Journal Re-découverte de Mandriva avec la 2009.1

Posté par (page perso) .
Tags :
17
5
sept.
2009
Bonjour,

Dans ce journal, je vais vous parler de Mandriva, que j'ai re-découvert il y a quelques jours, et qui m'a laissé une très bonne impression.

Avant de commencer, sachez que la dernière Mandriva que j'ai testé était la 2007.1 (ça remonte), et que c'était aussi la première fois que je touchais du Linux. Je n'avais pas encore internet (tout ça pour dire : j'ai été dégoûté de Mandriva pendant bien 2 ans :P )

Parlons d'abord de cette 2007.1. Venant tout droit de Windows, j'ai été agréablement surpris par le monde Linux à cette époque. Un Windowsien est quand-même facilement surpris. Je me souvient avoir appelé mon père ... parce que le GRUB de Mandriva était graphique, avec une animation, et son bootsplash en mode verbose avait de la transparence, le tout en 24bpp : «Eh, viens voir, Linux est graphique même avant de démarrer». Voilà, c'est dit.

Il y a quelques jours, je décide de télécharger le LiveCD KDE de Mandriva 2009.1. Je préviens tout de suite, je n'ai pas eu de chance. Tout d'abord, pas moyen de trouver la version 64-bit, et je n'aime pas sous-utiliser mon ordinateur. Je prends finalement la version 32-bit.

Sachant que c'est du 32-bit, je peux tester sous VirtualBox. Je lance donc ce LiveCD sous VirtualBox, ça démarre :) . Première embuche : écran noir (tiens, la 2007.1 m'avait fait le même coup, moi et Mandriva...). Passage en VT1, kill de kdm, relancement depuis la ligne de commande, ça marche. Malheureusement, c'est inutilisable, je n'avais alloué que 384Mio de RAM à la machine virtuelle. J'éteins la machine, lui met 800Mio de RAM, et redémarre. Là, ça freeze au démarrage. J'éteins, et voit que j'avais activé l'accélération 3D. Je la désactive, démarre, ça marche.

Je décide donc de graver cette image sur un CD. Pour relancer les trolls : Debian n'aime pas Mandriva : K3B m'a gravé le CD en 24x au lieu de 12x, le CD était inutilisable. Heureusement, Mandriva à la pointe de la technologie me permet d'écrire cette image ISO sur un flashdisk USB. J'ai un flashdisk, qui contient un netboot Debian. La guerre continue ! Je supprime le netboot Debian et place l'iso Mandriva à la place (Debian, ma pardonnera-tu ?).

Je démarre ensuite sur la clef USB, et là ça devient intéressant :) !

Tout d'abord, le démarrage est foudroyant (bon, la clef USB n'est pas spécialement lente non-plus). En une dizaine de seconde, je suis passé du magnifique GRUB graphique à ... un écran de configuration.

On peut dire ce qu'on veut, Ubuntu est plus intelligent sur ce point. Le débutant qui essaie Mandriva pour la première fois, il ne sait pas quoi faire quand il tombe là-dessus («c'est quoi mon clavier, mon fuseau horaire (matériel ou logiciel), mes options, et cette licence ?»). Bref, je répond aux questions, et arrive sur un bureau KDE bien léché.

Et là, c'est le choc ! Je démarre Konqueror (je suis connecté en filiaire :) ), et remarque que Mandriva n'utilise pas le magnifique thème Oxygen. Oui, ce n'est plus trop lourd, et ce KDE a l'air de respirer, mais peut-être un peu trop, j'étais frigorifié à la fin : on est entouré de bleu pâle et de blanc, glagla. Par contre, ce Konqueror est extrêmement véloce (comme le démarrage), et beau. Je peux immédiatement aller mouler sur Linuxfr depuis ma Mandriva.

Je vois que Firefox est installé aussi (après m'être perdu dans leur menu old-school, on n'y pense jamais, mais c'est embêtant d'avoir un menu qui dégage quand par malheur la souris s'en écarte, je préfère le nouveau menu KDE). Second choc ! Ce Firefox est quasi exactement le même que Konqueror, ils utilisent le même thème graphique. Chapeau Mandriva, ce thème est joli, et est en plus le même pour GTK et Qt !

