Visualiser une révision

mandriva 2011Hydrogen

tankey : révision n°40 (31 août 2011 17:01:09)

La nouvelle version de la distribution Mandriva Linux, [2011 Hydrogen](http://blog.mandriva.com/fr/2011/08/28/la-mandriva-2011-hydrogen-est-sortie), est sortie officiellement en cette fin de mois d'août. Au programme :

- Noyau 2.6.38.7
- X.Org 7.6 et X.Org X Server 1.10.3
- KDE 4.6.5
- Systemd remplace Sysvinit
- rpm5 remplace rpm4

Et au niveau des applications :

- LibreOffice 3.4.2 remplace OpenOffice.org de la version 2010
- firefox 5.0, navigateur web par défaut
- [PiTiVi](http://www.pitivi.org/) comme éditeur vidéo
- [shotwell](http://yorba.org/shotwell) choisi pour remplacer digikam en tant que gestionnaire de photos 
- [clementine](http://www.clementine-player.org) mis en avant par rapport à amarok comme lecteur de musique
- Nouveau [thème graphique](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#Mandriva_Installer) (bureau et installation)
- ajout de [ROSA](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#ROSA.27s_Stuff) qui apporte notamment de nouveaux outils graphiques (menu, tableau de bord, plasmoid, timeframe) dans KDE, provenant de la partie russe de Mandriva : Rosa Lab.

La politique de développement et la philosophie de la distribution ont un peu changé.  

Tout d'abord, le développement passe sur un cycle de production d'une nouvelle distribution par an (contre deux par an précédemment) supportée durant  1 an et demi.
Une version LTS (Long Time Support) de cette version 2011 sortira fin 2011 et proposera 3 ans de support.

Aux niveaux des ISO fournies, la nouvelle philosophie est ""One goal - one application" (un but, une application), le nombre d'applications se trouve donc réduit sur la version ISO de la distribution (dvd de 1.6 Go seulement). Les autres applications sont classiquement accessibles en ligne dans les différents dépôts de la distribution.
Notez que ces ISO sont dites [hybrides](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#Hybrid_iso_image) et peuvent s'utiliser soit comme moyen d'installation depuis un dvd / disque "flash" (clé usb), soit comme live-dvd /disque "flash" (cf. Astuce pour Installer ci-dessous). 

----

### Liens ###
- [Annonce de la distribution Mandriva 2011 Hydrogen](http://blog.mandriva.com/fr/2011/08/28/la-mandriva-2011-hydrogen-est-sortie)
- [Notes détaillées de version (en)](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Notes)
- [Aperçu avec copies d'écran (en)](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour)
- [Les fonctionnalités de la 2011 en quelques images (en)](http://www.mandriva.com/fr/linux/features/)
- [Errata (en)](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Errata)
- [Téléchargement (fr)](http://www.mandriva.com/fr/downloads/2011/) : liens ftp et BitTorrent pour les version 32 et 64 bits

----
###La distribution en quelques chiffres###

- Plus de 5500 _mails_ ont été envoyés par les développeurs sur les diverses listes des projets
- Plus de 33000 lignes de codes ont été écrits
- Il y a environ 50 mainteneurs actifs
- Les trois quarts des développeurs de Mandriva sont nouveaux.
- Plus de 35000 tasses de thé ou café ont été bues par les équipes

... Chiffres issus d'un billet du [blog de Denis Koryavov](http://koryavov.net/post/9542732436/mandriva-desktop-2011-in-round-figures)

###Dans les nouveautés###

Dans cette version, seul KDE 4 est supporté désormais, du fait de la nouvelle philosophie.
Les autres environnements de bureau et gestionnaires de fenêtres seront donc disponibles grâce à la communauté de Mandriva. Voir le [Tour 2011 des environnements de bureau](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#Supporting_of_Desktop_Environments).

> GNOME, Xfce and other Desktop Environments (DE) and Window Managers (WM) are no longer included in the official Mandriva packages. Contribution packages from the Mandriva community are available for these desktop environments however. Starting from Mandriva Desktop 2011 only KDE Plasma Desktop is officially supported. If you need Mandriva with another DE or WM you can use unofficial packages or distributions prepared by community members (which are described below). This concentration of our efforts allowed us to make Mandriva Desktop the best KDE-based distro in the free software industry. Just try and you will see it by yourself! 

