Journal Maurice Nadeau bronsonisé.

Posté par . Licence CC by-sa
14
17
juin
2013

En bref : actif à 102 ans, créateur de la quinzaine littéraire (un équivalent de LWN pour la littérature), et éditeur/découvreur/accompagnateur de Beckett, Breton, Perec, Lowry (Au-dessous du volcan, lisez-le !), Miller, Kerouac, et de pas mal d'autres, plus contemporains également.

— Anecdote parabolique :
Un jour, il a dit ça : « Il vaut mieux faire pitié qu'envie ».
J'aime bien ce proverbe retourné, transformé en maxime à la Gandhi, et je comprends ça comme une politique de la liberté, que je rapproche spontanément du monde qui nous occupe dans ces pages && || nos vies : ).

  • # Ah?

    Posté par . Évalué à 4.

    Un jour, il a dit ça : « Il vaut mieux faire pitié qu'envie ».
    J'aime bien ce proverbe retourné, transformé en maxime à la Gandhi, et je comprends ça comme une politique de la liberté, que je rapproche spontanément du monde qui nous occupe dans ces pages && || nos vies : ).

    Ah? Moi je prends ça comme un jeu de mot pas terrible: beau sur le papier (car surprenant) mais faux à ~90%.

    • [^] # Re: Ah?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Qui a dit que c'était un jeu de mots? Avant de dire que c'est faux il faut essayer de comprendre. Par exemple, qu'est-ce que ça veut dire être enviable, avoir une situation enviable? Diogène faisait pitié, so what?
      And you may find yourself behind the wheel of a large automobile
      And you may find yourself in a beautiful house, with a beautiful wife
      And you may ask yourself-Well…How did I get here?
      The Talking Heads - Once in a lifetime

      • [^] # Re: Ah?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Si l'argent ne fait pas le bonheur, donnez le moi !

        • [^] # Re: Ah?

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Si l'argent fait le bonheur, ne me le donnez pas (le bonheur) !

        • [^] # Re: Ah?

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/06/13 à 22:56.

          Une étude indique que 75000$/an permet "d'acheter" le bonheur : http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,2019628,00.html

          PS : Je sais pas combien ça fait en €uro, en tenant compte du taux de conversion 1$=1€ et du taux de conversion assurance maladie privée/sécurité sociale…

          • [^] # Re: Ah?

            Posté par . Évalué à 6.

            La conclusion est très bonne :

            « Right. Now that Princeton researchers have untangled that life mystery, [Money buys hapiness] maybe someone at MIT can look into the optimal amount of money required to buy us love. »

            Héhé.

            Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

          • [^] # Re: Ah?

            Posté par . Évalué à -1.

            Je connais des dizaines et des dizaines de personnes qui gagnent bien plus que ca, et je peux te confirmer que c'est faux…

            • [^] # Re: Ah?

              Posté par . Évalué à 4.

              Disons que si l'argent ne fait pas le bonheur, ça aide quand même un peu :-)

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Ah?

              Posté par . Évalué à 2.

              Toi, t'as pas lu l'article! Mais merci de ton intervention…

              En gros, l'article indique qu'au delà, l'argent n'a plus aucun effet sur le bonheur ressenti.
              En tout cas, un interprétation (qui a pour moi du sens) de l'étude serait qu'en dessous de ces 75000$/an, on a pas assez d'argent pour non seulement satisfaire ses besoins (nourriture, santé, loyer ou achat,…) et ses quelques loisirs. Donc plus on est en dessous et moins notre bonheur est élevé.

              Interpolation purement personnel : au delà, on rentre (peut-être) dans la catégorie des gens qui recherchent toujours plus d'argent ou seule la réussite purement professionnelle compte et on a coutume de dire que cela freine la recherche d'un bonheur personnel (stress, peu d'introspection, peu de temps pour se retrouver, réfléchir à soi,….)

        • [^] # Re: Ah?

          Posté par . Évalué à -5.

