Plasma 5.2, l'espace de travail de KDE

Posté par (page perso) . Édité par Jiehong, Nÿco, ver2terre, ZeroHeure, Pierre Jarillon, ʭ ☯ , BAud, Nicolas Boulay, palm123 et pamputt. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags : aucun
49
2
fév.
2015
KDE

Plasma 5.2 est sorti le 27 janvier 2015, 2 mois et demi après la sortie de la version 5.1. Pour rappel, Plasma est l’espace de travail (aussi appelé shell) de KDE. Cette version nous apporte de nouveaux composants, un bon nombre de nouvelles fonctionnalités et bien des corrections de bogues.

Plasma 5.2 et le nouveau module Kscreen

Découvrez les nouveautés en seconde partie de l'article.

Le langage Rust en version 1.0 alpha, on arrête de tout casser !

Posté par (page perso) . Édité par olivierweb, tankey, reno, BAud, patrick_g, palm123, Nÿco et Nicolas Boulay. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
44
24
jan.
2015
Technologie

Rust est un langage de programmation conçu pour répondre aux problématiques modernes des gros logiciels clients et serveurs utilisant Internet, en particulier la sécurité, le contrôle de la mémoire et la parallélisation.

Comme le rappelle la rétrospective 2014, Rust est un sujet qui a été beaucoup traité l’année précédente. N’oublions pas non plus l’expérimentation avec Rust et ibus qui a fait l’objet d’une dépêche en octobre dernier.

Avec un peu de retard par rapport au communiqué lors de la sortie de la version 0.12, mais comme annoncé le 12 décembre, c'est près de 3 ans après la version 0.1 que l'équipe de Rust publie la version alpha de la version 1.0 du langage ce 9 janvier.

Sortie de Wayland et Weston 1.6

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Xavier Teyssier, palm123 et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags :
43
7
oct.
2014
Serveurs d'affichage

Wayland et son implémentation de référence Weston sont sortis en version 1.6 le 19 septembre 2014.

Sous GNU/Linux et BSD (entre autres), lorsqu’une application veut afficher quelque chose à l’écran, elle doit utiliser le protocole X11 pour communiquer avec X.Org. Mais X.Org est vieux, pas vraiment adapté au matériel moderne ni très sécurisé.

Wayland

Wayland est le nom du projet, du protocole conçu pour remplacer X11 et d’une bibliothèque qui l’implémente. Une partie du travail qui était réalisé par X.Org devra désormais l’être par le compositeur, dans la plupart des cas le gestionnaire de fenêtres. Weston est une implémentation de référence d’un compositeur pour démontrer les capacités des protocoles (Wayland, xdg-shell…) et des bibliothèques utilisées (libxkbcommon, libinput…).

systemd versions 212 à 215

58
6
oct.
2014
Technologie

systemd est un système de démarrage alternatif au démon init d’UNIX System V spécifiquement conçu pour le noyau Linux, avec une meilleure gestion des dépendances entre services et le chargement en parallèle des services au démarrage. Il est publié sous licence GNU LGPL version 2.11.

Voici une version traduite, réarrangée et non exhaustive des notes de version de systemd des versions 212 à 215. En bref, on ajoute un peu de sucre autour ! Vous pouvez même sauter ce qui ne vous intéresse pas.

Lennart, développeur principal de systemd, posant avec son livre préféré

N. D. M. : cette dépêche est un énorme travail d’eggman et de sinma qui méritent tous les deux des gros remerciements.

Quelques nouvelles sur Qt et KDE

73
16
sept.
2014
KDE

Le nombre de dépêches sur KDE et Qt semble assez faible sur LinuxFr.org en comparaison du rythme effréné de l’actualité de ces deux projets libres en ce moment. Voici donc quelques nouvelles qui peuvent valoir la peine d'être lues.

Évidemment, c’est loin d’être exhaustif et vous êtes invité à lire le très actif planetkde.org, si vous souhaitez plus de précisions.

Compte-rendu de la rencontre KDE à Randa

Posté par (page perso) . Édité par BAud, ZeroHeure, tankey, palm123, eggman, Nÿco et _PhiX_. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
33
8
sept.
2014
KDE

La rencontre KDE à Randa (en Suisse) permet chaque année aux développeurs (et autres? il me semblait que ça parlait de designers) y participant de passer une semaine complète à travailler sur KDE (et à manger des chocolats aussi).