- Shotwell se définit comme un gestionnaire de photos Gnome "Open source photo manager for GNOME" et a été tout de même choisi pour être intégré dans un environnement KDE-only. Ceux souhaitant utiliser un logiciel Qt peuvent installer ShowFoto. Et ceux souhaitant disposer d'un environnement complet dédié à la photo installeront Digikam.

- Clementine souffre d'un [bug](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Errata#Clementine_still_uses_100.25_CPU_after_it_is_closed) qui fait fonctionner le cpu à 100% en le quittant (dans le cas d'une mise à jour depuis la Mandriva précédente, et principalement avec les cartes nvidia. Une solution est proposée sur la page des _errata_.)

[MandrivaSync](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#MandrivaSync) est un nouveau service proposé en bêta par Mandriva, lié à l'environnement ROSA, qui propose donc un service de stockage gratuit de 2 Go de  données utilisateur dans le "cloud", ce stockage étant assuré "à vie" dans les serveurs de Mandriva. La sauvegarde se faisant grâce à une synchronisation automatique des fichiers et données sélectionnés par l’utilisateur dès l'établissement d'une connexion Internet.


###Téléchargement et installation###

- [Téléchargement (fr)](http://www.mandriva.com/fr/downloads/2011/) : liens ftp et BitTorrent pour les versions 32 et 64 bits

Copier l'iso sur une clef usb. L'iso est déjà hybride, copiez la simplement sur votre clef, avec l'utilitaire _dd_. Par exemple :

```sh
dd if=/chemin/Mandriva.iso of=/dev/sdb bs=1M && sync
```

Remplacez le nom de l'iso par le nom correct (sur l'exemple Mandriva.iso. Qui peut être différent selon l'architecture) Remplacez le nom du device par le nom correct (sur l'exemple : sdb. Qui peut être différent selon le nombre ou l'usage des disques) Votre clef sera bootable tel le DVD ou CD sur la plupart des machines récentes. Plus rapide pour l'installation, bien souvent, plus rapide que de graver dans tout les cas, plus pratique à utiliser, et évite de griller une galette. 
 
###Évolutions à venir###

Le dépôt main/testing (permettant de tester avant l'arrivée des paquets dans main/updates) contient déjà :

- kernel 2.6.39, le 3.x sera bientôt disponible
- Firefox et Thunderbird 6.0
- [Abrt](http://fedoraproject.org/wiki/Features/ABRT) : outil de rapport d’anomalie (cf : [dépêche fedora 15](https://linuxfr.org/news/sortie-de-fedora-15-%c2%a0lovelock%c2%a0#toc_5 pour plus d'info))
- ...

Il suffit d'activer le dépôt main/testing dans le gestionnaire de paquets. cf. post de [multik](http://blog.mandriva.com/en/2011/08/25/getting-to-gold/) :
    
> As you already know, Mandriva 2011 is coming with .38 kernel and some other “old” applications. But for users, who want to be on edge, we are preparing a little hack: if you want latest kernel, firefox and other programs, you should just enable the “main/testing” repository in your package manager. These programs are already there.

###Greffon Flash d'Adobe###

Quelques personnes de la communauté s'en sont émues [ici](http://www.osnews.com/story/25002/Mandriva_To_Start_Distributing_Flash_Player) ou [là](http://lists.mandriva.com/cooker/2011-07/msg00494.php) du fait de la présence dans les dépôts d'un paquet contenant le greffon flash.
Cette nouvelle version de la distribution Mandriva, pour laquelle il n'existe ni de version powerpack, one ou free, distribuerait donc des paquets non libres comme le paquet adobe flash par exemple sans a priori en avoir le droit.

