Journal Pink Floyd vs EMI : Vente de musique en ligne

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
4
12
mar.
2010
Le groupe de musique Pink Floyd[1] a gagné son procès face à EMI[2].

Le contrat signé en 1967 permettait à la maison de disque de vendre les albums, mais pas les morceaux à l'unité. Avec l'arrivée d'Internet et de la vente de musique en ligne, EMI a décidé de ne plus respecter son engagement et a commencé à diffuser les morceaux des Pink Floyd à l'unité.
Le groupe, au nom de "l'intégrité artistique des albums", a donc porter plainte et gagner face à EMI (et perdu un autre procès sur le partage des revenus, mais comme le jugement est secret ...).

Les albums des Pink Floyd étant principalement composé comme une pièce unique (surtout depuis Dark Side of the Moon[3]) où les morceaux se fondent les uns dans les autres (pas possible d'écouter "The Happiest Days of Our Lives" sans l'enchaînement sur "Another Brick in The Wall, part 2", par exemple).

Le sujet a bien entendu été couvert par les médias[4].

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Pink_Floyd
[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/EMI_Group
[3] http://fr.wikipedia.org/wiki/Dark_Side_Of_The_Moon
[4] http://news.google.ch/news/search?aq=f&pz=1&cf=all&ned=fr_ch(...)
  • # Bizarre

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je suis perplexe quand à cette décision. S'il est vrai que certains albums de certains groupes sont à considérer dans leur intégralité ce n'est pas un cas général (à l'autre extrême on trouve des albums (pas ceux de Pink Floyd !) avec un ou deux tubes et que du remplissage).

    Il y a eu des 45 tours extraits d'albums de Pink Floyd, mais c'est probablement le fait de la production. Cependant, en concert, les Pink Floyds jouent les morceaux extraits de leur album et donc de leur contexte. Il n'y a guerre qu'avec Magma que j'ai vu un groupe enchaîner ses albums sans break (un concert, trois ou quatre albums et quelques pièces solitaires).

    Il y a tout de même une question de liberté là dedans. Ce serait dommageable que sous prétexte de préserver les concept albums, on nous oblige systématiquement, comme à l'époque du CD à acheter 15 morceaux alors que seuls un ou deux nous intéresse.
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par . Évalué à 5.

      C'était contractuel d'après ce que j'ai pu lire. EMI s'est engagé par contrat à ce qu'il en soit ainsi.

      Pour les 45 tours, je sais pas, il y a peut être eu des contrats spécifiques à l'époque.
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 0.

        Oui, d'ailleurs ce qui me laisse perplexe, c'est qu'un contrat sugné en 67 soit toujours en cours. Bon sang, ça fait plus de 40 ans !

        Alors je suis d'accord, c'est une hérésie artistique de n'écouter qu'un seul morceau de Pink Floyd, mais faut pas pousser. C'est bien différent d'un droit d'auteur par exemple, là c'est comme si on nous disait que l'armée française s'était engagée à acheter des Rangers à tous ses soldats pendant 99 ans.

        Ah pardon c'est le cas.
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ça fait plus de 40 ans !

          Regarde ton contrat de location d'appart, par exemple : 3 ans renouvelable par tacite reconduction. Dans 40 ans, tu auras toujours ce contrat si aucune clause n'est mise en jeu, pareil ici.

          Alors je suis d'accord, c'est une hérésie artistique de n'écouter qu'un seul morceau de Pink Floyd, mais faut pas pousser.

          Bah... ils ne sont pas obligés d'utiliser ce contrat, et il peuvent le "rompre".
          Mais dans ce cas ils n'ont plus aucun droit non plus, c'est moins pratique.
          Rien de gênant.

          Pour info, les droit d'auteurs c'est 70 ans après la mort de l'auteur, "contrat" encore plus long!
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il y a tout de même une question de liberté là dedans. Ce serait dommageable que sous prétexte de préserver les concept albums, on nous oblige systématiquement, comme à l'époque du CD à acheter 15 morceaux alors que seuls un ou deux nous intéresse.
      Certes un problème de liberté, mais ya des limites à masacrer des oeuvres d'art.
      Tu voudrais couper une partie d'une reproduction de Gernica de Picasso, parce que t'aimes pas l'autre partie du tableau ?

      Pas mal d'albums de Pink Floyd doivent être pris comme un tout.
      Couper animals en petit bout c'est débile, The Wall encore plus, surtout qu'il n'y a pas de coupure entre les morceaux (enfin la plupart).
      Ne parlons pas des Sysyphus ou The narrow way dans ummaguma.

      Et pourquoi pas couper Echoes pendant que tu y es.

      Ya vraiment un truc malsein dans cette société où, à vouloir la liberté à tout prix, on accepte plus aucune contraintes : artistiques, démocratiques, etc...

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 7.

        Pour moi ca n'a rien à voir. Pink Floyd pour son oeuvre a contractuellement souhaité que ce soit comme ca.

        D'autres artistes, non. Cet état de fait est particulier à pink floyd.

        Du coup, c'est bêtement une question de respect.

        Et qui n'impacte en rien les autres artistes. Question économique, je pense que la vente de morceau à l'unité doit même être plus rentable (sinon imho EMI ne l'aurait pas fait). Mais ca reste à confirmer et ça doit dépendre fortement de l'album.
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 2.

          je voulais répondre au posteur du thread, pas à toi Onthologia, désolé.
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La comparaison avec Guernica est mauvaise, il faudrait plutôt comparer avec un triptyque par exemple.

        Je suis tout à fait d'accord sur l'aspect global d'une oeuvre. Mais si l'unité est l'album alors pourquoi avoir découpé l'album en morceau ? Pourquoi jouer les morceaux séparément en concert ? Pourquoi Echoes est-il découpé en deux parties sur l'album studio et dans le live a Pompei ?
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Mais si l'unité est l'album alors pourquoi avoir découpé l'album en morceau ?
          Bah comme dans une symphonie, tu peux identifier des "parties" bien précises, c'est pas pour autant que le tout ne forme pas un tout cohérent...

          Pourquoi Echoes est-il découpé en deux parties sur l'album studio
          Il ne l'est pas sur l'album studio, il prend toute la face B du 33T.

          Pourquoi jouer les morceaux séparément en concert ?
          Pour avoir vu quelques Live, de nombreux morceaux sont enchaînés comme sur album.

          Dans tous les cas je penses qu'il faut pas non plus être hypocrite : ça doit rapporter plus gros de vendre tout un album qu'1 ou 2 titres.
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Dans tous les cas je penses qu'il faut pas non plus être hypocrite : ça doit rapporter plus gros de vendre tout un album qu'1 ou 2 titres.

