Journal Free assigné en justice par la FSF pour violation de licence GNU/GPL dans sa Freebox

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
32
25
nov.
2008
Ce n'est pas la première fois que la FSF et d'autres hurlent contre la violation manifeste de la licence GPL dans les Freebox (Free utilise des logiciels GPL dans la Freebox, et ne s'en cache pas). Free s'était défendu en affirmant que puisque la Freebox appartient à Free, ils n'avaient pas à en diffuser les sources, faisant un amalgamme (peu défendable à mon avis) entre vente et diffusion. Prêter/louer/mettre à disposition un logiciel, c'est le diffuser, quoiqu'en dise Free.

Lasse de voir ses requêtes rejetées, la FSF France a franchi le pas et les assigne en justice en réclamant 10 millions d'euros.

Espérons que la FSF se verra confirmer son bon droit, et que celà jurisprudence pour les autres cas moins connus (oui, Orange/Wanadoo/FT/Sagem c'est à vous que je parle, c'est pas parceque vous ne communiquez pas dessus que je ne sais pas qu'il y a un Linux dans ma Livebox).

Source : pcinpact http://www.pcinpact.com/actu/news/47507-free-assigne-violati(...)

NdM : Le texte complet de l'assignation : http://freebox.flouzo.fr/forum/assignation-free.pdf (merci Jardiland)

  • # Bon droit?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Moi, c'est pas tellement le bon droit qui m'intéresse, mais de savoir si oui ou non ce serpent de mer sera tué. Après tout, si Free est relaxé, il n'y aura plus qu'à passer le noyau linux en GPL v3 ;-)

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Bon droit?

      Posté par . Évalué à -7.

      Et si Free est condamné, il n'y aura plus qu'à se passer de ses nombreuses contributions, ainsi que ses différents mirroirs...

      Mais bon, difficile de calmer le jeu avec certains extraimistes.
      • [^] # Re: Bon droit?

        Posté par . Évalué à 10.

        "Et si Free est condamné, il n'y aura plus qu'à se passer de ses nombreuses contributions, ainsi que ses différents mirroir"

        Les contributions ne justifie en rien le non respect de la licence , c'est pas écrit je fais des contribution en retour , vous fermez les yeux sur la licence .
        • [^] # Re: Bon droit?

          Posté par . Évalué à -4.

          J'ai dit le contraire ?

          Juste que pour moi le point de vu de Free n'est pas forcement faux, ils jouent certe sur une interprétation de ce que certains voient comme une faille de la licence mais de là à dire qu'is ne respectent pas la license... Ce n'est pas non plus Tivo qui pour le coup vendait les boitiers.

          Ensuite, je pense qu'à cause de la lecture rigide d'une poignée d'intégristes du libre, les conséquences pour le libre en général risquent d'être pire que ce qu'ils en tireront, contrairement aux autres affaire du même genre. C'est dommage.
          • [^] # Re: Bon droit?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Ensuite, je pense qu'à cause de la lecture rigide d'une poignée d'intégristes

            On ne parle pas d'interprétation d'un texte religieux là, où on essaye de comprendre le message qui est derrière. Ce sont les libristes qui ont écrit les licences libres donc ils connaissent exactement le sens qu'ils voulaient y mettre. Ensuite deux possibilités : soit les libristes n'ont pas réussi à rédiger correctement ce qu'ils voulaient en terme juridique ce qui permet de détourner leur texte dans violer la loi, soit Free viole la licence.
            • [^] # Re: Bon droit?

              Posté par . Évalué à 10.

              Tout à fait d'accord , d'ailleur c'est facile de jouer les colleurs d'étiquette quand des auteurs de logiciel libre demandent le respect de leur droit , on les appel intégristes , (donc que l'autre partie n'est pas intégriste ) et quand c'est les majors alors c'est des ayant droit (et les autres des pirates ) .

              C'est formidable quand même , d'autant plus que ce n'est pas les auteurs de logiciels libres qui ont pris des initiatives pour la mise en place de loi telles que DADVSI , LCEN etc ...

              On se demande bien qui est intégriste hein ?

              A glisser sur les mots , on nous fait glisser sur les choses .
            • [^] # Re: Bon droit?

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui enfin les 'libristes' c'est une étiquette collée sur beaucoup de monde, la question, les auteurs de logiciels veulent-ils une licence qui dit que quand on loue un équipement, le fournisseur du matériel doit mettre a disposition le code source des logiciels qui tournent dessus ou pas?

              Pour RMS, je n'ai pas de doute sur son point de vue, pour Linus Torvalds je pense que c'est non: cf ses prises de positions contre les clauses anti-tivoïsation de la GPLv3..

              Apres le probleme avec toutes ces nuances: BSD, LGPL(qui en plus a plein de variantes car beaucoup n'aime pas la restriction sur l'édition de lien statique), GPLv2, GPLv3, AGPL, c'est qu'à chaque fois il y a une fragmentation des échanges de code possibles..

              J'ajouterai que malheureusement le coté compatibilité purement d'un point de vue juridique a aussi son importance: la GPLv2 est incompatible avec la licence Apache je crois, ce qui est assez absurde..
              • [^] # Re: Bon droit?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                c'est qu'à chaque fois il y a une fragmentation des échanges de code possibles..

                C'est pour ça qu'il vaut mieux se limiter à un choix assez simple au final pour les programmes :
                - BSD
                - LGPLx+ (le "+" a son importance!) avec ou sans option sur le lien statique (ça ne change pas grand chose)
                - GPLx+
                - AGPLx+

                Avec ces 4, on rempli assez aisément toutes les variantes des besoins des programmeurs, prendre une autre licence est surtout pour le plaisir d'être incompatible... (petite exception pour les licences en langues française pour les besoins précis sur la langue, tant qu'elle est compatible xGPL...)

                J'ajouterai que malheureusement le coté compatibilité purement d'un point de vue juridique a aussi son importance: la GPLv2 est incompatible avec la licence Apache je crois, ce qui est assez absurde..

                Corrigé avec la GPLv3, d'où l'intérêt du "+"...
                • [^] # Re: Bon droit?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  A voir, moi je suis prêt à accepter pas mal de licences suivant les cas, et éventuellement à faire des compromis, mais je refuse catégoriquement le "+" justement. Je refuse de signer des chèques en blanc ou m'engager sur une licence dont je ne connais pas les termes à l'avance. La GPLv3 en est justement un excellent exemple : les différences avec GPLv2 sont suffisamment conséquentes pour que le passage de l'un à l'autre doivent être un choix volontaire et conscient des auteurs.

                  Le "et +" est une aberration. On vous proposerait n'importe quel autre contrat de ce type, non seulement la clause ne tiendrait pas devant un tribunal mais surtout vous n'accepteriez jamais de le signer. Je ne vois pas pourquoi établir un contrat de ce type serait mieux quand ça concerne des licences.
                  • [^] # Re: Bon droit?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Question de confiance accordée à la FSF...

                    Si tu ne veux pas le "+", insiste quand même auprès de tes contributeurs pour qu'ils te donnent le "+" même si tu ne diffuses pas le "+".
                    Car après, quand tu voudras être compatible avec une bibliothèque GPLv3 par exemple, et ben... Tu seras dans la merde.

                    Faut voir aussi le côté pratique des choses.
                    • [^] # Re: Bon droit?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      dans la merde à cause de la FSF, merci du cadeau, et tu nous parles de confiance ?

                      c'est comme les emprunts à taux révisable après 3-4 ans, il ne devrait même pas y avoir à expliquer pourquoi c'est le Mal Absolu.
                      • [^] # Taux révisable

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        c'est comme les emprunts à taux révisable après 3-4 ans, il ne devrait même pas y avoir à expliquer pourquoi c'est le Mal Absolu.

                        Ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Les emprunts à taux révisables sont très bien quand tu sais t'en servir, comme par exemple tu sais gérer la hausse des taux.
                        J'ai un emprunt à taux révisable (capé, et c'était voulu, négocié, qui a fait monté le taux mais c'était aussi voulu, c'est gagnant gagnant avec la banque, elle fait des propositions suivant ce que j'étais capable d'accepter), et j'en suis très content : il m'a permis d'économiser des frais financiers pendant quelques années (maintenant, il m'est plus cher qu'un emprunt à taux fixe de l'époque, mais j'ai payé peu d'intérêts pendant la période où on paye le plus d'intérêts).

                        La révision des taux est dans le contrat, le comment il est révisé est aussi dans le contrat, rien n'est caché. Ceux qui se font "avoir" n'ont juste pas voulu lire les lignes du contrat.

                        Les gens doivent aussi savoir se prendre en main, et lire le contrat proposé. Quand on voit "basé sur le taux Euribor", ben on se renseigne si on ne comprend pas (et même le banquier l'explique).

                        Bref, un emprunt à taux révisable n'est pas le mal absolu, contrairement à ce que tu peux affirmer. Juste un outil, qu'il faut savoir manier.
                        Avec ta façon de voir, ben on arrête d'utiliser le feu (cool, plus de fumeurs!), car le feu ça brûle, c'est la mal absolu. Hum. Dépend toujours de l'utilisation...
                        • [^] # Re: Taux révisable

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ceux qui se font "avoir" n'ont juste pas voulu lire les lignes du contrat.
                          Pas voulu, ou tout simplement pas le bagage technique/experience pour en saisir toutes les conséquences.
                          • [^] # Re: Taux révisable

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Hum.
                            Lorsque la banque m'a proposé le prêt à taux révisable, elle m'a expliqué que c'était... révisable tous les ans.

                            Maintenant, si les gens imaginent qu'un trucs révisable ne va pas être révisé, heu... Je ne peux plus rien.
                            Et quand on voit "révisable" et qu'on ne comprend pas, on pose la question.

                            Les banques ont leur part de responsabilité lorsqu'elles n'expliquent pas ou cache des infos, mais les personnes ont aussi une part de responsabilité.

                            Parce que bon, j'en ai vu quelques uns sauter sur le prêt révisable à 2.8% non capé car c'est vachement mieux que que 4.4% fixe.
                            "les mots derrière le pourcentage? non capé? fixe? rien à foutre de comprendre, le chiffre il est beau le remboursement il va plus vite je prend". C'est du réellement entendu. Et quand quelqu'un ne veut pas comprendre, on ne peut plus rien faire.
                        • [^] # Re: Taux révisable

                          Posté par . Évalué à 2.

                          bah, rajoute "non capés" à "emprunts à taux révisables", mais ça ne change pas grand chose, dans un cas il faudrait faire confiance à la FSF et ça serait bien, dans l'autre il faudrait faire confiance à son banquier et ça serait mal...
                    • [^] # Re: Bon droit?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Refuser de le mettre et le demander aux autres, ça ne fait pas vraiment partie de mon éthique. Si moi je refuse qu'on upgrade ma licence sans mon accord, pourquoi demanderai-je à le faire avec le code des autres ? Si certains m'envoient leur code en "et +" très bien, mais le demander, non.

                      Pour résoudre ton problème, moi j'aimerai beaucoup une clause "Si je ne suis pas joignable pendant trios mois avec des moyens raisonnables, mon code sous cette licence est affecté à la propriété de l'équipe principale du projet, ou à défaut est relicenciée sous licence MIT".
          • [^] # Re: Bon droit?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            >Ensuite, je pense qu'à cause de la lecture rigide d'une poignée d'intégristes du
            >libre, les conséquences pour le libre en général risquent d'être pire que ce qu'ils
            >en tireront, contrairement aux autres affaire du même genre. C'est dommage.

            On n'est pas à moitié-libre. Les intégristes demandent au juge quelle doit être la bonne lecteur, un texte juridique est d'interpration stricte (très très rigide). Rien comme conséquence ne peut être pire que de dévoyer une licence d'utilisation pour en tirer un pofit personnel. L'objectif du libre (pas de l'open source), n'est pas de conquérir le monde (ce sera un dégât collatéral) mais juste d'être libre.

            Si free ne voulait pas ce contrat gpl, il y a des tonnes de soft BSD, en libre utilisation. Si ils ont choisi linux et la gpl, il faut qu'ils en respectent les contraintes, et ce de manière très rigide pas plus, mais pas moins. Free à une aura assez forte auprès de certains libristes, aura qu'ils n'auraient pas sans cette situation (utilisation de linux) est-ce abérrant de leur demander, en échange, un rigueur avec le contrat de licence ?
            • [^] # Re: Bon droit?

              Posté par . Évalué à 3.

              Si le simple fait d'utiliser Linux dégage une aura assez forte auprès des libristes, je crois bien que tous les FAI sont en train de dégager une énorme aura.
          • [^] # Re: Bon droit?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Free vends ses Freebox à certaines "occasions": de nombreuses personnes ont acheté (de force d'ailleurs) une Freebox lors du passage en dégroupé par exemple.
            • [^] # Re: Bon droit?

              Posté par . Évalué à 7.

              De toute manière la mise en assignation ne joue pas sur ce point là. L'argument c'est que "distribution" (en anglais) == "mise à disposition" (en français), et que Free met bien la freebox à disposition (c'est explicite dans les CGV).

              C'est je crois le premier test français de la GPL devant un tribunal.

              Je comprends pas pourquoi Free a voulu faire les malins, ils peuvent faire comme les autres, livrer les sources et garder des drivers binaires pour l'adsl etc. Ça autorise personne à faire tourner son firmware sur freebox, c'est en accord avec la GPL et ils peuvent garder les parties binaires.
              • [^] # Re: Bon droit?

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                C'est je crois le premier test français de la GPL devant un tribunal.

                Non, uniquement en France.

                https://linuxfr.org//2004/07/24/16896.html
              • [^] # Re: Bon droit?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je comprends pas pourquoi Free a voulu faire les malins Idem pour moi, je suis de ton avis. En gros ils n'ont rien à perdre à mettre un morceau de papier indiquant "GPL etc" (ou même bêtement sur leur site, je suis persuadé que personne ne leur aurait rien dit). Il n'ont rien à perdre à livrer les sources... qui sont déjà publiques. Ils n'ont rien à perdre à livrer leur quelques modifs qui de toutes manières ne sont pas des choses hyper évoluées, super secrètes et hypra statégiques. Car si c'est le cas ça veut dire que la sécurité de leur réseau est dans les FreeBoîtes, ce qui est 200% crétin.
                M'enfin ce ne serait pas la première fois qu'on déporte la sécurité chez le client. Caramail par exemple. Arf, méga mauvais exemple :-)
            • [^] # Re: Bon droit?

              Posté par . Évalué à 2.

              Personne n'a jamais eu à acheter de Freebox, surtout de force...
            • [^] # Re: Bon droit?

              Posté par . Évalué à 2.

              Nop, ce n'est pas pour l'achat mais pour la mise à dispositions de services.
      • [^] # Re: Bon droit?

        Posté par . Évalué à -2.

        Un peu comme Microsoft qui donne plein d'argent à tous les pauvres des pays du tier-monde : achetez du Microsoft, et vous améliorerez la lobo^W^Wl'alphabétisation des petits nenfants des pays pauvres.
        • [^] # Re: Bon droit?

          Posté par . Évalué à 1.

          Il dit qu'il ne voit pas le rapport avec la choucroute...
      • [^] # Re: Bon droit?

        Posté par . Évalué à 8.

        Je crois que Free ne fait pas ça que pour la beauté du libre.
        En effet, ça leur coûte moins cher qu'un freenaute télécharge ses isos chez eux que sur un autre réseau (pas de bande passante à payer).
        Vu que pas mal de Freenaute sont chez eux, je crois que ça leur couterait un peu plus cher de le retirer que de l'entretenir.
        • [^] # Re: Bon droit?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Egalement un gros avantage pour l'image de marque. OVH fait pareil et ça ne leur économise par de bande passante. Ca permet aussi de dire a ses informaticiens "voyez, on est super".
          Je ferais pareil.
          • [^] # Re: Bon droit?

            Posté par . Évalué à 4.

            ca leur permet surtout d'augmenter leurs volumes de transferts.
            Plus un opérateur est gros, plus il peut négocier d'égal à égal avec les autres.
            Et les accords entre gros opérateurs, c'est juste des echanges de cables pour mettre ses données à disposition des clients de l'autre opérateur, et vice-versa.
            (technique qui a très bien marché pour free dès leurs débuts en recupérant une très grosse partie des sites webs des particuliers en fournissant l'hebergement gratuit pour tout le monde)

            Sinon, on est un petit fournisseur, et on est donc considéré comme un client de ces gros opérateurs, et la faut payer (cher) la ligne
        • [^] # Re: Bon droit?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Y a aussi l'histoire que ça les met en position de force lorsqu'il faut négocier qui va payer combien pour les liens de peering avec les autres opérateurs: "vous voyez, ce sont VOS utilisateurs qui viennent se connecter sur nos FTP et nos pages persos. Vous devez donc payer une plus grosse part que nous pour la liaison!".
  • # livebox == Windows

    Posté par . Évalué à -10.

    je crois.
    • [^] # Re: livebox == Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Voyons voir...

      pingolo ~ $ telnet 192.168.1.1
      Trying 192.168.1.1...
      Connected to 192.168.1.1.
      Escape character is '^]'.
      login: root
      Password: 1234
      [root @ home]$ shell


      BusyBox v1.01 (2005.09.07-07:38+0000) Built-in shell (ash)
      Enter 'help' for a list of built-in commands.

      / # cat /proc/version
      Linux version 2.6.15 #2 Wed Feb 13 20:04:01 CET 2008


      Ca ressemble pas vraiment à du Windows...
      • [^] # Re: livebox == Windows

        Posté par . Évalué à 5.

        à moins que ça soit une machine virtuelle qui fasse tourner un linux et que l'os de base soit un windows...
      • [^] # Re: livebox == Windows

        Posté par . Évalué à 9.

        Je ne voudrais pas avoir l'air de critiquer, mais ton mot de passe ne me semble un peu faible.
        • [^] # Re: livebox == Windows

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le mot de passe telnet des Livebox INVENTEL n'est pas modifiable (sauf en flashant, ou en le modifiant à chaque démarrage). Encore une chance qu'on ne puisse pas se connecter depuis le côté ADSL !
          • [^] # Re: livebox == Windows

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            En meme temps, il n'y a pas telnet sur la livebox inventel/thomson. Et meme si il y était, je doute qu'on puisse s'y connecter depuis le WAN.
            • [^] # Re: livebox == Windows

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Effectivement c'est sur les SAGEM. Et le seul moyen de changer l'adresse ip de cette bouse c'est via telnet. Bonjour la convivialité pour les non-informaticiens.
              • [^] # Re: livebox == Windows

                Posté par . Évalué à 4.

                Bonjour la convivialité pour les non-informaticiens.

                Je ne pense pas qu'un non-informaticien , aie besoin de changer l'ip de sa livebox...
                • [^] # Re: livebox == Windows

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Imagine que tu aies un autre équipement, genre un routeur CPL, qui part de la même philosophie de mépris du besoin des utilisateurs moyens. Comment tu les fais cohabiter ?

                  Et si tu dois te connecter au VPN de ton entreprise mais que les plages d'adresses IP sont les mêmes que celles de ta livebox (192.168.1.x, c'est assez courant). Tu vas demander à l'admin de ta boîte de changer le plan d'adressage de ton entreprise ?
                • [^] # Re: livebox == Windows

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  De même qu'un non informaticien n'a jamais besoin de désactiver DHCP, ni d'ouvrir des ports. :-)

                  De même qu'un non informaticien n'a jamais besoin de réinstaller son OS, ni de s'emmxxxxx à chercher sur le web un pilote d'imprimante car celui qu'il a est problèmatique, etc.
  • # Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

    Posté par . Évalué à 9.

