Journal Qui a révolutionné le monde ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
6
8
oct.
2011

Des millions (milliards ?) d'hommages, de commentaires, de tweets à travers le monde se disputent sur le fait qu'untel ou tel autre à révolutionné la technologie, les habitudes, le monde, etc.

Comment départager qui a raison, qui a tord ?

Je propose une méthode.
Imaginons les conséquences, si d'un claquement de doigts, disparaissait de la terre les systèmes Apple, les systèmes Microsoft et les systèmes GNU/Linux, voire BSD.

Laquelle de ces disparitions impacterait le plus la vie des gens et la bonne marche du monde tel que nous le connaissons ?
Je vous laisse méditer, faites preuve d'imagination !

PS: J'aurais bien posté ce journal hier, mais je n'y ai pas pensé...

  • # pas de soucis

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il y aurai une migration massive vers HURD ;-)

  • # Génie inconnu

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En tout cas si le palpoutier avait été inventé, la rabilteuse de Pétribar Glu (qui permet de les ouvrir) aurait changé le monde.

    (voir le Groland.con du 01/10/2011)

    • [^] # Re:Génieinconnu

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour la voir, il suffit d'utiliser la commande suivante :

      videoob download 523171@canalplus

      • [^] # Re:Génieinconnu

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu pourrai expliquer un peu plus ?

        "apt-cache search videoob" ne donne rien sur mon ubuntu 10.10
        quel est ce programme? comment as tu trouvé la commande ?

  • # point d'aigreur

    Posté par . Évalué à -2.

    Vos développeur favoris auront l'hommage qu'ils méritent le moment venu, ou pas...

    aucune nécessité d'y penser aujourd'hui non plus...

  • # Qui a révolutionné le monde ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Attends le 11/11/11 à 11:11:11 et tu auras ta réponse !

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ouais, mais c'est basé sur un calendrier grégorien, et le christianisme, j'y accorde autant de valeur scientifique qu'à mon dernier caca mou.

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu peux parler d'ère commune sinon.

        • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ça reste basé sur la naissance de Jésus. La différence est assez trop faible pour moi.

          Par exemple, se baser sur la date supposée du bing bang (en rajoutant quelque chose au dessus des années, pour éviter de dire que l'on est en 21564897012306870) serait bien plus neutre.

          Envoyé depuis mon lapin.

          • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Il n'y a pas que le problème de neutralité, il y a aussi des considérations pratiques à prendre en compte (genre pour les historiens les problèmes de calendrier doivent déjà être assez pénible, et le fait qu'on ai aujourd'hui enfin un calendrier sur lequel tout le monde se coordonne pas trop mal), c'est pourquoi l'appellation ÈC me parait un bon compromis.

            Quand au big bang, rappelons qu'il s'agit d'une théorie introduite par le chanoine catholique belge Georges Lemaître. On peut tout de même être dubitatif sur son caractère de neutralité.

          • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Faudrait déjà se mettre d'accord sur la date du big-bang. Pour l'instant, au mieux on estime, au pire on devine... à partir de référence non neutres?

          • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Connais-tu le Jour julien ? C'est un compte de jours dont le début est, dans le calendrier grégorien, au 24 novembre -4714 à midi. La date a été choisie comme coïncidence de plusieurs cycles solaires et lunaires (à la base de la plupart voire tous les calendriers), et assez ancienne pour permettre d'attribuer une date positive à tous les documents historiques (antérieur à l'invention de l'écriture).

            Actuellement utilisé par l'Union Astronomique Internationale (avec une différence de 0,5 pour que le jour commence à minuit), pour dater tous les évènements pour lesquelles une précision de l'heure atomique n'est pas requise.

        • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          C'est presque pire, en fait. Ère commune sous-entend que l'évènement Jésus a inauguré une nouvelle ère.
          C'est théologiquement plus fort que de dire "après Jésus-Christ", qui est une référence sur laquelle les historiens croyants ou non peuvent s'accorder (ou pas).

          • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Étant donné qu'historiquement, selon les études sur le sujet, M. de Nazareth, s'il a jamais existé, n'est pas né en l'an 1, cela s'avère en fait plutôt neutre.

