• # c'est l'été

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    après les Free_Hugs pas étonnant que certains croient qu'il y de l'open Suze :D
  • # moi ce que je crois

    Posté par . Évalué à 4.

    je viens d'installer une opensuse dans une virtualbox.
    elle m'a véritablement bluffé.
    Certes, je resterais sous ma mandriva, MAIS il est clair que desormais mes seconds choix sont:
    -Open SuSE
    -Fedora
    et ensuite, les distributions debian-like (dont xubuntu ,ou kubuntu)

    Maintenant, comment se fait il que les distribution "rpm" soit désormais toutes de meilleures factures que les distributions "deb" ?
    • [^] # Re: moi ce que je crois

      Posté par . Évalué à 2.

      passera pas : on est pas vendredi
    • [^] # Re: moi ce que je crois

      Posté par . Évalué à 4.

      En dehors du troll, je penses avoir une raison (si l'on considère ton postulat vrai).

      Distribution Deb :
      — Debian
      — *ubuntu

      Distribution RPM :
      — OpenSuse
      — Fedora
      — Mandriva

      je n'ai pas rajouté RedHat que je met avec Fedora de même que Suse avec OpenSuse. De plus, il est possible que j'en oublie d'autres.

      Quelle est la grosse différence entre les deux catégories ?
      Et bien je pense que pour les deb, on a en fait une seule distribution, Debian, si l'on considère Ubuntu comme une Debian édulcorée.
      De l'autre côté, en RPM, format de base de RedHat, les dérivées (Mandriva et Suse), ont réellement forké et sont partie chacune dans leur coin.
      Cela à créé plus de dynamisme, de différence.
      Nous avons donc une principalement une grosse distribution fasse à trois.
      • [^] # Re: moi ce que je crois

        Posté par . Évalué à 3.

        Juste pour pinailler :

        Si l'ex-Mandrake repose bel et bien sur une Red Hat (RH 5.0?), SUSE ne tient de RH que le format de paquet utilisé. Elle n'est donc pas un "fork" à proprement parler (elle repose techniquement sur Jurix - et non SLS/Slackware comme la plupart des gens le croient). Ainsi, son système init est assez différent de Fedora/mandriva, même s'il est évident qu'elle incorpore des autres bouts de RH/Slackware/autre.

        Enfin, il est assez réducteur d'effectuer une séparation par "système de paquet", puisque c'est un élément parmi beaucoup d'autres. On peut en revanche séparer différentes "familles" un peu comme ceci : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8c/Gldt.svg , selon que la distribution s'éloigne de sa distrib d'origine ou reste très liée à elle (longueur des lignes horizontales sur lesquelles on voit les différents branchements).

        On retrouve donc les familles propres Fedora/RH, Slackware, (open)SUSE, Gentoo, Mandriva, Debian), et les sous-familles Ubuntu et Knoppix, qui restent techniquement debian (synchronisation).
    • [^] # Re: moi ce que je crois

      Posté par . Évalué à 7.

      De meilleure facture, je ne sais pas. Debian n'a pas forcément vocation à être "prête à toute utilisation dès l'installation". Et je trouve qu'au vu des objectifs, elle est d'excellente facture.

      Concernant la quantité de distributions plus orientées "ventes" (désolé, c'est réducteur voir péjoratif, ce qui n'est pas le but, mais je ne trouve pas LE mot pour le dire), je pense quand même que c'est dû à l'orientation professionnelle de RedHat à l'origine.
      Pour Suse, utiliser des rpm permettait peut-être (mais je peux me tromper) d'avoir accès un certain nombre de ressources plus rapidement tout en surfant sur le "rpm c'est pro: c'est ce que RedHat utilise).
      Pour Mandriva c'est encore plus clair, puisque Mandrake est née en tant que fork de RedHat.
  • # Menu

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce que je ne supporte pas chez Open Suse c'est le menu principal.
    Il est pire que celui de windows, même dans la version avec GNOME.

    Pour lancer une application, il faut ouvrir le menu, puis cliquer sur "more application", puis dans la nouvelle fenêtre ouverte choisir l'appli à lancer...
    Pourquoi cette fenêtre intermédiaire inutile synonyme de perte de temps??
    • [^] # Re: Menu

      Posté par . Évalué à 0.

      c'est pour pas déstabiliser les utilisateurs Windows, dans la prochaine mouture, on aura écrit "Démarrer" à coté du caméléon, et sur celle d'après un service lancera un message d'erreur abscon (genre "le système a récupéré une erreur irrécupérable") et quelques écrans bleu (genre "clavier non trouvé, appuyez sur une touche pour continuer") histoire d'encore moins les déstabiliser...

      ~~>[]
    • [^] # Re: Menu

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      En même temps le menu est censé s'adapté avec le temps pour ne finalement te proposer que les softs que tu utilises le plus sans passer par "more applications"...
      • [^] # Re: Menu

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        En meme temps, pour ce genre d'applications, elle sont dans mon panel...
        • [^] # Re: Menu

          Posté par . Évalué à 2.

