Quand Logiciel Libre rime avec Développement Durable.

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
27
fév.
2008
Communauté
Dans la série des collectivités qui migrent au Libre, la dernière annonce en date concerne le Parc Naturel Régional du Vexin Français (PNRVF) dont la nouvelle infrastructure (serveurs/terminaux passifs) est maintenant basée sur la distribution Mandriva Linux. Cette migration fait suite à celle du PNR Loire Anjou Touraine réalisée avec les mêmes choix technologiques, dont le déploiement avait aussi été réalisé par Tranquil IT Systems. Espérons que parmi les 45 PNR français, d'autres suivront cette voie.

Suite à un audit en 2006 de renouvellement du parc informatique du PNRVF qui était très hétérogène et vieillissant, une solution basée sur du Logiciel Libre a été préférée au remplacement de leurs postes lourds avec passage à Windows Vista. Outre le moindre prix, le développement durable a été l'argument principal : en doublant ainsi leur cycle de vie, la quarantaine de postes lourds ont été convertis en terminaux légers (les disques durs sont enlevés progressivement).

La solution a aussi nécessité de la haute disponibilité : une baie contenant 4 nouveaux serveurs a été installée, (2 serveurs de virtualisation (applications) en équilibrage de charge et 2 serveurs de stockage SAN en redondance maître/esclave) plus un serveur de sauvegarde dans un bâtiment séparé.

Une formation a clôturé le mois de déploiement : en deux jours (par groupe de 10 personnes, soit sur 10 jours en tout), les utilisateurs ont été formés sur Xfce, eGroupware et OpenOffice.org. N'ayant jamais eu de formation préalable sur leur ancien système comme cela est souvent le cas, ils ont ainsi appris à mieux maîtriser leur outil informatique alors qu'ils en changeaient. Besoins initiaux du PNRVF :
Les principaux outils informatiques utilisés par le personnel du Parc sont bureautiques (suite MS Office). Le personnel dispose aussi d'applications communes développées sous MS Access pour assurer le suivi financier des projets, gérer les contacts (élus du Parc) ainsi que plusieurs bases spécialisées pour assurer le suivi notamment de la faune et de la flore et la gestion des rivières. Le Parc est également équipé de 4 postes dédiés au système d'information géographique (SIG) (ArcGIS) pour couvrir ses besoins en cartographie ainsi qu'une application client serveur pour la comptabilité (CIVITAS). Pour finir, les sauvegardes étaient réalisées sur bandes, ce qui nécessitait des interventions humaines. Sans poste d'informaticien dédié à la maintenance de son équipement informatique, le Parc souhaitait refondre son outil et confier le maintien opérationnel à une société spécialisée.

Solutions techniques utilisées :
Une solution complètement libre ?
  • À l'heure actuelle, les 2 postes de SIG sont encore en postes lourds sous Windows à cause de l'application utilisée (ArcGIS). Il y a espoir de migration à moyen terme dès qu'un équivalent fonctionnel aura été validé sous GNU/Linux.
  • Les 3 postes de la comptabilité sont aussi en postes lourds Windows mais ça n'est que temporaire en attendant d'avoir un serveur virtuel TSE. Le logiciel de comptabilité restera le logiciel propriétaire CIVITAS (courant dans les collectivités publiques françaises) mais sera utilisable directement à partir d'un terminal passif GNU/Linux.
  • À terme, les interfaces Access des bases de données devraient être migrées vers une interface web PHP/PostgreSQL

Aller plus loin

  • # Très bonne news

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sans m'aventurer dans le fond de la news (la raison vient plus loin), je tiens à féliciter l'auteur pour la qualité de la rédaction.

    La news permet de comprendre de façon claire et succincte les enjeux de cette migration et une partie des choix effectués. En plus on a une idée de la poursuite de la migration.

    Bref un très bon cas d'étude.
    • [^] # Re: Très bonne news

      Posté par . Évalué à 2.

      Et en plus c'est pas patrick_g ;-)
      • [^] # Re: Très bonne news

        Posté par . Évalué à 5.