    Ils passeront ainsi sous BSD .....
    GNIARK GNIARK !!!!
    • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Tiens c'est une question que je me posais l'autre jour, pourquoi ne pas utiliser du BSD si ils tiennent tant que ça a ne pas redistribuer les sources ? Cela dit, ça ne les aidera pas beaucoup pour busybox, VLC, etc.
      • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pour les logiciels "annexes" ce n'est pas un problème car ils sont probablement non modifiés. Donc fournir les sources (ou un simple lien) convient. Par contre pour le noyau et les pilotes c'est une autre affaire vu qu'il y a quelques modifications. Enfin je suppose, car sinon je ne vois même pas le début de commencement d'intérêt à ne pas obtempérer. Quoi qu'il en soit un BSD serait beaucoup mieux question légalité et respect.

        La vraie réponse au "pourquoi" est probablement que ceux qui se sont occupés de ça chez Free on testés avec Linux, ils ont continués avec Linux, et donc c'est du Linux. Peut-être même qu'ils ne connaissaient pas BSD, ou peut-être qu'on leur a dit au début que promis-juré ce sera ouvert.
        • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ou que leur département juridique pensait dès le début que ça ne poserait pas de problèmes.
        • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Par contre pour le noyau et les pilotes c'est une autre affaire vu qu'il y a quelques modifications. Enfin je suppose, [...]

          les (ou une partie des?) drivers de free, ont été proposés en upstream (voir la LKML linux-mips). Donc sur ce point, tvb. Quand à busybox, j'imagine difficilement qu'il aie été modifié, or les sources sont déjà accessibles. un responsable de Free avait déjà parlé de busybox et n'avait pas mentionné de modifs.

          Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout. \n -- Jules Claretie

      • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Parce que broadcom ne fournit pas d'implémentation de leur driver DSL sous aucun BSD.

        Et que ça ne change pas grand chose pour broadcom car les drivers en question sont juste des modules noyau proprios.
        • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oué, ça c'est trop drôle, un blob binaire avec une glue GPL, qui obligerait à passer tout le noyau en GPL même s'il s'agissait d'un BSD au cas ou le pilote soit porté.
          Trop drole ;-)
          (même si le lien pilote-noyau n'est pas toujours entendu comme tel)
          Tiens d'ailleurs, pour Haiku on a porté le pilote broadcom ethernet de FreeBSD pour remplacer les 2 pilotes linux, et il semblerait même mieux fonctionner ;)
      • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour Busybox : sur NetBSD ya un truc qui fait plus ou moins la même chose. Faut un peu plus de travail que BusyBox mais ça doit pouvoir le faire.

        Pour VLC, j'ai su via un forum (peut-être ici même) que Free reverse les modifications de code VLC. Leur tort serait dans ce cas de ne pas fournir de lien vers les sources de VLC ....

        Pour les autres .... je ne sais pas.
        • [^] # Re: Ca m'amuserait que Free soit condamné ....

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Que je sache, il s'agissait des modifications faites pour le Freeplayer, soit un logiciel installé sur le PC, pas la freebox.
          Je me demande s'il n'y a pas un VLC modifié sur le boitier HD de la freebox v5, au moins un forum mentionne cette possibilité.
  • # Diffusion ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Prêter/louer/mettre à disposition un logiciel
    La différence est que ce n'est pas le logiciel qui est prété/loué/mis à disposition, mais du matériel faisant tourner ce logiciel.

    Le point de vu de Free est que le matériel appartenant à Free, le logiciel en lui même n'est pas mis à disposition de l'utilisateur pour tourner sur un matériel lui appartenant de quelque manière que ce soit.

    Dans le même ordre d'esprit, c'est comme un hébergeur web ayant une version modifiée d'Apache pour ses seuls serveurs. Serait-il tenu par la GPL de diffusé les modifications ? Free répond que non alors que la FSF voudrait l'y forcer (certe Apache n'est pas GPL, mais c'est pour l'exemple).

    Free, cohérant, met systématiquement à disposition les sources des logiciels installable sur le poste utilisateur et reposant sur des logiciels libres. Pour les gros projets, il met également souvant des mirroirs à disposition.
    • [^] # Re: Diffusion ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Serait-il tenu par la GPL de diffusé les modifications ?
      Non, la FSF l'avoue elle même, puisqu'elle a proposé la GPLv3 pour combler cette lacune.
      Après faut croire que la FSF penses que la situtation de Free est différente, mais j'avoue que j'ai du mal à la voir, à part que là en l'occurence le boitier est plus prêt du client final que le serveur web... mais si la FSF gagne, où est la limite ? Le DSLAM il est trop ou pas assez prêt du client ?
      La seule limite stricte que je vois, ca reste la notion de propriété.
      • [^] # Re: Diffusion ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        précision :
        1) La FSF a porposé la licence AGPL pour combler la lacune des appli web ou sur serveur
        2) La GPLv3 elle est censée adresser le problème des brevets (qui n'a rien à voir ici)
        • [^] # Re: Diffusion ?

          Posté par . Évalué à 5.

          2) tu as gagné le droit de relire en entier la GPLv3 42x, puis de l'apprendre par coeur.
          merci :)
    • [^] # Re: Diffusion ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Il me semble que pour les personnes résiliant leur abonnement free et ne renvoyant pas la freebox celle-ci leur est facturée, et donc vendue.

      Donc même si leur argumentaire tiens devant un juge, ce qui reste à prouver, il reste encore ces situations qui semblent encore moins défendable pour free. J'espère que la FSF (enfin leur avocats/juristes) n'oubliera pas cette carte.
      • [^] # Re: Diffusion ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        celle-ci leur est facturée, et donc vendue.
        Facturée ne veut pas dire vendue. Pour free c'est un dédomagement.
        • [^] # Re: Diffusion ?

          Posté par . Évalué à 2.

          a une époque c'était faux.
          On en a longuement discuté, et free indiquait d'ailleurs dans la lettre qu'on en "devenait propriétaire".

          Marrant comment certaines idées ont la vie dure.
        • [^] # Re: Diffusion ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Facturée ne veut pas dire vendue. Pour free c'est un dédomagement.

          Je doutes que ça repose sur quoique ce soit juridiquement. Reste a savoir si Free te livre des binaires de logiciels sous GPL au moment où ils te vendent la freebox.
          • [^] # Re: Diffusion ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je doutes que ça repose sur quoique ce soit juridiquement
            C'est au plaignant de montrer que juridiquement facture => changement de propriétaire.
            De toute façon dans l'assignation, les plaignants n'utilisent pas cet angle d'attaque, c'est qu'il semble difficilement exploitable.
            • [^] # Re: Diffusion ?

              Posté par . Évalué à 10.

              « Possession vaut titre. » (art. 2278 code civil)

              En clair, dans ce cas de « dédommagement », tu as la boîte, elle n’est pas déclarée volée, personne ne la réclame, donc tu en es propriétaire.

              C'est au plaignant de montrer que juridiquement facture => changement de propriétaire.
              Manquerait plus que ça. Bonjour le merdier si c’était le cas.

              Pour Free, ça va même plus loin, Free t’as fait payer pour ne pas la récupérer, donc Free en a abandonné la propriété explicitement. Et comme c’est toi qui a payé, c’est à toi que cette propriété a été abandonnée.

              Y a pas à tortiller du cul, de tous les côtés que l’on regarde, ce cas de « dédommagement » est une cession de propriété.

              Pour ce qui est de l’assignation, ce sont les auteurs de iptables et busybox qui se plaignent de la modification de leur œuvre sans respect de leur licence, pas d’un groupe de freenautes dont certains auraient bénéficié du « dédommagement ».
              • [^] # Re: Diffusion ?

                Posté par . Évalué à 3.

                D'autre part l'assignation cite néanmoins ce cas de figure explicitement.
              • [^] # Re: Diffusion ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                « Possession vaut titre. »
                Si la possession est légale, oui.

                tu as la boîte, elle n’est pas déclarée volée, personne ne la réclame, donc tu en es propriétaire.
                mais si justement, Free la réclame, et plutôt 2 fois qu'une :

                "l’Usager est dans
                l’obligation de renvoyer à Free l’Equipement non utilisé dans les 8 jours de la réception du deuxième
                Equipement Terminal dans les conditions mentionnées ci-dessus. Dans le cas contraire, après une mise
                en demeure adressée par voie électronique à l’Usager et restée sans effet pendant huit jours, Free
                facturera un montant forfaitaire dans la limite de la valeur de l’Equipement Terminal resté en la
                possession de l’Usager telle que mentionnée dans la Brochure Tarifaire"


                , Free t’as fait payer pour ne pas la récupérer, donc Free en a abandonné la propriété explicitement.
                Je trouves pas ca explicite. L'usager ne respecte pas les CGV puisqu'il s'engage normalement à restituer le terminal. Je trouves ca vraiment tordu de vouloir venir réclamer quelque chose concernant la licence d'un soft contenu d'en un boîtier qu'on a acquis en violant explicitement les CGV.

                ce cas de « dédommagement » est une cession de propriété.
                C'est tout à fait discutable puisque cette cession s'effectue contre le gré d'une des parties.

                Pour ce qui est de l’assignation, ce sont les auteurs de iptables et busybox qui se plaignent de la modification de leur œuvre sans respect de leur licence, pas d’un groupe de freenautes dont certains auraient bénéficié du « dédommagement ».
                Pourtant ils ont réussi à montrer que y'avait leur soft dedans, je me demande encore comment vu qu'il est interdit d'ouvrir la box. Ils utilisent 2 arguments :
                - dump de la rom manifestement en ouvrant le boitier, donc légalement douteux
                - en observant le comportement du soft sur la prise ethernet, ce qui ne prouve pas grand chose, on peut très bien mimer le comportement d'un autre soft.
                • [^] # Re: Diffusion ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pourtant ils ont réussi à montrer que y'avait leur soft dedans, je me demande encore comment vu qu'il est interdit d'ouvrir la box.
                  On peut aussi voir cité dans l'assignation une déclaration de Free lors de son entrée en bourse où Free dit explicitement utiliser des logiciels sous GPL, dont linux ...
                  • [^] # Re: Diffusion ?

                    Posté par . Évalué à 4.

                    C'est un huissier qui l'a ouvert, j'imagine qu'il a le droit justement pour vérifier ce genre de chose.
                • [^] # Re: Diffusion ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Pourtant ils ont réussi à montrer que y'avait leur soft dedans, je me demande encore comment vu qu'il est interdit d'ouvrir la box. Ils utilisent 2 arguments :
                  - dump de la rom manifestement en ouvrant le boitier, donc légalement douteux
                  - en observant le comportement du soft sur la prise ethernet, ce qui ne prouve pas grand chose, on peut très bien mimer le comportement d'un autre soft.


                  Mais c'est quand même incroyable c'est de la mauvaise foi de la pire espèce... tu affirmerais donc que la freebox n'utilise pas busybox ni iptables ?

                  Non, donc on s'en fout comment ils le savent c'est un fait et ça ne respecte pas ce que les *auteurs* de ces softs veulent. Maintenant que la GPL protège ces auteurs comme ils le pensent, le tribunal le dira.

                  Mais putain sinon OUI FREE UTILISE BUSYBOX ET IPTABLES c'est un PUTAIN DE FAIT, que free ai le droit de le faire comme il le fait on verra. Mais commencer a défendre free en disant mais non ils utilisent pas gniagnia de toutes façons vous pouvez pas démonter la box et ont aurait pû imiter le prog... non mais franchement y a des limites de puanteurs à garder dans son fion.
                  • [^] # Re: Diffusion ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Attention, en droit, toutes les preuves ne sont pas recevables. Par exemple, les écoutes illégales donnent des preuves irrecevables, ou bien plus près de nous les majors qui écoutent les réseaux pour détecter qui télécharge de la musique illégalement et qui n'ont pas l'autorisation de la CNIL ne peuvent pas faire condamner un internaute, alors même qu'il aurait téléchargé de la musique illégalement...
                    De la même façon, comme le précise wikipedia, en droit civil on ne peut pas prétendre enregistrer quelqu'un à son insu http://fr.wikipedia.org/wiki/Preuve_en_droit_civil_français et en faire usage ensuite.

                    IANAL, mais ici on est en droit civil, on peut utiliser un moyen de preuve libre, donc il est vraisemblable que les preuves que Free utilise Busybox & IPtables sont recevables :) Après, attendons de voir ce que le juge en dira.

                    Par ailleurs, il est intéressant de souligner les deux phrases en gras au début de l'article de Wikipedia : Celui qui réclame l'exécution d'une obligation doit la prouver. Réciproquement, celui qui se prétend libéré, doit justifier le payement ou le fait qui a produit l'extinction de son obligation qui explique l'assignation en justice :
                    (étape 0 : l'avocat des auteurs montre que Free utilise les logiciels)
                    1) Ils montrent que Free ne peut pas avoir obtenu les logiciels autrement que sous la GPL, et que donc Free est obligé d'en respecter les obligations.
                    2) C'est à Free de prouver qu'ils les respectent bien.
                  • [^] # Re: Diffusion ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Mais c'est quand même incroyable c'est de la mauvaise foi de la pire espèce... tu affirmerais donc que la freebox n'utilise pas busybox ni iptables ?
                    mais non, je n'en doutes pas un instant. Ca me paraît juste douteux comme démontration. Sauf si le client avait un moyen d'être le propriétaire légal de la box, auquel cas effectivement il pourrait extraire le soft et donc avoir une copie légale, et donc prétendre à toutes les obligations de la GPL.
                    Voilà, ce que je veux montrer, c'est que l'utilisateur n'a jamais de copie à disposition du soft de manière légale (sauf si ils montrent le contraire, comme ce qu'on essayait de faire en discutant de la propriété de la box sur résiliation), donc quelque part il n'y a effectivement jamais redistribution.

                    non mais franchement y a des limites de puanteurs à garder dans son fion.
                    C'est pas parcque je m'exprime mal ou que tu interprêtes mal mes propos que t'es obligé d'être vulgaire.
                    • [^] # Re: Diffusion ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      C'est pas parcque je m'exprime mal ou que tu interprêtes mal mes propos que t'es obligé d'être vulgaire.

                      Ok, je te prie de m'excuser, mais si c'est faire l'avocat du diable alors autant le préciser, là je l'ai pris comme ce que tu penses et si cela avait été le cas, ma réponse est ce que j'en pense.
                    • [^] # Re: Diffusion ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      En plus cet argument de non-légalité du "on ne peut pas ouvrir la boite" me fait bien rire, exemple:

                      1) Je te vole un truc, le fous dans une boite, te le "donne" à la façon free avec une licence/cgv/whatever qui t'interdis d'ouvrir la boite. Tu ouvres la boite, tu vois que le contenu t'appartenais en premier lieu... non recevable ?

                      2) je prends ton projet gpl, j'en fait un binaire, je strip les symboles, je changes les libellé, je le distribue avec une licence interdisant la décompilation... tu décompiles mon binaire, tu vois que c'est ton projet GPL... pas recevable ? alors que la faute est en premier lieu la mienne, c'est moi qui n'ai d'abord pas respecté la licence... comment ma licence peut-elle couvrir le vol en premier lieu ?
                      • [^] # Re: Diffusion ?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        son point est justement qu'il n'y a pas distribution du soft au sens legal du terme, free n'a jamais accorde une quelconque licence d'utilisation a qui que ce soit, l'utilisateur du soft est Free, pas le client de Free.
                      • [^] # Re: Diffusion ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Tu ouvres la boite, tu vois que le contenu t'appartenais en premier lieu... non recevable ?
                        Recevable, puisque le contenu t'appartient et qu'ils l'ont acquis illégalement :)

                        je prends ton projet gpl, j'en fait un binaire, je strip les symboles, je changes les libellé, je le distribue avec une licence interdisant la décompilation... tu décompiles mon binaire, tu vois que c'est ton projet GPL... pas recevable ?
                        C'est recevable : c'est TON soft, tu as donc le droit de le décompiler, quoiqu'en dise la licence de ton distributeur :)

                        Pour Free c'est différent, il n'y a pas vol, ils estiment utiliser tout à fait légalement les logiciels en interne, ce que permet la licence des softs concernés. Les plaignant conteste le fait qu'il n'y est pas redistribution, et c'est ce que va trancher le tribunal.
                        • [^] # Re: Diffusion ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Pour Free c'est différent, il n'y a pas vol, ils estiment utiliser tout à fait légalement les logiciels en interne, ce que permet la licence des softs concernés. Les plaignant conteste le fait qu'il n'y est pas redistribution, et c'est ce que va trancher le tribunal.

                          D'accord, cela je l'ai bien compris... si le tribunal tranche sur le fait que free fait bien acte de distribution, je ne vois vraiment donc pas comment ils pourraient se retrancher sur l'ouverture de la boiboite pour expliquer qu'en fait ils avaient pas le droit de savoir que c'était leurs logiciels qui tournaient dedans... dans le cas ou free est reconnu comme ayant distribué les dits soft, il ne se conforme donc pas dans ce cas en premier lieu à la licence GPL et donc toutes restrictions supplémentaires (dont la non-ouverture de la boite pour récupérer les dits logiciels) est nul et non-avenue... oui je sais le tribunal n'a pas encore tranché sur ce point.
                          • [^] # Re: Diffusion ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            si le tribunal tranche sur le fait que free fait bien acte de distribution, je ne vois vraiment donc pas comment ils pourraient se retrancher sur l'ouverture de la boiboite pour expliquer qu'en fait ils avaient pas le droit de savoir que c'était leurs logiciels qui tournaient dedans...
                            Evidemment, mais le but de Free peut être l'inverse : vous n'avez pas le droit d'ouvrir la boîte, on ne fourni pas de firmware à l'utilisateur, ca montre bien que vous ne pouvez pas vous procurer une copie du logiciel, qu'on ne redistribue rien à l'utilisateur, que tout reste dans notre réseau.
                        • [^] # Re: Diffusion ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          c'est TON soft, tu as donc le droit de le décompiler, quoiqu'en dise la licence de ton distributeur :)
                          Mais tu ne pouvais pas le savoir avant de le décompiler. Tu as donc voulu effectuer une action illégale, et mis tous les moyens en oeuvre pour le faire, et ce n'est qu'après l'avoir fait, que tu t'es rendu compte qu'elle était légitime.
                          • [^] # Re: Diffusion ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Tu as donc voulu effectuer une action illégale
                            Tu peux toujours défendre ta bonne foi en montrant que tu avais suffisamment de faisceaux d'indices objectifs tendant à prouver que le binaire correspondait manifestement à ton logiciel.
                            Après rien ne t'obliges à dire que t'as décompiler le bouzin, tu peux toujours porter plainte et laisser le juge d'instruction décider de la décompilation pour vérifier tes propos. Personne ne saura que t'avais vérifier avant.
                  • [^] # Re: Diffusion ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Pour compléter, c'est évidemment et connu que Google utilise des softs libres modifiés sur ses serveurs. Ca n'empêche qu'il n'y a pas de moyen légal d'obtenir des copies de ce qui tournent effectivement sur leurs serveurs : il est donc difficile de prétendre qu'il y a redistribution et donc prétendre aux droits que confère aux utilisateurs la GPL dans ces scénarios.
                    • [^] # Re: Diffusion ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Pour moi, il y a clairement une différence entre les serveurs de google et la freebox.

