Journal [HS] message aux électeurs Français ! :/

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
-16
16
avr.
2017

Chers journaleux,

Il est de tradition ici de « considérer inutile » tout message que l’on dira « politique ». Je connais donc le risque de faire baisser considérablement mon pauvre score de départ pour mes futures contributions. Néanmoins, je tremble littéralement pour un tas d’autres choses, qui dans ce monde et en ce moment sont de nature à faire trembler l'esprit lucide qui tiens à la vie.

Si donc en plus d’être passionnés par l’informatique et les logiciels libres vous êtes comme moi soucieux de notre avenir, merci de ne pas forcément chercher à faire disparaître mon message et de le lire jusqu’au bout.

Et en même temps, nous vivons une époque où il est de moins en moins pertinent de s’adresser les uns au autres pour dire quoi faire ou comment le faire. Mais plutôt pour partager quelques informations (sourcées) et participer à leur diffusion (ou pas, ou autre).

Voici humblement des idées que j’ai, que j’aimerais partager avec le plus grand nombre de Français possible, dans le mince espoir d’infléchir peut-être le poids de la balance du côté de moins de souffrance, pour le moins de personnes possible, etc.

Dois-je faire la longue liste de ce qui ne va pas dans le monde ?

Dois-je faire la liste également de toutes ces pistes qui pourraient nous mener dans le sens de moins de souffrance, pour moins de personnes, etc. Car c’est ainsi que fondamentalement je me résume les enjeux de société ; entendons par "souffrance", toutes sortes de souffrances et de frustrations…

Tant qu’il s’agit d’intention de vote, de quoi alimenter les sondages, j’encourage les Français à dire précisément celui qu’ils souhaiteraient réellement voir comme président. Poutou ? Assolineau ? Arthaud ?

Criez-le haut et fort ! (mais pas forcément ici du coup)

Et s’il s’agissait d’un dépouillement par Condorcet, chaque Français pourrait encore placer son favori en première position, et sur le même bulletin de vote, son second choix, son troisième, et ainsi de suite.

Mais, l’organisation du scrutin étant ce qu’il est, une fois dans l’isoloir, il est plus intelligent de voter pour l’un de ceux qui peut réellement arriver au premier tour ! étant donné les derniers résultats des sondages actuels. Je prie les Français d’être ainsi « intelligent » et « stratège » car c’est de notre avenir à tous dont il est question.

Allons tous voir les sondages… Dans les isoloirs et les urnes, il est vrai qu’il peut y avoir des surprises, de l’ordre de 2 %, 5 % ou 7 % (?) par rapport aux derniers sondages mais pas plus. Alors il convient de voter efficacement au premier tour, dès lors que des visions du monde s’opposent littéralement ! Sur cette ultime balance, chaque voix pèse ! … ou ne pèse pas :(

Il ne s’agit pas uniquement d’un homme mais de tout un mouvement citoyen (ou financier ou autre), des idées, de multiples projets, des approches pour résoudre les problèmes, des valeurs, etc.

Certains me disent qu’aucun ne pourra rien faire à cause de l’UE. Mais (à ceux-là), en êtes-vous bien sûrs ? qu’ils ne pourront pas faire certaines choses ? C’est important de le savoir… Car de deux choses l'une : soit il n’y a aucun espoir et alors laissons les autres continuer comme ça ; soit il y a un espoir, aussi mince soit-il, et alors pour notre avenir, pour nos enfants, ne sommes-nous pas obligés de placer tout notre poids, notre soutien dans ce sens ?

Croyons encore et toujours en une sortie vers le haut de ce tumulte. La solution ne sera pas une purge humanitaire ou une compétition ultime de tous contre tous pour la survie ! La solution sera une prise de conscience, et la propagation de l’intelligence pour résoudre tous les problèmes, pour survivre tous ensemble par transition démographique.

L’intelligence artificielle et « supérieur » face à certains systèmes
« trop complexes » n’a encore que peu d’orientation politique et sur la mutation macroscopique du comportement humain. Nous sommes à l’aube d’un réel salut technologique et je ne suis pas transhumaniste ! Il ne s’agit pas tant de modifier l’homme mais de transcender l’humanité.

Merci les amis :)

  • # Condorcet

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+12/-9).

    Et s’il s’agissait d’un dépouillement par Condorcet, chaque Français pourrait encore placer son favori en première position, et sur le même bulletin de vote, son second choix, son troisième, et ainsi de suite.