            En fait théologiquement, ça souligne surtout le manque de rigueurs dont font preuve des théologiens influents sur des sujets même les plus courants.

            PS : l'article en anglais est plus complet (du moins au moment où j'écris ces lignes, je m'en vais compléter la version francophone).

            • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              PS, j'ai fait la traduction, mais nombre des « faits » publiés sur la page anglaise n'était pas sourcé. Si des gens sont motivés je les invite à aider à trouver les sources (et supprimer les propos invalide selon les sources).

      • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

        Posté par . Évalué à 6.

        caca mou, caca mou, ca-kamoulox !

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Qui a révolutionné le monde ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        J'ai un nouveau calendrier... L'an 0 (de mon calendrier) à commencé le 1er janvier 1970 ;)

  • # Rob

    Posté par . Évalué à 10.

    Laquelle de ces disparitions impacterait le plus la vie des gens
    et la bonne marche du monde tel que nous le connaissons ?

    Robert.

    Oui, Robert, celui qui est à la maintenance au générateur principal chez EDF.

    Plus d'électricité, alors les gens ne peuvent plus bosser, larver, mouler, jouer. Donc baisse drastique de l'économie. Du à la coupure de courant, les couples vont faire autre chose => augmentation de la natalité. Dû à la baisse précédente de l'économie, cette hausse de la natalité aura un coût plus dur sur les plus faibles revenues. Donc l'Etat va mettre la main à la poche. Les autres revenus vont consommer plus : augmentation de l'activité en chine + activité bancaire. L'Etat risque un endettement supérieur : abaissement de sa note de triple A à AA+ : augmentation des intérêts des emprunts de l'Etat. Obligation de restreindre des secteurs : crise interne dans la société : baisse de la consommation : augmentation des antidépresseurs, etc... etc...

    Voila.

    Save The World, Save Robert.

    • [^] # Re: Rob

      Posté par . Évalué à 3.

      Robert

      Probablement le meilleur d'entre nous.

      Dire que vous vous n'en avez rien à faire de la vie privée parce que vous n'avez rien à cacher, c'est comme dire que vous n'en avez rien à faire de la liberté d'expression parce que vous n'avez rien à dire. Edward Snowden

  • # Un travail d'équipe

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Bien sûr on peut citer des noms illustres, et dans ce cas on peut se tourner vers des livres qui liste les personnes considérés (par leurs auteurs) comme les plus influentes de l'histoire (Exemple : The 100).

    Personnellement, une approche systémique me semble plus pertinente pour ce genre de réflexions. Par exemple, Einstein n'aurait rien pu sans Riemann, qui lui même n'aurait rien pu sans nombres de mathématiciens avant lui. Et que dire des paysans qui ont labouré les légumes qu'ils mangèrent ? Cela peut paraître ridicule de prime abord, mais si les chercheurs peuvent passer tellement de temps à réfléchir, c'est bien parce qu'il n'ont pas à chasser/travailler au champs pour survivre.

    L'idée systémique telle que je la conçois veut que c'est l'organisation sociale et la méthodologie de transmission des comportements acquis qui s'influence par rétro-action.

    S'il n'y avait pas eu Euclide, il y aurait eu un autre humain pour commencer à poser par écrit les réflexions d'axiomatisation mathématique.

    S'il n'y avait pas eu Hitler, on peut tout de fois penser qu'il y aurait eu une réaction virulente de l'Allemagne du fait des contraintes qui lui ont été imposé après la première GM.

    Faire l'étude des influences des individus sur l'Histoire me semble aussi pertinent que de faire l'étude du comportement individuel des atomes sur l'anatomie humaine. Certes on peut supputer qu'il y a liens de causalité, mais on se traîne une complexité phénoménologique incognoscible¹, alors qu'on peut construire des modèles à une échelle plus grande qui sont efficaces et abordables pour l'esprit humain.

    La passion pour les « personnes influentes » n'est, àmha, nourri que par notre ego et le fantasme anthropocentriste individualiste.

    ¹ À oui celle là il faut que je me la note pour mon prochain diné mondain.

    • [^] # Re: Un travail d'équipe

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      on peut tout de fois penser

      Toutefois.