            Je pense que tout le monde est d'accord. Mais vendre les morceaux "à l'unité", ça permet de toucher des clients qui n'achèteraient pas l'album entier.
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pourquoi Echoes est-il découpé en deux parties sur l'album studio
            Echoes a été découpé dans le Live a Pompéi, c'est le groupe qui a décidé de commencer sur la première partie d'Echoes et de terminer sur la deuxième partie d'Echoes.

            Dans tous les cas je penses qu'il faut pas non plus être hypocrite : ça doit rapporter plus gros de vendre tout un album qu'1 ou 2 titres.
            Je penses surtout que leur succès est déjà fait et qu'ils n'ont rien à taper de vendre plus ou moins d'album.

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            L'Univers forme un tout cohérent (dû moins je l'espère), doit-on s'interdire d'isoler les particules subatomiques quand cela nous arrange pour ne pas nuire à l'intégrité de l'Univers ? Si oui ne devrait-on pas s'interdire tout mouvement (et donc l'existence, qui nécessite un tas de mouvement) par « respect » pour cette intégrité ?

            Si quelqu'un aime écouter en boucle « Shine On You Crazy Diamond (Part. II) » de l'instant 6:48 à 11:27, il serait débile de pas le faire juste pour satisfaire le désir d'asservissement du public par l'auteur.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              L'Univers forme un tout cohérent (dû moins je l'espère), doit-on s'interdire d'isoler les particules subatomiques quand cela nous arrange pour ne pas nuire à l'intégrité de l'Univers ?

              Tout dépend du contrat qui unit Dieu à son producteur.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu as tout à fait le droit de faire ce que tu décris, en même temps...

              Et si (les membres de) Pink Floyd ne veulent pas vendre leurs morceaux séparément il serait débile de le faire, car ça ne satisferait pas leur désir de ne pas le faire.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                Ouais et si un patron ne veux pas embaucher un(e) femme/noir/athée/moche/paraplégique bien qu'il/elle soit compétent(e), il serait débile de le faire, car ça ne satisferait pas son désir de ne pas le faire.

                On peut aller loin comme ça…
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par . Évalué à 0.

                  C'était juste ton argument.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 4.

              Attend, tu pars un peu en live la, à la base c'est un contrat et un engagement signé entre un artiste et une maison de disque/distribution qui n'a pas été respecté.

              D'une, si ça se trouve si la maison de disque avait demandé, elle aurait eu l'accord, ou pas, mais peut importe.

              De deux, il ne s'agit pas à tout un chacun de lui autoriser ce qu'il doit faire, et bon, si on peut aussi éviter de partir sur des dérivations du genre "si c'est comme ça bientôt nous n'auront plus le droit de manger une demi-banane parceque qu'une banane forme un tout", ça pourrait être pas mal.

              Si maintenant on doit dériver sur la validité du contrat passé, et donc de l'application de celui-ci, d'une on pas finit, de deux, j'crois qu'il y a pire un peu dans la vie, pleins d'autres choses un peu plus importe que ce commencer à s'offusquer, de parler d'univers, la vie, la non vie et les bananes.
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 10.

        Couper animals en petit bout c'est débile,

        et comment on ferait des sonneries de tel portable si on ne peut pas tronçonner la musique en petits morceaux de 15 secondes ?? ;)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 10.

          Et comment on ferait des barbecues si on ne pouvait plus couper animals en petit bout, hein?
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par . Évalué à 10.

            oh le faire cuire ça ira encore, c'est pour le bouffer ensuite...
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Merci pour ces 3 commentaires qui éclairent mon début d'aprem :)

              /me a bien rigoulé
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par . Évalué à 3.

            A l'ancienne, avec le sanglier sur la broche, comme chez les Gaulois.
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ahahahahaha, dommage qu'on puisse pas « pertinenter » au delà de 10 :)
            Merci pour ce moment de franche poilade !
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 6.


        Tu voudrais couper une partie d'une reproduction de Gernica de Picasso, parce que t'aimes pas l'autre partie du tableau ?

        Prendre l'exemple d'une oeuvre matérielle pour justifier l'intégrité d'une oeuvre immatérielle, c'est osé.

        Pour le reste c'est un contrat entre un groupe de musique et son producteur donc j'avoue que ca ne me préoccupe guère et que si ces groupes ne cédaient pas aux sirènes du succès en signant leurs contrats les yeux fermés, ils auraient peut-être moins à s'en plaindre par la suite.
        Là c'est tant mieux pour eux, ils arrivent faire valoir leur droit. Après ce petit conformisme bourgeois entre un peu en contradiction avec le fait de vouloir casser les murs. A coup sûr, ils font bien partie des briques.


        Ya vraiment un truc malsein dans cette société où, à vouloir la liberté à tout prix, on accepte plus aucune contraintes : artistiques, démocratiques, etc...

        Quand on voit tes prises de position sur la Hadopi et les autres sujets, ca m'interpelle un peu sur ta conception de la liberté. Tu pourrais nous en dire plus ?
        http://linuxfr.org/~Montaigne/28933.html
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 1.

          Et autre chose:
          Ca ne me pose aucun problème qu'ils vendent leur musique uniquement sous forme d'albums et pas de singles sur les sites de téléchargement.
          Gageons que s'ils multiplient le prix en conséquence, le réalisme les rattraperait devant la chute des ventes et qu'il resaucissonneraient allègrement.

          Mais je soupconne que leur démarche n'a pas pour but que de faire respecter leur vision artistique mais bien de renégocier les royalties.
          Je suis prêt à parier qu'on trouvera toujours les extraits en vente une fois l'affaire entendue et qu'on entendra plus parler de cette "intégrité de l'oeuvre".
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par . Évalué à 1.

            Pleins de belles hypothèses complètement inutiles, simplement histoire de médire pour la forme.

            De toute façon ça changera quoi au final ? On en reparle dans 10 ans sinon.

            Le monde est mauvais, les gens sont vilains, c'est bien connu.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 2.

              Le monde est tel qu'on le fait, chacun à son niveau.
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par . Évalué à 2.

                On pourrait philosopher pendant des heures, mais à voir le mal partout, on finit par le créer (de toute façon les autres sont pire que moi etc).


                Bref, je crois qu'ils en ont clairement rien à faire de renégocier leurs parts sur leurs droits, et de toute façon, qu'en sait-on vraiment pour y aller de cette hypothèse qui n'avance à rien ?
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par . Évalué à 0.

                Oui donc visiblement tu n'as jamais écouté pink floyd de ta vie, et ta vision de la musique est bien triste.