        Peut être que l'on devrait donner un Patrick_G pour signaler les nouvelles de bonnes qualités, comme les Oscars du cinéma....

        Le cadre du résumé de la news (ou de la dépêche) serait différente pour mieux les repérer par rapport aux autres...

        Quoi? je dois le coder moi même?
        Bon, on verra quand je l'aurai fait, mais comptez pas sur moi pour le moment... --->[]
    • [^] # Re: Très bonne news

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ce n'est pas Patrick, mais Scara.
      Venant d'elle, une grande qualité rédactionnelle associée à la rigueur scientifique est une chose normale. Il faudra vous y habituer !
      • [^] # Re: Très bonne news

        Posté par . Évalué à 10.

        Je vais finir par rougir avec vos compliments. merci en tous cas ça fait plaisir :)

        pour en revenir à cette migration c'est un beau projet qui me tenait à coeur. j'espère qu'il fera plein de petits !
        • [^] # Re: Très bonne news

          Posté par . Évalué à 4.

          +10

          Les news de migration m'intéresse toujours. C'est d'autant (plus) mieux lorsque l'argumentaire est bien/plus détaillé.
          Ça permet de remplir son "carnet a argument en faveur du libre". :-)

          J'ai surtout aimé le detail sur les nouveaux équivalents logiciels utilisés, très instructif !

          Bravo !
  • # Communiqué du FLVF

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Bonjour,

    J'en profite pour annoncer que le front de libération du vexin français demande la réunification du vexin français et normand.

    Enfin, pour faire suite au mot de François Villon (Paris près de Pontoise) nous estimons que le Vexin mérite son autonomie, et récusons l'autorité de la présidence Française sur les points non conformes au point 0 qui intéresse le logiciel libre :

    Le FLVF déclare :
    0) tous les citoyens seront ici désormais égaux face à la loi, et nous appliquerons la déclaration universelle des droits de l'Homme comme notre constitution, pour tout le reste la loi française s'applique en conséquence ;
    1) les licences windows seront désormais ici considérées comme une vente forcée (un contrat de vente ne peut être due qu'à l'acceptation éclairée des deux parties, aucun consommateur ne peut donc accepter un contrat de vente qu'il n'a pas lu) ;
    2) les chef d'entreprises (dont les présidents des majors et FAI) n'ont pas le droit de se faire justice eux même en poursuivant les internautes qui téléchargent illégalement ;
    3) les données publiques du FLVF issues des administrations étant payées par les vexinois appartiennent aux domaines publiques, et ne peuvent faire l'objet de dépôt de brevet ;

    etc ...

    Si vous voulez rejoindre la cause, sachez que la lutte armée étant trop fatiguante, l'action du FLVF se limite à faire des communiqués, des canulards, boire des bières (du Vexin) entre amis, et orienter les fanatiques vers la création de commission de réflexion.

    Signé anonyme !
  • # Développement durable ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Sans vouloir le moins du monde polémiquer sur cette dépêche qui me parait plutôt être une bonne nouvelle, l'argument "Développement durable" est-il vraiment valable : de vieilles machines même débarrassées de leur disque dur consomment-elles moins que des terminaux légers modernes ? (le coût de recyclage déduit bien sûr).
    Je suis moi-même souvent tenté de récupérer de vieilles bécanes pour en faire des terminaux légers, mais si l'on ne tient pas compte du cout d'achat de tels terminaux, quel est l'impact écologique réel des deux types de solutions ? A-t-il ét épris en compte dans cette audit ?
    • [^] # Re: Développement durable ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Il s'agit dans un premier temps d'éviter le gaspillage du matériel informatique (plastique, métal, etc) qui génère les problèmes de recyclage que l'on connait bien. Il n'y a pas à considérer que la consommation électrique dans le bilan écologique sur le cycle de vie d'un ordinateur.

