Linux temps-réel : tour d'horizon

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
5
mar.
2003
Linux
Dans le domaine émergeant des Linux temps réel, il est toujours difficile de s'y retrouver, les solutions à base de RTLinux ne sont pas les seules à répondre à vos attentes, voici donc un tour d'horizon des solutions OpenSource.


NdM : En effet, difficile de s'y retrouver dans cette très grande diversité. Ne pas oublier la news DLFP du 2003-02-10 : "La spécification unifiée pour Linux embarqués est prête" * RTLinux *
La roll's du temps-réel ! Existe depuis 1997, supporte les processeurs x86, PowerPPC, MIPS, Alpha, ARMS,... L'API est conforme POSIX donc plus rapide à programmer. A noter qu'il y a une double licence sur cette solution.
Site : http://www.fsmlabs.com

* RTAI *
Real Time Application Interface est une solution très apprécié dans le domaine universitaire et la recherche. Il reste cependant limité au processeur x86 mais peut être utilisé avec une architecture mono-processeur ou multi-processeur.
Site : http://www.rtai.org

* ADEOS *
Adaptive Domain Environment for Operating Systems est une couche logicielle qui permet de partager les ressources matérielles sur un ou plusieurs systèmes. Cette solution n'est pas couramment utilisée pour faire du temps-réel, une documentation pour l'implémenter est disponible sur leur site.
Site : http://www.nongnu.org/adeos/

* ART Linux *
Une extension pour Linux qui dérive de RTLinux qui à parmi ses avantages de pouvoir réutiliser les drivers et logiciels de Linux. Cette solution ne gère
que les architectures mono-processeur.
Site : http://www.movingeye.co.jp/~you1/art-linux/download.html

D'autres solutions Open-Source :
KURT (http://www.ittc.ukans.edu/kurt/), Linux-SRT
(http://www.srcf.ucam.org/~dmi1000/linux-srt), Linux/RK
(http://www.cs.cmu.edu/~rajkumar/linux-rk.html), QLinux
(http://www.cs.umass.edu/~lass/software/qlinux/), RED-Linux
(http://linux.ece.uci.edu/RED-Linux/),...

Aller plus loin

  • # Petites précisions...

    Posté par . Évalué à 10.

    Contrairement à ce qui est noté dans l'attachement, RTAI ne tourne pas que sur x86. D'après la page du projet (4eme lien), il tourne sous x86 (avec et sans FPU et TSC), PowerPC, ARM (StrongARM; ARM7: clps711x-family, Cirrus Logic EP7xxx, CS89712), MIPS et CRIS (même si le port est en cours). Il faut aussi souligner le problème initial posé par le brevet RT Linux (voir http://www.aero.polimi.it/~rtai/documentation/articles/patent.html). Encore une précision, RTAI est actuellement en cours de portage sur ADEOS afin de définitevement s'affranchir du brevet FSMLabs. D'autres personnes ont suivi un chemin assez différent de celui de FSLabs (RT Linux) et DIAPM (RTAI), qui est de rendre le noyau Linux temps réel plutôt que de subordonner Linux à un micro-noyau temps-réel, je pense à des sociétés comme Montavista. Enfin une source d'information sur le sujet souvent remise à jour (et a demi mentionnée dans la dépêche) : http://www.linuxdevices.com/articles/AT8073314981.html Voilà, RTAI c'est bien (tm).
  • # Re: Linux temps-réel : tour d'horizon

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    en juin prochain il y aura certainement aussi une reimplementation de Linux sur un micro-noyau Chorus... et la, joies du hot-restart et autres. Pour ceux qui s'en souviennent, Chorus MIX etait une implementation d'un UNIX SCO-like sur base de Chorus. Chorus etant distribue *et* temps reel directement, ce sera une superbe realisation temps-reel comme l'etait Chorus MIX.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.