                      Je n'ai pas de googlebox chez moi avec laquelle j'intéragis, mais une machine distante se trouvant chez google.

                      Dans tout les cas je trouve que c'est un trou dans la licence GPL que de permettre de modifier des logiciels libres sur un serveur utilisé par le public sans que celui-ci aie accès au modif de ces logiciels libres. Mais c'est effectivement quelquechose qui n'est pas couvert et cela est dommage.
                      • [^] # Re: Diffusion ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Ce n'est pas vraiment un trou, la FSF l'avoue même puisqu'ils ont créé une licence spéciale, la AGPL. Si c'était uniquement un "trou" par erreur dans la GPLv2, ca aurait été intégré à la GPLv3, hors ce n'est pas le cas.
                      • [^] # Re: Diffusion ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        en quoi la localisation de la machine est pertinente?

                        Tu interagis avec les machines de google, on pourrait donc considerer que tu utilises leur soft non?

                        Fondamentalement, quelle est la difference entre du RPC et une requete HTTP?
                        De meme, quelle est difference fondamentale entre une requete DHCP et un click sur un bouton?
                        Entre une emission de signal IR par une telecommande et une requete HTTP?
                        • [^] # Re: Diffusion ?

                          Posté par . Évalué à 6.

                          en quoi la localisation de la machine est pertinente?
                          Visiblement cette localisation est importante au sens de la loi. Je constate que "wizzgo" a été condamné parce que les machines qui effectue l'acte de copie est dans leur data center, et pas chez la personne qui effectue la copie.
                        • [^] # Re: Diffusion ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Tu interagis avec les machines de google, on pourrait donc considerer que tu utilises leur soft non?

                          Sauf qu'on s'en fou, la GPL elle parle de "distribution", pas d'utilisation.

                          Quand tu fais une requete chez google, le logiciel reste sur les machines qui sont chez google, physiquement il ne sort pas de chez google, on peut difficilement parler de distribution.

                          La question c'est de savoir si quand on te loue ou prete une machine qui contient des logiciels, on peut considerer que ces logiciels sont distribués. A mon avis oui, on verra bien ...
                          • [^] # Re: Diffusion ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            lors de la location, je crois qu'on pouvait parler de distribution, parce que le "locataire" c'est l'utilisateur final, c'est celui qui à l'usufruit de l'équipement, et pas la nue propriété.
                            Et qu'en ce sens, on considérait qu'il y avait bien distribution.

                            Dans le cadre de google, celui qui a l'usufruit, c'est google : c'est google qui recherche la page, qui la génère, et que te l'envoie.
                            • [^] # Re: Diffusion ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Dans le cadre de google, celui qui a l'usufruit, c'est google : c'est google qui recherche la page, qui la génère, et que te l'envoie.
                              C'est Free avec son matos qui traite tes requêtes IP, génère la réponse IP et l'envoie à ton PC.
                              La seule différence, c'est la distance.
                              • [^] # Re: Diffusion ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                pas tout à fait. Ce n'est pas le role de free de faire dhcp, du filtrage de port, de faire routeur, etc...

                                Bien que j'ai compris ce que tu voulais dire, ensuite "free" (dans le cadre de la freebox) ne génère aucune réponse IP (autre que pour l'administration du réseau).
                                • [^] # Re: Diffusion ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  pas tout à fait. Ce n'est pas le role de free de faire dhcp, du filtrage de port, de faire routeur, etc...
                                  Ben c'est pourtant ce que font leurs équipements.

                                  ne génère aucune réponse IPBon bah ils répondent à tes requêtes ethernet ca te va :)
                                  • [^] # Re: Diffusion ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Ben c'est pourtant ce que font leurs équipements.
                                    D'où le problème. (il faut différencier ce qui est fait pour l'abonnée (au niveau du LAN), de ce qui est fait dans leur réseau interne, et où l'on ne sait pas vraiment ce qu'ils font).

                                    Bon bah ils répondent à tes requêtes ethernet ca te va
                                    Même pas. Il n'y a pas de "réponses" à une requête ethernet, au pire une détection de collision.
                                    Le FAI est juste censé faire transiter des paquets d'un point à un autre, basé sur leur adresse IP.
                                    (plus services annexes maintenant comme téléphone et tv).
                                    • [^] # Re: Diffusion ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Oué bref, même s'ils ne font que du routage, ca change rien, le fait est que la box à des interfaces externes (ethernet, téléphonie analogique, péritel vidéo, etc.) qui te permettent d'accéder à des services (fournitures de contenus vidéo, routage de paquets, etc.)
                                      Bref, c'est comme un serveur distant qui a aussi des interfaces et te fourni des services par ce biais.
                                      • [^] # Re: Diffusion ?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                        Dans ce cas là, un routeur c'est pareil, t'as une interface (les prises ethernet) et voilà... ou même un lecteur dvd (prise peritel). Mais tu trouverais normal que ton routeur utilise des logiciels sous GPL modifié sans que les modifications soient sous GPL ?

                                        Je ne pense pas qu'ils puissent invoquer ce point pour dire qu'il n'y pas de distribution. C'est le seul truc à savoir, si il y a distribution ou non selon la loi et c'est ça qui déterminera l'engagement qu'ils doivent avoir.
                                        • [^] # Re: Diffusion ?

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Euh le lecteur DVD il appartiendrait à "Hollywood" dans ta théorie ? Je crois pas que ça soit le business modèle principal en cours en matière de lecteur DVD :)
                                          • [^] # Re: Diffusion ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Non mais le firmware qui le ferait tourner serait un dérivé de linux... je ne parlais pas d'un DVD ou de son contenu mais bien de la boiboite qui te permet de les lire (grâce à un logiciel).
                                            • [^] # Re: Diffusion ?

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              oui, boiboite qui est couremment appellee "Lecteur DVD" comme l'utilise judicieusement et pertinemment Guillaume Knispel.

                                              Pour autant que je sache, quand tu lit un dvd, personne ne te fournit un service (lecteur a toi, galette a toi, tele a toi), contrairement a Free qui te fournit un service d'acces a internet via son reseau, qu'il deploie jusque chez toi via SA freebox (faut bien qu'il deploie du materiel jusqu'a chez toi pour te donner un acces physique a son reseau).

                                              Bref, la comparaison n'a pas lieu d'etre.
                                              • [^] # Re: Diffusion ?

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                J'ai lu un peu vite et loupé "lecteur"... lu un peu vite.

                                                Bref, la comparaison n'a pas lieu d'etre.

                                                La comparaison était sur l'accès à un service par peritel ou ethernet. Le logiciel de ton lecteur dvd/routeur tu l'accèdes par l'ethernet/peritel, il n'empêche que si il contient des logiciels GPL modifiés, le constructeur doit donner accès aux sources... la question est donc bien de savoir si la freebox (et les logiciels contenu à l'intérieur) sont distribué, pas de savoir si on y accède par ethernet/usb ou avec les doigts.
                                                • [^] # Re: Diffusion ?

                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                  Quel rapport?

                                                  Le constructeur de lecteur te vends un bien, pas un service, comme le fait free.

                                                  La distribution de soft dans ce cas ne fait clairement aucun doute, contrairement a l'affaire qui nous preoccupe ici.
                                                  • [^] # Re: Diffusion ?

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                    Quel rapport ?

                                                    Quel truc ?

                                                    Quoi ? Hein ? Meuh non ?

                                                    rien....
                                                    • [^] # Re: Diffusion ?

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      oui, quel rapport, au lieu de faire le malin, je voudrais bien que tu m'expliques la similitude entre
                                                      - une machine vendue, qui appartient au client, qui utilisable en tant que telle avec son firmware
                                                      - une machine posee chez le client, propriete de free, sur le reseau de free, dont le firmware devient inutilisable sitot que tu resilie ton contrat chez eux.
                                        • [^] # Re: Diffusion ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                          Dans ce cas là, un routeur c'est pareil, t'as une interface (les prises ethernet) et voilà... ou même un lecteur dvd (prise peritel).
                                          Tout à fait ! Et ca te viendrait pas à l'idée de venir demander à Free les sources des routeurs qui se trouvent dans leurs locaux, et qui pourtant routent TES paquets.
                                          • [^] # Re: Diffusion ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Oui mais ils sont justement dans leur locaux. Comme je l'ai dit plus haut ce qu'il faut savoir c'est si ils font une distribution au sens légal du terme... la méthode d'accès au logiciels importe peu (que ce soit ethernet, péritel ou à l'aide d'un clavier et d'un écran). Dans tous les cas leurs routeurs dans leurs locaux ils ne les distribuent pas... c'est pas parce que j'y accède par ethernet ou non que ça change quelquechose.
                                            • [^] # Re: Diffusion ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              Maintenant moralement si ils utilisent des logiciels GPL modifiés dans leurs routeurs dans leurs locaux, je trouve qu'ils devraient distribuer ces modifs... qu'ils ne soient pas obligés de le faire soit.
                                            • [^] # Re: Diffusion ?

                                              Posté par . Évalué à 3.

                                              Oui mais ils sont justement dans leur locaux.

                                              Ce qui se concoit bien s'enonce clairement.
                                              Alors si c'est si evident pour toi que la localisation de la machine fait une difference majeure, je voudrais que tu me l'expliques clairement et simplement.
                          • [^] # Re: Diffusion ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Oui, la GPL parle de distribution de soft.

                            Le seul probleme, c'est qu'elle omet de definir c'est qu'est distribuer du soft...
                            • [^] # Re: Diffusion ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Je ne pense pas qu'elle l'omet vu que si j'ai bien compris l'assignation, le termes anglais juridique distribution est lui bien défini... donc on ne redéfinit pas dans une licence un terme juridique déjà définit, de plus comme la licence est en anglais seulement, le terme juridique français équivalent doit lui être attribué.
    • [^] # Re: Diffusion ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Free, cohérant, met systématiquement à disposition les sources des logiciels installable sur le poste utilisateur et reposant sur des logiciels libres.

      sans savoir qui a raison, il est facile de penser que free redisurtibue les sources des logiciels installable sur le poste utilisateur car c'est un service en plus et que ce n'est pas leur coeur de métier. Ils font ça car ça ajoute un plus.

      En ce qui concerne ce qui fait la valeur de free (les modifications sur le noyaux, iptables, busybox, vlc...) et qui bénéficierait directement à ces concurrents, free ne publie pas les sources...

      Donc sans savoir qui a raison, je vois très nettement plus un choix stratégique. Sinon, ils auraient déjà publié les sources quand on leur demandait.....
    • [^] # Re: Diffusion ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Je crois que le gros du trucs, c'est
      1 - que du matériel parfaitement supporté par la box n'avait pas de driver libre (ce qui est dommage), mais je me demande si cela n'a pas changé (broadcom ?)

      2 - Que certaines personnes aimerait bien jouer avec leur Freebox pour qu'elle fasse plus que le minimum syndical (leur opinion).

      Le fait que la sécurité du réseau free demande une boite noire est un frais faux problème, il suffit de regarder comme freerunner à réglé ce problème : en gros 2 processeurs, un dédié au gsm avec les trucs fermés, l'autre complètement ouvert. Ils auraient bien pu faire pareil.

      Maintenant, j'ai bien compris que les marchands de soupe télévisuelle imposent certaines conditions et donc d'avoir des trucs un peu obscurs, mais cela _semble_ en contradiction avec l'univers du libre.
      En fait, _MON_ opinion c'est que free est au milieu du gué en teme de free software, ils ne sont pas 'neutre" et ont une politique assez free-sympa, mais ils ne jouent pas le jeux dans la toute rigueur que l'on pourrait attendre. Et comme les protagonistes sont très très sourcilleux sur le coté juridique (va ouvrir un site oranges.fr pour parler du fruit, tu m'en reparlera - regarde aussi free et son service juridique) on est en droit d'attendre le même sourcillisme dans leurs comportements. Dès lors, je crois que la demande de la f.s.f. est justiiée.

      non ?


      Si la boite appartenait à free et était un 'terminal' de son réseau, pourquoi à chaque nouvelle version de la boite on ne te l'échangerait pas contre ta vieille ? tu ne paies pas le même prix que les nouveaux abonnées ? tu n'as pas le droit au même réseau ?
      • [^] # Re: Diffusion ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Si la boite appartenait à free et était un 'terminal' de son réseau, pourquoi à chaque nouvelle version de la boite on ne te l'échangerait pas contre ta vieille ? tu ne paies pas le même prix que les nouveaux abonnées ? tu n'as pas le droit au même réseau ?

        C'est deja le cas. Les vieux modem sagem et les freebox < v4 ont ete remplacait gratuitement. Il fallait juste attendre... tres longtemps. Mais c'est normal quand on parle de migration de cette ampleur. Ce n'est pas 5 routeurs dont il faut changer les cartes, mais plusieurs centaines de milliers de boites... Faut remettre les choses a leurs ordres de grandeur aussi.
        • [^] # Re: Diffusion ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          >"Les vieux modem sagem et les freebox < v4 ont ete remplacées gratuitement. Il fallait juste attendre... "

          C'est marrant, moi le passage de la freebox V4 à la V5 m'a couté 90€ et l'annulation de mon ancienneté ...

          Le changement est gratuit uniquement si ton ancienneté est suffisante pour que les frais tombent à 0€ (à moins qu'il y ai un truc que j'ai raté)
          • [^] # Re: Diffusion ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Non non, free a de son propre chef remplacé tous les modems antérieurs à la freebox v4 par des freebox v4 en février dernier (pas par des v5). De son propre chef, donc gratuitement (et sans dédommagement pour les jours où mon accès internet a été coupé parce que reconfiguré pour la nouvelle freebox que je n'avais pas encore reçu).
            Si c'est toi qui fais la demande, tu paies le changement moins une prime à l'ancienneté.
            • [^] # Re: Diffusion ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Au temps pour moi, d'autant plus que j'ai lu un poil trop vite, il était bien question des version antérieur à la v4 dans la phrase précise que j'ai cité :
              "Les vieux modem sagem et les freebox < v4 ont ete remplacées gratuitement. Il fallait juste attendre... "

              J'étais donc complètement hors sujet avec mon histoire de passage de v4 à v5 ... désolé.
          • [^] # Re: Diffusion ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est parce que la "location" location de la freebox, c'est du leasing. Si tu l'a gardée assez longtemps alors, elle a virtuellment rien couté à free. Sinon, alors tu payes la différence avec la fin du leasing.

            Y'en a d'autres qui te louent 3 euros pas mois un box qui leur a couté entre 30 et 40 euros.
      • [^] # Re: Diffusion ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        >Le fait que la sécurité du réseau free demande une boite noire est un frais faux problème

        Oui, il me donne la chair de poule d'ailleurs.

        -->[]
      • [^] # Re: Diffusion ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        tu ne paies pas le même prix que les nouveaux abonnées ?
        Si. et tu paies pour les mêmes services. Après y'a bon nombre de services où Free n'a aucun engagement vis-à-vis du client, donc si chez toi ca marche, ben tant mieux, pour les autres tant pis.

        Dans tous les cas Free peut décider de changer ton équipement si ca leur chante :
        Free se réservant le
        droit de renouveler gratuitement de son propre chef l’Equipement Terminal mis à disposition en cas
        d’évolution du réseau incompatible avec l’Equipement Terminal dont dispose l’Usager.
        • [^] # Re: Diffusion ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Si. et tu paies pour les mêmes services. Après y'a bon nombre de services où Free n'a aucun engagement vis-à-vis du client, donc si chez toi ca marche, ben tant mieux, pour les autres tant pis.

          C'est trop facile de faire de la pub pour un service et puis "ho ben si ça marche pas, on est perché!".
  • # Vanille ou Chocolat ?

    Posté par . Évalué à 3.


    Espérons que la FSF se verra confirmer son bon droit, et que celà jurisprudence pour les autres cas moins connus (oui, Orange/Wanadoo/FT/Sagem c'est à vous que je parle, c'est pas parceque vous ne communiquez pas dessus que je ne sais pas qu'il y a un Linux dans ma Livebox).


    En fait, ça dépend si c'est des kernels (ou autres utilitaires) "vanilla" ou bien si ils ont patché des logiciels libres pour leur ajouter des fonctionnalités/les débugguer auxquels cas ils doivent diffuser leur modifs. Dans le cas de Free, ils me semble que justement ils ont ajoutée des choses. Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres box (bien qu'on puisse légitimement le penser !!!)

    En tout cas, j'espère aussi que la FSF aura gain de cause. Sur l'esprit de la licence, ça serait normal. Reste à voir la loi...
    • [^] # Re: Vanille ou Chocolat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le soucis est qu'une partie des modifications proviennent de notre entreprise favorite : Broadcom !

      Je pense que le soucis viens plutôt de chez broadcom qui est strictement allergique à l'open source (mais vends des boards avec linux, tant qu'a faire !)...
      • [^] # Re: Vanille ou Chocolat ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Et encore, ils ont fait des efforts récemment, Maxime Bizon a pu publier des patches pour le support des BCM6348 en Octobre 2008, et Broadcom était d'accord.

        Je comprendrai jamais ces constructeurs de hardware qui ne donnent pas les specs de leur matériel, sous prétexte de se protéger de la concurrence. C'est comme de croire que si qqn est capable de programmer en assembleur pour un CPU il est capable de refaire le design du CPU.
  • # Que va t'on y gagner ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Ok, si free redistribue les sources de iptables et busybox, puisqu'il semble que ce soit de ça qu'il s'agit. Que va t'on y gagner ? Quelqu'un parlait de faire comme l'openmoko, sauf que free ne fournira aucun accès à la freebox, pas de ssh, pas webmin, etc.

    Quoiqu'il arrive, même si avoir les sources c'est bien pour l'information, ça ne changera pas la façon d'utiliser la freebox.

    Après, j'espère que s'ils perdent, pour des raisons commercial de droit télévisuel, on aura plus TF1, M6, d'autre chaine ?

    L'un dans l'autre, je ne suis pas certain que le foin fait autour de cette histoire vaille vraiment le coup.
    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

      Posté par . Évalué à 6.

      L'un dans l'autre, je ne suis pas certain que le foin fait autour de cette histoire vaille vraiment le coup.

      Ca depend, tu penses qu'obtenir ca : http://www.efixo.com/neufbox4/freesoftware/ ca vaut le coup ? Pour le coup neuf respecte la license a la lettre.
      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

        Posté par . Évalué à 3.

        A part vérifier de quel côté se trouve la frontière de la GPL, je ne suis pas certain qu'on y gagne grand chose.

        9 diffuse les patch, ceux-ci sont ils utilisés par quelqu'un ? Réintégré dans vanilla ?

        Moi je trouve que tout ça prend plus d'ampleur que nécessaire.
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par . Évalué à 9.

          On y gagne ce que Free a pu contribuer pour développer les logiciels libres qui tournent dans la Freebox.

          On y gagne que ça peut faire jurisprudence pour toutes les autres box.

          On y gagne, si la FSF obtient gain de cause, de faire respecter la GPL et que le prochain coup que quelqu'un songera à utiliser un logiciel libre sans diffuser ses patches en se protégeant derrière une interprétation de la licence il y réfléchira peut être à deux fois.

