Journal La fin de Freshmeat.net

Posté par .
Tags : aucun
12
16
juin
2010


Selon ce blog, un pan de l'histoire de linux et des logiciel libres serait sur le point de disparaitre. Son propriétaire geeknet aurait l'intention de fermer freshmeat.net
  • # Freshmeat on s'en fout

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Mais ohloh.net !!!!! :(

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Freshmeat on s'en fout

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Perso, j'ai plus souvent besoin de chercher des softs que d'avoir des stats sur qui commite ou.

      Et freshmeat.net est utilisé par certains outils pour justement alléger le travail des distributions ( par exemple, youri, un outil developpé par les gens du PLF pour surveiller les mises à jours de maniére modulaire ).
  • # fin annoncée...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai bien l'impression que depuis le changement de look d'il y a trois/quatre ans de ça, le site a bien baissé en notoriété. Quand on quitte le style techno-geek pour adopter un genre corpoflanique, on se coupe rapidement de son coeur de "clientèle"...

    Pour ma part, c'est la disparition de l'indispensable fonctionnalité jump to a random project qui a été le signe du début de la fin ;)

    Good bye ViandeFraiche...

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Re: fin annoncée...

      Posté par . Évalué à 0.

      vu qu'ils ont également sourceforge, je ne vois pas l'intérêt d'avoir 2 forges "concurrentes" (à part pour préserver les URL existantes)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: fin annoncée...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        vu qu'ils ont également sourceforge, je ne vois pas l'intérêt

        Sauf que freshmeat n'est pas une forge...
      • [^] # Re: fin annoncée...

        Posté par . Évalué à 10.

        Je vois pas pourquoi on continue avec DLFP, il y a déjà marmiton.org pour les recettes

        Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

        • [^] # Re: fin annoncée...

          Posté par . Évalué à 10.

          je ne comprends pas pourquoi marmiton.org a ouvert, DLFP proposait déjà des recettes avant.
          • [^] # Re: fin annoncée...

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            DLFP proposait déjà des recettes avant.

            Même pas vrai. Les recettes c'est sur news:fr.misc.bavardages.linux que c'est arrivé en premier.

            Avec une ancienne archive là -> http://pafoo.net/recettes.html

            * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Et le kerwiki frigo vaboofer.

              Sur pafoo, les gens font revenir les pommes pour les boudins BBB à l'huile.
              Hérésie. C'est pas fiable.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Maintenant que tu as donné une recette nous attendons la question.
              • [^] # Re: fin annoncée...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                nous attendons la question.

                g instalé ubuntu pr aitre giik modern, é c bon, g fé marché MSN. é on ma di k'il fallé reconpilé la kernelle pr devenir un barbu. g pa tou kompri, é je sé pa recompilé la kenelle. qq1 pr médé ?

                * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Re: fin annoncée...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      wow c'est triste si freshmeat disparait, franchement c'est un super index des logiciels libres, idéal pour surveiller les sorties des nouvelles versions ou les nouveaux logiciels. Je ne vois pas quel autre site propose le même service :-(
      • [^] # Re: fin annoncée...

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Je ne vois pas quel autre site propose le même service :-(

        Je suis perdu : je croyais que Linux n'était pas Windows, et que pour les nouvelles versions, c'était les dépôts la référence, et que contrairement à Windows, il n'y avait pas besoin d'un site web pour suivre les nouvelles versions, le dépôt met à jour tout seul tout et on ne s'en préoccupe pas.

        A quoi sert Freshmeat au niveau "nouvelles versions"? (nouveaux logiciels, je comprends un peu, le dépôt ne dit pas les nouveautés, mais il "suffit" d'améliorer le gestionnaire de dépôts pour qu'il affiche les nouveaux logiciels non? finalement, à quoi ça sert Freshmeat?)
        • [^] # Re: fin annoncée...

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est surtout à mon gout plus pratique pour rechercher un logiciel que d'utiliser les tags des .deb
        • [^] # Re: fin annoncée...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Et tu serais pas un peu un boulet toi ?

          Tu vas nous faire chier à chaque journal avec ton histoire de: "les dépot logiciels c'est de la merde, vive windows!" ?
          • [^] # Re: fin annoncée...

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            C'est quoi ce discours?

            Je cherche à comprendre : on sort d'une discussion à l'instant sur la beauté des dépôts, que les dépôts c'est génial qu'il n'y a pas besoin de suivre les versions des logiciels car le dépôts s'en charge, et ensuite je vois qu'on pleure sur un site qui fait du suivi de version de logiciel.

            Si tu ne vois pas d'incohérence, moi j'en vois une, et une grosse, alors, à la place de me traiter de boulet de haut, explique-moi comment on peut pleurer sur un site qui fait un suivi des versions quand on a un si magnifique système de dépôts qui est sensé s'en occuper.

            Parce que la, en 2 journaux, je lis tout et son contraire : Linux c'est génial pas besoin de suivre les versions il s'en charge tout seul, et zut un site de suivi de version va mourir. Comme je l'ai écrit dans le premier message, je suis perdu, j'aimerai qu'on m'explique.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par . Évalué à 4.

              AMHA l'interet de freshmeat n'est pas tant le suivit des versions du logiciel, mais plutot de trouver des logiciels pour un besoin spécifique. Pour le suivit de version les dépots font ça globalement bien, modulo le temps d'intégration des nouveautés (en fonction de la motivation des packagers ou de la politique de la distro)
              • [^] # Re: fin annoncée...

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                AMHA l'interet de freshmeat

                Et surtout, contrairement à ce que dit Zenitram, il n'y a aucune incohérence entre suivre les versions sur un site dédié et utiliser un gestionnaire de paquets. En effet, les versions ne sont pas forcément les mêmes (et j'ai déjà expliqué pourquoi ça ne me gêne pas plus que ça), et le public n'est pas tout à fait le même. Là où le gestionnaire de paquets est censé être utilisé par tous les utilisateurs, seuls ceux qui veulent chercher un peu plus loin, les développeurs et les curieux utilisent Freshmeat.

                Par exemple, personnellement, je regarde beaucoup Distrowatch alors que l'essentiel des annonces concerne des versions bêta, c'est que j'ai envie de tester les nouveautés, éventuellement de remonter des bugs, mais ce n'est pas pour autant que veux tout tout de suite dans ma Debian. C'est valable avec d'autres logiciels, même en tant que non développeur, il m'arrive de compiler certaines applis depuis les dépôts Git (ou SVN, c'est pas moi qui choisis), et ça ne m'empêche pas d'utiliser au quotidien la version distribuée par Debian qui est souvent plus stable et plus intégrée au reste de la distro.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Parce que la, en 2 journaux, je lis tout et son contraire

              Peut etre que les personnes qui disent "tout" ne sont pas les mêmes que celles qui disent "contraire"
              • [^] # Re: fin annoncée...

                Posté par (page perso) . Évalué à -7.

                Donc finalement, les dépôts ne répondent pas aux besoins de tous les linuxiens? Ce n'est pas si parfait? Ca a des défauts?
                Merci de le reconnaitre... A force, il sera peut-être accepté que les dépôts ne sont pas si parfaits et ne répondent pas universellement aux besoins (je n'ai jamais dit que les dépôts répondait à aucun besoin, juste qu'il ne répondent pas au besoin de pas mal de monde)
                • [^] # Re: fin annoncée...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  > Merci de le reconnaitre...

                  tu penses ce que tu veux des depots perso je m'en fous et je n'en ai parlé ni ici ni ailleurs, je ne vois pas pourquoi tu me prends à partie. Freshmeat est pour moi un bon medium d'information pour decouvrir de nouveaux softs et suivre l'actualité des sorties de logiciels libres, je vais le regretter si il disparait, periode.
                • [^] # Re: fin annoncée...

                  Posté par . Évalué à 3.


                  je n'ai jamais dit que les dépôts répondait à aucun besoin, juste qu'il ne répondent pas au besoin de pas mal de monde)

                  T'es terrible !
                  T'as des stats pour affirmer "pas mal"
                  Parce le fait que 99% des utilisateurs sous Windows ca ne veut pas dire 99% sont mecontent d'un système de paquet (ils savent d'ailleurs mêm pas ce que c'est)
                  On ne disserte pas sur les stats des abstentionnistes là.

                  Un dépôt avec le meilleur moteur de recherche du monde n'égalera jamais Google. T'es content.

                  Par contre le "Windows Update" pour tous les softs installés, y compris ceux qui ne sont pas de chez Redmond ca peut-être sympa aussi..
                  Sous Windows, FF a le sien, Acrobat Reader, ... c'est super (quoique niveau securité ca se discute) mais le petit bidule inutile mais indispensable (au hasard Supercopier) j'aimerais bien l'avoir aussi.

                  Tu t'obstines toujours ?
                  Après sur tout le reste coté dev et dispersions des bonnes volontés, je suis d'accord avec toi.
                  • [^] # Re: fin annoncée...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Par contre le "Windows Update" pour tous les softs installés, y compris ceux qui ne sont pas de chez Redmond ca peut-être sympa aussi..

                    avant que MS fasse ça...

                    Sous Windows, FF a le sien, Acrobat Reader, ... c'est super

                    Oh non... C'est casse-burnes, des popups qui sortent quand ça leur chante. La théorie du dépôt est bien mieux.

                    Tu t'obstines toujours ?

                    J'essaye juste d'expliquer les priorité des gens "normaux" : il vont privilégier certaines choses, que tu trouve futiles (comme avoir la dernière version) mais pas eux. Pour les faire migrer, il ne sert à rien de se concentrer sur ce que toi tu trouve utile, mais sur ce que eux trouvent utile.
                    Le libre a énormément à proposer avec le système de dépôts, car la théorie du système de dépôt est formidable comparé à la merde sous Windows. C'est la mise ne pratique qui coince.

                    Après sur tout le reste coté dev et dispersions des bonnes volontés, je suis d'accord avec toi.

                    C'est bien la le plus gros problème.
                    car comme tu l'as vu, on m'a sorti plein d'exemples de logiciel à jour dans les 24 heures, quand ça marche c'est un pur bonheur. Mais seulement quand ça marche. Pour que ça marche mieux, il faudrait arrêter de disperser les bonnes volontés (pourquoi Transmission est disponible en dernière version sous ArchLinux et pas toutes les distros? Pourquoi le travail a été fait une fois, mais doit être recommencé pour chacun? Je n'ai pas la réponse à comment on peut améliorer le système, je montre seulement le problème)
                    • [^] # Re: fin annoncée...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      pourquoi Transmission est disponible en dernière version sous ArchLinux et pas toutes les distros? Pourquoi le travail a été fait une fois, mais doit être recommencé pour chacun?

                      parce que sous Debian, on ne fait pas confiance aux développeurs, et on pense que la dernière version qui sort d'un logiciel est forcément buggée et impropre à la consommation (je caricature hein...), alors ils vont mettre 6 mois pour s'assurer que tout est ok, et surtout pour patcher à tout va.
                      Pour le côté "travail d'empaquetage", je trouve le format des PKGBUILD d'Archlinux simple et pratique à utiliser, je trouve dommage que cela ne soit pas généralisé. Effectivement, ce travail recommencé à chaque distribution, c'est débile.

