Journal Diaspora bien tenté mais...

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
2
11
sept.
2014

Souhaitant déployer un réseau social hébergé sur mon serveur, je me suis laissé tenter par Diaspora dont tout le monde parle ces derniers temps. Après l'avoir essayé rapidement sur un serveur public, j'ai décidé de l'installer sur ma machine (elle tourne sur Arch, et après de longues heures passées à le configurer avec Apache et le support SSL, le tout tourne parfaitement. Enfin oui et non. Il y a pas mal de petites erreurs et pas des moindres. Par exemple, j'ai demandé à ma compagne de s'enregistrer depuis son smartphone (elle est en déplacement), mais la page d'inscription réservée aux mobiles renvoie vers une erreur 500. J'ai fait pas mal de tests et impossible de régler l'erreur, d'ailleurs aucune information sur le git. OK j'aurais pu signaler le problème, mais pour le moment je suis en train de tester le produit. La solution que j'ai trouvée, c'est d'afficher la version complète et de s'inscrire. Il y a d'autres petits bugs de ce genre et parfois les textes ne s'affichent pas correctement sur certaines pages…

A la limite ce n'est pas très grave. Mais là où j'ai été très déçu, c'est la conception même de Diaspora. Je suis ne suis pas un pro du ruby, mais je sais qu'en utilisant un bon framework en PHP, j'aurais pu obtenir quelque de plus sympa. Je trouve Diaspora trop simple, et je pèse mes mots… Il est possible d'uploader une photo, mais impossible de la supprimer ou de l'éditer. Pourquoi ne pas avoir créé un gestionnaire d'image ? Si Diaspora était en PHP, j'aurais pour proposer un gestionnaire PHP/jQuery où chacun aurait pu créer son album photo et éditer son contenu comme bon lui semble. Enfin bref, même du côté du profil on retrouve le strict minimum et je ne me parle même pas de la partie administration qui ne sert à rien si ce n'est voir des statistiques.

La mise en page est aussi très moyenne et quand je vois comment s'affichent les formulaires, y a de quoi se poser de sérieuses questions… Un peu de soin dans la présentation et l'organisation des pages n'auraient pas été du luxe.

Alors non, je ne comprends pas comment un tel logiciel pourrait rencontrer du succès et je ne comprends pas comment une équipe de développeurs peut se réunir pour sortir quelque chose d'aussi basique. Je peux paraître méchant ou trop dur, mais bon il faut dire ce qui est. Diaspora a quand même le mérite de remplir correctement sa fonction principal, mais il y a tellement de choses que l'on pourrait améliorer…

Pour le moment, je suis encore en train de l'essayer, mais je me demande si la meilleure solution ne serait pas de développer mon propre logiciel et de le proposer plus tard à la communauté. Peut-être….

Pour le coup, j'ai trouvé l'installation trop complexe au vu du résultat, car après tout cela reste simplement une application web. C'est certain, Diaspora ne peut pas être installé par des débutants qui voudraient simplement héberger un réseau social chez eux. C'est vraiment dommage, car le projet semblait prometteur. Au final, on se retrouve avec un truc qui marche, mais tellement limité… Où sont les modules complémentaires ? Où est le chat ? Pourquoi l'application Android est aussi basique ? Pourquoi ne pas l'avoir développé en PHP ? Pourquoi ne pas avoir développé une vraie administration pour personnaliser les inscriptions, etc. ?

  • # dont tout le monde parle ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Diaspora dont tout le monde parle ces derniers temps

    Sérieux ? On en parle ces derniers temps ?
    Je pensais que c'était juste mort et enterré…

  • # HumHub

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je suis tombé sur le billet de La Ferme du Web à propos de HumHub, je vais tester ça mais ça a l'air pas mal du tout …

    https://www.humhub.org/

    wind0w$ suxX, GNU/Linux roxX!

    • [^] # Re: HumHub

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Whaaa c'est bootstrap pur et dur :) C'est à tester effectivement. Je suis en train de mettre en place movim pour voir la différence, mais bon impossible de m'inscrire, j'ai une page blanche… Je vais revoir la configuration.

    • [^] # Re: HumHub

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ca n'a rien à voir avec diaspora, c'est centralisé pour le coup.

      Tant qu'à prendre une solution centralisée, autant utiliser un projet éprouvé ;)
      http://elgg.org/

      J'utilise la 1.9 rc depuis des mois sur un réseau d'une 15aines d'utilisateurs, ça fonctionne au poil.

  • # Le langage ne change rien à l'affaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    mais je sais qu'en utilisant un bon framework en PHP, j'aurais pu obtenir quelque de plus sympa

    Du grand n'importe quoi. La faute n'est pas au langage, mais aux développeurs tout simplement. Je ne vois pas en quoi PHP peut rendre une appli plus sympa (et pourtant je suis l'auteur d'un framework PHP, hein).. Il y a plein de trucs sympa fait en ruby (au hasard, github). On peut faire des trucs vachement sympa en PHP, en ruby, en python, en JS, en C++, en Cobol etc.. (Non, désolé, pas en Cobol).

    T'es juste frustré de ne pas pouvoir améliorer le truc parce que tu ne connais pas Ruby. Mais ce n'est en aucun cas la faute au langage si l'appli est pas cool.

    • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tu te méprends, j'ai dis que si les développeurs avaient choisi PHP, j'aurais pu apporter ma contribution. La faute n'est pas le langage en effet… Là tu interprète mal ce que j'ai dis

      mais je sais qu'en utilisant un bon framework en PHP, j'aurais pu obtenir quelque de plus sympa
      Je n'y connais rien au Ruby, je n'ai jamais développé avec, mais si j'avais décidé de créer quelque chose avec un bon framework, le résultat aurait nettement supérieur. Par contre, si j'avais les connaissances suffisantes en Ruby ou autre, j'aurais dis avec un bon framework ruby ou autre, mais en l'état je sais pas ce que vaut le Ruby et les autres langages pour faire des applications web, d'où le "je sais".

      ;)

      • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Si tu veux un truc en PHP, essaye Movim, il est très sympa et bien avancé.

        Par contre « mais si j'avais décidé de créer quelque chose avec un bon framework, le résultat aurait nettement supérieur », je crois que tu ne te rends pas compte de la difficulté de la tâche, on parle de faire un truc décentralisé hein, pas le FB des débuts.

        • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Oui s'il faut interconnecté tous les réseaux c'est assez difficile, mais si c'est juste crée un réseau social à déployer chez soit pour sa famille et ses amis, ça reste raisonnable. J'ai fais le tour de tous ce qui est disponible, en fait y a rien ^ Movim ne fonctionne pas chez moi, étrangement impossible de créer un compte…

          • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

            Posté par . Évalué à 3.

            Movim ne fonctionne pas chez moi, étrangement impossible de créer un compte…

            Je ne suis pas utilisateur mais je savais même pas qu'on pouvait créer un compte avec Movim. N'importe quel compte jabber fonctionne non ?

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui tu peux créer un compte si tu as paramétré au préalable un serveur XMPP sur ton serveur. C'est pas forcément nécessaire si tu as déjà un compte ailleurs, mais c'est assez utile pour les gens qui ne savent pas comment tout ça fonctionne et qui n'ont pas de compte ailleurs.

              Par contre il est fortement conseillé d'utiliser Prosody de mémoire, les autres n'étant à priori pas tout à fait compatibles.

      • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        mais si j'avais décidé de créer quelque chose avec un bon framework, le résultat aurait nettement supérieur.

        Ah ouais, c'est con alors que t'ai rien fait.

        • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Ne me tente pas !

          • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

            Posté par . Évalué à 10.

            On te sent chaud bouillant mec

            splash!

            • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Non, mas j'ai beau testé toutes les solutions sur le web, y a rien qui me convient. J'ai besoin de monter un réseau social ne serait-ce que pour mes mais et ma famille, alors je vais me mettre au travail. Y a de bons trucs de disponibles, mais y a toujours des trucs qui ne vont pas ou qui sont absents. Je vais encore réfléchir pour savoir si je me lance ou pas, car c'est un gros projet, mais dans tous les cas je ferais un billet lorsque j'aurais avancé sur la question :)

              • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Y'a quoi d'absent dans Elgg? Il faut tout ce que fait facebook (sauf les jeux).

                • [^] # Re: Le langage ne change rien à l'affaire

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 11/09/14 à 15:34.

                  Bah il marche pas chez moi. Ça fait une heure que je penche dessus… Je bloque à la première étape, je reçois un message comme quoi j'ai pas le module mysql activé sur mon serveur et il m'indique aussi que la réécriture n'est pas activé. Pourtant j'ai bien les extensions mysqli et mysql activées sinon je pourrais rien faire tourner, et la réécriture est bien activée.

  • # Quelques mots à propos de D*

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si je te rejoins sur un certain nombre de points, je tiens à faire quelques précisions :

    • Les développeurs sont peu nombreux et sont, bien sûr, bénévoles. La masse de code à gérer est assez énorme de ce que j'ai compris et tous ne sont pas aptes à modifier les parties les plus compliquées / cachées. Actuellement ils se concentrent, il me semble, à séparer la partie "protocole" du reste du code pour en faire une gem (langage Ruby, je pense que ça représente grosso modo une librairie) à part.
    • Mettre en confrontation PHP et Ruby (ou Python d'ailleurs) commence à m'énerver. Ok tout le monde ne connait pas Ruby, mais je pense qu'objectivement ça reste un bon langage (je dis ça alors que je suis plutôt Python et avant PHP). À l'inverse, je pense que le PHP est plus sujet à discussion au niveau de sa qualité. Laissons / laissez les développeurs choisir le langage qu'ils préfèrent / connaissent le mieux. J'ai horreur de l'excuse "oui mais PHP est plus répandu alors ils devraient développer en PHP". Le langage n'est pas une fin en soit !
    • Pour le manque de fonctionnalités, nous sommes tous d'accord, les développeurs les premiers. Comme je le disais, ils sont peu nombreux et ne bossent pas H24 dessus. Le chat est censé arriver prochainement si tout va bien, l'album photo est noté "à faire" quelque part.
    • Je ne vois pas trop ce que tu as à reprocher à "l'application Android" (qui n'est qu'une vue responsive de la version web). Je la trouve au contraire très fonctionnelle pour ce qu'elle est censée faire (bien plus que ce qui existe pour FB par exemple).

    J'aurais bien des critiques à faire (choix du protocole que personne ne connaît / comprend et difficulté d'installation notamment). Mais la plupart des choses que tu pointes est clairement un manque de moyen et les développeurs de Diaspora seraient très heureux d'avoir des coups de main externes :)

    Pour finir :

    je ne comprends pas comment un tel logiciel pourrait rencontrer du succès

    Et pourtant, il y a une communauté francophone assez importante et pas uniquement des geeks. Je suis le premier à dire que D* n'a pas d'avenir mais force est de constater qu'il a quand même rencontré son public. Ce ne sont pas toujours les meilleurs solutions techniques qui réussissent mais souvent celles qui ont (eu) le plus de visibilité médiatique.

    • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Oui certes, je comprend que ce type de projet demande pas mal d'investissements personnels, mais bon tant qu'à faire les choses, faisons les bien. Quand on veut mettre en place un projet, on pense d'abord aux fonctions que l'on souhaite y intégrer. Après j'aimerais bien y apporter ma contribution, mais je n'ai pas le temps ni la motivation d'apprendre le ruby même si cela serait très formateur. Je ne veux pas opposer le PHP au Ruby, je disais juste que si je devais créer un tel projet, je partirais sur le PHP, ce que je connais.

      • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        tant qu'à faire les choses, faisons les bien.

        Nous sommes d'accord ;)

        on pense d'abord aux fonctions que l'on souhaite y intégrer.

        On pense surtout à tout un tas de choses comme les fonctionnalités, comment on va les intégrer, quels sont les problèmes qui vont se poser (au hasard, la recherche dans un réseau décentralisé). Tout un tas de choses que le projet Diaspora* n'a pas suffisamment pris en compte au départ, oui. Le problème c'est que ce sont les 4 développeurs de départ qui n'avaient pas les épaules / compétences pour gérer ça. Et ils ont eu une telle visibilité médiatique qu'il y a eu énormément de déçus. Alors heureusement des gens ont été là pour les aider, mais ils ont quand même abandonné.

        Des fois je me dis que le mieux serait de tout casser pour tout reconstruire. Mais de façon plus pragmatique, la priorité reste de documenter correctement le protocole et le stabiliser (éventuellement le revoir / simplifier tout en restant compatible avec l'actuel : grosse difficulté). Ensuite, procurer les librairies qui vont bien en PHP / Python / Ruby / etc. pour qu'un maximum de gens puissent construire un environnement autour, compatible avec le logiciel de base. Le must serait de créer des ponts avec XMPP pour communiquer avec des projets comme Sàt, Movim ou Jappix.

        j'aimerais bien y apporter ma contribution, mais je n'ai pas le temps ni la motivation d'apprendre le ruby

        Une seule chose à répondre à ça (si tu lis l'anglais) : https://diaspora-fr.org/posts/595580

        si je devais créer un tel projet, je partirais sur le PHP, ce que je connais.

        Et les développeurs initiaux connaissaient le Ruby, la boucle est bouclée :)

        • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 11/09/14 à 14:42.

          Au passage, si vous séparez protocole et le documentez (encore mieux si vous faites une bibliothèque), ça me plairait fortement qu'on fasse une passerelles Diaspora/XMPP (bon là tout de suite je n'ai pas le temps, mais dans quelques mois).

          edit: ah ah j'avais pas lu ton message en entier, tu disais la même chose quelques lignes plus loin :)

          • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            si vous séparez

            Attention, je suis juste utilisateur moi :p Mais je suis quand même d'assez prêt D* parce que ça m'intéresse.

            Pour les libs, Friendica (PHP) est capable de communiquer avec donc y a peut-être moyen de gratter de ce côté. Mais comme tu fais du Python, je te conseille de regarder du côté de Diaspy (https://github.com/marekjm/diaspy). Ce n'est pas très fonctionnel mais une partie du protocole a été implémenté et de mémoire c'était séparé. Si tu as besoin de plus je peux faire remonter, il me semble qu'il y avait autre chose en Python.

    • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Les développeurs sont peu nombreux et sont, bien sûr, bénévoles

      J'aimerai revenir un peu la dessus. L'histoire n'est pas aussi simple. Actuellement, c'est le cas. Mais avant, Diaspora était un projet lancé par 4 personnes me semble-t-il qui avaient obtenu un bon financement via Kickstarter (visé 10000$, obtenu plus de 200000$). Et lorsqu'ils ont laissé le projet à la communauté, s'est posée la question : mais où est passé l'argent ?

      Donc, développeurs bénévoles actuellement, oui. Initialement, non. Et on peut être surpris qu'avec 200000$, ils ne soient pas allés plus loin.

      • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        200 000 € c'est 4 développeurs pendant 1 peu plus d'un an (en gêrant pas super bien ce qui a dû être le cas). On peut faire des choses avec de l'expérience, mais ça ne m'étonne pas que ça soit parti vite avec des jeunes encore à l'école…

        • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          200 000 dollars ?! Je suis sur le cul là !

          • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 11/09/14 à 16:11.

            Sur un plan purement comptable ça fait donc du 50 000$ par an et par tête.
            La part devant aller à l'état ou à leur couverture sociale ne doit pas être très éloignée de ce qui se fait en france où il faut, grosso modo, diviser par deux la part patronale pour avoir un salaire net donc disons qu'ils empochent environ 25 000 $ net.
            Ca n'a rien de mirobolant et on peut comparer cela au salaire d'un dev junior en France.
            4 personnes différentes à plein temps pendant un an auraient éventuellement pu faire mieux mais je ne peux pas les juger sur ce point je ne connais pas correctement le projet et encore moins le code qui a été produit dans ce laps de temps.

            • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

              Posté par . Évalué à 3.

              La part devant aller à l'état ou à leur couverture sociale ne doit pas être très éloignée de ce qui se fait en france où il faut, grosso modo, diviser par deux la part patronale pour avoir un salaire net donc disons qu'ils empochent environ 25 000 $ net.