                Prendre l'exemple d'une oeuvre matérielle pour justifier l'intégrité d'une oeuvre immatérielle, c'est osé.
                Déjà trouver absurde le fait de comparer un tableau et un album, ça démontre une faible fibre artistique, je pense que tu ne le nieras pas. Où la majorité des gens y voient deux types d'arts, toi tu y vois une oeuvre materielle et une autre immatérielle.... comment dire ?
                Décroche un peu de ton clavier de temps en temps. Ca n'a rien d'une attaque, c'est juste que à force de passer ses journées entières à penser aux LL au bout d'un moment ca déforme la vision.

                mais je soupconne que leur démarche n'a pas pour but que de faire respecter leur vision artistique

                Evidemment, puisque tu es un nolife (ce n'est toujours pas une attaque), tu vois forcément le mal partout pour justfier le fait que tu ne décolles pas de ton ordinateur, et qu'en plus tu n'as aucune idée de ce qu'est Pink Floyd.
                Au cas donc où tu l'ignorerais, à leur âge et à leur niveau de carrière, ils n'auraient pas assez du nombre d'années qu'il leur reste pour tout dépenser même si ils le faisait exprès.

                Donc lâche ton clavier, mets toi un bon Dark side, Wish you ou Animals, et apprend à savourer la vie !!

                (oui je sais "ouais non gnia gnia gnia j'ai une vie d'abord j'fais plein de trucs et puis j'connais hyper bien pink floyd hein")
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Mon album de "The Wall", il m'arrive de l'écouter depuis le début et parfois de passer l'intro et de sauter à la 2e et ca passe très bien. Tu devrais essayer.
                  Ca me le fait avec plein d'artistes qui eux aussi essaient de concevoir leurs album comme un tout, hein !

                  Mais c'est sûr qu'il ne faut pas écorner le mythe

                  Après je passe sur l'attaque ad-hominem, ca renforce tes arguments.
                  • [^] # Re: Bizarre

                    Posté par . Évalué à 1.

                    ouaip mais le problème dans ce genre de cas, c'est que ce qui importe, ce n'est pas ce que toi tu pense, ni ce que tu pense être bien, ni ce que tu considère qui passe très bien, mais un accord, un arrangement, un contrat, entre des gens et d'autres gens.

                    De la à justifier le contrat, limite on s'en tape royalement, un artiste, c'est pas toujours ni très net, ni très lucide.

                    Moi ce qui me gène avec ton comportement, c'est que tu t'estime être suffisamment compétent, au dessus, mieux, pour à la fois porter un jugement (négatif, bien sûr), à la fois revendiquer que tu as raison et que les autres ont tord et en même temps l'argumenter en restant concentré sur toi même et ton opinion.
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par . Évalué à 3.

            Il y a quelques annees a l'epoque du vinyl il existait deja plusieurs format dont le 33 tours, le 45 tours et meme d'autres encore. Naturellement ils etaient tous differents en longueur par exemple le 33 tours pouvait contenir sur ses deux faces ce que l'on a communemment habitude d'appeler un album alors que le 45 tours avaient 2 ou 3 chansons sur ses deux faces.

            Alors certes pour les pink floyd cerains morceaux ne devaient meme pas rentrer sur une face unique de 45 tours mais bon a l'epoque aussi il etait possible de couper un album pour vendre les morceaux les plus commerciellement rentable et deja Pink Floyd avaient refuse cette approche.

            Donc dire que ce n'est pas une demarche artistique qui les motives cela me semble un peu curieux. Il me semble aussi avoir lu une interview ou un des membres du groupe se desole de la pauvrete des morceaux musicaux actuelles et en particulier pour la raison qu'ils devaient faire 2mn33 sec (je sais pas la valeur exacte mais bon c'est court et je vous laisse le soin de completer). Dire qu'a cause de ce genre de chose on aura plus jamais droit a des chefs d'oeuvre tel que ceux des Pink Floyd ou un "bohemian rhapsody"...
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 1.

              pour les Pink loyd certains morceaux ne devaient même pas rentrer sur une face unique de 45 tours.

              D'autant plus qu'au moins deux morceaux, et non des moins fameux, rentrent tout juste sur une face de 33 tours : Atom Heart Mother et Echoes dépassent les 23 minutes.
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par . Évalué à 1.

                D'après ma mémoire, et wikipédia, un 33T peut pousser jusqu'a 60 minutes ( http://fr.wikipedia.org/wiki/33T#Disque_33_tours )
                J'ai moi meme des skeuds qui font bien 30 minutes par face :-)
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  En pratique pratiquement aucun ne dépasse 50 minutes, plutôt 45 minutes d'ailleurs (d'où l'existence des cassettes 90 minutes : un album par face).

                  Je suppose qu'on peut pousser jusqu'à 60 minutes, au prix d'avoir des sillons très serrés et moins bien définis ? Bref, une baisse de qualité et une belle augmentation du risque de voir le bras sauter.
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 4.

          Pour le reste c'est un contrat entre un groupe de musique et son producteur donc j'avoue que ca ne me préoccupe guère et que si ces groupes ne cédaient pas aux sirènes du succès en signant leurs contrats les yeux fermés, ils auraient peut-être moins à s'en plaindre par la suite.

          j'aurais plutôt tendance à penser que le groupe a eu de la chance de pouvoir signer des contrats si spécifiques (c'était une autre époque), et que si un nouveau groupe voulait essayer de faire la même actuellement je pense qu'il se ferait bien envoyer chier.

          Là c'est tant mieux pour eux, ils arrivent faire valoir leur droit. Après ce petit conformisme bourgeois entre un peu en contradiction avec le fait de vouloir casser les murs. A coup sûr, ils font bien partie des briques.

          Une maison de disque ne respecte pas le contrat, et c'est le groupe (qui campe sur sa position originelle de diffusion) qu'on accuse d'être "embourgeoisé" ?
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par . Évalué à 0.


            Une maison de disque ne respecte pas le contrat, et c'est le groupe (qui campe sur sa position originelle de diffusion) qu'on accuse d'être "embourgeoisé" ?

            Entre un groupe connu qui décide de mettre sa musique en CC-BY-NC-SA (oui ce n'est pas encore libre mais ca va dans le bon sens) http://en.wikipedia.org/wiki/Nine_Inch_Nails et qui ne craint donc pas qu'on coupe sa musique et un qui revendique son aspect anticonformiste et qui au final ne souhaite pas que l'on puisse dériver son oeuvre sans son consentement, oui je considère qu'ils s'embourgeoisent (Faut penser à ses vieux jours).

            Mais c'est un épiphénomène et ca ne change pas ma vie et ca ne m'empêche pas dapprécier leurs autres qualités.
            J'ai 2 cds de Pink Floyd à la maison et je ne les ai pas encore reconverti en épouvantails pour fruitiers.
            J'essaie juste d'être lucide.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              La démarche artistique est entièrement différente. Je conçois tout à fait que les auteurs s'inquiètent de la manière dont le public va découvrir l'œuvre.

