Journal Le racket Microsoft n'a pas besoin de la vente liée.

Posté par (page perso) .
9
27
mai
2011

Alors qu'on lutte contre la vente liée, allant jusqu'à parler de taxe Microsoft, l'entreprise de Redmond a montré qu'elle savait taxer sans vente liée.

Microsoft aurait gagné plus d'argent avec Android qu'avec Windows Phone 7 : http://www.informaticien.be/news_item-11908-Microsoft_aurait_gagne_beaucoup_plus_d_argent_avec_Android_qu_avec_WP7.html

  • # pour faire un tennis

    Posté par . Évalué à 2.

    ?

  • # :hum:

    Posté par . Évalué à 7.

    Si c'est de l'argent gagné grâce aux raquettes, ça devrait pas tarder à revenir dans l'autre sens.

    ~~~~>[|]

    • [^] # Re: :hum:

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      En plus, c'est la bonne période pour se faire du fric avec des raquettes. Il y a même des gens qui payent pour voir ça !

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Hop

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    • [^] # Re: Hop

      Posté par . Évalué à 6.

      C'était pas l'activité d'une filiale?

      Comment elle s'appelait déjà? Ah oui: SCO!

  • # hahahahaha

    Posté par . Évalué à 3.

    "microsoft gagne plus d'argent avec Android qu'avec Windows 7"
    hahahahaha, en voilà une bonne nouvelle :-))

  • # C'est pas bientôt fini ces histoires de brevets??

    Posté par . Évalué à 5.

    Je croyais qu'il y avait une organisation justement pour contrer la menace de brevets par MS: tout les contributeurs mettent en commun leurs brevets pour contrecarrer toute éventuelle attaque sur Linux.

    Google n'en fait pas partie? Google n'a pas les moyens de contrer ça?

    Ça m'étonne!

    Ou alors Google a joué au con en patchant le noyau?

    • [^] # Re: C'est pas bientôt fini ces histoires de brevets??

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu parles de l'OIN je présume ?

      Si oui, alors tu le dis : "mettent en commun leurs brevets" Or là il ne s'agit pas d'un brevet venant d'un membre. -semble t il-

      On est plutôt dans une magnifique illustration de ce que sont les ""brevets"" (touss fort), tels qu'ils sont actuellement en informatique et aux USA. Les gros se payent entre eux, voilà leur seule utilité. En contrepartie de beaucoup de nocivité (intellectuelle, économique)

      Les brevets sont généralement vus par leur afficionados comme des armes de défense. Là, Microsoft s'en sert comme arme d'attaque. C'est vraiment le début de la fin pour eux... A ce jeu là ils risquent fort de tomber un os, une entité ou un groupe qui décidera de creuser du côté de la notion de "prior art"... En informatique, un gros os, quoi ... (et c'est il me semble l'argument majeur pour refuser le système de brevets informatique en europe dans sa forme actuelle américaine).

      "Microsoft contre la terre entière"... MultiTrillions ou pas, s'ils appuyent eux mêmes sur la pédale d'accélération...
      ben... pop-corns !

      • [^] # Re: C'est pas bientôt fini ces histoires de brevets??

        Posté par . Évalué à -4.

        Les brevets sont généralement vus par leur afficionados comme des armes de défense. Là, Microsoft s'en sert comme arme d'attaque. C'est vraiment le début de la fin pour eux... A ce jeu là ils risquent fort de tomber un os, une entité ou un groupe qui décidera de creuser du côté de la notion de "prior art"... En informatique, un gros os, quoi ...

        Si seulement c'etait vrai... ca aurait evite a MS de payer des centaines de millions de $ pour violation de brevet.
        Une once de realisme te dirait que si MS a ete force de casquer, alors les autres ne sont pas forcement plus proteges.

        • [^] # Re: C'est pas bientôt fini ces histoires de brevets??

          Posté par . Évalué à 4.

          , Microsoft s'en sert comme arme d'attaque.

          extrait du dictionnaire Littré:

          Indique un moment, une situation, un point précis dans le temps; à ce point, en cela

          Il ne dit pas que MS ne s'en prend jamais plein la gueule avec ce même système de brevets, juste que dans le cas qui nous intéresse en particulier ici maintenant sur ce sujet là et pas un autre, MS est la partie offensive.

          Ce qui ne veut pas dire, encore une fois, qu'ils sont pires que d'autres...

      • [^] # Re: C'est pas bientôt fini ces histoires de brevets??

        Posté par . Évalué à 3.

        A ce jeu là ils risquent fort de tomber un os, une entité ou un groupe qui décidera de creuser du côté de la notion de "prior art"...

        On gagne rarement via le prior art, cf http://news.swpat.org/2010/03/transcript-tridgell-patents/

        • [^] # Re: C'est pas bientôt fini ces histoires de brevets??

          Posté par . Évalué à 7.

          Je savais que les brevets c'était vraiment n'importe quoi mais j'avais pas encore compris exactement que c'était à ce point là : selon cet article il semblerait que le "prior art" ne compte pas si il date de moins d'un an avant la date de dépôt. J'aimerais particulièrement torturer le gros connard à l'origine de cet état de fait car à cause de ça d'autres gros connards pourraient bien s'amuser à poser des brevets à la chaîne sur tous les algos (dans les pays de merde ou de tels brevets sont valides) publiés dans les LL par des tiers au fur et à mesure des dites publications.

  • # Résumé

    Posté par . Évalué à 9.

    Je tente un résumé:
    Microsoft n'est pas en mesure de prouver quoi que ce soit, sinon ils demanderaient bien plus, et surtout ferait payer Google. Mais Microsoft a tellement d'argent qu'il est capable de pousser HTC à la ruine en le noyant sous les procès. HTC mettra des années à prouver sa bonne fois mais il sera trop tard.
    J'ai bon ?

    • [^] # Re: Résumé

      Posté par . Évalué à -5.

      Non t'as faux. HTC n'est pas une petite PME, c'est une societe qui a un chiffre d'affaire en milliards, c'est pas le cout d'un proces en lui-meme qui leur fera peur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.