Linux à la NASA

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
11
jan.
2006
Presse
Un article très intéressant nous apprend que Linux est très utilisé au JPL (Jet Propulsion Lab) de la NASA, qui s'occupe entre autres des missions interplanétaires, comme celle vers Mars.

On peut y lire qu'il est commun au JPL de voir des stations de travail tourner sous Red Hat, Mandriva ou SuSE. Depuis quelques années, une partie du JPL a même été standardisé autour de Mandriva, après une enquête de satisfaction auprès de ses utilisateurs. Néanmoins, le responsable reconnaît qu'il rencontre encore des problèmes avec chaque nouvelle version, principalement avec le support du matériel.

On y apprend également que Linux n'est absolument pas utilisé sur les serveurs car il ne serait pas assez fiable : "Our personal view is that Linux, period, is only for the desktop. We don't run our main servers on Linux, because there are too many flaws in main Linux kernel". (NdM : c'est Solaris, en version 8 mais bientôt 10, qui lui est préféré, notamment pour son cycle de vie plus long).

Aller plus loin

  • # Bien

    Posté par . Évalué à 4.

    Bien que le gestionnaire de bureau n'ai pas été mentionné, les détracteurs du bureau sous GNU/Linux ne peuvent que reculer d'un pas une fois de plus.
    Il aurait été intéressant de savoir également si le bureau sous GNU/Linux était présent aussi bien pour les personnels administratifs que pour les personnels scientifiques et autres. Afin d'enfoncer encore plus les défenseurs du "Mais Raimonde au standard, que veux-tu qu'elle fasse avec linusque ?".

    Bref, une affirmation de plus. Un témoignage de plus.
    • [^] # Re: Bien

      Posté par . Évalué à 10.

      Raimonde préfère Redmond...
      • [^] # Re: Bien

        Posté par . Évalué à 2.

        Raimonde veut du Redmond Linux/Lycoris, bien lui en fasse !
    • [^] # Re: Bien

      Posté par . Évalué à 9.

      > les détracteurs du bureau sous GNU/Linux ne peuvent que reculer d'un pas une fois de plus.

      Oui, enfin ils preferent quand même Solaris pour les serveurs, ce qui n'est pas franchement un compliment.

      Personellement à mon boulot on est passé de station de travail Solaris 8 (avant 6) à Linux (RHE3), bon c'est plus beau certe (CDE c'est assez pourri comme desktop) mais c'est moins stable..

      Avant avec Solaris, on n'avais quasiment jamais de probleme (juste le client page jaune qui partait parfois dans le décor --> reboot mais pas plus d'un reboot par an), avec Linux, c'est bien plus souvent..

      Je n'ai pas fais de moyenne mais je ne pense pas qu'un gars dans le service ai plus de 2 mois d'uptime pour sa station, pas terrible..

      Les serveurs marchent bien eux, enfin quand Java ne fout pas la m***.
      • [^] # Re: Bien

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, enfin ils preferent quand même Solaris pour les serveurs, ce qui n'est pas franchement un compliment.


        Oui mais là, il parle du système d'exploitation. De plus, il parle de problèmes inhérents au kernel linux. Par contre il parle pas des outils utilisés sur ces serveurs, qui pour certains d'entre eux pourraient être libres.

        Enfin, l'uptime sur les machines de travail n'a rien de significatif et ne prouve en rien la qualité/robustesse/ce-que-tu-veux du système d'exploitation. Si il y a 12 correctifs de sécurité sur le noyau à appliquer sur des parties monolithiques, ça fait 12 redémarrages. On demande à une station de travail d'être up et stable pendant les heures de production. Après, si elle reboot 42 fois chaque nuit ...
        • [^] # Re: Bien

          Posté par . Évalué à 4.

          Le problème, c'est que je prends pas en compte des patch pour parler de l'uptime, plutot des problèmes du genre:
          - la machine est figé: souvent c'est le client NIS qui est dans le décor (ça arrive un peu plus souvent qu'avec les Sun :-( ), parfois c'est Java qui plante la machine.
          - le desktop est figé (Mozilla qui fait des sienne)
          - toutes les icones disparaissent (moins grave mais pénible pour certains)

          Liste non exhaustive..