    Je rêve de Condorcet, ça éviterai toute cette prise de tête "vote utile" nécessaire si on ne veut pas avoir le pire avec la méthode actuelle, ou le système allemand (élection du parlement par la proportionnelle sauf les inférieurs à 5% pour pas avoir du hyper minoritaire, et c'est le parlement qui décide du gouvernement en forçant des alliances) car en fait c'est la présidentielle elle même qui n'est pas logique en fait.

    Mais en attendant, effectivement on doit faire du vote utile.

    Certains me disent qu’aucun ne pourra rien faire à cause de l’UE.

    Ils sont juste faux-cul, et accusent ce qu'il y de plus loin pour pas qu'il réponde, donc déjà si on te sort ça tu peux te dire que la mauvaise foi est dans le coin.
    (après c'est sûr que si ton idée est juste de faire fonctionner la planche à billet… Mais ça ne résoudra aucun problème à long terme si tu pouvais, donc bon c'est aussi une excuse)

    Se rappeler que 90% de ce qui est dit "à cause de l'UE" est un choix national libre (mais comme taper sur son pays est psychologiquement difficile, le citoyen préfère accuser le truc plus loin, avec l'aide des politiques français qui savent qu'ils peuvent changer mais ne veulent pas et trouve en l'UE un bon défouloir pour son électeur donc ça va).

    Bref : avec toute cette mauvaise foi dans cette élection, dans le même style que ce qui a fait faire le Brexit et Trump, on est mal barré :(.

    • [^] # Re: Condorcet

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+5/-2).

      Il y a quand même des obligations non négligeables venant de l'UE. On peut trouver ça bien ou pas, c'est un autre débat.

      Article 30

      Les droits de douane à l’importation et à l’exportation ou taxes d’effet équivalent sont interdits entre les États membres. Cette interdiction s’applique également aux droits de douane à caractère fiscal.

      Article 34

      Les restrictions quantitatives à l’importation ainsi que toutes mesures d’effet équivalent, sont interdites entre les États membres.

      Article 63

      1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

      Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne

      • [^] # Re: Condorcet

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+7/-6). Dernière modification le 16/04/17 à 16:51.

        Tout à fait, mais la tu parle d'un fondement (vivre ensemble avec les autres), si on n'est pas d'accord avec ça en effet il faut partir (et on fera le même genre d'accord commercial avec les autres comme on le faisait avant, mais on risque d'y perdre car moins gros, ou on se mettre tout le monde à dos comme le Venezuela et on aura un maximums de pauvres).

        Note que tout ça n’empêche pas par exemple de mettre la TVA à 25% et rediriger les 5% supplémentaire (35 Milliards) vers le RSA (3 Millions de personnes) (tu doubles le RSA tranquille avec ça, les plus pauvres y gagneront 10x plus que leur "perte de pouvoir d'achat" lié à la TVA), mais bizarrement on préfère accuser l'UE de "ne rien pouvoir faire" plutôt que de faire cette action contre la pauvreté.

        Bref : oui, il y a des limites, mais elles n’empêche en rien de faire plein de choses dans son pays pour commencer, et bizarrement ce n'est pas fait, alors pourquoi vouloir quitter l'UE si on ne fait déjà pas ce qu'elle nous permet de faire? L'UE n’empêche aucunement, en restant dans les traités, de faire une France sociale, si la France est moins sociale de nos jours c'est son choix (privilégier les plus aisés) et pas celle de l'UE : si les français ont une France moins sociale, c'est par la seule volonté des français.

        • [^] # Re: Condorcet

          Posté par . Évalué à 9 (+11/-4).

          mais on risque d'y perdre car moins gros, ou on se mettre tout le monde à dos comme le Venezuela et on aura un maximums de pauvres

          C'est cocasse ce genre de réécriture de l'histoire, comme si la crise au Venezuela était dû au fait que le Venezuela serait sorti de l'UE. Enfin bon, voilà une pratique classique de l'amalgame avec utilisation d'un épouvantail bien pratique quoique totalement hors-sujet.

          • [^] # Re: Condorcet

            Posté par . Évalué à -3 (+4/-2). Dernière modification le 16/04/17 à 17:59.

            Je peux pas moinsser donc obligé de répondre :D

            C'est de la logique : si la France se retrouve seule, en plus à une période de son histoire où sa popularité est décroissante, ça va être difficile de négocier des traités d'égal à égal. (je rappel que le but des négociations c'est pas de créer les bizounours mais que chaque partie essaye de tirer son épingle du jeu (sauf la chine qui prétend aimer le donnant-donnant))
            Admettons par exemple que la France souhaite, pour une raison imaginaire, augmenter la taxation sur les vêtements acheté dans nos outlets (où les français viennent remplir des coffres de bagnoles), elle a plus de chance de ne pas froisser les beneluxiens (et d'éviter des répercutions du style une guerre des taxes) si elle fait partie de la même équipe. Si la France est hors de l'équipe, elle va juste passer par un étranger grincheux qui veut profiter de nous.