    • [^] # Re: Un travail d'équipe

      Posté par . Évalué à -1.

      T'es au CESAMES ?

      • [^] # Re: Un travail d'équipe

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'avoue ne pas saisir le sens de ta question.

        Si ta remarque est que mes propos te font penser à l'organisme que tu cites, je ne vois pas en quoi.

        Extrait de la page d'accueil :
        >Il faut en effet désormais être capable de construire rentablement et rapidement des solutions en garantissant leur performance client.

        Je vois difficilement le lien avec mon propos ci-dessus, où l'on vois bien par exemple que les résultats mathématiques sont le fruit d'une lente exploration à travers moultes générations.

        • [^] # Re: Un travail d'équipe

          Posté par . Évalué à 2.

          Ton approche "systémique" et ton vocabulaire ("retro action", etc.) me font penser à une vision sous l'angle de la cybernétique telle qu'étudiée au CESAMES. Il ne faut pas s’arrêter aux premières phrases du site web qui est à destination des gens qui signent les chèques et en creusant un peu plus, tu devrais comprendre.

          • [^] # Re: Un travail d'équipe

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            D'accord, je comprend mieux le lien. L'informatique doit beaucoup à la cybernétique, et mes études plus mes intérêts personnels m'ont effectivement certainement largement formaté (n'ayons pas peur des mots :P) en ce sens.

            Cela étant, j'espère que j'étais clair dans mon propos, je pense cette approche plus pertinente pour étudier l'Histoire, pas qu'elle nous offre un moyen d'accéder à la réalité historique (qui, telle que je la conçois, est inaccessible à l'esprit au même titre que toute réalité).

    • [^] # Re: Un travail d'équipe

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      S'il n'y avait pas eu Euclide, il y aurait eu un autre humain pour commencer à poser par écrit les réflexions d'axiomatisation mathématique.

      C'est sans doute vrai, mais

      Et que dire des paysans qui ont labouré les légumes qu'ils mangèrent ?

      Il est tout de même beaucoup plus probable, que si Einstein n'avait pas mangé les carottes de tel paysan, il aurait mangé celles d'un autre paysan, voire même mangé autre chose. Cela n'a aucune influence (ou alors elle est négligeable). Pour ce qui est de l'axiomatisation des mathématiques, elle aurait peut-être eu lieu beaucoup plus tard et sous une forme bien différente, donc ce n'est tout de même pas du même ordre.

      Ta réflexion me fait penser à une question que je pose souvent aux étudiants lors de soutenances pour qu'ils m'expliquent l'apport personnel de leur travail : « est-ce qu'une autre personne aurait fait le même travail si on le lui avait demandé ». Il y a en effet certaines tâches, certes importantes, mais qui peuvent très bien être réalisés par une autre personne car il n'y a rien de personnel dans sa réalisation.

      • [^] # Re: Un travail d'équipe

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il est tout de même beaucoup plus probable, que si Einstein n'avait pas mangé les carottes de tel paysan, il aurait mangé celles d'un autre paysan, voire même mangé autre chose.

        Bien sûr, mais mon propos est que Einstein (ou n'importe quel autre célèbre penseur) a eu le temps de concevoir sa théorie, car tout son temps n'était pas consacré à la survie.

        Pour ce qui est de l'axiomatisation des mathématiques, elle aurait peut-être eu lieu beaucoup plus tard et sous une forme bien différente, donc ce n'est tout de même pas du même ordre.

        Certes l'axiomatisation aurait pu être autre, qu'elle pu arriver beaucoup plus tard, j'en doute. Dès lors qu'il y a l'écriture, il y a des écrits mathématiques (les plus anciennes traces d'écriture serait de la comptabilité en Mésopotamie, d'après ce que j'ai pu lire dans Du zéro à l'informatique).

        « est-ce qu'une autre personne aurait fait le même travail si on le lui avait demandé ».

        Vu qu'il y a une infinité de façon d'exprimer une même idée, la forme peut différer. Cela étant on peut se ramener à des formes canoniques des principales idées exprimées. De même les travaux en logique et « métamathématique » font bien ressortir les constantes d'inférences utilisées dans les raisonnements humains. Au final les preuves assistées/(semi-)automatisées par ordinateur nous offre aujourd'hui des démonstrations d'une rigueur indépassable (mais pas forcément humainement compréhensible).

