Journal SNCF - Le forfait annuel

Posté par (page perso) .
7
16
nov.
2012

Mon journal d'aujourd'hui trouve son inspiration dans une lettre que j'ai reçue hier.

Dans ce courrier, le service client de la SNCF m’informe du lancement d’un nouveau produit : Le Forfait Annuel.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, la SNCF propose actuellement un abonnement Forfait qui permet d'effectuer durant une période donnée (mois ou semaine), un nombre illimité de trajets (hors frais de réservation).

Alors quels sont les caractéristiques de ce nouveau produit :
- C'est un abonnement annuel. Donc, soit on paye en une fois, soit on paye 12x par an, mais il n'est pas possible d'arrêter l'abonnement entre temps.
- 450 réservations sont inclues dans le prix. Cela correspond grosso modo au nombre de trajet pour une personne qui fait un trajet journalier 5j/7 en ne comptant pas ses vacances. La cible est clairement les professionnels
- Tout est dématérialisé : coupon d'abonnement et réservation sont tous inclus dans une carte format CB, plus aucun papier a récupérer aux bornes (sauf memos).
- Le statut Grand Voyageur Le Club est garanti pendant tout le temps de l'abonnement.

Du fait de mon ancienneté, ce forfait me serait proposé au prix de 479 euros par mois. Sinon, le prix est de 544 euros par mois. Je suppose qu’il y a une décote de prix comme celle pratiquée actuellement pour le Forfait.

Actuellement, je paye 494 euros/mois + 3 euros/jour en réservation (donc une moyenne de 60 euros/mois) : soit 554 euros.

Malheureusement, étant en mission, je ne peux m'engager sur un an, mais ce produit est clairement intéressant.

Néanmoins, je remarque une chose: pour cet abonnement, la SNCF est capable de dématérialiser complètement ses titres de transports.
Actuellement, si mes billets journaliers sont bien dématérialisés, j'ai toujours à avoir avec moi le coupon mensuel ou hebdomadaire de mon abonnement. Et c’est chiant.
Pourquoi diable la SNCF ne dématérialise pas complètement l'abonnement Forfait ?

  • # Dématérialisation des trains

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est vrai, la SNCF arrive assez bien à dématérialiser ses trains lors des gréves, alors pourquoi pas les billets

    ( désolé )

  • # Peut-être…

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Pourquoi diable la SNCF ne dématérialise pas complètement l'abonnement Forfait ?
    
    

    Par-ce que le rhum ne s'est pas fait en un jour et que ça viendra plus tard ?

  • # Dématérialisation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Attention tout de même avec la dématérialisation, sous sa forme actuelle elle est — volontairement et sans nécessité — nominative. En clair, si vous utilisez ça, la SNCF sait grosso modo en permanence dans quelle ville vous êtes, et ils l'enregistrent probablement (votre banquier aussi, mais ça, ce n'est pas nouveau).

    • [^] # Re: Dématérialisation

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour être honnête avec la SNCF, il y a une nécessité d'identification pour les billets échangeables ou remboursables après le départ dans la gare de départ (billets pros). Dans le cas contraire on pourrait prendre le train et demander à un tiers de se faire rembourser le trajet après que l'on soit arrivé à destination, dans le cas où l'on n'a pas été contrôlé. Ce serait tout à fait faisable pour les trajets de durée inférieure à 2h (on peut échanger jusqu'à départ+2h), comme Paris-Lyon.

      • [^] # Re: Dématérialisation

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 16/11/12 à 18:00.

        Pour être honnête avec la SNCF, il y a une nécessité d'identification pour les billets échangeables ou remboursables après le départ dans la gare de départ (billets pros). Dans le cas contraire on pourrait prendre le train et demander à un tiers de se faire rembourser le trajet après que l'on soit arrivé à destination, dans le cas où l'on n'a pas été contrôlé.

