Journal Internet, 5G et chantage

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
24
11
juil.
2016

Bonjour à tous,

Parcourant les news matinales, je tombe sur cette info http://www.theverge.com/2016/7/10/12139700/telecom-companies-5g-service-european-union-net-neutrality* où, sauf erreur de compréhension, des grosses compagnies proposent un chantage à l'EU : vous abandonnez la neutralité du net et nous vous donnons la 5G…. mes cheveux se sont hérissés !

Premièrement, avant de parler de 5G, il serait déjà super de dépasser l'EDGE, et cela, quelque soit l'opérateur, ma campagne (moins de 30 km de Paris) est très mal couverte et ce n'est pas une exception en France

Ensuite, l'internet est tout aussi mauvais à 4Mbit/s voir 2Mbit/s dans la ville voisine (mais comment font-ils avec la fibre obligatoire dans les constructions neuves ….)

Enfin, professionnellement, les vpn sont indispensables, tout comme les flux ssh ou smtp… que se passera-t-il, une fois la neutralité du net dégagée, avec mon internet bas débit (4Mbit/s et j'ai de la chance), lorsque mon voisin décidera de regarder Netflix ou Youtube ? Devrais-je poser une journée ?

Bonne journée ;-)

(*) Lien d'origine

  • # Difficile à lire

    Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 11/07/16 à 09:08.

    l'internet est tout aussi mauvais à 4Mo voir 2Mo

    tu parles de quoi la? taille d'un fichier? Mo = Megaoctet, octet étant une unité de mesure pour la capacité de stockage d'une mémoire, je ne vois pas trop le rapport avec Internet (qui ne stocke pas mais transporte, l'unité de mesure classique étant des multiples de "bit par seconde", en ADSL ou Interne mobile souvent le Mb/s = Megabit par seconde)

    (mais comment font-ils avec la fibre obligatoire dans les constructions neuves ….)

    A ma connaissance, il doit y avoir les tuyaux pour le fibre, mais point de fibre obligatoire (genre un opérateur doit absolument y installer des fibres et faire une offre commerciale). As-tu des liens parlant de fibre obligatoire dans les constructions neuves?

    ma campagne

    C'est aussi une question de coûts, quand on veut de l'espace pas cher il faut accepter que d'autre choses soient plus chères quand c'est fait. Donc se plaindre gratuitement ne va pas changer la problématique financière, as-tu des propositions pour régler le problème?
    Note : pour qui veut de l'Internet fixe 20 Mbps même à la campagne, il y a quelques offres globales (=même perdu dans a montagne), le ping est plus lent, le volume mensuel est limité (on ne peut pas tout avoir non plus) mais le débit est la. Reste l'option de choisir son lieu de domicile suivant ses priorités et ne pas ensuite se plaindre de son choix (oui, il faut faire des choix dans la vie).


    Avant de parler de neutralité et de cheveux hérissé, je pense qu'un minimum de compétences/connaissances sur le sujets doivent être apprises ainsi qu'un peu de recul (genre ne pas mélanger des sujets qui n'ont absolument rien à voir, ça montre surtout une recherche d'excuse pour râler sans vraiment réfléchir au sujet) doit être pris.

    • [^] # Re: Difficile à lire

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'ai corrigé les Mo en Mbit/s pour clarifier le propos (en espérant qu'il ne s'agissait pas de Mo/s).

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par . Évalué à 5.

        Je ne qualifierai pas 2Mo/s de mauvais, ou alors il a des gouts de luxe ;)

        Pour en revenir au sujet, c'est pas nouveau que les opérateurs essayent de supprimer la neutralité des réseaux; ils peuvent bien faire les gros yeux, menacer tant qu'ils peuvent, il suffit qu'un seul opérateur s'y mette pour que tous les autres suivent sous risque de se faire baiser par la concurrence.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci, il s'agit bien des débits ….

    • [^] # Re: Difficile à lire

      Posté par . Évalué à 4.

      A ma connaissance, il doit y avoir les tuyaux pour le fibre, mais point de fibre obligatoire (genre un opérateur doit absolument y installer des fibres et faire une offre commerciale). As-tu des liens parlant de fibre obligatoire dans les constructions neuves?

      Il doit y avoir un bout de cable installe dans l'appartement des la construction. Par contre effectivement, ca veut pas dire que l'immeuble est relie, mais ce n'est pas que le tuyau.

      Par contre, il me semblait avoir lu (sans retrouver de lien plus precis) que ca marchait aussi pour une installation en câble coaxial.

      http://www.maisonapart.com/edito/immobilier-logement/vie-en-copropriete/logement-neuf---la-fibre-optique-obligatoire-a-par-10711.php

    • [^] # Re: Difficile à lire

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      C'est bizarre, mais ce matin, en écrivant ce journal, j'aurais parié une réponse de votre par avec votre humilité coutumière. Vous êtes certainement un expert dans votre domaine…. mais le quel ?

      Cdlt.

      Ps :
      Deux nouveaux articles (L. 111-5-1-1 et L. 111-5-1-2) ont été ajoutés au code de la construction et de l’habitation (article 33 bis). Le premier précise que les logements neufs (immeubles ou maisons individuelles) « doivent être pourvus des lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique nécessaires à la desserte du logement ou du local à usage professionnel par un réseau de communications électroniques à très haut débit en fibre optique ouvert au public ». http://www.linformaticien.com/actualites/id/35672/loi-macron-raccordement-fibre-optique-obligatoire.aspx

      C'est aussi une question de coûts, quand on veut de l'espace pas cher il faut accepter que d'autre choses soient plus chères quand c'est fait

      Je n'ai jamais évoqué de coûts ni demandé le beurre l'argent du beurre et la laitière ;-)

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Deux nouveaux articles (L. 111-5-1-1 et L. 111-5-1-2) ont été ajoutés au code de la construction et de l’habitation (article 33 bis).

        Oui en gros il faut mettre des foureaux dans l'immeuble mais fort heureusement (malheureusement suivant le point de vue) l'entrepreneur n'est pas obligé de tirer la fibre depuis le NRO d'Orange 20km plus loin.

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Sérieux, confondre Mo et Mbps c'est quand même gênant. Sérieusement, c'est très difficile à lire car on ne voit pas pourquoi tu parles de volume (genre des litres à la place de débit).
        Je ne sais pas tout, mais j'évite de me tromper dans des unités de mesures amenant la confusion ("de qui parle-t-il?")

        Deux nouveaux articles (L. 111-5-1-1 et L. 111-5-1-2) ont été ajoutés au code de la construction et de l’habitation (article 33 bis)

        Donc toutes les constructions neuves livrées vers mi-2018, on a le temps de voir l'impact. "mais comment font-ils avec la fibre obligatoire dans les constructions neuves" ben ils font car ce n'est pas obligatoire pour le moment, ça vient juste de passer pour les constructions dont le permis est déposé depuis moins d'une semaine, tout ce qui sera livré en 2016 ou 2017 n'aura pas cette obligation, et c'est sans compter que ton voisin qui aura la fibre dans sa maison neuve ne changera rien du tout au fait que ton commutateur ADSL en cuivre restera peut-être à 5 km, pour répondre à ton interrogation.

        Je n'ai jamais évoqué de coûts ni demandé le beurre l'argent du beurre et la laitière ;-)

        Juste demandé de faire un taf non rentable, pour toi (plus que EDGE en campagne avant 5G en ville), avant que d'autres aient la 5G. c'est quand même un peu ça (pourquoi toi d'abord?).

