Entretien avec des développeurs francophones d'OpenBSD - Partie 2

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
60
8
juin
2011
OpenBSD

OpenBSD est un système d'exploitation libre sous licence ISC-BSD particulièrement réputé pour sa sécurité et qui est compatible avec de nombreuses architectures matérielles. On l'utilise en général comme routeur ou pare-feu mais il peut parfaitement être utilisé en tant que station de travail bureautique ou comme serveur généraliste.

Pour célébrer la sortie de la version 4.9, et aider à mieux faire connaître le projet, il a été décidé de proposer un entretien à plusieurs développeurs francophones d'OpenBSD.
Après la première dépêche, cette seconde regroupe les réponses de :

  • Matthieu Herrb (matthieu@): spécialiste du serveur graphique X.org.
  • Antoine Jacoutot (ajacoutot@): mainteneur de GNOME et auteur de sysmerge.
  • Damien Bergamini (damien@): auteur de multiples pilotes pour les périphériques sans fil.
  • Alexandre Ratchov (ratchov@): auteur du serveur de son aucat.

Les questions sont, bien évidemment, les mêmes que celles posées lors de la première dépêche. On retrouve donc la division entre questions générales et, en fin d'entretien, quelques questions plus spécialisées à destination de chacun d'entre eux en fonction de leur domaine de prédilection. À noter que Damien a choisi de ne répondre qu'à ces questions spéciales.
Je tiens à tous les remercier une fois de plus pour leur disponibilité et pour leurs réponses.

N'oubliez pas qu'OpenBSD est entièrement développé par des volontaires et que, au moins via OpenSSH, vous bénéficiez sans doute de leur travail. Pour assurer la pérennité du projet surtout n'hésitez pas à commander les CD-ROM d'installation, des tshirts ou des posters. Ce sont, avec les dons de particuliers ou de sociétés, les seules sources de revenus du projet.

Entretien avec des développeurs francophones d'OpenBSD - Partie 1

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
98
6
juin
2011
OpenBSD

OpenBSD est un système d'exploitation libre sous licence ISC-BSD particulièrement réputé pour sa sécurité et qui est compatible avec de nombreuses architectures matérielles. On l'utilise en général comme routeur ou pare-feu mais il peut parfaitement être utilisé en tant que station de travail bureautique ou comme serveur généraliste.

Pour célébrer la sortie de la version 4.9, et aider à mieux faire connaître le projet, il a été décidé de proposer un entretien à plusieurs développeurs francophones d'OpenBSD.
J'ai donc envoyé une série de questions à huit d'entre eux en m'attendant à un certain pourcentage de refus. À ma grande surprise, tous ont répondu favorablement à cette demande, ce qui a conduit à la division en deux dépêches successives pour éviter un overflow de LinuxFr.org ;-)
Dans la seconde partie de la dépêche vous trouverez donc les réponses de:

  • Marc Espie (espie@): responsable de l'infrastructure des ports et de la réécriture des pkgtools.
  • Landry Breuil (landry@): mainteneur de Xfce et des logiciels Mozilla.
  • Gilles Chehade (gilles@): auteur de smtpd.
  • Miod Vallat (miod@): spécialiste des architectures « exotiques ».

Il y a une première section comprenant plusieurs questions générales et ensuite quelques questions plus spécialisées à destination de chacun d'entre eux en fonction de leur domaine de prédilection. Bien entendu, ils étaient libres de faire ce qu'ils voulaient de ces questions. Par exemple miod@ a ajouté à ses réponses des fortunes IRC (que je me suis bien gardé de traduire) et landry@ a choisi de répondre également aux questions spéciales destinées à l'origine à espie@.
Je tiens à tous les remercier une fois de plus pour leur disponibilité et pour leurs réponses.

N'oubliez pas qu'OpenBSD est entièrement développé par des volontaires et que, au moins via OpenSSH, vous bénéficiez sans doute de leur travail. Pous assurer la pérennité du projet surtout n'hésitez pas à commander les CD-ROM d'installation, des tshirts ou des posters. Ce sont, avec les dons de particuliers ou de sociétés, les seules sources de revenus du projet.

Sortie du noyau Linux 2.6.39

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
118
19
mai
2011
Noyau

La sortie de la version stable 2.6.39 du noyau Linux vient d’être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche.

PS : merci aux contributeurs qui ont participé à la rédaction collaborative de la dépêche en aidant à traduire les annonces de RC de Linus.

Le noyau Linux est disponible en version 2.6.38

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
165
15
mar.
2011
Noyau

La sortie de la version stable 2.6.38 du noyau Linux vient d'être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d'habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY‑SA).

PS : Merci infiniment aux bonnes âmes qui ont participé à la rédaction collaborative de la dépêche et qui ont ainsi traduit les annonces de RC de Linus.

La version 4.6 du compilateur GCC est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
87
26
mar.
2011
GNU

La sortie de la version 4.6 du compilateur GCC a été annoncée ce vendredi 25 mars sur la liste de diffusion du projet.