              C'est comme les cinéastes qui veulent que le spectateur découvre le film au cinéma ou l'auteur de livre/BD qui doit signer son "bon d'impression" et qui, tant que ce bon n'est pas signé, peut refuser la diffusion car l'œuvre n'est pas conforme à ce qu'il souhaite exprimer.

              Si, en tant que public, tu n'es pas d'accord avec ça, tu peux ne pas acheter voire même refaire toi même ta propre compil pink floyd. Mais au moins, ça n'aura aucune prétention de légimité.

              Alors que si EMI propose des morceaux à la pièce, cela peut être perçu comme "approuvé par l'artiste original".
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne conteste pas la légitimité de l'auteur manifeste ce genre de désiderata.
                Je prend moi-même la défense de ceux qui ne voient les œuvres qu'en les comparant avec le LL.

                Juste que la métaphore originelle était appropriée.
                Il ne viendrait à personne l'idée de charcuter une toile et Pink Floyd ne se prive pas de sortir des singles ou de jouer les morceaux dans le désordre en concert.

                Bref, ca me parait un peu fumeux. Pour le reste j'ai déjà écrit que je me réjouissais pour eux que leur droit soit respecté.

                Mais je crois que je vais prendre à mon compte le conseil de kursus_hc.
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Il ne viendrait à personne l'idée de charcuter une toile

                  Tu as raison, ce serait tellement en dehors des codes fixes et définitifs de l'art !
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                La démarche artistique est entièrement différente.

                Mais encore, ce serait bien de développer en quoi elle diffère ?

                Voilà les différences que j'y vois :
                * l'ego souvent disproportionné des auteurs artistiques ;
                * la volonté de mystifier « l'œuvre artistique » (alors que « l'œuvre technique » est le plus souvent synonyme de démystification).

                D'ailleurs on sent bien le parallèle se dresser avec le débat religion/science. Les même mécanismes cognitifs semblent sous-tendre ces deux types d'attitude.

                D'un coté le rejet de tout changement à l'œuvre parfaite autrement que dans un processus guidé par le tout puissant créateur, de l'autre le foisonnement d'idées variées départagées par la pertinence et l'utilité qu'y voient chacun.

                C'est comme les gourous qui veulent que les dévots découvrent le texte sacré tel qu'il « leur a été révélé », de préférence au temple. Et bien sûr en raquant au passage.

                Mais au moins, ça n'aura aucune prétention de légimité.

                Et quel légitimité à l'auteur « original » (« originel » ?) ?

                En fondement du lien social il y la volonté de d'exprimer de ce que l'on perçois.

                En fondement du lien dictatorial il y a la volonté de contrôle de la perception d'autrui que l'on veut conforme à la notre.
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  En fondement du lien dictatorial il y a la volonté de contrôle de la perception d'autrui que l'on veut conforme à la notre.
                  T'es toujours dans le même délire : il n'y a aucune volonté dictatoriale d'imposer une quelconque perception à l'auditeur, juste d'imposer au distributeur de "respecter" l'intégrité de l'oeuvre tel que l'a créé l'artiste. L'auditeur est toujours libre de faire ce qu'il veut avec son lecteur audio.
                  En l'occurence les Pink Floyd considère qu'un album forme une oeuvre (c'est leur droit) et veulent pas que le distributeur prenne la liberté de procéder à un découpage purement commercial (un morceau d'1 minute ou 23 minutes, c'est 1€).
                  Une relation purement commercial et de respect de la propriété intellectuelle.
                  • [^] # Re: Bizarre

                    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                    Ouais, on remplace imposer par respecter, privilège par droit, citoyen lambda par méchant distributeur capitaliste assoiffé de sang, et hop ça passe tout de suite mieux.

                    On peux utiliser tout les jolies mots qu'on veut, il n'en reste pas moins qu'il s'agit de la volonté d'asservissement du public par quelques individus (tu ne partageras point, tu paieras et tu me demanderas l'autorisation pour faire quoi que ce soit des œuvres que je publie).
                    • [^] # Re: Bizarre

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ah oui asservir le public, c'est vrai que le public il est oblige d'ecouter du Pink Floyd hein, le public il est lobotomise et heureusement on a Mathieu Stumpf pour nous montrer la voie...

                      En fait des que quelqu'un cree quelque chose et qu'il a envie de ne le presenter que d'une maniere, il asservit les gens hein ? En fait, il a le choix entre creer et laisser tout le monde faire ce qu'il veut avec ce sur quoi il a travaille et ne rien faire.
                      Elle est belle ta vision du monde dis-moi ! Tu m'envoies tes habits par la poste svp ? Parce qu'en refusant de partager ce qu'il y a dans ton appartement, tu m'asservis la, et c'est degueulasse, tu devrais avoir honte.

                      Tu m'excuseras, mais quand je lis des posts de ce genre de ta part, la seule chose qui me vient a l'esprit c'est que tu as besoin d'un sacre retour sur terre.
                      • [^] # Re: Bizarre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Dommage que ton exemple comparatif soit complètement à côté de la plaque vu qu'il se place dans un contexte matériel.
                      • [^] # Re: Bizarre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Ho, les pink floyd plus tellement ces jours ci, mais t'es bien obligé d'écouter diverses musiques si tu veux te balader dans la sphère publique.

                        En fait des que quelqu'un cree quelque chose et qu'il a envie de ne le presenter que d'une maniere, il asservit les gens hein ?

                        Non seulement à partir du moment où ce quelqu'un veut interdire aux gens de faire ce qu'ils veulent des informations qu'on leur à présentées.

                        En fait, il a le choix entre creer et laisser tout le monde faire ce qu'il veut avec ce sur quoi il a travaille et ne rien faire.

                        Il peu très bien créer et ne pas placer son œuvre dans la sphère publique, s'il ne veut pas que tout à chacun en fasse ce qu'il veut.

                        Tu m'envoies tes habits par la poste svp ?

                        Non mais je ne t'interdit pas de porter la même chose que moi si ça te chante.

                        Parce qu'en refusant de partager ce qu'il y a dans ton appartement, tu m'asservis la, et c'est degueulasse, tu devrais avoir honte.

                        Oui y a de ça, j'ai commencé un essai sur le sujet du vol¹ si ça t'intéresse (mais ce n'est qu'une ébauche).

                        Il faut tout de fois distinguer le vol nécessaire à la survie qui trouve une certaine légitimité naturel (survivre ou mourir), le vol qui facilite cette survie, et le vol qui n'apporte strictement rien à la survie.

                        On peut effectivement argumenter sur le caractère abjecte du fait de monopoliser un tas de ressources relevant du vol de troisième catégorie alors que d'autres n'ont pas encore pu voler de quoi survivre.

                        Ici ce qui est dégueulasse et t'asservit c'est avant tout la nature. Si on pouvait multiplier les vêtements ou tout autre bien matériel aussi simplement que de l'information, il serait malsain de demander à quelqu'un de se priver de cette possibilité.

