen, taler, texinfo, tramp et unifont.

Le développeur libriste Bassel Khartabil exécuté dans une prison syrienne fin 2015

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
66
4
août
2017
Communauté

Bassel Khartabil Safadi était un informaticien libriste, emprisonné depuis 2012 par la sécurité syrienne en répression de ses activités en ligne. Une dépêche précédente avait fait état de son arrestation, sa torture, sa condamnation secrète à mort, son transfert vers un lieu inconnu et les craintes pour sa vie. Sa femme a annoncé son décès le 1er août 2017 (elle était sans nouvelles depuis deux ans, il a été exécuté en novembre 2015 et le gouvernement syrien vient juste d’indiquer son décès).

OpenSSH : configuration des algorithmes de cryptographie

51
18
juin
2017
Administration système

Le logiciel OpenSSH permet d’avoir un shell sécurisé sur un serveur distant ou du transfert de fichiers de ou vers un serveur. Divers algorithmes de cryptographie sont utilisés pour le chiffrement, la génération ou l’échange de clefs. Et ces algorithmes peuvent s’affaiblir, être remplacés par de meilleurs algorithmes, connaître des portes dérobées, nécessiter des clefs plus grandes, etc. Ils sont implémentés (au sens ajouter ou enlever) par les développeurs d’OpenSSH (et de bibliothèques de cryptographie sous‐jacentes), ils sont empaquetés par une distribution (qui peut changer certains réglages à la production du paquet ou bien faire certains choix sur la configuration par défaut), et ils sont mis à jour par les équipes sécurité (d’OpenSSH et de la distribution).

Bannière openssh

Jetons un œil sur les paquets openssh-server de la distribution Debian (actuellement les versions sont 6.0p1-4+deb7u4 en Wheezy (l’ancienne ancienne version stable), 6.7p1-5+deb8u3 en Jessie (l’ancienne version stable) et 7.4p1-10 en Stretch (la version stable actuelle depuis le 17 juin 2017) : nous verrons quels sont les algorithmes pris en charge, quels sont ceux par défaut et quel niveau de sûreté leur accorder (suivant les tests des sites Rebex et CryptCheck, et les outils SSHScan et CryptCheck que nous allons utiliser).

Nouvelles versions logicielles du projet GNU avril et mai 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
66
5
juin
2017
GNU

Le projet GNU publie tous les mois une liste de versions logicielles publiées. Jetons‐y un coup d’œil pour découvrir de nouveaux logiciels inconnus (de moi), des infâmes bogues disparus ou les promesses de solutions à tous nos besoins : soit 33 nouvelles versions annoncées allant de la corrective mineure à la version attendue depuis des années ; et l’on va donc parler de acct, artanis, bc, diffutils, emacs, emms, freedink-data, gcc, global, gnubik, gnupg, gnutls, grub, guile, guile-cv, guile-ncurses, icecat, kawa, less, libcdio-paranoia, libidn2, libmicrohttpd, linux-libre, nano, ocrad, orgadoc et parallel.

À la (re)découverte de Radio Paradise

33
22
mai
2017
Son

Radio Paradise (dite RP) est une webradio sans publicité, financée par ses auditeurs, basée aux États‐Unis (opérée depuis Paradise, en Californie). Elle a déjà été mentionnée régulièrement sur LinuxFr.org, par exemple en 2004, en 2005, ici ou en 2009, en 2011 ; mais elle n’a jamais été présentée plus largement sur le site. Voilà, c’est l’occasion.

La radio se définit comme « eclectic online rock radio » (radio en ligne rock éclectique), avec une programmation couvrant une large variété de styles : pop rock, jazz, classique, électronique, musique du monde, etc. Les morceaux sont mixés.

Signature d’une convention INRIA‐UNESCO autour de Software Heritage

25
4
avr.
2017
Science

Le 3 avril 2017, l’INRIA et l’UNESCO ont acté une convention autour du projet Software Heritage pour assurer la préservation du patrimoine logiciel. La signature a eu lieu en présence d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, de François Hollande, président de la République française et d’Antoine Petit, président directeur général de l’INRIA.

Software Heritage a pour but de collecter, d’archiver et de rendre disponible les codes sources accessibles publiquement (pas forcément des codes sous licence libre donc, mais notamment tous ceux sous licence libre). La plate‐forme Software Heritage a été lancée en juin 2016 (voir ce journal), après un an et demi de développement. Elle contenait alors 22 millions de logiciels. Les objectifs de préservation et de partage de ce patrimoine logiciel mentionnent les aspects culturel, industriel, éducatif, scientifique et de recherche.

Lors d’une conférence au FOSDEM 2017, en février, il était question de plus de 45 millions de logiciels.