Écrit à l’origine par Richard Stallman (la première bêta date de 1987) en tant que compilateur C officiel du projet GNU, dont il est le fondateur, GCC (GNU Compiler Collection — originellement GNU C Compiler) est aujourd’hui le compilateur multi-langage de référence du monde du logiciel libre. Il accepte du code source écrit en Ada, C, C++, Objective-C, Objective-C++, D, Fortran, Go, Java, Pascal et VHDL, et fonctionne sur une multitude d’architectures.

Firefox 4 et pilotes de cartes graphiques sous Linux

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
31
19
jan.
2011
Mozilla
Cette dépêche est tirée du journal de bjacob.

Je m'essaye à l'exercice de la publication LinuxFr pour apporter quelques explications sur le statut de l'accélération graphique dans Firefox 4 sous Linux (plus généralement X11). Je suis le type qui a fait la modification restreignant OpenGL au seul pilote NVIDIA propriétaire dans Firefox 4 sous Linux, donc si vous n'êtes pas contents, c'est moi qu'il faut gronder.

Si vous êtes pressés, je vous conseille de lire au moins ce mail que j'ai envoyé à la liste mesa-dev.

Le fait est qu'on a plein de plantages dans tous les pilotes OpenGL, sauf avec le driver proprio NVIDIA. Donc j'ai restreint OpenGL à ce seul pilote, et j'ai écrit (lien ci-dessus) a mesa-dev pour leur expliquer la situation et leur montrer comment reproduire les problèmes, ce qu'ils ont pu faire très vite, et ils ont fait des rapports de bugs, cf. ce fil de discussion.

Donc les choses avancent : on a une batterie de tests officielle pour WebGL qui permet de valider tranquillement les pilotes et, bien entendu, dès qu'un pilote sera validé, on se dépêchera de l'activer pour Firefox 4.
Ça ne sera pas forcément avant la sortie de Firefox 4 : il ne reste pas beaucoup de temps. Mais ça pourra être dans une sortie mineure, et de toute façon on va se mettre à sortir 3 versions "majeures" par an.

Quelques autres précisions maintenant :
  • Vous pouvez débloquer votre pilote en définissant la variable d'environnement MOZ_GLX_IGNORE_BLACKLIST avant de lancer Firefox.
    Voir le mail à mesa-dev ci-dessus si vous voulez exécuter les tests WebGL.
  • L'accélération due à XRender, via Cairo, est toujours présente. Seul OpenGL est bloqué.
    On utilise potentiellement OpenGL pour 2 choses : pour WebGL et pour les 'Layers' (phase de composition des couches d'une page web, ce qui inclut le redimensionnement et les conversions d'espaces de couleurs pour les images et la vidéo).
  • WebGL est activé par défaut, donc dès que votre pilote est débloqué (voir ci-dessus), vous pouvez faire tourner du WebGL. Votre pilote OpenGL sera utilisé pour exécuter WebGL, mais pour que le résultat soit utilisé directement pour l'affichage sans repasser par la mémoire centrale (ce qui permet d'accélérer encore plus), il vous faut les Layers, voir ci-dessous :
  • les Layers, par contre, ne sont pas encore activés par défaut sous Linux, indépendamment des pilotes, parce qu'il y a un bout de code qui reste à écrire pour ne pas perdre le bénéfice de XRender. (En gros, permettre aux pixmaps de rester sur le serveur X sans faire d'aller-retours inutiles). Tant que ça n'est pas fait, activer les layers cause une perte de performance sur certains benchmarks à base de canvas 2D. Par contre, ça accélère déjà très bien la vidéo et WebGL, par exemple. Si vous voulez activer les Layers, allez sur about:config et activez layers.acceleration.force-enabled.

Dès que les bugs graves qui restent à régler dans Firefox 4.0 seront corrigés, je voudrais m'attaquer à activer les layers par défaut sous Linux. Je pense que ça sera dans la version +1 d'ici quelques mois ; puis, à terme, on a aussi des plans pour se débarrasser complètement de XRender et simplement tout faire par OpenGL, ce qui règlerait pas mal de problèmes : c'est ce qui se passe déjà sous Windows, ou l'équivalent de XRender, Direct2D, est une simple bibliothèque logicielle appelant Direct3D 10. On devrait pouvoir faire aussi bien avec OpenGL à la place de Direct3D 10.

L'Union Européenne et le rapport « La nouvelle Renaissance »

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
26
12
jan.
2011
Justice
En avril 2010, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a annoncé qu'il allait confier à un comité des sages la rédaction d'un rapport sur « la numérisation, l'accessibilité en ligne et la conservation des œuvres culturelles à travers l'Europe ».
Ce comité des sages est formé de trois personnes : Maurice Lévy (PDG de Publicis), Elisabeth Niggemann (Présidente de la Bibliothèque Nationale d'Allemagne) et Jacques De Decker (écrivain et membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique) et il a commencé immédiatement ses travaux.
Après un processus de consultation et une audition publique, le fameux rapport portant le nom pompeux de « The new Renaissance » a été remis le 10 janvier 2011 à Mesdames Neelie Kroes, Commissaire chargée de la stratégie numérique, et Androulla Vassiliou, Commissaire chargée de l'éducation et de la culture.