      Au fur et à mesure de la mort de ces ordinateurs convertis en terminaux passifs, ils sont remplacés par des client légers qui eux consomment beaucoup moins : entre 20 et 35W (pour ceux avec écran compris) contre une consommation entre 100 et 300W suivant la génération du poste lourd. D'ors et déjà 3 ou 4 terminaux légers ont été ajoutés pour étendre le parc (informatique) voire remplacer ceux qui lâchent au fur et à mesure.
    • [^] # Re: Développement durable ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Voyons, voyons, l'ajout d'un coeur de processeur fait largement moins que doubler pas la puissance de calcul tout en doublant bien la consommation (du proc), l'augmentation de la puissance de calcul est moins que linéaire avec la fréquence, de plus l'augmentation de la fréquence augmente les pertes par effet de joule. Effet que l'on retrouve sur le bus, dont l'ajout de ventilo, qui eux même mangent plus de puissance.

      Sachant en plus que les pièces mécaniques sont celles qui bouffent le plus, et sont le plus souvent en panne ?

      Mes premiers ordi avaient des alims de 180W, les ordis actuels ont des alims de 300W ...

      Donc le ratio What/flops a de forte chance d'être en défaveur des ordis modernes.

      Si en plus on prend en compte l'utilisation en amont de la fabrication des CPU on trouve :
      - des m^3 d'eaux gachés ;
      - des métaux lourds en pagailles ;
      - les constructions d'usines qui seront obsolètes 5 ans plus tard avec un impact sur l'environnement non nul.

      Et le recyclage en aval.

      Que nous dit notre bon sens ?

      Que l'on a pas forcément besoin d'un audit compliqué qui coûte plus que la mise en oeuvre de la solution pour prendre des décisions sensées.

      On voit bien que t'es pas du vexin pour pas penser simple ;-)

      PS venez donc visiter le marais d'ermenonville, ou découvrir nos orchidées des prés. <:o)
    • [^] # Re: Développement durable ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Je suis heureux de voir que des gens se posent des questions sur l'impact écologique de l'usage des PC. Effectivement, doubler la durée de vie d'une machine obsolète, même si sa consommation n'est pas optimisée, est à mettre en balance avec l'impact écologique de la fabrication d'un matériel neuf.

      Quelques réflexions sur le sujet: bricolant sur des machines de récupération, même en amateur, je suis frappé de la qualité de fabrication de certaines machines de marque quant à la robustesse du châssis, au silence du ventilateur, à la facilité de montage/démontage (j'ai toujours chez moi quelques Compaq Deskpro avec Pentium II absolument inusables) quand je les compare à des produits montés par de petits assembleurs.

      Je ne jette pas la pierre à ces derniers; je présume que ne disposant pas des mêmes conditions pour l'achat des licences, et ne bénéficiant pas des possibilités d'économies d'échelle, ils sont bien forcés de grapiiler sur la qualité de la ferraille pour être compétitifs.

      Mais mon sentiment est qu'on a tendance à négliger la qualité de ces parties non «nobles» d'un PC, alors qu'elles influent notablement sur leur durée de vie et le confort d'utilisation (silence).

      Ca me fait donc toujours mal au coeur d'envoyer à la poubelle de telles machines, qui malgré un niveau de performance dépassé, possèdent toujours un lecteur de cdrom, une carte son, une carte réseau, etc.

      Une logique écologique voudrait qu'on n'y remplace que l'ensemble carte-mère/processeur/mémoire.

      J'ai été parfois tenté de le faire, mais cela me coûtait plus cher pour la carte seule que d'acheter une machine complète d'occasion plus récente.

      Nous vivons une situation complètement déréglée par l'obsolescence accélérée (et programmée) du matériel, qui a pour effet que les services nécessaires à la maintenance ou la mise à jour du matériel sont trop onéreux par rapport au coût du matériel neuf.

      Situation qui a son origine dans ce qui me semble une entente implicite entre constructeurs et Microsoft, qui n'arriverait pas à fourguer ses systèmes d'exploitation en dehors du renouvellement du matériel (vous connaissez beaucoup de gens qui achètent windows dans sa boîte ?)