        Donc d'un coté, je dirait oui, puisqu'un « simple » ordinateur peut démontrer tous les problèmes décidables. D'un autre coté, un être humain qui n'a aucun intérêt pour un problème non-trivial donné, ne fera pas preuve de la persévérance nécessaire à sa résolution. Et l'ordinateur ne fera que les calculs qu'on lui demande de faire ; donc il faut déjà savoir exprimer son problème de façon cohérente (si il ne s'avère pas absurde), ce qui constitue en fait déjà une énorme parti du boulot.

        Aussi la formulation une autre personne ne désigne personne, c'est un problème dénotationnel, cf On Denoting.

        • [^] # Re: Un travail d'équipe

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Certes l'axiomatisation aurait pu être autre, qu'elle pu arriver beaucoup plus tard, j'en doute. Dès lors qu'il y a l'écriture, il y a des écrits mathématiques (les plus anciennes traces d'écriture serait de la comptabilité en Mésopotamie, d'après ce que j'ai pu lire dans Du zéro à l'informatique).

          Je ne comprends pas tellement le sens de ta réponse par rapport à ma phrase d'origine.

          Vu qu'il y a une infinité de façon d'exprimer une même idée, la forme peut différer. Cela étant on peut se ramener à des formes canoniques des principales idées exprimées. De même les travaux en logique et « métamathématique » font bien ressortir les constantes d'inférences utilisées dans les raisonnements humains. Au final les preuves assistées/(semi-)automatisées par ordinateur nous offre aujourd'hui des démonstrations d'une rigueur indépassable (mais pas forcément humainement compréhensible).

          Donc d'un coté, je dirait oui, puisqu'un « simple » ordinateur peut démontrer tous les problèmes décidables. D'un autre coté, un être humain qui n'a aucun intérêt pour un problème non-trivial donné, ne fera pas preuve de la persévérance nécessaire à sa résolution. Et l'ordinateur ne fera que les calculs qu'on lui demande de faire ; donc il faut déjà savoir exprimer son problème de façon cohérente (si il ne s'avère pas absurde), ce qui constitue en fait déjà une énorme parti du boulot

          Là non plus, je ne comprends absolument pas ce que tu veux dire et le rapport avec ce que je dis.

          Aussi la formulation une autre personne ne désigne personne, c'est un problème dénotationnel, cf On Denoting.

          Qu'est-ce que tu me racontes ?

          • [^] # Re: Un travail d'équipe

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Désolé, mais tu es trop vague sur ce que tu ne comprends pas dans mes propos. Je veux bien faire l'effort de reformuler/préciser, mais il faut que tu sois plus précis sur ce qui te paraît insondable dans mes propos.

      • [^] # Re: Un travail d'équipe

        Posté par . Évalué à 2.

        « est-ce qu'une autre personne aurait fait le même travail si on le lui avait demandé ». Il y a en effet certaines tâches, certes importantes, mais qui peuvent très bien être réalisés par une autre personne car il n'y a rien de personnel dans sa réalisation.

        Cette question ne me semble pas pertinente. À partir du moment où l'étudiant était libre de s'orienter vers un chemin plutôt qu'un autre dans le cadre de son sujet, et qu'il utilisait cette liberté, le travail était personnel.

        Et toi, tu peux prouver que personne au monde n'aurait pu apporter ta petite touche personnelle au jury?

        • [^] # Re: Un travail d'équipe

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je ne demande pas de preuve, mais je donne l'occasion d'expliquer les choix et décisions qui ont été prises, de montrer où est sa touche personnelle. Quand on a juste une liste de tâches effectuées, ce n'est pas évident de comprendre les motivations de pourquoi telle solution. Dans certains cas, c'est qu'on lui a simplement dit « fais ça comme ça »...

          Et tu me dis

          Cette question ne me semble pas pertinente. À partir du moment où l'étudiant était libre de s'orienter vers un chemin plutôt qu'un autre dans le cadre de son sujet, et qu'il utilisait cette liberté, le travail était personnel.

