Pourquoi Adobe ne portera pas Framemaker à la version finale

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
4
déc.
2000
Commercial
Dans cet édito publié il y a quelques jours sur LinuxPlanet, Kevin Reichard expose les raisons qui poussent, selon lui, Adobe à ne pas mener son projet de portage de FrameMaker sous Linux à son terme. Réflexion plus profonde sur l'utilité de produire des logiciels commerciaux pour Linux, alors qu'un fragment important de la communauté ne jure que par le "tout libre, tout gratuit". Une traduction en français est également disponible.

Aller plus loin

  • # J'le savais

    Posté par . Évalué à 0.

    je me doutais qu'un jour ou l'autre, le fait que certains soient ultra conservateur pouvait nuir a Linux.

    Vous aimez pas Quake3 ou quoi :)
    • [^] # Re: J'le savais

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi, je préfère Xcom ;)
    • [^] # Re: J'le savais

      Posté par . Évalué à 1.

      Honnetement, je ne connais personne qui ne "jure que par le tout libre tout gratuit". C'est un faux prétexte trop souvent employé par les entreprises qui tentent (comme ici) de se justifier.
      • [^] # Re: J'le savais

        Posté par . Évalué à 0.

        oui, mais bon faut avouer que c'est mieux en "tout libre tout gratuit"... Dommage que le matos ne puisse pas l'être !!!

        ---

        Linux y a moins bien mais c'est plus cher
      • [^] # Re: J'le savais

        Posté par . Évalué à 0.

        Tu lis pas assez les posts de ce forum, alors ;)
  • # argent = bon

    Posté par . Évalué à 1.

    Quand je lis ceci : "Un jour, peut-être, cette partie influente de la communauté grandira -- comprenez : se détournera de sa mentalité du "tout libre, tout gratuit" -- et, ce jour-là, nous verrons, qui sait, des développeurs de logiciels renommés se tourner vers le marché des versions Linux."
    Je me dis "no comment"

    Serge
    • [^] # Re: argent = bon

      Posté par . Évalué à 0.

      Donc si je comprends bien tu quotes un bout du document que tout le monde est invite a lire et tu ne le commente pas...

      Merci pour ta brillante intervention.
      • [^] # Re: argent = bon

        Posté par . Évalué à 0.

        Il CITE tu veux dire.


        Je trouve que cette phrase est réprésentative de l'esprit du texte et qu'elle parle d'elle même.
    • [^] # Re: argent = bon

      Posté par . Évalué à 0.

      tu peux eclaircir ta pensée ? "no comment" c'est a prendre comment ? bien ? pas bien ? class ? pas class ?
    • [^] # argent = bon ?

      Posté par . Évalué à 1.

      >argent = bon

      Je suppose que c'est à prendre ironiquement ... je réagis à ça donc si je me suis trompé sur son sens dis le moi.

      Bon, en ce qui concerne ce fameux "argent = bon", je voudrais juste dire que moi aussi j'aimerais vivre d'amour et d'eau fraîche malheureusement une fois que je me suis reveillé le matin, je me rends compte que tout ça n'a rien à voir avec la réalitée. Il faut bien gagner sa vie.
      Pour faire un parallele, je trouve que ça serait génial si les plombiers travaillaient gratuitement et en revanche prodiguaient, contre rétribution, leurs conseils éclairés sur l'entretien des chasses d'eau. Malheureusement pas besoin d'être sorti de polytechnique (ou bien plutôt HEC en l'occurrence) pour se rendre compte que ce modèle n'est pas viable dans la société actuelle.C'est un peu, à mon avis, la même chose pour le libre ... attention je parle de logiciels de qualité professionnelle que l'industrie utilise.