          L'argent n'ayant de toutes les façons pas fait le bonheur, il faudra chercher les deux de toutes les façons…
          Le bonheur est comme un trésor, il est bien caché. Bien malin qui le trouvera.
          Même avec une bonne carte, on ne trouve pas le chemin qui mène au bonheur, alors sans… :-)

  • # L'envie mène à la jalousie

    Posté par . Évalué à -10.

    --- " Il vaut mieux faire pitié qu'envie " (…)
    L'envie mène à la jalousie et tout le monde vous dira qu'on peut tuer pour moins que cela.
    Donc, oui, je préfère la pitié, et à titre personnel, je n'envie pas quelqu'un donc je n'ai pas de problème de conscience…

    Sinon j'ai une question pour vous:
    L'assistanat est il une tare ? Vous me direz oui. Ce qui est aussi mon avis.
    Mais si on devient un jour SDF, sans possibilité de travailler, mérite-t'on l'assistance ou pas ?
    Par exemple :
    Un proverbe chinois dit que pour aider quelqu'un il ne faut pas lui donner du poisson mais une canne à pêche et lui apprendre à pêcher.
    Hormis l'inexistence de canne à pêche (c'est toujours une possibilité), comment il pourra apprendre à pêcher si ce n'est pas possible du fait de son incapacité personnelle ?

    Non, ce n'est pas une colle, mais je me la suis posée la question en voyant de plus en plus de SDF…
    Je me suis demandé comment ils pourraient s'en sortir, etc.

    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

      Posté par . Évalué à 0.

      L'envie mène à la jalousie […]

      À côté pour le début, et beuark pour le reste.

      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

      • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

        Posté par . Évalué à -9.

        " L'envie mène à la jalousie […]

        À côté pour le début, et beuark pour le reste_ " (…)

        Ca dépend de votre acception du mot envie… et du mot pitié.
        Comment ça beuark pour le reste ? Quel reste ? Vous avez écrit ceci :

        --- " J'aime bien ce proverbe retourné, transformé en maxime à la Gandhi, et je comprends ça comme une politique de la liberté, que je rapproche spontanément du monde qui nous occupe dans ces pages && || nos vies " (…)

        Le monde qui me préoccupe ici, c'est le libre, dans ma vie réelle ce n'est pas le cas…
        L'envie dont je parle c'est un soucis, d'où ma remarque, mais peut-être que dans votre monde c'est une vertu ?
        Dans ce dernier cas, il faudra un peu nous expliquer en quoi… donc nous donner votre définition personnelle et je verrais bien, si nous avons la même définition…

        Si je suis à côté de la plaque, j'aimerais que vous m'indiquez le chemin…
        Je serais même curieux de voir comment vous allez vous y prendre…

        • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

          Posté par . Évalué à 6.

          L'assistanat est il une tare ?
          Vous me direz oui.

          Non.

          Ce qui est aussi mon avis.

          Beurk.

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

            Posté par . Évalué à -10.

            L'assistanat est il une tare ?
            Vous me direz oui.

            Non

            C'est vrai qu'en France on ne paye pas assez d'impôts, il faut aussi payer pour les autres…
            Plus sérieusement:
            1) on a besoin d'assistance, c'est vrai.
            2) Mais on ne veut pas d'assisté 24/24.

            Remarquez que si vous trouvez que l'assistanat c'est une bonne chose, alors si quelqu'un qui est nul en informatique se présente, à chaque fois qu'il vous posera une question, même si c'est la même question sous une autre forme, vous lui répondrez je présume…
            C'est drôle mais ce genre de comportement c'est si rare, que je vous verrais bien le faire.

            Chiche.

            • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

              Posté par . Évalué à 4.

              2) Mais on ne veut pas d'assisté 24/24.

              Donc un paraplégique on le zigouille à la naissance ?

              • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                Posté par . Évalué à -8.

                --- " Donc un paraplégique on le zigouille à la naissance ? " (…)

                Mais non, on parle du profiteur pas du gars qui ne peut pas/plus travailler…
                Allons, vous chipotez là…

                Mon père était à l'hôpital et avait besoin d'assistance.

                • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Mais non, on parle du profiteur pas du gars qui ne peut pas/plus travailler…

                  Bah t'avais parlé d'assistés pas de profiteurs…

                  • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                    Posté par . Évalué à -9.

