Journal Sondage Libre Office

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
17
5
août
2011

 
 
 
 

Bonjour,

 

Je ne vous propose pas ici un sondage au sens linuxfr, mais plutôt relaie une info au cas où : Libre Office propose de répondre à de brèves questions (environ 5 minutes) afin de réfléchir à l'évolution de cette prometteuse suite.

 

Vous savez que la version stable 3.4.2 est sortie.

 

En ces temps où l'on entend parler de développeurs qui n'en feraient qu'à leur tête (notez le conditionnel et le pluriel) , n'est-pas là enchanteur?

 

Pour en revenir au sujet, en gros ils vous demandent qui vous êtes et ce que vous préférez comme interface. Plutôt ruban? Quel type de menu?
Comme le dit le oooforum, certaines questions s'avèrent surprenantes, mais j'espère que vous irez vérifier, si le cœur vous en dit!

  • # En allemand

    Posté par . Évalué à 4.

    Bonjour

    Ya que moi ou c'est tout en Allemand?
    Je veux bien participer, mais une version en anglais c'est possible?

    Thierry

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est en néerlandais pas en allemand (en tout cas pour moi)
      C'est avec chrome, sous firefox je l'ai en français...

      • [^] # Re: En allemand

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        finalement pas certain du néerlandais, c'est peut-être bien de l'allemand ;-)

        • [^] # Re: En allemand

          Posté par . Évalué à 2.

          Je confirme, c’est de l’allemand.

          Mon niveau d’allemand est trop pourri pour que je comprenne grand chose, mais largement suffisant pour que je sois sûr que c’en est.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par . Évalué à 4.

      Chez moi, c'est en français...

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par . Évalué à -1.

      Donc ça foire uniquement sous chrome.

      Merci pour l'info je tente sous FF.

      Sinon allemand ou autre ? :-D

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Pareil, tout en chleuh, je n'y comprends rien.

      • [^] # Re: En allemand

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        En plus constructif, si quelqu'un a moyen de transmettre : quand on n'arrive pas à déterminer la langue de l'utilisateur — et ce n'est pourtant pas compliqué, il y a un en-tête HTTP pour cela — il faut afficher en anglais par défaut, pas en boche.

        • [^] # Re: En allemand

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          T'es bien gentil, mais si tu pouvais éviter les termes tels que chleuh et boche ça serait plutôt intelligent.
          (si je dis ça c'est parce que je me retiens de te traiter de gros con)

          • [^] # Re: En allemand

            Posté par (page perso) . Évalué à -10.

            Bah, ça va, je sais parler espingouin, tommy et froggy, mais pas allemand puisque tu y tiens… En outre c'est agaçant de voir un sondage rédigé dans une langue peu commune.

            • [^] # Re: En allemand

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui tu as raison, toutes les langues autres que l'anglais devraient être interdites.

              • [^] # Re: En allemand

                Posté par (page perso) . Évalué à -6.

                Pas interdites, mais pas proposées par défaut non plus. Quand on n'arrive pas à déterminer la langue de l'internaute, ce qui est déjà signe d'un sérieux problème côté développeur parce que c'est quand même vachement simple, lorsqu'on n'y arrive pas donc, proposer de l'allemand par défaut, c'est signe d'un problème encore plus sérieux, toujours côté développeur.

                • [^] # Re: En allemand

                  Posté par . Évalué à 2.

                  L'anglais n'est parlé que par 6% de la population mondiale (et moins que la peu "commune" langue allemande en Europe)

                  Si l'interface est traduite, autant donc afficher par défaut toutes les langues dans lesquelles elle est traduite comme le fait http://europa.eu/

                  • [^] # Re: En allemand

                    Posté par . Évalué à 10.

                    6% seulement ?

                    Juste en considerant les langes maternelles ou les langues ou se debrouille en baragouinant ? Rien qu'en Inde, l'anglais est partout et ils sont 1 milliard...

                    • [^] # Re: En allemand

                      Posté par . Évalué à 7.

                      L'anglais qui a été pendant longtemps la langue parlée couramment par l'élite et la haute bourgeoisie indienne (et dont on trouve plusieurs grands écrivains de renommée internationale), est aujourd'hui pratiqué en tant que langue véhiculaire par une plus grande partie de la population, avec une grande variété d'accents selon la région ou la classe sociale.

