Journal Victoire de Linux sur Mainframe contre Windows sur Intel : Shelter Mutual Insurance

Posté par . Licence CC by-sa
1
14
sept.
2012

Alors qu'il y a quelques années, on pensait que le Mainframe allait mourir, le mastodonte a encore de beaux jours devant lui. Pour preuve, cette success story en provenance d'IBM.

En résumé, une entreprise basée aux USA utilise des applications critiques pour des clients s'étalant sur 14 états. Ils avaient au départ :

  • Un Mainframe qu'ils utilisaient depuis des dizaines d'années
  • Un grand nombre de serveurs x86 tournant sous Windows

Problème, plus l'infrastructure grandissait, plus les coûts en licences et plus la complexité devenaient insupportable. Si bien que le DSI, sous pression, a dû faire un investissement conséquent : investir sur un IBM z114, équipé de Linux IFL pouvant faire tourner des SuSE Linux Enterprise Server.

Les résultats ne se sont pas faits attendre :

  • Limitation du nombre cores applicatifs donc moins de frais de licences
  • Moins de complexité grâce à la virtualisation
  • Des performances accrues

Et en très peu de temps, l'entreprise a eu un retour sur investissement conséquent. Les derniers serveurs Windows vont être migrés.

Beau succès pour Linux, pour le Mainframe, mais également une preuve que, si un projet est rondement mené, il s'achève en succès.

Avec Linux sur le Mainframe, est-ce que Microsoft a du souci à se faire ?

  • # Pub pour IBM

    Posté par . Évalué à -10.

    Pas sûr que ça ait sa place ici, IBM a beau utiliser Linux sur ses mainframes, c'est avant tout une pub pour IBM.

  • # si un projet est rondement mené, il s'achève en succès...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    … nawak. ça faisait genre bien dans ton nourjal, mais c'est clairement pas l'idée à retenir.

    "Moins de complexité grâce à la virtualisation". Ben voyons. La virtualisation, c'est la simplicité. point. et sur du mainframe IBM en plus (tout le monde est formé, compétent dessus, c'est connu).

    "Des performances accrues". Sans blague ? Tu investie dans du matos neuf et c'est plus performant ? On peut pas le faire avec du Intel ?

    Tu ne fais que prêcher pour ta paroisse, avec des super annonces suse-cay-la-vie, mais t'as finalement aucun argument pour la distro.

    Avec Linux sur le Mainframe, est-ce que Microsoft a du soucis à se faire ?

    non, c'est pas parce que Samuel Pajilewski a fait un enieme journal DLFP sur suse supporte les mainframes ibm que les entreprises vont y passer massivement.

    • [^] # Critique Acide

      Posté par . Évalué à 2.

      "Moins de complexité grâce à la virtualisation". Ben voyons. La virtualisation, c'est la simplicité. point. et sur du mainframe IBM en plus (tout le monde est formé, compétent dessus, c'est connu).

      Concernant la simplification via la virtualisation je la conçoit très bien. Si avant tu avais une grosse machine avec X applications dessus il est plus simple au final d'avoir toujours une grosse machine qui gère 1 application par serveur virtualisé. Avoir des machine avec plusieurs version de Oracle (ou autre) dessus est plus courant qu'on ne le pense.

      Après être formé sur MainFrame ou pas ce n'est pas vraiment le souci vue qua l'OS hôte est du Linux, donc oui il y a pas mal de gens/admin formé dessus.

    • [^] # Re: si un projet est rondement mené, il s'achève en succès...

      Posté par . Évalué à 8.

      et sur du mainframe IBM en plus (tout le monde est formé, compétent dessus, c'est connu).

      Vu que je lis :

      Un Mainframe qu'ils utilisaient depuis des dizaines d'années

      Je pense qu'ils avaient la compétence et la formation pour l'utiliser depuis tout ce temps.

      On peut pas le faire avec du Intel ?