      • [^] # Re: Condorcet

        Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

        Un état peut désobéir, le contrôle des capitales en Grèce ou encore à Chypre. La fermeture de frontières entre pays de l'espace Schengen pour bloquer les réfugiés…

        Un état reste souverain. Il ne faut pas voir les réglements, traité et autre régulations européennes comme un cadre indépassable. On peut désobéir.

        • [^] # Re: Condorcet

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-2).

          Oui, et on peut se prendre un bonne amende bien salée quand on le fait.
          On ne peut pas lancer une institution pareille sans lui donner les moyens de faire appliquer ses règles par ses membres.

          Après, tout se négocie…

          • [^] # Re: Condorcet

            Posté par . Évalué à -2 (+0/-3). Dernière modification le 17/04/17 à 04:11.

            Et qui va venir collecter une amende si un état décide de désobéir ? Les chars de l'armée bleu ? :)

            • [^] # Re: Condorcet

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-3).

              On peut enlever les avantages qui fait que le pays veut rester dans l'UE.
              Comme la Grèce (pas eu besoin des chars, justement, on lui a juste dit "OK, tu veux la jouer solo, ben joue la vraiment solo" et hop comme par miracle le résultat d'un referendum a été "traduit" en autre chose face à tout ce qui est perdu dans ce cas; Pareil pour Chypre)

              Les pays veulent garder les avantages de l'UE, même la GB (qui fait une tonne de pression en coulisse pour garder les avantages de l'UE plutôt que de dire "bon, maintenant on laisser passer 2 ans et on fait un truc franc", bizarre non?), c'est qu'il doit y avoir des avantages malgré l'europhopbie ambiante.

              Bref, "désobéir" (entre guillemet car c'est d'une connerie que de parler d'ordre quand il s'agit de respecter ses engagements) est stupide si on pense que ce qui est signé n'est pas correct : il suffit de quitter. Enfin, si on a vraiment envie, hein, c'est-à-dire pas garder le beurre et l'argent du beurre.

              Mais bon, utiliser le verbe "désobéir" dans ce cas en dit déjà long sur votre idée de respect de vos engagements personnels…

              • [^] # Re: Condorcet

                Posté par . Évalué à 0 (+3/-4).

                Personne ne respecte tous les traités, même l'Allemagne ne respecte pas le second critère du pacte de stabilité (dette supérieur à 60% du PIB). Tous les pays désobéissent aux traités d'une maniére ou d'une autre. Personne ne tiens ses engagements dans cette histoire et certainement pas les pays présenté comme modèle.

                La GB est uniquement intéressé à préserver la city, ses banques d'affaire. C'est la seule chose qui les intéresse avec l'europe.

                Après porter un jugement de valeur personnel parce que j'utilise un verbe particulier c'est quand même assez risible. A titre personnel quand je prend des engagements je ne prends pas des engagements délirant et ca me permet de m'y tenir.

                Ici, on parle d'engagement d'un pays. Engagement qui ont était pris contre l'avais du peuple (cf référendum de 2005) donc oui désobéir dans ce cas particulier est un devoir. De plus ces engagements sont délirant, même l'Allemagne le soi-disant bonne élève n'arrive pas à s'y tenir.

                • [^] # Re: Condorcet

                  Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

                  Il y a tout de même une différence entre ne pas respecter un ou deux critères, et clamer sur tous les toits qu'on va « désobéir aux traités » en remettant en cause tout ce qui ne nous plaît pas. L'Allemagne ne se vante pas de ne pas respecter le pacte de stabilité. En réalité l'UE est basée sur les traités : désobéir aux traités, c'est comme sortir de l'UE—mais sous une forme honteuse, parce qu'on n'ose pas l'annoncer aux électeurs. Et il n'y a pas de raison de penser qu'il y ait une unanimité parmi les 26 autres pays pour accepter les conditions de la France dans une hypothétique renégociation, alors qu'ils n'y ont pas forcément intérêt…

                  Cette histoire de « désobéissance aux traités » a probablement un but électoral : il s'agit de ratisser large en attirant à la fois les électeurs pro-UE et les électeurs anti-UE. En réalité, la politique que Mélenchon mènerait face à l'UE est une inconnue, et il n'est pas sûr que Mélenchon lui-même sache vraiment ce qu'il veut en la matière.