        Bon, passons, je voulais surtout pointer du doigt que tout mélanger que ce soit en unité de mesure et en domaine de discussion rend le message confus et peu convainquant.

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par . Évalué à 10.

          Mec, on se fera un vrai plaisir de te taper tres fort sur la tete la prochaine fois que tu fais un raccourci, une faute de frappe ou un lapsus.
          Parce que la, t'atteint un niveau d'autisme et de drosophilie proche de Tanguy.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par . Évalué à 10.

          Je réalise que le "Zenitram" serait un bon candidat comme unité de mesure, mais je ne sais pas encore de quoi ! :)

          • [^] # Re: Difficile à lire

            Posté par . Évalué à 10.

            Une échelle ?
            Par exemple, ceci pourrait représenter le niveau "1" sur l'échelle du Zenit ;-)
            1 Zenit pour le prix de deux !

            • [^] # Re: Difficile à lire

              Posté par . Évalué à 7.

              Dans ce cas, il faudra faire comme avec les farad, utiliser les nano et pico pour les messages les plus répandus :D

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par . Évalué à 4.

          3G,4G,5G, tout cela signifie avant tout mobilité. Cela ne concerne pas uniquement les habitants des "campagnes", mais aussi les professionnels en déplacement. Je me souviens de mes années de technicien itinérant connectant son portable avec une liaison GPRS et ayant l'interdiction de relever ses courriels…
          Bref, avoir un réseau fiable et performant sur l'ensemble du territoire n'est pas uniquement nécessaire à Tata Michu qui souhaite voir ses vidéos de chats en 4K, mais correspond aussi à de nouveaux usages professionnels.

          • [^] # Re: Difficileàlire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            3G,4G,5G, tout cela signifie avant tout mobilité.

            Non, en France l'utilisation principale (très très largement) est au domicile même de l'abonné.

            • [^] # Re: Difficileàlire

              Posté par . Évalué à 2.

              En même temps, quand on voit le wifi de merde de certaines box.

              • [^] # Re: Difficileàlire

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                En même temps, quand on voit le wifi de merde de certaines box.

                Je suis intéressé par le modèle des box qui n'entrent pas dans cette catégorie :-)
                Orange = pourri
                Free = dégueux (et buggé)
                SFR/Bouygues/etc = nul

                • [^] # Re: Difficileàlire

                  Posté par . Évalué à 2.

                  N'ayant pas tester le wifi de toutes les box du marché, je ne peux me permettre de généralisé.

                • [^] # Re: Difficileàlire

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Et vous leur reprochez quoi exactement au wifi de ces box ? Moi autant sur d'autres points je vois mais sur le wifi je n'ai eu de problème avec aucune des dernières que j'ai utilisées, soit en comptant les échanges dûs aux déménagements : Free, Free, Neuf, Neuf, Free, Bouygues.

                  • [^] # Re: Difficileàlire

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Les WiFI des box ont une portée particulièrement mauvaise. Ça ne se voit pas si on est dans un 2 pièces, mais ailleurs c'est souvent problématique.

                    Chez pas mal de clients c'est mort au delà de 8 à 10 mètres. À travers les murs certes, mais n'importe quel modem/routeur ou borne WiFi à 60 € TTC passe.

                    Sur les box Free (au moins les anciennes, je ne sais pas pour les nouvelles), il y a un probable soucis de QoS entre le WiFi et la TV : si on a la TV en filaire et qu'on utilise le WiFi depuis un autre appareil, alors la TV a des coupures.
                    La solution est de désactiver le WiFi de la Freebox et d'ajouter un « vrai » point d'accès à côté. Là tu peux pomper à mort sur le WiFi, la TV fonctionne sans broncher.

                    • [^] # Re: Difficileàlire

                      Posté par . Évalué à 2.

                      M'enfin, avec les solutions qui existent aujourd'hui, on va pouvoir se passer des box opérateurs et avoir un vrai routeur,Wifi,TV et téléphone malgrès tout.

                      Oui, autre point énervant des box, une bonne partie ne sont pas des routeurs avec le minima pour faire parti de cette catégorie : Pas de possibilité de mettre des routes statiques et/ou changement de la configuration du réseau privé impossible ou limitée.

                      Franchement, c'est une honte de devoir faire du NAT sur un réseau privé pour avoir plusieurs réseaux chez soi ou avoir plusieurs box.

    • [^] # Re: Difficile à lire

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 11/07/16 à 18:13.

      C'est aussi une question de coûts, quand on veut de l'espace pas cher il faut accepter que d'autre choses soient plus chères quand c'est fait. Donc se plaindre gratuitement ne va pas changer la problématique financière, as-tu des propositions pour régler le problème?

      Faire comme ça a été fait dans l'Ain avec réseau LIAin : le département (l'état) installe la Fibre et la loue à des opérateurs privé.

      1) Ca juste marche, le réseau est neutre et de qualité.
      2) Même les villages sont couverts. L'Ain a l'une des meilleurs couverture fibre départementale de France.
      3) La concurrence entre service pro-vider est maintenu.
      4) Ca développe les petits opérateurs locaux.
      5) On evite une situation de monopole débile comme au Etats Unis ou un seul opérateur est disponible par secteur et défini les prix qu'il veut.

      Mais pour ça il faut éviter de baisser son froc devant les FAIs et avoir un minimum de volonté politique, une qualité rare de nos jours.

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 11/07/16 à 18:41.

        Mais pour ça il faut éviter de baisser son froc devant les FAIs et avoir un minimum de volonté politique,

        Mouais, il faut aussi que l'État fasse les investissements non-rentables pour ensuite louer les infrastructures en dessous du prix de revient, afin que les FAI fassent une marge sur les abonnements (ce qui est tout à fait normal, au passage). Ce que tu appelles "volonté collective", c'est de nationaliser les activités déficitaires et de privatiser les activités qui génèrent des bénéfices, c'est ce qu'on fait depuis 30 ans et qui explique en grande partie les abysses des déficits publics.

        Soit dit en passant, il n'y a pas 50 alternatives. L'autre possibilité est d'accorder des monopoles par "paquet", par exemple de confier l'exploitation de zones du territoires indivisibles aux opérateurs de manière à ce qu'ils doivent obligatoirement mélanger activités rentables et non-rentables. Ça marche assez mal, puisqu'on ne peut pas forcer une boîte à assurer un service de qualité contre sa volonté, ça va trainer des pieds et ça va se voir.

        On peut aussi faire payer les coûts réels aux gens qui veulent à la fois le haut débit et des voisins à 3 km. Ça n'a pas l'air juste, mais c'est un peu pareil que le parisien qui voudrait voir la voie lactée et respirer l'air des montagnes sans franchir le périph.

        Bref, l'économie ça n'est pas quelque chose d'absolument mystérieux. Si c'est rentable de poser la fibre chez toi (autrement dit, si ton abonnement correspond au coût du service qu'on te rend), tu vas avoir la fibre. Si ça n'est pas rentable, tu n'auras pas la fibre. Et demander à l'État, à la commune, ou à une boîte privée de te la poser quand même, c'est une faveur, ça n'est pas un droit.

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ce que tu appelles "volonté collective", c'est de nationaliser les activités déficitaires et de privatiser les activités qui génèrent des bénéfices, c'est ce qu'on fait depuis 30 ans et qui explique en grande partie les abysses des déficits publics.

