Journal Je possede une imprimante et un scanner 100% compatibles Linux

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
13
14
juin
2009
Cher Journal,

Je viens d'acheter une "Brother DCP-385C".
Et bien, apres un petit tour sur le site du constructeur, je
recupere les 4 packets qu'on me demande (2 pour le scanner,
2 pour l'imprimante).
Je fais les commandes qu'ils disent pour installer: et bien tout marche nickel!

Je profite donc de ce journal pour feliciter chaleureusement ce constructeur,
Brother donc, qui ne se fout pas de la gueule de ses clients utilisateurs de Linux.

Un grand merci aux gens qui travaillent pour Brother!

Je recommanderai leurs produits a mes amis.

PS: j'avais bien evidemment choisi une Brother parce que j'avais lu qu'ils
supportaient officiellement Linux...
  • # j'en profite

    Posté par . Évalué à 5.

    pour raconter ma vie, pour un rapport de fin d'année de 45 page recto verso avec 1/4 de photo, je me suis acheté une epson la moins chere possible.

    epson S20

    pour imprimer mes rapport en 3 exemplaires j'ai du achete 2 cartouche d'encre noir et 1 de chaque couleur.

    soit un total de ...

    imprimante: 49 euros
    cartouche noir : 16 eurp
    cartouche couleur : 25 euro

    soit 90 euros pour 3 rapport, soit 30 euros pour un rapport. cela fait un poil chere on s'approche du 1 euro par page. J'ai cherché sur le net une solution ou je n'aurais pas a acheter d'imprimante, et j'ai finalement trouvé:

    http://www.sprintoo.com/devisenligne.asp?prod_id=60

    mais cela vaut le coup uniquement à partir de 14 exemplaire

    est ce que par hasard quelqu'un aurais une solution economique pour imprimer des rapports pas trop chere (mes imprimeurs pres de chez moi ne le font pas) en couleur, en recto verso ?
    • [^] # Re: j'en profite

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Un éditeur à exemplaire unique, comme lulu point com ? Tu peux avoir 68 pages pour 8€...

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: j'en profite

      Posté par . Évalué à 9.

      est ce que par hasard quelqu'un aurais une solution economique pour imprimer des rapports pas trop chere (mes imprimeurs pres de chez moi ne le font pas) en couleur, en recto verso ?

      Utiliser l'imprimante de ton école ou du boulot !
      • [^] # Re: j'en profite

        Posté par . Évalué à 3.

        ben j'ai essayé celle du boulot mais le recto verso sur une laser c'est bofbof la premiere image du premier passage n'apprécie pas trop de passer 2 fois dans le four. pourtant c'est une toshiba a 10 000 euros

        mais merci du conseils. un autre defaut du jet d'encre c'est la non utilisation, au bout d'un certain temps l'encre seche dans les circuits -> poubelle


        finalement c'est assez cher l'impression a domicile !
    • [^] # Re: j'en profite

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu prends une laser pas chère pour tes documents:
      Ex: N&N 50E http://prixmateriel.com/imprimantes_141/laser_143/detail_617(...)
      Ou couleur 130E
      http://prixmateriel.com/imprimantes_141/laser_143/detail_634(...)
      et au lieu de changer les toner, tu reprends une imprimante :)

      et si t'as des photos à imprimer, tu imprime via un service photo qui te coûtera le même prix à la page (~15ct).

      Les constructeurs conseillent les jet d'encre pour un petit usage et laser pour les gros volumes, mais constatant que les têtes d'impression sèchent et sont nettoyées à gros coup d'encre hors de prix, c'est totalement absurde.

      Personnellement, je ne m'aventure plus dans le domaine de l'encre liquide, bien trop coûteux à l'usage... J'achetais une cartouche tous les mois. En trois ans, j'ai juste utilisé 60% d'un toner noir.
      • [^] # Re: j'en profite

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        >et au lieu de changer les toner, tu reprends une imprimante :)

        Toi tu dois être à fond branché sur l'écologie…
        • [^] # Re: j'en profite

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Surtout que les toners livrés avec l'imprimante sont (bien) moins remplit que ceux achetés à part...
          • [^] # Re: j'en profite

            Posté par . Évalué à 2.

            Même si ton toner ne fait que 1500 pages, ca te fait moins de 4 centimes la page. Je doute que tu en sois à ce prix avec une jet d'encre.

            Par ailleurs, j'avais acheté une minolta à 250 euros livrée de base avec 4 toners à 80 euros pièce. Et l'option "refill" existe aussi pour les toners (voir sur ebay).
        • [^] # Re: j'en profite

          Posté par . Évalué à 6.