                      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                      • [^] # Re: fin annoncée...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        alors ils vont mettre 6 mois pour s'assurer que tout est ok, et surtout pour patcher à tout va.

                        Ah oui, j'avais oublié ça... Quelques discussion avec d'autres développeurs, qui en veulent à mort à Debian et leur manie de patcher. Car celui qui se prend les rapports de bug par dizaines de Debianeux pour une erreur de patch, c'est le développeur dont la version originale n'a pas le bug, pas le packageur. Et il ne peut pas faire grand chose. Il y a des envies de meurtre parfois avec cette manie de patcher! (c'est peut-être une statistique personnelle, mais j'ai discuté/lu que des choses sur Debian à ce niveau. C'est une signature que de Debian? Toute allusion à un problème de sécurité de clé SSH fait par un patcheur Debian est non fortuite :) )

                        Effectivement, ce travail recommencé à chaque distribution, c'est débile.

                        Ah... ca fait plaisir de lire ça.
                        Car je ne dis pas autre chose : contrairement à certaines réponse, je ne cherches pas à calquer Linux sur windows, je dis juste que le système actuel ne marche pas bien. Si au moins on accepte de voir dans ce travail recommencé à chaque distribution un problème, c'est un bon début pour adapter l'idée originale pour que ça marche. Malheureusement, les personnes qui peuvent changer ça ne sont pas prêtes à accepter qu'il y a une débilité dans leur façon de faire en pratique.
                        • [^] # Re: fin annoncée...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pour rappel, j'avais publié ce journal à l'époque :
                          http://linuxfr.org/~farvardin/27121.html

                          Bruno, le créateur de GCompris avait abondé dans ce sens. Le problème, c'est que toutes les distributions n'en sont pas au même niveau de développement, donc c'est difficile d'avoir une source commune pour les paquets. Et pour les patchs, parfois c'est quand même nécessaire pour arriver à compiler si le dev n'utilise pas la même distribution que le packageur et qu'il y a des différences de versions logicielles. Mais c'est vrai que cela ne facilite pas la tâche.

                          Je trouve le système que gestion centralisée des paquets très bien, mais il faudrait également pouvoir installer (en toute sécurité), des programmes tiers, de façon standardisée, et intégrée au système de gestion des paquets. Malgré tout, je trouve que c'est le système d'Archlinux qui se rapproche le plus de ce que je souhaite, car c'est rapide de faire un PKGBUILD même pour un programme n'existant qu'en binaire.

                          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                          • [^] # Re: fin annoncée...

                            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                            Et pour les patchs, parfois c'est quand même nécessaire pour arriver à compiler si le dev n'utilise pas la même distribution que le packageur et qu'il y a des différences de versions logicielles.

                            J'accepte très bien le principe de patcher pour rendre techniquement compatible une appli dont le développeur n'a pas pensé à un problème technique (ça serait toutefois sympa de se débrouiller pour faire valider ça upstream, pour que le patch ne soit que temporaire). Mais voila, le hic avec Debian c'est qu'ils se permettent de patcher le logiciel lui-même! Ce qui m'étonne le plus est que cette idée n'a pas été remise en question quand un gugus c'est amusé à patcher pour le plaisir le système de clé SSH (de souvenir) et a compromis tous les serveurs Debian. Ca n'avait rien à voir avec un problème de compatibilité, et la réputation de SSH en a pris un coup alors que l'équipe SSH n'y ai pour rien (je comprend à 100% Mozilla sur ce point de ne pas vouloir associer la version Debian au nom Firefox sans valider les patchs, Debian fait ce qu'il a envie sans se soucier des développeurs upstream). Mias bon, ça c'est une apparté par rapport au sujet initial, si on se met à lister les reproches faits au système Linux par les développeurs de logiciels non fanatiques du libre, il y en a pour des pages.

                            de façon standardisée, et intégrée au système de gestion des paquets.

                            Le rêve... Mais on me répond "c'est inutile" quand je le dis!
                            Les dépôts, c'est bien, mais ça devient l'enfer quand le logiciel n'est pas dans les dépôts (ou trop anciens). Mais avant que les gens capables de changer le système acceptent que le système actuel n'est pas parfait...

                            Je trouve personnellement très rigolo de voir les linuxiens s'extasier sur "la distribution vient avec 5000 logiciels"... Moi, je regarde et me dit "quoi??? Que 5000??? Mais c'est rien, telecharger.com en a 40000! Je n'ose vous dire le chiffre sur download.com...' Le jour ou une distro viendra avec 40000 logiciels (pas paquets, logiciels) à jour, on pourra commencer (seulement commencer) à dire que le système de dépôt rempli son rôle, en attendant il faut une solution de secours si on a envie que les gens s'intéressent à Linux.
                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Tu parles de logiciels en tant que logiciels utilisateurs avec interface graphique et toussa bien sûr ? Vu que c'est l'ultramajorité de logiciels sur telecharger.com, et que si on prenait en compte des logiciels tels que aptitude ou sl alors on créerait du chiffre artificiellement d'un point de vue utilisateur lambda.

                              Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par . Évalué à 3.

                              pour le bug dans debian, c'était avec ssl, pas ssh.

                              Au niveau des patchs, je pense quand même que dans beaucoup de cas, les packageurs cherchent à faire valider cela en amont s'il y a un pb technique.

                              Pour un logiciel que je suis (comprendre, que j'utilise, et dont je m'occupe du paquet de façon non officielle pour ma distribution), un dev Debian vient souvent proposer des patchs sur la liste de diffusion officielle (sur google groups héhé... comme quoi ça ne fait pas peur à tout le monde), pour la sécurité et l'ergonomie.

                              Le problème des patchs, je crois que c'est notamment lorsqu'on cherche à vouloir rendre le logiciel "plus intégré" sous tel ou tel autre bureau, ou qu'on modifie des choses parce que ce n'est pas assez dans la philosophie de la distribution.

                              Les dépôts, c'est bien, mais ça devient l'enfer quand le logiciel n'est pas dans les dépôts
                              oui, lorsque le processus d'empaquetage est long et fastidieux comme dans certaines distributions (deb et rpm pour les citer), des systèmes comme sous Gentoo, pkgsrc pour netbsd (et linux même si c'est peu utilisé), et Archlinux (j'insiste...), me semblent plus clairs.

                              Pour le coup du nombre de logiciels, je ne suis pas trop d'accord en revanche, en général les distributions proposent plus que 5000 paquets (debian c'est plus de 20000 je crois, dans la version de base, Archlinux c'est 8500 paquets de base, et avec les paquets sources des contributions extérieures c'est 22000 paquets en plus), bien entendu il y a des dépendances qui font que certains paquets ne sont pas de "vrais logiciels" pour l'utilisateur final, mais sur telecharger.com il ne faut pas oublier non plus que beaucoup de logiciels sont très redondants, en version limitée, ou clairement inutiles. Par exemple :
                              http://www.01net.com/telecharger/windows/Utilitaire/gravure/ : Nero StartSmart Essentials, Nero lite (même logiciel), Nero burning rom en démo, ImgBurn (encore un nième logiciel pour graver des iso) etc, je suis certain que plus de 90% des 170 logiciels de cette catégorie peuvent être remplacé par les 2 logiciels principaux existants sous linux (k3b, brasero) ou la ligne de commande. On voit d'ailleurs la répartition sur telecharger.com, c'est parlant : les gratuits (53), les logiciels libres (8), les sharewares (90), les démonstrations (20), les payants (1)
                              Dans la partie "musique", je suis certain qu'on trouve au moins 300 logiciels pour tagger les mp3.

                              Franchement, s'il y a un truc qui ne me manque pas dans windows, c'était le temps perdu à essayer de trouver un logiciel à peu près potable pour faire des tâches simples (lister l'arborescence d'un dossier, renommer une liste de fichiers dans un dossier, trouver les plus gros fichiers sur mon disque, copier des dossiers sans que windows bloque tout au milieu du processus parce qu'un fichier dans un sous-dossier a fait un pet de travers), alors que maintenant sous Linux j'ai tout cela de base avec n'importe quel bureau ou en ligne de commande. Quand je vois la liste de ce qu'il y a sur telecharger.com, il n'y a rien qui me manque sous linux.

                              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Déjà, je vais dans ton sens pour les PKGBUILD, c'est simple à faire, j'ai fait quelques RPM dans le temps et quelques deb pour un projet perso, et il est sur qu'en comparaison c'est la misère, surtout de faire un paquet propre...

                                Pour les 8500 paquets de ArchLinux, il faut voir aussi que le découpage n'est pas aussi fin que celui de Debian, ce qui explique l'énorme différence.
                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                Le problème des patchs, je crois que c'est notamment lorsqu'on cherche à vouloir rendre le logiciel "plus intégré" sous tel ou tel autre bureau, ou qu'on modifie des choses parce que ce n'est pas assez dans la philosophie de la distribution.

                                Je ne sais pas pour les autres, mais ma philosophie est d'adapter à coup de #ifdef, mon logiciel est bourré de #ifdef, pour que chacun puisse compiler comme il le souhaites (c'est un bonheur pour les tests de régression, mais c'est le prix à payer pour faire plaisir).
                                Je ne suis pas à l'intégration Linux (personne ne s'y intéresse pour moi), mais par exemple certains veulent de la vitesse contre des fonctionnalités, une facilité de compilation par rapport à des dépendances supplémentaires, moins de format supporté contre un poids excessif etc...

                                Ca se passe bien ce genre de modifs, même en upstream, si l'upstream est conciliant. L'avantage est que les patchs sont validé par le développeur, moins de risques.

                                oui, lorsque le processus d'empaquetage est long et fastidieux comme dans certaines distributions (deb et rpm pour les citer), des systèmes comme sous Gentoo, pkgsrc pour netbsd (et linux même si c'est peu utilisé), et Archlinux (j'insiste...), me semblent plus clairs.

                                Le hic est que Ubuntu et Fedrora/CentOS (bien plus loin) trustent le "marché", donc le développeur doit faire avec eux.

                                il ne faut pas oublier non plus que beaucoup de logiciels sont très redondants, en version limitée, ou clairement inutiles.