      Maintenant c'est sûr qu'il est peut-être tant de revoir notre organisation économique .. ou bien de lancer une révolution.
      La vérité fait mal mais elle ne peut qu'être salutaire pour la communauté linux.
      • [^] # AAARGH

        Posté par . Évalué à 1.

        une (ou des) faute(s) d'orthographe ! dans la dernière phrase c'est "temps" et pas "tant" qu'il faut lire.
      • [^] # Re: argent = bon ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Je crois au contraire que la "philosophie" du logiciel libre motive les gens à s'investir dessus. Ce qui est fait l'est pour l'humanité entière et pour toujours. C'est beaucoup plus grisant que de simplement gagner sa vie. L'idéal étant de faire les deux. Sans cette "éthique" Linux n'aurait, à mon anonyme avis, pas aussi bien pris.

        Par ailleurs, le modèle économique du logiciel libre fonctionne bien, même s'il ne faut pas espérer devenir millionnaire. Et les utilisateurs sont prêts à acheter des logiciels commerciaux quand il n'y pas d'équivalent libre et qu'ils en ont besoin. Exemple Quake 3 :-) On peut apprécier le logiciel libre pour ce qu'il représente en gain de liberté, sans être un fanatique pour autant... Je ne vois pas l'intérêt de vouloir opposer éthique et économique... etc etc
    • [^] # Re: argent = bon

      Posté par . Évalué à 0.

      Justement, pour beaucoup, libre implique gratuit (ce qui est faux), et, sous couvert de justifications philosophiques, ne s'intéressent en fait qu'au côté gratuit du phénomène. Le fait que c'est libre ne faisant que leur assurer que ça sera toujours gratuit, à la différence d'un freeware, dont l'éditeur peut décider de changer sa politique lors de la sortie d'une nouvelle version pour la rendre payante. Alors, peut-être que vous ne connaissez pas ce genre d'individus dans votre entourage, mais moi je ne connais que ça :-(

      Pourtant, il paraît normal de pouvoir se faire rétribuer pour son boulot. En fait, le problème est que cette rétribution peut difficilement se contenter de la facilité de mode de financement des logiciels propriétaires, pour lesquels les frais se répartissent d'eux-même entre toutes les personnes achetant le soft. Avec un logiciel libre, si une personne paye, le fait qu'elle le redistribue gratuitement ne regarde qu'elle, après tout. Et si le programmeur originel se met à le distribuer gratuitement ensuite, l'acheteur peut se considérer lésé, mais ce problème existe aussi avec les logiciels propriétaires... et le frigo qu'on vend brusquement à moitié prix ! Mais si les frais de financement du développement sont répartis ? Si j'ai payé, comme 1000 autres personnes, 500 francs pour le développement d'un soft, et qu'une des autres personnes le lache gratis ? Je peux me dire que j'aurais mieux fait d'attendre, je n'aurais ainsi pas dépensé le moindre sous. Cette question n'est pas triviale (je pense), et une réponse cohérente et fonctionnelle à cette expérience de pensée me semble essentielle pour l'avenir de ce modèle économique.
      La seule idée qui me vient à l'esprit est de créer une personne morale qui deviendrait propriétaire du soft, les conditions de la redistribution de ce soft à des personnes extérieures à celles couvertes par cette personne purement légale (bref, ceux qui n'ont pas payé leur du) devant être décidé par l'ensemble des personnes ayant payé quelquechose. Mais est-ce qu'il est possible que ce soit une personne morale, et non physique, qui devient propriétaire d'un soft ?

      Quoiqu'il en soit, c'est tout un système qu'il faut réinventer pour que ce soit la demande qui se bouge, en mettant l'argent sur la table, et non l'offre qui écrit un soft, puis cherche à se faire payer. Pour être plus clair, si la liberté doit être bridée, que ce soit parce que la demande l'a souhaité et l'a organisé, et non pas que ce soit l'offre qui a posé ses conditions, car c'est la seule manière qu'elle a trouvé pour rentrer dans ses frais, parce que le demande a fait preuve de paresse. Je pense que le prix de la liberté dans cette histoire, c'est l'effort à fournir pour s'organiser en tant que consommateurs actifs et responsables, au lieu de rester chacun dans son coin, en voyant son voisin comme un profiteur éventuel. C'est sur cette peur, entre autre, que jouent les entreprises de soft propriétaires. Alors prouvons leur que nous savons payer le juste prix !

