L'astronomie libre sous Linux : le point fin 2012, début 2013

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Benoît Sibaud et Nÿco. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
68
2
jan.
2013
Science

L'astronomie est un passe-temps vraiment sympathique qui permet de relativiser pas mal et de réfléchir sur notre place dans l'univers. Elle contient un côté poétique intéressant et pourtant, quand on veut commencer à se faire plaisir en prenant des photos d'objets aux dimensions difficilement compréhensibles, on peut se fait peur avec la pauvre logithèque linuxienne. Ceci est la première impression, fausse et c'est l'heure de faire un point et de motiver les utilisateurs.

L'hiver est la saison préférée des astronomes amateurs : si on plie à 22h, on a eu 4 h de nuit. Les nuits de janvier et février sont souvent très claires car très froides !

Un peu de lune, chaîne d'acquisition et traitement 100% Linux

Pymecavideo sort en version 5.3

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
22
12
déc.
2010
Science
Pymecavideo :
  • C'est un logiciel sous licence GPLv3 développé avec Python et Qt4 qui permet d'ouvrir des vidéos et d'en pointer certains points pour en extraire les coordonnées.
  • se veut un remplaçant libre et multi-plateformes de Regavi ou Avimeca.
  • est utilisé par des professeurs de physique dans les lycées pour étudier les changements de référentiels ou certaines lois du mouvement.


Un de ses points forts est l'ergonomie et la rapidité de prise en main.

Pymecavideo vient de fêter son 300e commit depuis qu'il est chez Tuxfamily \o/ !

Pymecavideo sort en version 5.0 et sera présent à InterTICE

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
20
18
avr.
2010
Science
Pymecavideo est un logiciel développé sous python-Qt4 utilisé en cours de Physique (par exemple) qui permet de récupérer les coordonnées d'un ou plusieurs points présents dans les images d'un film.

Ceci permet de récupérer la trajectoire d'un point dans un référentiel ou encore par rapport à un autre point.

Il permet aussi de visualiser rapidement les vitesses des points, soit en vecteurs, soit selon les axes mais surtout - et c'est ce qui le démarque des autres - permet de calculer une vidéo selon l'autre référentiel. Ainsi, on peut "voir" que le mouvement d'une balle lâchée sur un vélo est parabolique dans le référentiel terrestre mais vertical dans le référentiel vélo.

L'ergonomie est - selon les auteurs - simple et un certain nombre d'élèves et de professeurs l'utilisent. Plus on fait de publicité autour, plus il y en aura.

Pymecavideo est principalement développé pour Linux, mais des fois, un binaire existe pour windows.

Sur l'invitation des organisateurs, les deux auteurs, JB BUTET et Georges KHAZNADAR seront présent au salon interTICE le mardi 11 mai de 12h à 14h pour animer un atelier avec huit ordinateurs sous Lucid Lynx avec des professeurs.
Ceci dans le cadre des ateliers "le libre dans l'éducation" d'InterTICE :
InterTICE est un salon dédié au Technologie de l'Information et de la Communication pour l'Education. Si on y côtoie des logiciels privateurs comme final cut pro et du photoshop, on y côtoie aussi des fleurons du libre dans l'éducation comme OOo4Kids présenté juste après nous par Eric BACHARD.
Un peu de visibilité en plus sur les logiciels libres dans l'éducation ne fait pas de mal.

Pymecavideo sort en version 4 et est compatible baccalauréat

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
19
10
jan.
2010
Éducation
Pymecavideo est un logiciel libre sous licence GPL v3, qui permet le pointage d'un ou plusieurs points d'une vidéo afin de récupérer leurs coordonnées.

Au cours de votre cursus, vous avez pu rencontrer ce genre de logiciels. Ils s'appellent dans le monde propriétaire "aviméca" ou "Regavi".

Pymecavideo est né de la volonté de deux auteurs, Jean-Baptiste Butet et Georges Khaznadar, de travailler la physique sous Linux. Pour cela, ils se livrent depuis 2 ans à l'écriture de logiciels plus ou moins imposants pour permettre la migration des salle de physique sous l'OS de Redmond vers des OS libres.