          De toutes façons, pour moi, Free est moralement coupable car il ne respectent pas (dans ce cas précis) l'esprit de la licence qui leur a permis de mettre au point leur service. Tout comme peuvent l'être les boites qui ont "TiVoisé" des Linux. Maintenant à voir si la lecture des juges, sur le texte de la licence est le même...
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Pourquo ine pas avoir attaquer FT alors auparavant ? Pourquoi Free ?
            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Et pourquoi pas ?

              Si ça avait été FT, tu aurais dit mais pourquoi ne pas avoir attaqué free auparavant ? Pourquoi FT ?

              C'est le genre de remarque... et pourquoi moi, d'accord je fais quelquechose de mal... mais regardez, lui aussi.

              Ta solution, si on suit le raisonnement, c'est de n'attaquer personne et donc de laisser faire la fraude. Et non on ne peut attaquer tout le monde en même temps.

              Sinon maintenant c'est free et si free perd, FT s'alignera derrière ou se prendra le procès suivant. C'est simple, il faut toujours bien commencer par quelqu'un et l'excuse qu'un autre le fait aussi *n'est pas une excuse pour frauder*.
              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                Posté par . Évalué à -4.

                d'attaquer personne ......
                ou d'attaquer tous le monde.

                Là, je me demande si la FSf n'est pas aidé par des concurrents àfree, un peu comme lorsque SCO a attaqué à outrance
                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Je vous jure les conneries qui faut pas lire.

                  HARALD WELTE -> gpl-violations.org, dev netfilter/iptables, contributeur/ex-employé OpenMoko
                  Erik ANDERSEN -> dev busybox
                  Rob LANDLEY -> dev busybox

                  Ces mecs bossent sur ces logiciel et ont choisi de les placer sous GPL. Si quelqu'un choisi d'utiliser leurs outils plutôt que d'autres et qu'il en enfreint les règles il est raisonnable de croire que les devs qui en sont à l'origine et le maintiennent puissent s'offusquer d'une atteinte porté à leurs droits en mandatant la fsf europe.

                  Sans avoir a essayer de ramener une théorie du complot fsf-maçonnico-juif-Darl McBridien.
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par . Évalué à 2.

          > 9 diffuse les patch, ceux-ci sont ils utilisés par quelqu'un ? Réintégré dans vanilla ?

          Au moins par OpenWRT... ce qui bénéficie probablement à ceux qui y utilisent de la carte Broadcom 63xx, même sans 9box... et donc avec de bonnes chances d'être intégrés dans vanilla (pour ce dernier point, je n'en sais rien en pratique, mais j'imagine).
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Justement, OpenWRT est assez emblématique de la non-contribution upstream. Ils s'en sont pris plein la gueule (de manière gentille) à Linux Embedded Europe et lorsque la réponse d'un des dev OpenWRT présent dans la salle a été :
            - "Sorry" (le tout suivi d'un éclat de rire de l'assistance)
    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Rien à voir avec l'utilisation de la freebox. L'interet c'est simplement de faire respecter la license.
    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Euh, on y gagne la preuve de l'efficacité de la GPL, non ?

      J'adore la masturbation intellectuelle au point qu'on me le reproche souvent par ici, mais de temps en temps il faut éprouver les théories avec du concret.

      Sinon il y a 10 millions d'autres bonne raisons de faire se foin. À ce niveau je m'interroge d'ailleurs, la FSF elle réclame au nom des auteurs des logiciels utilisés par free, qui sont aller la consulter, c'est ça ?
    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

      Posté par . Évalué à 2.

      arf, dlfp, le site où qu'on n'aime pas les *BSD parcequ'une licence différente, saymal. (hummmm, la différence, saymal en version sans argument, c'est une phrase que j'aime quasi autant que les Centres de Rétention Administratives qui fleurissent depuis un ou deux ans...)

      Mais si on doit dire du mal de Free alors, bin, pfiou, c'est pas grave, on respecte plus la GPL. Et pis, take it easy, ceux qui veulent la faire respecter sont des extrémistes...

      Pour ce que veut faire Free, il y a une licence adaptée. (Est ce que je joue au golf avec une raquette de tennis, moi ? bin, non. Je joue pas au golf.)
      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pour ce que veut faire Free, il y a une licence adaptée. (Est ce que je joue au golf avec une raquette de tennis, moi ? bin, non. Je joue pas au golf.)
        Ca, je laisserai la justice décider. Quand à l'extrémisme, il est dangeureux, quelques soient les bonnes motivations de ceux qui le pratique. Mais cela me parrait hors sujet par rapport à mon post. La question était est-ce que on va y gagner ou y perdre ? Les débats sur la license, les juges s'en occuperont mieux que nousmoi.

        Quand à parler d'extrémiste, tu semble en être un, car dès qu'on pose une question un tantiné serieuse et naïve, on traîte automatiquement ceux qui sont contre d'extrémiste d'après toi. Quand à moi, je n'en ai nullement parlé dans mon post.
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Arf, les mecs qui "négocient" la loi, j'adore.

          Le meurtre est interdit en France, mais si quelqu'un tuais sarkozy, que va-t-on y gagner et que va-t-on y perdre ?

          Surtout venant de Free, qui n'hésite pas à tirer un max sur les limites de la légalité pour faire chier ses clients. Franchement, si maintenant on remet en cause le respect de la loi (OK, c'est pas encore décidé, mais ça fait un bout de temps que ça fait controverse), on n'a pas fini de se foutre sur la gueule.
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par . Évalué à 0.

            Arf, les mecs qui "négocient" la loi, j'adore.
            Jusque là, je ne négocie pas, je demande, celui qui négocie c'est toi et tes potes. Attendons la decision du juge.

            Le meurtre est interdit en France, mais si quelqu'un tuais sarkozy, que va-t-on y gagner et que va-t-on y perdre ?
            Ben, justement, le meurtre a déjà été statué dans notre pays. Ta comparaison tendrait-elle à prouver que tu n'as pas d'argument, et que le seul but et d'atteindre le 1 000 000 de dlfp ?

            Free cherche la limite, certe. Nous verons ce qu'il en resort.
            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Aucun rapport avec le manque d'argument.

              Dans ton premier message, tu sembles dire que finalement, avoir les sources, ce n'est pas si important, et que respecter la GPL, bah dans certains cas, ce n'est pas nécessaire. Surtout si on risque d'y perdre TF1 et M6. Bah, comment dire ... je pense tout le contraire de toi.
              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Aucun rapport avec le manque d'argument.
                Ben, moi je parlais d'une comparaison très foireuse, encore plus que les miennes...

                Sinon, la question légal reste à trancher, laissons faire la justice et revenons à ma question initiale que je vais préciser.

                En tant qu'abonner chez free, qu'ai je à y perdre ou à y gagner ? Après le débat de l'utilité de la télé, je n'y participerai pas par manque d'information (3h/semaine de visionnage grand max)

                Je voudrais juste vous rappeller à tous qu'en France on est présumé innocent jusqu'à ce que la justice dise le contraire, vous me semblez avoir oublié ces belles valeurs.
      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Pour ce que veut faire Free, il y a une licence adaptée.

        Oui, et la GPL est une licence adaptée à ce que fait Free (d'après Free).

        Je ne vois pas où tu veux en venir dans ta tirade : la question n'est pas sir la GPL est adaptée ou non, mais dans la lecture de la GPL : la GPL autorise-t-elle ou pas ce que fait Free? D'après Free, oui. D'après des développeurs, non.
        Donc maintenant il faut départager.

        Et pis, take it easy, ceux qui veulent la faire respecter sont des extrémistes...

        Mais non, ce n'est pas du tout ça : la, il y en a qui pensent que Free ne respecte pas la GPL, par leur lecture subjective de la licence.
        Il n'est pas question de vouloir faire respecter ou non la licence, oui il faut respecter la licence. Reste à savoir si Free la respecte ou pas.

        C'est rigolo de voir tout de suite la défense pro-GPL : "mais la GPL interdit ça, si si je vous jure" alors que ce n'est pas clair.

        Aujourd'hui, rien ne prouve que Free viole la licence GPL, car la GPL n'a pas assez préciser le terme "diffusion". On verra demain avec le procès. Mais on va rigoler si Free perd, car dans ce cas ça voudra aussi dire que tous les hébergeurs auront le droit de demander le code source (si il est GPL) de tout ce qui tourne chez eux (ben oui, le particulier étant hébergeur de la box, comme les hebergeurs de machines hébergent le code qui tourne dessus).
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Effectivement, l'interprétation juridique n'est pas claire, c'est pour ça qu'il y a procès aujourd'hui. Maintenant, dans l'esprit, une licence de type BSD était certainement plus adaptée à ce que veut faire Free.

          Free le viole pas encore légalement la GPL, mais elle en viole clairement l'esprit, vu que parmi ceux qui soutiennent la plainte, il y a la FSF qui est à l'origine de la licence.
          Ils ont utilisé la GPL en connaissance de cause, en faisant une interprétation qu'ils savaient limite. Maintenant on va voir si cette interprétation est valable.

          Mais on va rigoler si Free perd, car dans ce cas ça voudra aussi dire que tous les hébergeurs auront le droit de demander le code source (si il est GPL) de tout ce qui tourne chez eux (ben oui, le particulier étant hébergeur de la box, comme les hebergeurs de machines hébergent le code qui tourne dessus).

          Oui, si ce qui tourne chez eux sont des logiciels libres patchés par leurs soins. Sinon un lien vers le site d'apache/php/mysql/(...) suffira.
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            mais elle en viole clairement l'esprit, vu que parmi ceux qui soutiennent la plainte, il y a la FSF qui est à l'origine de la licence.
            On s'en tape de la FSF et de son état d'esprit. Ce qui compte c'est ce que penses le détendeur du copyright. Hors c'est peut être différent de ce que penses la FSF. Suffit de voir par exemple que Torvald n'a pas tout à fait la même "vision" que la FSF sur la GPL.
            En l'occurence ca ne semble pas être dans l'esprit des détendeurs des copyrights de BusyBox et IpTables, ce qui explique leur comportement.

            Oui, si ce qui tourne chez eux sont des logiciels libres patchés par leurs soins. Sinon un lien vers le site d'apache/php/mysql/(...) suffira.
            T'imagines même pas les implications, je suis un utilisateur du service rendu disponible à travers un serveur hébergé chez un tiers, non seulement le tiers pourrait demander les sources, mais également moi utilisateur du service... Donc en gros on va pouvoir attaquer à peu prêt tout le monde, tiens google par exemple qui doit sûrement avoir des softs libres bidouillés sur ses serveurs...
            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              mais également moi utilisateur du service.

              Faut pas déconner non plus : si la justice décide qu'héberger une machine = recevoir une diffusion, l'hébergeur pourra demander le code. Jamais toi l'utilisateur, car tu recevras des octets issu d'un soft GPL, dont la GPL ne protège rien du tout (il faut l'AGPL pour ça).
              Et ça, c'est clair, net et précis : l'utilisateur du service, la GPL s'en fout complètement de manière claire (puisqu'il n'est pas cité dans le contrat, qui lie celui qui reçoit le soft, et non pas l'utilisateur des octets sorti par ce soft)
              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Certes ce risque n'est pas directement lié à l'implication lié à l'hébergement. En revanche, j'ai l'impression en lisant l'assignation qu'un autre angle d'attaque utilisé est le fait que le client de Free est utilisateur du logiciel (diffusion == mise à disposition == mise sur le marché).
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          En même temps, les plaignants sont les développeurs qui ont placé leur soft sous GPL ainsi que les auteurs de la GPL.

          À priori, ils savent exactement ce qu'ils voulaient en publiant leur soft sous cette licence.

          Sur le fond de l'affaire, il n'y a pas à discuter : Free est coupable d'utiliser des logiciels sans respecter les conditions imposées par les développeurs.

          La vraie question est : est-ce que les développeurs (avec l'aide de la FSF) ont exprimé correctement leurs conditions ?
          Si Free s'en sort et que la réponse est non, c'est parfaitement injuste vu que, selon l'esprit et non la lettre, la culpabilité est évidente. Et même si dans la GPL il apparait qu'on peut chipoter sur des phrases, on peut argumenter sans hésiter que le but premier de la GPL est annoncé de manière claire partout depuis des années, que les conditions imposées par les développeurs depuis le début ont toujours été constantes et évidentes.


          L'analogie avec le serveur est complètement foireuse. L'hébergeur, il te loue un espace pour faire ce que tu veux. Tu ne leur fournis rien, au contraire c'est toi le client. Ici, Free fournis du matériel et du logiciel à un client.

          Quand au fait que le routeur appartient encore à Free, cela peut s'imaginer si les routeurs étaient par exemple dans les caves et que l'utilisateur ne le voyait pas et ne faisait que brancher un RJ45 dans un mur. Or ici, l'utilisateur a le droit de démonter son routeur avec un tournevis, de le déplacer, d'appuyer sur les bouttons. Il a donc le droit d'avoir accès aux logiciels GPL pour pouvoir les étudier.
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Et même si dans la GPL il apparait qu'on peut chipoter sur des phrases, on peut argumenter sans hésiter que le but premier de la GPL est annoncé de manière claire partout depuis des années, que les conditions imposées par les développeurs depuis le début ont toujours été constantes et évidentes.

            Ben faut croire que non, c'est pas clair.
            L'idee globale, dans les grandes lignes, tout le monde la connait, c'est sur, mais elle nous apporte pas grand chose dans cette affaire.
            L'idee tres precise, celle qui va dans les details, c'est le texte de la licence qui la donne, c'est precisement l'objet du litige et ya visiblement une zone de flou, sinon on en serait pas la.

            La notion de distribution n'est pas clairement definie, et comme par hasard c'est la dessus que joue Free.
            L'argumentation de free se tient, elle est clairement tres specifique au metier de FAI, mais elle est se tient.

            A la justice de decider si Free est dans son bon droit ou pas maintenant.
            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui, on est bien d'accord. Il y a ce que veulent les développeurs/la FSF quant à la distribution de leurs softs et il y a comment il ont réussi à retranscrire "légalement" ce désir dans la GPL.
              Ce qui va être jugé, c'est dans ce cas précis de savoir si ce qu'ils désirent est bien couvert par la GPL ou pas.

              Alors Free peut s'en sortir car le texte de la GPL n'est pas assez précis, ou a été rédigé à une époque à laquelle cette utilisation détournée n'avait pas été prise en compte. Mais clairement, sur le fond, Free par son refus de publier les sources va à l'encontre de que qu'est la philosophie du libre. D'où le soutien de la FSF.
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par . Évalué à 2.

            L'analogie avec le serveur est complètement foireuse. L'hébergeur, il te loue un espace pour faire ce que tu veux. Tu ne leur fournis rien, au contraire c'est toi le client. Ici, Free fournis du matériel et du logiciel à un client. là, j'ai du mal à comprendre...
            L'hebergeur me loue de l'espace pour faire ce que je veux donc il n'a pas à me filer le code source de l'interface web que j'utilise pour administrer mon espace
            Mais Free qui me vend un (des) service d'acces à internet et qui me prête (je n'ai pas payé le modem, s'il ne marche plus, on me le change) un moyen d'acceder au service devrait le faire ?

            En plus, dans les deux cas, je ne fournis rien... je n'ai pas compris cette phrase... on est client dans les deux cas.

            Et pour le dernier paragraphe, j'imagine tres bien que le routeur reste la propriete de Free. Les murs, radiateurs de mon appartement appartiennent bien à mon proprio, et pourtant j'ai la possibilité de les démonter... c'est pas pour autant que j'en ai le droit.
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            À priori, ils savent exactement ce qu'ils voulaient en publiant leur soft sous cette licence.

            On s'en fout de ce qu'ils pensent, ce qui est important est la licence.

            Sur le fond de l'affaire, il n'y a pas à discuter : Free est coupable d'utiliser des logiciels sans respecter les conditions imposées par les développeurs.

            Ah ah ah...
            Mais le respect ou non-respect de la licence est au coeur de l'affaire

            Vous partez dans vos délires en déclarant Free coupable d'office, alors que c'est justement la que ça coince. d'habitude, les attaques concernent des entreprises qui n'ont pas lu / n'ont rien à foutre de la GPL. Ici, Free l'a lu, et l'a appliqué. Il pense qu'il l'applique correctement, à la limite du droit mais correctement.

            C'est quand même très fort : la où aucun juriste ne sais si Free viole la GPL ou pas, des linuxFriens affirment haut et fort que Free viole la licence, sans aucun argument juridique.
            Quand vous savez pas, n'affirmez pas comme ça. Les développeurs ont peut-être voulu dire quelque chose d'autre, mais on s'en fou de ce qu'ils ont voulu dire. c'est ce qui a été dit (donc la GPL) qui est important, et si la GPL autorise ce que fait Free, ben les développeur n'ont qu'à changer de licence.

            Ce procès est dangereux, car l'issue est incertaine (même si il ne remet pas en cause la GPL en cas d'echec, seule la partie "diffusion" étant attaquée)
            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Il a dit:

              Sur le fond de l'affaire, il n'y a pas à discuter.

              Et oui sur le *fond*, il n'y a pas à discuter, ils utilisent busybox et iptables d'une façon contraire à ce que voudraient les devs de ces programmes... maintenant que la licence GPL couvre la façon dont les devs de ces programmes le voudraient c'est une autre question. De plus tu le dis toi-même:

              Il pense qu'il l'applique correctement, à la limite du droit mais correctement.

              Si c'est à la limite, ça prouve une chose, c'est fait exprès pour la contourner (dans la limite du droit ou hors du droit on verra), donc c'est contre l'esprit de la licence.
              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Si c'est à la limite, ça prouve une chose, c'est fait exprès pour la contourner (dans la limite du droit ou hors du droit on verra), donc c'est contre l'esprit de la licence.


                N'importe quoi !!!!

                Lorsque je suis à la limite d'un cadre défini, je reste dans ce cadre même si à la limite .... Alors affirmer que si free est à la limite de la GPL pour pouvoir la contourner c'est un non-sens.

                A ce jour la question est justement de définir cettte limite (en gros, si on prend l'exemple d'une surface définie par une ligne, est-ce que le fait d'être sur la ligne implique que l'on soit encore dans la surface ou non ).
                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Si tu cherches la limite il y a une raison... sinon tu te conformes dans le cadre normal.

                  Si free ne veut pas donner ses modifs alors qu'elle s'appuie sur le travail des autres pour faire ses modifs et son business c'est en dehors de l'esprit de la GPL, en tout cas en dehors de l'esprit de ses concepteurs et des devs des logiciels sus-cités. Que la GPL couvrent bien ce que ses concepteurs et ses devs pensent, le tribunal le dira.

                  Que free utilises leur travail "à la limite" (à déterminer donc) prouve bien qu'ils veulent échapper au cas "normal" quelque soit leurs raisons. Qu'ils aient le droit et qu'ils soient dans la limite on verra. Mais leur argument si légal est clairement un dévoiement de l'esprit de la licence et un trou dans celle-ci. La GPL n'a pas été faite dans l'esprit de permettre la tivoiastion et/ou (dans notre cas ici) la réutilisation et distribution hors cadre GPL (à déterminer si vraiment elle protège ça d'accord, mais ses concepteurs le pensent et le voulaient).
                  • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Si tu cherches la limite il y a une raison... sinon tu te conformes dans le cadre normal.

                    Et en quoi la limite n'est pas dans le cadre normal ?

                    Si je prend une feuille A4, en quoi le fait d'écrire sur le bord de la feuille signifie-t-il que je veux écrire à l'éxtérieur de la feuille ? Ca veut peut être simplement dire que ce que je veux faire tenir sur la feuille utilise le maximum de cette feuille ....