      Avec le logiciel propriétaire, il y a problème quand il n'y a pas assez d'offre (le monopole de qui nous savons). Avec le logiciel libre, il y a problème quand la demande est multiple.
      • [^] # Re: argent = bon

        Posté par . Évalué à 0.

        Trop long pour tout lire. Juste une critique : le logiciel libre est économiquement viable. Il le sera de plus en plus quand les entreprises et les particuliers prendront l'habitude de dépenser l'argent économisées sur les licences pour demander du service (embauche d'un informaticien, audit...) Il y aura toujours besoin d'aller chez le garagiste, et donc toujours moyen de faire son beurre.
        • [^] # Re: argent = bon

          Posté par . Évalué à 0.

          Oui, mais le garagiste ne te donne les pieces lorsqu'il se fait payer pour les installer et les regler sur la voiture...

        • [^] # Re: argent = bon

          Posté par . Évalué à 0.

          le service va diminuer du fait des évolutions de système comme windows 2000 ou apple os x, clicodrome, simplification à l'extreme sur les prochaines années, linux propose de compliquer l'os pour payer du service, ce qui est rétrograde.
          • [^] # Re: argent = bon

            Posté par . Évalué à 0.

            «linux propose de compliquer l'os pour payer du service»
            argument déplacé : Linux est de plus en plus simple à mettre en oeuvre, que ce soit en tant que station de travail, de développement, ou en tant que serveur. Il suffit de voir le travail fourni par Mandrake, je n'ai vraiment pas l'impression qu'ils compliquent l'OS.
            • [^] # Re: argent = bon

              Posté par . Évalué à 0.

              et j'ajouterais : si on suit ton raisonnement jusqu'au bout, cela veut dire que nous allons arriver à un stade où il n'y aura plus rien à apporter aux OS (à peu de choses près). Avec Linux, si il n'y a plus rien à développer, point à ligne. Avec Windows, M$ pourra continuer à se faire payer pour chaque copie même si il n'apporte plus d'amélioration... Enfin, moi je pense sincérement qu'on est encore très loin de ce problème (voir jamais), mais c'est à méditer.
        • [^] # Re: argent = bon

          Posté par . Évalué à 0.

          Comment peut-on affirmer que le logiciel libre est économiquement viable ? Sur quelle durée ? 1 an ou 10 ans ? Pour combien de boites en France ?
          Dans quelle région de France ? A Paris il y a des boites qui développent du libre (Mandrake, Lolix, etcc..) . Et en province ? (A Nantes, je serais intéressé :-) )

          Pour l'instant, c'est un modèle prometteur et je souhaite qu'il se développe - mais sera-t-il viable à long terme, personne ne le sait...
  • # Bizarre

    Posté par . Évalué à 0.

    Ce que j'arrive pas à comprendre c'est la réelle motivation d'Adobe dans cette décision.

    Framemaker existe pour HP-UX, Solaris et AIX. Le portage en version beta sous linux s'était fait rapidement.
    Donc le coût supplémentaire devait être assez minime.

    En plus, si un linuxien en tant que particulier, peut être réticent à utiliser un logiciel propriétaire, en entreprise il en est tout autrement.

    Peut être est ce là simplement le fait qu'Adobe ne perçoit pas Linux comme un OS de station de travail ?
    Est-ce le lien profond qui lie Adobe et Apple, la sortie imminente de MacOSX, qu'Apple voudra imposer sur le marché de la station unix, qui brouille les cartes ?
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par . Évalué à 0.

      Bonne question !
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par . Évalué à 0.