Pymecavideo arrive en bout de développement. Cette version 4 marque une condition importante pour qu'il soit accepté par les collègues français : Pymecavideo devient compatible avec les « épreuves expérimentales du baccalauréat ». Ceci implique que son utilisation peut se faire tout au long du cursus (français tout du moins).
NB : si vous êtes prof de physique et que vous utilisez pymecavideo, merci de nous le faire savoir :)

Une fois les coordonnées acquises, on peut les utiliser dans un tableur ou, mieux, dans un logiciel dédié à la modélisation comme QtiPlot.

[Film] La stratégie d'Ender

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Davy Defaud et Christophe Guilloux. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
13
12
nov.
2013
Culture

Le livre Best-seller d'Orson Scott Card fait partie des piliers de ma modeste bibliothèque, et nous avons déjà pas mal discuté sur LinuxFr.org de ce livre que je conseille à tous ceux qui ne l'ont pas encore lu :

Sans attendre particulièrement le film (je ne suis pas un grand fan de cinoche), j'en avais entendu parler quand ils avaient envie de le faire mais avaient un peu de mal à trouver comment faire. Hier soir, on se décide : tiens on va aller voir le film. Petit compte-rendu garanti sans spoiler dans la suite de la dépêche.

Affiche la stratégie d'Ender

NdM : merci à djibb pour son journal.

La version 3.0 de pymecavideo est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
6
1
déc.
2008
Science
Après quelques retards, dus principalement à un manque de temps pour finaliser la version 3.0 (voir le journal pymecavideo, juste avant la release... ), voici enfin la version 3.0 de pymecavideo.

Pymecavideo est un logiciel libre sous licence GPL 3 écrit en Python, basé sur la bibliothèque Qt4 et FFmpeg. Il permet, à partir d'une vidéo (quelconque) de déterminer les coordonnées des points que l'on peut pointer.

Dans le cadre d'un enseignement de physique, ceci permet d'étudier la relativité des référentiels et de calculer les énergies cinétiques, potentielles. À ce titre, il remplace facilement Avimeca ou regavi, logiciels propriétaires ne tournant que sous Microsoft Windows.

Couplé à un logiciel de visualisation de données, comme Qtiplot, on peut visualiser les vecteurs du mouvements.

Note : pymecavideo est disponible en français, anglais et espagnol.

Pymecavidéo, un remplaçant à regavi ou aviméca

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
1
7
jan.
2008
Éducation
Pymecavideo est un programme écrit en pyQT4 qui permet de remplacer AviMeca et RegAvi, deux logiciels incontournables dans l'approche de la physique, que ce soit en troisième, ou de manière encore plus prononcée en seconde et 1ère S lorsque l'on attaque la partie liée à la mécanique.

Malheureusement, ces programmes, en plus de ne pas être libres, ne sont pas multi-plateformes. Pymecavideo a été créé dans le but de les remplacer et de pouvoir être utilisé sur la plateforme GNU/linux, sous licence GPL.

Ce logiciel permet d'analyser des acquisitions vidéo faites à partir de webcam dans le but de pointer les positions de divers points. Ainsi on peut étudier les changements de référentiels, les vitesses, les énergies mécaniques, etc.

Les collèges du Rhône se libèrent !

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
9
juin
2007
Éducation
Tous les collèges du département du Rhône étaient équipés d'une solution propriétaire basée sur Novell Netware vieillissante. Une expérimentation a eu lieu cette année, permettant de mettre en concurrence directe deux solutions, l'une basée sur une solution propriétaire à base de Windows Server 2003 et l'autre à base d'un serveur de fichiers sous Linux, Scribe.

Les tests ont commencé en septembre, ils viennent de se finir. Les solutions ont été vues sous plusieurs aspects :
  • Utilisation simple, pédagogique ;
  • Ressenti des usagers (prof/élèves) ;
  • Possibilités techniques, etc.
et le vainqueur est... SCRIBE ! Serveur pédagogique basé sur Linux, utilisant des partages Samba.

Pour cette expérimentation, certains outils ont dû être développés en interne, afin de pouvoir combler certains manques. Citons ALIAS - Automatiseur Libre d’Installation d’Applications pour Scribe - qui pourra vous rendre des services, si vous avez un parc avec des clients Windows. Il est à souhaiter que les départements et la région suivent la même voie, afin d'uniformiser les solutions et faire des économies en ces temps de vaches maigres.

