Journal Microsoft sort un pilote Linux sous GPL

Posté par (page perso) .
Tags :
22
20
juil.
2009
Afin de pouvoir faire fonctionner un système Linux en tant qu'invité (guest) de son système de virtualisation Hyper-V, les développeurs de chez Microsoft devaient absolument créer un pilote Linux.
Bien entendu qui dit pilote Linux dit code source sous licence GPL et, pour éviter un épuisant travail d'adaptation perpétuelle, proposition d'intégration dans la branche principale du noyau.

Comme n'importe quelle autre entreprise Microsoft est donc passé par le Linux Driver Project afin de trouver de l'aide et des conseils. Après plusieurs mois de discussions et de travail la sortie du pilote a finalement été annoncée par Greg Kroah-Hartman (développeur chez Novell et grand manitou de la branche -staging des nouveau pilotes).

- Techniquement le pilote de compatibilité avec Hyper-V n'est pas encore mature et il reste du travail à faire avant d'intégrer la branche principale du noyau Linux.

- Politiquement la situation est bien plus intéressante puisque Microsoft, en produisant ainsi du code sous GPLv2, change quand même radicalement son approche par rapport aux déclarations antérieures accusant la GPL d'être un "cancer"ou un "virus".
De plus les décideurs chez Microsoft auraient pu choisir de jouer aux plus fins et de faire un pilote propriétaire (à la NVidia) en arguant que leur code n'était pas un produit dérivé du code du noyau. Là au contraire il semble que Microsoft joue le jeu du libre en mettant le pilote sous GPL et en bossant avec la communauté du libre pour faire accepter ce pilote dans la branche principale.

Comme le dit Greg Kroah-Hartman : "It looks like hell just froze over".
  • # Brevets

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Si un juriste est dans la salle peut-être qu'il pourra nous expliquer qu'elles auraient été les conséquences de l'écriture de ce pilote si le noyau Linux été passé sous licence GPLv3.

    Je crois me souvenir que la GPLv3 ajoute une clause de protection contre les attaques juridiques basées sur les brevets non ? Si Linux était sous la v3 est-ce que ce pilote écrit par Microsoft et incorporé au noyau signifierait que Microsoft perd automatiquement son droit à attaquer Linux pour violation de brevets ?
    Si c'est bien le cas alors ça fout les boules d'être resté à la v2.....
    • [^] # Re: Brevets

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      C'est peut-être ce genre de considérations qui ont forcé la décision chez mirosoft. Miros certes, mais pas quand il s'agit de nuire d'une manière ou d'une autre à l'humanité.
    • [^] # Re: Brevets

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Il y a fort à parier qu'ils auraient choisi une autre voie si le kernel était en GPLv3. On y aurait donc pas gagné grand chose :)
    • [^] # Re: Brevets

      Posté par . Évalué à 7.

      Si Linux était sous la v3 est-ce que ce pilote écrit par Microsoft et incorporé au noyau signifierait que Microsoft perd automatiquement son droit à attaquer Linux pour violation de brevets ?

      Non.
      Je ne suis pas juriste.
      MS a mis le code sous GPL, MS ne peut pas attaquer avec les brevets dans CE code sous GPL (MS est obligé de respecté la licence qu'il a donné à CE code). La GPL v2 suffit, la GPL v3 ne change pas grand chose dans ce cas.
      MS peut continuer à attaquer sur les brevets VFAT par exemple.
      La différence entre la GPL v2 et v3 est lors de la distribution où MS doit accorder les mêmes droit à tout le monde et ne peut pas accorder des droits spécifiques pour Novell.
      • [^] # Re: Brevets

        Posté par . Évalué à 3.

        La GPL v2 suffit, la GPL v3 ne change pas grand chose dans ce cas.
        Oui, car il est important de rappeler, comme tout le monde semble l'oublier, que la GPLv2 indiquait déjà que quiconque distribue du code GPL couvert par un de _ses_ brevets devait donnait une autorisation irrévocable de l'utiliser selon les conditions de la GPL, sans restrictions.