          Toi tu dois être à fond branché sur l'écologie…
          C'est pas le consommateur à blâmer, mais les travers induits par la politique tarifaire du constructeur.
          • [^] # Re: j'en profite

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est sûr, c'est l'autre qui à commencé, l'important c'est de trouver un responsable à blâmer, pas d'adopter un comportement responsable respectant la planète.
            • [^] # Re: j'en profite

              Posté par . Évalué à 3.

              Ou tu peux voir le rachat d'imprimante (à perte pour le constructeur) comme une pénalité jusqu'à ce qu'ils changent leurs pratiques.
              Matériel qui par ailleurs fait l'objet d'une éco-taxe pour le recyclage et sera recyclé,
              tandis que la cartouche elle même contient des résidus hyper-toxiques d'encre, ne rentre pas dans le circuit du recyclage, et finira à la poubelle.
              • [^] # Re: j'en profite

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est une pénalité financière, c'est à dire qui relève de l'imaginaire. La pollution engendré elle est effective. Et ta pénalité pour qu'elle soit efficace, il faudrait que tout le monde la pratique, ou au moins une quantité suffisante pour que cela crée un déficite à l'entreprise, je doute que ce soit le cas.

                Il serait surement plus efficace d'interdire la vente à perte.
    • [^] # Re: j'en profite

      Posté par . Évalué à 7.

      Moins l'imprimante est chère, plus le constructeur se rattrape sur les consommables...
  • # DCP 130C et DCP 135C aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai acheté pour moi et installé pour un ami ces 2 modèles, tout marche nickel, imprimante, scanner, et en plus le prix (entre 40 et 50 Euros) est très compétitif.

    Je crois que ces modèles ne se trouvent plus en neuf, mais Brother a d'autres modèles.

    Je recommande Brother à mes proches.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # Et ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Et ces drivers sont libres ? Ça fonctionne sur toutes les architectures ? Ça fonctionne aussi sur les Unix (libres ou non) ?

    Parce que si c'est comme pour ma Lexmark (offert en cadeau commercial hein, je l'ai pas choisi), où ils proposent des drivers proprios moisis, compilés pour un vieux CUPS d'une vieille Redhat, fournis dans un RPM tout moche... il m'a fallu pas mal de bricoles pour faire fonctionner ça sous Debian et Gentoo, et aucun support pour ma FreeBSD bien sûr...
    • [^] # Re: Et ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Bien sur, critiquons ces constructeurs qui font un peu plus d'efforts que les autres (à perte, je le rappelle), après tout, si leurs solutions ne sont pas parfaites, on n'en veut pas !
    • [^] # Re: Et ?

      Posté par . Évalué à 10.

      quelle aigreur...

      http://solutions.brother.com/linux/en_us/download_src.html

      Lexmark t'a piqué ton 4 heure ou ta copine ? Alors comme ça ils te donnent une imprimante, des pilotes, et tu trouves encore à râler. Tu veux aussi 100 balles et un mars ?

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Et ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        J'ai moi-même une Brother DCP-7030 (scanner + imprimante) et je n'avais pas fait attention au fait que les drivers étaient propriétaires (j'avais simplement regardé sur Linuxprinting si elle était supporté). Et malheureusement pour moi, il se trouve que ces derniers ne fonctionnent pas correctement sous Debian (il ne fonctionne que sous Ubuntu).

        Du coup, suppression de ma Debian et remplacement par une Kubuntu. Tout ça pour dire que si c'était à refaire, je prendrais autre chose comme imprimante.
        • [^] # Re: Et ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Perso j'ai une imprimante – scanneur HP à pas cher… C'est reconnu de base par Debian, les utilitaire pour l'entretien dans les paquets officiels… que demander de plus ?
      • [^] # Re: Et ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Alors comme ça ils te donnent une imprimante, des pilotes, et tu trouves encore à râler.

        Je comprend la réaction, car je trouve aussi qu'il serait dommage de remplace un monopole (Windows) par un autre (Linux version X.X et pas une autre, et i386 obligatoire par exemple).
        Tant qu'à faire, c'est mieux de casser le monopole complètement, et donc demander des drivers libres.

        Et comme le journal ne l'a pas précisé et qu'il n'y avait pas de lien, ben ça a été demandé (et répondu que oui, c'est libre, reste plus qu'aux distributions de packager tout cela vu que Linux n'ayant pas une interface "drivers" commune à toutes les distribs...)
        • [^] # Re: Et ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi j'ai pas trouvé les sources du pilote LPR. Mais si tu trouves, je veux bien packager ça pour arch.
          • [^] # Re: Et ?

            Posté par . Évalué à -1.

            Ah tu vas packager un soft que tu ne peux même pas tester, facile le métier de packageur ! On se demande vraiment pourquoi ça attire pas plus de monde...
            • [^] # Re: Et ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Oubliez le commentaire ci-dessus et excusez-moi, j'avais pas vu que t'avais une brother.
    • [^] # Re: Et ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et ces drivers sont libres ?