          Exactement, tu mets les applications les plus utilisées dans le panel pour qu'elles soient accessibles avec un seul clic, et celles qui servent moins souvent dans le menu (trois clics).

          D'ailleurs, je trouve la hierarchie des menus openSuse très mal fichue : trop de sous-menus, parfois avec une seule entrée (Internet / Navigateur Web / Firefox).

          En même temps, j'ai pas essayé la version KDE, seulement GNOME, elle est peut-être meilleure.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Menu

            Posté par . Évalué à 1.

            Il me semble que normalement, sous KDE, le répertoire n'est créé qu'à partir de la deuxième entrée, ce qui n'empêche que je ne suis pas fan des menus
      • [^] # Re: Menu

        Posté par . Évalué à 7.

        Je DETESTE ce genre de comportement ...
    • [^] # Re: Menu

      Posté par . Évalué à 6.

      Si vraiment ça te dérange (moi ça me dérangeait, mais depuis que j'ai installé la 11, je m'y habitue - j'avoue ne pas être fan), tu fais un clic-droit sur le caméléon, et tu choisis "Passer au style de menu KDE", et c'est bouclé ! L'opération inverse est tout aussi aisée (et on peut évidemment faire ces manipulations depuis les panneaux de configuration).

      Sinon, pour info, il n'y a pas à cliquer sur "more application", il suffit de passer au-dessus de l'onglet. Il y a aussi la barre de recherche dans la fenêtre de menu, qui cherche dans les menus (par nom de programme ou description) et le path, et permet d'éviter les menus, sans parler du Alt+F2 ou d'un terminal.
    • [^] # Re: Menu

      Posté par . Évalué à 3.

      Je me permets de copier/coller un de mes commentaires au sujet du menu kickoff (si c'est bien celui là dont tu parles) :

      http://linuxfr.org/comments/886904,1.html

      Kikoff est directement issu du travail de SUSE, et intégré par défaut dans cette distribution depuis un moment déjà. On trouve pas mal de renseignement sur celui-ci sur le wiki openSUSE (ici : http://en.opensuse.org/Kickoff ), notamment des tests de l'équipe d'"usabilité" (User Experience Team, http://en.opensuse.org/UX ).

      Et bien, à vrai dire, au début j'étais, comme vous, assez perplexe face à ce nouveau menu. J'avais une impression de lenteur à naviguer dans ce menu, bref, un vrai retour un arrière par rapport au menu par défaut de KDE3.

      Quelques temps après, je dois dire que je ne peux plus me passer de ce menu, tant au niveau rapidité (mes appli courantes sont désormais sous les "favoris"), et du menu de recherche (avec possibilité d'y interfacer beagle, pour ceux qui l'utilisent), me donnant accès aux applis installées, à l'historique (dossiers/pages web/documents récents). J'ai eu aussi quelques retour très positif autour de moi (et plutot à ma grande surprise, apres l'effet Compiz c'est Kickoff qui vient à l'esprit!).

      Désormais, je trouve le menu par défaut de KDE3 infame. Je ne comprends pas comment certains peuvent encore l'utiliser. Je peux dire qu'Il y a un gros facteur d'"habitude de vieux geek", expérience à l'appui.


      A noter que la version KDE4 de kickoff est un peu en deça de la version KDE3 pour le moment (pas possible de réorganiser les favoris, pas de dra'n'drop), tandis qu'elle est plus avancée dans certains aspect (la recherche est bien plus agréable et performante à mon avis), mais je fais confiance aux dev pour améliorer ça dans la prochaine release de KDE :)
  • # Un succès par rapport à quoi ?

    Posté par . Évalué à -8.

    à la "concurrence" (qui n'en est pas, ce sont toutes des distrib libres, donc sans but d'hégémonie sur le monde) non ! par rapport à la version précédente... super info, ça me fait penser au "Windows, le système d'exploitation prébicité par les professionnels" (ou approchant) qu'on voit dans les messages lors de l'install d'un win...

    tu sais "Sam from MS", ici on ne pense pas comme ça, ici on pense "ouverture", et le challenge ne porte pas sur le nombre d'otagesutilisateurs ou ventes forcéestéléchargements, mais sur la qualité, l'intégration des nouveaux matériels, la rapidité, stabilité, longévité, qualité du système... et l'ouverture (pas seulement du code). Tu es le bienvenu, mais essayes, ici du moins, de perdre les mauvaises habitudes qui font loi chez MS.
    • [^] # Re: Un succès par rapport à quoi ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu es le bienvenu, mais essayes, ici du moins, de perdre les mauvaises habitudes qui font loi chez MS.

      LOL PTDR

      https://linuxfr.org/~Sam_from_MS/ regarde bien la date de création du compte et tu peux aussi voir l'historique des trolls journaux. Sont marrants ces jeunes quand même !
      • [^] # Re: Un succès par rapport à quoi ?