Lui aussi est rapide (ou alors c'est vraiment mon flashdisk, capable il faut le dire de rafales à 34Mio/s, temps d'accès de 2ns). Je continue l'exploration de ce menu (qui m'énerve), et découvre le centre de contrôle de Mandriva. C'est vraiment bien fait, dommage que ce ne soit pas intégré dans KSystemSettings (ben quoi, on a deux panneaux de configuration comme ils ont fait). Les outils sont très bons, un peu lents (quand on clique sur une icône, on peut aller prendre un café avant que la boîte de dialogue correspondante ne s'affiche), mais très bien pensés.

Je n'ai pas encore testé le processus d'installation (si c'est comme la 2007.1, on répond à des questions, puis on attend 2h devant des pubs pour le PowerPack :-° ), mais cette Mandriva me plaît. Je vais peut-être attendre la 2010.0 pour passer, le temps de m'habituer en LiveUSB à du RPM (ça fait 1 an et demi que j'utilise uniquement du Debian, avec un petit passage de 2 semaines sous Fedora, et quelques jours avec OpenSuSE).

Chapeau Mandriva, c'est tout ce que j'ai à dire. L'environnement est bien léché, bien empaqueté, la distrib a une belle identité, de beaux artworks, rien n'a planté pendant mes tests, tout était plus rapide que ce qu'on peut imaginer, et ce LiveCD de 700Mio contenait l'équivalent de 3CD d'Ubuntu (en gros, Konqueror, FireFox, tout OpenOffice, GIMP, Inkscape, les outils Mandriva, plein plein de trucs KDE, mais vraiment beaucoup (jusqu'à KolourPaint), etc).

Je conseillerai Mandriva dès qu'ils seront passés à KDE 4.3 (au passage, KDE 4.3.1 est sorti il y a quelques jours, je vous le conseille, Kwin voit plein de ses bugs corrigés).

Vivement la 2010.0 !
  • # Flashdisk ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est nouveau, un flashdisk ? Ou c'est juste un nom marketing et incorrect pour désigner une clef USB ? Si c'est de la flash, ce n'est pas un disque !
    • [^] # Re: Flashdisk ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui, c'est une clef USB (qui réagit comme un disque dur, donc oui, c'est marketing).

      Une TDK Trans-It si tu veux savoir, 2Gio.
  • # menu

    Posté par . Évalué à 3.

    tu passer au menu kickoff (kde) en faisant un click droit sur le bouton menu. (ne t'attends à attendre 2 3 secondes : le changement est immédiat :p )

    perso je préfère largement le menu classique (et apparement je dois pas ête le seul : mandriva a choisi le "par défaut" peut être en fonction des demandes de ses utilisateurs), mais les deux sont dispo juste avec un click.

    Vivement la 2010.0 !
    Pareil!
    • [^] # Re: menu

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il me semble avoir essayé ce clic droit, mais ne pas avoir trouvé comment remettre l'ancien.

      J'utiliserai la bonne vieille méthode avec la 2010.0 : supprimer le plasmoide de l'ancien menu, et ajouter celui du nouveau :) .
      • [^] # Re: menu

        Posté par . Évalué à 2.

        Je crois que l'option est inaccessible quand le bureau ou le panel est en mode "bloqué" (pas déplacable,...).
        Faut modifier ca provisoirement par leur fameux logo du coin de l'écran
  • # Version 64 bits en live cd

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Salut,
    Il n'y a pas pour l'heure de version live-cd en 64 bits ce qui explique la recherche infructueuse.
    Pour bénéficier de l'architecture en x86_64 il faudra passer par la version Mandriva Free (ou éventuellement la PowerPack).
    Certains ont semble t'il réussi une migration d'une 32 bits à la version 64 bits. je n'ai pas testé pour ma part.
  • # KDE 4.3.1

    Posté par . Évalué à 3.

    Je plussoie le fait que la dernière de KDE est bien plus rapide. C'est flagrant sur la machine que j'utilise (+4ans). Kwin est très réactif.