          Ça n'a pas forcement a être déficitaire, c'est un investissement qui peut devenir même lucratif après une durée donnée. C'est le même modèle que les autoroutes à péages avant qu'on les privatisent et proche du modèle du réseau électrique.

          On peut aussi faire payer les coûts réels aux gens qui veulent à la fois le haut débit et des voisins à 3 km. Ça n'a pas l'air juste, mais c'est un peu pareil que le parisien qui voudrait voir la voie lactée et respirer l'air des montagnes sans franchir le périph.

          Il y a un juste milieu à tout, le petit vieux dans son village de 2500 habitants veut aussi la Fibre.
          Ça serait en théorie rentable de lui mettre, mais il aura la Fibre probablement dans 30 ans avec le modèle actuel car aucun opérateur privé n'investira un péni pour lui si le ROI se fait après 20 ans.

          • [^] # Re: Difficile à lire

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            aucun opérateur privé n'investira un péni pour lui si le ROI se fait après 20 ans.

            un penny et pour l'instant, c'est une REINE qui est encore dessus :-)

            mais oui, l'ouverture du marché a mécaniquement comme effet de démultiplier les acteurs jusqu'à maintenant, puis la concentration et l'augmentation des tarifs (par entente au besoin). Que ce soit dans l'énergie (ça ne se voit pas encore trop) ou les telcos (là ça s'est vu, jusqu'à l'arrivée d'un outsider). 'Fin bon, tant dans l'énergie que dans les telcos, l'opérateur historique reste en charge du service minimum (défini au siècle dernier dans les telcos, je suis assez d'accord :/).

            • [^] # Re: Difficile à lire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              aucun opérateur privé n'investira un péni pour lui si le ROI se fait après 20 ans.

              un penny et pour l'instant, c'est une REINE qui est encore dessus :-)

              C’est que le ROY se fait encore dessus après 20 ans… :o

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Difficile à lire

              Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 12/07/16 à 15:16.

              bah une reine avec un péni c'est un roi :o

              splash!

          • [^] # Re: Difficile à lire

            Posté par . Évalué à 10.

            Ça n'a pas forcement a être déficitaire, c'est un investissement qui peut devenir même lucratif après une durée donnée

            Si c'était si lucratif que ça, tu aurais déja la fibre.

            Visiblement, il faut compter environ 100€ du ml pour la pose. Imaginons un village de n foyers, touts raccordés à la fibre, à 1km du NRA. Ça te fait 100k€ à amortir. Rien que pour payer les intérêts, il faut rentrer 2k€ par an, plus l'amortissement sur 20 ans (c'est long, 20 ans, rien ne te dit qu'il ne faudra pas installer une nouvelle techno d'ici là), ça te fait 7k€. Je ne sais pas quelle part d'un abonnement fibre peut aller dans l'amortissement du matériel, mais si on compte 5€ (ce qui semble déja beaucoup), il te faut déja environ 120 foyers abonnés, donc déja environ 500 habitants, voire plus parce qu'à la campagne, la fibre, c'est loin d'intéresser tout le monde. Et on s'est mis dans de très bonnes situations! Moi, en grande couronne relativement dense, je suis à 3 km du NRA, ça veut dire que fibrer mon bled est + ou - rentable vers 1500 habitants. Il en fait à peine plus, et on commence tout juste à parler de fibre, donc les ordres de grandeurs se tiennent (en plus, s'il faut fibrer plusieurs rues, la facture grimpe).

            Si tu as un bled de 1000 pékins en pleine cambrousse avec 5 km de fibre à tirer, ça ne sera jamais rentable, c'est à peine si tu peux espérer couvrir les intérets de l'investissement.

            Il n'y a rien de gratuit dans ce bas monde. Si tu veux fibrer à perte les petits patelins, alors c'est les gros qui vont payer à leur place. Vu le risque que la techno soit dépassée d'ici 5 ans, je ne vois pas vraiment l'intérêt de faire des trous dans les routes pour ça.

            Pour moi c'est la même problématique que les transports en commun. Le coût d'exploitation augmente quand la densité diminue (distances plus longues), alors que les revenus baissent. Il faut aussi voir que la fibre n'est qu'une évolution technologique, ça n'est pas une révolution. Pour amener l'électricité ou le téléphone, tu n'as pas le choix, il faut passer des cables, autrement tu n'as pas de service. Or, quand on parle de fibre, c'est très souvent pour remplacer un ADSL moyen, qui permet souvent déja de regarder une chaîne à la télé en téléchargeant une iso Ubuntu. Tu n'es pas du tout dans le dilemme électricité / bougie, c'est plus une histoire de confort, voire de luxe. Bref, aucune logique économique, aucune logique écologique.

            • [^] # Re: Difficile à lire

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Visiblement, il faut compter environ 100€ du ml pour la pose. Imaginons un village de n foyers, touts raccordés à la fibre, à 1km du NRA. Ça te fait 100k€ à amortir. Rien que pour payer les intérêts, il faut rentrer 2k€ par an, plus l'amortissement sur 20 ans (c'est long, 20 ans, rien ne te dit qu'il ne faudra pas installer une nouvelle techno d'ici là)

              Si tu as un bled de 1000 pékins en pleine cambrousse avec 5 km de fibre à tirer, ça ne sera jamais rentable, c'est à peine si tu peux espérer couvrir les intérets de l'investissement.

              J'aime bien ton raisonnement et ton pragmatisme, et je suis globalement d'accord avec toi sur le fait que oui ca ne sera jamais rentable pour les micro patelins.

              Mais quelques points à prendre en compte dans les calculs:

              1) L'état est l'état, et contrairement à toi ou à un investisseur privé. Il a accès à des crédits avec des taux bien inférieurs à 2% ( voir negatifs ).
              C'est ce qu'a utilisé l'Estonie pour développer son réseau fibre à la campagne, ce qui en fait un des pays les mieux connecté au monde.

              2) Il arrive assez souvent que même les petits patelins ont déjà un point fibre communale ( DSLAM, ecole, administration, ou grosse entreprise ) . Ce qui manque, c'est uniquement les derniers 100-500 metres de la boucle locale ( C'est le cas du village de mes parents par exemple, ou la fibre traverse la moitié du département )

              • [^] # Re: Difficile à lire

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Il arrive assez souvent que même les petits patelins ont déjà un point fibre communale ( DSLAM, ecole, administration, ou grosse entreprise ) . Ce qui manque, c'est uniquement les derniers 100-500 metres de la boucle locale ( C'est le cas du village de mes parents par exemple, ou la fibre traverse la moitié du département )

                Dans ce cas, pas besoin de fibre : le VDSL2 suffit.

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Commentaire additionel.

          Bref, l'économie ça n'est pas quelque chose d'absolument mystérieux. Si c'est rentable de poser la fibre chez toi (autrement dit, si ton abonnement correspond au coût du service qu'on te rend), tu vas avoir la fibre. Si ça n'est pas rentable, tu n'auras pas la fibre. Et demander à l'État, à la commune, ou à une boîte privée de te la poser quand même, c'est une faveur, ça n'est pas un droit.

          L'Economie n'a rien de mystérieux mais il faut savoir ce qu'on veut: faire du fric ou assurer un service à la population de la meilleur facon possible.

          Si on s’était poser la question de l’économie en France, au lieu justement de considérer l'accés à l’électricité comme un droit. On aurait à l'heure actuel des villages de 50 habitants toujours pas raccorder au réseau.