                  • [^] # Re: Condorcet

                    Posté par . Évalué à 1 (+3/-3).

                    Quid du referendum de 2005 ? Donc on doit obéir aveuglement à des traités qu'y ont été mis en place contre l'avis du peuple ? Belle conception de la démocratie, belle conception de la parole tenu. Pour moi ces traités sont illégitime de par leur acte de naissance.

                    Oui on a aucune idée de comment réagirons les autre pays européen si un candidat élu décide de désobéir. Mais peut être auront-il au moins la correction de comprendre que ce n'est que l'application de la volonté d'un peuple et peut être respecteront-il cela (j'en doute vu le précédent).

                    Après certain préférons obéir aveuglement à des traités instauré contre le peuple et auront la joie de voir le parasite qu'est le système libérale, grossir sans fin. Le chacun pour soi, le moins disant social pour enfin arriver à concurrencer les travailleurs les plus pauvre du monde.

                    • [^] # Re: Condorcet

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-1).

                      Quid du referendum de 2005 ? Donc on doit obéir aveuglement à des traités qu'y ont été mis en place contre l'avis du peuple ?

                      Quelles sont les traités qui datent du référendum de 2005 ? Le pacte de stabilité, c'est 1997.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Condorcet

                        Posté par . Évalué à 0 (+0/-1).

                        Pacte de stabilité décidé par le conseil européen sans aucune consultation du peuple si ma mémoire est bonne.

                        • [^] # Re: Condorcet

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

                          Il est permis par le Traité instituant la Communauté européenne et décidé par le onseil de l'Union européenne, soit les ministres des états membres. Il a depuis été intégré dans un règlement de l'UE voté par le parlement.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Condorcet

                          Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+4/-7).

                          Ca te défrise peut-être, mais un referendum est un moyen parmi d'autres de demander son avis au peuple.
                          Une élection avec une candidat qui dit ouvertement qui soutient la chose en est une autre, que ça te plaise ou pas.

                          Petit rappel sur la "consultation du peuple" que tu aimes : elle est capable de dire une chose un jour et une autre chose incompatible avec la première le lendemain. Tu ferais quoi toi en face 2 deux consultations du peuple qui sont incompatibles? tu t'auto-accuserais de nier le peuple quelque soit ta décision, c'est tout, te voila bien malin avec tes grandes phrases.

                          Ton délire de 2005, ça fait 10 ans que c'est un pseudo-argument balancé à toutes les sauces, il faudra un jour peut-être arrêter d'être dans le ridicule à le ressortir à tout bout de champs.

                          Bref, le peuple a été consulté plusieurs fois, avant et après, par le biais d'élections diverses et variées, que ça te plaise ou pas.

                          au passage :

                          Après porter un jugement de valeur personnel parce que j'utilise un verbe particulier c'est quand même assez risible.

                          C'est risible pour toi car tu ne veux pas reconnaitre que ta parole ne vaut rien avec ta façon de penser (tu trouveras toujours une excuse pour dire "je tiens mes engagements, mais pas la parce que X").

                        • [^] # Re: Condorcet

                          Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

                          Bon, puisque le peuple n'y a pas eu mot à dire, je peux le faire aussi:
                          -Un décret présidentiel n'est pas décidé par le peuple
                          -Un vote du Parlement n'est pas décidé par le peuple
                          -Un vote du Sénat n'est pas décidé par le peuple
                          -Des commissions mixtes négocient des lois âprement disputées sans consulter le peuple non plus.

                          À un moment il faut voir si on accepte d'avoir des représentants, quitte à poser les bonnes questions pendant les campagnes électorales, plutôt que se plaindre que des représentants aient le mandat de négocier au nom de la France.

                          Mais curieusement, on n'aborde jamais en détail le fonctionnement de l'UE, qui prend quelles décisions et dans quelles circonstances, du coup, ça reste un truc lointain dont chaque décision qui nous emmerde est "non-démocratique".

                    • [^] # Re: Condorcet

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

                      Le traité de Lisbonne n'est pas le même texte que celui de 2005 (beaucoup de choses symboliques clivant ont été virés) et la campagne de Sarkozy (et de son parti pour les législatives), ont clamé la volonté de signer un accord similaire.

                      Après si le peuple vote favorablement pour un président et des députés où il y a un désaccord profond sur l'UE, je ne sais pas s'il faut vraiment blâmer les politiques ou les électeurs.

                      • [^] # Re: Condorcet

                        Posté par . Évalué à -2 (+1/-4).