Elle contient désormais 55 millions de projets logiciels, avec plus de trois milliards de fichiers source uniques (notamment les projets Debian et GNU, ainsi que GitHub), ce qui en fait la plus grande archive de code de la planète.

Si les projets hébergés ne sont pas tous libres, l’ensemble du code de l’infrastructure est lui développé sous licence libre, via la forge du projet (une instance de phabricator).

Questionnaire LinuxFr.org pour la présidentielle française 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik et tankey. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
43
1
avr.
2017
Communauté

À l’approche de l’élection présidentielle française d’avril 2017, plusieurs associations ont proposé aux candidats de se positionner sur certaines thématiques : par exemple, le collectif Connaissance libre sur le domaine public, les communs, la libre diffusion du savoir, l’ouverture et la transparence ; ou Transparency International France sur le financement de la vie publique, l’intégrité des responsables publics, le renouvellement de la classe politique, l’encadrement du lobbying, l’indépendance de la justice, la participation citoyenne ou la prévention de la corruption dans les collectivités locales. Ou divers sites de journalistes faisant des analyses ou des comparaisons de programmes, comme Contexte.

LinuxFr.org aurait pu s’adresser aux candidats pour aborder des sujets comme la souveraineté numérique (quel matériel souverain ? quel logiciel souverain ?), le manque d’interopérabilité entre systèmes de communication ou de microblogging, le « faux libre », les velléités de verrouiller les micrologiciels ou de s’attaquer au chiffrement, la surveillance généralisée, les atermoiements sur les licences d’open data, les contrats open bar ou les partenariats des ministères avec les GAFAM, les PDF de l’administration lisibles uniquement avec des logiciels propriétaires ou le vote électronique (au passage, si vous avez déjà voté avec une machine à voter, vous pouvez répondre à ce questionnaire préélectoral 2017).

Mais, il nous a semblé plus opportun d’interroger les onze candidats sur les vrais sujets qui intéressent notre lectorat. Voici donc les questions que nous leur avons posées et les réponses qu’ils nous ont apportées.

Statistiques 2016 du site LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
28
6
fév.
2017
LinuxFr.org

En ce début d’année 2017 (ah oui, tiens, déjà février), commençons par un petit regard en arrière sur les douze mois d’activité de LinuxFr.org en 2016 : quelle évolution en termes de trafic Web, de contenus créés, de commentaires déposés, de navigateurs utilisés, d’utilisation des fonctionnalités du site, etc. Qu’est‐ce qui a changé et comment durant 2016 ?

Le site rend accessible un grand nombre de statistiques (faites‐vous plaisir si vous souhaitez vous plonger dedans, c’est fait pour) ; cette dépêche résume les variations constatées en 2016.

Dons aux associations, épisode 5

28
7
déc.
2016
Communauté

Cette dépêche est la 5e de sa série, après celles de 2011, 2013, 2014 et 2015. Une nouvelle fois j'ai entendu des échos comme « merci d'avoir généré des dons l'année passée » ou « n'oublie pas de refaire ta dépêche sur les dons aux assos », donc nous y voilà.

Montre ton amour au libre

Pour la 5e fois, je m'adresse à toi libriste, qui a procrastiné jusqu'aux dernières heures pour faire des dons déductibles des impôts (ou non). Tu t'étais promis toute l'année (et celle d'avant) de soutenir telle ou telle action sur tel ou tel sujet qui te semblait extrêmement important. Citons par exemple quelques associations de promotion et défense du libre, des droits dans l'espace numérique ou de la liberté d'expression, dont les dons sont déductibles en France : Amnesty France, Debian France, Framasoft, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Ligue des Droits de l'Homme (LDH), OpenStreetMap France, Reporters Sans Frontières (RSF), Wikimedia France, etc.

Mini‐hackathon LinuxFr.org et Agenda du Libre le 8 décembre 2016

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, cpm, Nÿco, palm123 et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
26
5
déc.
2016
LinuxFr.org

L’idée et l’envie d’un hackathon LinuxFr.org court depuis quelque temps au sein de l’équipe. Et la demande vient aussi de nos visiteurs.

Quelques rappels pour LinuxFr.org :

  • code : le site est principalement basé sur Ruby on Rails et contient aussi quelques services en Go et, bien sûr, du JavaScript, du shell, du SQL, de la CSS, etc. ;
  • fonctionnement : contenus écrits par nos visiteurs aidés d’une équipe (bénévole) de rédaction, un système de notation et auto‐modération, ainsi qu’une équipe (bénévole) de modérateurs ;
  • une association LinuxFr et un site LinuxFr.org qui vont fêter leurs 18 ans ;
  • administration système : Debian ou Ubuntu, des serveurs physiques, des conteneurs LXC et des machines virtuelles, un peu d’Ansible voire de Docker.