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Inde

                      SI je sais lire le Français, je comprends à ce paragraphe que l'Anglais n'est pas la langue parlée par le milliard d'indiens. Après, les arguments des uns ou des autres sur les langues sont un peu faciles.
                      Pourquoi écrire dans une langue ? A qui on s'adresse et que demande-t-on à ceux qui nous lisent ?
                      Moi, maintenant par principe je rejette l'Anglais de la part de Francophones en dehors de projets internationaux basés sur un territoire dont l'Anglais est une des langues officielles. Pourquoi ? Parce que trop souvent , ces personnes perdent ou refusent de réfléchir aux fondements de la matière qu'ils travaillent. Les scientifiques, par exemple, ont longtemps travaillé en divulguant tout ce qu'ils faisaient dans leur langue d'origine ( jusqu'à la recherche de la bombe A en fait ). Et l'utilisation de l'Anglais pour la publication a permis , d'une part , pour ces scientifiques de s'éloigner du public et de considérer que le public n'avait pas à savoir, d'autre part, d'accepter beaucoup trop d'à peu près dans la démarche scientifique et dans l'usage de la langue pour publier leurs constatations.

                      Mais pour ceux qui m'ont repéré, je suppose qu'ils le savent déjà.

                      Le dernier point, c'est que les " décideurs pressés " en imposant l'Anglais comme langue " officielle " , comme dans certains pays de dialecte germanique, provoquent un ressentiment et poussent au vote extrême, injustifié, à partir d'un argument juste " l'anglais n'est pas leurs langues d'origine " .
                      La démarche de l'usage et de l'apprentissage abusif de l'Anglais est une démarche impériale et tyrannique.

                      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

                      • [^] # Re: En allemand

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Et l'utilisation de l'Anglais pour la publication a permis , d'une part , pour ces scientifiques de s'éloigner du public et de considérer que le public n'avait pas à savoir, d'autre part, d'accepter beaucoup trop d'à peu près dans la démarche scientifique et dans l'usage de la langue pour publier leurs constatations.

                        Tu as craqué :)
                        Je ne vois pas en quoi l'anglais fait qu'on s'éloigne du public qui, quand il a les moyens d'avoir une éducation un tant soit peu poussée, apprend cette langue quasi systématiquement. S'il n'a pas cette éducation, il sera de toutes manières restreint à sa langue natale (il y en a beaucoup des publis en peul, en dogon ?). Les scientifiques que je fréquente (je bosse dans un labo) sont tous heureux de savoir qu'on s’intéresse a ce qu'ils font, particulièrement quand c'est le grand public et s'ils publient en anglais c'est certes parce que c'est obligatoire de nos jours, mais c'est surtout pour toucher le plus de monde possible, scientifique ou non, et non pour se restreindre à une élite.
                        De plus, je ne vois pas en quoi l'usage d'une langue quelconque permet l'a peu près dans la démarche scientifique... Si tu es malhonnête, tu utilises ce que tu as pour feinter (pourquoi pas les ambiguités de la langue, mais pourquoi pas des arguments fumeux hein) : la langue en soi n'a rien a voir la dedans.
                        Tu jette le bébé avec l'eau du bain : une langue commune permet surtout à nombre de gens de discuter alors qu'ils n'ont pas la même langue natale. C'est tombé sur l'anglais et ça ne te plais pas, tant pis. Mais une chose de sure c'est qu'une langue 'internationale' c'est plus que pratique pour qu'on puisse discuter au niveau mondial. Alors je trouve ça un peu simpliste de refuser de voir ses avantages pour une question de préférence.

                        • [^] # Re: En allemand

                          Posté par . Évalué à 4.

                          C'est tombé sur l'anglais et ça ne te plais pas, tant pis. Mais une chose de sure c'est qu'une langue 'internationale' c'est plus que pratique pour qu'on puisse discuter au niveau mondial.

                          Non, ce qui ne me plaît pas, c'est que beaucoup de gens croient que l'Anglais est la langue internationale. Et les conséquences de cette croyance.