                                C'est ton point de vue, pas celui des utilisateurs qui aiment ce bazar.
                                Je pourrai d'ailleurs te répondre que c'est la même chose sous Linux : KDE et Gnome et xxx, c'est très redondants. Tu réagis? C'est pas vrai? C'est différent? On ne peux pas comparer? C'est exactement la même réaction pour les logiciels que tu trouve redondants sous Windows, ou inutiles (de l'autre côté, des personnes pensent qu'avoir x bureaux différents, c'est inutile, ne fait pas de ta définition de "inutile" une généralité universelle, tous les logiciels qui sont sur les sites de téléchargement sont utiles pour au moins 1 personne).
                                C'est très contradictoire pour les libristes, mais Windows permet d'avoir plus de choix des logiciels par rapport à Linux (bon, pas pour les bureaux, certes, les rares logiciels qui changent le bureau sont peu actifs).

                                debian c'est plus de 20000 je crois, dans la version de base

                                Beaucoup de lib*... Par exemple, il y a 30 paquets différents pour Qt.
                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Tu mélanges SSH et SSL.

                              De plus la réputation du projet upstream n'a pas du tout été entaché puisque debian a communiqué correctement à ce sujet. Dee toute façon dans le cas de openssl, sa réputation est déjà bien médiocre sans avoir besoin de l'intervention d'un tiers :

                              OpenSSL is written by monkeys:
                              http://www.peereboom.us/assl/html/openssl.html
                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par . Évalué à 1.

                                de la part d'un site qui se défini comme "This site is mostly a shameless plug for OpenBSD", on peut se méfier du ton péremptoire qu'ils peuvent avoir...

                                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par . Évalué à 7.

                              Mais voila, le hic avec Debian c'est qu'ils se permettent de patcher le logiciel lui-même! Oui, c'est vrai, quelle idée ?

                              Patcher un Logiciel Libre. C'est fou quand on y pense.

                              Vraiment les gens de chez Debian me dégouttent.

                              Ce qui m'étonne le plus est que cette idée n'a pas été remise en question quand un gugus c'est amusé à patcher pour le plaisir le système de clé SSH (de souvenir) et a compromis tous les serveurs Debian
                              1/ Il ne s'agit pas de ssh, mais de la lib openssl.
                              2/ Ce "gugus" ne s'est pas *amusé* pour son *plaisir* à patcher la lib. Il a patché pour éviter un warning valgrind, non sans poser la question sur une ml openssl (la mauvaise visiblement, mais il n'a pas fait ça dans son coin). Maintenant le fait que le hack (variable non initialisée à dessein) ne soit pas documenté dans le code et que quelqu'un puisse se faire avoir (je pense que je me serais fait avoir aussi en tout humilité), c'est une autre histoire.
                              3/ "tous les serveurs Debian" n'ont pas été compromis. Des clés ssh ou gpg et quelques certificats étaient vulnérables à des attaques ciblées. Il y a des scripts permettant de vérifier quelles clés sont vulnérables ou non.
                              4/ Le fait que des dev Debian tentent de supprimer des warnings me semble tout à fait cohérent avec un objectif affiché d'avoir une distribution stable et robuste. On ne peux pas demander à l'upstream (pas tous les upstream en tout cas) d'être aussi exigeant que ce que les distribs sont. Donc s'inderdire de patcher, c'est juste un non-sens.

                              je comprend à 100% Mozilla sur ce point de ne pas vouloir associer la version Debian au nom Firefox sans valider les patchs J'ai bien peur que non. Tu ne comprends rien du tout.

                              Et c'est bien triste de la part de quelqu'un qui a généralement des interventions très pertinentes sur de nombreux sujets. Mais pitié, concentre toi dans tes domaines de compétence (ce n'est pas ça qui manque pourtant), ou pose des questions. Là tu pose comme des vérités inaliénables tes fantasmes. Je ne relève qu'on post, mais tous tes posts de ce thread sont bourrés d'erreurs. Et je n'aurais pas le temps de toutes les relever.

                              Pour l'histoire, Mozilla n'a jamais dit "ne pas vouloir associer la version Debian au nom Firefox". Mozilla a toujours autorisé Debian à l'utiliser, de même que Ubuntu et d'autres distributions (d'ailleurs l'argument "Debian utilise des patchs que Mozilla n'a pas validé" est un non-sens. Ubuntu reprend lesdits patchs.).

                              Debian, contrairement à de nombreuses autres distributions, n'accepte pas qu'on lui accorde des privilèges spécifiques. L'idée de Debian est de fournir une distribution 100% redistribuable. Si quelque chose est accordé à Debian, Debian doit pouvoir l'accorder à tous ses utilisateurs.

                              Et Mozilla, crois moi je parle souvent avec des contributeurs ou des salariés, est à 1000 lieues de l'anti debianisme caricatural que tu tentes de décrire dans ton post.

                              Debian fait ce qu'il a envie sans se soucier des développeurs upstream Encore faux. Debian, (comme la majorité des distributions) remonte les patchs upstream. Lorsque le développeur refuse de prendre en compte ce patche dans le mainstream, et c'est son droit, il ne reste qu'à Debian de maintenir un set de patchs séparés, et c'est également son droit.

                              Bienvenue dans le monde merveilleux du logiciel libre. Un monde dans lequel tout le monde n'a pas le même point de vue, et où on a le droit de faire valoir sa différence sans nuire à son voisin.

                              Au passage, tu parlais également de bugreport plus haut. Autant que possible, les bugreports doivent être remontés à Debian. C'est ensuite les mainteneurs Debian qui filtrent et qui remontent les bugs upstream lorsqu'ils estiment que c'est justifié. C'est comme ça que ça fonctionne pour préserver les nerfs des développeurs upstream. Et le fait que tout le monde ne suive pas ce principe ce n'ets pas la faute de Debian qui met autant que possible son bugtracker en avant (je regrette, mais quand je lance reportbug, ça va sur bugs.debian.org, pas sur l'upstream).

                              Mais avant que les gens capables de changer le système acceptent que le système actuel n'est pas parfait... Admettons. Le système n'est pas parfait.

                              En même temps est ce que tu connais grand chose qui soit parfait ?

                              Personne ne m'a jamais dit que le système était parfait. Toi oui ? Tu fréquentes vraiment des gens bizarres.

                              Moi je ne prétend rien de tel. Je prétend juste que c'est, et de loin, ce qui se fait de mieux.

                              Bon maintenant que nous avons tous admis ensemble que le système actuel n'est pas parfait, qu'est ce que tu proposes pour améliorer le système ? Critiquer juste pour critiquer, juste pour expier une rancœur profonde enfouie ("Ah je vous l'avais dit que ce n'était pas parfait. Alors qui avait raison ?"), ça ne nous fera pas avancer bien loin. Maintenant si tu as des idées, si tu es un visionnaire, n'hésite pas. Tu apportera peut être ta contribution à une réflexion qui pourrait être utile.

                              Moi, je regarde et me dit "quoi??? Que 5000??? Mais c'est rien, telecharger.com en a 40000! Je n'ose vous dire le chiffre sur download.com...' Tu ne crois pas que tu as passé l'âge de jouer à qui a la plus grosse ?

                              Est ce que tu comprends qu'il y a une différence entre :
                              1/ Mettre à disposition 23000 packages (comme le fait Debian) avec chacun un bug tracker dédié, un changelog détaillé, un workflow de test (experimental->sid->testing, puis stable lors de le freeze), proposer une distribution *cohérente* de logiciels, avec une gestion évoluée de dépendances (et non pas tout compilé en statique ou qui vient avec une chiée de libs.), avec des mises à jour régulières, des mises à jour de sécurité intégrées upstream sur les anciennes versions etc.
                              et
                              2/ Proposer un portail d'upload avec 1 exe et une description.

                              Le premier nécessite une équipe de 1000 développeurs ou mainteneurs. Le second nécessite deux mecs à temps plein, en étant large.

                              Et parmi ces 40000 logiciels, combien sont redondants ? Combien font la même chose ? Combien sont des shareware ? Combien sont des démos ? Combien sont des versions limitées ? Combien nécessitent un abonnement pour réellement fonctionner (comme les anti virus) ?

                              Le jour ou une distro viendra avec 40000 logiciels (pas paquets, logiciels) à jour, on pourra commencer (seulement commencer) à dire que le système de dépôt rempli son rôle Ah parce que, selon toi, le rôle d'un système de dépots, le but ultime, c'est forcément d'avoir plein de logiciels ?
                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                >Ah parce que, selon toi, le rôle d'un système de dépots, le but ultime, c'est
                                >forcément d'avoir plein de logiciels ?

                                Non, je pense que son but ultime à lui, c'est d'avoir un Linux avec un système de dépot permettant d'installer toutes les saloperies que l'on trouve sur telecharger.com...

                                En clair, il veut une alternative à Windows bourrée de logiciels propriétaires...

                                Donc du coup, on veut peut être pas la même chose...
                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Le jour ou une distro viendra avec 40000 logiciels (pas paquets, logiciels) à jour, on pourra commencer (seulement commencer) à dire que le système de dépôt rempli son rôle
                                Ah parce que, selon toi, le rôle d'un système de dépots, le but ultime, c'est forcément d'avoir plein de logiciels ?


                                Pour abonder dans ce sens, combien de fois ai-je utilisé aptitude pour trouver le nom d'un logiciel à conseiller à mes collègues sous Windows ! À chaque fois, malgré les quelques faux-positifs qui ne sont pas portés sous Windows, le logiciel que je trouve est mieux adapté à leur besoin que le gratuiciel qu'ils ont mis un temps fou à repérer sur les sites de téléchargement (ou le truc craqué que leur a filé un autre collègue).

                                Au final c'est bien, ça a même convaincu certains de quitter Windows complètement. Les autres se contentent des quelques logiciels libres que je leur ai conseillé ainsi puisque (et c'est tant mieux) cette méthode de recherche ne renvoie que des logiciels libres.
                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                              Mais voila, le hic avec Debian c'est qu'ils se permettent de patcher le logiciel lui-même!

                              Comme tu l'évoques toi-même, il est parfois nécessaire de patcher les sources de l'upstream afin d'adapter le programme à des problèmes techniques auxquels le développeur upstream n'a pas pensé. Ces problèmes sont courants quand tu ne prends pas ton appli comme une entité isolée mais que cette dernière interagit avec de nombreuses autres, dans le cadre d'une distribution comme Debian par exemple.

                              Chez Debian, nous réduisons les patchs de l'upstream au minimum et nous communiquons nos patchs quasi systématiquement à l'upstream. Il est d'ailleurs courant que l'upstream nous signale l'existence d'un patch et nous demande de l'intégrer au paquet Debian en attendant que l'upstream sorte sa nouvelle version. Donc tu vois le fait de patcher les sources n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît et la demande émane parfois de l'upstream.