          Hors ce n'est pas le cas… car on a fait les investissement qui fallait, quand il fallait…

          Et au passage, ca n'a jamais empêcher EDF d'etre un des plus gros poids lourds dans le domaine de l’énergie au niveau européen

          • [^] # Re: Difficile à lire

            Posté par (page perso) . Évalué à -8.

            L'Economie n'a rien de mystérieux mais il faut savoir ce qu'on veut: faire du fric ou assurer un service à la population de la meilleur facon possible.

            Peut-être que ne pas opposer économie et assurer un service à la population serait le meilleur moyen d'assurer un service à la population?

            Hors ce n'est pas le cas… car on a fait les investissement qui fallait, quand il fallait…

            On s'est relativement assez vite aperçu que filer gratos l'électricité au perdu dans sa montagne est faire travailler beaucoup de gens pour le plaisir d'un seul, et on a mis des limites à la bêtise, même pour l'électricité.
            Et puis bon, à l'époque on pouvait faire travailler les gens 50 heures/semaine pour pas cher (et ils mourraient tôt), chacun sa vision du service à la population sans doute.

            On aurait à l'heure actuel des villages de 50 habitants toujours pas raccorder au réseau.

            Ou alors on aurait un meilleur service pour 99% de la population en ayant dit plus tôt "stop" au couteux 1% qui veulent avoir le beurre et l'argent du beurre.
            Mais je te rassure : on comprend au fur et à mesure que c'est non viable, et on se regroupe petit à petit. Ce n'est pas pour le plaisir, juste que c'est non viable économiquement (pour un service à la population, sans avoir d'esclaves)

            Et au passage, ca n'a jamais empêcher EDF d'etre un des plus gros poids lourds dans le domaine de l’énergie au niveau européen

            Et de perdre environ 4x sa valeur en bourse (donc dans la valorisation de ses actionnaires, en premier toi et moi), et ce n'est pas fini (quand on va comprendre le coût pour traiter le nucléaire…)


            bref, opposer, opposer, toujours opposer…
            Oui, je vais reprendre l'exemple du Venezuela, mais "au service de la population" en disant "merde" à l'économie, ça n'a pas l'air de trop réussir à la population du Venezuela (entre mortalité par arme et manque de nourriture de base, mais on peut parler aussi électricité).
            Tout est question d'équilibre, et opposer n'est pas l'équilibre.

            • [^] # Re: Difficile à lire

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Peut-être que ne pas opposer économie et assurer un service à la population serait le meilleur moyen d'assurer un service à la population?

              C'est ta pensée, si tu aimes te revendiquer neoliberale Pas la mienne.

              Ne pas s'opposer a l'économie quand elle assure un service à la population est le meilleur moyen d'assurer un service à la population.

              On s'est relativement assez vite aperçu que filer gratos l'électricité au perdu dans sa montagne est faire travailler beaucoup de gens pour le plaisir d'un seul, et on a mis des limites à la bêtise, même pour l'électricité.

              Fait est qu'en pratique même les villages de montagnes isolés sont raccordés au réseau.

              Et puis bon, à l'époque on pouvait faire travailler les gens 50 heures/semaine pour pas cher (et ils mourraient tôt), chacun sa vision du service à la population sans doute.

              Je ne commenterai même pas un argument aussi ridicule.

              Ou alors on aurait un meilleur service pour 99% de la population en ayant dit plus tôt "stop" au couteux 1% qui veulent avoir le beurre et l'argent du beurre.

              On a déja le meilleur ( ou un des meilleur ) réseau de distribution d’électricité en Europe ET on alimente les petits patelins.
              De rien.

              Et de perdre environ 4x sa valeur en bourse (donc dans la valorisation de ses actionnaires, en premier toi et moi), et ce n'est pas fini (quand on va comprendre le coût pour traiter le nucléaire…)

              Nucléaire. Rien à voir avec le paté, ni avec RTE ou Engie.
              EDF était déjà dans le top européen avant même d’être privatise.

              D'autres trolls ?

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par . Évalué à 3.

          Soit dit en passant, il n'y a pas 50 alternatives. L'autre possibilité est d'accorder des monopoles par "paquet", par exemple de confier l'exploitation de zones du territoires indivisibles aux opérateurs de manière à ce qu'ils doivent obligatoirement mélanger activités rentables et non-rentables. Ça marche assez mal, puisqu'on ne peut pas forcer une boîte à assurer un service de qualité contre sa volonté, ça va trainer des pieds et ça va se voir.

          On a un très bon exemple avec Bretagne Très Haut Débit qui a été délégué à Orange, avec un « axe cohésion » qui voulait que cette DSP fibre autant de foyers ruraux que de foyers en ville, pour l'équilibre. Et bien la semaine dernière la chambre régionale des comptes a tapé sur les doigts de Mégalis Bretagne parce que ça n'avance pas : http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/bretagne-le-deploiement-du-haut-debit-prend-il-du-retard-4347801

          Pour voir ce qu'ils font : https://www.megalisbretagne.org/

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par . Évalué à 5.

        Dans l'Ain ce qui a fait que ça à marché ça provient aussi de fait que la très grande majorité du département (plus de 95%) avait son réseau électrique en régie dans le même syndicat intercommunal d'energie (http://www.siea.fr/) et c'est ce qui a gradement facilité le déploiement du réseau. C'est sur que dans un département au toutes les communes ont bradé leur infrastructure à des sociétés privés en mode délégation de service publique c'est tout de suite beaucoup plus compliqué à monter.

        Un deuxième point sur la fibre qui je trouve rarement critiqué, c'est de dire que la fibre coûte chère à poser, ce qui est un gros raccourci.
        Le mètre linéaire brut de fibre coûte moins chère que le mètre linéaire de cuivre. Le raccordement lui coûte plus chère que pour du cuivre (c'est plus compliqué à souder de la fibre que du cuivre).
        Mais ce qui coûte vraiment chère quand on parle de "poser de la fibre", c'est l'enfouissement, or la fibre peut très bien marcher en aérien, les opérateurs telco le font d'ailleurs sur leur infra interne parfois (tels que certaines antennes sur des sommets de montagne).

        • [^] # Re: Difficile à lire

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est quand même bien moche la fibre en aérien. Si c est pour se retrouver avec les horreurs qu'on trouve en Corée ou au Japon , non merci.

          • [^] # Re: Difficile à lire

            Posté par . Évalué à 2.

            J'ai du cuivre en aérien chez moi ( c'est d'ailleurs une vrai forêt, les ptits oizos sont contents ). J'ai eu le droit à deux arrachages de câble, ils ont reposé la moitié du câble la première fois puis l'ont changé entièrement la deuxième fois après deux trois essais de réparations. Cela ne m'aurait pas déranger qu'ils tirent une fibre en aérien plutôt que de remettre un câble. Surtout qu'il n'y a pas de travaux prévu avant longtemps. Remplacer de l'aérien avec de l'aérien ne me pose pas de problème s'il n'y a rien de prévu avant longtemps.

            • [^] # Re: Difficile à lire

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Du cuivre, ça se répare beaucoup mieux que de la fibre et c'est plus tolérant aux contraintes extérieures. Si tu remplace du cuivre par la fibre en aérien, tu n'auras pas forcément la même qualité de service.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Difficile à lire

                Posté par . Évalué à 2.