        La SNCF avait pourtant trouvé la solution à ce problème :

        • il y a bien longtemps, avec un contrôle de l'accès au quai, rétabli depuis quelques années pour les trains exploités par iDTGV, l'inconvénient étant que les accompagnateurs ne peuvent plus dire au revoir aux voyageurs sur le quai ;
        • plus récemment — façon de parler, il s'agit de plusieurs décennies — par l'introduction de compostage obligatoire à horodatage, qui prouve que le billet à été utilisé et permet de détecter les demandes de remboursement abusives, et fait l'objet d'une verbalisation spécifique en cas de défaut de compostage.

        Ce compostage à horodatage peut tout à fait être appliqué pour des billets dématérialisés, à la différence qu'au lieu de marquer un morceau de papier, le compostage agirait à la place sur un fichier informatique.

        Moralité de tout cela : quand on veut, on peut. Si la SNCF propose des billets nominatifs, c'est parce qu'ils ont un intérêt à ce qu'ils le soient, ce que je ne trouve pas rassurant.

        • [^] # Re: Dématérialisation

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ou alors, c'est plus facile (entendre moins cher) pour eux qu'ils le soient.

          Déployer des bornes pour composter leurs bousins dématérialisés, ça doit avoir un coût non négligeable. De toute façon, acheter du dématérialisé en liquide semble bien étrange (entre filer ma carte grand voyageur anonyme et recevoir un ticket, une fois que je suis sur place c'est assez semblable), donc les gens que ça gène vraiment n'ont juste pas de solution supplémentaire.

          • [^] # Re: Dématérialisation

            Posté par . Évalué à 2.

            Ca doit pouvoir se faire avec un smartphone ou même envoi de SMS… et au guichet pour les sans-mobile (je marche dans la ville tout seul et anonyme)

      • [^] # Re: Dématérialisation

        Posté par . Évalué à 1.

        dans le cas où l'on n'a pas été contrôlé

        Vu qu'on est contrôlé systématiquement (sauf en cas de grève ou de gros retard) ça n'est donc pas un problème.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Dématérialisation

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          On est contrôlé systématiquement aujourd'hui. Ce n'était pas le cas dans les années 80 par exemple. Même au début des années 90 j'ai fait pas mal de voyages en train sans être contrôlé.
          Mais les mœurs étaient différentes.

          • [^] # Re: Dématérialisation

            Posté par . Évalué à 7.

            Même aujourd'hui, on n'est pas contrôlé systématiquement. Du moins, ça n'est pas toujours le cas sur la ligne Caen-Paris : il m'arrive assez souvent de voir passer le contrôleur une première fois (pour que ceux qui n'ont pas acheté de billets puissent en prendre un à bord), mais pas une deuxième fois, au moment du contrôle proprement dit.

          • [^] # Re: Dématérialisation

            Posté par . Évalué à 4.

            Ces derniers mois, j'ai fait quelques trajets en TGV et j'ai été contrôlé moins d'une fois sur deux, peut-être même moins d'une fois sur trois.

    • [^] # Re: Dématérialisation

      Posté par . Évalué à 4.

      Attention tout de même avec la dématérialisation, sous sa forme actuelle elle est — volontairement et sans nécessité — nominative

      LOL

      Rappelle-nous ou tu bosses pendant la journee? Paille, poutre…

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Dématérialisation

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 20/11/12 à 04:43.

          Dans une boite qui fait du marketing direct, du tracking (email, reseaux sociaux, etc.), de l'emailing, etc. (si tu es un adepte des buzzwords, tu peux trouver le nom sur son CV, mais ca n'a pas un enorme interet en soit)

          Je tiens a preciser que je ne critique pas le boulot fait par sa boite, ni meme son existence (il y a evidemment un marche et de nombreuses entreprises ont 'besoin' de ce type de service). La boite ou je bosse utilise plusieurs services differents pour faire de la collecte de donnees et fait egalement toute sortes de mesures plus ou moins fines pour aider a la decision (tracking plus ou moins fin pour savoir ce qui marche ou pas, collecte de donnees en provenance des reseaux sociaux, etc.). Bref, ce genre de chose ne surprendra pas toute boite de la startup a la multinationale qui a une base de plus d'une dizaine d'utilisateurs ou de clients et qui veut prendre des decisions basees sur un peu de concret et pas uniquement sur l'intuition.