                        ¹ http://www.culture-libre.org/wiki/Qu%27est_ce_que_le_vol_%3F
                    • [^] # Re: Bizarre

                      Posté par . Évalué à 2.

                      T'aurais dû préciser quelque part que tu partais en troll sur les licences, parce que là ça arrive un peu comme un cheveu dans la soupe et c'est dur de te suivre.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 2.

              un qui revendique son aspect anticonformiste et qui au final ne souhaite pas que l'on puisse dériver son oeuvre sans son consentement, oui je considère qu'ils s'embourgeoisent

              Ah mais ils le sont depuis un paquet d'années, pour l'histoire ils ont 60 à 70 ans, je ne pense pas qu'ils doivent très souvent désormais décuver sur le canapé d'une fille rencontrée dans un bar, ni fracasser à l'envie leur guitare sur leur ampli, ni crier contre le monde entier à quel point la vie est injuste.

              (Faut penser à ses vieux jours).

              Ils sont déjà vieux et déjà bien bien riche hein (bien trop riche par ailleur, mais c'est un autre débat)

              J'essaie juste d'être lucide.

              Barf c'est loupé hein, mais bon, te reste un paquets d'années pour y arriver. Puis un peu culture général aussi.
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par . Évalué à 2.


                Barf c'est loupé hein, mais bon, te reste un paquets d'années pour y arriver. Puis un peu culture général aussi.

                Pour le coup, oui.

                Il ne me reste plus qu'à me faire tourner en boucle ma compil préférée, des PF Joy Division, Sisters et autres Dead Kennedys et à m'immoler en journal privé.
                Dire que je suis passé à coté Florent Pagny.
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Encore un suicide de compte linuxfr...

                  Après les déboires de Facebook dont les utilisateurs ferment leurs comptes pour soucis de vie privée, on a linuxfr dont les utilisateurs ferment leurs comptes pour divergence d'opinion.

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            le groupe a eu de la chance de pouvoir signer des contrats si spécifiques (c'était une autre époque)

            En même temps le contrat prévoit 3% des revenus de vente pour le groupe (5% proposé par EMI, mais ils ont demandé 3%. En contre-partie ils ont demandé une accès illimité aux studios d'EMI, ce qui leur a été accordé).

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 3.

          Prendre l'exemple d'une oeuvre matérielle pour justifier l'intégrité d'une oeuvre immatérielle, c'est osé.

          Pourquoi? On ne parle pas de la facilité de reproduction ici. Les Pink Floyd estiment que l'oeuvre complète est l'album, alors ils vendent tout l'album. D'autres font un piste = une oeuvre alors ils vendent la piste, pas 10 secondes de piste.
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Y a vraiment un truc malsain dans cette société où, à vouloir le contrôle à tout prix, on accepte plus aucune liberté : artistiques, démocratiques, etc...
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 4.

          et la liberté d'interdire, alors ?
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Tu voudrais couper une partie d'une reproduction de Gernica de Picasso, parce que t'aimes pas l'autre partie du tableau ?

        Pourquoi pas ? Tant qu'à faire je ferait uniquement la reproduction de la partie qui m'intéresse. Je dirait même que si ça me chante je ferait imprimer cette partie du tableau sur du PQ et que je me torcherait avec.
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ah et aussi :

        Ya vraiment un truc malsein dans cette société où, à vouloir la liberté à tout prix, on accepte plus aucune contraintes : artistiques, démocratiques, etc...


        Tu as oublié l'orthographe, la grammaire, la typographie…
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 2.

        Couper animals en petit bout c'est débile,

        Avec de la sauce et sauté au wok ça peut se défendre ...

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 5.

          Dannyboy le faisait il y a 4 heures (mais au barbecue)

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.


        Et pourquoi pas couper Echoes pendant que tu y es.

        Parce que les Pink Floyd ont eux même raccourci, donc tronçonné, les longs morceaux comme Echoes, Shine on you crazy diamond, dans leur double compilation Echoes.
        Donc il n'y a rien de sacré, même si je suis fan des Pink Floyd par ailleurs.
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      C'est la liberté du groupe de choisir comment son travail est distribué. C'est pas une entité commerciale qui veut ça, c'est le groupe. Ils ne veulent pas que les gens puissent acheter qu'une partie d'un album, c'est leur choix.
      La liberté n'est pas non plus une excuse pour ne pas respecter les artistes. Tu es libre d'acheter ce que tu veux des Pink Floyd, mais eux sont libres de vendre ce qu'ils souhaitent. Ils ont créé ces albums, ils en font ce qu'ils veulent.

      Et Pink Floyd en concert jouait Dark Side of The Moon en entier, The Wall aussi. Les autres je sais pas. Les compilations du groupe sont l'oeuvre du groupe et, par exemple, sur Works la chanson Money a été réenregistrée pour la compilation.

      C'est comme se plaindre d'Alan Parson Project de faire une réédition du l'album "The Raven" en rajoutant des instruments où Lou Reed réécrivant des morceaux des Velvet Underground pour ces propres albums (morceaux qu'il a écrit à l'origine).

      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est la liberté du groupe de choisir comment son travail est distribué.
        Oui et non. (réponse de normand). Comme tous les groupes, Pink Floyd n'a pas 100% des droits sur ses oeuvres
        Derrière chaque album il y a aussi un producteur, un éditeur et un distributeur, qui ont chacun des droits au regard des contrats (complexes) les liant les uns aux autres.
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est pour ça que certain musiciens ont fait le choix de créer un label qui produit et distribue leurs création pour pouvoir garder un contrôle maximal de leur création. Je citerais pèle mêlé : Magma (seventh record), Fugazi (Dischord), Jello Biafra (Alternative tentacles) et bien d'autres
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            La bonne vieille méthode Albini.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par . Évalué à 1.

              Un must pour l'esprit même si je dois avouer que Shellac me fait vite chier
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La liberté n'est pas non plus une excuse pour ne pas respecter le public. Tu es libre de vendre ce que tu veux, mais le public devrait être libre d'acheter ce qu'il souhaite.

        Ils ont créé ces albums, certes. Cela ne justifie en rien d'en faire des moyens de contrôle du public. Le respect ne fonctionne que réciproquement, respecter le public c'est :
        * ne pas faire de publication et demander à ce qu'une information ne soit pas partagé publiquement (respect de la sphère privée) ;
        * ne pas chercher à interdire la diffusion d'information qu'on a sciemment publié (respect de la sphère publique).

        Les artistes qui publient en exigeant le contrôle des usages de l'œuvre ne respectent pas le public, ils cherchent à l'asservir en le captivant.
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ils cherchent à l'asservir en le captivant.

          J'ai toujours été captivé par les show des Pink Floyd.