              Euh, non, aux US les patrons paient beaucoup moins qu'en France en termes de coût salariaux. En tout cas, il n'y a pas de facteur 2 comme en France. De plus, à moins qu'ils aient monté une boite, etc., cet argent doit bien entendu être taxé (comptons ~20% prélevé par l'état), mais le reste est un « don » : ils peuvent diviser l'argent comme ils veulent. Donc il resterait environ 40k$/personne après impôts. À noter que ça reste peu comparé à un salaire « habituel » aux US pour un dév un peu compétent (on tourne plutôt autour de 50 ou 60k$).

              • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je rajouterai aussi (même si ça reste infime) qu'il y a les coups matériels. A priori, le serveur qui fait tourner le pod "principal" coute un bras.

                • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Les coups et les douleurs ?

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Oui.

                    • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Je savais pas que c’était possible de se suicider à l’hélium…

                      • [^] # Re: Quelques mots à propos de D*

                        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 12/09/14 à 09:47.

                        Faut juste imaginer de dire "adieu monde cruel" un octave et demi plus haut que de raison. La crédibilité y perd, mais bon.

                        Blague à part, se suicider à l'hélium, c'est comme se suicider à l'eau ou au Nutella (par voie respiratoire). C'est une mort par asphyxie. L'hélium ne réagit pas, ce n'est pas spécialement toxique. Juste ça prend la place de l'air "normal".

  • # Elgg

    Posté par . Évalué à 2.

    Salut, pour ce genre de besoin, en acceptant que ce soit un brin centralisé, il y a le projet elgg qui est intéressant, et en php.
    Pas mal de module, assez facile à étendre… Et il viennent de sortir une version majeur avec un thème très mode et responsive design compatible avec les périphériques mobiles.
    www.elgg.org

    • [^] # Re: Elgg

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Merci, je l'avais mis sous le coude. Je suis en train de tester HumHub qui est vraiment pas mal avec de nombreuses fonctionnalités. Je vais quand même tester Elgg, qui me semble plus robuste et mieux soutenu.

  • # red#matrix

    Posté par . Évalué à 2.

    Si c'est le Ruby ton problème, vient contribuer à Red (le "successeur" de Friendica). C'est du PHP/MySQL, le thème par défaut se base sur Bootstrap (pas encore suffisament à mon goût, mais passons), la communauté est assez réactive (dès lors qu'on parle anglais).

    Et si tu as un rien de goût en matière d'interfaces graphiques, on pourrait clairement utiliser ta vision (et ce même si ça s'est grandement amélioré depuis le début).

    Depuis peu, Red commence à se re-fédérer avec d'autres types de réseaux (Diaspora, pour l'instant), alors que ça avait été abandonné en même temps que Friendica (essentiellement parce que ça ne passait pas à l'échelle, si j'ai bien compris).

    je me demande si la meilleure solution ne serait pas de développer mon propre logiciel et de le proposer plus tard à la communauté

    Non. Quoique tu fasses, ne re-lance pas un énième réseau. Le marché est déjà largement saturé de "réseaux" qui ne se parlent qu'à eux-mêmes, qui rivalisent de complexité à déployer ("quoi, tout le monde n'a pas NodeJS sur son serveur?!"), et qui n'arriveront jamais à fédérer, au mieux, que des développeurs. Et même avec tous les développeurs du monde, un réseau sans utilisateur n'est … rien.

    • [^] # Re: red#matrix

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le marché est déjà largement saturé de "réseaux" qui ne se parlent qu'à eux-mêmes, qui rivalisent de complexité à déployer ("quoi, tout le monde n'a pas NodeJS sur son serveur?!"), et qui n'arriveront jamais à fédérer, au mieux, que des développeurs. Et même avec tous les développeurs du monde, un réseau sans utilisateur n'est … rien.

      ??? quoi ??? C'est une blague je suppose ? Et j'imagine que ça n'est pas le cas de Friendica sur lequel tu sembles contribuer ?

      • [^] # Re: red#matrix

        Posté par . Évalué à 6.

        Friendica commence à avoir quelques années dans les pattes, au moins autant que Diaspora. Ce n'est pas ce que j'appelle un "nouveau" projet.

        Et quant à contribuer, c'est très modeste me concernant.

        Pour le reste, non, ça n'est pas une blague. L'approche "scratch your own itch" chère au monde FLOSS (et à moi aussi, hein) trouve sa limite face aux réseaux sociaux. Un nouveau réseau social n'est PAS la réponse à la problématique "je ne trouve aucun réseau social qui ME plaise". Effectivement, si le besoin est partagé par une communauté suffisamment grande et prête à travailler de concert, c'est très différent.

        Je fais un cas légèrement à part pour les "réseaux sociaux" basés sur XMPP - et pas juste pour te faire plaisir : eux ont réellement l'avantage de s'appuyer sur le réseau existant qu'est XMPP. Du moins tant qu'ils conservent la possibilité de fonctionner en mode "dégradé" pour les clients non-directement-compatibles (i.e. pas comme avec Wave).

        Après, mais on s'écarte du sujet et en plus ça me fait radoter : j'ai toujours un problème avec les mélanges XMPP/Web. Soit ça fournit des vrais clients XMPP bien foutus (comme SàT), et c'est difficile à proposer à Maman Michu (quand je propose à quelqu'un de me rejoindre sur un réseau, c'est déjà assez galère comme ça pour ne pas qu'en plus je doive passer lui installer un truc). Soit c'est des jolies interfaces web bien pensées - type Movim - mais qui cachent XMPP derrière. Jappix était (est toujours?) un assez bon compromis, mais l'aspect "social" est un peu délaissé.

        • [^] # Re: red#matrix

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          Le problème c'est que les projets existants ont une conception un peu "bizarre" à mon goût. Il y a bien trop de travail pour obtenir un bon truc. J'ai passé ma journée à tout essayer, et j'ai toujours en tête de faire mon application web.