          Mais sachant tout ca, si je debarque pour critiquer une boite alors que pendant la journee j'aide d'autres entreprises a faire exactement la meme chose, ma credibilite sera proche du 0 (et me faire traiter de gros hypocrite serait tout a fait merite). D'ou le LOL…

    • [^] # Re: Dématérialisation

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, c'est nominatif, mais jusqu'à présent sur présentation de ma carte GV "contenant" des "e-billets" on me m'a jamais demandé un preuve d'identité. Avec le "e-billet" imprimé sur papier c'était systématiquement le cas (ligne Paris -> Metz/Luxembourg).

  • # Dématérialisation uniquement pour réduire SES coûts

    Posté par . Évalué à 8.

    Dématérialiser c'est surtout pour réduire ses coûts, ou augmenter ses marges.

    Si on regarde ses billets low cost, qui sont aussi dématérialisés, mais surtout rendus obligatoirement nominatifs.
    Ca n'apporte strictement rien, sauf le fait de tenter de s'opposer au marché de revente de billets
    en demandant 12 euros pour changer le nom d'un produit… dématérialisé.

  • # Chez les Suisses...

    Posté par . Évalué à 6.

    Alors juste pour avoir une comparaison coté Helvétique:

    Les CFF (Chemins de Fer Fuisses Fédéraux) proposent l'Abonnement Général (souvent annuel mais peut être mensuel). Cet abonnement donne l'accès gratuit à tous les trains Suisses, plus tout les réseaux de bus des grandes villes, plus (rare) les bateaux (sur le Léman), plus (les 3) remontées mécaniques gérées par les CFF.

    C'est pas dé-matérialisé du tout, c'est une petite carte transparente bleue avec sa tête dessus, cela coute 3350 CHF (~ 2800 EUR) par an. C'est un budget, mais vite rentabilisé vu le prix des tickets plein tarifs Suisse (un œil allez, l'autre œil retour). Coté SNCF cela fait 544 x 12 = 6528 EUR par an, c'est qui est pas donné (même si le réseau Français et effectivement plus grand que le Suisse), là il faut vraiment faire des sacrés trajets en train tous les jours…

    • [^] # Re: Chez les Suisses...

      Posté par . Évalué à 5.

      La Suisse c'est plus ou moins la taille d'une région française (e.g Rhone Alpes), donc vraiment pas comparable (et pas de train grande vitesse).

      (Ceci dit j'ai rien contre l'abonnement général, et la carte demi-tarif et le transport public suisse).

    • [^] # Re: Chez les Suisses...

      Posté par . Évalué à -1.

      et surtout en France grace aux portiques nazis de controle dans tous les transports en communs des grandes villes ca ne sera jamais applicable…

      • [^] # Re: Chez les Suisses...

        Posté par . Évalué à 6.

        et surtout en France grace aux portiques nazis de controle dans tous les transports en communs des grandes villes ca ne sera jamais applicable…

        Pourquoi ? Les cartes intermodales ça existe…

        • [^] # Re: Chez les Suisses...

          Posté par . Évalué à 1.

          ah ben j'avoue que tu me l'apprends.
          Techniquement aujourd'hui on pourrais avoir un carte openbar metro Paris Lille Toulouse Marseille ?

          • [^] # Re: Chez les Suisses...

            Posté par . Évalué à 3.

            Techniquement oui, j'imagine c'est du rfid partout. Même si c'est pas exactement les mêmes fréquences/protocoles, je suis sur que c'est possible de les faire cohabiter (comme les cartes étudiants qui font, monéo + tcl + l'entrée dans les batiments de l'université).

