Journal Où l'on fait état de la situation à Euratechnologies

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
4
22
juil.
2009
Chers lecteurs bonsoir,

Me revoilà donc, trois semaines plus tard, pour vous parler à nouveau, mais plus succinctement cette fois, d'Euratechnologies.


Pour commencer, une bonne nouvelle : l'ascenseur a été "réglé", il fonctionne maintenant comme n'importe quel ascenseur, s'arrête pour prendre les gens au passage, etc. Ce côté prévisible est presque triste, comme s'il avait perdu un peu de sa personnalité, surtout maintenant que le bruit bizarre (difficile à décrire, un bip mélancolique, comme un jouet d'enfant dont les piles seraient presque mortes) lorsqu'on appuie sur un bouton a disparu.


Pour la ventilation en revanche, rien n'a changé : une responsable est passée il y a deux jours nous dire que le problème avoir normalement été réglé en changeant "tous les moteurs cramés sur le toit". Lesdits moteurs dont toujours autant de boucan (étant obligés de garder constamment les fenêtres ouvertes pour ne pas étouffer, on s'en rend bien compte), mais le filet d'air à peine perceptible sortant de nos tuyaux de ventilation n'a pas forci. Ces derniers jours, le temps a été lourd et chaud, et hier malgré la pluie entrant dans le bureau, nous n'avons pas réussi à tenir plus de dix minutes les fenêtres fermées sans ressentir une sensation d'étouffement.


Ces tuyaux de ventilation justement, parlons-en. Je n'ai pas de photo le montrant clairement, mais tout ce qui est au plafond, lumières, chemins de câbles, tuyaux de ventilation et radiateurs, est fixé au plafond par des filins, en passant à travers une couche de flocage gris foncé (dont je ne connais pas la composition). Depuis notre installation, nous avions remarqué des auréoles plus foncées là où chaque filin traverse le flocage.

Il y a quelque temps, une équipe est passée pour "vérifier les filins", parce qu'il semblerait que certains aient lâché, dans des bureaux des étages inférieurs. "Le haut des filins est attaqué, il y a un truc qui les bouffe, ils rouillent, et ils pètent", nous ont-ils dit. Bien sûr nous n'avons eu aucune nouvelle depuis, mais cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes n'est guère rassurante. En haut au premier plan : le radiateur situé exactement au-dessus de ma tête.


Je n'en avais pas parlé dans mon précédent journal sur Euratechnologies, mais afin d'économiser de l'énergie, les lumières n'ont pas d'interrupteurs : elles se basent sur des détecteurs de mouvement pour déterminer si elles doivent s'allumer ou s'éteindre. Malheureusement, l'informatique étant une activité relativement peu physique, elles ont une forte tendance à s'éteindre alors qu'on est toujours là. Nous ne pouvions jusqu'à présent les contrôler qu'en démontant les détecteurs et en les déconnectant, mais à trois mètres de hauteur c'est un peu fatigant de faire ça tous les matins et de les remettre tous les soirs pour que les lumières s'éteignent (nous sommes soucieux du respect de l'environnement, et en aucun cas nous ne voudrions laisser les lumières allumées constamment).

Ces détecteurs peuvent être contrôlés par télécommande, vendues par l'administration du bâtiment, mais nous avions réussi à mettre la main sur une de ces télécommandes pendant une journée, sans parvenir à la "copier" malheureusement.

Mais tout arrive ! Et lundi, on nous a donné une télécommande (usée et sale, certes, mais en état de marche) pour pouvoir enfin éteindre et allumer les lumières à notre guise.



Soyons honnête donc : l'évolution est surtout en mieux. Mais l'absence totale de climatisation ou de ventilation devient vraiment gênante, nous avons mesuré la température dans le bureau à 36°C (!) il y a deux semaines, et cette semaine les températures recommencent à monter, ce qui rend le travail réellement pénible.
 
 
  • # pour la telecommande

    Posté par . Évalué à 2.

    tu peux essayer de prendre ta calculatrice hp48 pour lui faire apprendre le code infrarouge, il y a plein d'utilitaire qui le permette.

    sinon une bonne veille telecommande de television a essayer, ce ne seras pas forcement le bouton marche/arret
    • [^] # Re: pour la telecommande

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      On a essayé la télécommande de la Freebox, pour commencer, puis un utilitaire qui est censé permettre d'utiliser un port IR d'ordinateur portable comme télécommande universelle, puis une vraie télécommande universelle, rien n'y a fait.

      Mais ce n'est pas grave, maintenant on a la télécommande \o/
    • [^] # Re: pour la telecommande

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Nan, la diode est trop directive. Si son truc est à 3m de haut, il en a pour 3 plombes. En faut aussi que la longueur d'onde soit compatible, ce qui n'est pas forcément le cas. Par exemple, la HP48 n'est pas compatible IrDA.
    • [^] # Re: pour la telecommande

      Posté par . Évalué à 2.

      Il existe des télécommandes programmables qui enregistrent le signal IR. En bon admins, n'oubliez pas de faire des sauvegardes...
  • # 36° ???