      Situation qui trouve aussi son origine dans les coûts humains et environnementaux non facturés de la fabrication de nos matériels en extrême-orient, coûts que nous laisserons à nos petits-enfants. Mais cela est une autre histoire. Exprimer l'idée que nous ne payons pas assez cher certains produits n'est pas politiquement acceptable aujourd'hui.

      L'informatique n'est pas seule concernée; voulez-vous entendre l'histoire de nos tomates espagnoles récoltées par des sans-papiers africains réduits à l'état d'esclavage?
      • [^] # Re: Développement durable ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Même constat je n'arrive pas a me séparer d'un "vieil" HP Vectra (en PIII 800 quand même!) HD monté sur silent-block dans des cages amovibles, un seul ventilo de 80mm pour l'alim (qui souffle aussi sur le proc) pas une bombe, mais silencieux et très suffisant comme poste "auxiliaire".
        Je suis bien tenté par les client légers, mais comme je suis un peu "léger" moi même, la petite phase " Mandriva Linux Free 2008.0 fortement configurée." me fait peur...
    • [^] # Re: Développement durable ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      La question est intéressante, j'ai cherché vite fait s'il existait des analyses du cycle des vies des PC et j'ai trouvé :

      http://ec.europa.eu/environment/ecolabel/pdf/personal_comput(...)

      le plus intéressant se trouve à la page 54. En gros ça dit que l'impact d'un PC est plus important pendant son utilisation (UC+moniteur = 160W) que pendant sa fabrication.
      Il faut aussi prendre ces chiffres avec précaution, par la méthode de calcul, par le fait que c'est en Europe alors qu'en France on a beaucoup de nucléaire etc.

      Donc après tu dois pouvoir plus ou moins calculer si il vaut mieux réutiliser des vieilles machines ou prendre des nouvelles machines qui consomment beaucoup moins.
      • [^] # Re: Développement durable ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        il faut prendre en compte l'humain derrière :
        vaut il mieux une tv sans mode veille qui consomme disons 100W ou une TV moderne qui consomme 90W et possède un mode veille automagique à 40 W? Tout le monde voit que la T V moderne est "mieux".

        Mais, parce qu'il y a pas de mode veille, les humains vont se dire sur une vieille télé, oops je l'utilise pas je l'éteins.

        La télé moderne reste allumée, et en mode veille pour 3 heures d'utilisation elle va rester 21 heures allumées ce qui annule l'intérêt du mode veille. D'où le problème des modes économies d'énergie qui en sont moins que couper le matos. Tout ça pour éviter à l'utilisateur l'impression que son matos n'est pas du progrès en utilisant les modes "resume" pour passer les boots de 1min à 20 secondes.

        J'ai pris l'exemple simple d'une télé, mais on peut l'appliquer à un ordinateur.

        On peut pas regarder juste les caractères "purement physique" d'un outil, sans s'intéresser à son utilisation réelle.

        Chez moi tous les matos modernes sont derrières un vrai interrupteur physique qui coupe purement et simplement le jus quand ils sont pas utilisés. Comme quoi le low tech c'est parfois plus efficace que le high tech pour résoudre un problème qui apparaîtrait compliqué. :o)
        • [^] # Re: Développement durable ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Ton argumentaire est pertinent, mais il convient tout de même de relativiser, car dans le cas présent, la différence de consommation est très importante. Sachant qu'un client léger consomme de l'ordre de 5W en général, en tournant 24 heures il arriverait péniblement à atteindre 120W, alors que ton ordinateur de bureau, il consomme facilement plus de 120W, pendant au moins les heures de bureau, voire plus s'il n'est pas éteint.