            Après que ces gens là se mettent d'accord, ou qu'il y ait un interet a proposer une telle carte, c'est moins évident. De toute manière c'est plus ou moins évident que à moyen terme les cartes iront en NFC sur le portable.

          • [^] # Re: Chez les Suisses...

            Posté par . Évalué à 2.

            En Bourgogne, il existe une carte qui permet d'utiliser les TER Bourguogne, les Bus bourguingons et le réseau de Divia (Bus + Tram du Grand Dijon).

            De plus, quand on passe une carte Navigo sur une des bornes (j'ai les deux dans mon porte feuille), la borne indique "Erreur, autre réseau".

            Donc oui, cela devrait être possible.

    • [^] # Re: Chez les Suisses...

      Posté par (page perso) . Évalué à -6.

      Oo. C'est plus cher qu'une ptite voiture d'occasion.

      • [^] # Re: Chez les Suisses...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui, effectivement : la voiture, ça ne tombe jamais en panne et ça consomme 0L/100km.

        • [^] # Re: Chez les Suisses...

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          • une voiture d'occasion, son entretient, l'essence et l'assurance.

          Et un train ça ne tombe jamais en panne, et c'est toujours à l'heure.

          La voiture a l'avantage de se garer devant chez toi et devant ton travail, de ne pas imposer d'horaires et de faire fondre la banquise des bébés ours.

          • [^] # Re: Chez les Suisses...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ce qu'il voulait dire, c'était que tu dois compter les frais de réparation et d'entretiens dans la voiture, contrairement au billet de train.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Chez les Suisses...

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Oui, c'est pour ça que j'ai dit qu'une voiture combinant tout ça coûte quand même moins cher. Tout le monde ne dépense pas 3000€ de voiture par an (et heureusement).

              Mais je me suis fait avoir par la syntaxe markdown qui a transformé ma remarque en liste à puce.

              • [^] # Re: Chez les Suisses...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 18/11/12 à 17:52.

                Oui, bien sûr, tu prends un abo annuel de train pour faire 5 km 3 fois par an.

                Ceux qui investissent dans un abo annuel auraient bien plus de 3000€ de voiture par an.
                (pour info, le coût moyen pour une voiture est de 0.30€/km. Prend 50 km de ton travail, 220 fois par an, ça donne… 7000€/an, et encore on ne compte pas le PV et les frais de parking (un garage à la maison, ce n'est pas gratuit non plus, perso chez moi ils les vendent à 15000€ et il y 10€/mois de charges dessus, ou 50€/mois de location, et souvent au boulot pas de place donc abo de parking aussi). Vieille ou pas, pareil, si vieille tu as les frais de réparation à rallonge et en pratique ça coûte même plus cher qu'une voiture neuve, pas pour rien que les gens faisant des km ont des voitures n'ayant pas plus que quelques années, ils laissent les coûts à ceux qui croient qu'une vieille voiture ne coûte pas grand chose)


                La voiture est un monstre financier, mais les gens adorent en pensant que ça ne coûte pas si cher que ça, mais au global, aïe aïe… C'est intéressant si tu n'habites pas en ville, mais en ville (la où les gens qui prennent un abo de train habitent!)…

                • [^] # Re: Chez les Suisses...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  50km, c'est vraiment beaucoup. Si j'en crois les données de l'Insee (pour la suisse, ça doit être plus faible vu la taille du pays), la distance moyenne est de 26km, mais pour la moitié des gens c'est inférieur à 9km.

                  (http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1129)

                  Maintenant si tu habites en Ville et que tu veux prendre un parking et que la gare est à 5 minutes, effectivement il ne faut pas prendre de voitures. J'ai pas l'habitude de raisonner avec la ville…

                  Ma remarque était quand même que c'est super cher. Dans le sud de la France, un abonnement annuel sur une ligne coûte rarement beaucoup plus que 100€ et un ticket de bus 1€.

