Journal Termes à maux ou termes à frost ?

Posté par . Licence CC by-sa
20
5
oct.
2012

Bonjour nal.

Ce qui va suivre est surement d'une inutilité crasse mais j'avais envie d'écrire un journal histoire de voir ce que ça fait.

Dans le passé, quand une personne voulait nommer un libriste de façon condescendante afin de s'en distinguer, le terme "communiste" était employé. "Communiste", terme employé pour désigner des personnes soutenant un mouvement économique et souvent politique nommée "communisme" mais aussi terme utilisé dans un pays riche et puissant pour désigner ses ennemis*. Enfin, dans le passé.

Aujourd'hui le grand ennemi de ce pays riche et puissant est le terroriste intégriste du moyen orient*. Et quel est le terme employé aujourd'hui pour nommer un libriste de façon condescendante afin de s'en distinguer? "Intégriste".

Doit-on y voir une certaine influence d'une certaines culture ou un simple désire pour certaines personnes d'appartenance à cette dite culture?

N'hésitez pas à apporter vos propres réponses et réflexions dans les commentaires.

* Enfin, ennemis tel que dépeint par leurs propre médias et relayé par les notre. Dans le passé comme aujourd'hui.

PS: Si vous n'avez pas aimé ce journal, vous étiez prévenu. Une petite nimage pour vous consoler.

  • # Ah tiens,

    Posté par . Évalué à 3.

    c'est pas con, ou marrant, je sais pas. Mais j'y avais jamais pensé plus que ça.

    • [^] # Re: Ah tiens,

      Posté par . Évalué à 2.

      Effectivement, je trouve ça intéressant moi aussi.

      Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Ah tiens,

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Et pourtant le lien est évident : geek => barbu => intégriste musulman.

  • # Yo

    Posté par . Évalué à 1.

    Sympa la nimage :)

    j'avais envie d'écrire un journal histoire de voir ce que ça fait.

    Alors, ça fait quoi ?

    • [^] # Re: Yo

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/10/12 à 22:00.

      Différent d'un combat avec un ours, mais ça fait tout de même des grizzly grizzly au ventre avant d'appuyer sur le bouton "poster".

      • [^] # Re: Yo

        Posté par . Évalué à 6.

        Et bah. Je dois être totalement insensible, ça m'a jamais fait ça. Ça fait plaisir de voir que linuxfr.org inspire autant de respect chez certains :)

        Je trouve la question posée par ton journal intéressante mais je suis bien incapable d'apporter un début de réponse. C'est assez rare de ma part de ne pas donner mon avis !

        • [^] # Re: Yo

          Posté par . Évalué à 5.

          Je trouve la question posée par ton journal intéressante mais je suis bien incapable d'apporter un début de réponse. C'est assez rare de ma part de ne pas donner mon avis !

          Moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache ! © Raymond Devos

          (aucune attaque, juste une association d'idées qui est venue en lisant ton post)
          (pis de toute façon j'avais rien à dire non plus)
          (mais maintenant tout le monde le sait)

          • [^] # Re: Yo

            Posté par . Évalué à 3.

            Moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache ! © Raymond Devos

            C'est exactement ça ! Je connais bien cette citation, c'est la signature de je ne sais plus qui ici.

            Sacré Raymond. C'était un grand, je suis fan.

  • # Le grand méchant…

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    De nos jours, ce n'est pas tant l'intégriste musulman qui est le « grand méchant » décrié par tous les médias et politiques de tous bords, ce rôle est déjà endossé par le libéral… Pourtant on ne qualifie pas les libristes de libéraux, ce qui ferait pourtant beaucoup plus sens (au moins étymologiquement). Du coup je trouve le lien fait dans ton journal un peu exagéré…

    • [^] # Re: Le grand méchant…

      Posté par . Évalué à 1.

      Comme tu dis, "de nos jours" ce sont les libéraux. C'est peut-être un peut tôt. Et cette image est utilisée en Europe, mais qu'en est-il de l'autre coté de l'atlantique?

      De plus les personnes qui ont le plus d'intérêts à ce que les libristes et leur culture soient mis au ban de la société me semblent être des propriétaires de grosses entreprises. Personnes qui sont eux-même néo-libéraux. Ils ont peut-être pas intérêt à répandre l'idée que "libéraux" == "problèmes".