      Les capacités de virtualisations des zSeries d'IBM sont vraiment impressionnantes, sans commune mesure avec des serveurs basés sur l'architecture x86. L’intérêt aussi c'est que c'est du tout en un. Une machine physique à surveiller, un lieu, un seul local et c'est le mainframe qui se charge de faire le routage en interne, ce qui là aussi économise du commutateur.

      Ici ils disent avoir beaucoup de petites applications qu'ils redondent. Dans ce cas utiliser un unique mainframe à la place de pelletée de serveurs x86 dans plusieurs data-centre avec des obsolescences/renouvellements à gérer est un choix qui me semble pertinent. Ah aussi, un mainframe IBM, ça se revend d'occase, car on peut encore acheter de la maintenance. Un bête serveur X86 au bout de 5 - 6 ans tu n'en tire plus grand chose.

  • # Aaaargh !

    Posté par . Évalué à 10.

    Excellente nouvelle sur le fond.

    Les applications critiquent, ça fait vraiment très très mal aux yeux.

    Dans le lien on parle de SuSE. Tu respectes imperturbablement ton cahier des charges. Bravo. Il y a une esthétique Pajilewski.

    • [^] # Re: Aaaargh !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      ça fait vraiment très très mal aux yeux.

      corrigé (avec d'autres) et un peu de mise en forme.

  • # Ce que je retiens..

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est tout d'abord qu'IBM continue à faire du Linux. J'avais entendu parler, il y quelques années, d'une machine IBM avec de très nombreux serveurs avec Apache. Debian continue d'ailleurs à faire une version S/390 (IBM sauf erreur).

    Plus qu'une machine sous Linux, il doit être possible d'avoir une partition Linux. Acheter une machine IBM n'est pas forcément intéressent pour faire du Linux. Par contre profiter d'une machine IBM pour lui ajouter une partition Linux est surement utilisable.

    • [^] # Re: Ce que je retiens..

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Y aussi un port Fedora ( http://fedoraproject.org/wiki/Architectures/s390x ), et RHEL ( sans surprise ).

      Curieusement, ni netbsd, ni freebsd n'ont de port, je suis déçu.

      Et je me souvient d'IBM vends des bécanes, et tu peux acheter les partitions à la demande. IE, tu as un serveur avec X processeurs, tu t'agrandit, tu demandes Y procs en plus, IBM l'active à distance et voila.

      • [^] # Re: Ce que je retiens..

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Curieusement, ni netbsd, ni freebsd n'ont de port, je suis déçu.

        La raison principale est sans doute le manque d'accès au matériel. Mais si quelqu'un veut arranger ça, il peut toujours faire un don.

        Et en attendant, il y a un port d'OpenSolaris / OpenIndiana, et c'est très bien aussi.

  • # Tu es fort

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tu arrives à placer SuSE dans l'histoire, discrètement… Chapeau pour la continuité!

    • [^] # Re: Tu es fort

      Posté par . Évalué à -2.

      Tu arrives à placer SuSE SuSewski dans l'histoire, discrètement…

  • # Manque d'objectivité

    Posté par . Évalué à 10.

    Une success story d'IBM publiée sur le site d'IBM, waou !
    Sérieusement, le problème de ce genre de cas, c'est qu'on en trouve pour tout le monde. Je me rappelle il y a quelques années de Microsoft publiant des cas d'entreprises qui avaient perdu énormément d'argent en passant sur OpenOffice, et qui étaient ensuite revenues la queue entre les jambes sur Office en disant "pardonnez nous monsieur Ballmer, on le refera plus!" !

  • # Cheaper Better Stronger

    Posté par . Évalué à 2.

    “Linux on System z is already saving us money on software licensing fees as the applications we have migrated are now running on fewer cores,”

    On en reparle dans quelques années. IBM c'est pas cher qu'en t'achètes. Une fois que t'es enfermé, miaaaaaaaaaaaaaam.

  • # C'est quoi un mainframe exactement ?