Finalement, ce n'est pas le greffon flash d'Adobe qui est distribué mais un paquet qui permet de télécharger directement le greffon depuis le site d'Adobe et qui assure sont installation, le paquet fournissant le greffon ayant été supprimé.
```sh
urpmq -i flash-player-plugin-preview-10.3.162.29-1-mdv2011.0.x86_64.rpm
Name        : flash-player-plugin-preview
Version     : 10.3.162.29
Release     : 1
Group       : Networking/WWW
Size        : 3696                         Architecture: x86_64
Source RPM  : flash-player-plugin-preview-10.3.162.29-1.src.rpm   Build Host: celeste.mandriva.com
Packager    : Alex Burmashev <burmashev@mandriva.org>
URL         : http://www.adobe.com/products/flashplayer/
Summary     : Flash Player plugin for browsers - preview beta release
Description :
Adobe Flash Player plugin for browsers. Preview beta release.

NOTE: This package does not contain the Flash Player itself. The
software will be automatically downloaded from Adobe during package
installation. Alternatively you can use the command
"download-flash-player-plugin" manually.

Installing this package indicates your acceptance of the following
documents:
- Flash Player 10 License:
  http://labs.adobe.com/technologies/eula/flashplayer10.html
- Adobe.com Terms of Use: http://www.adobe.com/misc/terms.html
- Adobe Online Privacy Policy: http://www.adobe.com/misc/privacy.html
```

La distribution version 2011 est donc respectueuse de la licence du greffon flash (cf [post](http://lists.mandriva.com/cooker/2011-08/msg00004.php) sur la mailing list de cooker.)

NB : le greffon flash apparaît dans les dépôts i586, c'est semble-t-il une erreur. Il sera sous peu effacé et remplacé par le paquet d'installation.


###A lire###


- [Journal](https://linuxfr.org/users/littlebreizhman/journaux/mandriva-2011) sur cette sortie avec de nombreux points spécifiques à cette mandriva, abordés par des commentateurs éclairés, qui ont permis de compléter cette dépêche (plugin flash et la situation de la société Mandriva).


### Notes sur la société

C'est donc la toute nouvelle version déployée depuis les différents événements de l'an dernier.

La société a subit une restructuration importante et difficile,notamment la liquidation de la filiale Edge-IT et licenciements des employés, provoquant le départ de nombreux développeurs. 
Au final, l'apparition d'un fond d'investisseur d'origine russe : [NGI](http://www.bloomberg.com/news/2010-07-08/russia-s-ngi-fund-buys-stake-in-software-maker-mandriva-kommersant-says.html) a permis à la société de perdurer. Des développeurs russes, de [ROSA Lab](http://lists.mandriva.com/cooker/2011-02/msg00000.php), ont ensuite rejoint le développement de la nouvelle version.

Tout cela avait fait naître nombre inquiétudes quant à l'avenir de la distribution dans la communauté.

Cette page est donc tournée avec la livraison de cette nouvelle distribution Mandriva crû 2011.

###Introduction###

La nouvelle version de la distribution Mandriva Linux, [nommée 2011 Hydrogen](http://blog.mandriva.com/fr/2011/08/28/la-mandriva-2011-hydrogen-est-sortie), est sortie officiellement en cette fin de mois d'août. Mandriva est internationale (Suède, Norvège, Russie, Ukraine, Serbie, Brésil, Allemagne, Italie et France), et les équipes ont bu plus de 35000 tasses de café et thé lors de la réalisation de cette nouvelle version. 

On compte une cinquantaine de mainteneurs actifs. Et les 3/4 des développeurs de Mandriva sont aujourd'hui nouveaux pour le Libre...

Des développeurs russes, de [ROSA Lab](http://lists.mandriva.com/cooker/2011-02/msg00000.php), ont rejoint le développement de la nouvelle version. C'est à cette équipe que la distribution doit de nombreux développements nouveaux, ainsi que l'organisation de la collaboration internationale entre les différentes équipes. Actuellement, elle apporte leurs développements à Kde en proposition afin que le projet regarde ce qui l'intéresse éventuellement.

Une page est donc tournée avec la livraison de cette nouvelle distribution, crû 2011.

###Nouveaux Choix###

Le développement passe sur un cycle de production d'une nouvelle distribution par an (contre deux par an précédemment) supportée durant  1 an et demi.Une version LTS (Long Time Support) de cette version 2011 sortira fin 2011 et proposera 3 ans de support.

La distribution est désormais unique, fini les powerpack payants et les one gratuites remplies de logiciels propriétaires, la seule version désormais disponible est l'équivalent de feu version free. Les logiciels non-libres sont toujours accessibles en ligne, dans la mesure de leur possibilité de re-distribution (drivers propriétaires, codecs multimédias, etc) La configuration du dépôt _non-free_ est automatique : simplicité d'usage.