          Je ne pense pas que se soit une histoire de réseau, mais plutôt de logiciel. Il faut un truc qui donne envie de s'inscrire et de partager. Il faut aussi une équipe derrière, c'est très important. Des personnes qui travaillent ensemble pour fournir des améliorations rapidement. Comme je l'ai dis, les projets actuels demanderaient une refonte complète et je doute que les personnes qui bossent dessus actuellement seraient d'accord.

          Il faut une application web simple, mais efficace. Maintenant la question du réseau, se pose après. J'ai un peu réfléchis sur une manière d'unifier un réseau et je pense qu'il faut créer impérativement créer une API. Lorsqu'un utilisateur fait une requête pour contacter une personne ne se trouvant pas sur le serveur, l'application va demander à l'API si Jean-Claude Vandamme est présent sur l'un des serveurs enregistrés sur le réseau. Bon je vous l'accorde, la requête peut-être très longue en fonction du nombre de serveur et de personnes dessus. L'idée de départ est bonne, mais il faudrait en réalité un annuaire. Si l'utilisateur décide de s'enregistrer dans l'annuaire, l'api va communiquer les informations sur le serveur et l'identifiant du profil. Hop, le code interroge le serveur afin de récupérer les informations à afficher le tout via du jquery et du json :)

          Pour les requêtes en PHP, une petite condition dans un contrôleur et le tour est joué. En gros chaque serveur dispose d'une API pour répondre aux requêtes demandées (attention il faut un token !) par un serveur central contenant l'annuaire des personnes visibles :)

          On peut aussi imaginer un serveur décentraliser, mais cela demanderait encore plus de travail et n'intéresserait pas vraiment les gens.

          • [^] # Re: red#matrix

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            J'ai un peu réfléchis sur une manière d'unifier un réseau et je pense qu'il faut créer impérativement créer une API.

            C'est ce que je pensais : tu as une vision idéalisée et naïve de comment développer un réseau social. Premièrement, ce n'est pas une API qu'il te faut, c'est un protocole. Ton histoire d'API, et tu le dis toi même, est impensable à grande échelle. Ta solution est donc de créer un réseau social centralisé. Bah oui sauf que non, le but de Diaspora* c'est de décentraliser au maximum (même si tout n'est pas rose) ! Quand tu dis :

            On peut aussi imaginer un serveur décentraliser, mais cela demanderait encore plus de travail et n'intéresserait pas vraiment les gens.

            Tu serais surpris de voir le nombre de personnes qui recherche ça. Si ton annuaire tombe, comment il fonctionne ton réseau ?

            Donc forcément, si tu enlèves la grosse épine de difficulté qui est aussi la clé de voûte de D* (la décentralisation), c'est plus simple… Sauf que tu ne réponds pas à la volonté de base.

            Bref, contrairement à d'autres, si tu y tiens, je t'encourage à développer ton réseau social. Par contre ça ne servira à rien si tu te lances tout seul dans ton coin sans prendre en compte les problématiques auxquelles ont été confrontés tes prédécesseurs. Le mieux est de venir en discuter sur D*, ou avec Goffi de SàT, ou avec d'autres, mais surtout arrêter de dire "je ne comprends pas pourquoi les autres font de la merde, moi je peux faire mieux avec un framework PHP", c'est à côté de la plaque et tu sous-estimes grandement le travail des autres.

            • [^] # Re: red#matrix

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Oui bien sûr ^ Cette histoire d'API n'était qu'une idée donné en l'air. Développer un protocole se serait très complexe et il faut bien entendu avoir de bonnes connaissances pour le mettre en place. A la base, je ne cherche pas créer un réseau social interconnecté, mais apparemment c'est ce que veulent les gens. Il est clair que l'idée de Diaspora* est excellente, mais comme je l'ai dit le projet à trop de défauts. Je ne sous-estime pas le travail des autres, loin de là. J'ai testé et analysé, c'est pas terrible, du moins pour la partie "fonctionnalités", "présentation", sans parler des nombreux bugs. Disaspora* aurait pu avoir le meilleur protocole du monde, je suis désolé mais y a trop de lacunes.

              • [^] # Re: red#matrix

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Disaspora* aurait pu avoir le meilleur protocole du monde, je suis désolé mais y a trop de lacunes.

                Diaspora* aurait eu le meilleur protocole du monde, les fonctionnalités que tu demandes seraient là. J'ai toujours critiqué le choix qu'ils ont fait à ce niveau-là, mais c'est trop tard. Il y a eu des discussions pour passer à XMPP mais je crois que ce n'était qu'une idée en l'air qui n'aboutira pas.

                Je répète ce que j'ai dit plus haut : tout le monde a conscience qu'il y a un manque de fonctionnalités et qu'il y a des bugs (la fédération des pods reste bancale notamment), mais les développeurs font avec ce qu'ils ont (ressources et temps). Au moins des gens se sont bougés les fesses pour tenter de faire quelque chose. Ta critique a été entendue, mais ce qui passe mal c'est qu'une bonne partie de ton journal sous-entend que Diaspora* a été développé avec les pieds et que tu es capable de faire mieux. On attend de voir :)

          • [^] # Re: red#matrix

            Posté par . Évalué à 3.

            Comme je l'ai dis, les projets actuels demanderaient une refonte complète et je doute que les personnes qui bossent dessus actuellement seraient d'accord.

            Si tu n'es pas capable de convaincre les mecs qui bossent déjà sur des projets de ce type du bien fondé de tes idées, je doute fort que tu parviennes à convaincre des gens tous neufs à venir te rejoindre.