                Soit, mais il en est de même pour le cuivre en aérien. En cas d'orage par exemple, l'adsl tombe mais comme il est bon de tout débrancher ça passe. En tout cas, je vois la différence entre de l'aérien et de l'enfoui ( même opérateur, même NRA ).

        • [^] # Re: Difficileàlire

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          la fibre peut très bien marcher en aérien

          Ça se fait mais c'est un joyeux bordel :

          • personne ne veut de poteaux
          • personne ne veut te laisser monter sur son poteaux (orange te dis que ses poteaux ne tiennent pas la charge, erdf a souvent peur)
          • faut que tu trouves la regie locale à qui ça a été parfois sous traité
          • faut que tes mecs aient l'habilitation travail en hauteur
          • il te faut une nacelle et/ou un helico
          • il faut que ta fibre supporte bien les conditions climatiques.

          Mais ça se fait.

          • [^] # Re: Difficileàlire

            Posté par . Évalué à 6.

            c'est que je voulais dire, c'est que ce qui coûte chère c'est l'enfouissement et que l'enfouissement des lignes cuivres est encore plus chère que la fibre. On se sert d'une "nouveauté technologique" la fibre, pour faire payer aux collectivité publique via des Réseaux d'Initiative Publique l’enfouissement des lignes de quelques grosse boite privé grâce à la Délégation de Service Publique et ceci souvent de manière onéreuse (c'est des nouvelles technologies, c'est normal que ça soit chère, ou pas).

            C'est assez scandaleux je trouve, et à part l'Ain (qui est en régie et pas en DSP) je connais pas beaucoup d'endroit à ça se passe bien. Mais bon, vu que c'est de la technologie on arrive à enfumer beaucoup de monde, alors que déployer de la fibre c'est 95% de génie civile.

            Quand à l'aérien je dis pas qu'il faut déployer de la fibre en aérien partout, je dis juste que cette possibilité n'est jamais étudié alors qu'elle peut parfois valoir le coup.

            • [^] # Re: Difficileàlire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              alors que déployer de la fibre c'est 95% de génie civile.

              Ils pourraient pas profiter d'autres travaux pour mettre la fibre? genre changement des tuyaux d'eau/gaz

              • [^] # Re:Difficileàlire

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ils pourraient pas profiter d'autres travaux pour mettre la fibre? genre changement des tuyaux d'eau/gaz

                C'est dejà fait, quand il y'a des travaux publics (enfouissement ou intervention) souvent la ville en profite pour demander des fourreaux vides.

            • [^] # Re: Difficileàlire

              Posté par . Évalué à 5.

              C'est assez scandaleux je trouve,

              Et pourtant, pas tant que ca.
              De deux choses l'une:
              - l'infra et le service sont assurés par l'état
              - l'état paye une partie, et le service est assuré par le privé. Quelle que soit la façon dont tu tournes ca, le privé va se faire du blé sur le dos de l'état dans l'histoire, sinon il serait pas la

              Je suis pas sûr que tu veuilles la première solution.

              T'as aussi la troisième option, le réseau est 100% privé, comme aux us. Tu veux vraiment pas cette option, croit moi.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Difficile à lire

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est clair c'est énorme :
        Mes parents habitent un patelin de 800 habitants, avant ils étaient en reAdsl a 1Mbit/s au mieux..
        Maintenant c'est 100Mbits/s symétrique. Je suis deg.

    • [^] # Re: Difficile à lire

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Note : pour qui veut de l'Internet fixe 20 Mbps même à la campagne, il y a quelques offres globales (=même perdu dans a montagne), le ping est plus lent, le volume mensuel est limité (on ne peut pas tout avoir non plus) mais le débit est la.

      Il ne reste plus qu'à trouver un opérateur (via satellite, puisque c'est ce dont tu parles) qui donne satisfaction à plus de 20% de ses abonnés.
      Je ne sais pas si tu es bien au courant de la « qualité » de l'internet via satellite, mais un rapide tour chez ton ami Google va te mettre au parfum : en caricaturant, tu peux surfer correctement de 1h à 6h du matin.

  • # L’avis d’une MEP impliquée

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 11/07/16 à 09:25.

    J’ai posé sur twitter 2-3 questions à Julia Reda, une parlementaire européenne Pirate allemande qui travaille beaucoup sur ces dossiers au Parlement Européen. Voilà le fil : https://twitter.com/gnieh_/status/752398941539463168

    Donc pour elle rien de nouveau ni d’alarmant à priori.

  • # osef, on a ce qui faut :

    Posté par . Évalué à 2.

  • # 5G vs EDGE ?

    Posté par . Évalué à 10.

    avant de parler de 5G, il serait déjà super de dépasser l'EDGE

    Même si personne n'est d'accord sur ce que recouvre le vocable "5G", le débit n'est qu'un critère parmi d'autres, et ce qui se semble se dégager concerne souvent des points autres que le débit pur, notamment

    • la latence (~1ms)
    • la QoS / fiabilité (usages de type public-safety, opérations chirurgicales, etc.)
    • la versatilité/flexibilité (usages faibles débit / faible complexité / IoT…)
    • le nombre d'objets simultanément connectés (IoT encore une fois…)

    Bref, cette fois-ci, on ne parle pas uniquement de "enlarge your bandwidth".

    que se passera-t-il, une fois la neutralité du net dégagée

    Pour rappel, dans toute techno radio, le débit est partagé entre tous les usagers de la cellule (donc oui, il y a une pertinence technique à faire de la QoS lorsque le réseau sature. ça ne veut pas dire que ton VPN ne doit plus fonctionner. Par contre ton VPN n'a peut-être pas les mêmes contraintes de latence/synchronicité qu'un flux vidéo ? De toute façon, si la capacité/spectre est limitée et que trop de monde consomme, il faut bien faire des choix donc de la QoS…). Après, si tu as des besoins spécifiques/entreprise et pas simplement un besoin grand-public/best-effort, je pense que tu pourras toujours souscrire à une offre (un peu plus chère, logique) qui t'apporte un bearer/VPN avec QoS en priorité supérieure qui répond à ton besoin. (cela dit, tout ça est dans un contexte où il y a de la congestion. Si on déploie de la 4G/5G et que beaucoup de spectre se révèle disponible, il y a peut-être moins de raisons de faire de la QoS aggressive. L'argumentaire logique des opérateurs aurait dû être "filez nous des fréquences ou bien on fait de la QoS" plutôt que "on va déployer de la 5G si vous nous permettez de faire de la QoS")

    N.B. les zones rurales sont intrinsèquement non rentable. Pour rappel le CAPEX pour installer un site macrocell c'est rapidement autour de 150000€ - et encore je suis gentil, ça peut être pire s'il faut construire le pylône - alors si c'est pour couvrir 10 agriculteurs, tu comprendras que les opérateurs soient un peu réticents, d'autant que je n'ai pas parlé de l'OPEX). Donc si tu veux que les opérateurs déploient en zone rurale

    • soit il faut les y obliger (c'est ce qui est fait sur la 4G sur les bandes 700/800 MHz, est c'est possible puisque concrètement les villes rentables payent pour les campagnes non rentables - par contre c'était impossible pour le WiMAX pour les raisons que j'avais expliquées ici).
    • soit il faut un subventionnement public (puisque concrètement, on ne peut pas demander aux seuls usagers de ces zones de payer un abonnement démesurément cher)

    Bref il faut bien que quelqu'un paye à un moment. Au Canada, les abonnements sont nettement plus chers qu'en France pq la densité de population est bien moindre. En France, on veut le beurre et l'argent du beurre (une couverture 4G universelle en continuant de payer 16€/mois/abonnement, des licences qui rapportent beaucoup d'argent à l'état, des antennes petites/discrètes et un niveau de champ < 0.6V/m mais quand même du signal partout…).

    • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Pour les non initiés :
      CAPEX = CApitalExpenditure = Frais d'investissements pour construire et installer
      OPEX = Operations Expenditures = Coûts d'entretient et de fonctionnement.

    • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Merci pour les précisions, néanmoins, je ne parle par de campagne à 5 ou 6 habitants au m², mais de banlieue, plus précisément de la banlieue parisienne, où, dès que l'on n'est plus dans la petite couronne, les infrastructures n'évoluent plus. Dans certaines zones pavillonnaires, le câblage de la boucle local a une trentaine d'année (avec la techno de l'époque). Et pour ce qui concerne le réseau gsm, il n'y a pas de relais.

      Alors, oui, cela à un coût, mais certaines sociétés ont aussi une mission d'utilité publique.

      • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

        Posté par . Évalué à 10.

        néanmoins, je ne parle par de campagne à 5 ou 6 habitants au m²
        ils sont entassés tes habitants ? j'aimerais pas y habiter dans ta campagne;-)

      • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

        Posté par . Évalué à 7.

        Je pense quand même que l'ouverture des bandes 700/800 MHz va aider pas mal (mais pour aller sur une autre contradiction : la France / la CEPT a été de ceux qui ont bloqué l'ouverture de plus de spectre… Pas mal de pays africains souhaitaient par exemple allouer tout le spectre TV à la 4G i.e. descendre jusqu'à 470 MHz et pas seulement 694 MHz. Personnellement, je trouve que la radiodiffusion - qui ne nécessite pas de voie retour - fonctionne très bien avec du satellite et que les fréquences basses seraient plus utiles en 4G. Mais bon, en France on sanctuarise la TV, il y a de la politique derrière…)

        certaines sociétés ont aussi une mission d'utilité publique.

        ça c'est de l'idéologie. L'Europe a voulu que les télécoms soient un marché privatisé, il faut assumer les conséquences, car une société de droit privé a pour seul but de faire du profit, que ça plaise ou non. Si on veut qu'elle assure une mission d'utilité publique, il faut le cadre règlementaire qui-va-bien. Si les sociétés en question ne l'assurent pas, il ne faut pas les blamer (elles n'ont pas d'état d'âme) mais blamer les carences de la régulation. Note qu'une régulation trop dure n'est pas non plus gage de résultats (si le régulateur demande l'impossible / quelque chose de non rentable, il y aura peu de candidats pour les licences, ou bien des candidats qui ne tiendront pas leurs promesses).

        En l'occurence, le régulateur doit arbitrer entre des objectifs contradictoires

        • l'argent qui revient à l'état (point sur lequel l'état ne voulait pas faire de concession)
        • l'aménagement du territoire (ton point, sur lequel l'Arcep ne voulait pas faire de concession. Les engagements de couverture 4G @800/700 MHz sont très élevés, donc ne t'inquiète pas ça va arriver chez toi, faut juste un peu de patience car un réseau ne se déploie pas en un jour ;)
        • la concurrence / le pouvoir d'achat du consommateur (qui fonctionne pas mal actuellement mais je crains que ça ne dure pas après la fin de l'itinérance Free/Orange. Et les MVNO sont tous morts)
        • l'emploi dans le secteur des télécoms

        Il est impossible d'optimiser tout à la fois. En l'occurence, sur la 4G, l'arbitrage a été de sacrifier les deux dernier point (MVNO+WiMAX et emploi).

        • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          car une société de droit privé a pour seul but de faire du profit, que ça plaise ou non.

          Je n'aime pas cette généralisation abusive.
          Le but d'une entreprise peut être de faire un service rendu à ses clients ou à la population en général. Ce n'est pas incompatible.

          Il n'y a pas vraiment de but pour une entreprise en tant qu'entité légale, son but est déterminé par celui de ses propriétaires. Certains voudront amasser le plus d'argent possible, d'autres pas. Beaucoup de petites entreprises voire d'indépendants n'essayent que de vivre de leur activité de manière correcte, sans amasser le plus d'argent possible, le surplus amassé servant qu'à l'investissement ou en cas de périodes de vaches maigres.

          Où est le but ultime de faire du profit (surtout un maximum) ? Nul part, les contraintes sont juste de payer ses factures, impôts et de respecter le code de travail. Le reste est libre, dont celui de faire autrement.

          Bref, ce n'est pas incompatible, bien qu'il est vrai que c'est rarement la préoccupation des grandes entreprises.

      • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -7.

        Alors, oui, cela à un coût, mais certaines sociétés ont aussi une mission d'utilité publique.

        Te filer 2 Mbps (0.5 Mbps) est d'utilité publique, OK. Pour plus, ben je ne vois pas pourquoi on devrait payer pour toi.
        Tu dis plus haut que tu ne parles pas de prix, mais la tu en parles (tu veux que les autre payent pour toi qui a décidé d'un lieu pas rentable pour avoir plus que 2 Mbps), faudrait te décider, pour qu'on puisse débattre, car la tu dis un peu tout et son contraire en quelques minutes d’intervalle, c'est difficile à suivre.

        Si tu ne parles pas de prix, contacte Orange ou SFR ou Bouygues, parle de 200 k€ ou 400 k€ (seul ou à plusieurs, à toi de voir, mais c'est à toi de faire car leurs calculs à eux a dit que c'était pas rentable) à mettre sur la table, et je pense qu'ils pourraient être ouverts à te filer un pilonne 4G et/ou un commutateur VDSL2 (25 ou 50 Mbps) dans ton coin.

    • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      On Mon, Jul 11, 2016 at 01:10:12PM +0200, karteum59 wrote:

      avant de parler de 5G, il serait déjà super de dépasser l'EDGE

      Même si personne n'est d'accord sur ce que recouvre le vocable "5G"

      Il me semble que tout le monde c'est à peut près mis d'accord pour dire que c'est du LTE-B

    • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Au Canada, les abonnements sont nettement plus chers qu'en France pq la densité de population est bien moindre.

      Juste un petit bémol, c'est la raison invoquée mais j'ai peine à y croire.

      Les antennes ne sont pas réparties équitablement sur tout le territoire non plus, il y a beaucoup de zones habitées non desservies ou desservies uniquement par un opérateur, et de nombreuses zones non habtées mais empruntées par de nombreuses personnes pas desservies du tout.

      Je ne te parle pas du grand nord mais de régions moins denses entre les villes moyennes par exemple qui sont bien moins desservies "et tout le monde le sait mais on peut rien y faire". Si tu fais Montreal Royn-Noranda t'auras pas de réseau pendant une bonne partie du trajet. Ou encore Québec Gaspé, t'auras plus de réseau passé Matane jusqu'à Gaspé selon ton opérateur.
      Après, je veux bien croire que la densité plus faible de population joue sur le prix de l'abonnement, mais le cartel des opérateurs joue aussi sur le prix, pour ne jamais proposer d'offre trop différente du voisin et jouer sur les petits détails comme le prix de l'Iphone, mais pas vraiment sur le prix de l'abonnement.