                    Si free ne veut pas donner ses modifs alors qu'elle s'appuie sur le travail des autres pour faire ses modifs et son business c'est en dehors de l'esprit de la GPL, en tout cas en dehors de l'esprit de ses concepteurs et des devs des logiciels sus-cités.
                    En droit on s'en fiche un peu de l'esprit ... Sinon ce serait la porte ouverte à n'importe quoi. Si la GPL ne définit pas clairemen t un point, les développeurs ne peuvent se cacher derrière le flou pour exiger quoi que ce soit. Les développeurs n'avaient qu'à choisir une licence mieux adaptée à leur besoin.

                    Que free utilises leur travail "à la limite" (à déterminer donc) prouve bien qu'ils veulent échapper au cas "normal"
                    Non : cf mon exemple de la feuille ...... Il peuvent vouloir l'utiliser au maximum ....
                    Mais leur argument si légal est clairement un dévoiement de l'esprit de la licence et un trou dans celle-ci. La GPL n'a pas été faite dans l'esprit de permettre la tivoiastion et/ou (dans notre cas ici) la réutilisation et distribution hors cadre GPL (à déterminer si vraiment elle protège ça d'accord, mais ses concepteurs le pensent et le voulaient).

                    Sur le fond je suis d'accord avec toi : mon avis est que free cherche à éviter de diffuser les sources des softs GPL qu'ils utilisent. Mais je ne suis pas d'accord sur ton point de vue de la "limite".
                    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Il me semblait que justement l'intention compte en droit. Si tu fais tout pour éviter de respecter la GPL de façon consciente, ca ne sera pas traité de la même manière que si il n'y a pas volonté délibérée.
                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        L'intention compte effectivement quand tu commets une infraction .... La la question n'est pas de connaitre les raisons qui ont poussé à compmettre une infraction, mais de déterminer si infraction il y a sur l'interprétation d'un texte.

                        A mon avis la condamnation de free sera symbolique, après tout leur interprétation du texte n'est pas si stupide que ça ... mais la prochaine société qui utilisera le même type d'argument se fera descendre en flêche.
                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Si free ne veut pas donner ses modifs alors qu'elle s'appuie sur le travail des autres pour faire ses modifs et son business c'est en dehors de l'esprit de la GPL, en tout cas en dehors de l'esprit de ses concepteurs et des devs des logiciels sus-cités.

                          donc le prochain à attaquer, cela serait google si on s'en prend à "l'esprit des concepteurs" même si ce n'est pas cadré par la GPL v2 : ils utilisent des soft gpl modifiés en interne, en profitent pour faire du business avec, s'ils respectaient l'esprit de partage de la GPL ils reverseraient ce code sans discuter non ?

                          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Comme écrit plusieurs fois, ça cela n'est pas couvert par la GPL, ils le savent très bien. Seul l'AGPL prend cela en compte.

                            Maintenant si free est reconnu comme faisant une distribution, ils sont en infraction avec la GPL c'est tout... et même dans ce cas, ça ne change rien pour google vu que ce que fait google n'est pas restreint dans la GPL.. Ce que fait free est restreint si il fait une distribution, au tribunal de dire si il le fait effectivement ou si cela reste de l'utilisation interne.

                            Maintenant mon avis à moi, c'est que oui, google devrait reverser les modifs des logiciels libres qu'il utilise et a modifié. Maintenant la GPL ne les y oblige pas c'est dommage mais comme ça.
                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                              Maintenant la GPL ne les y oblige pas c'est dommage mais comme ça.

                              Maintenant, tu veux décider à la place des développeurs quelle licence ils doivent donner?
                              Mais de quel droit déciderais-tu de la licence de leur code?

                              Ils ont décidé de développer en GPL et pas en AGPL, et donc de ne pas obliger Google à distribuer du code, c'est leur droit!

                              Voila les bons samaritins qui voudraient imposer leur vision d'un licence. Et ben non, c'est encore les développeurs qui décident, et c'est bien. (et les développeurs ne souhaitent pas contraindre Google, sinon ils auraient pris une autre licence et Google aurait pris un autre projet.)
                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                Posté par . Évalué à -1.

                                Voila les bons samaritins qui voudraient imposer leur vision d'un licence.
                                On les appele des intégristes .... Ils vont au dela de ce que dit le texte ....
                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Maintenant la GPL ne les y oblige pas c'est dommage mais comme ça.

                                Maintenant, tu veux décider à la place des développeurs quelle licence ils doivent donner?

                                je pense qu'il voulait juste dire qu'il trouvait que c'était dommage que Google n'ai pas souhaité donner "de lui-même" les sources de ces logiciels pour le bien commun, tout comme je trouve dommage pour ma part que free n'ai pas donné "de lui-même" les sources de la freebox, même si je maintiens que je trouve l'obligation de "respecter" la GPL dans le cas précis de la freebox prête à confusion car l'interprétation de ce qui est réellement distribué reste discutable. J'ai une freebox chez moi, je la considère autant ma propriété qu'un compteur EDF, c'est à dire pas du tout.

                                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            C'est la fête des réflexions absurdes ce sujet, voici quelques différences notoires :

                            - google : utilisent des logicels sous GPL dans des serveurs lui appartenant, non-"prêtés" à des particuliers, dans des baies privées lui appartenant généralement.

                            - free : utilisent des logiciels libres sous GPL dans des boîtes lui appartenant, aimablement prêté à des particuliers, dans le salon des dits particuliers, fâcheuse habitude de facturer les dites boîtes pour des motifs divers à ces mêmes particuliers qui en deviennent donc propriétaires.

                            j'ajouterai que si free mettait à disposition les sources des programmes utilisés afin de respecter les libertés consignées par les devs, il n'y aurait aucune raison que cela nuise aux conforts des autres car rien n'empêche de filer les sources tout en limitant l'exécution à un binaire signé (bloquant le multiposte pour tf1 etc).
                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              - free : utilisent des logiciels libres sous GPL dans des boîtes lui appartenant, aimablement prêté à des particuliers,

                              utilise le particulier comme hébergeur d'une machine faisant partie de son réseau, comme Google est hébergé par une autre entreprise propriétaire des locaux.

                              fâcheuse habitude de facturer les dites boîtes pour des motifs divers à ces mêmes particuliers qui en deviennent donc propriétaires.

                              Dédommager quelqu'un car tu as perdu son matériel ne fait pas de toi le propriétaire du matériel.


                              C'est génial ton délire : tu fais la réalité, les lois qui te conviennent. La vrai réalité, le point de vue de quelqu'un d'autre? Rien à battre.
                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                Posté par . Évalué à 0.

                                CGV 18/09/2008
                                Free facturera un montant forfaitaire dans la limite de la valeur de l’Equipement Terminal resté en la possession de l’Usager telle que mentionnée dans la Brochure Tarifaire

                                Article 2279 du Code Civil
                                Modifié par LOI n°2008-561 du 17 juin 2008 - art. 2
                                Les actions possessoires sont ouvertes dans les conditions prévues par le code de procédure civile à ceux qui possèdent ou détiennent paisiblement.

                                Free te facture la freebox (ex hotline: problème d'alimentation ? c'est un orage on vous facture), la Freebox est en ta possession, la Freebox t'appartient (eg. proprio). Et si elle t'appartient...
                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  A titre personnel, j'ai eu un problème d'alimentation avec ma freebox il y a deux trois ans et je n'ai pas été facturé... et un pote a qui c'est arrivé recement non plus.

                                  C'est sûr qu'il te la facture si t'as eu un probleme d'orage ?
                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                utilise le particulier comme hébergeur d'une machine faisant partie de son réseau
                                Nan mais jusqu'où les défenseurs de Free vont aller chercher des explications si tirées par les cheuveux ?! ...
                                Franchement, c'est un argument débile. Tu me montres l'endroit du contrat où il y a écrit qu'on "héberge gracieusement une partie du réseau de Free" ?
                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                  Défenseur de Free???

                                  Ah ah ah... C'est quand même fort. Dès qu'on explique le point de vue de Free, dès qu'on dit que la justice risque de répondre de la même manière, on est partis dans le "si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi".

                                  C'est gonflant.
                                  J'aimerai bien avoir les source de la freebox (les sources, pas spécialement, mais la feuille de la licence GPL pour tous, comme ça ça montre ce que peux faire les logiciels libres). Juste que je n'y crois pas. Il n'y a pas de "défenseur de", j'explique, c'est tout.
                                  Parce que le "mais c'est évident, Free viole la GPL" des défenseurs (de... Je ne sais pas. La GPL? Pas vraiment, on s'attaque à un truc bien particulier sur la "diffusion", par sur la GPL en général. Le libre? hum bof) est à mourir de rire : ce n'est pas évident, c'est un fait. Free joue sans doute avec la limite, come TiVo a joué avec, et si ça marche, tant mieux pour eux. Mais dire "défenseur" dès que des gens essayent d'expliquer pourquoi ce n'est pas si simple, c'est voir le monde en noir et blanc. Désolé, le monde n'est pas comme ça.
                                  • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                    Posté par . Évalué à 3.

                                    Tout d'abord, je ne vois pas tout blanc ou noir.

                                    Je suis partisan de ceux qui disent que les auteurs avaient dans l'intention, lorsqu'ils ont mis leur soft sous GPL, que quelqu'un qui "utiliserait" une box qui était à priori "distribuée" puisse avoir accès aux sources. Je pense que dans le fond, dans leurs intentions, ça a toujours été ça, et que ce que va déterminer ce procès, c'est si les juristes sont des enculeurs de mouche. Je n'ai jamais vu d'hésitation sur l'utilisation de softs GPL sur des serveurs qui ne nous appartiennent pas, même si on les utilise à travers le net. Par contre, chez Free, c'est depuis le début que c'est ambigu et que le communauté réclame autre chose qu'un "on vous emmerde, ce n'est pas de la distribution". Quand tu parles de TiVo, c'est pour moi clairement un abus, la preuve, la FSF a fait la v3 exprès pour ça (entre autres). Linus n'est pas d'accord, mais il a toujours dit qu'il avait choisi la GPL par commodité, contrairement aux auteurs auxquels nous avons à faire ici, qui ont toujours défendu "l'essence" de la GPL (gpl-violations.org c'est pas que pour faire joli). En tous cas, le "tant mieux pour eux" à propos de TiVo, je trouve ça gerbant. Comme d'hab, t'es partisant du libéralisme total, je pense qu'on ne peut pas s'accorder sur les principes de l'éthique ou de la morale.

                                    Après, vu l'argument foireux que tu m'as fourni, je ne peux m'empêcher de te classer du coté des enculeurs de mouches, qui voudraient que, parce qu'un détail de la licence n'a pas été confirmé par des juristes de haut vol, l'avantage soit à des gens qui exploitent le travail bénévole d'autres. Ils l'ont bien voulu, mais ils ont mis des conditions dessus, que Free dévoie depuis un bout de temps, selon eux et une bonne partie de la communauté libre. Apparemment pas tant que ça ici. (et après on se plaint que linuxfr est rempli d'intégristes ?!)

                                    Ce que je me demande, c'est si Free gagne, qu'est-ce que cela voudra dire pour les développeurs du libre ? Qu'un paquet de boites vont s'engouffrer dans la brêche, que la FSF sera obligée de sortir une GPLv4, que la communauté va se fragmenter encore plus, et que les développeurs commenceront à en avoir marre de se faire baiser. (bon ok, la France c'est pas le monde entier, mais quand même) Ça me fait vraiment peur, quand même.
                                    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Je suis partisan de ceux qui disent que les auteurs avaient dans l'intention, lorsqu'ils ont mis leur soft sous GPL,

                                      On s'en fout des intentions qu'ils n'ont pas mise pas écrit. La licence est le seul contrat qui lie un fournisseur de code au client. Si le fournisseur du code a merdé, ben c'est son problème, pas celui du client, car nous vivons dans un état de droit : le contrat doit être respecté.
                                      Toi, tu veux que parce que le fournisseur a mal écrit sa licence (en repiquant celle d'un autre : la FSF), que le droit soit jeté à la poubelle.

                                      Désolé, tu me traite de "libéral" si tu veux, moi je te parle d'état de droit, chose que tu veux mettre à la poubelle quand ça t'arrange. Tu ferais bien politicien toi.

                                      Quand tu parles de TiVo, c'est pour moi clairement un abus, la preuve, la FSF a fait la v3 exprès pour ça (entre autres).

                                      Ce qui n'empêche pas TiVo d'utiliser la v2, car nosu sommes dans un état de droit : TiVo a utilisé son droit de TiVoïser qu'il avait dans la GPLv2. C'est comme ça.

                                      En tous cas, le "tant mieux pour eux" à propos de TiVo, je trouve ça gerbant.

                                      Encore une démonstration que la loi, tu en as rien à foutre quand elle n'est pas de ton côté. A si, tu en as foutre quelque chose : quand elle ne va pas dans ton sens, tu voudrais faire le dictateur qui change la loi, et hop, les mecs qui respectent la loi, rien à faire.

                                      Comme d'hab, t'es partisant du libéralisme total, je pense qu'on ne peut pas s'accorder sur les principes de l'éthique ou de la morale.

                                      Toujours aussi génial : je demande à ce qu'on respecte le contrat passé entre le fournisseur et le client, même si celui-ci ne te convient pas (=si Free respecte bien la licence), et hop catalogué liébraliste. Dans ce cas, je te catalogue aussi : dictateur voulant supprimer la loi.

                                      l'avantage soit à des gens qui exploitent le travail bénévole d'autres

                                      Encore un cliché : libre != gratuit. Regarde la valeur de Redhat pour t'en convaincre.
                                      De plus, les bénévoles dont tu parles on fourni un droit, c'est leur problème si ils n'ont pas écrit ce qu'ils voulaient, bénévole ou non, ça ne change rien au droit.

                                      Pour résumer, ceux que tu appelles des enculeurs de mouches sont des personnes qui ont comme valeur le respect du droit, d'un contrat, quel que soit le client (le droit est le même pour tous). Je les respecte, car essayent de ne pas être influencé par les désidératas des parties, essayent de ne pas être soumis au jugement populaire (qui en a fait des massacres...) etc.
                                      Toi, tu veux juste que le droit fasse ce que tu veux quand ça t'arrange, comme d'autres essayent de le faire pour des raisons moins "nobles". Tu n'es pas mieux qu'eux. Je ne veux pas vivre dans ton monde, où le droit des gens dépendrait de ta bonne volonté.

                                      et que les développeurs commenceront à en avoir marre de se faire baiser. (bon ok, la France c'est pas le monde entier, mais quand même)

                                      Surtout, tu penses à la place des développeurs, tu veux leur imposer ta vision. Désolé, mais les développeurs ont déjà choisi, ça ne les dérange pas, car ils acceptent bien que Google et des milliers d'entreprises cachent les modifs aussi. La seule différence entre Free et Google est l'emplacement de la boite. Ca ne change pas grand chose...
                                      Et pas besoin de GPLv4, il suffit d'utiliser l'AGPLv3+ pour ce que tu veux faire. Juste que les développeurs ne le font pas, bizarrement.
                                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Mais oui, je sais toi tu es pour le *Droit* notons le grand D et quand une enculerie de mouche permet a des OJ Simpson et autres de s'en sortir alors qu'ils sont coupables on dit en plus *Et bien tant mieux pour lui*.

                                        Nous n'avons pas les mêmes valeurs cela est certain. Pour en revenir à la GPL et les logiciels libres c'est par choix moral que je les utilise et toi ? par choix techniques ? (ahahahahah)
                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          Mais oui, je sais toi tu es pour le *Droit* notons le grand D et quand une enculerie de mouche permet a des OJ Simpson et autres de s'en sortir alors qu'ils sont coupables on dit en plus *Et bien tant mieux pour lui*.

                                          Les utilisateurs de Linux "par choix moral" font parfois peur : comment peut-on l'être en étant aussi pour la justice populaire qui a fait tant de dégâts par le passé?

                                          Ca fait peur.
                                          Relis-toi, et essaye de voir toutes les conséquences de ce que tu aimerais : pendaisons publiques et compagnies sont les conséquences d'une justice décidée sans un grand D à "Droit".

                                          Ce monde la, je te le laisse, tu peux y aller il y a encore des zones dans le monde comme ça. Heureusement, pas en France (et bizarrement, je suis sûr que tu ne voudras pas aller dans ces zones qui font ce que tu prônes...)

                                          Des fois, je me demande comment nous n'avons pas pire comme dirigeant avec ce genre de réaction. Ca tient à pas grand chose.

                                          Ah au fait, un avocat pourra te dire que si on met quelqu'un en prison sans respecter ses droits, on n'a pas de légitimité de le faire condamner : lui n'a pas respecté la loi, mais toi non plus, vous êtes exactement pareils. La légitimité de la loi vient de son respect, ce que tu veux bafouer quand ça t'arrange. Tu ne vaux pas mieux que OJ Simpson, car tu veux violer la loi toi aussi quand elle ne te convient pas. Et à ce petit jeu, c'est le plus fort qui gagne (pas sûr que ce soit toi...)
                                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                            Les utilisateurs de Linux "par choix moral" font parfois peur : comment peut-on l'être en étant aussi pour la justice populaire qui a fait tant de dégâts par le passé?

                                            Ai-je dit ça ? non, j'ai dit qu'il faut respecter la lettre et l'esprit (ce pourquoi cela a été écrit).

                                            Ce monde la, je te le laisse, tu peux y aller il y a encore des zones dans le monde comme ça.

                                            Malheureusement je ne connais pas ces parties du monde ou la liberté, l'honnêteté et la justice sont respectée. Ni une dictature, ni notre état de droit ne le font. Une décision unilatéral n'est pas légitime et ce n'est pas ce que je veux. Dans notre état de droit, on peut en arriver au final a ne pas respecter la loi, un contrat si on arrive a fourvoyer la lettre de celui-ci... tout le monde à la même enseigne, tu me dirais que moi aussi je peux fourvoyer la lettre de la loi... seulement si on en a les moyens et donc on en retourne au petit jeu du

                                            c'est le plus fort qui gagne

                                            Et comme partout c'est pas nous qui y gagnons.
                                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              Ai-je dit ça ? non, j'ai dit qu'il faut respecter la lettre et l'esprit (ce pourquoi cela a été écrit).

                                              Avec un "le pourquoi ça a été écrit", on ouvre la voie à toute forme de subjectivité, car personne ne sait quel était l'état d'esprit de la personne qui l'a écrit. Y compris quand cette personne est encore vivante (car elle peut avoir changé d'opinion, même inconsciemment).
                                              C'est la voie ouverte à tous les dérapages judiciaires.

                                              Malheureusement je ne connais pas ces parties du monde ou la liberté, l'honnêteté et la justice sont respectée.

                                              Ca, c'est ce que tu imagines que ta vision de la justice donnerait. La réalité serait tout autre. Regarde autour de toi, dans le monde, quel sont les états dont la démocratie marche le mieux. Et bizarrement, tu verras que les états qui appliquent le droit à la lettre marchent mieux.
                                              Étonnant? Non. Avant de dire "y a qu'à", regarde plus loin que dans les 5 prochaines minutes, et tu verras que ce que tu proposes amène au pire, pas à ce que tu imagines.
                                              L'enfer est pavé de bonnes intentions. Ca reste l'enfer, dont je ne veux pas.
                                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        On s'en fout des intentions qu'ils n'ont pas mise pas écrit. La licence est le seul contrat qui lie un fournisseur de code au client. Si le fournisseur du code a merdé, ben c'est son problème, pas celui du client, car nous vivons dans un état de droit : le contrat doit être respecté.
                                        Toi, tu veux que parce que le fournisseur a mal écrit sa licence (en repiquant celle d'un autre : la FSF), que le droit soit jeté à la poubelle.