      En tout cas si ils utilisent Cocoa pour MacOS X,
      il pourront façilement le porter sur GNU/Linux (ou *BSD ou ...) , et ca nous changera de Motif
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 0.

        Bof, cocoa, c'est quand même différent de gnustep et à moins qu'Apple y participe activement le portage ne sera pas aisé.
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi aussi je ne comprends pas.

      Mais ca m'etonnerait qu'Apple y soit pour quelque chose: Apple a autant besoin d'Adobe (voire meme plus) que Adobe a besoin d'Apple.

      Alors je voit mal Apple essayer de faire pression sur Adobe pour les faire abandonner la version Linux.. D'autant que ils auront bientot un OS robuste eux aussi avec MacOS X (enfin!).

      • [^] # Une manoeuvre perfide de Microsoft !

        Posté par . Évalué à 0.

        En fait, il faut pas oublier que Apple et Microsoft sont intimement lié et que APPLE ne survi qur grace à MS.

        Tout le monde le voit bien : Linux est passé de phénomène à un concurrent serieux pour Windows dans les entreprises. Non seulement 25 % des serveurs de Web tournent sous Linux, mais , grace a IBM, Linux devrait passer de 8 % à 25 % en 2001 sur les serveurs des PME : Sortis de Smart suite, APPLIX qui met son appli optimisé pour serveur, soutient de Oracle, multiplications des bases de données, un Browser Netscape qui s'ameliorera au cours du temps....

        Microsoft a même employé de la pub plus que douteuse en Allemagne ou le mouvement du libre est bcp plus développé qu'en france....mais sans effet .

        La meilleure façon d'eteindre un incendie c'est de mettre le feux aux arbres, c'est la nouvelle tactique de MS :

        * Secretement il a investit dans Mac OS X, qui pourrait être bien plus performant qu'un Linux 2.2, et peut etre un chouya mieux que Linux 2.4.

        Apple dispose de solides alliés tel que Adobe. Si Apple aidé de MS donne de l'argent à ces boites c'est normal qu'ils arretent de developper sous Linux.
        Quand sortira Mac OS X : personne le sait, mais surement apres Linux 2.4.

        Sera t-il suffisant pour stopper la montée de Linux : Peut etre que oui car aucune distrib linux hormis Redhat est aussi populaire que Apple.

        Donc qui vivra verra !
        • [^] # Re: Une manoeuvre perfide de Microsoft !

          Posté par . Évalué à 0.

          MacOS X ne serait pas un OS libre.. Il me semble que c'est assez important au yeux des gens qui se penchent sur linux.
          • [^] # Re: Une manoeuvre perfide de Microsoft !

            Posté par . Évalué à 0.

            Le fait est qu'un logiciel libre ne veut pas dire parfait.
            Beaucoup ont adopté Linux car le systeme etait fiable et non libre. Moi aussi je suis sous Linux car c'est un systeme stable et robuste. Le fait que ses sources soit libre m'importe peu.
            ça fait 3 ans que je fait des etudes d'informatique et benh franchement celui qui sait maitriser les sources de Linux il n'est pas né de la derniere pluie (ni même de celles de Openoffice).

            Je vois bien l'idée générale du noyau, certaines parties sont comprehensibles mais quand ça touche aux peripheriques niveau bas et bien il faut s'accrocher. Je saurais comment ça marche mais pas comment les optimiser.

            Tu vois les ources libres sont plutot reservées aux elites de l'informatique mondiale.

            (Nota: j'ai deja realiser un client-serveur, un traitement de texte bas niveau et un driver, mais ce dernier est aujourd'hui obsolete. C'est tres difficile de faire un programme bon : Etre un programmeur ne veut pas dire bon concepteur.)
            • [^] # Re: Une manoeuvre perfide de Microsoft !

              Posté par . Évalué à 1.

              Ouais, mais un systeme libre t'évite par exemple les backdoors, les specs foireuses ou les formats fermés
              • [^] # Re: Une manoeuvre perfide de Microsoft !

