Journal Lawrence Lessig sur france culture ce soir

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
6
13
déc.
2009
Journal presque jetable, désolé !

Donc, ce soir, dans Masse critique, de 19h à 20h, l'invité sera Lawrence Lessig.

· Fréquences de France culture en FM.
· Flux France Culture sur l'Internet: mp3 ou ogg fourni par un tiers (ne fonctionne pas, à l'heure où j'écris).
· Baladodiffusion de l'émission (après l'émission :)

Mon opinion sur l'émission en général est qu'elle va un peu vite sur les questions de fond, j'espère que cela ne se concrétisera pas ce soir !

Un mot sur Lawrence Lessig : ce juriste, créateur des creative commons, fin connaisseur de l'Internet et défenseur des libertés mène des combats variés contre la corruption, pour réformer le congrès des USA...
  • # Combats

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    J'ai peut-être une idée trop étroite à propos des licences: je trouve que les licences CC sont mal agencées car elles permettent de faire du libre et du non libre sous un nom similaire.
    Monsieur Durand (le beau-frère de Madame Michu) retient Creative Commons comme un tout alors que CC-BY (libre) et CC-BY-NC-ND (pas libre du tout) sont très différents.

    Je crois qu'il aurait été préférable de nommer la licence CC-BY avec un nom totalement différent (genre Creative Freedom).

    Bien entendu, le but de Lawrence LESSIG n'était peut-être pas de promouvoir le libre, mais plutôt sa vision juridique.

    Lawrence Lessig [...] mène des combats variés contre la corruption
    Les "corrompus" étant rarement des enfants de coeur, s'il menait de "vrais" combats il aurait déjà eu un bête accident de la route, ou une balle de 9mm bien placée. Enfin je dis ça... si j'étais un corrompu avec des centaines de milliers d'euros indus par an, je n'aurais aucune hésitation à faire buter un gêneur. Mais je n'ai pas la "chance" d'avoir une place me permettant d'être corrompu.
    • [^] # Re: Combats

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je pense que certains corrompus ont des scrupules à faire tuer des gens, heureusement que tu n'es pas trop corrompu. http://despair.com/corruption.html

      Je partage un peu ton opinion sur les CC, leur tendance à semer la confusion, mais ce travers est pris en compte dans la politique de CC.
      • [^] # Re: Combats

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pris en compte faut le dire vite. Il y a certes les logos «approved for free cultural works» sur le résumé des licences qui vont bien, mais il y a clairement un manque de communication de la part de CC sur le sujet. Combien de fois on vois le logo «Creative Commons, some right reserved» accompagné une œuvre sans plus de précisions.

        Moi j'ai jamais vu le site d'un logiciel arboré le logo GNU en prétendant faire du libre (pour ensuite amener le débat sur la liberté du mot libre) en publiant sous licence GNU verbatim. Et je ne crois pas que ce soit un hasard, le projet GNU fait un énorme effort de communication sur le sujet.

        Mon impression c'est que CC préfère fanfaronner sur l'utilisation faite des licences qu'elle publie par des people[1] ou des grosses transnationales[2], que de mettre de l'énergie dans la démocratisation du libre. Creative commons préfère mettre des projecteurs[3] sur des personnes comme Jonathan Coulton, qui tien un discours comprenant «Already Stole It?» («Vous l'avez déjà volé [ma musique]») sur son site internet[4].

        Voilà, c'est mon ressenti, et j'espère sincèrement que je me trompe. J'espère aussi que Lessig va profiter de son passage à Paris pour rencontrer Antoine Moreau et les personnes derrière la licence art libre pour travailler sur la compatibilité avec la CC-by-sa 3.0-deed[5][6]. Personnellement ça m'interresserait bien plus que de savoir qu'il passe à 19h sur france culture ou à 20h sur TF1.

        [1] http://creativecommons.org/weblog/entry/10422
        [2] http://creativecommons.org/weblog/entry/12734
        [3] http://creativecommons.org/weblog/entry/10753
        [4] http://www.jonathancoulton.com/store/downloads/
        [5] http://www.april.org/wws/arc/copyleft_attitude/2009-05/msg00(...)
    • [^] # Re: Combats

      Posté par . Évalué à 5.

      Un corrompu, ce n'est pas forcément un membre de la Mafia (non, j'ai pas cité Berlusconi !)...
      Ça peut être un maire qui se fait graisser la patte pour accorder tel permis de construire sans trop y regarder, par ex.
      Bref, tous les corrompus (comme le dit ptifeth) ne sont pas des tueurs à gages et n'ont pas recours à ce genre de service.

      De plus, faire tuer un type qui t'accuse de corruption, c'est la meilleure façon d'éveiller les soupçons de l'opinion publique, de la Justice (ce qui devient de suite plus emmerdant) et de transformer le gueulard en martyr.
      Regarde le cas "Anna Politkovskaya" (même si c'était pas pour une affaire de corruption) : tu savais qui c'était, avant qu'elle se fasse "aérer la poitrine" ?
      • [^] # Re: Combats

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Regarde le cas "Anna Politkovskaya" (même si c'était pas pour une affaire de corruption) : tu savais qui c'était, avant qu'elle se fasse "aérer la poitrine" ?