        La différence entre la GPL v2 et v3 est lors de la distribution où MS doit accorder les mêmes droit à tout le monde et ne peut pas accorder des droits spécifiques pour Novell.
        Heu, je me demande ce que tu veux dire exactement par là.
        Pour moi, la différence n'est pas là, puisque la v2 t'obligeait déjà à donner une autorisation à tout le monde. La v3 couvre aussi le cas où tu ne donnes pas une autorisation d'utiliser les brevets, mais où tu donnes un "droit" de ne pas être poursuivi pour violation de brevet. Ce dernier cas est donc aussi "interdit" par la GPLv3 (qui t'obliges à ne mettre aucune restriction de ce genre, ou alors tu perds tes droits à utiliser la GPL). Nuance à la con, mais qui a obligé à sortir cette nouvelle version de la GPLv3.
  • # Bonne nouvelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Dans l'ensemble on peut dire que c'est vraiment une bonne nouvelle, Microsoft serait en train de doucement prendre considération de Linux et de la GPL, chose impensable il y à encore quelques temps. Bien entendu une méfiance envers l'entreprise reste encore présente pour la plupart, le passif étant plus que chargé mais un changement de cap à l'air de se profiler. Le futur nous le dira.
  • # Press release

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Un communiqué de presse de Microsoft à ce sujet : http://www.microsoft.com/presspass/features/2009/Jul09/07-20(...)

    Pas mal de marketspeak mais on note quand même un aveu ingénu : "Today’s release would have been unheard of from Microsoft a few years ago, but it’s a prime example that customer demand is a powerful catalyst for change.".

    Ben oui c'est un peu le principe d'un marché libre que d'écouter le consommateur non ? Dommage que pour l'instant le consommateur desktop n'ai toujours que le droit de fermer sa gueule et d'acheter du Vista à la Fnac.
    • [^] # Re: Press release

      Posté par . Évalué à 9.

      >Dommage que pour l'instant le consommateur desktop n'ai toujours
      >que le droit de fermer sa gueule et d'acheter du Vista à la Fnac.

      La aussi les choses changent : d'ici quelques mois, le consommateur pourra acheter du windows 7.
      • [^] # Re: Press release

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        d'ici quelques mois, le consommateur pourra acheter du windows 7

        s/pourra/devra/
        • [^] # Re: Press release

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          - d'ici quelques mois, le consommateur pourra acheter du windows 7

          - s/pourra/devra/

          Tout en continuant à demander "mais je voudrais Windows XP".
          • [^] # Re: Press release

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et en se voyant répondre qu'il n'a pas le choix, c'est Windows 7 ou pas d'ordinateur du tout.
            • [^] # Re: Press release

              Posté par . Évalué à 5.

              Je vais bien rire lorsque ces guignols qui ont acheté windows 7 en "promotion" achèteront un nouvel ordinateur :

              [ acheteur ] : " Mais Mais, monsieur, j'ai déjà Windows 7"
              [ venddeur] : " Peu importe, je ne peux vous vendre cet ordinateur sans OS"

              Je viens de comprendre que cette vente de Windows 7, c'est une pub payée par les afficionados de Windows ....
              • [^] # Re: Press release

                Posté par . Évalué à 4.

                du coup ils prendront un Mac et préfèreront se faire enfler de quelques centaines d'euros plutot que quelques dizaines \o/
              • [^] # Re: Press release

                Posté par . Évalué à 2.

                Rhoo, franchement, j'adorerais voir un témoignage de la sorte, ce serait assez grandiose.
  • # les commentaires du Director of Open Source Software Lab @ Microsoft

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Dans les commentaires Slashdot [0], on retrouve un des monsieurs [1] qui semblent derrière l'initiative. On peut tomber aussi sur cet article [2] qui explique que Microsoft collabore maintenant activement avec Samba semblerait-il.

    [0] http://news.slashdot.org/story/09/07/20/1643251/Microsoft-Re(...)
    [1] http://slashdot.org/~Sam+Ramji
    [2] http://port25.technet.com/archive/2007/12/19/If-you_2700_re-(...)