                              D'un autre côté, dans ce processus complexe non automatisable, l'erreur est possible et peut faire mal. D'un autre côté sans ces interventions, tu n'aurais pas une distribution où au bout de trois ans tu peux faire une mise-à-jour complète du système sans casse.

                              Les dépôts, c'est bien, mais ça devient l'enfer quand le logiciel n'est pas dans les dépôts (ou trop anciens).

                              Debian offre une procédure simple pour réclamer l'empaquetage d'un paquet dans Debian ou pour déclarer qu'une nouvelle version de l'upstream est disponible. Après si tu ne fais pas remarquer le problème au responsable Debian, la situation dépend de son bon vouloir et bien souvent de son temps libre.

                              Je trouve personnellement très rigolo de voir les linuxiens s'extasier sur "la distribution vient avec 5000 logiciels"... Moi, je regarde et me dit "quoi??? Que 5000??? Mais c'est rien, telecharger.com en a 40000!

                              Et Debian c'est 30000 paquets officiels dans le dépôt. Ce qui signifie, tu ne le signales pas, que le responsable du paquet te fournit du support *gratis* que tu sois un particulier ou une entreprise et même sur des programmes dont l'upstream a laissé tomber le projet. Ça n'a rien à voir avec l'offre de télécharger.com qui te propose un simple téléchargement. Après si ça ne marche pas ou que ça provoque une faille de sécu, tu n'iras pas pleurer chez telecharger.com mais auprès de l'upstream. Les responsables et développeurs Debian, eux, seront là pour toi.
                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par . Évalué à 5.

                              ouaif, c'est le même syndrome que Apple feint de redécouvrir avec l'Apple Store : sur 40000 applications il y a 90 % de caca absolu, sans parler des anciennes versions qui restent là 107 ans

                              ça serait déjà plus malin de voir quels besoins ne sont pas couverts sur telle ou telle plateforme. pour les jeux on pourra toujours dire "c'est de l'art, les gens voudront tel titre" mais pour les applis, peut-être que ça servirait à quelque chose
                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Ce qui m'étonne le plus est que cette idée n'a pas été remise en question quand un gugus c'est amusé à patcher pour le plaisir le système de clé SSH (de souvenir) et a compromis tous les serveurs Debian. Ca n'avait rien à voir avec un problème de compatibilité, et la réputation de SSH en a pris un coup alors que l'équipe SSH n'y ai pour rien

                              C'était SSL et l'équipe de SSL avait été mis au courant sur la liste de diffusion des dev de SSL. Malheureusement l'équipe de SSL n'utilisait plus cette liste de diffusion et ça n'avait pas été mis à jour dans la documentation de SSL (je résume)

                              En gros c'est une série de hasard malheureux qui a conduit à cette situation.

                              Finalement le problème de SSL, et ça c'est l'analyse d'un dev de SSL après le problème Debian, c'est que se projet sécurise les trois quart de l'Internet, mais que le projet est en manque constant de ressource et qu'il trouve dommage qu'aucune grosse entreprise ne s'investisse plus dans le projet ...

                              Despite the widespread use of OpenSSL, almost no-one funds development on it

                              Plus de détails sur ce problème : http://www.links.org/?p=328

                              Google un peu avant de dire n'importe quoi.

                              "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                En gros c'est une série de hasard malheureux qui a conduit à cette situation.

                                J'en suis bien conscient (ce serait trop simple sinon)

                                Google un peu avant de dire n'importe quoi.

                                Je ne vois pas ce que ça change sur ma mini critique : le packageur Debian a fait sa version, n'a pas attendu que l'upstream valide le patch, il a certes demandé mais a fait une chose que seul Debian a accepté dans son dépôt. C'est le principe que je critique, l'exemple SSL n'est qu'un exemple : le patch n'a été ni pour la compatibilité technique ni pour l'intégration dans le bureau.

                                le projet est en manque constant de ressource et qu'il trouve dommage qu'aucune grosse entreprise ne s'investisse plus dans le projet ...

                                C'est le problème de pas mal de projets libres.
                                Maintenant, c'est aussi le problèmes de certains projets de vouloir le financement sans forcément accepter les contraintes qui en découlent (accepter de contractualiser, fournir un support, accepter des marketeux/commerciaux dans l'équipe...)
                                (je ne connais pas OpenSSL, je ne sais pas si c'est la cas et je ne le pense pas vu la page http://www.openssl.org/support/consulting.html , j'ai juste vu d'autres projets rouspéter contre le manque de moyens mais refuser toute proposition de financement car les demandes du financeur en échange étaient jugée "inacceptables", ben... C'est donc un choix)
                                • [^] # Re: fin annoncée...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Non Debian patch et transmet les patchs à la source du projet. Mais des fois il arrive que quelque chose ne fonctionne pas comme d'habitude pour pleins de raisons. Il ne faut pas généraliser pour critiquer le principe des distributions.
                                  Ce que ça change ... tu fais d'un cas où ça a merdé une généralité. C'est comme si je disais que SSL n'est pas sécurisé parce qu'une fois Verisign s'est fait avoir et a refilé a un gars des certificats code de Microsoft ...

                                  Pour les problèmes de fond, c'est quand même assez grave, je penses pas que toutes les entreprises qui utilisent SSL développent leur propre librairie. Je supposes que la majorité utilise openSSL directement sans rien reverser en retour.

                                  "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                                  • [^] # Re: fin annoncée...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Il ne faut pas généraliser pour critiquer le principe des distributions.

                                    La critique peut être utile : on peut aimer le principe, mais parler de ce qui ne va pas quand même. Je n'arrive plus à retrouver certes, donc pas d'argument précis, mais j'ai le souvenir d'avoir lu d'autres développeurs râler contre ces patchs pas toujours remontés et ajoutant des bugs. Certes, c'est de souvenir uniquement. Ca peut être que des mini-problèmes sur 0.1% des packages de Debian, mais ce sont ces 0.1% qui font la réputation d'une entité (Bon, certes, Debian a toujours bonne réputation tout de même, je sais :) )

                                    je supposes que la majorité utilise openSSL directement sans rien reverser en retour.

                                    Euh... Je fais du libre, et 99% des entreprises ne me versent rien en retour non plus. Et? C'est quoi le problème? Les gars l'autorisent explicitement dans leur licence (sinon ça ne serait pas libre), et c'est un des avantages du libre même. On ne peut rouspéter sur quelque chose qu'on autorise, que ce soit dans l'écrit de la licence ou son esprit. Il y a les problèmes de ceux qui utilisent sans le dire (violation de la licence), donc perte de visibilité sur le projet, mais c'est tout. Après, si on n'arrive pas à en vivre, c'est un choix que de continuer à travailler avec la licence qu'on a choisit. Donc qu'est-ce qui est assez grave de ton point de vue comme problème de fond? De respecter la licence?
                                    • [^] # Re: fin annoncée...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Que les patchs soient mal remontés est une chose, qu'ils soient inaccessibles en est une autre. Si le développeur en amont veut vraiment savoir sur quoi portent les patchs, il peut se procurer les sources du paquet et voir ce qui a été ajouté.

                                      Maintenant, il est étonnant de voir que les développeurs qui s'en plaignent sont toujours des développeurs qui ont une version Windows de leur logiciel. Soit ils prévoient les paquets binaires nécessaires aux distributions, soit ils acceptent que ces dernières fassent elle-même ce travail.

                                      Quant à la réversion, je ne pense pas qu'on puisse comparer ton petit programme et OpenSSL. La licence (Licence_Apache) de ce dernier n'oblige personne à reverser des modifications...
                                    • [^] # Re: fin annoncée...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      Les patchs pas remontés c'est un problème de personne, pas de la distribution puisque que la Charte Debian indique que tous les changements non-spécifiques à Debian doivent être remontés (point 4.3).

                                      Après ce qui a été intéressant dans ce problème, c'est la réaction et c'est ce qui m'a convaincu. Je sais qu'un problème de ce type peut arriver à n'importe quelle distribution, n'importe quel logiciel. Par contre la réaction en cas de problèmes peut varier et dans le cas là : diffusion rapide de l'information, logiciel pour tester les clés et liste des services touchés (avec explication pour corriger). C'est le genre de réaction attendue et c'est, à mon avis, ce qui a permis à Debian de garder sa réputation (je sais pas si toutes les distributions auraient pu survivre à ça).

                                      Donc qu'est-ce qui est assez grave de ton point de vue comme problème de fond?

                                      Une grande partie de la sécurité sur Internet est gérée par un projet en manque de fond, c'est dangereux ...

                                      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par . Évalué à 3.

                                C'était SSL et l'équipe de SSL avait été mis au courant sur la liste de diffusion des dev de SSL. Malheureusement l'équipe de SSL n'utilisait plus cette liste de diffusion et ça n'avait pas été mis à jour dans la documentation de SSL (je résume)

                                En gros c'est une série de hasard malheureux qui a conduit à cette situation.


                                T'as oublie 2-3 trucs dans l'histoire:
                                - le dev Debian a commente les 2 appels a la fonction de seeding (et pas seulement celle entres les defines PURIFY)
                                - la raison originale du patch c'est pour virer les warnings valgrind sur une version en release (les devs sont pourtant bien capables de compiler leur version, inutile de toucher a un package aussi sensible que OpenSSL...).
                                - pour finir, publication du patch en catimini 5 jours avant l'advisory (histoire de donner un peu de temps aux gens pour exploiter la faille...)

                                A ce niveau, c'est plus trop du hasard, c'est aussi que le mainteneur debian est nul.
                        • [^] # Re: fin annoncée...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Ce n'est pas pour rien que leurs mainteneurs s'autoproclament « Debian Developer », il faut bien qu'ils codent des patchs pour justifier leur titre.
                      • [^] # Re: fin annoncée...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        parce que sous Debian, on ne fait pas confiance aux développeurs, et on pense que la dernière version qui sort d'un logiciel est forcément buggée et impropre à la consommation (je caricature hein...), alors ils vont mettre 6 mois pour s'assurer que tout est ok, et surtout pour patcher à tout va.
                        Pour le côté "travail d'empaquetage", je trouve le format des PKGBUILD d'Archlinux simple et pratique à utiliser, je trouve dommage que cela ne soit pas généralisé. Effectivement, ce travail recommencé à chaque distribution, c'est débile.


                        Alors pourquoi ce succès chez Debian, qui ne se dément pas depuis 13 ans ?

                        Parce que, souvent, les développeurs ne sont souvent pas des administrateurs système chevronnés.

                        Même en programmation les développeurs qui intègrent leur appli dans Debian peuvent être des débutants qui ont pondu un projet qui tient la route et rencontre du succès. Dans ce cas il est évident qu'ils ignorent certains aspects système et sécurité que le développeur Debian va voir apparaître comme le nez au milieu de la figure.