                  Pour l'âge de la voiture, je suis d'accord qu'il ne faut pas prendre une voiture qui a beaucoup roulé en partant du principe que c'est de l'allemand et que c'est donc fiable même à 300 000km. Mais des voitures fiables et avec des kilométrages raisonnables ne sont pas si difficiles à trouver. Vaut mieux mettre 2500€ dans un bon modèle alors qu'il y en a à 500€ assez similaires.

                  • [^] # Re: Chez les Suisses...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Dans le sud de la France, un abonnement annuel sur une ligne coûte rarement beaucoup plus que 100€ et un ticket de bus 1€.

                    Ici, ce n'est pas un abonnement sur une ligne, mais un abonnement pour tout le réseau, c'est assez différent pour ne pas pouvoir être comparé comme ça.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Chez les Suisses...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Oui mais j'imagine que les gens ne prennent pas 30 lignes différentes régulièrement toute l'année. À moins d'être commercial, mais je plains le commercial qui prends le train.

                      • [^] # Re: Chez les Suisses...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Dans ce cas, il est possible qu'il existe d'autres formules d'abonnement.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Chez les Suisses...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 18/11/12 à 21:51.

                        Il y a des abonnements de parcours en Suisse ainsi que des abonnements régionaux. Bref, l'abonnement général, c'est pour les gens qui font plus qu'une dizaine de km pour aller au boulot.

                  • [^] # Re: Chez les Suisses...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    mais pour la moitié des gens c'est inférieur à 9km. (…) Maintenant si tu habites en Ville et que tu veux prendre un parking et que la gare est à 5 minutes, effectivement il ne faut pas prendre de voitures. J'ai pas l'habitude de raisonner avec la ville…

                    Après, si on prend pour exemple des gens qui n'achèteront jamais l'abo annuel de train… On parle d'un abo annuel national la, pas pour faire 9 km, et il y a pas mal de monde qui font plus de 100km (rajoute que la voiture peut être plus lente, genre un Tours-Paris pour bosser)

                  • [^] # Re: Chez les Suisses...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Ma remarque était quand même que c'est super cher.

                    C'est un forfait, c'est cher si tu l'utilises peu, et ça devient intéressant si tu l'utilises beaucoup. Ceux qui prennent cet abonnement font un calcul de rentabilité avant de l'acheter, mais en gros, pour des trajets pendulaires, c'est rentable à partir de 80-100km par jour (ce qui n'est pas exceptionnel). Pour les trajets plus cours ou moins fréquents, il y a d'autres possibilités.

                    Mon cas personnel (j'ai l'abonnement dont on parle) : je fais plus de 30'000km par an, même en première classe (à environ 4400€), ça a un cout au kilomètre nettement plus intéressant que n'importe quelle voiture.

                • [^] # Re: Chez les Suisses...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  J'aimerais le détail de ton calcul pour le 0,3€/km. Parce qu'il me semble que les coûts d'une voiture, ce sont surtout des frais fixes. Ce qui fait que pour tous les gens qui ne peuvent pas se passer de voiture (car ils en ont besoin pour certains trajets), ça revient moins cher de payer uniquement la voiture que frais fixes de la voiture + le train.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Chez les Suisses...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    C'est le coup "de base" (pas grosse voiture), moyen, prenant en compte l'achat de la voiture.
                    Il ne va pas marcher effectivement si tu as déjà acheté la voiture…
                    Tape "coût voiture moyen au km" pour avoir tout un tas de simulateurs.

                    • [^] # Re: Chez les Suisses...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      C'est bien ce que je pensais, ça tient compte des frais fixes. Du coup, ce n'est pas terrible pour comparer au train si on garde la voiture en parallèle.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Chez les Suisses...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 18/11/12 à 19:10.