          Bah justement ça dépend, parfois on leur demande juste de faire telle ou telle chose et c'est finalement juste une main d'œuvre pousse-bouton.

          Ensuite, non, désolé, tous les problèmes impliquant une décision n'impliquent pas le même niveau d'engagement personnel. Certaines décisions sont plus ou moins triviales et n'importe qui dans la même situation proposerait la même solution. D'autres en revanche, demande une véritable créativité.

          • [^] # Re: Un travail d'équipe

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, bon, non, ça dépend!

            Si je comprends bien, tu poses la question pour obtenir ce que je décris comme réponse (l'étudiant était-il libre de faire ses choix? s'est-il servi de cette liberté?)

            Définis-moi "n'importe qui" d'abord!
            Tu as 2h! ;)

            Mais surtout: oui, parfois, on a l'impression que l'orientation a été vers le plus évident. Mais souvent, ce chemin "évident" est loin d'être le moins pertinent. Doit-on en conclure que l'étudiant manque de créativité?

            Je suis magnanime: tu as 2h de plus...

    • [^] # Re: Un travail d'équipe

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le réel problème est de savoir quelles personnes représentent une singularité dans l'histoire et non pas un pur produit de leur époque.

      Par exemple, un paysan qui laboure les légumes peut très bien être remplacé par un autre sans affecter le cours de l'histoire.

      Par contre, si Newton n'avait pas existé, est-ce que quelqu'un d'autres de son époque l'aurait remplacé (ou un groupe de personnes) ou bien Newton était-il une exception et la théorie de la gravitation aurait mis plusieurs siècles à s'imposer ?

      De la même manière, on peut dire qu'une société tournée vers le progrès cherche à encourager et protéger ces singularités alors qu'une société conservatrice tend à uniformiser et ralentir le progrès. Mais est-ce qu'une société conservatrice n'est pas justement nécessaire en temps de crise, lors d'un équilibre instable ou un progrès serait trop boulversant ?

      Ce genre de questions est beaucoup exploré dans les uchronies.

      • [^] # Re: Un travail d'équipe

        Posté par . Évalué à 4.

        Par contre, si Newton n'avait pas existé, est-ce que quelqu'un d'autres de son époque l'aurait remplacé (ou un groupe de personnes) ou bien Newton était-il une exception et la théorie de la gravitation aurait mis plusieurs siècles à s'imposer ?

        Il me semble que Newton a imaginé la théorie de la gravitation en même temps qu'un autre scientifique, mais je ne sais plus qui. En tout cas, si c'est vrai ton n'exemple est bien mal choisi :-)

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Un travail d'équipe

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Il me semble que Newton a imaginé la théorie de la gravitation en même temps qu'un autre scientifique, mais je ne sais plus qui. En tout cas, si c'est vrai ton n'exemple est bien mal choisi :-)

          Déjà, Newton n'a pas fait que de penser à la gravitation. Je dirais même que le concept de gravitation existait avant Newton sous des formes plus abstraites. Cependant il a formalisé ce concept.

          C'est surtout que Newton a pensé à lui seul les lois qui relient les forces s'appliquant à un objet et la trajectoire qui en découle de cet objet. Ses lois seront complétées au début du XXe siècle avec la relativité d'Einstein et la mécanique quantique à des échelles où la théorie de Newton ne fonctionne plus vraiment.

          Newton s'est battu contre Leibniz sur l'invention de la notion de « différentiel » mathématiques ce qu'on appellerait la dérivée. http://fr.wikipedia.org/wiki/Calcul_infinit%C3%A9simal

      • [^] # Re: Un travail d'équipe

        Posté par . Évalué à 2.

        Par exemple, un paysan qui laboure les légumes peut très bien être remplacé par un autre sans affecter le cours de l'histoire.

        C'est surtout un idiot car ce sont les terres qu'on laboure mais passons. La réponse est oui si l'on considère que l'Histoire est une suite de points clefs (généralement ce qu'on enseigne). La réponse est probablement non si l'on considère l’interaction qu'ont les êtres entre eux (ou que les pommes ont sur les humains :)). Peut-être qu'Einstein a eu une idée qui allait servir de pierre de fondement à une de ses théories suite à une discussion banale avec un maraîcher. Si il n'avait pas rencontré ce maraîcher là à ce moment là alors peut-être aurait-il eu une autre idée qui l'aurait conduit ailleurs et fait que le monde qu'on connaît actuellement serait différent.