                          En ce qui concerne les publications scientifiques, j'étais étudiant lorsque c'est devenu un dogme. Avec des publications qui se sont mises du jour au lendemain, au mépris de la loi Française de l'époque, à refuser les publications en Français.
                          Et l'intégration de l'Anglais obligatoire dans le cursus scientifique. ( Années 1988 à 1993 )
                          Je l'ai vécu comme un coup d'état, une insulte à mes connaissances linguistiques personnelles qui n'ont rien à voir avec le Maraîchin, et un barrage à ma volonté de poursuivre des études.
                          Ceci n'est pas la raison pour laquelle j'ai abandonné cette voie à l'époque. Mais ça a fait parti de ma prise de décision. Vous voulez faire les cons avec l'Anglais ? Sans moi.
                          Et le conformisme petit-bourgeois qui semble s'installer un peu partout depuis n'est pour la plupart qu'un snobisme de façade, forçant les individus à ne pas apprendre d'autres langues.
                          Entre 1984 et 1986, les langues mortes ne sont plus enseignées au collège, en 2000 l'Anglais serait " La " langue ... Je crois que vous vous faites des illusions.

                          Et Victor Hugo est mort de rire.

                          Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

                          • [^] # Re: En allemand

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Non, ce qui ne me plaît pas, c'est que beaucoup de gens croient que l'Anglais est la langue internationale. Et les conséquences de cette croyance.

                            Langue unique, pensée unique. Direction la cloaca maxima du consumérisme roi et de l'abêtissement général.

                            Avec des publications qui se sont mises du jour au lendemain, au mépris de la loi Française de l'époque, à refuser les publications en Français.

                            « Mais non mon bon monsieur. Je suis bon citoyen. Je n'ai jamais volé, tué, ... »

                            Entre 1984 et 1986, les langues mortes ne sont plus enseignées au collège, en 2000 l'Anglais serait " La " langue ...

                            Tout ceci est froidement calculer malheureusement. Et les imbéciles applaudissent aux jugements de leurs bourreaux.

                        • [^] # Re: En allemand

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Tu jette le bébé avec l'eau du bain : une langue commune permet surtout à nombre de gens de discuter alors qu'ils n'ont pas la même langue natale. C'est tombé sur l'anglais et ça ne te plais pas, tant pis. Mais une chose de sure c'est qu'une langue 'internationale' c'est plus que pratique pour qu'on puisse discuter au niveau mondial. Alors je trouve ça un peu simpliste de refuser de voir ses avantages pour une question de préférence.

                          Chaque langue a son génie propre. Ceci était reconnu et accepté par tous. L'histoire avait d'ailleurs consacré certaines d'entre elles à des usages internationaux précis :

                          • Le français pour la diplomatie ;
                          • L'anglais pour les affaires ;
                          • Le latin pour les publications scientifiques (botanique, zoologie, ...) ;

                          Vouloir imposer une langue unique sous prétexte de communication et de compréhension universelle est comme le souligne hourra « une démarche impériale et tyrannique » mais aussi un appauvrissement sans précédent de notre champ intellectuel car « ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement » (Boileau). Si une idée s'exprimer difficilement dans une langue alors elle a peu de chance de s'épanouir parmi ses locuteurs exclusifs.

                          Les langages de programmation connaissent un phénomène analogue. En théorie, si ton langage est Turing-complet il peut exprimer tout problème calculable, mais en pratique ce n'est pas vrai parce que tu n'arrive pas à exprimer de manière simple le problème.

                • [^] # Re: En allemand

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Chleu est un mot assez horrible à prononcer.

                  Je n'arrive pas bien à déterminer si tu te vexes parce que tu trouves indigne de la part d'OOo de t'avoir fait perdre 30 secondes ou bien parce que tu ne sais pas parler allemand (et que tu n'arrives pas très bien non plus à même dire simplement allemand plutôt qu'une insulte de l'entre-deux-guerres). En tout cas, je suis émerveillé par tes réactions nombreuses et germanophobes. C'est beau de se battre comme tu le fais.

                  Je suggère la technique suivante pour accepter la langue du quizz OOo auquel tu n'es pas obligé de répondre : respire. Utiliser le lien avec /fr à la fin. Allumer un cierge par compassion (?) pour les développeurs de usability-methods.com qui ont dû s'en prendre plein la tranche.

            • [^] # Re: En allemand

              Posté par . Évalué à 4.

              c'est agaçant de voir un sondage rédigé dans une langue peu commune.

              Je suis bien d'accord, seul le Mandarin devrait subsister sur Internet, c'est la seule langue avec une proportion correcte de locuteurs en langue maternelle.

              Je pense qu'il est clair que c'est une erreur technique de leur part, pas une volonté de rendre une page incompréhensible. Pour ma part, avec mon Iceweasel de l'époque pré-google+, je n'ai eu aucun soucis et la page était directement entièrement en français.