          Bon il ne faut pas exagérer: c'est stable, mais moins que Solaris8 en desktop.
          • [^] # Re: Bien

            Posté par . Évalué à 3.

            oops desktop --> station de travail
      • [^] # Le noyau linux de redhat 3 est d'une qualité + que discutable

        Posté par . Évalué à 10.

        J'ai un peu d'expérience sur les noyaux linux des différentes distrib. et lorsque je vois Redhat et 3 dans la même phrase, j'ai tendance à dire fuyez!

        Redhat 3 est une __catastrophe__ au niveau du noyau à cause des milliards de backports que Redhat à tenté de maintenir.

        Il faut bien se rendre compte d'une chose, maintenir un noyau nécessite une quantité de travail __colossale__, lorsque RH3 à fait son fork parceque cela ne porte pas d'autre nom, il se sont mis une pression énorme au niveau volume de travail et il ne faut pas être étonné qu'avec tous ces backports le danger augmente.

        Alors heureusement que RH a une base installée relativement grosse pour découvrir les bugs et qu'elle a des procédure qualités impressionnantes. Mais quand même, à la fin de la journée, cette divergence du noyau RH par rapport à kernel.org était trop grosse, même pour Redhat.

        Voilà deux ans que je conseille à tous les professionnels que je recontre de rester sur RH2 ou de passer à SLES8/9. Maintenant avec l'arrivée de RH4 y'a le même phénomène pour SLES9. Sles9 a complètement divergé du 2.6.5 et contient des tonnes de patchs (c'est des backports aussi mais dans une branche plus proche) du coup maintenant en terme de stabilité c'est clairement RH4.

        Pourquoi je ne cite pas d'autres distrib ? parceque mes clients ne veulent pas en entendre parler.... et c'est pas faute de faire l'effort.
    • [^] # Re: Bien

      Posté par . Évalué à 4.

      Perso la remarque initiale me fait penser à une signature de mail que j'avais gardée...

      -=[ "When you know Slackware you know Linux.
      When you know Red Hat, all you know is Red Hat" ]=-

      Bien sûr on pourrait troller des heures sur Slackware/debian ou sur Red Hat/mdk. Mais c'est clair que linux (le kernel en lui-même) est stable. C'est les distributeurs qui sont pas foutues d'en mettre une version potable en place ;)

      Un autre petit rappel, pour plaggier un certain Mitnik : dans un système informatique, le point faible c'est l'être humain.
      • [^] # Re: Bien

        Posté par . Évalué à 6.

        dans un système informatique, le point faible c'est l'être humain.
        enfin , avec toute la bonne volontée du monde , c'est quand meme pas si évident que ca que de se protéger d'un 0 day.
      • [^] # Re: Bien

        Posté par . Évalué à 4.

        dans un système informatique, le point faible c'est l'être humain.
        C'est aussi sa force. Jusqu'à présent c'est quand même l'humain qui invente et fait progresser l'informatique et pas le contraire.
  • # Mandriva

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    On peut y lire qu'il est commun au JPL de voir des stations de travail tourner sous Red Hat, Mandriva ou SuSE.


    J'aimerai bien savoir si Mandriva est définitivement une distribution phare au niveau mondial (comprendre une des 3 ou 4 distributions qui comptent) ou si c'est la lunette déformante d'une vision francocentrée qui me donne cette impression.

    Pour ma part, je considère comme incontournable (c'est à dire vraiement au dessus du lot en terme d'implantation/reconnaissance; rien à voir avec les aspects techniques) RedHat et Debian.

    Qu'en pensez vous ?
    • [^] # Re: Mandriva

      Posté par . Évalué à 2.

      J'en pense que pour le support, chez mandriva y'a une entreprise dédiée, chez redhat, y'a une entreprise dédiée, chez suse tout pareil...
      Mais chez debian y'a pas de support affirmé, confirmé par une entreprise à l'origine de la distribution.

      Donc y'a pas besoin de chercher midi à 14 h...
      • [^] # Re: Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pour Debian, il y a progeny, la société de Ian Murdoch fondateur de Debian
        ( http://www.progeny.com/ )
      • [^] # Re: Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        des linux avec une entreprise derrière y en a quand même quelques uns... Ma question s'est comment se place Mandriva dans cette catégorie ?
      • [^] # Re: Mandriva

        Posté par . Évalué à -3.