        L'Histoire est une intrication de faits anodins dont ne ressortent que quelques faits remarquables, il donc est très délicat de prétendre que l'on peut substituer une personne historiquement insignifiante par une autre.

        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: Un travail d'équipe

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est surtout un idiot car ce sont les terres qu'on laboure mais passons.

          Métonymie.

          L'Histoire est une intrication de faits anodins dont ne ressortent que quelques faits remarquables, il donc est très délicat de prétendre que l'on peut substituer une personne historiquement insignifiante par une autre.

          Le corps humain est une intrication d’interactions atomiques dont ne ressortent que quelques faits remarquables, il donc est très délicat de prétendre que l'on peut substituer un réaction atomique anatomiquement insignifiante par une autre.

          Bref, je ne dit pas que l'on peut remplacer les individus sans changer le cours de l'Histoire, mais que le niveau individuel ne me paraît pas pertinente pour dégager des mécanismes historiques.

          • [^] # Re: Un travail d'équipe

            Posté par . Évalué à 2.

            le niveau individuel ne me paraît pas pertinente pour dégager des mécanismes historiques.

            Et qu'as-tu réussi à dégager comme mécanisme de la grande Pendule de l'humanité ?

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: Un travail d'équipe

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              L'augmentation du nombre d'humain est loin d'être suffisant à la diminution de la médiane du temps de souffrance humaine et à l'augmentation de la médiane du temps de bonheur humain. :P

      • [^] # Re: Un travail d'équipe

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, c'est une telle singularité Newton qu'il s'est disputer bec et ongle la paternité du calcul infinitésimal avec Leibnitz à la même époque. Etpuis les chercheurs en général c'est tellement des singularité qu'ils (re-)découvrent les mêmes choses de façon indépendante tant dans le temps que dans l'espace.

        Je trouve complétement paradoxale une formulation comme « encouragé ses singularité ». Soit les individus sont singuliers et la société ne peut rien dans leur abondance/pénurie, soit les individus peuvent découvrir des faits remarquables quand la société investit en eux, et dans ce cas ils n'ont de singulier que l'investissement qui est fait en eux (ou dit autrement du temps qu'ils peuvent investir dans la réflexion).

    • [^] # Re: Un travail d'équipe

      Posté par . Évalué à 3.

      on peut se tourner vers des livres

      En fait. Un seul. La guerre et la paix. Tolstoï pousse encore plus loin la réflexion : les personnes supposés les plus importantes sont les plus instrumentalisées de toutes. Et sans tomber dans le piège du « si on refaisait l’histoire » qui n’apporte rien à la discussion.

      S’il était possible de le résumer en une seule question ce serait : « Comment peut-on croire qu’un homme seul peut influer considérablement le destin de millions d’autres ? » Une absurdité qu’on apprend pourtant à admettre.

  • # Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

    Posté par . Évalué à 1.

    Supposons que Darwin n’ait jamais existé, et que personne n’ait jamais découvert la théorie de l’évolution. Est-ce que le monde tournerait moins bien pour autant ? non. Est-ce que la théorie de l’évolution est un bond conceptuel dans notre vue du monde ? oui.

    Ton expérience de pensée n’est donc absolument pas pertinente pour déterminer l’apport d’un individu.

    Je te laisse appliquer ça au cas Apple.

    • [^] # Re: Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Supposons que Darwin n’ait jamais existé, et que personne n’ait jamais découvert la théorie de l’évolution. Est-ce que le monde tournerait moins bien pour autant ?

      On serait dans ce cas dans une société créationniste, et l'Histoire a montré que ce genre de société n'est pas très ouverte sur les sciences et le progrès. Le monde tournerait moins bien AMHA. Quoique le buchet serait peut être une solution à la surpopulation !

      • [^] # Re: Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

        Posté par . Évalué à 5.

        N’importe quoi, mais vraiment n’importe quoi.