      C'est GPL, il existe des paquets deb et rpm pour x86 32 et 64 bits, et les sources des pilotes (tant cupswrapper que brscan) sont disponibles sur [http://solutions.brother.com/linux/en_us/download_src.html].

      Ça te convient, ou est-ce que tu trouves que Brother mérite une baffe parce qu'ils ne fournisse pas de paquets pour m64k, mips et arm ? :)

      Pour ma part, j'apprécie quand un constructeur fait autant d'efforts. Ce qui est sûr, c'est que je remplacerai ma Brother actuelle par une autre Brother et que je continuerai à conseiller cette marque à tous les libristes.
      • [^] # Re: Et ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Moi j'ai une DCP-750CW, et sous une debian pas de problème, ça s'installe bien.

        Par contre la dernière machine que j'ai acheté je l'ai mise sous arch, et là pas de paquet. J'ai donc cherché les sources, car j'avais vu que les pilotes était sous GPL.

        Et là, j'ai un peu de mal à comprendre en fait, car j'avais bien trouvé les sources du wrapper CUPS mais pas celui du pilote LPR.

        Or, pour autant que je comprenne, les sources en rapport avec CUPS sont un enrobage (wrapper) pour le pilote LPR. Donc sans les sources du pilote LPR, j'en déduis que je ne ferais pas grand chose de celles de l'enrobage.

        Je les avait contacté à ce sujet en leur disant que je voulais faire un paquet pour archlinux, mais j'ai eu aucune réponse.

        Voilà, j'ai peut être mal compris quelque chose, dans ce cas je veux bien qu'on m'explique et je serais content de faire ce paquet.
        • [^] # Re: Et ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'ai été en contact avec le support Brother, d'après l'email ils sont au Japon, et ils parlent un anglais très approximatif, ça a été assez difficile de communiquer... Finalement, mon problème (avec une Debian unstable) a été résolu upstream (c'était un bug CUPS) mais je corrobore, réponse lente et pas très compréhensible.
        • [^] # Re: ben c'est pas libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Or, pour autant que je comprenne, les sources en rapport avec CUPS sont un enrobage (wrapper) pour le pilote LPR. Donc sans les sources du pilote LPR, j'en déduis que je ne ferais pas grand chose de celles de l'enrobage.

          D'après ce que je peux voir, le pilote lpr appelle au final un binaire rawtobr qui n'est pas libre (pour une HL1430).

          Sans compter que le wrapper brcupsconfig m'a l'air écrit avec les pieds.

          Bref, sapucestpaslibre.

          (j'utilise hpijs à la place)

          les pixels au peuple !

  • # mieux encore

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai acheté un combi imprimante/scanner de chez HP (une psc, env 100 euros) il y a 2 ans.
    je l'ai branché sur ma ubuntu, et elle était immédiatement reconnue/installée
    car les drivers HP sont non seulement dispos, mais sont egalement libres.
    • [^] # Re: mieux encore

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je confirme pour HP avec mon combi HP Photosmart C4190 et ma Mandriva, c'est du quasi plug'n'play :
      - boot avec Mandriva (de toute façon mon portable n'a plus que ça !)
      - branchement de l'imprimante au portable et allumage du portable
      - pop-up me demandant si je veux installer l'imprimante - réponse oui
      - mot de passe root pour installer ce qu'il faut
      - et 1 minute après c'est installé et aussitôt utilisable.

      C'est vraiment la preuve qu'il n'est pas impossible de vendre du matériel et d'avoir des drivers libres (et complets)

      Sur le journal, saluons donc l'ouverture de Brother et j'attends l'époque où on écrira un journal pour signaler un matériel qui ne fonctionne pas aussi facilement sous Linux, le fait que ça fonctionne étant devenu la norme.
      • [^] # Re: mieux encore

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les drivers en plus d'être libre sont développé par HP il me semble d'où le fait que j'ai acheté aussi une imprimante HP.

        Quelques soit l'imprimante HP je n'ai jamais eut de problème avec depuis des années niveau drivers ce qui n'est pas le cas d'autre marque.
        • [^] # Re: mieux encore

          Posté par . Évalué à 1.

          Ca a aussi été mon choix: HP C6180.
          Testée et utilisée out of the box sur Slackware et Mandriva par réseau Wifi.
    • [^] # Re: mieux encore

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui les imprimantes HP sont assez bien reconnues sous linux (une 5700 et un psc1510 multifonctions pour ma part).

      Leur problème ne se site pas là mais sur le prix de leurs consommables qui se payent le luxe d'être plus chers que leurs concurrents (déjà prohibitifs), même si ils embarquent de la technologie sur leurs cartouches je trouve cela un poil abusif...
      • [^] # Re: mieux encore

        Posté par . Évalué à 1.