            • [^] # Re: red#matrix

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non, si je devais commencer un projet demain, je le ferais dans mon coin et je publierais une première version. Libre aux gens de me suivre ou pas. Je cherche pas à rassembler les masses, mais plutôt à créer quelque chose qui me ressemble, du moins sur sa base. J'ai bien réfléchis et je lancerais prochainement un projet, car j'ai un besoin personnel. Au départ j'avais une idée fixe, mais je me suis dit que l'idéal serait de créer un réseau social pour ce type de projet. Du coup, je réinvente la roue pour mes besoins, et si les gens estime que le projet est intéressant, tout le monde pourra contribuer à l'améliorer.

              Je n'ai pas encore Red, je n'ai pas trouvé d'informations sur son framework, etc., mais peut-être que je viendrais ajouter ma contribution. Un fork est permis ?

              • [^] # Re: red#matrix

                Posté par . Évalué à 2.

                J'ai bien réfléchis et je lancerais prochainement un projet, car j'ai un besoin personnel.

                Tu es libre.

                Du coup, je réinvente la roue pour mes besoins, et si les gens estime que le projet est intéressant, tout le monde pourra contribuer à l'améliorer.

                En tous cas, n'intègre pas l'aide extérieure dans ton prévisionnel. Mais ça vaut pour tout projet communautaire, de toutes manières.

                Je n'ai pas encore Red, je n'ai pas trouvé d'informations sur son framework, etc., mais peut-être que je viendrais ajouter ma contribution.

                Sens-toi libre. Son "framework", c'est lui-même (à moins que tu ne considères LAMP comme un framework). Sa seule véritable contrainte à l'installation, c'est un certificat reconnu par les navigateurs courants (pas d'autosigné ni de CACert, donc). Pour le reste, si tu cloner un git, créer une base de données et rajouter une ligne à ta crontab, ça devrait aller.

                Un fork est permis ?

                C'est du MIT, donc oui évidemment c'est autorisé. C'est un peu con de t'isoler (encore que, c'est essentiellement un seul développeur pour l'instant, et dès que lors que tu ne casses pas la compatibilité ça ne peut être que bénéfique), mais c'est autorisé.

        • [^] # Re: red#matrix

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Friendica commence à avoir quelques années dans les pattes, au moins autant que Diaspora. Ce n'est pas ce que j'appelle un "nouveau" projet.

          C'est le « Le marché est déjà largement saturé de "réseaux" qui ne se parlent qu'à eux-même » qui m'a fait tilter, parce que c'est pile à l'opposé de ce qu'on essaye de faire. Après je n'ai rien contre Friendica, ni aucun projet libre à l'heure actuelle, et je ne vois pas le problème à ce qu'on essaye quelque chose de nouveau, par contre ça me gène quand on cherche à taper gratuitement sur les autres. Et à ma connaissance tous les réseaux libres ou presque cherchent à communiquer avec l'extérieur (bon évidemment vu mon historique il est évident que je pense qu'il vaut mieux se baser sur un protocol existant, mais ça ne veut pas dire que c'est la meilleure façon de faire, et tant mieux si de bonnes nouvelles idées émergent).

          • [^] # Re: red#matrix

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est le « Le marché est déjà largement saturé de "réseaux" qui ne se parlent qu'à eux-même » qui m'a fait tilter, parce que c'est pile à l'opposé de ce qu'on essaye de faire.

            Toi oui. Le mec qui arrive, regarde l'existant, et se dit que "bof c'est de la merde je vais tout reprendre à zéro vous êtes des branques" (désolé pour le raccourci ET le procès d'intention, mais il est tard), autant dire que c'est pas l'impression qu'il donne.

            Et à ma connaissance tous les réseaux libres ou presque cherchent à communiquer avec l'extérieur

            Si c'est le cas pour Diaspora, c'est très nouveau. Et c'est globalement lui qui a toute la lumière.

            il est évident que je pense qu'il vaut mieux se baser sur un protocol existant

            Je ne suis pas hermétique à ça, loin s'en faut, et je reste un fervent défenseur d'XMPP dans l'absolu.

            • [^] # Re: red#matrix

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Toi oui. Le mec qui arrive, regarde l'existant, et se dit que "bof c'est de la merde je vais tout reprendre à zéro vous êtes des branques" (désolé pour le raccourci ET le procès d'intention, mais il est tard), autant dire que c'est pas l'impression qu'il donne.

              OK, désolé dans ce cas, j'ai compris que ton premier commentaire accusait les projets actuels d'être fermés sur eux-même. Pour Diaspora, un commentaire ici même indique que la communauté essaye de séparer et documenter le protocol pour pouvoir faire des passerelles notamment avec XMPP (ce en quoi je pourrais les aider avec plaisir).

              Sinon oui l'auteur de ce journal est maladroit et ne se rend probablement pas bien compte de la tâche, mais bon c'est une chose qu'on voit régulièrement dans tous les domaines (quand j'étais plus jeune je m'intéressais au jeu vidéo amateur, et j'ai vu un paquet de personnes arriver avec l'idée du siècle ou le nouveau jeu massivement multi-joueurs qui va tout tuer en 2 mois). Et c'est formateur de s'attaquer à quelque chose, que ça marche ou non, alors ça n'est pas une mauvaise chose de tenter le truc.

              Si c'est le cas pour Diaspora, c'est très nouveau. Et c'est globalement lui qui a toute la lumière.