          Tout ça sans compter les frais annexes, comme la maintenance des pannes matérielles (il faut bien faire venir un informaticien pour essayer de réparer, diagnostiquer, changer le matériel). Un client léger, ça ne tombe qu'exceptionnellement en panne, et ça se remplace en 30 secondes, configuration comprise. :-)
          • [^] # Re: Développement durable ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tes 5w j'y crois pas trop (écran compris). De plus une station ne fait pas du 120W en continue à mon souvenir fiable* c'est 50W/heure. Et rien qu'une carte réseau devrait bouffrer du 20W mini en activité (commutation Z=qqchose f(R,C))

            Cela nous laisse sur le problème actuel que nous sommes dans une société qui a jamais été aussi bien informée, mais où nous avons aussi peu de chiffres fiables. Autant les tiens que les miens. 5W c'est largement irréaliste. Une ampoule Basse Tension c'est déjà plus, et tu me feras jamais croire qu'un PC (écran+carte RZO comprise pour un diskless) consomme moins.

            * responsable de l'alim électrique sur une entreprise ayant 1000 PC me disant ses moyennes horaires.
      • [^] # Re: Développement durable ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça date de 1998, un bail quand même dans le petit monde de l'informatique... Alors certes le rapport consommation/puissance est en faveur du renouvellement tous les 5 ans, ce qui est d'ailleurs pratiqué dans l'industrie.

        Je suis plus sceptique quand au rapport utilisation/puissance à l'heure des applications client/serveur. Certes un Core2Duo (le plus vendu à l'heure actuelle) ne consomme pas plus que mon PIII... Mais a-t-on vraiment besoin de la puissance du Core2Duo pour naviguer sur internet, l'usage le plus courant des PC... Et je n'évoque même pas les OS dévoreurs de CPU/RAM.

        la question vaut dans d'autres domaines: les moteurs modernes consomment moins, sont plus propres... mais une Mini de 110ch est-ce bien raisonnable?

        Alors oui, il y a Linutop et Smart, mais ils ne sont guère représentatifs du marché.
        • [^] # Re: Développement durable ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Sans flash, en pure xhtml/css valide avec un peu de javascript on aurait pas besoin...

          Mais comme tu as du flash qui pue qui te bouffe 50% de cpu pour une pauv vidéo.

          Que mplayer lit avec 0,1% de cpu, lui, et bien ton core 2 duo devient nécessaire...

          /me qui déteste le flash parce que mes mains se retrouvent au chaud a cause de ce truc tout nul...
      • [^] # Re: Développement durable ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Bon je fais le calcul. Je me dis que d'après le tableau final, l'utilisation du PC fait un peu près 60% des impacts, c'est très discutable mais ça aide pour les calculs. Après je ramène ça a des impacts quantitatifs. J'ai pris 3 ans car dans le document ils évaluent l'utilisation d'un PC par une entreprise à 3 ans, encore une fois c'est discutable. Donc j'ai pris deux scénarios :
        - doubler la durée de vie d'un PC (donc utilisation 3 ans de plus)
        - changer le PC au bout de 3 ans par un PC qui consomme 5 fois moins et qui sera utilisé pendant 3 ans.

        On dit que sur 3 ans il y a 10 unités d'impact. 6 unités liées à l'utilisation et 4 unités liées à la fabrication et à la fin de vie.

        scénario 1 : Donc si on utilise le produit 3 ans de plus on aura un impact de 16

        scénario 2 :Si on change le produit par un qui consomme 5 fois moins (d'après le commentaire plus haut), on aura tjrs le 4 d'impact lors de la fabrication/fin de vie mais il n'y aura plus que 1,3 d'impact pour l'utilisation.

        Cela donne un total de 10 + 4 + 1,3 = 14,3

        10 = impact du premier PC (fabrication/utilisation)
        4 = impact de la fabrication du deuxième PC
        1,3 = impact de l'utilisation du second PC


        Au final nous avons un gain environnemental de seulement 10%.

        toutes mes hypothèses sont très discutables, mais c'est juste pour dire qu'il n'est pas évident d'économiser l'environnement en changeant de machine. Et je pense qu'effectivement que garder une veille machine est bon pour l'environnement car on a rarement une consommation d'électricité qui diminue d'un facteur 5.
        • [^] # Re: Développement durable ?

          Posté par . Évalué à 2.

          enfin vous oubliez tous que un nouveau pc signifie Microsoft Vista et que la tu fais exploser l'utilisation du CPU et du GPU pour des trucs inutiles. Maintenant il est aussi vrai que la gestin d'energie de Linux doit encore des progres.