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

  • # Pô compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un volontaire pour m'expliquer l'intérêt de faire tourner un Linux à l'intérieur d'un Windows ?
    C'est comme d'aller en vacances avec un luxueux camping-car pour planter une petite tente canadienne.

    L'inverse je comprends (x machines virtuelles Windows tournant sur un Linux, ça fonctionne très bien). Mais là... ben je ne vois que les tests, ce qui reste un prétexte moyen.
    • [^] # Re: Pô compris

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      C'est simplement pour qu'on puisse coder une application web ASP.NET native sous Windows, et une autre en PHP sous Linux sur le même serveur.

      Virtualiser l'application .NET aurait été suicidaire (le .NET étant assez lourd), tandis que le PHP passe très bien (normalement), surtout que c'est normalement plus rapide que de la virtualisation conventionnelle, puisqu'il faut un pilote.

      Sinon, je ne vois pas.
    • [^] # Re: Pô compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      je vois pas l'intérêt non plus. (mais a vrai dire, je vois pas non plus l'intérêt de faire tourner windows comme invité). mais si des types de microsoft se sont cassé le cul pour le faire, et en GPL en plus, c'est que EUX doivent voir l'intérêt... c'est bien ce qui compte, non ?

      \Ö<

    • [^] # Re: Pô compris

      Posté par . Évalué à 2.

      faire tourner un Linux à l'intérieur d'un Windows

      Peut-etre que si tu avais ete lire les liens dans le journal, la question ne se poserait pas... (en version anglaise, c'est beaucoup plus precis d'ailleurs, la version francaise est un peu a la ramasse http://en.wikipedia.org/wiki/Hyper-V )

      Je pense que tu confond HyperV avec quelque chose du type client VMware ou VirtualBox. C'est pas vraiment la meme chose.

      HyperV != Windows => les linux tournent sur l'hyperviseur, le Windows sur la partition root sert a gerer tes machines virtuelles, mais a la rigueur on pourrait imaginer a terme que ca soit un Linux avec les bons outils.

      Sinon moi ce que je comprends pas, c'est pourquoi tu vois l'interet de virtualiser du Windows mais pas du Linux. Au final tu fait ca pour fournir le meme type de service:
      - Serveur d'hebergement
      - Bureaux centralises (au lieu d'applis metier Windows, tu as des applis metiers Linux)
      - etc.
    • [^] # Re: Pô compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ça sera bien l'une des premières fois que je lis ici "mais je vois pas l'intéret de faire un logiciel, qui plus est en GPL, le pretexte est nul en plus".

      C'est vrai quoi. Et pourquoi continuer KDE alors qu'il y a Gnome ?
      Pourquoi emacs alors qu'il y a vim ?
      Pourquoi Linux dans Windows alors qu'il y a Windows dans Linux ?

      Et d'ailleurs, *sérieusement*, pourquoi Win dans Linux et pas l'inverse ? Après tout, ça peut permettre à des gens de tester, à des admins d'installer Linux sans le dire à la direction, et j'en passe…
      • [^] # Re: Pô compris

        Posté par . Évalué à 7.

        Ça sera bien l'une des premières fois que je lis ici "mais je vois pas l'intéret de faire un logiciel, qui plus est en GPL, le pretexte est nul en plus".

        T'es nouveau sur LinuxFR ? :]

        Dès qu'il s'agit de MicroSoft, certains libristes sont prêts à déballer n'importe quelle ânerie. Dommage que certains soient plutôt contre MicroSoft, et pas pour le Libre.
  • # Phase II

    Posté par . Évalué à -1.

    First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win.

    On dirait que la phase I est terminée.

    Le problème c'est que maintenant ils vont essayer de faire de l'humour et qu'ils n'ont pas l'air plus doués pour ça que pour le reste :-)

    Il se prend pour Napoléon, son état empire.