                        Qui a parlé de garder une voiture en parallèle?
                        Je sais bien que ce n'est pas "classe" pour pas mal de monde de ne pas avoir de voiture ("quoi? Tu n'as pas de voiture? Mais comment peux-tu vivre, c'est le minimum du confort", je l'ai tellement entendu…) au même titre que l'iPhone (et pour les latin, l'achat de leur appartement), mais je rencontre de plus en plus de monde qui ne veut pas s’enchaîner avec une voiture (et loue quand besoin) (ni avec un appartement d'ailleurs, pour les mêmes raisons), tout le monde ne vit pas à la campagne ou loin des transports en commun (qui sont la… Où il y a du monde!).

                        • [^] # Re: Chez les Suisses...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Qui a parlé de garder une voiture en parallèle?

                          C'est bien pour que j'ai précisé si on ne peut pas se passer de la voiture.

                          "quoi? Tu n'as pas de voiture? Mais comment peux-tu vivre, c'est le minimum du confort",

                          La voiture me fait gagner 2h de trajet par jour 3 jours par semaine et les retard sont bien moins fréquents que les trains (après, le bus me fait gagner 1h, les deux autres jours, mais après 18h30, il n'y a plus qu'un bus par heure).

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: Chez les Suisses...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            C'est bien pour que j'ai précisé si on ne peut pas se passer de la voiture.

                            Ce n'était pas précisé au départ (commentaire auquel j'ai réagi).

                            La voiture me fait gagner 2h de trajet (…)

                            Je n'ai jamais dit que c'était du confort pour tout le monde. Pour la citation, je pensais à des citadins pour qui la voiture reste dans le garage 99% du temps, mais dont il est impossible d'imaginer ne pas en avoir (si on n'a pas de voiture, on montre aux voisins qu'on est pauvres, calcul de rentabilité? Ce n'est pas le sujet, la réputation n'a pas de prix).

                            • [^] # Re: Chez les Suisses...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Ce n'était pas précisé au départ (commentaire auquel j'ai réagi).

                              C'était dans un commentaire plus haut dans le thread :

                              Ce qui fait que pour tous les gens qui ne peuvent pas se passer de voiture (car ils en ont besoin pour certains trajets), ça revient moins cher de payer uniquement la voiture que frais fixes de la voiture + le train.

                              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Chez les Suisses...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et puis dans une grande ville Suisse, tu dois facilement payer l'équivalent de l'Abonnement général en parking :)

              • [^] # Re: Chez les Suisses...

                Posté par . Évalué à 3.

                Tout le monde ne dépense pas 3000€ de voiture par an (et heureusement).

                La moyenne française du coût d'une voiture est de 5000€ à 6000€ (chiffres de l'INSEE et de l'Automobile Club).
                C'est certes une moyenne (qui varie même pas mal selon les régions, cf. à la fin du document de l'AC), mais ça montre que 3000€/an/voiture est une somme très faible (mais je ne doute pas que ce soit le coût pour une part de la population)

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Chez les Suisses...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Pas forcément mauvais gestionnaire, ne pas oublier que l'INSEE fait des stats sur l'ensemble de la population française, donc :
                    - Pas que les "pauvres", la France est beaucoup plus riche que ce qu'on entend de partout.
                    - Ferrari comprises. Et une Ferrari, 6000€ ça doit être le prix des pneus.

                    Ton exemple perso fait 0.30€/km, soit le coût (amortissement compris) d'une voiture bas/moyenne de gamme (3-4 CV), pas haut de gamme (l'Etat va jusqu'à compter 0.50€/km pour une 13 CV fiscaux soit 10 000 € pour des 20 000 km).

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Chez les Suisses...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Euh… 6 k€, amortissement compris, il ne reste pas grand chose pour l'essence et l'entretien! Après, je ne suis pas expert en calculs, je ne fais que reprendre les calculs d'autres (dont l'administration française), juste que ça me parait "léger" comme calcul avec une telle voiture.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.