      Enfin ce n'est qu'un avis subjectif et je ne pense pas avoir assez d'éléments sur cette partie là du sujet pour y répondre au mieux.

      • [^] # Re: Le grand méchant…

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Attention, la traduction de libéral en anglais, c'est libertarian. Liberal est utilisé pour les defenseurs des seules libertés civiques (avec une opposition aux libertés économiques), par opposition à conservative (pour les libertés économiques, contre les libertés civiques). Et les américains tapent beaucoup sur les *libertarians*…

        Cela dit, puisque nous sommes sur les mots, ton argument reste tout à fait valable… Mais puisque la qualification des libriste a dix ans de retard sur le « grand méchant », ça ne saurait tarder ;)

        Ah, et dernier point… Puisque les libéraux se définissent comme défenseurs des libertés, c'est quoi un néo-libéral ? un défenseur des néo-libertés ?

        • [^] # Re: Le grand méchant…

          Posté par . Évalué à 1.

          Ça a peut-être un lien avec l'empereur Néo.

          (Combien ont compris la référence sans chercher sur le web?)

        • [^] # Re: Le grand méchant…

          Posté par . Évalué à 1.

          Liberal est utilisé pour les defenseurs des seules libertés civiques (avec une opposition aux libertés économiques)

          Non non, les liberals anglais et américains sont bien pour les libertés économiques. Suffit de voir la politique d'Obama, pas franchement anti-libérale.

      • [^] # Re: Le grand méchant…

        Posté par . Évalué à 4.

        propriétaires de grosses entreprises […] qui sont eux-même néo-libéraux.

        Source ? Les propriétaires des grandes entreprises, surtout en France, sont très content d'avoir un état interventionniste qui puisse leurs remplir les carnets de commande, les sauver quand il y a des problèmes et surtout empêcher des concurrents d'intervenir. Il suffit de voir les subventions aux grands groupes médiatiques ou agricoles, les soutiens aux banques ou les lois protégeant les commerces des installations des concurrents. Ils veulent du capitalisme d'état, ce qui est très différent du libéralisme. Le libéralisme est mauvais pour les rentes, et beaucoup de (très) riches vivent sur des rentes.

        • [^] # Re: Le grand méchant…

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça c'est en France et par ce que les industries en question ne font pas leurs lois sur les marchés. Aux USA c'est un peut différent: Les entreprises les plus puissantes font ce qu'elles veulent sur les marchés, elles y défendent donc l'ultra-libéralisme.

          • [^] # Re: Le grand méchant…

            Posté par . Évalué à 3.

            Aux USA les exemples ne manquent pas non plus : industrie aéronautique, sauvetage des banques, aides aux groupes automobiles, protectionnisme, préférence nationale pour les PME, entre autres. Mais c'est vrai que le cas français est plus criant.

    • [^] # Re: Le grand méchant…

      Posté par . Évalué à 1.

      décrié par tous les médias et politiques de tous bords, ce rôle est déjà endossé par le libéral

      Clairement pas par tous les média.

      [mode grammar=nazi]
      On ne mets pas de s à média qui est déjà un pluriel, le pluriel de médium.
      Oui je sais, pourquoi mettre un accent alors qu'il n'y en avait pas en latin ? Je sais pas mais c'est comme ça.
      [/mode]

      • [^] # Re: Le grand méchant…

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        [mode grammar=nazi]
        On ne mets pas de s à média qui est déjà un pluriel, le pluriel de médium.
        Oui je sais, pourquoi mettre un accent alors qu'il n'y en avait pas en latin ? Je sais pas mais c'est comme ça.
        [/mode]

        Hum…

        • [^] # Re: Le grand méchant…

          Posté par . Évalué à 1.

          J'utilise également www.cntrl.fr, c'est mon dictionnaire de référence.

          Quand langue-fr.net cite ce site comme exemple

          http://www.cnrtl.fr/definition/média

          http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/média

          on peut voir des exemples d'emploi de la graphie médias mais ce n'est pas forcément pour ça que c'est une bonne idée.

          Sinon dans ce cas il faudrait considérer que l'utilisation de médium comme singulier pour « Ce qui sert de support, d'intermédiaire à quelque chose. » est erronée, mais bon, je pense que tu es d'accord avec ça pour ta part, non ? Note que médium pour « Ce qui occupe une position moyenne, ce qui constitue un état, une solution intermédiaire. » est assez vieillie (exemples du 19ème et du 18ème, sauf pour le sens « Moyen terme d'un syllogisme » qui semble assez anecdotique.