                                        Ouai, pour moi ça montre bien qu'on est aujourd'hui dans un système américain, que tant de gens critiquaient à une époque quand ils avaient un tant soit peu d'éthique, et qu'aujourd'hui on fait tout pour enculer tout le monde.
                                        Oui, ce qui compte c'est ce qu'il y a d'écrit dans le contrat, mais on aura beau mettre toute l'énergie qu'on veut pour l'écrire aussi bien que possible, il y aura toujours des connards pour l'interpréter autrement. Je ne crois pas à la bonne foi de Free, qui a commencé à utiliser du soft GPL comme tous les autres en la violant, et qui plus tard on inventé cet argument à deux balles de la location. Tu vas me dire que je suis complètement partial, que je me suis déjà fait une idée de l'issue, mais voilà, on nous demande toujours de faire des concessions à tous, regarde un peu l'état actuel du pays, mais quand il s'agit des "grands", ha bah non, on tire sur la corde jusqu'à la limite.

                                        En fait, comme je le disais au commentaire d'avant, je ne peux pas discuter avec des gens comme toi, car même si je suis d'accord sur le fait que le droit c'est le droit, il y a des fois où le justice part en couilles. Tu vas me dire, "ça c'est de la justice comme ça m'arrange", oui, peut-être, mais tu sais, les lois, c'est nous qui les faisons par l'intermédiaire de notre gouvernement et du parlement. D'ailleurs, pour quelqu'un qui s'est barré du pays parce qu'il n'aimait pas ses lois, entre autres, je te trouve bien moraliste là-dessus.

                                        Ce qui n'empêche pas TiVo d'utiliser la v2, car nosu sommes dans un état de droit : TiVo a utilisé son droit de TiVoïser qu'il avait dans la GPLv2. C'est comme ça.
                                        Putain mais d'après toi, si la FSF a fait une GPLv3, c'est pour des prunes ? Ils ne voulaient _pas_ que la tivoïsation soit possible.

                                        Dans ce cas, je te catalogue aussi : dictateur voulant supprimer la loi.
                                        Oui, d'un coté ça m'irait bien.

                                        Encore un cliché : libre != gratuit. Regarde la valeur de Redhat pour t'en convaincre.
                                        Eh, c'est bon, depuis le temps je connais la différence ...

                                        De plus, les bénévoles dont tu parles on fourni un droit, c'est leur problème si ils n'ont pas écrit ce qu'ils voulaient, bénévole ou non, ça ne change rien au droit.
                                        Pour moi, le fait que des bénévoles soient face à une grosse boîte blindée d'avocats, ça montre déjà une inégalité dans le droit. Tu te rappelles des procès antitrust de MS, avec son armée d'avocats ? Et les négociations avec les attaquants en licence MS ? Comment peut-on encore appeler ça de la justice ? Je ne suis pas pour tout foutre en l'air, car ça peut être dangereux, mais dans certains cas j'aimerais bien qu'on montre un peu plus de soutien au "bas peuple".

                                        le droit est le même pour tous
                                        Bizarre, c'est toi qui me disait que je vivais chez les bisounours ? Toi aussi, redescend sur Terre, et concstate que non, le droit n'est pas le même pour tous.

                                        au jugement populaire (qui en a fait des massacres...)
                                        Oui, alors que la justice d'aujourd'hui n'a aucune préférence et ne fait aucune erreur ...

                                        Surtout, tu penses à la place des développeurs, tu veux leur imposer ta vision. Désolé, mais les développeurs ont déjà choisi, ça ne les dérange pas, car ils acceptent bien que Google et des milliers d'entreprises cachent les modifs aussi.
                                        Mais je l'ai déjà dit dans mon message précédent, relis : je n'ai jamais vu aucune protestation contre l'utilisation en entreprise/sur serveur. Les devs le savent très bien depuis le début ! Par contre, dans le cas de Free, non, les développeurs n'ont pas choisi, la preuve, ils vont en justice aujourd'hui. Tiens, dans les donateurs, il y a même au moins un dev kernel (benh, qui bosse pour IBM en plus ...).

                                        La seule différence entre Free et Google est l'emplacement de la boite. Ca ne change pas grand chose...
                                        Heu .... permet moi d'en douter. C'est à mon avis ce qui fera toute la différence dans le procès.

                                        Et pas besoin de GPLv4, il suffit d'utiliser l'AGPLv3+ pour ce que tu veux faire. Juste que les développeurs ne le font pas, bizarrement.
                                        Arrête avec tes techniques réthoriques : ce n'est pas ce que j'ai dit. La supposée GPLv4 que je prédisait s'occuperait du cas de Free, qui est différent des conditions de l'AGPL.
                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          Je ne crois pas à la bonne foi de Free, qui a commencé à utiliser du soft GPL comme tous les autres en la violant, et qui plus tard on inventé cet argument à deux balles de la location.

                                          Tu crois sincerement que Free, a la pointe des FAI francais, donc une boite plutot hitech remplie de geeks et d'avocats, ne savait pas ce qu'etait la GPL et ce qu'elle implique/permet?
                                          Tu crois que le premier FAI francais (ou tout du moins le plus connu et visible), celui qui a lance la mode des bobox qq annees avant la concurrence, aurait risque son business model et son avance sur la concurrence sans consulter qq avocats specialise en PI au prealable?

                                          Vu la quantite de geeks libristes parmi leurs clients, tu crois qu'ils se doutaient pas que ca allait se voir?

                                          En clair: tu penses vraiment que Free, c'est des lapins de 3 jours, nes de la derniere pluie qui croit que informatique = microsoft?
                                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                            En clair: tu penses vraiment que Free, c'est des lapins de 3 jours, nes de la derniere pluie qui croit que informatique = microsoft?

                                            Et toi tu crois que free est donc un croisé qui a raison ? Non parce que si ils sont pas nés de la dernière pluie, ils savent donc pertinemment bien que leur interprétation est sujette à caution et l'est par les auteurs suscité et la FSF (et donc tu sous-entends que les devs de busybox et iptables et la FSF sont des lapins de 3 jours) ou ?
                                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                              Posté par . Évalué à 2.

                                              Non.
                                              Je ne dit pas que free a raison.

                                              Juste qu'ils ont une interpretation solide de la GPL et des arguments solides pour la soutenir (contraintes techniques visiblement imposees par cette interpretation, notamment le fait de devoir passer par free.fr et rebooter pour configurer la freebox la ou tout la concurrence se connecte directement sur 192.168.1.1).

                                              Ainsi que les developpeurs de busy box et d'iptables.
                                              A la difference qu'eux ont peut etre trop la tete dans le guidon pour se rendre compte que l'interpretation de Free tient la route.

                                              Je pense que Free est dans son plein droit, mais je ne suis pas juge et donc je ne le clame pas haut et fort.

                                              Un tribunal est necessaire pour trancher la question, qui est loin d'etre "Mais c'est evident, Free viole la GPL parce que tout le monde sait que la GPL oblige a redistribuer les sources".

                                              Soit dit en passant, tu ne reponds pas a la question:
                                              Free, lapin de trois jours qui invente l'excuse de la location apres coup?
                                              Ou Free plutot bien informe sur la GPL, ce qui va donc dans le sens d'une interpretation valide de la GPL?
                                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                Soit dit en passant, tu ne reponds pas a la question:
                                                Free, lapin de trois jours qui invente l'excuse de la location apres coup?
                                                Ou Free plutot bien informe sur la GPL, ce qui va donc dans le sens d'une interpretation valide de la GPL?


                                                Non je pense free bien informé et comme un riche imposable fait tout pour réduire la lettre à peau de balle... que leur façon de faire pour réduire ça à peau de balle est légal ou non est la question... mais le pourquoi ils font ça est clair et je débecte leur logique qu'ils soient dans leur droit ou non (en cause l'interpretation du texte pas le fond ni le pourquoi de celui-ci)
                                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                  Certes, tout ceci est bel et bien.

                                                  Maintenant, comment on fait pour etre dans la tete du developpeur et donc connaitre "le fond" de sa pensee sans se baser sur la lettre de la licence sous laquelle il a distribue son code?
                                                  La lettre laisse entendre que Free est dans son droit.

                                                  Le developpeur pensait peut etre a autre chose en choisissant cette licence, mais Free n'est pas omniscient et ne peut etre responsable du mauvais choix initial de licence par le developpeur.

                                                  Derniere chose:
                                                  Si tu penses qu'effectivement free est bien informe et savait tres bien ce qu'ils faisaient, pourquoi a tu ecris qu'ils ont d'abord viole la GPL, puis invente l'excuse de la location apres coup?
                                                  • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    Derniere chose:
                                                    Si tu penses qu'effectivement free est bien informe et savait tres bien ce qu'ils faisaient, pourquoi a tu ecris qu'ils ont d'abord viole la GPL, puis invente l'excuse de la location apres coup?


                                                    Simplement parce que ce n'est pas moi qui l'ai écrit... regarde à qui tu réponds et qui te répond, tu devrais comprendre.
                                                    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      Effectivement, O taon pour moi.

                                                      Maintenant, pour rentrer dans la tete du developpeur, tout en restant dans un etat de droit, on fait comment?
                                                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                        Bon du fait que les dévelopeurs de busybox et d'iptables ont fait l'assignation, il me semble claire qu'ils pensent que free ne respectent pas leurs conditions (j'ai bien dit ils pensent, non pas ils ont raison). La fsf (qui a écrit la GPL) le pense aussi... donc il me semble que dans ce cas, la pensée des concepteurs (la fsf) est en accord avec la pensée des concepteurs (la fsf), on est d'accord ?
                                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                          Posté par . Évalué à 2.

                                                          Tu ne reponds pas a la question, peut etre ne l'a tu pas comprise, peut etre ne veux tu pas y repondre, peut etre autre chose, j'en sais rien, j'essaye juste d'avoir une approche neutre et objective du probleme.

                                                          La pensee importe peu. Meme pas du tout. Et de toutes facons, personne n'a conteste que le developpeur ne voulait pas que son code soit utilise de cette facon, c'est pas le probleme.

                                                          Ce qui importe, c'est leur parole, ainsi que les actes de Free.

                                                          Ils ont explicitement donne certains droits a Free en distribuant leur source sous une certaine licence, avec une certaine terminologie.
                                                          Un texte de licence se doit d'etre precis, tres precis. Si un point est ambigue, c'est a l'auteur de le preciser tres clairement dans sa licence.

                                                          Et la formulation de leur licence laisse entendre que Free peut utiliser leur soft comme ils le font.
                                                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                            Et moi la formulation de la GPL je la comprends telle qu'elle ne laisse pas entendre que ce Free fait il le peut... on est très avancé, si c'est pour dire cette banalité que ce jugement jugera ça, oui... c'est un fait.

                                                            Tu me demandais comment je pouvais savoir la pensée des auteurs (de busybox ? iptables ? la GPL ?) je te l'ai expliqué ou peut-être penses-tu que la fsf et les devs de busybox/iptables sont schizophrènes ?
                                                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                              Posté par . Évalué à 2.

                                                              Tu me demandais comment je pouvais savoir la pensée des auteurs (de busybox ? iptables ? la GPL ?) je te l'ai expliqué ou peut-être penses-tu que la fsf et les devs de busybox/iptables sont schizophrènes ?

                                                              Tu n'avais donc pas compris la question.
                                                              Le but du jeu, c'est de le savoir a priori, effectivement, une fois que la machine est lancee, que le developpeur a porte plainte, on se doute bien de ce qu'il pense.

                                                              Quand tu dis par exemple:
                                                              j'ai dit qu'il faut respecter la lettre et l'esprit (ce pourquoi cela a été écrit).
                                                              Comment on fait pour savoir ce pourquoi cela a ete ecrit?
                                                              Sachant que le developpeur en question n'a pas ecrit la licence. Son interpretation peut donc diverger de l'esprit du redacteur initial.

                                                              Ta theorie a l'etre d'etre, en substance:
                                                              Il faut respecter la lettre (de la licence) ET l'esprit (du developpeur, pas du redacteur de la licence, ce dernier n'ayant pas grand chose a voir dans cette histoire).
                                                              Mais si les deux divergent, c'est l'esprit qui prime et la lettre ne vaut donc plus rien.

                                                              Bref, si le texte de licence n'est pas suffisant et que de toutes facons c'est l'esprit du developpeur au moment de distribuer qui prime, a quoi sert la licence?

                                                              De meme, comment fait on pour savoir si l'esprit et la lettre divergent?

                                                              Et si le developpeur change d'avis en cours de route (meme inconsciement)?

                                                              Bref, concretement, on fait comment pour savoir ce qu'on a le droit de faire avec ce genre de regles?
                                                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                                Comment on fait pour savoir ce pourquoi cela a ete ecrit?

                                                                On parle de la GPL ? ben c'est simple, on se renseigne à la source... http://www.fsf.org/ puis on va là : http://www.fsf.org/licensing/licenses/gpl.html et là : http://www.fsf.org/licensing/licenses/gpl-faq.html ça permet de savoir bcp du pourquoi... on peut aussi aller là : http://www.gnu.org/philosophy/philosophy.html

                                                                Et puis bon je pense qu'on peut se faire une *grosse* idée du pourquoi... on peut feindre de ne pas le comprendre, mais j'appelle ça de la mauvaise foi ou de la débilité.
                                                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                                ET ça aussi par exemple (un parmis tant d'autres):

                                                                http://www.gnu.org/philosophy/pragmatic.html
                                                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                                  C'est la FSF qui a ecrit busybox? Non.
                                                                  C'est elle qui licencie (au sens anglais) busybox? Non plus.
                                                                  Idem pour GNU.
                                                                  Que viennent donc faire fsf.org et gnu.org ici?

                                                                  On se tamponne de ce que pensent la FSF, GNU et Stallman, mais plutot de ce que pense le dev de busybox.

                                                                  Il se trouve que dans ce cas precis, ils sont en phase, mais c'est loin de souvent etre le cas (linus et rms sont loin d'etre en phase pour citer un exemple connu).

                                                                  D'autre part, dans ce cas precis, il me semble que RMS a mit du temps a prendre conscience du probleme de la tivoisation et de l'usage qu'en fait free, vu qu'il a declare par le passe se foutre de la liberte du firmware des appliances.

                                                                  Toujours dans ce cas precis, le probleme est sur l'interpretation de la distribution, j'ai pas lu en detail les pages que tu a lie, mais je doute qu'elle traite de ce cas precis.
                                                                  Et la fsf dit bien que tant que tu ne distribues pas, tu fais tout ce que veut (liberte 0, essentielle dans l'esprit de la licence qui t'es si cher).
                                                                  Bref, l'esprit de la licence est parfaitement respecte si tu admet qu'il n'y a pas distribution.

                                                                  Pour terminer, ma question etait plus large que le microcosme du libre, si on applique ces regles au monde libre, on doit le faire partout.
                                                                  • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                                    Bon ok, tu n'as rien lu. Je termine la discussion là.
                                                                    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                      Posté par . Évalué à 1.

                                                                      ben heu, comment dire.

                                                                      http://www.fsf.org/licensing/licenses/gpl.html et http://www.fsf.org/licensing/licenses/gpl-faq.html traite de la gpl3, donc pas trop le sujet.

                                                                      et ca reste, comme je l'ai deja dit, l'avis de la FSF et de GNU, donc bon...

                                                                      Je voudrais aussi que tu m'expliques en quoi l'avis de la FSF ou de GNU est pertinent, sachant que ce ne sont pas eux qui ont mit les softs concernes sous cette licence.
                                                                      Sincerement.

                                                                      Je te demande des precisions sur le cas general (ben ouais, si on doit respecter l'esprit, on le fait pour tout, pas que pour la GPL), et tu t'eclipses...
                                                                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                                        Bon je ne sais pas si tu es juste débile ou si tu aimes changer tes questions au fur et à mesure... mais voilà tu me demandais comment on peut connaître l'esprit de la GPL, ce pourquoi elle a été écrite... ben pour ce faire tu vas voir ceux qui l'ont écrite (donc la FSF, que ça t'emmerde que ça soient eux qui l'ai écrite je m'en fous, c'est la réalité).

                                                                        Comme les devs de busybox, d'iptables et la FSF sont d'accord pour penser que free ne respecte pas les conditions de la GPL, on peut grandement supposer qu'ils sont donc d'un avis proche voir du même avis et que donc l'esprit de la licence pour eux ets le même ou extrèmement proche. Voilà, je ne me prononcce pas sur toutes les affaires du monde ni ne me prononce sur ce qu'il y a dans la tête des autres devs, j'en sais rien, je parle de cette affaire-ci, je parle de l'esprit dans lequel la GPL a été écrite pas l'esprit dans lequel la Moron Public License a été écrite. Maintenant, si mes réponses te convienne pas, rien à battre, j'ai répondu à tes questions.

                                                                        My work on free software is motivated by an idealistic goal: spreading freedom and cooperation. I want to encourage free software to spread, replacing proprietary software that forbids cooperation, and thus make our society better.

                                                                        That's the basic reason why the GNU General Public License is written the way it is—as a copyleft.
                                                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                                          Posté par . Évalué à 3.

                                                                          Changer mes questions au fur et a mesures?

                                                                          Tu sais pas lire ou tu fais tout pour pas repondre aux dites questions?

                                                                          Quand au paragraphe que tu cites, je suppose que c'est un citation de stallman qui:
                                                                          1) N'a pas ecrit busybox, on se fout donc de savoir ce qu'il pense,
                                                                          2) Ne parle pas de la notion de distribution, qui est ici le point central de l'argumentation de Free.

                                                                          Donc, bon, je pourrais te citer le bulletin meteo de ce matin, ca aurait autant de rapport avec l'affaire qui nous concerne ici...

                                                                          Voilà, je ne me prononcce pas sur toutes les affaires du monde ni ne me prononce sur ce qu'il y a dans la tête des autres devs, j'en sais rien, je parle de cette affaire-ci, je parle de l'esprit dans lequel la GPL a été écrite

                                                                          Il me semble pourtant que j'avais elargit la question de ton "l'esprit prime sur la lettre" pour ne pas le limiter a l'affaire Free vs busy box/iptables, pour savoir comment en pratique on pouvait appliquer ce genre de raisonnement dans le cas general (ben oui, si busy box peut utiliser cette defense, pas de raison que quiconque ne puisse pas l'utiliser), histoire de savoir si c'etait un raisonnement valable devant un juge, mais t'as pas l'air d'avoir lu cette partie.
                                                  • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                    Posté par . Évalué à 2.

                                                    Si tu penses qu'effectivement free est bien informe et savait tres bien ce qu'ils faisaient, pourquoi a tu ecris qu'ils ont d'abord viole la GPL, puis invente l'excuse de la location apres coup?
                                                    Au début ils faisaient comme tout le monde, et s'en foutaient (comme c'est le cas pour la livebox). Quand les devs on commencé à gueuler, ils ne pouvaient pas d'un coup perdre un avantage par rapport aux autres FAI, alors ils ont tiré sur la corde pour avoir une interprétation qui les arrangeait. Le truc pas mal avec cette assignation, c'est que si la justice leur donne raison, ils pourront tout de suite se réjouir que les autres FAI vont devoir suivre ...
                                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                Posté par . Évalué à 2.