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est une grosse machine certes, mais encore ?

    C'est une sorte de gros serveur SMP NUMA avec plein de processeurs, type SGI Altix ou "serveur quadrisocket mais en fait avec 10 fois plus de sockets" ?
    C'est une grosse machine qui intègre toute une grille de calcul en interne, avec ses propres mécanismes de communications entre nœuds, mais où chaque nœud est indépendant et n'accède qu'à sa propre mémoire (à celle des autres via MPI uniquement) ?
    Ou alors c'est encore différent ?

    Bref, je me connecte dessus, je fais "cat /proc/cpuinfo ; free -G ; numactl --show ;" je vois quoi ?

    Merci pour vos éclaircissements.

    • [^] # Re: C'est quoi un mainframe exactement ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Bref, je me connecte dessus, je fais "cat /proc/cpuinfo ; free -G ; numactl --show ;" je vois quoi ?

      Je pense pas que tu puisses exécuter cette commande directement sur le mainframe, car il ne tourne pas sous un système de type Unix.

      Sinon : mainframe

      • [^] # Re: C'est quoi un mainframe exactement ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Alors s'il n'y a pas ces commandes (pourtant certains semblent tourner sous Linux), je fais l'équivalent, de toutes façons ça se programme non ?
        Mais sinon j'ai posé la question parce que justement l'article de Wikipedia (y compris sur la wikipedia anglaise) n'est pas très clair sur la façon dont ça marche : il décrit à quoi ça sert, pas comment c'est fait.

        • [^] # Re: C'est quoi un mainframe exactement ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 14/09/12 à 20:40.

          il décrit à quoi ça sert, pas comment c'est fait.

          Va lire cet article sur le processeur de la nouvelle génération de mainframe IBM :
          http://www.theregister.co.uk/2012/09/05/ibm_z12_mainframe_engine/print.html

          Et sur le mainframe lui-même :
          http://www.theregister.co.uk/2012/08/28/ibm_system_zec12_maiframe/print.html

          Un beau bébé !

          • [^] # Re: C'est quoi un mainframe exactement ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Merci pour les liens, il semble que ce soit une grosse machine qui contient plein de nœuds avec plein de processeurs, dans lesquels on peut réaliser différents compromis :
            * chaque nœud reste indépendant, on a une sorte de cluster dans une seule machine
            * en dédiant une fraction des processeurs aux interconnexions, obtenir une machine type SMP (bien sûr avec accès inhomogène à la mémoire)
            * on peut aussi dédier certains processeurs à certaines tâches spécifiques (entrées sorties par exemple), laissant les autres processeurs effectuer les tâches de calcul pur.

            • [^] # Re: C'est quoi un mainframe exactement ?

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est vrai que le concept est pas des plus facile à saisir je dois le reconnaître.

              grosse machine qui contient plein de nœuds avec plein de processeurs

              Oui un mainframe c'est une grosse machine. Parce que l'un des principe d'origine c'est que l'on y connecte des dizaines, voir centaines de terminaux, pas même des clients légers, de bêtes écran+clavier, tout tourne sur le mainframe.

              chaque nœud reste indépendant, on a une sorte de cluster dans une seule machine

              Bah non pas un cluster justement, mais une seule machine. Certes modulable, mais unique.

              • en dédiant une fraction des processeurs aux interconnexions, obtenir une machine type SMP (bien sûr avec accès inhomogène à la mémoire)

              C'est quoi un accès inhomogène à la mémoire ? Il y a plusieurs manières d'accéder à la mémoire. C'est une question d'architecture.

              on peut aussi dédier certains processeurs à certaines tâches spécifiques (entrées sorties par exemple), laissant les autres processeurs effectuer les tâches de calcul pur.