        Intolérance ≠ ignorance. Tout ce que l’Histoire montre, c’est que les sociétés qui refusent la théorie de l’évolution quand on leur met sous le nez sont intolérantes. Captain Obvious. Moi, je te parle de l’hypothétique situation où personne n’a jamais eu l’idée de la théorie de l’évolution, pas une situation dans laquelle on brûle toute personne ouvrant sa gueule.

    • [^] # Re: Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Encore une fois, même si Darwin apporte une grosse brique, il suffit de regarder du coté des théories de Buffon pour sentir la monté en puissance du principe d'évolution.

      Nos observations et nos inférences contraignent nos conclusions. Plus notre base d'échantillons comparatifs est grande, plus nous cernons notre façon de raisonner, et plus l'ensemble des propositions qui demeurent acceptables se réduit.

      • [^] # Re: Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

        Posté par . Évalué à 3.

        J’ai pas dit donc que la théorie de l’évolution n’ait pas été découverte, mais et que la théorie de l’évolution n’ait pas été découverte.

        • [^] # Re: Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ça ne change pas mon point de vu systémique : ça n'est pas possible. Si Darwin ne l'avait pas formulé, quelqu'un d'autre aurait fini par le faire. J'ai cité Buffon pour montrer que déjà l'idée faisait son chemin.

          Pour que ça ne soit pas le cas, il faudrait que l'être humain ne soit pas avide d'explication rationnel de son environnement lui permettant de mieux le maîtriser. Que l'humain ne soit pas humain donc.

    • [^] # Re: Mauvaise méthodologie, changer méthodologie

      Posté par . Évalué à 1.

      L’Histoire retient Darwin parce qu’il a su développer une théorie (quasi-)complète et que le travail fait était considérable. Mais un autre biologiste avait écrit un article dont l’idée était très proche de la théorie sur la sélection naturelle, à un stade embryonnaire. Plus généralement Il y avait déjà un débat engagé entre deux clans de biologistes (évolutionniste ou pas). Darwin n’a pas clôt le débat pour autant, mais la Nature a finit par lui donner raison. Donc c’est lui que les hommes ont retenu pour la postérité.

      Je suis très approximatif parce que je n’ai pas retrouvé le hors-série sur le sujet. Mais je suppose que sur Wikipedia il y a toutes les informations pour qui veut…

  • # Parfois cela tient à peu de choses

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Comme le disait Newton
    > Si j’ai vu si loin, c’est que j’étais monté sur des épaules de géants.

    Cela montre que parfois, des contributions révolutionnaires sont basées sur des contributions plus faibles mais nécessaires. Donc qui révolutionne vraiment ?

    On pourrait prendre le cas de l'astrophysique. Copernic a été la base des travaux de Galilée, Kepler s'est aussi basé sur les deux prédécesseurs pour observer et dicter ses lois sur les orbites des planètes.
    Ensuite Newton a compilé le tout pour fonder la mécanique classique et la théorie de la gravitation et a utilisé les travaux des personnes citées précédemment fonder sa théorie. Einstein s'est lui basé sur les travaux de Newton mais a été aidé par Maxwell, Poincaré et Lorentz avant lui pour fonder ses deux relativités.

    Dans ceux qu'on a cité, Newton et Einstein sont les plus connus en général, Kepler, Mawxell et Lorentz sont des inconnus pour le grand public et ont pourtant apportés des bases indispensables pour les autres.

    Je dirais tout simplement que derrière toute révolution, il y a toujours des têtes de proues, mais c'est la partie émergée de l'iceberg qui ont conduit à cette révolution. Et comme ces « révolutions » ce sont par petites briques, on pourrait dire que si la découverte n'a pas été faite par une personne, une autre aurait suivi… mais peut être beaucoup plus tard ! (l'histoire des maths et de la physique l'ont souvent montré).

    • [^] # Re: Parfois cela tient à peu de choses

      Posté par . Évalué à 2.

      Einstein s'est lui basé sur les travaux de Newton mais a été aidé par Maxwell, Poincaré et Lorentz avant lui pour fonder ses deux relativités.