                        Je ne crois pas que les députés et encore moins le président avait un tel mandat. Beaucoup de gens qui avait voté non au traité on voté pour Sarkozy et pas forcément pour son projet mais plus contre le projet de son opposante (pas un vote d'adhésion).

                        Je suis de ceux qui trouve malhonnête de s'assoir sur le vote de 2005 avec le traité de Lisbonne, je ne suis pas le seul et nombreux sont ce qui on dénoncé le procédé. De plus je ne me souviens pas qu'on y retiré des choses clivantes et symboliques. Ma mémoire c'est 90% du traité constitutionnel c'est retrouvé dans le traité de Lisbonne.

                        Mais on s'éloigne de mon point original qui est simplement qu'on peut désobéir et qu'on ne peut pas nous obliger à payer des amendes. C'est le droit d'un état souverain, il y en a plusieurs exemples dans le cadre de l'union européenne et pas toujours sanctionné n'en déplaise à certain. Ce qui se décide à l'échelle d'un peuple a toujours pour moi plus de légitimité que des décisions prisent par un groupe restreint. C'est ma conception de la démocratie, ce n'est peut être pas la votre, dont acte.

                        • [^] # Re: Condorcet

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-1).

                          Ma mémoire c'est 90% du traité constitutionnel c'est retrouvé dans le traité de Lisbonne.

                          C'est normal, c'est la partie qui regroupait les traités précédents.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Condorcet

                          Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+3/-7). Dernière modification le 17/04/17 à 18:56.

                          Ma mémoire c'est 90% du traité constitutionnel c'est retrouvé dans le traité de Lisbonne.

                          90% de ces 90% étaient la reprise des traités existants, pas le sujet du réferundum de 2005.
                          Putain on est encore 10 ans après à ces conneries fantasmatoires sur le referundum de 2005 qui aurait été une révocation des tous les traités précédents??? Vous avez voulu le plan B, vous l'avez voulu et vous vous plaignez toujours?

                          Bref, du pur délire populiste sans aucune analyse ni compréhension de c'est qu'une question, une réponse, une démocratie (qui ne se limite pas à des referundum), etc.
                          Au passage, Syriza tellement "proche du peuple" a carrément fait l'inverse que du résultat de referundum, des salauds aussi? En fait, qui va rester de "pas salaud" pour toi? ha : personne (même si Mélenchon passait, au bout de 10 jours tu le traitera de traitre car il aura "changé d'avis" à la vue du massacre prévisible qui ne serait plus des paroles, comme Tsipras)

                          On en est encore la, putain qu'on est mal barré…

                          (oui, les gros mots, tellement c'est toujours aussi grotesques de se cacher la réalité… Si tu réfléchissais objectivement 5 secondes sur ça, tu serais rouge de honte)

                          • [^] # Re: Condorcet

                            Posté par . Évalué à -1 (+1/-3).

                            Tu me fais rire en faite :)

                            Pour le traité de Lisbonne l'article de wikipedia ne me semble pas allez dans ton sens https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_Lisbonne alors à defaut de mieux je vais m'y tenir.

                            Et pour répondre à Syriza des salauds ? oui. S'il avait pas le courage de faire ce que son peuple lui demandait de faire il avait qu'a démissioner.

                            Pour ma réflexion ce n'est pas toi qui l'alimentera, je préfére lire des livres: "Debt the first 5000 years", "L’Enjeu du salaire" de Friot, "Econned", "Money: Whence It Came, Where It Went" de Galbraith, "the shock doctrine" … des textes documentés, une vraie réflexion.

                            Je suis bien plus objectif que tu ne sembles l'être. Encore une fois mon point initial c'est que oui on peut désobéir au traité ce n'est pas une vâche sacré.

                            • [^] # Re: Condorcet

                              Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

                              Pour le traité de Lisbonne l'article de wikipedia ne me semble pas allez dans ton sens https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_Lisbonne alors à defaut de mieux je vais m'y tenir.

                              Donc, je prends la partie Principales dispositions.

                              • Les modifications techniques du traité Euratom et des différents protocoles actuels, qui ont été convenus par la CIG de 2004, seront reprises par le biais de protocoles annexés à ce traité modificatif.

                              Je dois avouer que ce point, je ne sais pas trop ce qu'il y a dedans mais, en imaginant que ça cadré à Euratom, ça ne doit pas changé grand chose à part la recherche dans ce domaine.