    • [^] # Re: Phase II

      Posté par . Évalué à 5.

      euh, ça fait longtemps qu'on est dans la phase 3 avec l'opération "get the facts"...
      Je crois qu'on est plutôt dans la transition III vers IV qui va durer très longtemps à mon avis...
    • [^] # tu lags

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      On est en pleine phase 3, possiblement 4 en fait si on considère qu'on a gagné quand MSFT fait de l'Open Source.
      http://www.redhat.com/videos/truth_happens.html

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Phase II

      Posté par . Évalué à 3.

      Elle devient fatiguante cette citation...
  • # Un autre article en parle?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je suis tombé sur cet article -> http://www.lalibre.be/societe/cyber/article/517532/microsoft(...) . Je me demande si ça a un rapport, si c'est quelque de plus ou si ça n'a rien à voir. Parce que 20k lignes de code pour un pilote, ça me semble beaucoup.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Un autre article en parle?

      Posté par . Évalué à 3.

      e me demande si ça a un rapport

      ça a l'air car «Cette mesure permettra à n'importe quelle distribution du système Linux d'être utilisée sous Windows Server 2008»

      pour ce qui est de «20k lignes de code pour un pilote, ça me semble beaucoup» je m'abstiendrais de commentaires vaseux...
      • [^] # Re: Un autre article en parle?

        Posté par . Évalué à 9.

        pour ce qui est de «20k lignes de code pour un pilote, ça me semble beaucoup» je m'abstiendrais de commentaires vaseux...
        Surtout quand on sait qu'on peut le faire en une ligne avec Perl !
      • [^] # Re: Un autre article en parle?

        Posté par . Évalué à 3.

        c'est le #include <windows.h> et ses petits copains qui bouffe tout !
    • [^] # Re: Un autre article en parle?

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, l'article parle de la même chose.

      Q. What code is Microsoft contributing?

      A. Microsoft is offering 20,000 lines of its own device drivers to the Linux kernel that will enable Linux to run as a guest on its Hyper-V virtualization technology. Specifically, the contributed loadable kernel modules enable Linux to run in 'enlightened mode', giving it efficiencies equivalent to a Windows virtual machine running on Hyper-V.

      http://blogs.the451group.com/opensource/2009/07/20/microsoft(...)
      http://www.microsoft.com/presspass/features/2009/Jul09/07-20(...)
    • [^] # Re: Un autre article en parle?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je vais faire mon ignorant (car en ce domaine, je le suis), mais quelle est la taille "habituelle" d'un driver ?
      De plus, sur les 20K lignes, il y a sans doute une bonne partie de commentaires, non ?
      Bon, je suppose qu'il faut comparer des choses comparables : si on compte aussi les lignes de commentaires pour ce driver, il faut en faire autant pour les autres drivers dans Linux.
  • # Vous n'avez rien compris !

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    ... c'est les 20000 lignes du code source de la GPL que Microsoft détenait jalousement fermé et qu'il a fini par dévoiler à la communauté open-source, et pas n'importe quelle version: la v2, qui est la plus fonctionnelle !

    Pour rappel, la licence GPL est un logiciel propriétaire créé par Microsoft et sur lequel repose Linux. Cependant celui-ci n'arrivait pas à optimiser son fonctionnement avec les plateformes Windows Server et HyperV, et aujourd'hui Microsoft favorise l'interopérabilité en libérant le code source de la GPL v2.

    Source:
    http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39702(...)

    Heureusement que ZDnet est là pour tout vous expliquer :
    Profitant de l'OSCON (Open Source Convention) de San Jose (Californie), Microsoft a annoncé la mise à disposition de la communauté open source des codes de la licence GPL V2 afin de faciliter l’interopérabilité entre un environnement Linux et les plateformes Hyper-V Server 2008.
    En livrant 20 000 lignes de code source pour la licence GPL V2, Microsoft veut « permettre à n'importe quelle distribution Linux d'optimiser son fonctionnement avec une plateforme Windows Server et Hyper V ».
    (...)
    « Nous avons choisi la licence GLP2 car c'est sur celle-ci que repose Linux. C'est la plus fonctionnelle »

    GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.