          D'ailleurs le deuxième lien parle bien de la francisation de mass media :

          XXe siècle. Abréviation de l'anglais des États-Unis mass media, de même sens. Tout moyen de communication servant à transmettre et à diffuser des informations, des œuvres. La presse, la radiodiffusion et la télévision sont des médias.

          Un médium n'est pas forcément « de masse »

          Je reconnais, ça simplifie la langue française et c'est visiblement correct. Alors je te prie de m'excuser pour cette remarque.

          L'orthodoxie de la langue, voilà un troll de haut niveau :)

          • [^] # Re: Le grand méchant…

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'utilise également www.cntrl.fr, c'est mon dictionnaire de référence.

            Le mien est l'Alain Rey, mais c'est fatiguant de copier-coller depuis du papier ;)

            Sinon dans ce cas il faudrait considérer que l'utilisation de médium comme singulier pour « Ce qui sert de support, d'intermédiaire à quelque chose. » est erronée, mais bon, je pense que tu es d'accord avec ça pour ta part, non ?

            Sauf si ce quelque-chose est un mort, un dieu ou toute sorte d'être surnaturel, oui. Si tu ôte l'accent et place le mot en emphase, non.

      • [^] # Re: Le grand méchant…

        Posté par . Évalué à 10.

        Media est le pluriel de medium en latin. Mais uniquement s’il n’y pas d’accent, car il n’y en a pas en latin. Quand on francise un mot, en l’accentuant, on ne le fait pas à moitié : médias est bien le pluriel de média.
        Si on veut être rigoureux, il faut l’être avec cohérence.

      • [^] # Re: Le grand méchant…

        Posté par . Évalué à 1.

        Ah, je croyait que c'était car ils reprenait les mêmes dépêches AFP.

    • [^] # Re: Le grand méchant…

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      De nos jours, ce n'est pas tant l'intégriste musulman qui est le « grand méchant » décrié par tous les médias et politiques de tous bords, ce rôle est déjà endossé par le libéral…

      Ça se discute pour le moins, dans la mesure ou se sont des libéraux (dans un sens assez large, mais tt de même) qui sont au pouvoir partout dans le monde occidental…

      \Ö<

  • # "isme".

    Posté par . Évalué à 1.

    Je suis content que ta nimage ne verse pas dans le sexisme. Sincèrement.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # J'sais pas

    Posté par . Évalué à 4.

    En mode association libre, ce n'est pas musulman, ou islam, ou barbu qui me vient à l'esprit, mais St Nicolas du Chardonet, mais c'est peut-être mon age, ou le fait que je ne suive pas vraiment ce qui se passe dans notre vaste petit monde.

    Et est-ce que c'est utilisé en dehors de Linuxfr ? Comme je ne suis pas vraiment libriste (enfin, je ne pense pas) Linuxfr est un peu le seul site traitant du libre que je fréquente, et ou je prends la peine de lire les discussions. Toolinux étant d’un niveau bien trop élevé pour moi…

    Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Euh .... où ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pour ma part, je n'ai jamais entendu quelqu'un utiliser le terme communiste pour désigner un libriste.
    Par contre, il y a 10 ans (genre à l'époque ou solution linux s'appelait encore linux expo et ou GCU foutait le feu un peu partout dans le salon), j'entendais déjà parler d'intégriste pour désigner un barbu qui n'aurait pour rien au monde troquer son mutt pour un client graphique, ou pour qui "la ligne de commande, c'est la vie".

    D'ou ma question, où as tu déjà entendu quelqu'un utiliser le terme communiste pour désigner un libriste ?
    Es tu sûr que le problème que tu évoques existe bien et qu'il ne s'agit pas d'un invention de ton esprit en quête de sujet de troll ?

    • [^] # Re: Euh .... où ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Je partage la même expérience que toi de la chose, et incidemment la même interrogation.

      Et j'irais jusqu'à dire que je conteste jusqu'à la nimage, sachant que dans ma ville les enseignes habituelles des McDonald's ont été interdites, les restaurants devant se contenter d'enseignes traditionnelles et plutôt discrètes (et ça ne se limitait pas à l'enseigne, mais également à l'architecture et les abords).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.