          De là à en être captif...

          Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Si j'ai bien suivi, les Pink Floid n'ont pas refusé de vendre leurs chansons à l'unité, ils sont en procès parce qu'ils ont signé un contrat que l'autre parti ne respecte pas. Faut arrêter d'extrapoler dans tous les sens, sinon ça va finir comme un débat sur linuxfr un vendredi après-mid :-p
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Quand les Pink Floyd faisaient encore des albums, le dernier en 1994, Internet n'existait pratiquement pas. Donc les accuser de manquer de respect de quoique ce soit c'est un peu fort.

          Si tu te cantonnes aux technologies des Pink Floyd :
          - Tu vas chez un marchand de disque
          - Tu écoutes une ou plusieurs pistes (ou des extraits ou rien suivant le disquaire)
          - Tu achètes ou pas le disque (en entier).

          Finalement ils n'ont rien fait ce que tu leur reproches, c'est le monde autour qui leur à fait faire ça. Eux, dans un sens, ils réclament que malgré les moyens technologiques, on en reste au mode de diffusion originel décris juste en dessus (sur les magasins en ligne tu peux écouter des extraits je supposes).

          Donc ils sont restés fidèles à eux-même. C'est honnête.

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Ah bon, alors ils n'ont pas accepté d'entrer dans un système qui vise à interdire au citoyen lambda le partage d'informations publiques pour s'en mettre plein les poches ? Internet ou pas, je doute qu'il était impossible de s'auto-produire en 94 et même bien avant, en ayant une pratique respectueuse du public.

            C'est certain que, même aujourd'hui, c'est un choix plus difficile et qui à sans doute aucune chance de te mettre à la tête d'un (trop) confortable trésor de guerre.

            Le respect c'est pas abondé dans la solution la plus simple, même encensé par une majorité.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Dans les années 70, s'auto-produire était impossible (à moins d'être déjà riche). Le dernier album a été enregistré dans le studio de Gilmour installé dans un bateau sur la Tamise, donc oui, il y avait moyen de s'auto-produire à ce moment.

              Mais en même temps les problèmes sont arrivés dans les années 2000, avant ça les maisons de disques étaient encore le seul moyen d'avoir une distribution correcte.

              Ces vieux groupes sont étranger à ces querelles d'aujourd'hui. Si les Stones ou les Floyd ou les Led Zep sortent un album, ils peuvent le distribuer avec n'importe quelle méthode, ils auront toujours les millions d'album vendu.

              "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu es libre de vendre ce que tu veux, mais le public devrait être libre d'acheter ce qu'il souhaite.
          Ah la dictature du consommateur. On croirait entendre le magazine 60 millions de consommateur.
          "Je veux donc j'exige qu'on me vende les morceaux de l'album à l'unité".
          Et puis "Je veux donc j'exige qu'on me vende l'ordinateur MSI-XX4B sans Windows - Linux powwa"
          Ou encore "Je veux donc j'exige qu'on me vende cette voiture sans les pneus - c'est vrai quoi j'en ai déjà"
          C'est vrai quoi, la liberté d'acheter ce qu'on veut bordel !
          C'est les mêmes à qui tu files des ressources sur un serveur pour discuter à travers un forum qui, au nom de leur liberté d'expression : "J'exige que tu ne supprimes aucun de mes propos - aussi diffamatoires soient-ils - c'est de la censure !"
          Non mais c'est quoi ces conneries ?

          Pourquoi pas exiger qu'on me vende une place d'avion sans repose pied, je m'en sers jamais !
          Pourquoi pas exiger qu'on me vende un clavier sans la touche "PAUSE" (m'en sers tellement rarement...)

          Le consommateur, s'il veut pas ce qu'on lui propose, ben il achète pas, merde ! Ca n'enfreint aucune de ses libertés, il n'y a aucune dictature derrière bordel !
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tes exemples entraînent pour la plupart un coût logistique supplémentaire, ce qui n'est pas le cas dans le fait de proposer le téléchargement de fichiers séparés (c'est même le contraire), ou imposer l'achat d'une licence windows OEM.

            Inutile de t'énerver, soit tu as des arguments pertinents auquel cas tu les décrédibilise, soit tu n'en as pas et tu t'enfonces encore plus.
            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Tes exemples entraînent pour la plupart un coût logistique supplémentaire, ce qui n'est pas le cas dans le fait de proposer le téléchargement de fichiers séparés (c'est même le contraire)

              À ce moment là, il faut proposer le téléchargement des films et musique à la seconde (au centième ?) et le téléchargement du livre au mots (à la lettre) et tu te retrouve avec n'importe quoi. Si l'auteur ne veut pas que tu ne télécharge qu'une partie et que toi tu ne veux pas tout, tu ne télécharge pas, et tout le monde sera content.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Euh, ça existe pas déjà le streaming de vidéo et de musique ? Le fichier audio/vidéo est stocké à distance, je veux le passage allant de 1:45 à 4:58, hop j'envoie ma requête, le serveur fait sa découpe et me l'expédie. Je vois pas le problème.

                Je ne vois pas de raison de donner tant de pouvoir à l'auteur. Et si moi j'invente une nouvelle façon de pisser debout de façon trop classe, doit-on me donner le droit de vérifier comment chacun pisse chez lui (avec moyens de contrôle idoine) et de taxer tout ceux qui pisse comme ça ?
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  C'est pas du tout ça qui est interdit. Il n'est pas interdit de n'écouter que 30 secondes de l'album en boucle, comme il n'est pas interdit de relire une page d'un livre. C'est la manière dont il est distribué qui est réglementée.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Tu parles d'argument, mais alors le tient il est fort de cacao : le droit des consommateurs à exiger quelque chose d'un producteur est naturel du moment qu'il n'entraîne pas de coûts logistiques supplémentaires.

              imposer l'achat d'une licence windows OEM.
              Moi on m'impose le jour où l'on me met un flingue sur la tempe en disant : "achète et tais toi."

              Mon argumentation elle est simple : il y a juste des personnes qui produisent des contenus (virtuels ou non) et d'autres qui souhaitent acheter ces contenus. Le producteur (pas au sens musical) de bien ou service est "libre" de produire ce qu'il veut, le consommateur est libre d'acheter ce qu'on lui propose. Il peut toujours essayer de marchander avec le producteur si le format/support/contenu ne lui plaît pas, mais il n'y a aucune notion d'obligation, de volonté d'imposer une perception, de dictature ou autre délire dans le genre.

              Ce que tu nous proposes, c'est la dictature du consommateur, un monde où tout lui es dû, pourvu qu'on assouvisse ses demandes, et c'est que je dénonce à travers différents exemples.
              • [^] # Re: Bizarre

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Moi on m'impose le jour où l'on me met un flingue sur la tempe en disant : "achète et tais toi."