    Par contre, c'est vrai que c'est super chiant le menu qui disparait si la souris vient à s'écarter du menu.
  • # Hum

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    "On peut dire ce qu'on veut, Ubuntu est plus intelligent sur ce point. Le débutant qui essaie Mandriva pour la première fois, il ne sait pas quoi faire quand il tombe là-dessus («c'est quoi mon clavier, mon fuseau horaire (matériel ou logiciel), mes options, et cette licence ?»). Bref, je répond aux questions, et arrive sur un bureau KDE bien léché."

    Madame Michu ne sait pas qu'elle habite en France et qu'elle a un clavier en Français. Étonnant je trouve, et puis cette licence, elle prend 2 minute à lire, pas comme celles que l'on trouve sous windows...sinon tu clique sur suivant comme tu as toujours fait.

    Et puis faut arrêter avec l'hypocrisie, Ubuntu te pose aussi ces questions là :-)

    "découvre le centre de contrôle de Mandriva. C'est vraiment bien fait, dommage que ce ne soit pas intégré dans KSystemSettings (ben quoi, on a deux panneaux de configuration comme ils ont fait)"

    Le MCC ne gère vraiement que le système, les configurations qui auront lieu quelque soit le bureau utiliser, d'ailleurs c'est pas pour rien qu'il ne peut pas s'utiliser en utilisateur normal (même si certain menu de KSystemSettings se font en root).

    Et puis, Ubuntu n'as pas de control center, mais des applications dispersés un peu partout, ça n'as jamais choqué personne, et je ne vois pas pourquoi ça le ferait.
    • [^] # Re: Hum

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour le premier point, il y a une différence. Ubuntu démarre, demande la langue dans le GRUB (pas moyen de la manquer, le menu est un popup), puis basta.

      Effectivement, on a un clavier Français si on a choisi le Français. Bon, c'est bien pour aller sur Internet, mais moi je veux un clavier belge. Néanmoins, pour la michu qui ne fait que taper des lettres, c'est bon comme ça.

      Du côté de Mandriva, ils nous demandent le clavier au démarrage, sur fond noir. Si au moins le desktop démarrait en arrière-plan, ça irait, mais non, il faut absolument répondre à ces questions.

      Et pour la michu, oui, le clavier Français est sélectionné par défaut. Le problème, c'est que si elle est Québécoise, Belge ou Suisse, ce clavier ne lui conviendra pas. Tu vas me dire que le problème est simplement déplacé ? En fait non. Michu essaie un LiveCD que son fils/neveu/mari lui a trouvé. Avec Mandriva, elle a besoin de cette personne avec quand elle teste, et ne peut donc pas le faire quand elle veut. Avec Ubuntu, elle teste, mais n'installe pas. Il faut de toute façon quelqu'un pour lui faire l'installation, alors autant que ce soit lui, pas elle, qui réponde aux questions.


      Pour le deuxième point, en effet, c'est très bien séparé. Néanmoins, la différence est floue. On active les effets graphiques dans le centre de contrôle et dans les options de KDE par exemple. Le panneau de conf de KDE permet de changer la résolution de l'écran (en tous cas sous Debian), le centre de Mandriva aussi. On peut gérer KDM, la gestion de l'énergie, et la gestion des sessions dans le centre de KDE, peut-être pas dans celui de Mandriva.

      Je reprends Kubuntu comme exemple, qui a intégré KPackageKit dans le centre de contrôle de KDE, c'est là qu'il a sa place. Effectivement, on ne peut pas comparer les rares outils d'Ubuntu, et l'immensité de configuration que propose Mandriva.
      • [^] # Re: Hum

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je ne comprends pas. Si ubuntu au démarrage demande la langue et basta comment tu fais pour configurer une ubuntu en français avec un clavier belge, québécois ou suisse (en supposant que par défaut c'est un clavier français qui est configuré) ou même un clavier qwerty (je peux être aux USA et vouloir mon OS en français) ou qwertz (je peux être en Allemagne et vouloir mon OS en français) ou même un clavier dvorak ? Tu ne peux pas ? Au final c'est quoi le problème de Mandriva ? Proposer d'une part la langue et d'autre part le clavier ?