        Non, mais n'en ayant pas attendu parlé, je ne sais toujours pas. :)
        • [^] # Re: Combats

          Posté par . Évalué à 4.

          Ah... Ben c'est une journaliste russe qui s'est fait dessouder en 2006, le jour de l'anniv de Poutine. Elle couvrait le conflit tchétchène et critiquait sévèrement le gouvernement russe et sa gestion du conflit.
        • [^] # Re: Combats

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          C'était une journaliste opposée à Poutine qui dénonçait la politique russe en Tchétchénie notamment. Le procès de ses assassins est semble-t-il orchestré de manière à ce qu'on ne puisse pas remonter aux commanditaires.

          http://www.amnesty.org/fr/region/russie - premier titre à l'heure où je poste le lien : «Les autorités russes doivent cesser de persécuter les défenseurs des droits humains [...]».
          • [^] # Re: Combats

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En particulier, lire http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/news/russian-president-must-act-to-end-attacks-on-human-rights-activists-20091005
    • [^] # Re: Combats

      Posté par . Évalué à 0.

      si j'étais un corrompu avec des centaines de milliers d'euros indus par an, je n'aurais aucune hésitation à faire buter un gêneur.

      Ben pas moi ...
      • [^] # Re: Combats

        Posté par . Évalué à 5.

        Si tu as ce genre d'éthique tu ne risque pas vraiment de devenir corrompu à ce point-là.
        • [^] # Re: Combats

          Posté par . Évalué à 5.

          Ou bien quand il y sera il changera peut-être d'avis.
        • [^] # Re: Combats

          Posté par . Évalué à 5.

          Pas faux, de toute façon je me vois mal arriver à ce genre de poste, il faut le vouloir, c'est vraiment pas mon cas.

          Et puis question conscience j'imagine assez mal vivre avec ce genre de crime. Il doit falloir être sacrément solide nerveusement pour se regarder dans la glace le matin sans avoir envie de vomir, ou être d'une indifférence crasse genre ancien militaire qui a tenu le coup en se déconnectant.

          Et puis il faut se lever le matin en ne se disant pas que chaque jour tu risques l'inculpation pour corruption ou l'inculpation pour meurtre ...

          Non merci, franchement, le jeu a pas vraiment l'air d'en valoir la chandelle.
          • [^] # Re: Combats

            Posté par . Évalué à 4.

            Le plus dur, ce sont les 5 premiers millions... Après, ça va tout seul :-)
  • # ouch l'interprète

    Posté par . Évalué à 3.

    [i]"en 1984 il [RMS] a lancé un projet visant a créer un système d'exploitation gratuit"[/i]

    après l'interprète utilise les termes "libre" et "gratuit" indifféremment :/

    dans la deuxième partie LL revient sur cette différence et l'interprète s'en sort de justesse

    durant l'entretient LL rend hommage a RMS ([i]"un génie"[/i]) en rappellant son rôle initial et fait d'autre part une critique virulente d'hadopi (son avis lui étant demandé) il parle également de son parcours, de son action et des licences CC

    deux autres interlocuteurs viennent contrebalancer les propos de LL en comparant pour l'un les blogueurs à des dentistes non diplômés et pour l'autre le partage de la culture à des délocalisations d'entreprises (mais en critiquant de concert l'aspect binaires des débats français)

    au final la confusion et la simplification des idées rend l'émission laborieuse et frustrante pour qui s'y connait et je suppose laisse perplexe ceux qui n'y connaissent rien :/

    (pour info il y a beaucoup d'émission de qualité sur france culture notamment sur les sciences ou l'actualité)
  • # La loi ne doit pas être stupide

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    L'analyse de Lawrence Lessig à propos de la loi française HADOPI m'a semblé particulièrement intéressante :

    « [..] il faut se rendre compte que lorsque l'on livre une bataille qui est vouée à l'échec, il faut arrêter de se battre, il faut trouver une autre stratégie qui va nous permettre d'obtenir l'objectif sans avoir à livrer une bataille sans aucun bénéfice. Surtout si la conséquence est de transformer une génération entière en délinquants. Excusez du peu, c'est quand même une conséquence énorme ! Parce que lorsque l'on élève les jeunes en leur faisant comprendre que leur comportement est illégal sous prétexte que ils peuvent considérer les législateurs comme des nazes, à ce moment là, la génération ne va pas respecter la loi, c'est logique. Et par conséquent, moi je crois que la conséquence la plus importante, c'est pas les bénéfices des sociétés de disques ou du cinéma. La conséquence la plus coûteuse, c'est d'avoir une génération française ou américaine - parce que c'est la même chose aux États-Unis - qui méprise la loi. La loi ne doit pas être stupide. »

    timestamp : 38:38-39:37

    À rapprocher de « Ne faites pas de lois inutiles, elles affaiblissent les lois nécessaires. » Montesquieu

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.