          De plus cela sert a quoi de jeter du matos qui fonctionne encore et qui peut encore servir? Cela veut il dire que tous les 2 ans il faudrait changer tous les pc parceque une evolution au niveau de la gestion d'energie materielle a ete faite? Alors que le pc en question pourrais servir encore pendant 4 ou 5 ans minimum? Cela fait donc 3 pc d'affiles au lieu de 1.

          Nous sommes dans un societe dite de consommation ou le gaspillage est souvent justifie par la nouvelle generation fonctionne "mieux".
          • [^] # Re: Développement durable ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Il y a des cas où le changement est justifié. Lorsque par exemple le nouveau matériel va s'amortir de lui même sur la facture énergétique. Récemment, il y a l'arrivée des écrans LCD, qui ont un peu bouleversé le paysage informatique en remplaçant très rapidement les écrans CRT. La raison en est simple, à prix égal, un LCD s'amortissait en moins d'un an sur la facture énergétique (il fallait de 3 à 5 ans avec les premiers modèles, qui étaient vendus beaucoup plus chers).

            Ça fonctionne également dans d'autres domaines que l'informatique : par exemple, l'achat d'un lave-vaisselle se rentabilise en moins d'un an, sur les économies réalisées sur les factures d'eau et d'électricité/gaz comparé à un lavage manuel (Que Choisir ou 60 millions le rappelle régulièrement).

            Outre la consommation, il y a un autre point à prendre en considération, c'est la rapidité de la machine : si la nouvelle machine travaille deux fois plus rapidement que l'ancienne, ça a des chances de se rentabiliser très rapidement sur l'optimisation du temps de travail de la personne qui l'utilise, qui du coup sera à même d'avoir un meilleur rendement (et vu le coût exhorbitant de la main d'œuvre comparé à d'autres postes de dépenses, c'est vite vu).

            Bon, le problème, c'est que comme tu le soulignes, avec un nouveau PC arrive souvent un nouveau système d'exploitation encore plus bloaté, qui rame encore plus que l'ancien sur le vieux PC, c'est vrai.
            • [^] # Re: Développement durable ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Mouais, mais tout dépend de la portée du calcul, Allais (Maurice pas Alphonse) l'a bien illustré avec le voyageur de Calais (http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Allais). Tout change si on rajoute la fabrication, le transport et la destruction de l'engin remplacé et de celui qui remplace comme évoqué par d'autres ailleurs dans ce fil. Ne considérer que le cout direct de fonctionnement et le prix d'achat est trop limitatif, il existe un concept plus large qui est l'empreinte écologique qui tente d'inclure toutes les conséquences écologiques de la naissance à la mort de la chose.

              De plus j'aimerai bien qu'on mesure pour de vrai le gain de productivité que procure un processeur deux fois plus rapide pour écrire une lettre!
        • [^] # Re: Développement durable ?

          Posté par . Évalué à 2.

          S’ils ont pris trois ans d’utilisation d’un PC par une entreprise, c’est sûrement parce que trois ans est la durée de l’amortissement d’un PC.

          C’est discutable mais c’est logique. Les entreprises et les comptables sont un peu neuneus : comme le matériel est amorti, ils en concluent qu’il doit être changé, alors ils le changent¹…

          ¹ en moyenne, tous les trois ans : il y en a de moins neuneus qui attendent 5 ans, d’autres qui font des roulements et changent une partie tous les ans…
          • [^] # Re: Développement durable ?

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est surtout que les immobilisations corporelles (ce qui inclus le matériel informatique) de l'entreprise, une fois amorties, sont soumises à la taxe professionnelle : 16% du prix d’achat ou du loyer du bien.

            Donc une fois le matériel amorti, il est revendu et remplacé par un nouveau matériel, comptablement soumis à un nouvel amortissement dégressif, qui ouvre droit à un dégrèvement de taxe professionnelle.
    • [^] # Re: Développement durable ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Encore une autre piste applicable en entreprise: les PC conventionnels, mais équipés de plusieurs ensembles écran/clavier/souris.