Il est difficile de savoir si ce rapport va influencer ou même orienter les choix de la Commission européenne, mais il est sans doute intéressant de s'attarder un peu, sans langue de bois, sur les principales propositions.

Sortie de la version 2.6.37 du noyau Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
75
5
jan.
2011
Noyau
La sortie de la version stable 2.6.37 du noyau Linux vient d'être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d'habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

PS : Outre mes camarades relecteurs/modérateurs je tiens particulièrement à remercier davy78 qui a bien voulu accepter de relire longuement la dépêche pour traquer les fautes et me permettre de les corriger.

Rapport annuel 2010 sur le développement du noyau Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags : aucun
32
2
déc.
2010
Linux
Comme l'an dernier la Linux Fondation vient de mettre à disposition un document PDF qui analyse le mode de développement spécifique du noyau Linux et qui propose de nombreuses statistiques sur l'année qui vient de s'écouler.

Quelques commentaires dans la suite de la dépêche.

Le Top 500 de novembre 2010

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
42
15
nov.
2010
Technologie
Le trente-sixième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de la conférence Supercomputing 2010 qui a lieu à la Nouvelle-Orléans.

On rappellera que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d'équations linéaires).

L'analyse dans la suite de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

Graph500: un nouveau classement pour les supercalculateurs

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
22
18
nov.
2010
Technologie
La sortie récente du trente-sixième classement Top500 a été une fois de plus l'occasion de célébrer les succès et de déplorer les insuffisances des divers laboratoires ou entreprises qui veulent bien proposer les résultats de leurs machines. On oublie pourtant que le test Linpack, qui est au coeur du classement, est un benchmark spécifique qui ne peut refléter la diversité des problématiques du calcul à haute performance.
La conférence Supercomputing 2010 a été l'occasion d'annoncer la naissance d'un tout nouveau classement, le Graph500, qui ambitionne de compléter le Top500 dans le domaine du calcul sur les nombres entiers.

Le rachat de Sun par Oracle : 18 mois plus tard la méfiance s'installe

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
47
30
oct.
2010
Communauté
Au moment du rachat de Sun par Oracle, au début de l'année 2009, les partisans du logiciel libre avaient exprimé diverses inquiétudes. Avec des projets aussi connus que Java, OpenOffice.org, Lustre, MySQL ou encore OpenSolaris il est clair que la firme Sun était un élément important de l'écosystème du libre. Est-ce qu'Oracle allait continuer à financer les projets libres de Sun ? Est-ce que l'ouverture envers la communauté allait s'améliorer ou se détériorer ?

Dix-huit mois plus tard nous pouvons faire un premier point sur ces questions... et le bilan est inquiétant !

Le noyau Linux 2.6.36 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
104
21
oct.
2010
Noyau
La sortie de la version stable 2.6.36 du noyau Linux vient d'être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d'habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

Sortie de Tellico 2.3

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
22
12
août
2010
KDE
Tellico est une application KDE sous licence GPL qui permet de gérer facilement tous les types de collections. Elle offre des champs prédéfinis par défaut (livres, musique, jeux vidéo, BD, timbres, vins, etc.) mais elle permet également de définir très facilement des champs personnalisés afin de s'adapter aux besoins de chacun.
Près d'un an après la dernière dépêche LinuxFR consacrée à Tellico, je vous propose de faire un petit point du projet en détaillant les nouveautés incluses depuis cette date.

Entretien avec Stefano Zacchiroli, Responsable du Projet Debian

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
44
22
août
2010
Debian
Stefano Zacchiroli (Zack) a été élu Responsable du Projet Debian en avril dernier. Il est actuellement en post-doctorat au laboratoire "Preuves, Programmes et Systèmes" de l'université Paris 7 (où travaille également Roberto Di Cosmo). Son travail s'inscrit au sein du projet européen de recherche Mancoosi qui vise à améliorer les gestionnaires de paquets des distributions.

Au sein de Debian, Zack s'occupe des paquets liés au langage de programmation OCaml et il est aussi très impliqué dans tout ce qui touche l'assurance qualité. En septembre 2009, il a également lancé l'initiative "Release Critical Bugs of the Week" qui se propose de corriger chaque semaine des bugs bloquants du projet Debian.

En lisant ce qui précède, on comprend que Zack est quelqu'un de très occupé. Pour ajouter à son fardeau, j'ai essayé de collecter les questions se trouvant dans la proposition d'entretien initiée par Florent, j'en ai ajouté quelques-unes et j'ai envoyé le tout par mail. Il a eu la gentillesse d'accepter de répondre à cet entretien pour les lecteurs de LinuxFr. Qu'il en soit chaudement remercié.