          • [^] # Re: En allemand

            Posté par (page perso) . Évalué à -7.

            Casque à pointe alors ? ;-)

          • [^] # Re: En allemand

            Posté par . Évalué à -1.

            Allemand != boche, comme se plait souvent a le rappeler tanguy.

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: En allemand

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pourtant c’est ce que tous mes dicos indiquent : http://www.cnrtl.fr/definition/boche

              • [^] # Re: En allemand

                Posté par . Évalué à -4.

                Sans deconner!
                Merde alors, moi qui croyait que c'etait les ptites saucisses qu'on mange a l'apero, mais si ton dico dit que c'est pareil, j'ai du me gourer.
                Bon ben j'ai rien dit alors, boche == allemand.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Allemand puis Anglais puis Allemand

      Posté par . Évalué à 2.

      Pire que ça, j'ai (chrome/windows) la première page en allemand (pas de pb je comprends) puis une page en anglais puis une page en allemand.

      Usability : 0 :)

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est pire que ça, avec Midori 0.4 j'ai de l'anglais en titre, de l'allemand en corps, et du français dans les boutons (enfin partiellement). '_'

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Bon visiblement y'a une solution : http://survey.usability-methods.com/survey/943138fd9025419a9a34e7b23e4c6c21/fr

      Il faut que j'édite mon journal!

    • [^] # Re: En allemand

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      chezmoiçamarche.com

      FF 5 version 64bits, Ubuntu FR qui se connecte via les états-unis \o/

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # mauvaises questions?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai commencé à y répondre. Je me mets à la place de mes utilisateurs (je suis admin pour des PME sous Linux) et je n'arrive pas à continuer. Les questions n'offrent que des mauvais choix pour eux. Par exemple, depuis que je les connais, je n'en ai vu aucun naviguer dans les menus. Bien sûr ils vont dans les menus ou les icônes, mais c'est pour prendre quelque chose qu'ils connaissent déjà. Ils ignorent tout le reste, c'est comme s'ils ne le voyaient pas.

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: mauvaises questions?

      Posté par . Évalué à 1.

      Justement il y a une question qui demande si tu préfère utiliser les menus ou les accès directes. Tes utilisateurs sont dans le second cas non ?

      • [^] # Re: mauvaises questions?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non ;-)
        Ils sont dans le cas des gens qui ne voient pas ce qu'ils ne comprennent pas. Comme la grande majorité des utlisateurs. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont du mal à changer de système d'exploitation ou d'interface ou de logiciel: quand c'est différent, ils ne comprennent pas.
        J'ai ainsi des utilisateurs qui ont travaillé sous Dos ; on pourrait s'attendre à les trouver un peu à l'aise, mais non. Qu'une boite de dialogue assez simple change - comme le sélecteur de fichier - et ils ne savent pas quoi faire, ils ne comprennent pas ce qu'ils voient. Ou pire encore, dans le menu Configuratio de Kmail il y a "configurer les filtres, configurer kmail, etc." Eh bien, ils savent pour le être déjà aller, configurer kmail, mais pas du tout configurer un filtre, je veux dire qu'ils ne lisent pas le menu.
        C'est sans doute lié à une peur des ordinateur, entretenue par les films en tout genre.
        Le problème n'est pas tant dans le dessin de l'interface, ou autrement dit dans la position ou la composition des icônes et du menu, que dans un design qui permette à de trouver ce qu'on cherche sans charger l'interface et qui donne à comprendre les possibilités. A cet égard je trouve que peu à peu Firefox est plus facile (notamment grâce aux progrès de la fenêtre de configuration) et que KOffice / Calligra va dans un bon sens, avec ses palettes d'outils regroupés. C'est perfectible, Rome ne s'est pas faite en un jour, mais pour des utilisateurs quotidiens d'un poste de travail en bureautique, ça s'améliore...
        Mince, je ne voulais pas en dire tant!

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: mauvaises questions?

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est sans doute lié à une peur j'en ai rien à foutre des programmes, entretenue par les films en tout genre j'en ai rien à foutre des ordinateurs. C'est souvent un corollaire de j'en ai rien à foutre de mon taff, je fais ça pour bouffer.
          Les films serviraient surtout d'exutoire pour supporter une vie passée à faire des trucs chiants mais sont probablement peu responsable de grand chose, étant en bout de chaine (exutoire: dispositif qui sert de trop-plein dans un réseau d'égouts).