        Posté par . Évalué à 0.

        désolé , je ne t' avais pas lu...
      • [^] # Re: Un succès par rapport à quoi ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Ho ben je me rend compte que Sam et moi avons créé note compte le même jour, 24/02/01... par contre il a un paquet de dépêches de plus /o\
      • [^] # Re: Un succès par rapport à quoi ?

        Posté par . Évalué à -1.

        regarde bien la date de création du compte

        mouais... donc la pertinence et l'implication dans le libre est proportionnelle à l'ancienneté du compte sur dlfp ? mouais.... pas convaincu

        et puis je pense sérieusement que la chaleur n'a pas arrangé le manque d'humour de certains...
  • # C' est marrant......

    Posté par . Évalué à 3.

    .... rien qu'a lire le titre , je connaissais l' auteur.... bizarre.
    Suis je si vieux que ça ....


    PS: sam, un peu de nouveauté ne ferai pas de mal ... :-) Ceci dit tu semble trés actif sur linuxfr en ce moment (ou c' est moi qui ne le suis plus)
  • # KDE4 effect

    Posté par . Évalué à 6.

    Est-ce que ca ne serait pas plus simplement du a KDE4? Open-Suse semble etre la distribution la plus en pointe pour le paquetage de KDE4.

    D'ailleurs, je viens encore de telecharger une nouvelle ISO d'open-Suse pour tester la derniere Beta de KDE4 :
    http://www.kde.org/trykde/
  • # Retour de balancier

    Posté par . Évalué à 7.

    Depuis la grande diffusion des connections haut-débits, le "marché" des distributions s'est lui aussi globalisé.

    Suse/OpenSuse était du moins en Allemagne la référence des distributions linux. Ce n'est qu'à partir de la sortie de ..buntu 7.04 que l'étoile du caméléon a sérieusement décliné.
    Suite aux boulettes diverses d'..buntu 8.04 (Wifi, openSSL, KDE…), les convertis de fraîche date ont de nouveau fait confiance au caméléon qui avec la version 11 a sorti une distribution de très bonne facture, qui est un compromis mieux réussi entre une reconnaissance matérielle sans gros bugs un gestionnaire de paquet sorti de diverses errance et une actualité (KDE 4) bien conçue. En pratique, les efforts dans des contributions au libre des employés de SuSe/Novell ont porté leur fruits.
    Cette évolution est en pratique une bonne chose pour le libre. Sans la remontée des acteurs traditionnels (Mandriva, Suse), le monde des distributions Linux aurait perdu en richesse et en qualité. La sortie prématurée d'Ubuntu 8.04 a simplement démontré où pourrait aller linux si un monopole de fait s'établissait.
  • # Gestion des paquets ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'avoue que j'aurais du mal à me passer du systeme de gestion des dépendances des distributions basées sur debian.

    Le format rpm est sans doute très bien, mais la dernière fois que j'ai tenté de gérer mes paquets sur une RHEL5 en console, aptitude m'a cruellement manqué.

    D'où mes questions :
    - Existe-il un équivalent à la gestion des paquets en mode texte sous OpenSuse ?
    - Est-il possible de programmer, comme sous debian/ubuntu la mise à jour automatique, avec le remontage de la partition /usr en rw pendant la mise à jour, et le remontage en lecture seule après la mise à jour ?

    Question subsidiaire : ipset est il inclus dand le noyau OpenSuse ?
    • [^] # Re: Gestion des paquets ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Pareil que toi, mais j'ai quand même voulu essayer en profondeur le système de paquets pour voir si cette nouvelle version pourrait remplacer la Debian dans mes habitudes.

      Alors pour répondre à tes questions :
      * oui, yast est entièrement disponible en ncurse, dont les la gestion des paquets.
      D'ailleurs, il me semble qu'on peut l'appeler directement avec "yast --install package" et "yast --remove package".

      * la réponse UNIX : do it yourself ;-)
      J'imagine qu'il est très simple d'écrire un script shell qui remonte en rw, fait la mise à jour, et remonte en ro si y'a pas eu de soucis, le tout appelé par une tâche cron.

      Par contre, je ne sais plus la commande pour faire une mise à jour complète.

      Bon, j'ai bien ça, mais ça ne doit pas être le top : "yast --install apt && apt-get update && apt-get upgrade" :-)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Gestion des paquets ?

        Posté par . Évalué à 4.

        YaST est dispo en version ncurse, mais l'équivalent apt-get en ligne de commande est zypper.

        "zypper ref && zypper up -t package" fera une mise à jour de tous les paquets (zypper up, par défaut, ne fait que les mises à jour de sécurité).
    • [^] # Re: Gestion des paquets ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > J'avoue que j'aurais du mal à me passer du systeme de gestion des dépendances des
      > distributions basées sur debian.

      C'est pas la gestion des dépendances (essaye de tirer des dépendances avec dpkg par exemple ...) mais les outils debian (apt, aptitude ou autre).

      > Le format rpm est sans doute très bien, mais la dernière fois que j'ai tenté de gérer mes
      > paquets sur une RHEL5 en console, aptitude m'a cruellement manqué.

      C'est aptitude qui te manque, pas le format deb. Je vois pas bien le rapport.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.