                        Dans ces cas l'aide du responsable/développeur Debian qui crée le paquet de l'application est précieuse et le programme va nécessiter des aménagements pour correctement s'insérer sur une machine de production sans foutre la grouille (aménagements qu'il n'est pas rare de voir intégrer upstream après).

                        Oui un individu qui code dans son coin et qui pond un programme a le plus souvent besoin de conseils pour bien s'insérer au niveau système. C'est pour ça que easy_install/rubygem/whatever c'est du quick&dirty pour les développeurs pressés sur des bécanes de développement et aptitude du sérieux qui t'assure que tes programmes seront mis à jour lorsque tu mets à jour ton système (paramètre dont le développeur se fiche, mais pas l'administrateur système qui maintient le système pendant 3 ou 5 ans quand le développeur est parti sur d'autres projets).

                        Et il est évident que chez Debian, on fait énormément confiance aux développeurs. Il y a juste des paramètres qu'ils ne connaissent pas au début et qu'on va lui communiquer pour que l'application et le paquet Debian évoluent pour le mieux.

                        J'entretiens moi-même d'excellents rapports avec les programmeurs upstream des paquets que je maintiens et suis à leur écoute autant que faire se peut.
                • [^] # Re: fin annoncée...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  trop fort, je comprends pourquoi on se comprend pas, tu as un sens de la logique qui me semble assez déficient (pour un dev ca craint un peu...)

                  dépôts ne sont pas si parfaits répondent pas universellement aux besoins -> ne répondent pas au besoin de pas mal de monde.

                  Peut être qu'entre pas mal de monde et universel, il y a juste 1% de péquins qui râlent tout le temps comme toi et, pour te parodier, " l'empaqueteur, des utilisateur comme toi il s'en tamponne."

                  Parce que si on regarde ce que tu dis, en résumé sur plusieurs discutions :
                  1 - les paquets c'est la merde (admettons qu'on change pour péquin comme toi qui rale)
                  2 - les bureau c'est la merde (kde, gnome, icwm,ion ...) y en a trop - ca commence...
                  3 - les libs qui ont pas le même nom partout, ni la même version (on continu)
                  4 - le noyau qui bouge trop vite (sic)

                  ce que tu cherches, c'est windows, par la peine de transformer linux, en fait tu cherches un winwin gratuit et libre parce que cela t'arrangerait. Mais ca n'intéresse pas ceux qui le font, pas de bol.

                  Enfin, concernant driver et matériel, de plus en plus linux est pris en compte et cela va s'accélérer, pas besoin de vouloir copier winwin pour 50 grincheux. Et de plus en plus souvent on a des drivers compilés ET des sources sur le cd. Les constructeurs vont plier c'est mathématique : même 1% cela représente en nominal un nombre suffisant pour avoir bon espoir.

                  Tant qu'on était en commercialisation extensive, ils pouvaient s'en cogner, avec le taux d'équipement actuel on passe en intensif, et à ce moment chaque pouillème de part de marché devient importante.
                  • [^] # Re: fin annoncée...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    1 - les paquets c'est la merde (admettons qu'on change pour péquin comme toi qui rale)

                    J'essaye d'expliquer le problème. Les autres développeurs passent juste leur chemin en souriant. Maintenant si tu n'écoutes pas celui qui cause, il va aller rejoindre les autres qui sourient juste, mais les problèmes des Linuxiens ne sera pas résolu.

                    2 - les bureau c'est la merde (kde, gnome, icwm,ion ...) y en a trop - ca commence...

                    Tu déformes encore!
                    Les bureau différents, c'est super!
                    Mais 10 normes pour dire comment inter-agir avec le bureau, c'est la merde.
                    Tu confonds toujorus le protocole de communication, la langue pour se parler, avec le bureau.
                    kde, gnome, icwm,ion, tant mieux! devoir développer d'une manière par bureau, c'est la merde.

                    Tant que tu ne fera pas la différence entre les deux, tu ne pourras pas comprendre le problème. Il n'a jamais été demandé de changer les bureaux ou autre, c'est très bien la différence.

                    3 - les libs qui ont pas le même nom partout, ni la même version (on continu)

                    En quoi ça emmerde l'utilisateur? Gagne-t-il quelque chose à avoir des noms différents?

                    4 - le noyau qui bouge trop vite (sic)

                    Euh...

                    ce que tu cherches, c'est windows, par la peine de transformer linux, en fait tu cherches un winwin gratuit et libre parce que cela t'arrangerait.

                    Tu déforme encore : il y a une différence entre avoir plusieurs offres, et ne pas savoir communiquer, avoir des normes. Ce que je demande, c'est à avoir un HTML des distros, toi tu dis que HTML c'est pourri, tout le monde utilise les même language ce n'est pas marrant, autant faire un site pour Firefox, un autre pour Konqueror etc...

                    . Mais ca n'intéresse pas ceux qui le font, pas de bol.

                    Ceux qui font se plaignent de ne pas avoir d'applis ou pilotes. Il faut choisir : sans plus d'utilisateur, pas de tout ça. Alors soiet ils s'adaptent pour offrir une solution correcte aux autres, soit ils arrêtent de demander des choses.

                    Mais encore une fois, tu mélanges la demande des développeurs et utilisateur d'avoir une langue commune (comme HTML l'est pour les sites web) avec une distro/bureau commun (HTML n'empêche pas la concurrence entre FF/Safari/Ie/Opera)

                    Alors, forcément, on ne risque pas de se comprendre si tu me répond sur quelque chose que je ne critique pas (je ne demande pas l'homogénéité des distros/bureau!)
                    • [^] # Re: fin annoncée...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      je crois que tu es trop habitué à windows pour comprendre ce qu'est linux : Les bureau différents c'est pas juste un thème graphique et un fond d'écran, c'est une philosophie différente, mais cela l'utilisateur lambda le voit pas et il semble que tu ne le vois pas non plus.
                      La première chose que je fais lorsque j'installe un fvwm ou fluxbox, c'est de mettre en place mon script : mettre en fond d'écran, parce que, globalement, à part le mail idiot et la chaine de pps, un peu de facebook et google, ils font que cela changer de fond d'écran.

                      Des bureau différents existent parce que des gens différents les codent. si des gens différents les codent, ils ont des idées différentes et des approches différentes. Ce que tu voudrais c'est que tous les bureaux aient le même menu (parce que la gestion des liens et icones dans le menu est différent) ou partent de la même "base" genre un fichier de description qui se place toujours au même endroit, qui est structuré toujours de la même façon et que chaque menu fasse avec.

                      Mais cela ne marchera jamais, certain "bureau" sont conceptuellement très light, pour tourner dans un mouchoir de poche, avec un menu que l'on écrit à la main. On pourrait effectivement faire un script qui écrit le menu en lisant dans ce dossier, mais le dev du projet trouve d'autres centre d'intérêts. Personne n'y peut rien. Et qui va passer du temps à écrire un tel soft alors qu'ajouter une ligne dans un fichier c'est peanuts.
                      En imaginant même qu'un mec tente le coup : il faut qu'il le fasse avec juste les libs utilisés par le bureau, sinon ca ajoute une dépendance de plus, et ca impacte la portabilité sur, par exemple, arm. Imaginons quand même qu'il le fasse, il faut quand même l'installer DANS le bureau ET l'intégrer avec le gestionnaire de paquets (qui exécute le script à chaque install). Mais le gestionnaire de paquet, il est pas que pour ce bureau, donc il faut que le soft marche pour TOUS les bureaux dispos sur la distro, donc avec le PPCD en terme de lib. Il faut tomber sur un vrai frappadinge pour en arriver là. Ou alors tu fais une enième merde inutile qui ne servira à personne et ne sera intégré nul part.

                      La solution actuelle, c'est que le DEV du logiciel choisit une/des distributions cibles avec un/des environnement de bureau cible et code pour cela. De la même manière que tu code pour winwin ou pour macos ou pour iphone ou pour android et que tu rales pas que iphone et android y sont pas compatible.

                      Ensuite celui qui en veut plus, il l'adapte et te fournis un patch que tu acceptes ou pas (laisse un mail ;-) ).

                      De mémoire il y a un fichier à une place pour kde et un pour gnome ailleurs (mais cela remonte bien loin maintenant) Le reste des environnements, soit l'utilisateur sait faire, soit celui qui lui a mis le bouzin sait faire.

                      Maintenant tes interrogations sont légitimes et tout le monde les a ces interrogations, c'est juste que ta réponse n'est pas, au moins à mon sens, une bonne réponse : tu veux uniformiser alors que l'esprit même de linux c'est justement toutes ces différences. Les gens font un nouveau bureau, un nouveau packaging, une nouvelle distro parce qu'ils pensent que les autres ne correspondent pas à ce qu'ils veulent et ce qu'ils veulent offrir au monde. A partir de là si c'est pour faire un truc qui fonctionne comme ... c'est un peu du temps de perdu.

                      j'en suis arrivé à imaginer un soft qui ne dépende ni de qt ni gtk (pas de gui), qui soit fonctionnel et ensuite une gui écrite à part qui communique avec le soft par exemple par DBUS, ce qui fait qu'il serait très facile d'écrire juste la gui pour chaque bureau et tout le monde est content, comme ca cela pourrait même tourner sur des micros machines sans devoir installer kde/gnome, avec la bonne ui.

                      Parce que le fond du fond du problème c'est l'utilisation anarchique des libs par les devs qui ne réfléchissent pas une seule minute à l'impact d'intégrer telle ou telle lib : il s'en contre-cogne de cet impact et ensuite il vient chouinner que la distro s'en contre-cogne de ce dev.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Je cherche à comprendre

              Alors faisons comme si ça n'était pas un troll : pour que les « dépôts » soient à jour, il faut en premier lieu que les mainteneurs des paquets soient informés des mises à jour des logiciels qu'ils maintiennent. L'idéal étant d'avoir de bonnes relations avec les développeurs, et ainsi d'être informé directement... mais tout n'est pas cirrhose^W si rose, et ça n'est pas toujours possible. Dans ce cas, une alerte freshmeat est la bienvenue, ou une notification de sourceforge, ou encore [http://www.portscout.org/], etc.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par . Évalué à 3.

              "Je cherche à comprendre : on sort d'une discussion à l'instant sur la beauté des dépôts, que les dépôts c'est génial qu'il n'y a pas besoin de suivre les versions des logiciels car le dépôts s'en charge, et ensuite je vois qu'on pleure sur un site qui fait du suivi de version de logiciel.