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Salut machin (désolé, j’arrive pas à écrire ton pseudo avec mon clavier…),

    36°C pour travailler, t’es sûr ? Je peux pas le croire… Déjà à 27°, je trouve que je crève de chaud, alors 36°… La médecine du travail m’a dit un jour que le chiffre au-delà duquel le travail est jugé inconfortable, c’est 28°C.
    Sinon, le radiateur au-dessus de ta tête, c’est pour chauffer ton bureau, ou celui de l’étage supérieur ? Nan, parce que vu que la chaleur a tendance à monter, dans la physique moderne, je trouve pas ça très judicieux. À moins qu’il n’y ait un super système de chaleur tournante, mais j’en doute…
    • [^] # Re: 36° ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je voudrais juste rajouter que ton journal m’a bien fait rigoler et qu’il est agréablement écrit.
    • [^] # Re: 36° ???

      Posté par . Évalué à 2.

      j'ai connu pire.

      Ete 2006, a bordeaux (ca chauffe bien l'ete la bas), petite boite de 10 personnes, bureaux dans un vieil immeuble typique bordelais, sur les boulevards, sous les toit. Mon bureau donnait sud-est + un velux, avec 3 pc et deux couillus dans la piece.

      36°C , avec la clim portable fraichement achetee.
      Les jours precedents, on tournait dans les 40°C en moyenne.
    • [^] # Re: 36° ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Heureusement les 36°C ce n'est pas tous les jours, mais il y a deux semaines il a fait très beau pendant plusieurs jours, et avec une baie vitrée sur toute la façade sud-sud-est du bureau, forcément...

      Maintenant on n'a plus de thermomètre, mais on arrive facilement à 30°C pendant une journée comme aujourd'hui, je pense.

      Pour les radiateurs... bon je ne veux pas m'avancer sur ce point, puisqu'on ne les a vu fonctionner qu'une semaine ou deux je pense, après ça il a tout de suite fait trop chaud dès que le soleil a commencé à donner sur nos vitres (en hiver quand il est bas, il est caché par le bâtiment en face).


      Ah et pour 못 옷 홋, tu peux dire "see" :)
      • [^] # Re: 36° ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour donner une idée, la baie vitrée fait à la louche quatre mètres de haut sur douze mètres de long, soit quarante-huit mètres carrés orientés presque plein sud sans aucun système de rafraîchissement de l'air.
      • [^] # Re: 36° ???

        Posté par . Évalué à 3.

        Ça s'appelle du «rayonnant». Je bosse dans une usine toute toute nouvelle (2 ans) et le super architecte en a placé dans des salles de stockage hautes de 8m. Il ne dois faire 21°C dans les salles, mais je doute quand même de l'efficacité de l'ensemble...
        Depuis que je bosse dans cette boîte toute neuve (en faite, vieille de 80 ans, mais gros investissements en 2007), je me pose de très sérieuses questions sur les qualifications des architectes et autres bureaux d'études.
        Je ne suis ni ingénieur, ni spécialiste en bâtiment. Je suis un technicien, niveau bac qui a beaucoup énormément bourlingué.
        Dés lors, je peux dire que sur les deux sites dont j'ai la responsabilité pour les aspects technique, sécurité et environnementaux, ces guignols on fait de sacrés bouses.
        Je suis dans la boîte depuis deux ans et demi, et nous n'avons toujours pas de permis d'exploitation définitif, parce que ces gentils architectes sont tout simplement des incapables. Je dois maintenant me démerder pour faire réaliser des modifs pour être conforme à la législation, et pour avoir sur site des sous-traitants dont toutes les factures on été réglées, c'est pas pour rigoler!
        Je ne m'étonne pas des journaux de See, ces types visent la notoriété en misant sur les aspects esthétiques extérieurs, ils n'ont rien à foutre des postes 'économie d'énergie', 'bien-être au travail', 'législation sur le travail', etc.
        Un des architecte avait même inscrit le bâtiment qu'elle avait «conçu» sans même nous en faire part. Franche rigolade, elle n'a pas gagné. On se demande pourquoi.
        • [^] # Re: 36° ???

          Posté par . Évalué à 2.

          Houps: ...avait même inscrit le bâtiment qu'elle avait «conçu» au concours de plus beau bâtiment industriel sans même...
  • # Déménagement

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je travaille pour une société dont les activités sont orientée ERP, web et hébergement. Pour des raisons historiques nous occupons une partie des locaux d'un grand grand quotidien de la région Nord-pas-de-Calais. Ces locaux sont situés en plein centre de Lille et pour faire des économies sur le loyer, notre société avait envisagé un déménagement à Euratechnologies.

    Au début j'étais un peu réticent, le déménagement aurait nécessité la migration d'un peu plus de 60 serveurs avec tous les problèmes qui vont avec. Ayant vu les bâtiments d'Euratechnologies plusieurs fois de l'extérieur, je m'étais dit que c'était plutôt sympa la bas et que finalement on y serait peut-être mieux. En plus ça aurait été beaucoup plus près de chez moi...

    A en lire ces deux journaux, je pense que nous avons bien fait de rester la où nous sommes. Ici il ne fait que 29° ;-)
    • [^] # Re: Déménagement

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Non mais ce n'est pas non plus l'enfer à Euratech, hein :)

      Mais les problèmes qui s'accumulent et les responsables qui te disent que tel truc est réglé (ou va l'être) alors qu'il ne se passe rien, ceux à qui tu parles et qui montrent clairement qu'ils n'en ont rien à branler, ça devient lourd à la longue.





      Non en fait j'ai beau chercher des choses à dire pour contrebalancer un peu mes critiques, je ne trouve rien à part le cadre, l'extérieur du bâtiment et le hall sont vraiment classe, mais c'est tout.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.