        Pour le MCC et son intégration :
        - les effets graphiques dépendent de qui on parle pour les activer. Ceux de kwin s'active par l'utilisateur, ceux de compiz ou metisse via le MCC, pourquoi je ne sais pas (peut être que dans un cas il suffit d'être utilisateur et dans l'autre il faut nécessairement être administrateur).
        - la résolution de l'écran me semble être plus subtile que ça. On peut modifier la résolution sous kde mais toujours à une résolution inférieure à celle configurée dans le MCC (ex : avec un écran 1650 x 1080 défini dans le MCC je peux modifier l'affichage de KDE avec des résolutions inférieures comme 1440x900, si je force la résolution d'écran à 1280x800 dans le MCC je ne peux pas passer KDE en 1440x900 même s'il s'agit du même écran). L'intérêt c'est de configurer son système tout en permettant aux utilisateurs d'avoir une résolution inférieure pour leur compte)
        - au final, le MCC sert pour administrer son système (mot de passe root requis), le centre de configuration de KDE pour configurer la propre session de l'utilisateur (pas de mot de passe root). Cela démarque clairement ce qui est de l'utilisation et de la configuration de la session de l'utilisateur de ce qui est de l'administration du système qui dépend de l'administrateur (dernier exemple, ajouter une imprimante c'est de l'administration, utiliser une imprimante avec ses paramètres d'impression c'est de l'utilisation)
        • [^] # Re: Hum

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Il existe quelques redondances entre les outils KDE systemsettings et les outils du MCC, mais les outils redondants de KDE désactivés, et réactivables dans un paquet spécial.

          L'avantage de MCC (et peut etre d'autres systèmes comme OpenSuse mais je ne connais pas) est d'être indépendant de l'environnement.

          Qu'on soit sous Gnome, KDE, XFCE, Flux/OpenBox, e17 ou même un terminal (hé oui, MCC est aussi utilisable en nCurses) on retrouve la même organisation et les mêmes outils.

          Dans Ubuntu/kubuntu, les outils sont ceux du WM et n'ont rien à voir selon qu'on utilise l'un ou l'autre
          • [^] # Re: Hum

            Posté par . Évalué à 2.

            Si ça n'a pas changé depuis la 2008.1 (j'ai alors quitté mandriva pour fedora ...), il me semble que le MCC (et d'ailleurs tous les outils graphiques développés par mandriva) sont en GTK.

            Ceci, en plus de rendre difficile l'intégration du MCC dans Ksystemsettings, est à mon avis en contradiction totale avec le fait que le bureau de prédilection de mandriva est KDE.
            • [^] # Re: Hum

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est parce que le bureau de prédilection n'est plus KDE
              Du moins depuis 2004/2005 c'est au même niveau pour KDE et GNOME et depuis 2007 avec XFCE grâce à la communauté
      • [^] # Re: Hum

        Posté par . Évalué à -3.

        C'est quoi un clavier belge ?
        un clavier avec les touches 'fenêtres' remplacées par une touche 'frites' et une touche 'sauce samouraï' ?
        • [^] # Re: Hum

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Un clavier où il ne faut pas être un utilisateur BAC+5 de Emacs pour taper des trucs genre [], {} et «».

          Bref, un truc bien et organisé. J'ai déjà vu des claviers français, c'en est presque marrant tellement que les caractères spéciaux sont mal fait !

          Bon, évidemment, il faut savoir se servir du Alt droit, mais c'est assez simple en fait. (Alt droit + W pour avoir «, alt droit + U pour û, alt droit + A pour æ, etc).
  • # KDE 4.3.1 pour la 2009.[01]

    Posté par . Évalué à 5.

    Des paquets pour mandriva 2009.1 et 2009.0 sont disponibles via les miroir de KDE:
    http://download.kde.org/download.php
    Ce sont des paquets non officiels, mais fait par quelqu'un de chez mandriva à partir des paquets actuels de la cooker.
    Je les ai installé sur ma 2009.1 et ça fonctionne bien, le système semble plus rapide et j'ai pu constater la disparition de certains bugs d'affichage. (et bien sur plein de nouvelles choses)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.