                                                contraintes techniques visiblement imposees par cette interpretation, notamment le fait de devoir passer par free.fr et rebooter pour configurer la freebox la ou tout la concurrence se connecte directement sur 192.168.1.1
                                                Si un arrangement technique différent tel que celui-là change l'interprétation de la licence, on va n'importe où. Franchement, ils ont choisi une archi différente des autres, mais au final t'as bien un linux qui tourne sur la boiboite. S'ils l'ont fait sciemment, ça voulait dire qu'ils savaient pertinemment qu'ils auraient eu à se plier à la GPL en faisant "comme les autres", et que donc ils voulaient sciemment éviter de diffuser les sources par un moyen détourné.
                                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                  Ben je sais bien que ca parait un peu tordu, mais bon.

                                                  L'arrangement technique en question fait que tu n'utilises pas leur freebox directement et qu'elle reste donc bien sur leur reseau.
                                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  Si un arrangement technique différent tel que celui-là change l'interprétation de la licence, on va n'importe où.

                                                  Tu le considères ainsi, le droit le considère autrement : dernier exemple en date, celui du magnétoscope à distance, la justice a décidé que si tu faisais exactement la même chose, mais à distance contrairement à ton magnéto à la maison, ben c'était illégal (pour celui qui fournit le magnéto).

                                                  Et il y a des dizaines d'autres exemples. La technique utilisée change tout. Car c'est la technique utilisée dont on parle dans une licence.
                                                  • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                    Posté par . Évalué à 2.

                                                    Bah la différence que je vois, c'est l'emplacement physique. La boiboite elle est chez le client ...
                                                    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                      Posté par . Évalué à 3.

                                                      D'ailleurs, un truc drôle avec cette histoire, c'est qu'il va falloir qu'ils choisissent : Free offre bien la possibilité d'enregistrer des émissions sur la freebox, comme un magnétoscope numérique ? Donc, soit l'équipement ne fait pas partie de leur réseau, et ils peuvent permettre aux gens d'enregistrer leurs émissions, soit elle en fait partie, mais, en accord avec la décision de Wizgo, ils ne peuvent pas permettre l'enregistrement. Donc s'ils veulent garder cette fonctionnalité, ils doivent admettre que la boiboite ne fait pas partie du réseau, et l'argument contre la libération des sources des softs GPL tournant sur la freebox tombe à l'eau ...
                                                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                        D'ailleurs, un truc drôle avec cette histoire, c'est qu'il va falloir qu'ils choisissent :

                                                        Contrairement à Wizgo, Free enregistre les émissions en accord (= en payant, avec un contrat) avec les diffuseurs, contrairement à Wizgo qui à tout fait sans aucune discussion avec les chaines.
                                                        Les chaines n'attaqueront donc pas Free.

                                                        Ton argument tombe à l'eau.
                                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                          Posté par . Évalué à 3.

                                                          contrairement à Wizgo qui à tout fait sans aucune discussion avec les chaines.
                                                          Wizzgo a discuter avec les chaines, et elles ont même dis que "c'était une bonne idée".

                                                          Quant à la "discussion", je me rapelle de chaines qui ont été supprimé du multiposte. Si elles ont été supprimé, c'est qu'elle y était avant ... sans discussion
                                                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                            Wizzgo a discuter avec les chaines, et elles ont même dis que "c'était une bonne idée".

                                                            Source?
                                                            Parce que bon, dire que c'est une bonne idée puis attaquer en justice, ça ferait bizarre... Rien dans le jugement (dans la défense de Wizgo) ne dit que Wizgo a parlé avec les chaines, au contraire...

                                                            Quant à la "discussion", je me rapelle de chaines qui ont été supprimé du multiposte. Si elles ont été supprimé, c'est qu'elle y était avant ... sans discussion

                                                            Free a un contrat, discute avec les chaines, a pensé que le mutli-poste était dans son contrat, a reçu des remarques des chaines, a regardé le contrat, a adapté l'offre par rapport au contrat (car Free a vu qu'il était dans l'illégalité, contrairement à la Freebox+GPL).

                                                            Il y a une très grosse différence entre discussions basée sur un contrat déja existant comme le fait Free, et le "ça passe ou ça casse" de Wizgo. Pour Wizgo, ça a cassé.
                                                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                              Posté par . Évalué à 2.

                                                              Parce que bon, dire que c'est une bonne idée puis attaquer en justice, ça ferait bizarre...
                                                              Parce que condamner ses clients sous prétexte qu'ils achete pas assez c'est pas bizarre ?
                                                              Faire en sorte que c'est plus chiant d'etre honnete que malhonnete, c'est pas bizarre non plus ?

                                                              http://www.pcinpact.com/actu/news/47342-wizzgo-copie-privee-(...)
                                                              Avant de mettre en place votre service, aviez-vous étudié tout cela et été en contact avec les grandes chaînes ?

                                                              Sur l’analyse juridique, avant même le lancement, oui, tout cela a été regardé de très près. On a été en contact avec certaines chaînes dès le lancement. Celles qui aujourd’hui nous ont poursuivis nous avaient dit au moment du lancement qu’elles trouvaient le service très bien, mais que cela leur posait problème et que, le cas échéant, elles se réservaient le droit de nous poursuivre, ce qu’elles ont fait. Sans doute compte tenu du succès du service.


                                                              Il y a une très grosse différence entre discussions basée sur un contrat déja existant comme le fait Free,
                                                              Il y avait vraiment un cotnrat au début du multiposte ? J'ai bien envie que tu me source ça.
                                    • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      > enculeur de mouche

                                      Traiterais-tu aussi d'enculeur de mouche ceux qui pensent que l'intention d'un éditeur de contenu numérique, on peut s'asseoir dessus, et qu'on a légalement le droit d'uploader si on interprète les textes bien comme il faut ?
                                      • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Tu parles d'uploader du contenu protégé sous droit d'auteur qui ne t'appartient pas ?

                                        Ben tu peux pas, tu parles de downloader ce même contenu sans rémunérer les ayant droits ?
                                        Tu parles de ceux qui utilise l'argument de copie privée pour ce faire ? oui c'est de l'enculage de mouche et oui ça ne respecte pas l'intention de l'éditeur de contenu numérique, si tu n'es pas d'accord avec cela, c'est simple ne download pas ce contenu numérique ni ne l'achète. Ce que devait faire free si ils ne voulaient pas redistribuer leur modifs n'est pas d'utiliser un prétexte fallacieux pour ce faire, mais était de ne pas utiliser ce code en premier lieu et donc pas d'utiliser et de trouver un argument pour interpréter la licence comme ils le désirent.
                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          A mon avis, on ne peut pas se contenter d'un "enculage de mouche" quand on discute du droit du copyright. Les souhaits des uns et des autres sont par trop contradictoires. Il faut bien qu'un Droit s'applique et résolve les problèmes qui se posent, et ça n'empêche pas les juges de prendre aussi en compte les intentions.
                                        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                          oui c'est de l'enculage de mouche et oui ça ne respecte pas l'intention de l'éditeur de contenu numérique, si tu n'es pas d'accord avec cela, c'est simple ne download pas ce contenu numérique ni ne l'achète.

                                          Etant donné que tu es prêt à accepter toutes les intentions de tout le monde, et vu que l'intention des ayant droit est de te faire payer 100€ par lecteur MP3/DVD et CD vierge que tu veux acheter, et de te faire payer 10000€ par an pour quiconque détient une TV ou rien qu'un accès Internet, j'imagine que tu n'as pas de baladeur MP3, pas de TV, plus d'Internet pour respecter la volonté des ayants droits. Ben... Comment tu fais pour écrire ici?

                                          C'est gros? Mais c'est exactement la conséquence de ce que tu prônes! Tu as une belle idée certes, mais irréalisable dans la vraie vie, juste dans ton monde bisounours. Et dans la vraie vie, on se base alors sur la loi, et le contrat qui lie une fournisseur de code à son client (ce contrat étant inférieur à la loi) pour être sûr que tout le monde sait à l'avance ses droits.

                                          Confrontes un peu tes idées à la réalité, et tu verras que c'est irréalisable, ou que ça mène au pire.
                                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Dans le cas présent je parlais bien de la loi, on est d'accord ?

                                            Si les ayant droits font passer une loi me disant

                                            de te faire payer 100€ par lecteur MP3/DVD et CD vierge que tu veux acheter, et de te faire payer 10000€ par an pour quiconque détient une TV ou rien qu'un accès Internet

                                            Il est un fait que je n'utiliserai pas leur produit... Ou es-tu en train de me dire que si ils le font dans ce cas je pourrais contourner la loi et le *Droit* que tu chéris ? Non j'ai plus simple si ils font ça, je n'utilise plus. Si leur décision ne sont pas backée par le *Droit* alors rien ne m'y lie et je ne dois donc pas les respecter (ce que tu dis plus haut). Si ils font une loi m'obligeant à acheter ces produits, je ne me considérerai certainement plus dans un état de droit respectant mes liberté et je ne m'y sentirai pas tenu (pas le fait de payer, mais le fait d'être obligé de consommer).

                                            C'est gros? Mais c'est exactement la conséquence de ce que tu prônes!

                                            Non ça c'est ce que toi du dit.
                                          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                            Posté par . Évalué à 3.

                                            J'ai l'impression que tu ne fais jamais de nuances, que tu es rigide dans tes bottes ... Je trouve ça complètement disproportionné de comparer des mecs qui demandent à ce qu'on redonne le travail dérivé de leur oeuvre quand on le "distribue", même si c'est seulement de la location, et des personnes qui voudraient une grosse somme d'argent pour avoir l'autorisation de dupliquer leurs oeuvres. Franchement, dans un cas ça me paraît beaucoup plus légitime qu'un autre, même si la justice n'a pas encore tranché pour les deux.
                                            • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              Je te donne des exemples pour te montrer que de vouloir "écouter" l'auteur mène à des trucs à la con, que tu n'aimerais pas. Et du moment où on écoute l'auteur d'un programme GPL, il n'y a pas de raison de ne pas écouter les autres.
                                              Ce qui compte, c'est le contrat, pas ce qu'à voulu dire l'auteur, car c'est la seule chose précise qu'on ai.

                                              Et ici, je vois des gens qui parle "mais il a voulu dire que". Ca, on ne peut pas l'écouter dans un état de droit, car c'est trop subjectif. Le contrat, rien que le contrat.

                                              A voir ce que décide la justice sur le mot "diffusion". Mais jamais je n'accepterai un "mais il voulait dire que" pour trancher. Ce n'est pas un argument.
                                              • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                Tu es donc bcp plus nuancé ici...

                                                Mais jamais je n'accepterai un "mais il voulait dire que" pour trancher. Ce n'est pas un argument.

                                                Ce n'était pas le propos.

                                                Il y a 2 suites possibles:

                                                1- free est reconnu comme distirbuant les programmes et donc la volonté des auteurs est respectée et la GPL couvre bien ce cas et donc l'esprit dans lequel les auteurs ont mit leur travail est respecté.

                                                2- free n'est pas reconnu comme distirbuant les programmes et donc la volonté des auteurs n'est respectée et la GPL ne couvre pas ce cas et donc l'esprit dans lequel les auteurs ont mit leur travail n'est pas respecté.

                                                Dans le cas 2, free est bien dans son droit et les auteurs si ils veulent se protéger de ça à l'avenir doivent choisir une autre licence et/ou amender la courante si ils le peuvent.

                                                Mais ce n'est pas parce que 2 que free sera dans l'esprit de la licence, ce pourquoi elle a été écrite et ça ils le savent pertinemment bien (et tu le sais aussi)... ce pourquoi j'espère plutôt que 1 sera jugé et soit ils seront forcé de le faire ou ils devront arrêter de s'appuyer sur ces logiciels.
                                                • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  Mais ce n'est pas parce que 2 que free sera dans l'esprit de la licence, ce pourquoi elle a été écrite et ça ils le savent pertinemment bien (et tu le sais aussi)...

                                                  Je nuancerai ici : aujourd'hui, et seulement aujourd'hui, on pense que l'esprit de la licence GPL est contraire à ce que fait Free. Et encore, tous les programmeurs ne le pensent pas (la GPL n'est pas l'AGPL, elle permet au programme sur l'équipement interne au réseau de ne pas montrer son code), rien qu'à voir les discussion sur les drafts de la GPLv3 de l'époque.

                                                  L'esprit de la GPL, vu de la FSF, est contre ce que fait Free. L'esprit des développeurs qui attaquent est celle de la FSF. Ca ne dit absolument rien sur l'esprit des développeurs GPLv3 en général. Rien ne te permet d'affirmer que la majorité des développeurs GPL sont contre ce que fait Free.

                                                  et/ou amender la courante si ils le peuvent

                                                  La question sera : avec quelle licence? La GPL est un équilibre fragile entre les droits de chacun, très fragile comme on a pu le voir lors des drafts GPLv3. La changer risque de foutre le bordel.
                                                  Utiliser l'AGPL? peut-être trop loin.
                                                  Ils pourront aussi... Faire avec. C'est un cas très particulier (matériel chez le client propriété de l'opérateur, pas du client), qui ne mérite peut-être pas plus d'intérêt que ça. En tous cas ça va être dur de partir sur une GPLv4 avec ça (surtout que lors de la rédaction de la v3 le problème existait déja, et rien n'a été mis dans la v3 pour palier à ce problème).
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Il est clair que Free viole la GPL.

          Free ne distribue pas que la freebox, mais aussi des téléphones WiFi.

          Pour ces téléphones, la notion de propriété est sans ambiguïté. Le téléphone est bien vendu à l'utilisateur et le logiciel qu'il contient est bien distribué.
          • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est clair que le problème sur les téléphones WiFi est beaucoup plus évident qu'avec la freebox puisque le téléphone est "vendu" donc propriété de l'abonné.
            Mais visiblement tout le monde s'en fout...
            Il semble beaucoup plus amusant de pinailler avec la freebox...
        • [^] # Re: Que va t'on y gagner ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mais on va rigoler si Free perd, car dans ce cas ça voudra aussi dire que tous les hébergeurs auront le droit de demander le code source (si il est GPL) de tout ce qui tourne chez eux (ben oui, le particulier étant hébergeur de la box, comme les hebergeurs de machines hébergent le code qui tourne dessus).

          Il me sembles que tu vas un peu loin. Free met bien à disposition sa freebox aux freenautes (et semble la vendre dans certains cas). Par contre, je doute que tu met à disposition tes serveurs aux hébergeurs. C'est plutôt l'hébergeur qui met à disposition sa bande passante pour tes serveurs. Il ne reçoit aucun service ce ton serveur.
  • # novice

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je suis peut-être novice sur le sujet mais je doit avouer que je suis assez convaincu par les arguments suivants, je cite :

    « Free ne viole en rien la GPL v2. Lorsqu'un produit qui utilise un soft sous GPL est vendu, le vendeur doit fournir les sources du soft GPL. Free ne vend pas la Freebox, elle est la propriété de Free, c'est un élément de terminaison de son réseau, les sources n'ont pas à être fournies. Le débat a maintenant plus de 5 ans, il a été tranché de manière incontestable par de nombreux experts et juristes.

    La FreeBox est considérée comme faisant partie de l'infrastructure réseau de Free et n'appartient jamais au client. Le logiciel GPL modifié n'est donc jamais *distribué*. Il ne sort pas du réseau de Free. En fait, ce dernier cas prête pas mal à controverse, et les GNU voudraient bien essayer de contrer ce genre de situation dans la version 3 de la GPL mais pour l'instant c'est encore assez flou. »


    Toutefois, je trouve qu'une côté leurs arguments sont assez convaincants mais je trouve, d'un autre côté, qu'ils VENDENT bien un service et que la vente de celui impose l'utilisation de logiciels libres dont les sources ne sont pas distribués.

    Je dirais donc que du coup, ça sent pas bon pour Free même s'ils semblent être de bonne foi (vous aurez bien noté l'utilisation de l'italique ici...)
    • [^] # Re: novice

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      'un autre côté, qu'ils VENDENT bien un service et que la vente de celui impose l'utilisation de logiciels libres dont les sources ne sont pas distribués.
      Y'a pleins de boîtes qui vendent des services sur leurs sites web, ces derniers tournant sur des serveurs à base de linux.
    • [^] # Re: novice

      Posté par . Évalué à 1.

      il a été tranché de manière incontestable par de nombreux experts et juristes.
      Désinformation et FUD : il n'y a pas de sources.
      les GNU voudraient bien essayer de contrer ce genre de situation dans la version 3 de la GPL mais pour l'instant c'est encore assez flou.
      Foutage de gueule ("les GNU") et FUD.

      Bref, ça ne vaut pas un copec pour l'instant.
  • # Ce n'est pas la FSF qui assigne free en justice

    Posté par . Évalué à 10.

    Si on lit l'article avec un minumum d'attention, on comprend que ce n'est pas la FSF qui assigne Free en justice mais les développeurs de Busybox et Harald Welte, représentés par Olivier Hugot. Je pense qu'il s'agit d'un nouveau procès dans la longue série intentés par les dev de Busybox, assistés par le SFLC. Série apparement bien effective vu qu'elle a permis de mettre en conformité de nombreuses sociétés en plus d'un versement financé d'un montent en général inconnu.

    Bref, enfin une vérification de la légalité de la GPL en France ?
  • # Corrections...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce n'est pas la FSF qui attaque free mais, Harald Welte (auteur d'Iptables), Erik Andersen et Rob Landley (auteurs de BusyBox).

    Sûrement soutenus par la FSF bien sûr, mais c'est beaucoup plus clair quand on dit qui attaque réellement.
    Au moins on sait à qui va aller le fric si ils gagnent le procès.

    Quand à savoir qui à raison... Pour moi, l'interprétation de Free n'est pas celle de ceux qui on rédigé la GPL, mais la GPL ne définit pas clairement la diffusion. Ce sera donc à la loi de trancher. On verra bien ce que ça donnera.

    Par contre, il me semblait qu'en France les contrats et donc les licences devait être rédigés en français pour être valable. Ce qui veut dire, soit que je me trompe, soit qu'il n'y a pas de contrat entre Free et les développeurs et que donc Free n'a pas le droit d'utiliser le code.
    Quelqu'un peut-il m'éclairer la dessus ?
    • [^] # Re: Corrections...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Damned ... j'ai été pris de vitesse ...

      Je me contenterais donc d'un lien supplémentaire : http://www.lesechos.fr/info/innovation/4648995.htm?xtor=RSS-(...)

      Apparemment, ils ont le soutiens de la FSF.
    • [^] # Re: Corrections...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour la validité du contrat, il faut voir du coté de la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_de_Berne_pour_la_pro(...)œuvres_littéraires_et_artistiques
    • [^] # Re: Corrections...

      Posté par . Évalué à 2.

      Si on suit le raisonnement de Free, si je loue un PC chez X, alors X peut me mettre a disposition tous les logiciels GPL en téléchargement, sans aucune conformité à la GPL.
      • [^] # Re: Corrections...

        Posté par . Évalué à 4.