        De plus, si je peux me permettre, on a la robustesse et surtout l'économie en prime. Quoique, avec une jet d'encre c'est assez illusoire mais enfin -à la page- ils sont plus que concurrentiels, et comme je n'imprime quasiment jamais de photos...
  • # Canon

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai acheté une Canon Pixma 620 récemment, j'utilise les drivers fournis par Canon (certes un peu cachés, sur le site de Canon Australie ?!) et ca fontionne très bien (scanner et wifi compris).
  • # Et le support est ok

    Posté par . Évalué à 7.

    En dehors du fait qu'il ne semble disponible qu'en anglais,
    J'ai eu des échanges de mails avec leur support par rapport à un probleme...
    Ils m'ont supporté pendant une semaine (décalage horaire oblige) pour au final, résoudre mon probleme...

    Au final, je conforte cette impression envers Brother (ouarf) et je les conseillerais si quelqu'un me posait la question...
  • # Je plussoie

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai une Brother laser monochrome HL-2070 N payée un peu plus de 100€ il y a deux ans. Elle fonctionne sous ubuntu et FreeBSD, elle est assez rapide, avec un carte réseau intégrée. C'est la première imprimante brother que j'ai, et j'ai trouvé LA marque d'imprimante pour mes besoins.
    • [^] # Re: Je plussoie

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai une Brother laser monochrome HL-2070 N

      C'est surtout le "N" qui est important.
      Toutes les imprimantes postscript réseau sont supportées par les *nix.
  • # Je confirme BROTHER for the Libre ....

    Posté par . Évalué à 1.

    j'ai une HL 1240 depuis 10 ans qui a toujours fonctionné sous linux !!
  • # A quand les cartouches libres ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Désolé de faire un peu hors sujet mais je ne vais pas parler de drivers.

    J'ai une imprimante/scanner Epson qui me sert à l'occasion. Problème avec cette imprimante (et la plupart des imprimantes d'ailleurs), les cartouches coûtent bonbon, dans les 40 euros pour recharger les 4. Histoire de faire des économies là dessus, j'ai testé des 3rd party, et des kits de recharge (plus écologiques aussi), avec une qualité qui laisse à désirer. Merci à Epson qui utilise des puces embarquées pour reconnaître les cartouches officielles et limiter autant que possible les autres.

    Dans le temps, j'avais une vieille HP DeskJet 500C que je pouvais recharger sans problème et à bas coût, du moins pour le noir.

    D'où ma question : ne serait-il pas intéressant d'interdire les pratiques des fabriquants pour imposer leurs cartouches ? Même si on utilise l'argument idéologique que "ça nuit à la libre concurrence", il y a des raisons autrement plus pragmatiques pour une telle loi (protection du consommateur et écologie, principalement).
    • [^] # Re: A quand les cartouches libres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le problème n'est pas écologique ou autre dans ce débat mais économique. Chaque fabricant pose toujours une panoplie de brevet sur ses cartouches pour se protéger des cartouches compatibles.

      Déjà il y a la réputation de la marque : quand HP propose un rendu photo parfait en incluant des tête d'impression sur les cartouches de très bonne qualité, ils ne peuvent admettre qu'un mec en profite pour vendre une cartouche qui va baver de partout et donner une mauvaise image de la marque. Si un copain te file un rapport tout moche en te disant qu'il l'a imprimé avec une imprimante Brother, tu n'achètera pas de Brother.

      Aussi il y a le fait que la plupart des fabricant vendent leur imprimante à perte aujourd'hui : en effet on achète rarement une imprimante donc le marché est ultra faible. Par contre le consommable rapporte a celui qui le vend pas mal d'argent.. Il est donc quelque part normal que le fabricant qui fait la pub du produit qu'il fabrique puisse gagner de l'argent dessus et non un arriviste qui ne fait que copier et empoche tout.

      Le problème est que les vendeurs d'imprimante abuse de cette position pour appliquer des marge considérable. Personnellement j'ai acheté une imprimante dont le jeu de 6 cartouches coûte 25 € environ et à ce prix là je n'ai pas envie d'aller voir ailleurs que chez le fabricant alors que pour un modèle de la même marque à peu prêt semblable on trouvait un jeu de 2 cartouches pour 80€. Bref aujourd'hui le prix moyen au kilo d'une cartouche est juste largement plus cher que l'or. Maintenant vous savez qu'au lieu d'offrir un diaman a votre femme pour son anniversaire : une cartouche d'encre noir HP fera l'affaire :)
  • # PCL, PS ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Petite question : la plupart des imprimantes citées ci-dessus ne fonctionnent-elle pas simplement car elles font du PCL voire PS (dans ce cas là en déclarant n'importe quel pilote d'imprimante PCL ou PS on peut imprimer).

    Pour le PCL je crois savoir qu'il s'agit d'une norme HP : cette norme est-elle librement utilisable afin de créer un pilote d'imprimante ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.