          • [^] # Re: mauvaises questions?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Exutoire, exutoire, tu ressors les mots nouveau ? ;-)
            Les gens pour qui je bosse sont plutôt des passionnés, donc ratay!

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: mauvaises questions?

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai très souvent remarqué ça moi aussi, et du coup pendant mes "formations" (genre mes parents, les amis numérophobe (*)), je cherche au maximum à dire «Comment feriez-vous sans moi ?» et aussi «Est-ce que fouiller dans un menu de traitement de texte peut faire exploser l'ordinateur ?»

          (*) oui sérieusement, il y a des gens qui ont peur des math globalement dans mes amis, et ce sont eux qui ont le plus peur de l'ordinateur.

        • [^] # Re: mauvaises questions?

          Posté par . Évalué à 2.

          Le grande difficulté réside, si je puis dire, dans l'indigente complexité du dispositif. Les ordinateurs sont bien plus difficile à manipuler qu'une machine courante (voiture, tondeuse, téléphone [avec réserve], etc) mais aussi désespérément dénués de toute intelligence et esprit d'initiative. Et, pour ne rien arranger, leur conception et leur utilisation est aussi, voir plus tordue, que leurs concepteurs.

          À mon avis le fait que l'ordinateur soit un outil exploité à des fins le plus souvent en rapport avec une activité intellectuelle, qui plus est interactive et très abstraite, révèle l'aptitude ou l'inaptitude des personnes face à la communication à l'intelligence, à l'étude. L'ordinateur réclame un surcroît non négligeable de réflexion et d'investissement personnel pour compenser ses faiblesses et tirer le meilleur partie de ses qualités. Les résultats peuvent être spectaculaires comme catastrophiques.

          Je vois plusieurs catégories (non exhaustives) :

          • Les paresseux et les fougueux : « RTFM is bullshit » ;
          • Les indifférents qui n'en n'ont rien à #$o@e d'être là.
          • Les [génies] incompris qui considèrent que l'ordinateur doit comprendre leur volonté instinctivement (mince en plus faut tout lui dire à celui-là). Ce comportent souvent de la même manière avec les personnes ;
          • Les peureux et leur phrase fétiche : « Untel tu peux m'aider. Je ne voudrais pas faire une bêtise. » (souvent après la dite bêtise) ;
          • Les complexés et les déficients : « J'y arriverai jamais, c'est trop difficile pour moi. » ;
          • Les réfractaires : « Saleté de machin [tu vas fonctionner] ! », faut bien faire avec ;
          • Les habitudinaires : « Enfin, on a toujours fait comme ça », donc ... ;
          • Les rêveurs et poètes ;
          • Les déficients : « Hein ! » ;
          • [^] # Re: mauvaises questions?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            l'indigente complexité du dispositif

            Oh que oui!
            Il est évident qu'il y a un sacré saut quand on passe de la machine à écrire au traitement de texte par exemple. Par contre, vu les gens avec qui je travaille, j'ai du mal à penser que ça

            révèle l'aptitude ou l'inaptitude des personnes.

            Parfois au contraire, ils râlent ou se plaignent et je les trouve tout à fait sains d'esprit. Ils ont raison.
            Je m'explique:
            A la différence d'une machine à écrire, la plupart des opérations de traitements de texte se complexifient d'elle-même. Avec la machine à écrire on était limité en typographie, tandis qu'avec un traitement de texte la tentation d'en rajouter d'en "la déco" est énorme. On s'en sert comme d'une machine à écrire géante, ce qui est bien trop difficile. Et très souvent ça ne sert à rien, les documents seraient aussi bien faits à la machine à écrire (c'est à dire avec un traitement de texte très limité). J'ai donc l'impression que mes utilisateurs, inconsciemment, n'acceptent pas cette complexité monstrueuse et inutile.

            De même sur l'utilisation du disque dur, la conservation des documents ou des emails: On a tendance à tout garder sans gérer l'espace disque, à trier dans des multiples dossiers sans cohérence ni suivi (certains documents ne sont pas triés dans les dossiers pourtant créés exprès), alors qu'avec le papier, vu le volume, on triait, on jetait aussitôt le courrier et les brouillons inutiles à conserver, et surtout on archivait - par nécessité. Cette nécessité à disparu, il suffit de faire des copies du disque, mais dedans c'est le bazar.
            Et aussi, on confiait le tri aux secrétaires, comme si c'était trop pour un seul esprit.