                    --- " Bah t'avais parlé d'assistés pas de profiteurs… " (…)

                    Ils profitent de l'assistanat… (C'est sous entendu.)
                    M'enfin on ne va pas laisser mourir les gens. Non ?

                    Franchement, j'ai l'air de quelqu'un qui laisserait mourrir quelqu'un ?
                    Quelqu'un qui aime sincèrement le libre il serait heureux de la mort de ses concitoyens ?

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ce n'est pas antinomique ;)

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Franchement, j'ai l'air de quelqu'un qui laisserait mourrir quelqu'un ?

                      D'apres ton karma, oui ! T'as meme du le faire plusieurs fois pour en être là :)

                • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Et la différence entre ton père et un profiteur ?

                  Avant de supprimer l'assistanat, je virerai l'héritage qui donne plein d'argent à des gens qui n'ont rien fait pour. Ensuite j'aurai tendance à dire que ceux qui ne veulent pas bosser, vaut mieux pas les forcer, le résultat est désastreux.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                    Posté par . Évalué à -9.

                    --- " Et la différence entre ton père et un profiteur ? " (…)

                    Il a été malade et a payé ce qu'il fallait.
                    Le profiteur, il vit grâce à mon père (et d'autres) et son dur labeur.

                    --- " Avant de supprimer l'assistanat, je virerai l'héritage qui donne plein d'argent à des gens qui n'ont rien fait pour " (…)

                    Je n'ai pas dit virer l'assistanat, j'ai dit que je ne suis pas d'accord qu'il y ait des profiteurs. Nuance.
                    Les allocations, ce sont nos impôts/charges sociales/etc.
                    L'héritage ce sont des dons que le donateur est libre de faire, donc ce n'est pas mon affaire s'il donne tout à des glandeurs ou à des personnes méritantes…

                    --- " Ensuite j'aurai tendance à dire que ceux qui ne veulent pas bosser, vaut mieux pas les forcer, le résultat est désastreux " (…)

                    C'est rare que quelqu'un n'ait pas envie de travailler donc avoir un minimum d'exigeance n'est que justice.

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 5.

                      j'ai dit que je ne suis pas d'accord qu'il y ait des profiteurs. Nuance.

                      Et moi je ne suis pas d'accord qu'il y ait des voleurs, et ?

                      L'héritage ce sont des dons que le donateur est libre de faire

                      Il me semble que tu n'as pas la liberté de déshériter l'un de tes enfants, ni de donner beaucoup à l'un et peu à un autre, en France. Mais je peux me tromper.

                      C'est rare que quelqu'un n'ait pas envie de travailler donc avoir un minimum d'exigeance n'est que justice.

                      Mouahaha ! Elle est bien bonne celle là !

                      Je ne nie pas que certains puissent être passionné par ce qu'ils font, mais demande à la grande majorité des gens ce qu'ils pensent de leur travail et ce qu'il feraient s'ils n'y étaient plus obligés pour pouvoir « bouffer ».

                      Comme disait Coluche : « 500 000 personnes défilent dans la rue et réclament du travail. - C'est faux, du pognon leur suffirait. »

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Le profiteur, il vit grâce à mon père (et d'autres) et son dur labeur.

                      Et comment tu distingue le profiteur du gars qui cherche du travail et n'en trouve pas? Combien coûte cette distinction? Est elle efficace ? Faux positifs ?

                      L'héritage ce sont des dons que le donateur est libre de faire,

                      Absolument pas!!! Le don est fait du vivant, et a une fiscalité très différente. Supprimer l'héritage ne supprime pas les dons.

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est rare que quelqu'un n'ait pas envie de travailler

                      Bah pinaise… Moi ca m'arrive tous les matins… Et pourtant je vais quand meme travailler. Dingue ca !

            • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

              Posté par . Évalué à 2.

              Remarquez que si vous trouvez que l'assistanat c'est une bonne chose, alors si quelqu'un qui est nul en informatique se présente, à chaque fois qu'il vous posera une question, même si c'est la même question sous une autre forme, vous lui répondrez je présume…
              C'est drôle mais ce genre de comportement c'est si rare, que je vous verrais bien le faire.