                              • Le Conseil européen choisit un « candidat » à la majorité qualifiée (et non à l'unanimité, comme c'était le cas avant le traité de Nice de 2001), lequel doit ensuite être élu par la majorité du Parlement européen. La Commission européenne, qui dispose du monopole de l'initiative législative (art. 9D2 TUE), est soumise à un vote d'approbation du Parlement européen (art. 9D7 TUE).

                              Donc, le changement, c'est l'élection du candidat par le parlement. Je trouve que c'est une amélioration mais ce n'est pas un changement radical. En tout cas, ça apporte plus de démocratie que la situation précédente.

                              • La fonction sera appelée « Haut Représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ». Chargé de la politique européenne de sécurité et de défense, celui-ci est élu à la majorité qualifiée par le Conseil de l'Union européenne et est également vice-président de la Commission européenne et président du Conseil des affaires étrangères.

                              Ce n'est pas un changement majeur, ça apporte une voix unique pour ces problèmes mais ça n'engage pas les états à grand chose

                              • Par ailleurs, l'ex-article 19 alinéa 3 TUE (devenu l'article 34(2) paragraphe 2) dispose que les États membres siégeant au Conseil de sécurité de l'ONU devront inviter le Haut Représentant « à présenter la position de l'Union » au Conseil de sécurité lorsque les États membres de l'Union auront « défini une position » commune

                              Ça c'est le premier point qui change. Mais en gros, on dit que si tout le monde est d'accord (déjà, on a le temps de voir avant que ça arrive), il y a un type qui peut venir le dire aux autres (des fois qu'ils ne liraient pas le journal).

                              • Le Conseil européen (sommet des chefs d’État et de gouvernement des États membres) n'est désormais plus qu'une institution parmi d'autres de l'UE. Son président – actuellement Donald Tusk – n'est plus élu à l'unanimité, mais à la majorité qualifiée,

                              Ça c'est surtout un poste de secrétaire, ça ne change rien des obligations des états

                              • Les termes « loi » et « loi-cadre » seront abandonnés au profit du maintien des termes actuels de « règlements », « directives » et « décisions ». Néanmoins, les termes de « procédure législative ordinaire », de « fonction législative » (art. 9A et 9C du TUE, art. 249A1-A3 TFUE, etc.), etc., sont abondamment utilisés dans le traité : le changement par rapport au TCE n’est donc que cosmétique.

                              Donc, ça, c'est du vocabulaire, aucune obligation non plus.

                              • Les traités ne contiendront aucun article mentionnant les symboles de l’Union (le drapeau européen, l'hymne européen et la devise européenne)

                              Toujours aucune obligation pour les états.

                              • En ce qui concerne la primauté du droit de l’Union, la CIG adoptera une déclaration rappelant la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE, auparavant nommée Cour de justice des Communautés européennes).

                              Donc, là, on dit que la jurisprudence actuelle continue. Toujours pas de changement.

                              • L’article sur les droits fondamentaux contiendra une mention — par conséquent, le texte de la Charte sur les droits fondamentaux ne figurera pas dans le corps des traités — de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne,

                              Donc, ça c'est un point contraignant. Mais pour rappel, c'est un texte approuvé par le parlement européen en plus du conseil en 2000. Et elle état déjà à moitié en application: La Charte des droits fondamentaux n'a pas, officiellement, eu de valeur contraignante jusqu'au traité de Lisbonne. Toutefois, le Tribunal de première instance et la Cour de justice de l'Union européenne s'y référent de plus en plus souvent. Les avocats généraux la mentionnent également fréquemment dans leurs conclusions générales. Enfin, elle constitue une règle interne au Parlement européen.

                              • À l’article 49, premier alinéa (« Critères d’éligibilité et procédure d’adhésion à l’Union ») est ajoutée la phrase suivante : « Les critères d’éligibilité ayant fait l’objet d’un accord du Conseil européen sont pris en compte. » Cela signifie que les futurs candidats devront respecter les critères de Copenhague portant notamment sur le développement démocratique.

                              On n'impose rien aux états existant, on continue d'appliquer des critères de 1993.

                              • L’article 123 reprend l’article 104 du traité de Maastricht

                              Toujours pas de changement, on garde l'existant.

                              Donc pour résumé, on a le président de la commission qui est désormais élu par le parlement sur proposition du conseil, pas un changement énorme. Et la charte des droits fondamentaux qui est peut-être le seul point contraignant.

                              Quels sont donc ces énormes changements dont tu parles ?

                              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Condorcet

                          Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                          Mais on s'éloigne de mon point original qui est simplement qu'on peut désobéir et qu'on ne peut pas nous obliger à payer des amendes.