            Etc, etc.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

            • [^] # Re: mauvaises questions?

              Posté par . Évalué à 2.

              Avec la machine à écrire on était limité en typographie, tandis qu'avec un traitement de texte la tentation d'en rajouter d'en "la déco" est énorme. On s'en sert comme d'une machine à écrire géante, ce qui est bien trop difficile.

              Ça ne fait pas de doute, la typographie est un art qui nécessite la coopération d'un corps de métier structurés et compétent. Mais pour un usage courant, réduire le traitement de texte à sa plus simple expression (je pense à un éditeur de texte ou au Writer de windows 98) serait-il accepté ? L'idéologie du progrès perpétuel risque de ne pas supporter ce qui ressemble à une régression inacceptable.

              • J'ai donc l'impression que mes utilisateurs, inconsciemment, n'acceptent pas cette complexité monstrueuse et inutile.

              • On archivait - par nécessité. Cette nécessité à disparu, il suffit de faire des copies du disque, mais dedans c'est le bazar. Et aussi, on confiait le tri aux secrétaires, comme si c'était trop pour un seul esprit.

              Je te rejoins dans ton analyse. Quand j'affirmais que l'ordinateur « révèle l'aptitude ou l'inaptitude des personnes » je pensais au problème que tu évoques. Il sont submergés par son potentiel tout simplement. Sans être passéiste, le tout informatique est une erreur monumentale. Des opérations mêmes simples demandent une grande maîtrise de nombreux aspects. Je constate au quotidien d'autres graves écueils :

              • La communication par mail érigée en mode d'organisation est une catastrophe ;
              • La quantité de papier n'a pas été réduite parfois même elle augmente ;
              • Les logiciels sont trop complexes, ont trop de fonctionnalités ;
              • L'accroissement de la quantité d'information véhiculée devient un problème pour la compréhension ;

              Alors je ne vois qu'une solution (certainement assez loin du compte) : concevoir des systèmes dédiés aux tâches spécifiques de chaque métier (comme les caisses enregistreuses ou les téléphones) et d'un autre côté réserver les systèmes non bridés à des spécialistes à qui s'adresser pour accomplir les tâches complexes.

              • [^] # Re: mauvaises questions?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Je vois une solution différente: embaucher. Je pense qu'on en demande trop à chaque personne. On en demande plus qu'avant avec le même nombre d'emplois. L'informatique a permis d'en faire plus, par ses qualités d'outils, mais aussi parce qu'il y a des taches qu'on ne fais plus faire, soit qu'on les fasse soi-même (la secrétaire fait une pao légère par exemple), soit qu'on les néglige (l'archivage, le tri, etc.), soit qu'on ne les fasse plus, faute de temps - trop complexe l'informatique dévore le temps (la réflexion, la formation, ...).

                "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                • [^] # Re: mauvaises questions?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est vrai. J'ai fait un sous-entendu : « Sans être passéiste, le tout informatique est une erreur monumentale » en y pensant. On peut aussi consacré un poste par groupe de travail pour s'occuper des tâches informatiques difficiles et aider les utilisateurs au quotidien.

                  Néanmoins, même si c'est une bonne solution (embaucher), nos classes dirigeantes ne le feront jamais. Ils vomissent l'ordre et le bien commun. Tous leurs choix se résument à hypothéquer notre héritage et notre avenir pour amasser toujours plus. Ils ont cruellement besoin de généraliser toujours plus les moyens techniques et réduire la masse salariale pour augmenter leurs profits.

                  C'est un choix qui nous échappe et qui n'obéit pas aux règles du bon sens. Pour faire un parallèle je pense que l'esclavage n'aurait jamais été abolis s'ils n'y avait eu l'invention des machines à vapeur car l'esclave est la source d'énergie la plus commune et la moins couteuse ordinairement. De nos jours la logique est inversée : l'humain revient trop cher.

                  • [^] # Re: mauvaises questions?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    De nos jours la logique est inversée : l'humain revient trop cher.