              C'est un peu dommage en effet qu'un seul projet soit beaucoup plus visible que les autres juste parce que les médias fonctionnent comme ça de nos jours. Après çça n'est pas un mauvais projet non plus, j'y crois moins qu'en d'autres mais il a ses qualités aussi. Je crois encore beaucoup au bouche à oreille une fois qu'un projet sortira un peu du lot, et j'espère qu'il n'y en n'aura pas qu'un.

  • # Petite idée

    Posté par . Évalué à 4.

    Alors non, je ne comprends pas comment un tel logiciel pourrait rencontrer du succès

    J'ai peut-être un élément de réponse.
    Quand j'ai commencé à utiliser Diaspora, j'ai eu la même réaction. C'est de la merde, c'est infernal à installer, c'est pété de bugs, c'est ultra basique surtout comparé à la quantité d'huile de coude qu'on dépense, etc etc.

    Mais si on veut pousser des solutions alternatives à facebook (rires dans la salle) il faut se faire violence et se fédérer sur un même réseau. Il se trouve que Cyrille Borne (sorte de Korben du côté clair de la force) a motivé pas mal de monde à venir sur diaspora-fr. Donc je me suis inscrit et je l'utilise depuis 3 mois maintenant. Le pod a d'ailleurs recruté pas mal de monde ces derniers temps.

    Pourquoi utiliser Diaspora ? Pour se fédérer tous ensemble sur un projet et lui donner un peu de poids.

    • [^] # Re: Petite idée

      Posté par . Évalué à 5.

      Pourquoi utiliser Diaspora ? Pour se fédérer tous ensemble sur un projet et lui donner un peu de poids.

      Absurde! Tu utilises Diaspora pour que plus de monde utilise Diaspora? L'outil est devenu son propre but.
      Ça ne marchera pas au-delà du cercle des membres venus pour raisons idéologiques.

      • [^] # Re: Petite idée

        Posté par . Évalué à 2.

        J'avoue avoir mis du temps à répondre car je n'ai pas bien compris le sens de ta question.
        Le but c'est de donner du poids à un projet, parce que râler c'est facile mais agir c'est mieux.

        • [^] # Re: Petite idée

          Posté par . Évalué à 2.

          Le but c'est de donner du poids à un projet, parce que râler c'est facile mais agir c'est mieux.

          Agir, c'est bien. Agir avec discernement c'est mieux.

          Un réseau social ne prendra pas avec uniquement ceux qui sont déjà liés entre eux (ici, ceux qui essayent de donner du poids). L'intérêt d'un réseau social, c'est d'apporter un lien entre différents réseaux de connaissance. Si la seule raison de l'adopter c'est l'appartenance existante à un réseau (formel ou informel), ça ne marchera pas au-delà de ce réseau … Donc ça finira par échouer.

          Donner du poids à un projet, c'est très intéressant quand il ne manque quasiment plus que ça à un projet, pour pouvoir atteindre une taille critique, mais ça ne compense pas de défaut notable (pour la majorité des utilisateurs). Donc quand tu dit toi-même:

          C'est de la merde, c'est infernal à installer, c'est pété de bugs, c'est ultra basique surtout comparé à la quantité d'huile de coude qu'on dépense, etc etc.

          Ben c'est plus que mal parti, à mon avis …

          • [^] # Re: Petite idée

            Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 12/09/14 à 10:59.

            Bonne idée.
            Laissons tomber Diaspora.
            Continuons à râler parce que facebook et g+ c'est mal et qu'il n'existe rien de sérieux.
            tant qu'on y est, laissons tomber linux, utilisons Windows et continuons à râler sur le monopole de Microsoft. Parce qu'après tout Linux c'est pareil, c'est du communautarisme.

            • [^] # Re: Petite idée

              Posté par . Évalué à 8.

              Alors pour ta gouverne, je n'utilise pas Linux pour donner du poids à qui ce que ce soit mais bien parce que je le préfère à Windows. La part de marché de Linux est peut-être faible aujourd'hui (et je dis Linux pour GNU/Linux, pas la peine de parler d'Android), mais les utilisateurs le sont pour l'immense majorité par choix rationnel: un système Libre et qui présente les caractéristiques recherchées.

              Diaspora est loin d'être le seul réseau social Libre, ni le plus avancé, ni rien du tout en fait. Son seul avantage sur les autres réseaux sociaux Libres en développement, c'est d'avoir fait beaucoup de bruit autour de son financement.

              Ça ne me dérange pas qu'un projet émerge au-dessus des autres et finisse par accaparer plus de ressources. Mais Diaspora ne serait même pas sur ma liste de candidats.

              • [^] # Re: Petite idée

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Diaspora est loin d'être le seul réseau social Libre, ni le plus avancé, ni rien du tout en fait. Son seul avantage […] c'est d'avoir fait beaucoup de bruit autour de son financement.

                Si je suis d'accord que techniquement, Diaspora* est à la ramasse il a quand même un truc en plus et c'est justement lié au fait qu'il ait fait "du bruit" : les utilisateurs. N'en déplaise au troll récurrent "ah bon, Diaspora* n'est pas mort ?" (cf. le premier commentaire), il y a une base d'utilisateurs qui est assez conséquente et qui continue de s'agrandir. La communauté francophone est d'ailleurs très active. Je pense que c'est un avantage non négligeable sur les autres.

                Pour être clair : pour moi Diaspora* est un réseau social de passage / de transition en attendant LA solution qui me plaira techniquement et qui saura fédérer une bonne base d'utilisateurs. Ce qui explique par ailleurs que je n'ai pas la foi de contribuer à D* plus que ça si ce n'est venir le défendre sur LinuxFR ;)

              • [^] # Re: Petite idée

                Posté par . Évalué à 2.