OCS Inventory-ng est finalisé !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
28
jan.
2007
Sécurité
OCS Inventory est une solution d'inventaire de parc informatique, libre et multiplateforme. Il permet de centraliser les informations concernant les postes clients, tout en optimisant la bande passante du réseau. Possédant une interface de gestion très ergonomique, cette solution d'inventaire de parc informatique est un must et a été récompensée aux trophée du Libre 2006.

OCS Inventory forme un couple complet avec GLPI pour l'administrateur et le gestionnaire qui veut suivre son parc informatique.

Astrolix, ou être un Astronome Linuxien

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
8
déc.
2006
Technologie
Astrolix est une jeune association, qui a pour objectif de faire connaître les logiciels libres ou open-source astronomiques, surtout si ils sont multiplateformes.

Les logiciels astronomiques ne manquent pas ! Il est même difficile de s'y retrouver au début. Cependant, il y a un certain manque de logiciels Libres.

Fort de ce constat, un petit groupe d'astronome amateur s'est lancé dans la mise en place d'une association pour permettre un regroupement des compétences, les échanges entre astronomes libristes.

Vous aimez l'astronomie ? Vous aimez les logiciels libres ? -> Rejoignez-nous !

Un petit tour d'horizon des logiciels d'astronomie sous Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
21
juin
2004
Communauté
Profitant d'une nouvelle version de "cartes du ciel" sous Linux, voici un rappel des logiciels d'astronomie amateurs (éphémérides) sous Linux :

-> Xephem, qui est très complet, professionnel mais dont le graphisme est un peu rebutant
-> Kstars, un de mes préférés, est bien intégré et les améliorations (entre KDE 3.1 et 3.2) sont impressionnantes : gestion des télescopes (autopointage), superbes images, gestion des satellites principaux des planètes...
-> Stellarium, wouaah, c'est beau (mais gourmand), comme si vous y étiez (comment impressionner les amis)
-> Celestia, outil très intéressant pédagogiquement et superbe. Par contre, il est un peu dur à utiliser.
-> Cartes du ciel (SkyChart in english) qui permet d'imprimer ses cartes du ciel et donc de préparer ses nuits. De grosses bases de données sont présentes et on a même la possibilité de coupler CDC avec une base MySQL pour les astéroïdes

Autant dire que chacun y trouvera son compte. En ce qui me concerne, j'utilise sur le terrain Kstars pour piloter le télescope, Xephem pour les satellites de Saturne, Cartes du ciel pour les astéroïdes et les étoiles peu visibles, Stellarium pour impressionner mes amis et dire "t'as vu comment c'est bien Linux ;)", Celestia pour vérifier les passages de satellites (éclipses) de Jupiter devant elles.

Thunderbird 0.6 en français

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags : aucun
0
16
mai
2004
Mozilla
Deux semaines seulement après la sortie de Thunderbird 0.6, la traduction française est disponible au téléchargement. Les fonctionnalités de cette nouvelle version ont déja été présentées sur LinuxFR (cf lien [1]).

Nous tenons à remercier les équipes de traductions du projet Mozilla qui font vraiment un travail extraordinaire tant en rapidité qu'en qualité. Mozilla faisant partie intégrante du processus de migration vers le libre, on ne peut que saluer cette réactivité !

OpenOffice 1.1.1 française est sortie

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
5
avr.
2004
Bureautique
Après une 1.1 satisfaisante et bien déboguée, voila la 1.1.1 version française qui est officiellement lancée.

Elle s'appelle Prague. Maintenant toutes les versions d'Ooo auront un nom de ville du monde.

Cela fait 3 semaines que la version anglaise est sortie mais des discussions et la découverte de quelques bogues non stoppant lors des essais ont retardé un peu la sortie définitive.

Ajoutons que c'est la RC3 qui a été finalisée, les 2 premières souffrant de régressions, ce qui prouve la volonté de fournir un logiciel de qualité.

Ce que noterons la plupart des utilisateurs : un temps de lancement encore raccourci. Pour le reste, voir le changelog.

OpenOffice 1.1 en version française

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Antoviaque.
Tags :
0
15
oct.
2003
Bureautique
Après les différentes RC, la RC5 a été la bonne. Deux semaines de test ont été nécessaires pour décider de valider la 1.1 RC5 en 1.1.0 finale. L'application est en train de se propager sur les miroirs.

Il reste encore quelques bugs mineurs qui seront corrigés dans une 1.1.1 qui sortira sous peu (quelques semaines) en version anglaise.