                Intéressant, tu ne vois donc pas d'inconvénient à ce qu'un mafieux te demande quelques biens/services en échange du fait de ne pas trucider ta famille ?

                Mon argumentation elle est simple : il y a juste des personnes qui produisent des contenus (virtuels ou non) et d'autres qui souhaitent acheter ces contenus.

                Ce n'est pas simple, c'est carrément simpliste. Si cette vision représentait un temps soit peu la réalité, on ne discuterait même pas.

                Il y a des gens avec des attentes, certaines qui peuvent être satisfaite par ce des gens proposent, et d'autres non. Si non, il y a deux cas :
                * les gens renoncent à leurs attentes ;
                * les gens se débrouillent par eux même pour satisfaire leurs attentes.

                Le problème c'est qu'ici on veut interdire aux gens cette dernière possibilité, non pas parce que cela est nécessaire à l'intérêt général, mais pour satisfaire aux caprices/convoitises de quelques particuliers.
                • [^] # Re: Bizarre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Intéressant, tu ne vois donc pas d'inconvénient à ce qu'un mafieux te demande quelques biens/services en échange du fait de ne pas trucider ta famille ?
                  ben ca revient exactement à mon exemple de mettre un flingue sur la tempe. On est d'accord, c'est tout sauf comparable au fait de choisir la manière dont un éditeur publie l'album d'un artiste.

                  Le problème c'est qu'ici on veut interdire aux gens cette dernière possibilité
                  Mais les gens sont libres de composer, interpréter et jouer la musique qui correspond à leurs attentes bordel ! Un peu plus et si on t'écoutait y'aurait une loi qui imposerait aux Pink Floyd de sortir un single toutes les semaines, à 10 centimes, en 320kbps, parcque c'est ce que "veut" le consommateur !

                  On ne veut nullement interdire au consommateur de produire par lui même ce qu'il désire : en revanche s'il veut pas se faire chier à assouvir lui même ses besoins et préfère "consommer" ce que d'autres produisent, je suis désolé, mais c'est encore le producteur qui impose les conditions dans lesquelles il veut bien céder ses oeuvres/produits/services.

                  A t'écouter, c'est limite un dû, les consommateurs ont le droit d'exiger d'un artiste qu'il assouvisse les besoins irrépressible d'écouter un album dans telle ou telle condition... C'est à te dégoûter un artiste de jouer de la musique !
                  • [^] # Re: Bizarre

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    ben ca revient exactement à mon exemple de mettre un flingue sur la tempe.

                    Ok, mais à quel moment tu considères le fait de d'imposer quelque chose comme acceptable ?


                    Mais les gens sont libres de composer, interpréter et jouer la musique qui correspond à leurs attentes bordel !


                    Ah bah non, tu peux pas jouer ce que tu veux comme tu veux, si tu joues un morceau non-libre, ou même quelque chose de trop approchant, tu risques des poursuite en justice.

                    Un peu plus et si on t'écoutait y'aurait une loi qui imposerait aux Pink Floyd de sortir un single toutes les semaines, à 10 centimes, en 320kbps, parcque c'est ce que "veut" le consommateur !

                    Non, je me suis peut être mal exprimé mais ce n'est pas du tout l'idée que je présente. Je dirais plutôt qu'il ne faudrait pas que la loi donne autant de privilèges aux auteurs.

                    A t'écouter, c'est limite un dû, les consommateurs ont le droit d'exiger d'un artiste qu'il assouvisse les besoins irrépressible d'écouter un album dans telle ou telle condition

                    Pas du tout, déjà je ne parle pas de consommateur mais de public et il ne s'agirait pas d'asservir les auteurs mais de ne pas les placer au rang de maître.
                    • [^] # Re: Bizarre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Ah bah non, tu peux pas jouer ce que tu veux comme tu veux, si tu joues un morceau non-libre, ou même quelque chose de trop approchant, tu risques des poursuite en justice.

                      Non. Ok si tu vends une reprise tu as des droits à payer. Si tu poses dans la rue et tu joues l'intégrale de Bob Dylan, y'a personne qui va te dire quelque chose (à part la police parce que tu n'as pas à faire la mendicité, parce que certaines villes ont des réglementations sur qui et où peuvent jouer dans la rue, ...)

                      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                      • [^] # Re: Bizarre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        C'est tout à fait faux. Tu es redevable aux sociétés d'auteurs pour toute représentation publique. Et ce, indépendamment du prix des places, c'est à dire, aussi pour une représentation gratuite.

                        Voir, par exemple, cette affaire d'une école à qui la Sacem a réclamé 75€ parce que les élèves ont chanté Adieu monsieur le professeur de Hugues Auffray. Au final c'est ce dernier qui a décidé de régler l'addition.
                        • [^] # Re: Bizarre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          C'est dans ce genre de cas qu'on voit les lois sont abusives et stupides.

                          Mais sinon pour du Pink Floyd, tu peux. Lors d'un interview, Roger Waters avait déclaré, en niveau des droits, que ça ne dérangeait pas de reprendre du Pink FLoyd. Par contre dès qu'il y avait commerce, il fallait quand même demander les droits.

                          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                          • [^] # Re: Bizarre

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je crois que ce n'est pas bon non plus car la Sacem est toute puissante (cf mon exemple plus haut, l'auteur était contre l'idée de faire payer l'école).

                            C'est même assez sordide, si tu es à la Sacem et que tu joues tes propres morceaux en concert, tu dois leur payer les droit dessus (dont tu recevra une partie plus tard). Idem si tu mets à disposition gracieusement les morceaux en téléchargement sur le net.
                    • [^] # Re: Bizarre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Ok, mais à quel moment tu considères le fait de d'imposer quelque chose comme acceptable ?
                      A part les lois sur la propriété intellectuelle qui interdisent que tu reproduises la musique d'autrui en public sans payer de royalties, il n'y a rien qui ne soit imposer au consommateur : il peut jouer, chanter, interpréter... ou acheter un CD.

                      Ah bah non, tu peux pas jouer ce que tu veux comme tu veux, si tu joues un morceau non-libre, ou même quelque chose de trop approchant, tu risques des poursuite en justice.
                      Trève d'hypocrisie : 90% des gens n'ont pas le temps/envie/facilité à composer (quelque chose de nouveau), interpréter (quelque chose d'existant à titre privé) ou jouer (n'importe quoi), ce n'est aucunement parcqu'une loi les leur en empêche.