L'installateur est lui aussi unique. Il se base sur l'installateur de la feu version "one", et est en voie de simplification. Fini la multiplicité des options de l'installateur des versions powerpacks, fini également les "easter-eggs", mais fini aussi les petits bugs lors d'une utilisation avancée. L'installateur copie et c'est tout. A noter que le partitionnement peut toujours être réalisé de manière personnalisé.

Le bureau est désormais unique, fini les multiples propositions à l'installation. Kde est privilégié et la distribution fait là un retour à ses racines. Les autres bureaux seront toujours accessibles en ligne, dans la mesure des possibilités d'empaquetage communautaire. La configuration du dépôt _contrib_ est automatique.

Des applications uniques pour chacune des fonctions. Fini les installations par défaut de multiples logiciels redondants. Ainsi shotwell est choisi comme gestionnaire de photos, SMplayer comme lecture vidéos (fichiers, en ligne, TV), et PiTiVi comme éditeur vidéo. Les autres logiciels, répondant à des besoins plus pointus, sont disponibles en ligne. Ainsi Digikam et Kdenlive pourront être installés immédiatement.

Le thème est lui aussi unique. Depuis Grub jusqu'à Kde, en passant par de nombreuses retouches ayant fait l'objet de développements spécifiques, pour Dolphin par exemple. Ainsi que pour les applications Gtk. La thématique graphique dans sa totalité est cohérente. Exit le thème iora, et fini aussi les flagrantes différences visuelles par défaut entre Qt et Gtk.

La philosophie générale semble pouvoir se résumer en un mot : simplification.

###Nouvelles Versions###

Au niveau du système :

- Noyau 2.6.38.7
- X.Org 7.6 et X.Org X Server 1.10.3
- KDE 4.6.5
- Systemd remplace Sysvinit
- rpm5 remplace rpm4

Et au niveau des applications :

- [LibreOffice](libreoffice.org) 3.4.2 remplace OpenOffice.org
- [PiTiVi](http://www.pitivi.org/) comme éditeur vidéo
- [shotwell](http://yorba.org/shotwell) choisi en tant que gestionnaire de photos 
- [clementine](http://www.clementine-player.org) mis en avant comme lecteur de musique
- La [Fondation Mozilla](http://www.mozilla.org/) est à l'honneur : Ce sont Firefox et Thunderbird qui occupent, et occuperont, les fonctions de navigateur web et de courrielleur.

###Nouveau Thème graphique###

De nombreuses applications Gtk se trouvant sur le bureau Kde, une intégration particulière a été réalisée avec l'utilisation d'un thème s'appliquant à toutes les applications issus de ces deux toolkits différents. L'identité visuelle est ainsi unique. Depuis Grub jusqu'à Kde, toute la partie thème graphique a été révisée, exit le thème moche Mandriva. 

- Le thème de l'installateur refait :
![plymouth](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/f/f4/Mandriva_Desktop_2011-installing.png/250px-Mandriva_Desktop_2011-installing.png)

- Le gestionnaire de connexion simplifié :
![kdm](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/7/7d/KDM.png/300px-KDM.png)

- Un set d'icones originaux livré :
![icones](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/4/41/Mandriva_Desktop_2011-icon-theme.png/250px-Mandriva_Desktop_2011-icon-theme.png)

###Nouveaux Développements###

33000 lignes de codes auraient été écrites par les développeurs pour cette version. Et plus de 5500 mails ont été échangés avec les projets Libres _en amont_ constituant la distribution. Là encore, des choix précis ont été fait, et une feuille de route simple établie. 

- La migration vers RPM5.org est désormais complète et effective. 
Ce qui devrait donner un double bénéfice : un bon élan à rpm5, avec une première distribution l'utilisant, et participant à sa maintenance . Et pour la distribution, une meilleure collaboration avec le projet en amont, par rapport à rpm4.