                    Pas forcement:

                    According to the Left Business Observer, the federal prison industry produces 100% of all military helmets, ammunition belts, bullet-proof vests, ID tags, shirts, pants, tents, bags, and canteens. Along with war supplies, prison workers supply 98% of the entire market for equipment assembly services; 93% of paints and paintbrushes; 92% of stove assembly; 46% of body armor; 36% of home appliances; 30% of headphones/microphones/speakers; and 21% of office furniture. Airplane parts, medical supplies, and much more: prisoners are even raising seeing-eye dogs for blind people.

                    Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: mauvaises questions?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Quantitativement on est loin de l'antiquité qui l'avait érigé en système de société. Les deux groupes les plus importants numériquement était les esclaves et les hommes libres mais clients des patriciens.

                      Aujourd'hui Monsieur tout le monde coûte trop cher car il fait partie d'une classe moyenne relativement aisé au regard des siècles passés. Cette situation ne peut être que transitoire.

              • [^] # Re: mauvaises questions?

                Posté par . Évalué à 2.

                • Les logiciels sont trop complexes, ont trop de fonctionnalités ;

                Pour ces gens là les libristes ont inventé Gnome ;)

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: mauvaises questions?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et, pour ne rien arranger, leur conception et leur utilisation est aussi, voir plus tordue, que leurs concepteurs.

            Un logiciel^^Wtraitement de texte est une chose assez complexe pour que son emploi correct nécessite la lecture d'un manuel ou une formation. La grande complexité réside plutôt, selon moi, dans l'indigence desdits manuels et formations.

            Sinon ta liste est plutôt amusante. ☺

            • [^] # Re: mauvaises questions?

              Posté par . Évalué à 2.

              Un logiciel^^Wtraitement de texte est une chose assez complexe pour que son emploi correct nécessite la lecture d'un manuel ou une formation. La grande complexité réside plutôt, selon moi, dans l'indigence desdits manuels et formations.

              Oui aussi. Un traitement de texte ne devrait-il pas se résumer à ce que peut supporter une syntaxe wiki rudimentaire comme markdown par exemple ?

              Sinon, as-tu déjà écouter ou vu des enregistrements d'archives de la premier moitié du XXe siècle ? Les personnes s'exprimer parfaitement avec une clarté et une concision remarquable. On comprends alors que le problème et bien plus profond qu'il n'y paraît :-((

              Sinon ta liste est plutôt amusante.

              Merci. C'était le but. Un peu de réflexion avec une pointe d'humour ;-)

              • [^] # Re: mauvaises questions?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Oui aussi. Un traitement de texte ne devrait-il pas se résumer à ce que peut supporter une syntaxe wiki rudimentaire comme markdown par exemple ?

                Le traitement de texte est une tâche complexe, notamment à cause de la diversité de la nature des textes produits. Les quelques manuels pour Word que j'ai pu avoir entre les mains se concentrent sur le marquage et la réalisation de quelques manips de mise en page (comme une image habillée de texte) mais ne donnent pas de perspective sur l'ensemble de la réalisation d'un document, c'est un manque cruel!

                Sinon, as-tu déjà écouter ou vu des enregistrements d'archives de la premier moitié du XXe siècle ? Les personnes s'exprimer parfaitement avec une clarté et une concision remarquable. On comprends alors que le problème et bien plus profond qu'il n'y paraît :-((

                Jusque dans les années 80 … j'ai regardé quelques jités de l'époque, des interviews, et (notamment) le discours de Badinter prononcé avant le vote de l'abolition de la peine de mort. Et bien franchement, les politiques d'aujourd'hui s'expriment en général moins bien que les journalistes d'hier! Quant au discours de Badinter, j'ai beau me demander qui aujourd'hui en proncerait un tel … je ne trouve pas!

                • [^] # Re: mauvaises questions?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Les quelques manuels pour Word que j'ai pu avoir entre les mains se concentrent sur le marquage et la réalisation de quelques manips de mise en page (comme une image habillée de texte) mais ne donnent pas de perspective sur l'ensemble de la réalisation d'un document, c'est un manque cruel !

                  Il n'y a pas de secret, il faut de la méthode. J'ai l'aide de LibreOffice sous les yeux en ce moment et ce n'est pas beaucoup mieux. Les pages la plus utiles s'intitule Fonctions disponibles dans LibreOffice Writer et Instructions pour l'utilisation de LibreOffice Writer. La première est très succincte, la seconde n'est qu'une longue énumération plus ou moins classée des fonctionnalités.