LinuxFr.org

Côté Agenda du Libre, le site est basé sur Ruby on Rails aussi, et fonctionne avec une équipe (bénévole) de modérateurs.

Les pistes de sujet (en fonction des présents) :

  • réduire le nombre d’entrées ouvertes dans le système de suivi des bogues et suggestion de fonctionnalités ;
  • produire de nouveaux logos, images de section, bannières, etc. ;
  • rédiger de nouvelles dépêches collaborativement ;
  • modérer les tags ou améliorer les règles de modération ;
  • améliorer des feuilles de style existantes ou en réaliser de nouvelles ;
  • mettre en place de nouveaux services ;
  • permettre d’avoir un agenda hebdomadaire pour les autres pays que la France ;
  • etc.

Cadre : on se greffe à l'événement hebdomadaire « Soirée de Contribution au Libre » organisé par Parinux.
Lieu : Fondation pour le Progrès de l'Homme (FPH) 38 rue Saint Sabin Paris Île-de-France.
Date : jeudi 8 décembre 2016.
Heure : de 19h30 à 22h30.

Conférence LinuxFr(.org), mais refaire ?

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, Nils Ratusznik, tankey et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
50
29
nov.
2016
LinuxFr.org

L’événement Capitole du Libre 2016 a eu lieu le week‐end des 19 et 20 novembre. Les différents supports de conférences, photos et vidéos seront bientôt mis en ligne par l’organisation (voir par exemple ; vidéo disponible depuis le 2017/01/18). Alors, en attendant je vais vous parler de la conférence que j’y ai donnée.

     Benoît Sibaud devant la première diapo          Photo de Wanda, organisation CDL

Son sujet : « le site LinuxFr.org existe depuis plus de 17 ans. Profitons‐en pour une petite rétrospective tendance “Et si ?”. Au fil des années, le site LinuxFr.org et l’association LinuxFr ont connu de multiples changements. Cela concerne les évolutions techniques (matériel et logiciel) bien sûr. Mais cela comprend aussi des changements législatifs (ce qui est permis/interdit, ce qu’il faut modérer, etc.). Le public n’est plus le même et la façon de lire le site non plus. Les thématiques ont évolué, par exemple de l’ordi perso vers les services en ligne et les mobiles. Le coût d’un tel site a changé en termes financiers (domaine, certificat, etc.) ou en tracas juridiques (plaintes et menaces). Les bénévoles du site se sont succédés. Pourrait‐on refaire LinuxFr.org ? Le faudrait‐il ? Que faudrait‐il changer ? Et, que faudra‐t‐il changer ? »

LinuxFr.org, un site adulte

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
113
28
juin
2016
LinuxFr.org

LinuxFr.org fête aujourd'hui 28 juin 2016 ses 18 ans : bon anniversaire LinuxFr.org ! Merci à tous ceux qui ont contribué et contribuent au succès du site : administration système, animation de l'espace de rédaction, développement, modération, dons, écriture de contenus, etc. Le meilleur moyen de nous dire merci est de proposer une dépêche ou d'en rédiger collaborativement dans l'espace de rédaction pour faire vivre le site.

Alors, ça fait quoi d'avoir 18 ans ?

Côté chiffres, le site comporte plus de 96 500 contenus publiés (environ 36 000 journaux, 34 000 entrées de forum, 24 000 dépêches, 360 sondages, 70 pages de wiki), et plus de 1,65 million de commentaires. Mais aussi plus de 200 entrées ouvertes dans le système de suivi des suggestions et des bogues, ce qui représente un gros boulot à réaliser. Bref, nous sommes preneurs de toutes les bonnes volontés pour contribuer sur les nouveaux contenus et améliorer le code du site.

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés des mois de février et mars 2016

Posté par (page perso) . Modéré par tankey. Licence CC by-sa
18
26
avr.
2016
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l'équipe de modération avant publication. C'est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Bannière LinuxFr.org

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux-ci s'appellent des journaux. Voici un florilège d'une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux des mois de février et mars 2016, les mois où en pleine hibernation, les volontaires ont oublié et d'écrire cette dépêche et d'automatiser sa création mensuelle (c'est dommage c'est les +50 en karma les plus faciles à glaner).

Poissons d'avril de 2016

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, ZeroHeure, M5oul et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
30
2
avr.
2016
Humour

2016 n'a pas dérogé à la règle et vous avez pu croiser cette année un certain nombre de poissons d'avril hier. Petite sélection évidemment non exhaustive et en vrac :