              Oui. Justement parce qu'il s'agit d'une machine unique et pas d'un cluster. On peut peut-être faire la même chose avec un cluster je ne suis pas très au fait des systèmes de cluster. (Comme si je l'étais au sujet des mainframes ;)

              Bref pour moi un mainframe c'est un peu la manière la plus simple de concevoir un ordinateur (un qui poutre). À savoir, concevoir un ordinateur et pas concevoir une grappe de micro-ordinateurs.

              Je suppose qu'en puissance brute le cluster peu aller plus loin mais ce n'est pas le seul critère de choix pour un gros système, il y a aussi la fiabilité, la simplicité d'exploitation.

  • # Jean-Michel Porteouverte

    Posté par . Évalué à 8.

    si un projet est rondement mené, il s'achève en succès

    L'inverse serait inquiétant.

  • # C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pour faire de la virtualisation, qu'apporte un mainframe ibm comparé à un serveur x86_64 ?

    Un Dell T620 peut contenir 2 Xeon E5 octocore + hyperthreading, plus de 30 To de stockage (12 disques de 3,5" ou 32 disques de 2,5" !), jusqu'a 1,5 To de RAM !! et 7 ports PCIe dont 4 en 16x pour des cartes d'extensions, et tout ça pour bien moins cher qu'un mainframe…, BEAUCOUP plus petit et cerise sur le gateau, pour une consommation électrique au moins 10 fois moindre…

    • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Mais si tu as besoin de plusieurs machines de ce genre, le mainframe simplifie la gestion (une seule machine contre plusieurs) et permet de diviser la puisssance plus facilement. Par exemple, si tu as une grosse application, tu peux lui allouer facilement plus de cœurs sans devoir migrer de machine (ou faire migrer une autre applications qui prend de la puissance). L'intérêt, c'est la souplesse, tu regroupe tous tes serveurs dans une seule machine et tu répartis plus facilement les ressources.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Après sinon il y a les systèmes blade, tu peux mettre bcp de serveurs Intel dans le même rack…

        • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je ne vois pas vraiment la différence avec des tours au point de vue du partage des ressources.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Le principal avantage, c'est avoir une seule machine physique à surveiller et de travailler avec moins de machines virtuelles.

            Une machine virtuelle correspond souvent à une entreprise et un environnement (production, développement…)

            Pas de problème de transfert de fichiers entre des machines, tout tourne sur la même machine.

            • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Quand je parlais partage des ressources, je pensais plus aux processeurs, à la RAM et au réseau.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Hors l'avantage lié à une administration simplifiée, il y a un avantage lié à la puissance disponible.

                Il est possible de faire de gros traitements rapidement. Par gros traitement, j'entends le traitement de gros volumes de données. J'ai produit récemment un fichier comportant 100 millions d'enregistrements d'une longueur de 20000 caractères qui devait être traité sur micro. J'ai du le découper en 6 fichiers car il était impossible de le traiter sur micro ni même de le découper.

                Pour être franc, je ne connais pas la mémoire et la cpu disponible. Ca ne fait pas partie des problèmes que je traite. En fait, il y a des enchaînements de traitements qui dure toute la nuit. Lorsque ces traitements durent trop longtemps, on augmente la taille de la machine après avoir optimisé code et l’enchaînement des traitements.

                Au niveau réseau, lest échanges avec l'extérieur ne sont pas plus performants, mais ils sont très réduit puisque tout tourne sur la même machine. Les échanges de fichiers se font généralement via des disques partagés.

                • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Au début j'ai cru que tu parlais des serveurs blade (puisque c'était le sujet du thread quand tu as répondu) mais maintenant j'ai un gros doute. Tu parle des mainframes ou des blades ?

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 17/09/12 à 10:54.

                    Ben d'un mainframe, pour répondre à la question "C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?". J'avais zappé le post su les blades

                    • [^] # Re: C'est quoi l'avantage d'un mainframe ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Le fait que tu répondes à mon commentaire où j'expliquais que je ne voyais pas la différence entre une tour et un serveur blade au niveau du partage des ressources induit pas mal en erreur.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.