              Si tu ne vois pas d'incohérence, moi j'en vois une, et une grosse,"


              Je dirais que les dépôts, c'est bien pour installer puis mettre à jour ses logiciels installés. Un site comme Fresmeat, c'est bien pour s'informer en temps réel des évolutions de logiciels qui ne sont pas forcément installés sur son ordinateur (voir même disponible sur son OS). C'est de la veille technologique en quelque sorte.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par . Évalué à 1.

              Je cherche à comprendre : on sort d'une discussion à l'instant sur la beauté des dépôts, que les dépôts c'est génial qu'il n'y a pas besoin de suivre les versions des logiciels car le dépôts s'en charge, et ensuite je vois qu'on pleure sur un site qui fait du suivi de version de logiciel.

              Ben y a au moins les packagers, qui s'occupent de mettre à jour les dépots, qui ont besoin de faire le suivi de version.
        • [^] # Re: fin annoncée...

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu trouves aussi des logiciels Windows only et multiplateformes sur Freshmeat
          et même des gratuiciels.

          Framasoft, ca fait un peu trop Reader Digest à mon goût et c'est peu fourni.
          Par contre il y a des vraies fiches explicatives avec des critiques alors que freshmeat propose juste la description avec.


          Tu devrais y mettre Mediainfo car je ne l'y trouve pas et j'aime bien les LLs sous Windows aussi. C'est un bon outil de promotion.
          Quoique maintenant qu'il ferme.

          Ensuite c'est pas mal d'avoir un flux RSS qui te donne les dernières maj des softs que tu suis un peu pour te l'installer un jour (je note sur ma todo list d'installer Getting Things gnome un de ces 4) ou pour troller comme un goret comme ton serviteur lorsque la dernière maj n'est pas encore dans sa distrib.
          • [^] # Re: fin annoncée...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Tu trouves aussi des logiciels Windows only et multiplateformes sur Freshmeat
            et même des gratuiciels.


            OK, donc si je comprend bien tu l'utilises pour ce qui n'est pas dans les dépôts.

            Tu devrais y mettre Mediainfo car je ne l'y trouve pas et j'aime bien les LLs sous Windows aussi. C'est un bon outil de promotion.

            Oui, on me dit la même chose pour des centaines de sites : "tu devrais". Ben, euh... Je ne vois pas pourquoi je ferai pour freshmeat et pas pour download.com (bien plus visité) ou autre.
            J'ai suffisamment de retour avec des sites qui s'occupent eux même de gérer le suivi (je réparti le boulot), phpmyvisites s'arrêtent à 300 referers, je peux juste dire que j'ai plus de 300 sites qui me lient, je ne vais pas m'amuser à mettre à jour à la mano un autre site. Il a un problème le freshmeat si il ne sait pas faire automatiquement.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par . Évalué à 2.

              Il a un problème le freshmeat si il ne sait pas faire automatiquement.

              freshmeat étant un site de réference pour le LL, c'est plus souvent les autres qui se mettent à jour en fonction de ce dernier
              • [^] # Re: fin annoncée...

                Posté par . Évalué à 3.

                Il faudrait surtout un protocole ou un plugin de publishing automatique de changelog (pas de commit)
                Encore faut-il rédiger son changelog et le pusher.

                Je vais chercher sur freshmeat pour voir.
                • [^] # Re: fin annoncée...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Il faudrait surtout un protocole ou un plugin de publishing automatique de changelog (pas de commit)

                  Des outils, des outils! Pour faciliter la vie des développeurs!
                  Car pour le monde Windows, ça existe (chacun dans son coin, mais... Ca marche. Mon changelog est repris sur pas mal de sites sans que je fasse quelque chose), et c'est très pratique.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par . Évalué à 3.


              OK, donc si je comprend bien tu l'utilises pour ce qui n'est pas dans les dépôts.


              Oui surtout pour windows et aussi parce que ca me fait découvrir des nouveaux logiciels avec le flux RSS (depuis n'importe où) pour des usages que je ne soupçonnais pas forcément alors que pour chercher un logiciel dans un dépôt faut savoir déjà savoir quoi chercher.



              Oui, on me dit la même chose pour des centaines de sites : "tu devrais". Ben, euh... Je ne vois pas pourquoi je ferai pour freshmeat et pas pour download.com (bien plus visité) ou autre.

              Ben freshmeat est très ciblé LL, sur download.com faut faire son tri mais à ta place je privilégierais peut-être ce dernier: question d'audience quoique la concurrence avec le freeware, shareware et autre trapware doit être plus rude.

              En tout cas, ca doit moins investir de temps pour un ROI immédiat que de packager soi-même pour toutes les distribs linux ;)

              Si tu le fais renseigne (taggue) bien la licence, la techno Qt et les OS car dès que je vois licence "Other" ou "Free for non-commercial use" je trashe.
              • [^] # Re: fin annoncée...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                download.com faut faire son tri mais à ta place je privilégierais peut-être ce dernier

                Je ne prend même pas la peine de m'embêter pour download.com, alors...

                En tout cas, ca doit moins investir de temps pour un ROI immédiat

                Je fais déjà sur Sourceforge, est-ce freshmeat m'apportera plus de visites/contributeurs que Sourceforge? Je prend déjà la peine de faire quelque chose manuellement pour les linuxiens (3-4% de mes utilisateurs), par principe, alors que je ne prend pas cette peine pour les Windowsiens (>90% de mes utilisateurs), il y a des limites à communiquer avec si peu de monde si ce monde ne se donne pas la peine de faire des outils de communication performants (pour les Windowsiens, les outils sont plus performants, c'est fait automatiquement je met à jour mon site à moi, et 1-2 heures après une centaine de sites web sont à jour)

                Si tu le fais renseigne (taggue) bien la licence, la techno Qt et les OS car dès que je vois licence "Other" ou "Free for non-commercial use" je trashe.

                libre de chez libre (LGPL), pas de risque dessus.
                • [^] # Re: fin annoncée...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Intéressant, comment fonctionne ce système de mise a jour automatique des sites de téléchargement quand tu sors une nouvelle version ? Est-ce que ca et a jour les métadonnées aussi ? Tu aurais plus d'informations, une URL ?
                  • [^] # Re: fin annoncée...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je n'ai pas cherché plus loin, je ne fais que constater que ça marche : à tout heure du jour ou de la nuit, dès que je fais une mise à jour sur Sourceforge, j'ai un pic de charge dans l'heure.
                    Je soupçonne que ce n'est pas un être humain car quand Sourceforge a changé son système de "file release", ce pic n'a pas eu lieu les 3-4 versions suivantes. J'ai la confirmation qu'au moins 3 sites font du 99% automatiques par des scripts internes : wget sur la page, regex pour trouver la version, comparaison à la base de donnée, wget sur le nouveau fichier, scripting pour installer le logiciel sur une machine vierge, différentiel qui affiche les fichiers modifiés + la base de registre modifiée, scan par une dizaine d'anti-virus, résultat visible sur leur site web, l'historique est souvent fait à la main (quand il est fait, 99% des referer n'affichent pas l'historique). Le tout sous des machines Linux, mais qu'à destination de logiciels Windows. Et aucun de ces sites ne demandes au développeur de se conformer aux règles, de lire toute la paperasse ou trouver un gentil gars prêt à coder dans la langue du dépôts, non, ça se fait, c'est tout, c'est certes le foutoir, mais ça se fait.

                    Le fait d'être sur Sourceforge et d'avoir un nombre de visiteurs potentiels adéquat (tous les sites qui font le pic de charge s'adressent à des utilisateurs Windows principalement), donc d'avoir une interface commune, doit sans doute aider.

                    Pour les sites dont je n'ai pas eu de contact "privilégié", c'est, contrairement à ce que je pense, fait par les humains, force est de constater qu'ils sont plus efficaces que pour les dépôts Linux ;-), car je ne me leurre pas, mon logiciel est un tout tout petit logiciel (marché de niche), et justement, je constate que même pour des petits petits logiciels... ca marche.

                    Sinon, je sais qu'un certain nombre (je ne pourrai dire combien mais je vois relativement souvent un lien vers le fichier PAD sur des sites de logiciels) de sites et de développeurs utilisent en:Portable_Application_Description. C'est toutefois loin d'être universel (je n'ai jamais dit que le monde Windows était parfait).

                    Bref, des solutions sont mises en place dans le monde d'en face, ça marche pas parfaitement mais ça marche mieux en pratique pour 90% (à la louche) des logiciels n'ayant pas le droit à avoir un mainteneur réactif dans chaque distro.

                    Je me prend comme exemple non pas parce que je suis génial, mais le contraire : j'ai une petite appli qui plait à une très petite catégorie de population (j'en suis conscient, donc je me marre quand on me répond que j'ai la grosse tête : je me prend comme exemple justement car je suis l'archétype de 99% des développeurs : je n'ai pas une aura suffisante pour que des gens me fassent les packages). Chaque utilisateur d'un OS est toujours dans une très petite catégorie de population, les utilisateurs Windows sont loin d'être aussi homogène que les gens "Linux" veulent croire : au contraire, ils sont différents, chaque personne a une appli adorée différente de celle du voisin, et le monde des dépôts ne répond pas à ces utilisateurs-la que par "tu n'a qu'à utiliser une appli du dépôt". Ce n'est sans doute pas ce qui est souhaité au départ, mais les dépôts formatent les utilisateurs Linux à n'avoir que quelques logiciels, toujours les mêmes, a se fermer des logiciels pas dans les dépôts, ceux qui ne sont pas assez bien pour qu'une personne ayant des connaissance en packaging daigne s'y interresser.

                    Le plus étonnant dans l'histoire est que le scripting, c'est une spécialité Unix. Donc les dépots devraient avoir toute une automatisation qui devrait juste prendre quelques secondes à faire une update, quasiment sans action du packageur (juste un "fail" si le binaire ne sort pas... Voire quelques tests de lancement de l'interface pour tester si le logiciel ne merde pas complet, pour ceux ayant d'autres applis utilisatrices tester un peu automatiquement les applis), pour les applis non essentielles (comme la mienne par exemple) au moins (celle dont le crash n'a aucun impact sur le fonctionnement d'autres applis), mais non, il n'y a rien, mystère.

                    Bon, je dissertes, mais j'ai oublié de répondre à une question : les métadonnées. Non, ce n'est pas mis à jour, ça garde souvent un copier/coller et des captures d'écran de lors de la première mise en ligne.
                    • [^] # Re: fin annoncée...

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Si je comprend bien, il n'existe donc pas plus de mécanisme automatisé qui permettrait un push de ton logiciel et de son changelog sous Windows que sous Linux. Tout au plus un format de description qui tente de standardiser.