Concernant la collecte de fonds, 428 personnes ont donné plus de 15 000 € (sur un objectif de 20 000), permettant à plusieurs dizaines de participants de se retrouver, du samedi 9 au vendredi 15 août, pour planifier et travailler sur le futur de KDE.

Voici un récapitulatif non-exhaustif de l’évènement.

Sortie de X.Org 1.16

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, palm123, patrick_g et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
75
7
août
2014
Serveurs d'affichage

Si Wayland est sur la bonne voie pour arriver sur nos ordinateurs, l’équipe s’occupant de X.Org n’a pas chômé pour nous livrer, le 17 juillet dernier, cette version 1.16 qui apporte pas mal de nouveautés intéressantes !

La suite de la dépêche propose une traduction française des notes de version (Glamor, XWayland, systemd, compilation plus propre, appareils non PCI, etc.).

GOG.com distribue maintenant des jeux pour GNU/Linux

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
33
7
août
2014
Jeu

Le service de distribution et de vente de jeux vidéo en ligne sans DRM GOG.com annonce l’ajout de GNU/Linux aux plateformes pris en charge.

Pour rappel, « le service vend des vieux classiques sur PC mis à jour pour tourner sans encombre sous les dernières versions de Windows. » et depuis mars 2012 propose des titres plus récents comme The Witcher 2, Alan Wake, et Assassin's Creed entre autres. Merci Wikipédia francophone et anglophone.

Outre l’ajout d’une nouvelle plateforme prenant en charge GNU/Linux, on apprend que 50 jeux sont déjà disponibles pour GNU/Linux, dont 23 (et un en préparation) pour la première fois disponibles sous GNU/linux.

systemd pour les administrateurs, partie 1 et 2

83
2
août
2014
Technologie

On vous parle depuis longtemps de systemd. On vous dit que c’est très bien. La plupart des distributions l’ont adopté (Fedora, openSUSE, Mageia, Frugalware, Arch, etc.), vont l’adopter (Debian, Ubuntu) ou vous permettent de l’utiliser de manière optionnelle (Gentoo, etc.). Mais, savez‐vous l’utiliser ?

Voici une série d’articles didactiques pour apprendre à utiliser systemd et vous permettre de mieux l’appréhender et de comprendre les avantages qu’il apporte par rapport aux systèmes précédents.

Les informations ci‐dessous sont tirées, traduites et adaptées du blog de Lennart Poettering et sont accessibles dans la langue de Shakespeare aux adresses ci‐dessous :

Sortie de Plasma 5.0

54
23
juil.
2014
KDE

Plasma, l’espace de travail (aussi appelé shell) de KDE, est sorti en version 5.0 le 15 juillet 2014.

Breeze, le nouveau thème graphique offre un visuel plus propre et une meilleure lisibilité. Les flux de travail ont été rationalisés, tandis que les motifs d’interaction globaux sont laissés intacts. Plasma 5.0 améliore la prise en charge des écrans à haut DPI, fournit un espace de travail (shell) complet, et s'adapte à différents appareils.

Sous le capot, on notera la migration vers une nouvelle pile graphique totalement accélérée par le matériel, centrée autour d’un graphe de scène OpenGL(ES). Plasma est construit avec Qt5 et KDE Frameworks 5.

Bannière de Plasma 5

Note : cette dépêche est une traduction d’une partie de l’annonce officielle.

Sortie de KDE Frameworks 5

79
14
juil.
2014
KDE

KDE Frameworks 5 (KF5) est sorti le 7 juillet 2014 ! Pour rappel, KF5 c’est le résultat de 3 ans d’efforts pour modulariser les KDElibs, les bibliothèques utilisées par la plupart des logiciels KDE. À cette occasion, elles ont été migrées vers Qt5 et améliorées. Une itération majeure donc, mais une évolution et pas une révolution, ce qui facilite la transition.

La modularisation est un objectif de longue date pour rendre les KDElibs utiles aux développeurs Qt. En effet, les bibliothèques KDE sont, au fur et à mesure de leur évolution, devenues un véritable cadriciel (framework) ou, plutôt, un ensemble de bibliothèques interdépendantes ; ce côté monolithique souvent reproché aux KDElibs limitait son utilité en dehors de KDE.