                          Ah, alors tout va bien. Que fais-tu si d'autres États se mettent à désobéir dans un sens qui te déplaît (par exemple pour abaisser leurs normes sociales ou environnementales tout en profitant de l'absence de barrières douanières) ? Ou est-ce que tu considères que seule la France a le « droit » de désobéir, mais que les autres, eux, ont le devoir de se soumettre ?

                          À quoi sert de proclamer de façon tonitruante qu'on va « désobéir » aux traités en insistant pour rester dans l'UE alors que ce sont les traités qui définissent l'UE ? C'est de l'électoralisme pur et simple.

                          • [^] # Re: Condorcet

                            Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

                            Chaque état peut décider de désobéir et ca ne me dérange pas et la France sera dans son droit pour prendre les mesures palliatives nécessaire. Je ne suis pas un partisan de la France insoumise contrairement à ce que certain pense. Mais je n'aime pas les diatribes qui prétendent qu'on ne peut pas faire autrement.

                            Si on peut toujours faire autrement. Un peuple souverain peut décider seul de son avenir. Je ne vois donc rien d'électoraliste dans de tel revendications. Je n'y vois donc aucune manipulation. Il me semble que Hamon et Mélenchon sont chacun claire sur leur projet (différent) pour l'UE. Pour les deux, ce projet me semble être clairement expliquer aux électeurs (même si le projet d'Hamon/Piketty est autrement plus technique).

                            Je suis un démocrate et pour moi le peuple doit toujours avoir le dernier mots. Je refuse qu'on lui dise que certains choix lui sont interdis ou qu'on l'enfume avec des considérations périphérique.

                            • [^] # Re: Condorcet

                              Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+1/-4).

                              Je suis un démocrate

                              Un démocrate respect les traités qu'il signe.

                              pour moi le peuple doit toujours avoir le dernier mots.

                              "Pour le peuple par le peuple" ne veut pas du tout dire "dictature de la majorité".
                              C'est quoi le dernier mot d'un peuple?
                              Au fait : l'élection de Sarko est après ton referundum, le dernier mot du peuple est contraire à des idées, mais bizarrement tu ne respectes pas le peuple quand il n'est pas d'accord avec toi.

                              Un classique de ce qui disent vouloir le pouvoir du peuple : le peuple, c'est sympa tant que ça fait ce que tu veux, sinon bouh (cf par exemple le "bolivarien" se réclamant du peuple mais lui refusant le referendum révocatoire pourtant dans la constitution, "je suis avec le peuple" n'est qu'une façade quand le peuple n'est en fait pas d'accord avec soit).

                • [^] # Re: Condorcet

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-1).

                  même l'Allemagne ne respecte pas le second critère du pacte de stabilité (dette supérieur à 60% du PIB)

                  Ce n'est pas ce que dit ce critère. Il dit que si tu es au dessus de 60% et qu'il ne diminue pas d'un vingième par an, tu dois te conformer aux recommandations du conseil pour le diminuer.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Vote utile = le changement, c'est...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+5/-3).

    Jamais.

    Les « grands » médias décident qui sont les « grands » candidats et le vote utile ne fera que les conforter. Il me semble qu'il y a plusieurs dizaines de pourcents d'indécis, de quoi largement chambouler les pronostics.

    Certains me disent qu’aucun ne pourra rien faire à cause de l’UE.

    Comment changer l'Europe, donc ses traités, puisqu'il faut l'accord unanime de tous les états membres ? On veut déjà plein d'Europes différentes dans chaque pays.

    • [^] # Re: Vote utile = le changement, c'est...

      Posté par (page perso) . Évalué à -5 (+6/-13).

      Les « grands » médias décident

      Les « grands » médias font des sondages par des organismes indépendants qui font ce qu'ils peuvent pour refléter l'opinion publique (c'est une science imparfaite), et informe la population, quelle horreur d'informer!
      J'ai l'impression que pas mal de monde n'aime pas simplement être informé, et appelle "décident" dès qu'un journal a le malheur de vouloir informer.

      Il me semble qu'il y a plusieurs dizaines de pourcents d'indécis

      Les « grands » médias en parle aussi, comme la marge d'erreur, après ils n'y peuvent rien si les lecteur ne regardent qu'un nombre sans regarder le pourcentage d'indécision ni la marge d'erreur.

      Sérieux, il décident de quoi? Ils n'y peuvent absolument rien si Hamon est passé de "grand" à "petit" et Mélenchon de "petit" à grand, ils y peuvent encore moins si Arthaud n'arrive même pas à remplir des sales de 50 personnes.