              Oui bien sûr! En fait c’est un peu mon quotidien, car en plus des personnes pour qui je fais ça gratuitement, il y en même qui me donnent des sioux pour ça! On appelle ça un admin système!
              Mais en général c’est plié au deuxième passage (s’il y a lieu), parce que je suis bon comme ça.

              Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                Posté par . Évalué à -9.

                --- " On appelle ça un admin système! Mais en général c’est plié au deuxième passage (s’il y a lieu), parce que je suis bon comme ça. " (…)

                Vraiment? J'ai une question que j'avais posé sur la page qui parle de QEMU, la question virtualisation, vous voulez bien y aller et répondre à ma question alors ?
                Mon avis est simple: si vraiment vous êtes ce que vous prétendez être alors vous aurez eu envie de répondre à ma question sur la virtualisation…
                Mais je ne vous ai pas vu là-bas… :-)
                Ce n'est pas une critique, c'est un constat: it's none of my business.

                Comme on me l'avait dit une fois, le libre à ses limites aussi, notamment le support gratuit.

                • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Mais je ne vous ai pas vu là-bas… :-)

                  Je ne passe pas ma vie sur linuxfr, et en général ne consulte que rarement les dépêches, préférant les journaux, et consulte encore plus rarement les articles pour les sorties de nouvelles versions d'applications.
                  Et pour répondre a laquelle de tes questions?

                  Depending on the time of day, the French go either way.

                  • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                    Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 18/06/13 à 16:42.

                    1/ Personne ne passe sa vie ici…
                    2/ Cette question sur QEMU
                    3/ pourquoi vous préférez les journaux ?

                    PS: je n'exige pas que vous répondez non plus.
                    (On ne sait jamais avec certains ici)

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 3.

                      3/ Parce que je trouve le contenu des journaux plus intéressants, ce qui est très subjectif, j'en conviens.

                      Juste par curiosité, tu as quel âge?

                      Depending on the time of day, the French go either way.

                      • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                        Posté par . Évalué à -10.

                        --- " Juste par curiosité, tu as quel âge? " (…)

                        Je respecte la confidentialité des autres, donc respectez la mienne.

                        • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ça aussi c'est relatif, certaines personnes (comme moi) s'en fichent de divulguer leur âge, c'est pourquoi je te demandais.
                          Et une tranche d'âge tu voudrais bien communiquer dessus? 10-20ans, 20-25ans, 25-30ans, 30-35ans, grabataire?

                          Depending on the time of day, the French go either way.

                        • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Je tombe là dessus en parcourant tes commentaires et c'est marrant parce que j'avais failli te poser la question puis je m'étais abstenu.

                          Je mise sur 19 ans perso.

            • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

              Posté par . Évalué à 3.

              Moi je préfère nettement l’assistanat pour avoir des gens qui ne sont pas dans mes pattes plutôt que d'imposer une norme sociale disant que tout le monde doit bosser.

              On se retrouve avec des gens qui font plus de mal que de bien, surtout en info, qui bien souvent tirent la couverture à eux pour les réalisation qu'ils ont plus pénalisés qu'autre chose.

              C'est des gens qui augmentent ma charge de travaille, et qui parasitent les augmentation. Bref, je préfèrerai les voir payés à rien foutre.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                Posté par . Évalué à -9.

                --- " Moi je préfère nettement l’assistanat pour avoir des gens qui ne sont pas dans mes pattes plutôt que d'imposer une norme sociale disant que tout le monde doit bosser " (…)

                Tout le monde doit bosser, sauf s'ils ne peuvent pas faire autrement.
                Après, c'est utile de prévoir qu'une personne peut se retrouver au chômage pendant un temps assez long, genre quelques années…
                Là je suis toujours d'accord pour payer; là où je ne suis plus d'accord c'est quand une personne ne veut pas bosser alors qu'elle a les compétences qu'il faut pour le job…
                Quand tu as les compétences, il faut que tu ailles travailler parce que les retraites dépendent de nos sous et pas des autres pays.