        Et netcraft a dit que http://news.netcraft.com/archives/2005/12/05/strong_growth_f(...) alors se baser sur la Nasa pour savoir qui est le plus utilisé compte pas pour grand chose.

        y'a pas besoin de chercher midi à 14 h... ;)
        • [^] # Re: Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          sauf que là tu nous parles d'une étude limitée aux serveurs web.
          • [^] # Re: Mandriva

            Posté par . Évalué à 1.

            Possible, mais il a été parlé de Red Hat et de Debian qui ne sont pas des distributions orientées très desktop. En preuve ils sont très utilisés en tant que serveur.
            Chez Red Hat je ne sais pas, mais chez Debian l'utilisateur est très libre d'affectionner/de configurer le système ce qui est tout à l'inverse d'un desktop car celui-ci sous entend de nombreuses applications :)
  • # Monde à l'envers à la nasa?

    Posté par . Évalué à 5.

    d'habitude j'ai plutot l'impression d'entendre le contraire.
    Mais bon le personnel là bas doit être composé a 96% de PhD... reste, comme dit plus haut, à faire un tour au secrétariat...
  • # Un autre projet sous linux à la NASA

    Posté par . Évalué à 1.

    En complément de l'article, voilà une success story qui se passe dans la division supercomputing de la NASA. Même si officiellement linux n'est pas l'OS de référence, en pratique il est bien présent!

    http://www.gentoo.org/news/en/gwn/20051205-newsletter.xml#do(...)
    • [^] # Re: Un autre projet sous linux à la NASA

      Posté par . Évalué à 3.

      Salut,

      bien c'est gentoo qui est utilisé, c'est vrais que gentoo (ou debian) configurer au poils (j'ai pas dit optimisé avec les CFLAGS) avec juste les applis qui vont bien, c'est plus stable que RHEL 4 avec des deamons qui se baladent partout dans les fs, les "fusers" qui te crachent le kernel et tout et tout .... (d'ailleur si quelqu'un peut m'expliquer ce que fait gnome (ou kde) lors de l'installation d'un serveur ? Nous utilisons xfce4 lorsqu'il faut une interface graphique (surtout pour avoir 4 shell sur 1 meme ecran et le monitoring (cpu/mem/io) en "live")

      C'est pour ca que chez nous, apres avoir été pas mal RedHat, on ne monte plus que du gentoo .

      A+

      De toutes façons, plus un système est complexe, moins il est stable.
  • # c'est prevu pour quand ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Beaucoup sont les gens qui utilisent Linux sur le desktop depuis de nombreuses années maintenant. Mais la question que tout le monde se pose, c'est, quand est ce que Linux sera Server ready ?
    • [^] # Re: c'est prevu pour quand ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Euh perso.. je pense que Linux est server ready :) Nous on déploit que sur du Linux.

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: c'est prevu pour quand ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Quand je lis ces posts je suis en peu sidéré. Ce que je vois au boulot c'est que linux est <<server ready>> comme dirait jean-claude Vandamme. Linux sur le desktop parcontre, c'est beaucoup moins courant il me semble (même si c'est mon cas depuis de nombreuses années)
        • [^] # Re: c'est prevu pour quand ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Aïe aïe aïe ! Et quand Linux sera prêt, je passe le prendre à quelle heure ?

          La question que tout le monde se posait (se pose encore ?) est : quand est-ce que Linux sera prêt pour le «desktop» ?

          Sachant que ça fait belle lurette que ça marche pour les serveurs, boklm jouait donc avec ce que l'on appelle le second degré... c'est triste de devoir le préciser.
    • [^] # Re: c'est prevu pour quand ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Surtout à qu'en Linux dans une sonde ?
      Parceque dans ce cas, il faut du solide!! ;-)

      A la place de WxWorks si je ne m'abuse ?!
      • [^] # Re: c'est prevu pour quand ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Faut surtout un OS temps réel. RTLinux n'a rien d'officiel.
      • [^] # Re: c'est prevu pour quand ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si tu es prêt a payer le cout de l'etude, la construction, le lancement et la gestion d'une sonde, on peut essayer :)
        Prepare un budget de 6 milliard d'euros/mois ....

        Linux est portable mais on quand meme pas lui demandé des trucs qui vont carrement à l'encontre de la direction dans lequel il a était devellopé ....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.