Logo KDE en cours de construction — CC-By-Sa 3.0/GFDL 1.2

Note: Cette dépêche est essentiellement une traduction des notes de versions et d'un choix de documentations sur les API de KF5 issus du planet KDE, notamment ces trois .

Rencontre KDE Randa (Suisse) — aout 2014

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
21
29
juin
2014
KDE

Si vous souhaitez aider KDE dans son développement, n’oubliez pas de financer le sprint de la rencontre 2014 à Randa (Suisse) qui aura lieu en aout. Attention, la campagne s’arrête le 9 juillet, il ne reste plus beaucoup de temps !

Si le but est atteint, on aura un logiciel de montage vidéo Kdenlive encore plus stable, plus d’applications portées sous KDE Frameworks 5 (avec un premier port du logiciel de gestion de finances personnelles KMyMoney), des améliorations dans le framework multimédia Phonon, un début de travail sur le lecteur audio Amarok 3, des applications KDE pour l’éducation encore meilleures, une bêta du port du logiciel ludique et éducatif GCompris vers Qt, un livre KDE mis à jour, plus de travail sur Gluon, et un nouvel et fantastique SDK KDE!

Résumé de l’affaire TrueCrypt

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, BAud, eggman, Benoît Sibaud, palm123, glennie et Nils Ratusznik. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
44
20
juin
2014
Sécurité

TrueCrypt est un logiciel de chiffrement de disques, multiplateforme, sous licence non-libre (cf annexe en seconde partie), mais dont le code source est accessible. Ses développeurs sont anonymes.

TrueCrypt

Depuis le 28 mai dernier, le site web officiel TrueCrypt.org redirige vers le sous-domaine de Sourceforge dédié au projet et affiche en rouge un message inquiétant :

ATTENTION : Utiliser TrueCrypt n’est pas sûr car il pourrait contenir des problèmes de sécurité non-corrigés

Cette page explique également aux utilisateurs comment migrer leurs données vers un autre outil de chiffrement… qui n'est autre que BitLocker de Microsoft !

Mise aux poings sur systemd

96
13
juin
2014
Technologie

systemd est un gestionnaire du système et de services (aussi appelé « PID 1 », car c’est le premier processus à être lancé) pour Linux, compatible avec SysV et les scripts d’init LSB. systemd a des capacités de parallélisation énergiques. Il utilise les sockets et l’activation par D-Bus pour démarrer les services, permettant le démarrage à la demande des démons. Il surveille et commande les processus avec les groupes de contrôle (cgroups) Linux. Il prend en charge la construction d’instantanés et la restauration de l’état du système. Il maintient les points de montage et d’auto-montage, et implémente une logique de contrôle transactionnelle élaborée fondée sur les dépendances entre services.

systemd ne fait pas partie du projet freedesktop.org, bien qu’hébergé sur le site. Il est codé en langage C et publié sous licence GNU GPL 2.1+. Il a été lancé par Lennart Poettering, auteur de PulseAudio et d'Avahi entre autres, et est maintenant activement développé par plusieurs dizaines de développeurs.

La dernière dépêche concernant systemd a suscité de nombreuses réactions et certaines d'entre elles montraient une méconnaissance de ce logiciel : la dépêche se contentait, pour la majeure partie il est vrai, de traduire les notes de versions.

Je vais donc faire un point sur systemd, histoire d’en finir une bonne fois pour toutes avec les discussions sans fin sur systemd (l’espoir fait vivre).

Journal Défouloir, pamphlet, troll: Chromium, Bépo et NIH

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
18
8
juin
2014

Bonjour nal,

En Bépo on a touche morte grecque (pour taper les lettres de l’alphabet grec), intégrée à X.org depuis plusieurs années, mais ça ne marche pas sur GTK parce que les touches mortes, susceptibles de changer en fonction de la locale, sont codées en dur. Alors ça peut se changer via une variable d’environnement (trop facile… ou pas).

Je vous raconte pas le nombre de fois où j’ai entendu la question «pourquoi la touche morte grecque ne marche-t-elle pas?» (...)