      Hum, ceux que tu cites c'est quasiment uniquement pour la relativité restreinte qui était "dans l'air" au moment ou Einstein l'a formulée, pour la relativité généralisée c'était plus un travail précurseur où il était bien plus solitaire même si coté math il s'est basé sur des travaux existants..

      • [^] # Re: Parfois cela tient à peu de choses

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est vrai, mais la relativité restreinte malgré qu'elle soit dans l'air du temps, a bouleversé l'idée qu'on avait trouvé l'ensemble des lois de la physique. Car en 1900, les physiciens étaient persuadés d'avoir tout découvert… Et la mécanique quantique et la relativité ont chamboulé cette vision.

        Puis la relativité générale s'est basée aussi sur la relativité restreinte et des théories antérieures. Même s'il est vrai que Einstein a avancé presque seul sur cette théorie (en réalité, il s'est aidé de deux mathématiciens pour parvenir à son but).

  • # Une autre question plus importante

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Qu'est-ce qui impacterait le plus linuxfr? La disparition des revues de presse de l'April ou la disparition de la tribune?

    http://devnewton.bci.im

  • # Révolution

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour moi, un Homme qui a révolutionné le monde, c'était Alexandre Graham Bell, l'inventeur du téléphone. Il a complètement révolutionné le monde avec son invention (qui n'a pas de téléphone chez lui ?), sans lui, aujourd'hui, on aurait pas de téléphone et jamais personne n'aurait eu une idée aussi brillante ! En plus Einstein n'aurait jamais pu téléphoner à sa poissonière qui lui a donné l'idée de travailler sur la relativité.

    Non, bon, sérieusement, pour moi, Benoît Mandelbrot, mort récemment (il y a un an me semble il) a révolutionné le monde (au même titre que beaucoup de gens, c'est sûr) avec sa théorie des fractales. Cette théorie aurait elle existé sans lui ? La question se pose d'autant plus sachant qu'il était juif pendant la seconde guerre mondiale. Il a survécu, une chance, pour lui comme pour nous.

    N'oublions pas que l'iPhone aurait 3 antennes de 42cm de long de chaque coté (nombres pris au pif) si personne n'avait eu l'idée de faire adopter aux antennes une forme de fractale leur permettant d'être plus sensible et de capter une plus large gamme de fréquence (me semble il).

    • [^] # Re: Révolution

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je n'ai pas réussi à trouver de lien, mais j'ai vu en cours que la nasa à utilisé un simulateur pour tester en brut force les formes d'antennes les plus efficaces et ils se sont retrouvé avec des propositions de formes complétement bizaroïdes mais qui fonctionnent effectivement (et surtout ça fait des antennes de quelques centimètres là où i-l faudrait 12m avec une antenne toute droite).

      Le plus drôle étant évidemment que personne n'est capable d'expliquer pourquoi cette forme fonctionne si bien !

      Mais bon, là j'viens de finir de lire un article qui présente un programme qui prend en entrée des axiomes et un postulat, et qui en sortie peut te balancer une démonstration compréhensible (si le postulat est correct évidemment) en anglais. Bon leur truc fonctionne qu'avec des postulats pas trop complexes pour le moment. Mais n'empêche qu'on arrive aujourd'hui à faire des programmes capables de nous expliquer des théorèmes de façon clair et précise.

  • # La science, le pouvoir et le peuple

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Déjà paru dans la revue de presse de l'APRIL semaine 21, mais c'est toujours bon d'en parler à nouveau :
    http://blogs.mediapart.fr/edition/bookclub/article/230511/la-science-le-pouvoir-et-le-peuple

    Les savants de métier n'auraient fait que de s'appuyer sur ce vaste matériau accumulé peu à peu pour parvenir à leurs «découvertes décisives»: la «capacité de Newton à "voir plus loin" n'est pas tant la résultante du fait qu'il se soit "juché sur les épaules des géants", que du fait qu'il se soit hissé sur le dos de milliers de petits artisans anonymes et illettrés.» La science serait donc une œuvre bien plus collective qu'on ne le croit ou que l'on voudrait nous le faire croire.

  • # Tord tort à tort, Tortore a tort

    Posté par . Évalué à 4.

    Comment départager qui a raison, qui a tord ?

    TORT nom d'un dico !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.