        Sauf qu'à mon avis certaines décisions d'architecture technique ne sont pas là par hasard : ex la configuration qui fait passer l'utilisateur par un portail déporté pour l'IHM, et la conf qui est ensuite envoyée / récup au démarrage de la box. Ça garantit l'isolation entre l'utilisateur et le logiciel d'une manière cohérente avec la théorie de la box partie du réseau.

        Concrètement l'utilisateur n'interagit jamais d'une manière spécifique avec les logiciels copyleft qui tournent sur la freebox. C'est une protection supplémentaire pour Free.

        Quand à la théorie de l'hébergement qui vaut distribution du logiciel embarqué, elle va avoir beaucoup de mal à s'imposer et à mon avis tant mieux. Ses implications pourraient dépasser de très loin les attentes des attaquants et le retour de flamme être plus que sévère et inattendu. Je ne dis pas qu'ils ont forcement tord d'attaquer, simplement qu'ils jouent carrément avec le feu et j'espère qu'ils savent _très_ bien ce qu'ils font.
        • [^] # Re: Corrections...

          Posté par . Évalué à 3.

          j'espère qu'ils savent _très_ bien ce qu'ils font.

          J'imagine vu que ça fait plus d'un an qu'ils bossent sur l'assignation.
        • [^] # Re: Corrections...

          Posté par . Évalué à 2.

          Parait qu'il y a un menu "freeplayer" sur la TV accessible à la télécommande.
  • # Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

    Posté par . Évalué à 10.

    Le texte complet de l'assignation.

    http://freebox.flouzo.fr/forum/assignation-free.pdf
    • [^] # Re: Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Merci, c'est très pertinent.

      Surtout la page 10, où on comprend bien mieux sur quoi se base les auteurs de Busybox et Iptables (soutenus par la FSF) pour démontrer que la licence GPL n'a pas été respectée.

      T'as raison...rien ne vaut la source originale :)
    • [^] # Re: Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je suis scandalisé !
      Ce PDF a été généré avec Pdf Creator qui tourne pas sur un OS libre, et tout le monde s'en fout :-)
    • [^] # Re: Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour moi dans cette assignation, il y a quelques erreurs ....

      Exemple :

      II. L’INTERPRETATION INTERESSEE ET ERRONEE DE LA LICENCE GNU/GPL PAR LA SOCIETE
      FREE EST SANS EFFET SUR SA RESPONSABILITE

      La société FREE ne conteste nullement avoir modifié et reproduit de nombreux logiciels libres, dont
      les logiciels des demandeurs, dans sa FREEBOX. Pourtant, elle estime respecter les termes de la
      licence GNU/GPL au motif que sa FREEBOX ne serait pas « distribuée » car elle constituerait une
      partie de son « réseau » ce qui exclut, selon la société FREE, toute distribution.
      Cette explication donnée aux médias par la société FREE n’est pas sérieuse.
      D’une part, cette présentation des faits est fausse car la société FREE n’est pas propriétaire de son
      réseau mais le loue à FRANCE TELECOM / WANADOO. La FREEBOX serait donc le terminal du
      réseau de FRANCE TELECOM !


      Je trouve que cette interprétation est stupide: l'équipement fait bien partie du réseau de free et non de Wanadoo/FT. Pour moi un réseau ce n'est pas que du cable mais également la logique servant à faire circuler les informations ....

      D'autre part il est mentionné que "les autres" FAI fournissent les codes sources .... Je dirais plutôt "D'autres FAI" .....

      Sinon au vu des arguments il est fort probable que Free soit condamné, mais je ne crois pas qu'ils devront payer 1 euro/freebox.
      • [^] # Re: Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui, moi aussi j'ai tiqué en lisant ça. Je ne comprends pas très bien ce que ça viens foutre là. Ils répondent aux arguments avancés par free à la presse alors que le tribunal s'en fout, les seuls arguments de la part de free qu'il écoutera seront les arguments que free donnera au cours du procès.

        Je trouve par contre beaucoup plus convaincante leur démonstration que le terme distribute dans la GPL et le droit américain correspond à la notion de mise sur le marché. Et qu'en plaçant la freebox sous la responsabilité des abonnés ils font effectivement une "mise sur le marché".
      • [^] # Re: Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

        Posté par . Évalué à 2.


        Je trouve que cette interprétation est stupide: l'équipement fait bien partie du réseau de free et non de Wanadoo/FT. Pour moi un réseau ce n'est pas que du cable mais également la logique servant à faire circuler les informations ....


        La "logique servant à faire circuler les informations" ( dslams/bas jusqu'au lien de collecte ) dans le cas d'un abonné NON-dégroupé qui utilise une freebox est bien propriété de FT .
      • [^] # Re: Il vaut mieux s'adresser au bon dieu quà ses seins^Wsaints

        Posté par . Évalué à 3.


        D’une part, cette présentation des faits est fausse car la société FREE n’est pas propriétaire de son
        réseau mais le loue à FRANCE TELECOM / WANADOO. La FREEBOX serait donc le terminal du
        réseau de FRANCE TELECOM !

        Demain dans le journal:
        "Le dealer du quartier dealait dans son domicile qu'il louait. On a aussi arrété le proriétaire."
  • # C'est louche

    Posté par . Évalué à 4.

    Je ne sais pas si Free a raison ou tort, mais ils ont des choses à cacher...
    • [^] # Re: C'est louche

      Posté par . Évalué à 8.

      c'est Alice qui le dit...

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: C'est louche

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Alice ?
        Celle qui dit qu'avec elle tout est transparent alors qu'elle a tout le temps une jupe pistache ou chocolat bien opaque ??
  • # mouaif

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je vais sûrement me faire intégriste-moinsser pour ça, mais pourquoi la FSF (hum je veux dire les dev d'iptables et busybox) n'attaquent pas pour commencer directement d'autres personnes *beaucoup* moins respectueuses de la licence, et contributrices au libre ?

    Je pense (mais vous l'aurez deviné) à Orange et autres fournisseurs de *box qui ne respectent pas non plus la licence (encore que ce point soit sujet à un troll que la justice va devoir tuer une bonne fois pour toute). A part 9 Telecom, qui respecte la licence (et encore pour 9 je n'en sais pas plus que ce que j'ai lu ici) ?

    9 et Free contribuent au logiciel libre, en code ou en marketing (distribution massive de VLC, "pub" pour Linux et LL, etc.). Bon ok, ce n'est pas une raison pour ne pas respecter les licences, mais je trouve qu'avant de les attaquer, on pourrait commencer par les moins respectueux. Qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'on n'est pas en train de se tirer une balle dans le pied ?
    • [^] # Re: mouaif

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je vais sûrement me faire intégriste-moinsser pour ça, mais pourquoi la FSF (hum je veux dire les dev d'iptables et busybox) n'attaquent pas pour commencer directement d'autres personnes *beaucoup* moins respectueuses de la licence, et contributrices au libre ?

      vous aurez rectifié de vous-mêmes : non contributrices au libre.
    • [^] # Re: mouaif

      Posté par . Évalué à 2.

      pourquoi la FSF (hum je veux dire les dev d'iptables et busybox) n'attaquent pas pour commencer directement d'autres personnes ?

      Peut-être, comme le précise le texte de l'assignation, parce que Free a longuement clamé respecter la GPL dans les médias ? Contrairement aux autres.

      Sinon c'est vrai que ce serait une bonne idée ! Enfin quand la jurisprudence sera établie, il sera d'autant plus facile de la faire respecter...
  • # attention à l'article de pc inpact

    Posté par . Évalué à 2.

    attention à l'article de pc inpact qui raconte des conneries ; ç'est pas parce que les attaquants demandent 10 ME qu'ils les obtiendront s'ils gagnent.
    • [^] # Re: attention à l'article de pc inpact

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En même temps, c'est pc inpact…

      Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: attention à l'article de pc inpact

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Avec le chiffre de 10 M€, j'en déduis qu'il y a 10 millions d'abonnés chez Free.

      Mais comme dans l'assignation, il est indiqué (partie dommages-intérêts, page 24) :

      « la somme de un euro (1€) par FREEBOX mise à disposition au jour du prononcé du jugement ... »

      Si on compte le nombre de freebox depuis que Free existe, ça risque de faire plus :-)


      /me qui s'essaye à jouer sur les mots (sans effet répréhensible par la loi:)
      • [^] # Re: attention à l'article de pc inpact

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >> Avec le chiffre de 10 M€, j'en déduis qu'il y a 10 millions d'abonnés chez Free.

        Non : il y a chez Free un peu plus de 3 millions d'abonnés et chacun des trois demandeurs (« pris individuellement », comme il est précisé dans l'assignation), réclame 1 euro, ce qui fait, grosso modo, 10 millions d'euros.
      • [^] # Re: attention à l'article de pc inpact

        Posté par . Évalué à 1.

        Environ 3 millions d'abonnés. Même si certaines freebox sont probablement hors circuit, des modem type Sagem Fast 800 doivent encore être utilisés.

        Et les 10 millions d'euros, c'est parce que c'est 1 euros par freebox et par dev (ils sont 3).
    • [^] # Re: attention à l'article de pc inpact

      Posté par . Évalué à 3.

      hm je précise juste (au cas où mon commentaire ci dessus resterait moinssé) qu'il n'est pas moinssé parce qu'il est faux, mais parce que certains sont probablement frustrés d'apprendre qu'on n'obtient pas forcement les réparations qu'on demande en justice, même si on gagne.
      Sur ce je les (re)laisse dans leur monde de bisounours :)
  • # Enfin

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Il y a un certain temps on en avait parlé, mais jamais cela n'avait été tiré au clair devant la justice. On va enfin savoir. Et peut être cela ne me dérangera moins d'aller m'inscrire chez free si ils fournissent les sources.
  • # Assignation

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans l'assignation, il est mentionné comme pièce un dump de la Flash récupéré à travers un boot côté Ethernet (en suivant les indications du site OpenFreebox je suppose). Est-ce que ça ne risque pas se retourner contre les plaignants, vu que la Freebox est censée être un élément du réseau de Free ?
    • [^] # Re: Assignation

      Posté par . Évalué à 2.

      Vu que ça a été fait par un huissier, je suppose que non.

      Au pire, ils devront payer les 190 euros correspondant au non retour de la freebox.
      • [^] # Re: Assignation

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Un huissier qui sait faire un dump d'un firmware au boot par ethernet ?
        Quelle est l'adresse de cette personne inestimable ???
        • [^] # Re: Assignation

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne sais pas, pourtant ils parlent bien d'un huissier


          Par procès-verbal constat de Maître Alain SARAGOUSSI, Huissier de Justice à Paris, en date du 12
          juin 2007, il a été constaté que les logiciels IPTABLES et NETFILTER étaient effectivement reproduits et
          utilisés par la FREEBOX (pièce n°15 ). L’huissier instrumentaire constate par ailleurs le logiciel
          GNU/Linux v.2.4.26 est reproduit et utilisé par la FREEBOX.
          Les opérations techniques effectuées par l’huissier instrumentaire ont permis d’extraire les logiciels
          stockés dans la mémoire d’une FREEBOX de quatrième génération ou FREEBOX v4 fournie par
          FREE conformément à un contrat de fourniture d’accès l’internet « Forfait Haut Débit ». En effet, ces
          mesures techniques sont nécessaires car il est difficile d’extraire les logiciels de la FREEBOX
          lesquels sont reproduits sur d’un composant solidaire avec cette dernière (cela est très différent d’un
          programme reproduit sur un disque dur ou un CD/ROM).


          C'est à la page 9 de l'assignation.
  • # 10millions

    Posté par . Évalué à 2.

    Tout d'abord, comme précisé plus haut, ils ne les auront peut être pas ... Mais on peut se poser plusieurs questions, déja, cet argent ira aux plaignants ou au projet Busybox ? Il semblerait, plus haut, que l'argent soit destiné aux plaignants (1€ par personne et par freebox ou 1€ par freebox + 10000 chacun)

    Ensuite, ne serait ce pas dangereux si l'argent était destiné aux développeurs ? Ça serait juste, c'est sûr, mais imaginez qu'une partie des développeurs du kernel les attaque aussi, free n'a plus qu'à déposer le bilan ... Ils méritent surement une punition pour ne pas suivre la GPL mais quand même !

    Enfin, ça serait pas mal si une fondation pour le logiciel libre pouvait recevoir ces 10millions (si ils les ont) afin de financer chaque année, avec les intérêts (3% de 10^7 ça fait dans les 300000€, de quoi employer plusieurs codeurs à temps plein). (je dis fondation pour le logiciel libre, car la FSF semble utiliser son argent pour payer des avocats et protéger les logiciels libres (heureusement qu'ils sont là pour ça), et non pour les aider financièrement)
    • [^] # Re: 10millions

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est souvent comme ça pour les proces : on réclame beaucoup pour être sur d'avoir un peu ..... Cependant, au vu des arguments de free, je pense qu'ils ne paieront pas une forte amende : ils jouent sur une interprétation qui se tient, ils ont développé leurs outils pour que ça se tienne, donc je pense que ça ne leur coutera que les frais de justice et une peine symbolique. Par contre je pense qu'il leur sera imposé de respecter la GPL ou de ne plus l'utiliser. Je vois 3 issues dans ce proces, vu l'angle d'attaque des développeurs :
      - fournir les sources, et le texte de la licence GPL
      - arrêter la diffusion des softs GPL dans la freebox (quasi impossible)
      - modifier leurs CGV afin de prendre en considération les points sur lesquels ils ont été attaques.

      Le plus simple serait 1, mais ils sont capables de faire 3. Le 2 me parait impossible ....
      • [^] # Re: 10millions

        Posté par . Évalué à 2.

        Le 3 est impossible aussi, car ils ne peuvent pas obliger d'anciens abonnés à utiliser de nouvelles CGV.
    • [^] # Re: 10millions

      Posté par . Évalué à 1.

      Comme dit plus haut, la somme demandée ne sera pas forcément la somme reçue en cas de victoire au procès, et évitons de laisser à penser que les devs en question ne sont motivés que par un vil appétit capitaliste destiné à remplir leurs comptes sur le dos du gentil FAI indépendant. Ces personnes ont déjà remporté des procès face à des poids lourds comme dlink ou verizon sans devenir "filthy rich"...
    • [^] # Re: 10millions

      Posté par . Évalué à 1.

      Ensuite, ne serait ce pas dangereux si l'argent était destiné aux développeurs ? Ça serait juste, c'est sûr, mais imaginez qu'une partie des développeurs du kernel les attaque aussi, free n'a plus qu'à déposer le bilan ... Ils méritent surement une punition pour ne pas suivre la GPL mais quand même !
      Qui te dit qu'ils obtiendraient de grosses sommes ? Dans notre cas, Free peut se prévaloir d'une erreur d'interprétation de la licence, en toute bonne foi.
      Si Free perd le procès et qu'ensuite elle se met en conformité avec l'interprétation validée par les juges en faisant tout ce qu'elle doit pour TOUS les logiciels GPL, est-ce que Free pourrait-être condamné à nouveau pour la même erreur d'interprétation ? Si oui, elle devrait verser des sommes symboliques ? Du même ordre que celles du précédent procès ? Des sommes encore plus fortes mettant en péril ca survit ?
      • [^] # Re: 10millions

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Dans notre cas, Free peut se prévaloir d'une erreur d'interprétation de la licence, en toute bonne foi.

        Ça m'étonnerait vu l'effort qu'il font médiatiquement pour dire que leur interprétation est la bonne... on ne peut plus parler de bonne foi, ils sont au courant. Le jugement dira soit si leur interpretation est bonne ou non, si elle n'est pas bonne je ne vois pas quelle bonne foi ils peuvent invoquer.
        • [^] # Re: 10millions

          Posté par . Évalué à 2.

          >>si elle n'est pas bonne je ne vois pas quelle bonne foi ils peuvent invoquer.<<

          Je ne vois pas le rapport.!
          Même si le juge leur donne tort sur leur interpretation, cela ne veut pas dire que l'interpretation de Free était pour autant de mauvaise foi, juste que les avocats qu'ils ont consulté était d'un avis différent du juge..
          Les zones de flou, les désaccords des experts en droit ça existe sans pour autant qu'une des partie soit de mauvaise foi pour autant..
          • [^] # Re: 10millions

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Quand on est de bonne foi sur un truc qu'on a pas fait soi, on va pas dire à tord et à travers aux autres que celui qui l'a fait (écrire la licence) se trompe... si on le fait et qu'on se fait prendre la main dans le sac, on n'est plus de bonne foi.
            • [^] # Re: 10millions

              Posté par . Évalué à 3.

              Quand on est de bonne foi sur un truc qu'on a pas fait soi, on va pas dire à tord et à travers aux autres que celui qui l'a fait (écrire la licence) se trompe... si on le fait et qu'on se fait prendre la main dans le sac, on n'est plus de bonne foi.

              Free ne dit pas ça : free dit que la licence choisie par l'auteur du logiciel lui permet de faire ce qu'il fait .... et que si l'auteur ne voulait pas permettre à free de faire ce qu'il fait, il avait qu'à choisir une autre licence.

              On ne parle pas de bonne foi quant à l'esprit de la licence comme tu le disais mais de bonne foi quant à l'interprétation de la lettre.

              Je comprends très bien ton point de vue, et même ceux qui ne sont pas d'accord comprennent ton point de vue. Par contre comme dit plus haut, une interprétation de la loi ou d'une licence comme tu le fais, si elle est poussée à l'extrême, peut être dangereuse, tout comme une application de la loi à la lettre peut être dangereuse. D'ou la nécessité dans certains cas (et là nous sommes dans ce cas), de faire appel à un juge qui lui sera en mesure de resituer la loi dans son contexte et dans son esprit, par rapport à un cas de figure qui n'avait peut être pas été envisagé ou mal appréhendé lors de l'élaboration de la loi. On appelle ça la jurisprudence .....

              Cela dit, il faut savoir qu'en France la jurisprudence ne fait pas force de loi et qu'elle peut être retournée par un juge dans certains cas ... contrairement aux pays tels que les Etats unis ou la jurisprudence a même valeur qu'une loi.

              Pour revenir à notre sujet, a ce stade personne ne peut dire qui gagnera dans cette affaire ("gagner" est un terme que je n'aime pas en justice ...), les deux parties ont des arguments qui se tiennent. Dans l'injonction à comparaitre, les plaignants mettent en avance certains éléments de la FAQ, qui eux détaillemnt ce que la FSF entend par "distribution". Peut-on considérer que la FAQ a même valeur que la licence ? Je n'y crois pas, ce serait trop simple (la licence est censée être immuable, une FAQ, ça bouge ... ). Le juge en décidera peut-être autrement.
          • [^] # Re: 10millions

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Free a été averti du problèmes, ils des avocats et les moyens de tirer le contexte légal au clair, et ils sont au fait des questions de logiciels libres et de licences, et ça fait partie de leur métier d'intégrateurs de solution.

            Franchement ils ne peuvent rien invoquer du tout là. Je ne dis pas qu'ils sont de mauvaise foi pour autant, mais je doute que là ça leur apporte quoi que ce soit. Ce n'est pas comme si c'était le dentiste du coin qui avait confondu logiciel libre et domaine public. quand tu as les moyens, la responsabilités et la connaissance, tu n'as plus de circonstance atténuante.
      • [^] # Re: 10millions

        Posté par . Évalué à 2.

        Un entreprise ne peut pas "se prévaloir d'une erreur d'interprétation de la licence, en toute bonne foi." surtout quand ça concerne son activité principale.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.