- Refonte du fameux "Centre de Contrôle".
Là encore c'est un soucis d'intégration qui semble animer les équipes. Bien que cette version intègre toujours le bon vieux "drakconf", le travail continu et certains outils sont en train d'être migrés en Qt dans systemsettings, l'outil de KDE. D'un autre côté, drakrpm, le gestionnaire de logiciels, est aussi en train d'être ré-écrit en Qt. Ces nouveaux outils devraient être livrés avec la version LTS de fin d'année. Et le travail d'intégration du vieux drakconf dans systemsettings devrait se poursuivre. 
 
- Développements pour Kde.
  
  - **SimpleWelcome** : un utilitaire fusionnant les fonctions de menu thématique, de choix d'applications les plus utilisées, présenté en quasi plein écran. Simple et agréable.

![simplewelcome](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/9/92/SimpleWelcome-apps-en.png/250px-SimpleWelcome-apps-en.png)

  - **TimeFrame** : utilisant certaines fonctionnalités de Nepomuk, il permet une navigation rapide dans les documents et photos.

![TimeFrame](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/3/3b/TimeFrame-en.png/250px-TimeFrame-en.png)

  - **RocketBar** : il apporte une simplification agréable de la barre de taches. Il supporte le _compositing_ C'est un "plasma-smooth-tasks" amélioré.

![RocketBar](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/e/e3/RocketBar-effects-enabled.png/250px-RocketBar-effects-enabled.png)

  - **StackFolder** : ce plasmoïde ci permet une vue rapide des dossiers, avec support du glisser-déposer depuis Dolphin. C'est un "plasma-applet-folderview" amélioré.

![StackFolder](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/b/b6/Stack_Folder-en.png/250px-Stack_Folder-en.png)

  - **Dolphin** : La barre de menu disparait, au profit d'un bouton donnant accès à un menu déroulant qui rassemble les diverses options. Le choix d'icones de fonctions est draconien et réduit aux besoins usuels. Modification du comportement lors de la création d'un lien symbolique : plus besoin de donner un nom au lien. Enfin, le message d'informations, lors du survol par la souris sur un élément, a été revu. Comme il s'agit de Kde, toutes ces simplifications sont proposées par défaut mais resteront maîtrisables par l'utilisateur s'il souhaite changer.

![](http://wiki.mandriva.com/en/uploads/thumb/4/42/Mandriva_Desktop_2011-Dolphin-small.png/300px-Mandriva_Desktop_2011-Dolphin-small.png)

Simplification et d'unification graphique réussies.

###Nouveaux Services###

- [MandrivaSync](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#MandrivaSync) : nouveau service proposé en bêta par Mandriva, lié à l'environnement ROSA, qui propose donc un service de stockage gratuit de 2 Go de  données utilisateur dans le "cloud", ce stockage étant assuré "à vie" dans les serveurs de Mandriva. La sauvegarde se faisant grâce à une synchronisation automatique des fichiers et données sélectionnés par l’utilisateur dès l'établissement d'une connexion Internet.

- [Sphere](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour#Sphere) Nouvel outil faisant la liaison entre les utilisateurs et les développeurs, pour simplifier à la fois la remontée des bugs, des problèmes et leurs résolutions au cas par cas si besoin. L'utilisation peut se faire de manière anonyme, identifiant basé sur le mail, tel que bugzilla le proposait. Ou par ouverture de ticket dédié, ce qui laissera certainement la porte ouverte à du service pour les comptes professionnels.

###Critiques, avis tranché et conclusion###

Les choix radicaux de simplification de la totalité de la distribution, depuis les process d'interaction jusqu'au thème graphique en passant par le contenu des iso, sont également les reflets de choix clairs, mais ayant des effets secondaires :