      Chez le voisin d'en bas, où la densité est probablement comparable, on a des prix et des services bien meilleurs, mais c'est pas pareil, probablement parce qu'ils ont beaucoup d'habitant entre Seattle et le Montana vu que j'avais du réseau tout le temps pendant mon trajet de 3 jours, alors qu'entre Québec et Saguenay, sur 4 heures de trajet, t'as 2 heures sans réseau, sur un trajet emprunté quotidiennement par des milliers de voyageurs.

      D'ailleurs, pour me prouver la véracité des prix, qu'on me dise une bonne fois pour toutes combien y'a d'antennes, où elles se trouvent, et quelles puissance elles émettent, en France et au Canada, qu'on puisse avoir des bases comparables et qu'on me prouve une bonne fois pour toutes que si c'est plus cher c'est parce que y'a moins de monde au Km². Sinon je vais continuer à croire que les prix élevés sont aussi dû aux opérateurs qui le font exprès…

      • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        D'ailleurs, pour me prouver la véracité des prix, qu'on me dise une bonne fois pour toutes combien y'a d'antennes, où elles se trouvent, et quelles puissance elles émettent, en France et au Canada, qu'on puisse avoir des bases comparables et qu'on me prouve une bonne fois pour toutes que si c'est plus cher c'est parce que y'a moins de monde au Km². Sinon je vais continuer à croire que les prix élevés sont aussi dû aux opérateurs qui le font exprès…

        De manière générique, le prix dépend de 2 facteurs :
        - Le coût incompressible pour l'entreprise empêchant de baisser le prix
        - La concurrence empêchant de monter le prix

        Les deux ne sont pas en "ou exclusif".
        Tu ne peux factuellement nier que plus un territoire est éparse, plus il faut d'antennes (de même puissance, oui, il y a des limites dans les normes) et de câbles entre les antennes.
        Et le fait que ça leur coûte (un peu) plus cher n'enlève pas du tout qu'il peut y avoir entente (directe ou indirecte) sur le prix et sur la fainéantise de déployer des antennes.

        alors qu'entre Québec et Saguenay, sur 4 heures de trajet, t'as 2 heures sans réseau, sur un trajet emprunté quotidiennement par des milliers de voyageurs.

        Est-ce qu'un opérateur mettant des antennes sur ce trajet aura un avantage compétitif? Généralement, les gens regarde que "ça passe" chez eux surtout.
        Bref, il faut aussi voir ce que souhaite (=ce qui va la pousser à choisir un opérateur plutôt que l'autre) la masse qui roule sur cette route.

        Note que pour pallier au problème de la masse de la population qui ne choisit pas souvent son opérateur en fonction de critères objectif et de pensée à long terme (coucou Brexit à coup de dictature de la majorité qui ne réfléchit pas à long terme, c'est comme la téléphonie mobile et les zones blanches), et c'est pour ça qu'on a inventé l’État qui pense un peu plus à long terme (en théorie certes) et impose un taux de couverture géographique (et pas que de la population) en échange des licences; peut-être que ton État a pensé à imposer un taux de couverture de la population et oublié un taux de couverture géographique et que ton exemple a des routes et des voitures, mais pas de population (=qui habite sur ce trajet). Ou qu'il a rien fait en fait.

      • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

        Posté par . Évalué à 2.

        D'ailleurs, pour me prouver la véracité des prix, qu'on me dise une bonne fois pour toutes combien y'a d'antennes, où elles se trouvent, et quelles puissance elles émettent, en France et au Canada

        Au moins pour la France tu as des bases des antennes en France en open data pas trop dégueulasse (ie. Si tu pars de logs indiquant à quoi était connecté un téléphone tu retrouve presque toujours ses coordonnées en base) .

        J'ai plus le nom en tête mais ça se trouve sans trop de soucis.

    • [^] # Re: 5G vs EDGE ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour rappel, dans toute techno radio, le débit est partagé entre tous les usagers de la cellule (donc oui, il y a une pertinence technique à faire de la QoS lorsque le réseau sature. ça ne veut pas dire que ton VPN ne doit plus fonctionner. Par contre ton VPN n'a peut-être pas les mêmes contraintes de latence/synchronicité qu'un flux vidéo ? De toute façon, si la capacité/spectre est limitée et que trop de monde consomme, il faut bien faire des choix donc de la QoS…).

      Le choix ça peut très bien être de ne pas faire de choix. Et donc de ne privilégié personne par rapport à un autre, il n'y a aucune obligation. Appel ça de la Fair QoS si tu veux :)

      la QoS / fiabilité (usages de type public-safety, opérations chirurgicales, etc.)
      Pour moi ça c'est une connerie sans nom, tu fais pas de la chirurgie à distance sur internet, c'est un non sens par rapport à la topologie/architecture du réseau internet. Tu fais ça sur des réseaux dédié (ou la tu peux réserver ton tuyaux/trajet) et avoir un minimum de critère temporelle. Internet (relié des réseaux/AS entre eux) n'en a aucun. Ta QoS elle passera jamais les 42 différents AS entre le medecin et l'appareille de chirurgie, si tu as pas des réseaux dédiés, c'est mort.
      Bon je sais bien que le sens de l'histoire va pas vers la mais je trouve ça vraiment dangereux de vouloir rendre "internet" par le réseau intelligent et "temps réel"/public-safety.

  • # Vraiment?

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-ce que ces entreprises s'engagent à ne pas déployer la 5G avant 5ans si on n'élimine pas la neutralité du Net?

    Ce sont les non signataires qui vont être contents!!

  • # stupide

    Posté par . Évalué à 4.

    Stupide, car ce sont les utilisateurs qui vont décider. Si demain les réseaux A et B refusent d'installer la 5G parce que l'europe ne veut pas revenir sur la neutralité du net, le réseaux C (je te regarde Xavier) va foncer dessus et devenir "le seul réseau 5G de France".

    C'est juste une tentative vaine de peser sur la neutralité. Commission Européenne, ne nous décevez pas, tenez bon.

    • [^] # Re: stupide

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 12/07/16 à 12:17.

      C'est pas la première fois que je vois cet argument invoqué.

      Pour moi sa grosse faiblesse c'est qu'on ne parle pas d'une clique de coiffeurs qui refuseraient d'utiliser les nouveaux ciseaux trop super, mais d'un domaine à 4 3 opérateurs, qui sait si ça ne sera pas 2 dans quelques années, et où le ticket d'entrée est légèrement plus cher que « louer une gargotte dans une ruelle et acheter une paire de ciseaux ». T'as vite fait d'arriver à faire s'entendre tout le monde quand ils se comptent sur un main.

      Quant à la confiance en Free Mobile, dans la mesure où j'en suis parti car je n'avais jamais de data dans mon petit bled (un petit bled paumé : Paris), je n'en ai aucune.

      • [^] # Re: stupide

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui je suis d'accord, mais les enjeux financiers sont trop élevés: celui qui fournira la 5G en 2020, surtout s'il est seul, est sûr de remplir son carnet d'abonnement.

      • [^] # Re: stupide

        Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 12/07/16 à 23:56.

        Je ne comprenais pas d’où venait cet a priori mauvais sur le réseau free mobile. Je ne comprenais pas pourquoi je voyais tant de “tests” Free Mobile qui disait qu’il y avait pas de réseau. Par exemple il y a deux semaines j’ai diffusé 4h de direct pour une radio FM depuis une prairie entre deux vignes de provence, avec comme raccordement au réseau un téléphone et une sim Free Mobile, sans aucun problème.