                      En résumé, tu te plains donc que dans le monde Linux, on ne vienne pas récupérer (pull) chez toi les maj (automatique ou non tu n'en sais rien et ca ne change rien pour toi) et qu'il faille que toi-même tu fasses la démarche de t'inscrire pour populariser ton soft. Tu ne fais donc pas plus d'effort sous Windows et tu ignores les sites qui ne te référencent pas.


                      Pour les sites dont je n'ai pas eu de contact "privilégié", c'est, contrairement à ce que je pense, fait par les humains, force est de constater qu'ils sont plus efficaces que pour les dépôts Linux ;-),

                      Outre le fait que tu compares des vessies et des lanternes, je te rappelle juste un truc:
                      Avec une audience largement supérieure à celle de Linux, nul doute que les sites Windows sont plus nombreux et que donc ton soft ait plus de chance d'être exposé et suivi par une portion de ces sites.
                      Ces sites, qui en plus vivent de cette exposition (revenus publicitaires, logiciels proprio, ... autres services) ca n'est guère étonnant.
                      Bref, tu compares juste des projets non lucratifs avec bien souvent des bénévoles, à des annuaires commerciaux où les chasseurs de soft sont payés.


                      Partant de ton expérience Windows et sans essayer de comprendre l'écosystème libre (un bénévole n'a pas forcement du temps à consacrer à la recherche de soft comme le tien), tu ne fais pas plus d'effort pour exposer ton soft (dommage si on considère tes autres efforts consentis pour son intégration dans les distribs.)

                      Mais bon les sites généralistes que tu décris ont maintenant bien souvent une section Linux.

                      C'est juste dommage parce que Freshmeat est LA référence pour les LLs
                      Bon, il te reste encore ca:
                      http://www.framasoft.net/article4242.html
                      Et après tu viendras encore dire que la communauté du libre ne fait aucun effort, même si la bonne âme qui a créé ta fiche est visiblement sous Windows puisqu'elle a oublié le tag Linux et MacOSX.
                      • [^] # Re: fin annoncée...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        En résumé, tu te plains donc que dans le monde Linux, on ne vienne pas récupérer (pull) chez toi les maj

                        Je ne me plains pas, j'explique pourquoi les développeurs et utilisateurs n'utilisent pas Linux. Pas uniquement à cause du matraquage Microsoft, mais aussi parce que ça ne marche pas.

                        C'est juste un constat : ça marche sous Windows. Il y a une Logithèque bien plus complète.

                        qu'il faille que toi-même tu fasses la démarche de t'inscrire pour populariser ton soft.

                        Tu peux lire s'il te plait? Je ne fais rien. Ce sont les autres qui le font. Et ça marche.

                        Bref, tu compares juste des projets non lucratifs avec bien souvent des bénévoles, à des annuaires commerciaux où les chasseurs de soft sont payés.

                        Tu explique la raison, mais on s'en fout : ça marche, c'est tout ce qui compte.

                        tu ne fais pas plus d'effort pour exposer ton soft (dommage si on considère tes autres efforts consentis pour son intégration dans les distribs.)

                        Justement : ma compassion pour les malheureux linuxiens qui me demandent des paquets (car la majorité ne sait pas compiler) a des limites : je me décarcasse le cul avec les 1000 incompatibilités des distros, ça suffit, si vous n'êtes pas capables de vous mettre d'accord je vais pas passer mon temps à tout faire pour si peu de monde. Je fais le minimum pour que les pauvres utilisateurs abandonnés par les puristes qui trouvent que leur système est génial puissent quand même utiliser mon soft, même à l'arrache. Après, à la communauté de se démerder avec ses conneries de règles différentes par distro.

                        Avec une audience largement supérieure à celle de Linux, nul doute que les sites Windows sont plus nombreux et que donc ton soft ait plus de chance d'être exposé et suivi par une portion de ces sites.

                        Et la réponse linuxienne au problème est de diviser le travail, de le faire 10 fois. Ca ne te choque pas?

                        Pour résumer, tu essayes d'expliquer pourquoi ça ne marche pas bien sous Linux, alors que les développeurs et utilisateurs ne veulent pas d'explications, ils veulent que ça marche. Et utilisent un OS qui marche, sur lesquels ils peuvent trouver des logiciels, même si ce n'est pas parfait (très loin de là), c'est mieux que d'avoir une logithèque assez pauvre (qui convient pour un serveur à base d'éléments assez identiques, mais pas sur le desktop)

                        Ne confond pas ce que je veux avec le constat que je fais. J'en ai rien à faire des dépôts, j'ai abandonné depuis longtemps d'utiliser un OS qui n'arrive pas à répondre à mon besoin. J'essaye d'être le porte parole des gens qui n'utilisent pas votre OS ou des malheureux linuxiens ayant des problèmes avec les dépôts (comme... Le manque énorme de logiciels dedans), et vous dit pourquoi. Encore une fois, si vous attendez que seuls des linuxiens puristes vous disent pourquoi les 99% autres n'utilisent pas Linux ou quelles merdes ils ont avec Linux, la réponse sera forcément biaisée par définition du protocole de votre test. Pensez aux utilisateurs et développeurs si vous souhaitez êtres plus nombreux (pour la réponse classique "on veut pas plus", ben... Ne demandez pas qu'on s'occupe de vous alors pour les applis à porter ou les drivers)
                        • [^] # Re: fin annoncée...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          >C'est juste un constat : ça marche sous Windows. Il y a une Logithèque bien plus
                          >complète.

                          Oui, c'est sur, tellement complete qu'au 15 ieme logiciel installé, tu reçois un coup de fil parce que: "Windows il rame, il plante"...

                          Ensuite, tu confonds tous, Linux n'est pas un OS... GNU/Linux non plus d'ailleurs, enfin pas complet en tout cas...

                          Donc, les distributions sont des OS basées sur Linux et les briques GNU.

                          Donc, y'a de division du travail vu que ce ne sont pas les mêmes systèmes d'exploitation...

                          Donc, à toi de savoir quel OS supporter, franchement, actuellement, si tu veux faires plaisir aux gens pas capable de rajouter un dépot, de compiler, ben t'as juste à faire un paquet Ubuntu, ca suffit...
                          • [^] # Re: fin annoncée...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            si tu veux faires plaisir aux gens pas capable de rajouter un dépot, de compiler,

                            Je vais te surprendre : c'est un secret, ne le dis à personne, ce genre de personnes existent sous toutes les distros. Si si, promis.

                            ben t'as juste à faire un paquet Ubuntu, ca suffit...

                            Effectivement, pour répondre à 90% des utilisateurs (a la vue des stats de téléchargement chez moi) de Linux, faire un paquet Ubuntu/Debian suffit.

                            Mais j'ai un problème : contrairement à toi, je pense à 100% des mes utilisateurs et il y a quelques millièmes de mes utilisateurs sous d'autres OS.

                            Je dis qu'il y a un problème, tu me réponds que je peux envoyer balader mes utilisateurs. Super, ça résout le problème du'ne certaine manière. A ce niveau, j'aurai fait plus simple : j'aurai jamais porté pour Linux, car ils sont minoritaires aussi (ils ont qu'à savoir porter des logiciels)

                            Le problème de compréhension est peut-être que je pense à mes pauvres utilisateurs... Tandis que toi, tu proposes des les envoyer balader. Nous n'avons définitivement pas la même conception du respect des utilisateurs.
                            • [^] # Re: fin annoncée...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              >il y a quelques millièmes de mes utilisateurs sous d'autres OS.

                              Ah ben tu vois, tu me donnes enfin raison ;)

                              Tu as des utilisateurs qui sont sous d'autres OS, et tu veux leur faire plaisir :)

                              Ben la solution c'est de supporter tous les OS, pas de vouloir que tous les OS ne soit plus qu'un seul et même OS...

                              Donc, on revient au début du problème, tu veux supporter tout le monde, ben il faut assumer ;)
                              • [^] # Re: fin annoncée...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                tu veux supporter tout le monde, ben il faut assumer ;)

                                Ou alors exprimer une opinion "dissidente", en disant que les mainteneurs de distro font le nécessaire pour inciter les développeurs à les fuir.

                                J'ai un but, maintenant si on me met des bâtons dans les roues, j'ai tendance à abandonner certaines choses.

                                Faire vivre une communauté, c'est faire des concessions pour vivre ensemble, accepter de se mettre autour d'une table et discuter des problèmes plutôt que de se les cacher. Pourquoi est-ce que ce serait le développeur à s'adapter en permanence au désiratas des distros, et pas les distros à faire des concessions?
                                En attendant, les développeurs choisissent leur camp, et ce n'est pas Linux pour une grosse majorité d'entre eux. Qui a le plus à perdre dans l'histoire? Pas les développeurs (moi, je perds du temps car j'ai envie de faire plaisir à tout les utilisateurs, mais la majorité des développeurs n'ont pas ce souhait, ils s'arrêtent à 99% voir 90% des gens, ce que je comprend parfaitement vu les bâtons dans les roues posés par le petits, en nombre, linuxiens)
                                • [^] # Re: fin annoncée...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  je crois que tu surestimes l'importance de chaque logiciel et des développeurs. Si il manquait tellement de logiciel, genre sur linux t'avais 45 logiciels qui se battent en duel, mais même pas.il y en a des milliers, à tel point que de trouver un logiciel pour faire une tache c'est ardu, pas parce qu'il y en a pas, mais parce qu'il y en a plein, trop même au sein de ton système de package.
                                  Chaque logiciel abordant le truc sous un angle différent, plus complet sur certains points, moins sur d'autres.

                                  LE soucis, je te l'accorde, c'est lorsque tu cherches un logiciel qui fait la même chose que XXX (en général payant et pour winwin) et de la même manière, et qui peux envoyer ses fichiers à un copain qui a XXX, tu ne le trouves pas. Mais si tu veux exactement ce logicel XXX : tu l'achètes, tu achètes un winwin et tu as ton content.

                                  Si ton objectif est de faire des choses, tu trouves très souvent ton compte modulo le râleur qui dit, oui mais moi je veux pouvoir faire ceci-cela comme cela. ET surtout si il manque un truc, tu peux le faire toi même. Oui il manque un vrai CMJN à gimp, non il peut pas faire des trucs en 24585 bits, non il fait pas ceci ou cela, celui qui veut photoshop, il achète photoshop. Le jour ou des gens sous linux voudront vraiment avoir telle ou telle fonctionnalité, ils l'auront. Linux ne cherche pas à faire plaisir, il est comme il est, si tu aimes tu prends, si tu aimes pas tu laisses. Linux ne gagne rien à attirer de nouveaux clients. Les drivers ? un très très grande partie du matériel est supporté (même en recyclant du matériel plus ancien) un très très grande partie des logiciels nécessaires existe aussi.