                Si diaspora attire du monde, il y a des chances que parmi les utilisateurs certains deviennent contributeurs.
                De plus les critères techniques sont toujours subjectifs. Peux-tu me dire quel est le meilleur entre PHP et ruby ? Oui peut-être mais tu aura 150 commentaires qui te contrediront. Certains utilisateurs vont chercher des fonctionalités et d'autres non. C'est subjectif…

                Il se trouve que beaucoup de blogueurs et libristes sont sur diaspora, il y a donc du contenu, et la possibilité d'avoir des contacts facilement. C'est un terrain exploré, en plus les admins de diaspora-fr sont sympas.

          • [^] # Re: Petite idée

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est de la merde, c'est infernal à installer, c'est pété de bugs, c'est ultra basique surtout comparé à la quantité d'huile de coude qu'on dépense, etc etc.

            Ben c'est plus que mal parti, à mon avis …

            C'est là que je réalise que je commence à prendre de l'age : je me souviens d'une époque où Linux c'était "de la merde, c'[etait] infernal à installer, c'[etait] pété de bugs, c'[etait] ultra basique surtout comparé à la quantité d'huile de coude qu'on dépense, etc etc."

            Enfin, je dis ça, je dis rien…

            • [^] # Re: Petite idée

              Posté par . Évalué à 6.

              Mais surtout à l'époque, Linux était déjà le système Libre le plus accessible, et sa base utilisateurs n'était faite que sur des bases idéologiques ou avec les développeurs curieux.

              Aujourd'hui, Linux a une PDM supérieure (bien que toujours très faible) bien plus élevée, et c'est pour ses qualités techniques!
              Est-ce que Linux a été choisi par hasard par quelques enthousiastes qui ont voulu "donner plus de poids à un projet"?
              Non, Linux est simplement devenu plus accessible et a su attirer plus de développeurs plus rapidement que les autres. Ce sont des critères techniques qui ont fait la différence!

              Ici, on a clairement des alternatives à Diaspora qui semblent bien plus pertinentes.

              Quitte à choisir un seul champion et lui donner plus de poids, je préfère qu'on fasse ça sur des critères techniques et pas sur qui a fait le plus de bruit avec son financement.

            • [^] # Re: Petite idée

              Posté par . Évalué à 2.

              J'ai vécu cette époque. Bin Linux c'était bien gentil, mais on n'en avait rien à carrer.
              J'ai installé mon premier Linux en 1995 (c'était encore le noyau 1.0), parce qu'on pouvait faire les TP de C à la maison (pas besoin d'aller sur machine Unix !!! si !!! tu recompiles et c'est tout !).
              Le reste du temps, personne ne se souciait de vivre ou pas sous Linux, c'était inutilisable donc on l'utilisait pas. Modifier le Makefile pour activer une SoundBlaster, ça n'a jamais fait rêver que les Geek (et encore).

              Diaspora n'est pas encore utilisable au grand public ? Alors ne l'utilisons pas pour le grand public, c'est tout. Devs, geeks, entousiastes de tous bords, il doit y avoir assez de monde pour le faire évoluer si ça en vaut la peine. Si il meurt tout seul, c'est que personne était prêt à y bosser dessus, et on a globalement préféré rester sous Facebook.

              Mais je connais personne qui est resté en SVGA sous Linux pour la beauté du geste, alors que les 3DFX arrivaient et explosaient tout sous Win95. On a commencé à se "battre" pour une vie 100% libre quand ça a été possible.

              Pas avant.

              • [^] # Re: Petite idée

                Posté par . Évalué à 2.

                On a commencé à se "battre" pour une vie 100% libre quand ça a été possible.

                Ce n'est pas tout à fait exact. D'aucuns se sont battus avant, et même si parfois certain ont fait plus de mal que de bien (il faut être honnête), et c'est aussi pour ça que c'est devenu possible.

                Par contre, la grosse différence entre Linux et un Diaspora/Red/Movim/…, c'est que sur Linux, tu pouvais très bien y rester tout seul. C'est d'ailleurs souvent (mea culpa, j'ai eu ma période) ceux qui cherchaient à faire de l'évangélisme prématuré qui ont fait le plus de tort.

                Sur une plateforme "sociale", c'est frustrant de rester tout seul et d'utiliser aussi Facebook à côté pour pas perdre de vue ses copains. Et c'est pour ça que ça rend l'évangélisme aussi nécessaire que dangereux, sur ce type de projet. D'où l'importance d'avoir des projets qui peuvent à la fois : avoir un intérêt sans réseau, et pouvoir fonctionner (nickel) avec. C'est tout sauf évident.

      • [^] # Re: Petite idée

        Posté par . Évalué à 5.

        Absurde! Tu utilises Diaspora pour que plus de monde utilise Diaspora? L'outil est devenu son propre but.

        L'idée qui court de plus en plus chez ceux d'en face (Red, donc), c'est d'utiliser l'outil chacun pour sa communauté. Le fait que les communautés résultantes soient en mesures de se parler est considéré comme un "simple" bénéfice induit.

        Incidemment, c'est ce qu'on (je, en tous cas) aurait adoré trouver dans les innombrables logiciels de forums qui ont fleuri ces 15 dernières années.

  • # parce que PHP c'est fini à la p....

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Désolé, mais en tant qu'ancien développeur PHP, tes remarques nous montrent que tu n'as pas développé avec un autre langage.
    Je t'invite à en essayer d'autres, tu vas sentir la différence.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.