                  Jusque dans les années 80 … j'ai regardé quelques jités de l'époque, des interviews, et (notamment) le discours de Badinter prononcé avant le vote de l'abolition de la peine de mort. Et bien franchement, les politiques d'aujourd'hui s'expriment en général moins bien que les journalistes d'hier! Quant au discours de Badinter, j'ai beau me demander qui aujourd'hui en proncerait un tel … je ne trouve pas!

                  Même constat donc ...

          • [^] # Re: mauvaises questions?

            Posté par . Évalué à 2.

            Les peureux et leur phrase fétiche : « Untel tu peux m'aider. Je ne voudrais pas faire une bêtise. » (souvent après la dite bêtise) ;

            Et ils ne te diront jamais qu'ils l'ont faites. Si quelques chose se passe et qu'ils imaginent qu'il y a une chance pour que ça leur retombe sur la poire, tu peut courir pour qu'ils te donne la moindre info.

            À mon avis le fait que l'ordinateur soit un outil exploité à des fins le plus souvent en rapport avec une activité intellectuelle, qui plus est interactive et très abstraite, révèle l'aptitude ou l'inaptitude des personnes face à la communication à l'intelligence, à l'étude. L'ordinateur réclame un surcroît non négligeable de réflexion et d'investissement personnel pour compenser ses faiblesses et tirer le meilleur partie de ses qualités. Les résultats peuvent être spectaculaires comme catastrophiques.

            C'est moi où l'enseignement des mathématiques (capacité d'abstraction et de raisonnement) devrait corriger ça ?

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: mauvaises questions?

              Posté par . Évalué à 1.

              Et ils ne te diront jamais qu'ils l'ont faites. Si quelques chose se passe et qu'ils imaginent qu'il y a une chance pour que ça leur retombe sur la poire, tu peut courir pour qu'ils te donne la moindre info.

              He, he ! Pas vu, pas pris.

              C'est moi où l'enseignement des mathématiques (capacité d'abstraction et de raisonnement) devrait corriger ça ?

              Tu veux plutôt dire la logique aristotélicienne. Les mathématiques sont une version appauvri et purement symbolique de celle-ci. On apprend davantage à raisonner en possédant parfaitement sa langue maternelle et la logique quand faisant des mathématiques. Une expression parfaite dénote un grand degrés de maîtrise des concepts.

              • [^] # Re: mauvaises questions?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                On apprend davantage à raisonner en possédant parfaitement sa langue maternelle et la logique quand faisant des mathématiques.

                Oh la belle bleue! :)

                Une expression parfaite dénote un grand degrés de maîtrise des concepts.

                Oh la belle rouge! :)

  • # Questionnaire fermé

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Décidément j'ai bien mal pondu ce journal, l'étude est terminée!

    Cependant le post annonce que des résultats seront publiés bientôt, sur la ml "design" de Libre Office.

    • [^] # Re: Questionnaire fermé

      Posté par . Évalué à 1.

      ya des périodes comme ça...

      Bah c'est pas grave, c'est les vacances et puis on aura bien discuté sur le sondage.

    • [^] # Re: Questionnaire fermé

      Posté par . Évalué à 2.

      j'ai bien mal pondu ce journal
      Au moins, il t'aura servi d'exutoire.

      (j'adore apprendre de nouveaux mots!!)
    • [^] # Re: Questionnaire fermé

      Posté par . Évalué à 2.

      Dommage qu'ils ne les mettent pas en accès sur une page web.

      • [^] # Re: Questionnaire fermé

        Posté par . Évalué à 1.

        Je viens de répondre au questionnaire

        "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: Questionnaire fermé

      Posté par . Évalué à 1.

      Attention si vous postez sur les listes de LibreOffice, les archives sont publiques et les adresses mél des abonnés affichées en clair (bonjour le spam). J'ai demandé sur la liste webmaster à ce qu'ils activent la fonction pour masquer les adresses méls dans les archives, ils ne veulent pas car c'est trop de travail!

  • # Tout en français, en ajoutant fr à la fin de l'url

    Posté par . Évalué à 0.

    ... tout bêtement ...
    Mais ça leur aurait coupé une couille de l'indiquer ?

    "Gentoo" is an ancient african word, meaning "Read the F*ckin' Manual". "Gentoo" also means "I am what I am because you all are freaky n3rdz"

  • # Pas de question ouverte

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est nul comme sondage, il n'y a pas de question ouverte et même pas la possibilité à la fin de faire un commentaire et de donner des suggestions.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.