      Bref, facile d'accuser l'autre, surtout quand on veut accuser (qui veut tuer son chien l'accuse de la gale).

      • [^] # Re: Vote utile = le changement, c'est...

        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+9/-1).

        Les « grands » médias font des sondages par des organismes indépendants

        Il est intéressant de regarder à qui appartiennent ces organismes. Par exemple : Les instituts de sondage en plein conflits d’intérêts ?

        Je pense que le cas le plus flagrant dans cette élection est Macron. Ce sont bien les « grands » médias qui ont décidé de sortir des tonnes d'articles sur lui depuis de longs mois. Était-il populaire dans les sondages avant qu'on ne parle de lui en boucle ?

        Si les médias voulaient informer la population, ils informeraient par exemple les citoyens du contenu des lois qui sont votées, au niveau national et européen, en expliquant leurs avantages et inconvénients potentiels, et leurs effets concrets dans la vie de tous les jours. Ils expliqueraient aussi en détail les programmes de tous les candidats.

        • [^] # Re: Vote utile = le changement, c'est...

          Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+4/-8). Dernière modification le 16/04/17 à 17:19.

          Il est intéressant de regarder à qui appartiennent ces organismes.

          Donc si on a un actionnaire X, ça nous permet de manipuler les sondages pour plaire à notre actionnaire?
          Hum… On ne parle pas de dictatures là, on parle de la France, et pas de chance les sondages sont assez équivalents (dans les sondages sérieux, pas fait par un site "allez je fais un sondage") même si ça appartient a "des gens de gauche" ou "des gens de droite".
          tu vas me dire qu'ils se sont tous mis d'accord?

          ils informeraient par exemple les citoyens du contenu des lois qui sont votées, au niveau national et européen, en expliquant leurs avantages et inconvénients potentiels, et leurs effets concrets dans la vie de tous les jours.

          Pour que ce soit utile, il faudrait que les gens lisent ces articles.
          Le point bloquant pour ces articles est que pas foule est intéressé et prêt à acheter ce genre d'article.
          Tu "oublies" ce "détail" dans ta complainte sur les journalistes.

          Note que personne ne t'interdit de le faire, si tu penses que ça intéresse.

        • [^] # Re: Vote utile = le changement, c'est...

          Posté par . Évalué à -7 (+5/-7). Dernière modification le 16/04/17 à 17:35.

          Si les médias voulaient informer la population, ils informeraient par exemple les citoyens du contenu des lois qui sont votées, au niveau national et européen, en expliquant leurs avantages et inconvénients potentiels, et leurs effets concrets dans la vie de tous les jours.

          Les gens s'en foutent, ils veulent du BuzzFeed. Ils veulent qu'on leur dise qu'un point lumineux qu'on a aperçus dans le ciel pourrait être un extraterrestre même si on sait prouver l'inverse.

          Il suffit de regarder se que les gens partagent sur facebook (les mêmes gens qui balancent aux jeunes "oh ouai sur internet y a que des conneries")

          Tu veux leur expliquer les tenants et aboutissants de telle ou telle lois? Mais des types le font déjà ça sur Youtube et leurs vidéos ont moins de vues que les complotistes. (d'ailleurs les vulgarisateurs se plaignent régulièrement de ce paradoxe)

      • [^] # Re: Vote utile = le changement, c'est...

        Posté par . Évalué à 7 (+4/-0).

        Tu ne peux pas nier l'impact énorme qu'ont les médias sur l'élection.
        En traitant une partie des candidats comme des "petits candidats", ils leur enlèvent toute crédibilité.

        Les médias ont une énorme influence sur l'élection.

        Après, je suis d'accord pour dire que s'ils ont tant d'influence, c'est qu'on veut bien les écouter…

  • # vote utile = foutaise

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-3).

    Mais, l’organisation du scrutin étant ce qu’il est, une fois dans l’isoloir, il est plus intelligent de voter pour l’un de ceux qui peut réellement arriver au premier tour

    À moins qu'Hamon se désiste, tous les candidats arriveront au premier tour.

    Quand à ceux qui arriveront au second, en vérité personne ne le sait, car l'élection n'a pas eu lieu. Donc le vote utile n'a pas de sens, puisque tous les candidats sont actuellement à 0%.

  • # voter inutile

    Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

    Mon plus gros problème, c'est de devoir assumer mon vote après élection. Alors "voter utile", c'est assumer un candidat qui "a ses chances". Aucun de ceux-là ne m'a convaincu. Comment, après cela, pourrais-je protester contre un candidat pour lequel j'aurais voté ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.