                      Je dirais plutôt qu'il ne faudrait pas que la loi donne autant de privilèges aux auteurs.
                      Je suis d'accord, surtout que ceux qui en profitent le plus ne sont généralement ni les auteurs ni les auditeurs, mais les maisons de disque qui s'occtroi une partie des droits des auteurs.
                      Moi je serais pour une loi qui autorise n'importe qui à reproduire, interpréter une oeuvre. D'ailleur je suis contre toute notion de propriété intellectuelle.
                      Bref, domaine public powa, au chiotte la GPL ;)

                      Pas du tout, déjà je ne parle pas de consommateur mais de public
                      Oué de public qui achète. La définition du consommateur quoi :)

                      Enfin bon tu fais tout de même dériver le débat : initialement tu voulais que soit respecter la volonté du public de n'acheter les morceaux qu'au détail ce qui n'est pas cohérent avec une remise en cause du droit d'auteur (auquel cas le public pourrait ne rien acheter du tout).
                      • [^] # Re: Bizarre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        > il peut jouer, chanter, interpréter

                        Pour le faire en public, il faut payer l'auteur et/ou le compositeur, voire aussi l'arrangeur. Mais en effet le distributeur des enregistrements n'a rien à dire dans ce cas.
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est la liberté du groupe de choisir comment son travail est distribué.

        C'est le genre de choses qu'on aimerait lire plus souvent, quand il s'agit de téléchargement illégal.

        Oui, c'est le groupe qui choisit.
        Si le groupe Pink Floyd a dit "EMI doit distribuer ma musique en album entier, et pas chanson par chanson ou note par note", EMI respecte, ou bien EMI renonce à distribuer Pink Floyd.

        De même, si le groupe Pink Floyd a dit "C'est EMI qui distribue mes albums, soit en CD, soit en MP3 à 320kb/s sur son site", soit l'auditeur respecte, soit il n'écoute pas. En tout cas, il ne distribue pas, de façon publique, l'album de Pink Floyd en WMA à 64kb/s dans un .rar via torrent.

        Avant que les boucliers ne se lèvent, je rappelle juste que, tout comme la distribution faite par EMI, la distribution de musique via ed2k ou torrent est un acte public (à l'inverse d'un échange de mails privés, par exemple, où là effectivement on fait ce qu'on veut).

        Et que si les artistes sont parfaitement capables de lire les lignes en blanc foncé sur gris clair qui disent "l'album sera vendu d'un seul tenant uniquement", ils sont également capables de lire les lignes qui disent "c'est nous EMI qui nous occupons de porter plainte contre les gens qui distribuent des copies".

        Dont acte.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bah oui, je fait un acte volontaire de pulication, quoi de plus normal que de réclamer ensuite d'en contrôler l'usage comme si c'était encore une information privée.
          • [^] # Re: Bizarre

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben si tu trouves normal que, à partir du moment où Pink Floyd, via EMI, publie son album, alors n'importe qui peut de son côté publier une copie du même album, ça doit te paraître aussi logique que EMI puisse publier une seule chanson, ou un morceau de 10 secondes, ou une sonnerie de portable, ou un remix techno, du même album, et se garder 90% ou 99% ou 99,99% des revenus.

            Et la distinction entre "payant" et "gratuit" me semble cesser d'être pertinente, quand la redistribution faite par les auteurs se fait via la publication de liens torrent sur des sites tenus par des entreprises qui font du bénéfice via des revenus publicitaires, ou via des plateformes d'hébergement proposant des comptes payants.

            De plus, j'insiste sur le fait que si les artistes sont parfaitement capables de comprendre ce que le contrat qu'ils signe a pour implication quand leur intérêt est en jeu, ils sont également capables de comprendre que signer chez telle maison de disque ou telle société d'auteur a pour implication quand il s'agit de foutre des DRM partout, faire du lobbying en faveur de lois liberticides, ou faire la chasse aux téléchargeurs.

            D'ailleurs, c'est bizarre, quand un internaute se fait prendre à partager de la musique sans l'accord des ayants-droits, on a le point de vue de l'internaute, le point de vue des ayants-droits, mais les artistes évitent très soigneusement de l'ouvrir. Soit ils ne savent pas qu'on parle d'eux (ce serait étonnant, quand même), soit ils évitent de salir leur image public, afin de laisser les téléchargeurs continuer à prétendre que les artistes sont également victimes du système: on ne jette pas des pierres à ses avocats bénévoles.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: Bizarre

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ben si tu trouves normal que, à partir du moment où Pink Floyd, via EMI, publie son album, alors n'importe qui peut de son côté publier une copie du même album, ça doit te paraître aussi logique que EMI puisse publier une seule chanson, ou un morceau de 10 secondes, ou une sonnerie de portable, ou un remix techno, du même album, et se garder 90% ou 99% ou 99,99% des revenus.

              Oui, ça me paraît logique. Cela étant, vu que tout le monde pourrait à ce moment là partager ces chansons, EMI aurait le monde entier comme concurrent en tant que fournisseur potentiel. Dans ces conditions, même 100% de un six milliardième de part de marché des gens désireux de gaspiller de l'argent dans ce qu'il peuvent avoir « gratuitement » avec moins de contraintes techniques, ça doit pas représenter énorme.
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est comme pour les films, c'est scandaleux de devoir acheter le dvd complet juste pour 1 ou 2 scènes a peu près valable !!
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 2.

        Je t'avouerais que cette idée ne m'est pas désagréable, car j'ai acheté le DVD d'Austin Power 3 juste pour la scène d'introduction absolument géniale, du pur Mike Myers.

        Le reste du film, par contre, est parfaitement nul. Je ne suis pourtant vraiment pas difficile (j'ai même des DVD de Chuck Norris, c'est dire)...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai même des DVD de Chuck Norris, c'est dire.

          Les films de Chuck Norris ne peuvent pas apparaitre sur DVD. On n'aplatit pas Chuck Norris.

          C'est dredi, j'ai le droit !
  • # C'est beau !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Devoir aller au tribunal pour ça, c'est dommage. Mais le tribunal a pris la seule décision qui s'imposait : obéir aux artistes (et suivre le contrat)
  • # Pink Floyd !!!!

    Posté par . Évalué à 3.

    Pas *les* Pink Floyd, bordel de merde !(1)


    (1) http://linuxfr.org/~dinomasque/29347.html

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Pink Floyd !!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ben ils étaient 5, ils sont 2 maintenant ... Non mais c'est plus simple de dire "les Pink Floyd" que "les membres du groupe de musique Pink Floyd" ou "les membres de Pink Floyd".
      Gilmour est un Pink Floyd, Mason est un Pink Floyd, ça fait donc des Pink Floyd, non ?

      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Pink Floyd !!!!

        Posté par . Évalué à 3.

        ah bah on devrait dire "des Pink Floyd" alors s'il y en a 3 qui ne s'expriment pas sur le sujet :)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Pink Floyd !!!!

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Non parce que les Pink Floyd, c'est les deux derniers. Les autres sont morts ou ont quitté le groupe. C'est comme un mariage : jusqu'à ce que la mort (ou le divorce) vous sépare.

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.