- L'architecture est uniquement [[Intel]] [[x86]] : Fini les plans sur la comète [[Architecture_ARM]]. Fini les tentatives de support de l'architecture [[Loongson]]
- Des ordinateurs, des vrais : L'installation sur un vieux netbook se révelera douloureuse, sur un écran de 9 pouces de nombreuses applications et boites déborderont de l'écran. C'est une perte claire du travail effectué auparavant. Un écran disposant au minimum de 768 pixels sur sa hauteur est donc nécessaire.
- Une seule distribution : Exit aussi les "mandriva powerpacks" "mandriva one" et "machin truc", donc. Fini également les tentatives tout azimuts, sur par exemple "mandriva flash" (la clef usb vendue) et aussi "Mandriva InstantOn" (la distribution ultra-légère vendue). Encore une fois, le choix unique de se concentrer sur un seul domaine a des effets secondaires.
- Drakconf : La refonte de drakconf n'étant pas terminée, même pour les principales parties, c'est donc le même Centre de Contrôle depuis une dizaine d'années que nous retrouvons ici. En dernière version, avec ses dernières améliorations. Cela tranche nettement sur le bureau dont l'intégration est soignée. On retrouvera également les bugs habituels de Drakconf. Mais on conservera ses indéniables avantages : être le centre de contrôle graphique le plus simple et le plus complet, pour le moment.
- KMS : Le choix a été conservé (pour le moment) d'avoir un boot identique pour toutes les machines. Bref, à ce niveau là, les utilisateurs de matériels disposant de drivers libres seront pénalisés, et obligés de suivre ceux utilisant ceux utilisant des cartes graphiques Nvidia avec le pilote propriétaire. Espérons que la version LTS apporte là ce "détail" : faire des utilisateurs du 100% libre des utilisateurs "privilégiés" en proposant un boot graphique parfaitement lisse. Dans cette version, nous aurons donc toujours les très moches lignes de chargement du noyau et de l'initrd, et un passage graphique cassé sur plymouth puis sur X. 
- Dépôts : Les dépôts sont toujours aussi nombreux, main, testing, debug main, backport, backports testing, contrib, nonfree, etc etc. Si ce n'est pas un problème pour l'utilisateur (la configuration automatique par défaut ne prenant que les versions stables), c'est toujours un _foutoir_. Les backports vont ils disparaitre ? En tout cas, les utilisateurs exigeants trouveront Firefox et Thunderbird en version 6 dans Main/testing, ainsi que la branche 3 du noyau. Ce qui laisse présager une intégration dans Main/updates plus tard, plutôt que dans backports... Confirmer également par la volonté de suivre désormais le rythme décidé par les projets en amont, pour les logiciels tels LibreOffice et Firefox, par exemple. 

**Conclusion**
C'est d'abord une surprise de voir une Mandriva 2011 sortir _vraiment_. C'est ensuite une bonne nouvelle : de nouveaux développeurs salariés d'une part, et d'autre part un choix de distribution unique, celui d'un iso ne contenant que du Libre. L'autre bonne nouvelle est de voir que cela s'inscrit désormais dans un plan de développement clair en Russie, ce qui assurera la pérennité du projet. C'est aussi une belle réussite d'intégration graphique, avec des nouveautés à découvrir, et un usage de [[nepomuk]] enfin utile par défaut à toutes et tous. 

C'est rassurant tant par ses choix restreints mais clairs, que pour le plan du projet, et pour son avenir. Quant à la distribution elle même, force est de constater qu'il s'agit d'une belle réussite.

###Téléchargements et installation###

[Téléchargement (fr)](http://www.mandriva.com/fr/downloads/2011/) : liens ftp et BitTorrent pour les version 32 et 64 bits

Astuce pour Installer : copier l'iso sur une clef usb. L'iso est déjà hybride, copiez la simplement sur votre clef, avec l'utilitaire [[Dd_(Unix)]]. 
Par exemple : _dd if=/chemin/Mandriva.iso of=/dev/sdb bs=1M && sync_

###Compléments de lectures###

- [Journal](https://linuxfr.org/users/littlebreizhman/journaux/mandriva-2011) initial sur cette sortie.
- [Journal](https://linuxfr.org/news/sortie-de-rpm-500) initial sur RPM5.
- [Adobe Flash](http://www.osnews.com/story/25002/Mandriva_To_Start_Distributing_Flash_Player), un oubli, un problème. Résolu.
- [Page des errata](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Errata), où l'on apprendra comment contourner un bug génant de Clementine ...
- [Blog](blog.mandriva.com/fr) officiel.
- [Photos d'écran](http://wiki.mandriva.com/en/2011.0_Tour) et aperçu des évolutions graphiques  
- [Planet](http://planetmandriva.zarb.org/) Si vous savez lire le Russe, l'Hébreu, l'Anglais, l'Allemand, le Portugais et le Castillan ... Et où on cause de tout, y compris de Gnome liveCD, de Fedora, de Debian... Avec les anciens et les nouveaux. Bref, Le Libre avant tout.