                                  Donc le dev, si tu veux, il passe après l'utilisateur et au niveaux des distros le dev, à mon avis, on s'en contre-cogne. Ok, on perd probablement les contributions émérites de gens méga trop top géniaux avec des killers app qui vont révolutionner le world, mais c'est le prix à payer pour être maître chez soi.

                                  Si tu imagines une seule seconde que les distros vont changer pour te faire plaisir à toi (et aux autres dev) je te conseille d'arrêter de rêver, de garder ta salive et te concentrer sur winwin, tu gagneras du temps et de l'argent.

                                  Je répète : on s'en moque des dev qui trouvent que nos choix sont idiots, encore plus des devs qui utilisent windows.

                                  ps : j'ai fais de la vente il y a quelques années, avec le recul, les objections à l'achat sont des excuses pour ne pas acheter, et tu t'aperçois avec le temps que si tu changes ton produits pour contrer une objection, la personne te trouve autre chose. D'abord c'est la couleur, ensuite la taille, ensuite le poids etc... les changements qu'il faudrait faire pour contenter cette personne implique de faire un autre produit. autant rester sur ton produit et faire avec ses clients qui eux sont déjà satisfait.
                                  • [^] # Re: fin annoncée...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Si tu imagines une seule seconde que les distros vont changer pour te faire plaisir à toi (et aux autres dev) je te conseille d'arrêter de rêver, de garder ta salive et te concentrer sur winwin, tu gagneras du temps et de l'argent.

                                    Ca change... Mais pas de façon qui va te plaire.
                                    Faute de standard, de plus en plus de monde fait un package pour Ubuntu (la plus utilisée) seulement. La Logithèque sera sur Ubuntu seulement, et les autres distros seront à la traine.
                                    Est-ce ça qui est souhaitable? Pourquoi pas... Mais demain, il ne faudra pas se plaindre que 90% du marché Linux desktop sera Ubuntu et que les logiciels n'ont que des paquets Ubuntu, pour la simple raison que les autres distro auront fait le nécessaire pour que ça se fasse comme ça. L'hétérogénéité chère à ceux qui parlent de Linux disparaitra sur le desktop, justement parce que les distros auront voulu à jouer dans leur coin. On m'accuse de vouloir casser l'hétérogénéité, mais de mon point de vue, je dirai plutôt que j'aimerai la sauver : je reprend mon analogie, faute de standard HTML correct, IE reignait en maitre (le HTML Netscape est mort, le HTML IE a survécu), c'était du développement IE-only. C'est que grâce à un standard HTML remis en avant par les concurrents (qui se sont mis d'accord sur un langage commun!) que l'hétérogénéité a pu revenir sur le web. Mais bizarrement, personne pour regarder comment ça se passe dans d'autres domaines. Ubuntu est en train de devenir le IE de Linux, et les autres distros font tout pour que ça arrive.

                                    les objections à l'achat sont des excuses pour ne pas acheter,

                                    Je te l'accorde. Mais la, on ne parle pas d'acheter. Les gens sont prêts à payer,(ou pirater) plutôt de prendre Linux. Quand ils essayent, ils reviennent souvent sous Windows. Ils l'ont testé, pas approuvé, et ils en font ensuite de la mauvaise publicité.
                                    • [^] # Re: fin annoncée...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                      que ubuntu prenne 95% du marché linux, je m'en contre-fous
                                      que seulement le paquet ubuntu existe, je m'en contre-care
                                      que les râleurs pas content fasse de la mauvaise pub, je m'en branle

                                      Parce que in fine, avec les sources j'aurais mon paquet si je veux et tous ceux qui voudront se donner un peu de peine pourront l'avoir ce paquet. il est là la différence avec le proprio : si tu veux, tu peux. il y a toujours un investissement perso (simple ou complexe) mais c'est toujours possible.

                                      tu fais une très mauvaise analogie avec le html, c'est une analogie (et donc foireuse par nature), mais en plus malhonnête. Le logiciel c'est ie, le système c'est winwin, html est juste un langage descriptif/sémantique/mise en forme.
                                      Le html c'est comme le c en analogie. tu codes en html des pages vue par plein de navigateur, tu codes en c un programme compilé sur plein d'OS. Alors oui winwin à tué le vrai html avec des navigateurs buggés et la vente lié à permis de couvrir la planète avec un navigateur de merde et les sites ont fait avec (design for ie).
                                      MAIS le logiciel libre à remis de l'ordre dans cela, pas en écoutant ou en se mettant à table, pas en implémentant les bugs ie pour faire plaisirs aux dev qui trouveraient plus simple d'avoir juste à coder pour une merde et que tout le monde implémente pareil, en restant fidèle à lui même : j'implémente ça et point.

                                      C'est l'intégrisme de mozilla qui a fait évoluer ie, c'est probablement l'intégrisme de mozilla qui a poussé un peu webm. Et c'est l'intégrisme des distros qui pousseront les dev à faire des softs propres et bien faits. le modèle télécharger.cum c'est chaque péquin qui pond une merde qui fait pas exploser la machine du testeur à le droit de se répandre sur la planète entière. Le modèle distros c'est que le dev, il soumet son soft et il est pris dans le process (ou pas) rapidement ou lentement. C'est un choix pour avoir une cohérence. Et ca évite la floppé des softs de merde sur ton télécharger.cum. Linux ne deviendra jamais un windows du pauvre, ce qui arriverait si on écoutait tes "préceptes" qui sont bien dans le langage que l'on déteste "r.o.i, temps c'est de l'argent, mes clients, attirer du monde, concurrence, moi le dev j'ai pas besoin de vous c'est vous qui avez besoin de moi, etc..... "

                                      Ensuite pour parler ubuntu : c'est bô (ou pas), ca claque (ou pas), mais quand tu regardes dans le détail, ca merde un peu partout, les softs plantent plus souvent que normal, les trucs marchent pas vraiment parfaitement. Oui ubuntu ca "spread linux", mais au bout d'un moment les utilisateurs un peu "avancés", il switchent vers autre chose.

                                      Mais cela ne me dérangerait pas que ubuntu prenne 99% du marché linux. parce qu'à ce moment là, le marché linux serait de 30%, et ubuntu drainera les gros boulet qui veulent un windows gratos. Je les préfère ailleurs que chez moi.
            • [^] # Re: fin annoncée...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              le syndrome moi-je.

              Je crois que tu surestimes un peu ta qualité de dev. comme si tu étais au centre de la toile et que tout le monde devait se calquer sur toi, suivre ce que tu fais, prendre exemple sur ce que tu fais.

              Tu sais, média info, dans le monde du logiciel, libre ou non, c'est même pas 0.00001%

              Attention, je ne dis pas que c'est nul et inutile, juste que tu es peut être un peu "pas un exemple" pour tout le monde. Oui tu existes, oui tu as des opinions, oui tu as des idées sur des trucs, mais que c'est peut être pas des _bonnes_ idées.
              • [^] # Re: fin annoncée...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Tu sais, média info, dans le monde du logiciel, libre ou non, c'est même pas 0.00001%

                J'en suis parfaitement conscient.
                Tout comme je suis parfaitement conscient que 99% des logiciels sur le net sont compatibles que Windows ou Mac.

                comme si tu étais au centre de la toile et que tout le monde devait se calquer sur toi,

                Que votre façon de faire vous plaise et que vous ne souhaitiez pas changer pour attirer plus d'utilisateurs et développeurs, soit.
                Mais alors, il ne faut pas se plaindre des conséquences...

                Je ne suis pas au centre du monde, je suis un développeur parmi des millions d'autres. Je pense beaucoup plus au libre, à Linux que les autres. Touchant à tout les OS, j'essaye de t'expliquer pourquoi les millions d'autres développeurs, 99% des développeurs, se passent de Linux. Maintenant, si pour améliorer l'acceptation de Linux par les autres tu restes entre utilisateurs satisfait de Linux, je doute que tu arrives à faire une bonne étude.
                • [^] # Re: fin annoncée...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  On ne cherche pas à améliorer l'acceptation de linux : on s'en contre fout. Certains font des distributions pour cela : ubuntu et mandriva (novel ?) Il y a déjà des distributions pour celui qui cherche un windows gratuit.

                  Je ne cherche pas à faire une bonne étude et honnêtement je m'en contre-fiche des millions d'autres dev qui ne veulent pas venir sous linux (sauf qu'ils viennent pas en général parce que le shareware et autres merdes n'ont pas bonne presse).

                  Linux correspond à ce que je désire globalement (plus que winwin ou macos) et je ne lâcherais pas certains acquis pour améliorer ce qui peut coincer aux entournures.

                  Tu vois, On est en train de monter une formation infographiste multimedia (1400 heures) avec le greta dans l'aisne, uniquement basé sur du libre et linux (on montrera les softs qui existent sous winwin) mais on travaillerais que sous nux (sauf pour flash en animation _interactive_ 2D). On montrera même flex et air sous nux.

                  C'est le point de départ de l'intégration de nux dans le monde : il suffit de former les gens dessus. Ce qui a plu aux financeurs, c'est que le stagiaire peut ensuite chez lui et dans son entreprise utiliser ses logiciels sans avoir besoin de les pirater. C'est comme cela qu'on impacte sur l'évolution de linux, pas en modifiant plein de truc pour plaire aux dev de logiciels qui se sentent si importants.

                  Linux c'est l'utilisateur, pas le développeur, désolé.
    • [^] # Re: fin annoncée...

      Posté par . Évalué à 2.

      jump to a random project :
      http://freshmeat.net/random
      • [^] # Re: fin annoncée...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        \o/

        Ceci dit, il n'y a plus le lien qui permet de perdre des heures en sautant de projets loufoques en projets incompréhensibles...

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # et Sourceforge?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Parce que bon :
    Geek.net announced -- internally -- a 25 percent staff cut this week
    (Geek.net gérant aussi sourceforge)

    Ca laisse perplexe sur les capacités de l'entreprise pour le futur... Va falloir que je backupe mes données de sourceforge moi... Déjà que le service est de pire en pire (coupure, temps de réponse des serveurs web etc...)
  • # lien

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    juste parce que j'ai été obligé de le tapper ... pfiou ...
    http://freshmeat.net/

    (en même temps, ça sert vraiment à qq chose ? je veux dire à part pour certains dinosaures et pour que zenitram troll ? ;) )
    • [^] # Re: lien

      Posté par . Évalué à 6.

      Pas plus qu'hier je cherchais un langage de script écrit en C. Il m'a fallut choisir la tag Interpreter (459 projets), puis C pour le langage (157 projets) et j'ai fait ma recherche avec les licences GPL et MIT en complétant avec d'autres tags (genre compilers). Ensuite je passe une demi-heure à cliquer sur next et sur les liens pour ne rien trouver de plus intéressant que ce que j'utilise déjà (lua).

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.