        J’ai une appli sur mon téléphone qui me donne des statistiques d’itinérance Free/Orange (basé sur combien de temps j’ai été connecté à tel ou tel opérateur). elle me montre toujours autour de 95% de connexion à Free Mobile, même en pleine campagne, ici la 4G Free Mobile est plus fiable que l’ADSL. Et je voyage beaucoup, et je n’ai pas l’habitude de rencontrer des problèmes (le niveau le plus moyen est à Paris). Et depuis que j’ai installé cette appli, je suis retourné à Paris, et là j’ai compris. J’ai fait 90% d’Orange tout le temps de mon séjour.

        J’ai beaucoup bougé, entre Paris intra-muros, le Val d’Oise et les Hauts de Seine, certains jour j’ai traversé 8 zones… Je n’ai quasiment fait que du Orange, et avec une mauvaise couverture : parfois rien, beaucoup d’edge, parfois du 3g qui marche pas (connecté mais pas de réponse aux requêtes, plein de timeout) etc.

        Quant à la confiance en Free Mobile, dans la mesure où j'en suis parti car je n'avais jamais de data dans mon petit bled (un petit bled paumé : Paris), je n'en ai aucune.

        1. En fait il faut peut-être arrêter de penser que parce que tu vis à Paris, tu es sensé avoir mieux que les autres. Ben non. C’est même l’inverse qui se produit.

        2. Il faudrait peut-être se plaindre du responsable réel. Si Free Mobile ne fonctionne pas à Paris, c’est parce qu’Orange ne fait pas correctement son service d’itinérance, pour lequel le client Free Mobile paie !

        C’est d’ailleurs un comble si les clients Free Mobile parisien basculent de Free Mobile à Orange pour retrouver du réseau… Ça n’a aucun sens, puisqu’ils passent d’Orange à Orange. Peut-être que Free Mobile pourrait diligenter une enquête… Peut-être que le fournisseur de tuyau n’est pas tout à fait neutre… J’dis ça j’dis rien.

        En tout cas, il faut cesser de se voir le centre du monde, ou de pense qu’on devrait avoir mieux que les autres quand on vis à Paris. En fait, à propos des tests toujours alarmant que je lisais sur Free Mobile, maintenant j’ai compris, c’est comme la météo, la présentatrice de la chaîne nationale tire la gueule et se plaint du mauvais temps quand il pleut dans la banlieue parisienne qui lui sert de mouroir dortoir.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: stupide

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Il faudrait peut-être se plaindre du responsable réel. Si Free Mobile ne fonctionne pas à Paris, c’est parce qu’Orange ne fait pas correctement son service d’itinérance, pour lequel le client Free Mobile paie !

          C’est d’ailleurs un comble si les clients Free Mobile parisien basculent de Free Mobile à Orange pour retrouver du réseau… Ça n’a aucun sens, puisqu’ils passent d’Orange à Orange. Peut-être que Free Mobile pourrait diligenter une enquête… Peut-être que le fournisseur de tuyau n’est pas tout à fait neutre… J’dis ça j’dis rien.

          Vu le prix et l'image de merde que cela donne à Free les histoires avec Orange, s'ils ne portent pas plainte c'est je pense parce que Orange respecte bien le contrat signé avec Free tout simplement.

          Ne pas oublier que l'itinérance d'Orange ne doit pas être un service de haute qualité pour les usagers de Free. C'est un réseau d'appoint pour pallier les carences de couverture de Free pour s'assurer un minimum de clients au lancement.

          Donc personnellement je ne cracherais pas sur Orange qui respecte le contrat (sinon Free aurait saisi l'ARCEP ou les tribunaux, ils savent faire ça très bien d'habitude) mais sur Free qui n'a pas voulu signer un chèque plus gros pour améliorer le service.

          Perso je suis chez Free depuis longtemps en grandes villes et j'ai peu de problèmes avec. L'itinérance avec Orange devient vraiment rare.

        • [^] # Re: stupide

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 13/07/16 à 02:49.

          En tout cas, il faut cesser de se voir le centre du monde, ou de pense qu’on devrait avoir mieux que les autres quand on vis à Paris.

          Je n'ai pas dit que je mérite mieux parce que je suis parisien. Simplement Free devait assurer une couverture en % de la population et ça me paraissait quand même plus simple d'augmenter facilement son score en couvrant des zones à 20 000 habitants/km² que d'aller planter des antennes sur les Ballons des Vosges. Merci d'en conclure que je suis un gros connard arrogant.

          • [^] # Re: stupide

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            ça me paraissait quand même plus simple d'augmenter facilement son score en couvrant des zones à 20 000 habitants/km² que d'aller planter des antennes sur les Ballons des Vosges.

            ouais la logique laisserait penser ça, en pratique c'est l'inverse, dans la pampa t'arrives tel le messie, les mecs se debrouillent pour te trouver un chateau d'eau, une eglise etc, dans les grandes villes, c'est tres difficile car les riverains ne veulent pas d'antenne sur leur toits (sans comprendre que si c'est sur le toit d'en face ça rayonne d'avantage).

          • [^] # Re: stupide

            Posté par . Évalué à 3.

            En ville des association enchainent recours sur recours, quand elle commencent à perdre, elle cherche une solution alternative (au bout de plusieurs années de procédures), la propose alors que le dossier et les accords sont bouclés et alertent la presse en disant ouin! ils veulent pas déplacer leur projet.

            Le tout sans aucune garantie que le cirque ne recommence pas sur le nouveau site.

            à la campagne, même si des associations veulent faire leur tête de con, elles n'ont pas la même capacité de nuisance, (moins de gens, moins de financement…)

            Bref même si y a moins de câbles à tirer, c'est plus long et plus couteux en ville.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: stupide

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il faudrait peut-être se plaindre du responsable réel. Si Free Mobile ne fonctionne pas à Paris, c’est parce qu’Orange ne fait pas correctement son service d’itinérance, pour lequel le client Free Mobile paie !

          Le responsable est bien Free ici. C'est à lui d'avoir un contrat adapté avec son fournisseur (qu'il s'appelle orange ou tartampion).

          Juste pour info : Free paye "pas cher", donc a un service "pas cher", rien d'anormal. Tu peux avoir un service "plus cher" mais mieux.

          Ça n’a aucun sens, puisqu’ils passent d’Orange à Orange.

          Ca a du sens, car le contrat de service est différent. Ce n'est pas "Orange à Orange" mais "QoS 1 à QoS 2".

          • [^] # Re: stupide

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je suis dans un Eurostar entre Londres et Paris avec une sim Free sur l'itinérance Orange, l'imap passe, linuxfr.org passe, tfl.gov.uk passe, mais facebook.com ne passe pas. Cela fait 90 min que ces services passent, sauf facebook. Ce n'est pas de la QoS, ni de la neutralité de réseau.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: stupide

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 20/07/16 à 19:20.

          J’ai beaucoup bougé, entre Paris intra-muros, le Val d’Oise et les Hauts de Seine, certains jour j’ai traversé 8 zones… Je n’ai quasiment fait que du Orange, et avec une mauvaise couverture : parfois rien, beaucoup d’edge, parfois du 3g qui marche pas (connecté mais pas de réponse aux requêtes, plein de timeout) etc.

          Pareil entre Pau et Orthez.

          Connexion chez Orange : ça ne marche jamais (en Edge ou 3G, c'est pareil)
          Connexion chez Free : c'est nickel.

          Ils ont payé combien Free pour que ça marche jamais avec le fallback Orange ? 0 € ?

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.