                --- " C'est des gens qui augmentent ma charge de travaille, et qui parasitent les augmentation. Bref, je préfèrerai les voir payés à rien foutre. " (…)

                Et on vous augmentera avec un boulet ? J'ai comme un doute. Expliquez moi ça parce que le patron s'il sait que c'est un glandeur et qu'il le garde c'est qu'il trouve son compte…
                Or, garder un glandeur coûte cher (secu, charges, etc.)

                • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et on vous augmentera avec un boulet ?

                  Justement il dit que non: C'est des gens qui augmentent ma charge de travaille, et qui parasitent les augmentation.

                  Depending on the time of day, the French go either way.

                  • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                    Posté par . Évalué à -8.

                    --- " Justement il dit que non " (…)

                    Je lis:

                    Bref, je préfèrerai les voir payés à rien foutre

                    Il préfère qu'on les paye à ne rien foutre?
                    Sauf que le patron lui il sait si tu glandes ou pas.

                    Qu'il m'explique.

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Relis le thread, il disait qu’il préférait voir les personnes qui n'ont pas envie de travailler ne pas travailler (et toucher des thunes des Assedic) plutôt que les voir traîner au boulot et être contre-productives, et nuire à son obtention d'augmentation.

                      Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Il préfère qu'on les paye à ne rien foutre?

                      Oui je préfère qu'ils soient officiellement payé à rien foutre que d'avoir des gens faisant semblant de bosser réglant les problème à coup de poussière sous le tapis, avec comme exemple

                      • modifier l'ordre des instruction pour éviter le segfault
                      • corriger un bug à coup de tests de cas particulier plutôt que d'aller voir pourquoi les données ne sont pas correcte, plantant au prochain cas semblable
                      • factoriser du code? pour quoi faire alors que ctrl-c ctrl-v marche très bien…

                      Je passe évidemment sur les question auxquelles on réponds 20 fois, et aux passage où on se retrouve sur le poste du boulet à faire son taf pour lui montrer comment on fait.

                      Sauf que le patron lui il sait si tu glandes ou pas.

                      Désolé, mais dans une équipe, le patron ne sais pas forcément qui fait quoi, surtout s'il n'a aucune connaissance technique, celui qui choppe la meilleur augmentation est celui qui présente mieux, pas celui qui programme mieux.

                      Bref, je préfère ne pas avoir de collègue plutôt qu'avoir un boulet.

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

                  Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 18/06/13 à 17:00.

                  Quand tu as les compétences, il faut que tu ailles travailler parce que les retraites dépendent de nos sous et pas des autres pays.

                  "faut que tu bosse car les vieux ont besoin de pognon" me parait un bien mauvais argument…

                  Le systeme fait qu'actuellement beaucoup de gens n'ont AUCUN interet personnel à travailler : ils s'en sortent mieux en profitant du chomage. Tant que le systeme est comme ca et qu'il le permet, les gens ont raison d'en abuser.

    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

      Posté par . Évalué à 8.

      L'envie mène à la jalousie

      Pire : la jalousie mène à la haine, la haine mène à la souffrance, et la souffrance mène au côté obscur.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

        Posté par . Évalué à -10.

        --- " Pire : la jalousie mène à la haine, la haine mène à la souffrance, et la souffrance mène au côté obscur. " (…)

        Le monde étant une nuance de gris, vous me diriez qu'il est plus noir ou blanc ce côté obscur, parce que pour moi c'est un peu flou, dès fois qu'on me dirait que c'est rouge…? J'en ris déjà jaune.

    • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En Chine, le proverbe n’est plus en vigueur que dans les zones dépolluées.
      En France, son usage est strictement réglementé.

      • [^] # Re: L'envie mène à la jalousie

        Posté par . Évalué à -9.

        --- " En Chine, le proverbe n’est plus en vigueur que dans les zones dépolluées. " (…)

        Ne prenons pas non plus au premier degré le proverbe chinois non plus.
        A la limite, il ira bien pêcher en Bretagne ou en Méditerranée pour faire simple… :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.