                Posté par . Évalué à 0.

                mac os x a toute les portes : unix, carbon, cocoa, xwindow, toutes les appli du monde unix/ linux pourront tourner dessus, en fait il est aussi libre que linux, via bsd mach et x window, e il y plusieurs systèmes dans un, le must, et toujours cette avance technologique, faire d'unix un os comme os X révèle du génie.
                • [^] # Re: Une manoeuvre perfide de Microsoft !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Aussi libre que linux !!!!

                  Fo pas deconner, seul darwin est open source (et encore selon l'APL qui n'est pas reconu par le mouvement open-source, alors ... Le jour ou tu me trouveras les sources de Aqua tu me donne l'URL stp. de plus Xwindows ne fonctionne pas en natif mais en surcouche de Aqua (et en plus c'est une implémentation de X qui n'est pas libre)

                  Alors OsX en Open Source, moi je rigole. De plus avant qu'il puisse concurrencer linux, il a falloir qu'ils baissent le prix de leur matos (je profite de linux pour faire la meme chose sans avoir a payer de licences, c'est pas pour depenser mon fris dans du matos "ferme" (cf open firmware, pas franchement "open")
  • # Photoshop

    Posté par . Évalué à 0.

    Sont pas très futés aussi chez Adobe: connaissant le taux de pénétration de Linux dans le marché internet, ils auraient pu porter Photoshop, Illustrator et GoLive, ca aurait fait un malheur...

    Alors que FrameMaker... c'est un peu comme si Renault commercialisait des tanks fonctionnant à l'hydrogène pour tester la viabilité commerciale du moteur à hydrogène. On roule en voiture pas en tank !
    • [^] # Re: Photoshop

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      c'est pas faux...
      • [^] # Re: Photoshop

        Posté par . Évalué à 0.

        Par contre photoshop... on a Gimp qui est excellent (et meme meilleur que photoshop pour les effets) donc c'est pas nécessaire.
        En plus j'en connais pas mal sous windows qui utilisent aussi Gimp parce que c'est meilleur que les commerciaux.
        • [^] # Pff, c'est penible les integristes du libres

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour la PAO TheGimp ne vaut pas grand chose par exemple, contrairement a PhotoShop (separation 4 couleurs).

          Dites les integristes: il y a d'un cote les licenses et de l'autre les merites techniques.

          Ce n'est pas parce que quelquechose est libre qu'il est automatiquement meilleur techniquement que l'equivalent "closed source".

          La preuve a l'heure actuelle il n'y a pas d'equivalent de FrameMaker en libre (KWord n'est pas encore la, Latex fonctionne differemment).



          • [^] # Re: Pff, c'est penible les integristes du libres

            Posté par . Évalué à 1.

            Tu fais de la PAO en CYMK sur internet toi ?

            Je cites le premier commentaire, pour te rafraîchr les idées:

            >connaissant le taux de pénétration de Linux dans le marché internet, ils auraient pu porter
            >Photoshop, Illustrator et GoLive, ca aurait fait un malheur...

            C'est facile de traiter les autres d'intégristes quand ils avancent une opinion tout à fait valable que tu ne partages pas.
            Gimp vis à vis du web possède de nombreux "plus" comparé à photoshop (nombre de langages de script par exemple).
            • [^] # Oups

              Posté par . Évalué à 1.

              je reconnais que j'etais dans le mauvai contexte, c'est peut-etre parce qu'on parle de FrameMaker mais je pensais plus au cote document papier que Internet.

              Il est vrai que RGB est plus que suffisant pour les sites Web la ou Gimp est bien adapte (ce qui est normal,c'est son site).

              Euh greffier, rayez mon dernier message.

              Bon bah je ferai plus attention la prochaine fois.
              • [^] # Re: Oups

                Posté par . Évalué à 1.

                Dans mon immense magnanimité, et pusique tu avoues avoir fauté, je t'accorde mon pardon avec bienveillance. ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.