      J'ai vu ça sur ces liens:

      http://userful.com/products/ds
      http://www.multiseatcomputer.be/catalog/index.php%20?cPath=1

      J'ignore si ça fonctionne bien, mais je trouve l'idée intéressante.
  • # économies d'énergie

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Avez-vous pensé à utiliser des Ordi basse consomation comme Linutop ou OrdiPost?
    • [^] # Re: économies d'énergie

      Posté par . Évalué à 4.

      cf un peu les réponses dans la fil du dessus mais pour l'instant l'objectif est de mener les ordinateurs au bout, après ils seront remplacés par des clients légers qui sont de fait basses consommation (autour de 20W)

      pour info, les Linutop même s'ils sont manifestement de bonne facture, ils sont assez cher et malheureusement leur linux BIOS (il est libre ! :) ) n'intègre pas le boot PXE

      pour ordi post, il n'y a pas vraiment d'intérêt par rapport à un client léger classique (les deux ont l'air de consommer aussi peu) vu que pour simplifier la maintenant, les données, le système (palis, etc) sont sur le serveur et non pas en local. (les DD sont en cours de suppression sur les postes lourds reconvertis)
      • [^] # Re: économies d'énergie

        Posté par . Évalué à 6.

        PXE pas intégré, au moins on est sûr de pas avoir de bug pxe :p genre le client prends les infos mais incapable de se connecter au tftp ... (carte Marvell vendor:11ab device:4363 subv:10cf subd:139a)

        etherboot est une implémentation libre de PXE. Un micro-support suffit à tenir une rom (selon le choix, voir sur rom-o-matic ...) et hop, pxe, pas pxe ou pxe buggé ? pas de pb : grub + etherboot
        et hop ;)

        Cela contraint à avoir un support sur la machine, même mini (type card 64mo parcequ' il doit pas y avoir plus petit) pour tenir un secteur de boot, un grub et une rom de boot réseau. Mais cela affranchi de la contrainte d' absence de pxe.
        Et de s' affranchir également des contraintes dûes à une éventuelle multitude de types d' ordinateur : une seule solution sûre pour tous, sur ce sujet de boot réseau.


        Cette carte peux s' imaginer sous la forme d' une clef usb personnelle, contenant à la fois le nécessaire pour boot sur le réseau, et à la fois Des moyens d' id/authentification. Facile alors pour tout le monde de se déplacer n' importe sur n' importe quel poste, et force à la responsabilisation des utilisateurs sur la sécurité d' accès par cet objet réel. Mais ça c' est une autre histoire ;)


        etherboot : http://www.etherboot.org/wiki/index.php
        rom-o-matic : http://www.rom-o-matic.net



        ps : les linutop ont un bios libre ?? hum.... mais ça change tout ça ! merci de l' info !
      • [^] # Re: économies d'énergie

        Posté par . Évalué à 2.

        Le bios du nouveau modèle Linutop intégre le boot PXE d'après sa fiche technique. Comme je vais en avoir un en main je vais pouvoir le vérifier bientôt.
  • # haa le vexin

    Posté par . Évalué à 2.

    haa le Vexin Français, même hors du parc naturel, c' est très joli ;)

    Je recommande la lumière au dessus de Gomerfontaine, colline historique, juste entre Tri-Chateau et Chaumont en Vexin ;) Magnifique lumière si particulière...

    C' est d' ailleurs en dehors du parc naturel régional que se trouve les plus coins de Vexin Français ;) ;) ;)

    Longue vie à Tranquil-IT, et longue vie à ltsp :)
  • # géoreseau

    Posté par . Évalué à 2.

    sur géoreso vous devriez trouver toutes les compétences nécessaires à une migration vers MapServer ;)
  • # CQFD...

    Posté par . Évalué à 1.

    " Quand Logiciel Libre rime avec Développement Durable."
    Donc Gentoo n'est pas du logiciel libre...




    (vous me dites si vous trouvez une erreur dans mon raisonnement :-p )

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.